Stairway To Heaven [Sakura]


Partagez | .
 

 Stairway To Heaven [Sakura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin | Solitaire
EMPLOIS/LOISIRS : Taking care of my family
LOCALISATION : En Roumanie avec Kare Nilsson
CITATION DU PERSONNAGE : "Vous avez tord de croire que la joie de vivre tient principalement aux rapports humains, vous vous trompez. Dieu en a mis dans tout ce qui nous entoure, on en trouve dans chaque détail, chaque petite chose de la vie quotidienne. Pour percevoir ces choses là, il suffirait de changer de point de vue."

MESSAGES : 208
DATE D'INSCRIPTION : 23/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
33/100  (33/100)
Point Membre:
63/100  (63/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Artémis R. Nilsson
Admin | Solitaire
MessageSujet: Stairway To Heaven [Sakura]   Jeu 26 Jan 2012 - 22:52

Sakura & Artemis

&



Une belle journée d'hiver s'annonçait. Il n'était que 10h du matin et déjà le soleil brillait paresseusement dans le ciel d'une chaleur timide. Le thermomètre n'affichait pas plus de 10°C mais il n'y avait aucun vent, cela rendait la ballade de Artémis très agréable. Le ciel n'en était pas bleu pour autant car quelques nuages avaient fait leur apparition d'une couleur entre le gris et le blanc. Parfois ces nuages passaient devant le soleil et une froideur brutale envahissait le corps frêle de Artémis.

Elle était pourtant habillée chaudement car elle s'attendait à une plus grande fraîcheur que ça en se baladant ce matin. Elle était vêtue d'un jean avec des bottes marrons avec un léger talon. En haut, elle avait une chemise blanche qu'on entrevoyait car elle avait ouvert le premier bouton de son manteau noir. Elle s'était également mise une écharpe autour de son cou pour éviter d'attraper un rhume.

En ce moment, elle n'avait pas de travail, rien. Elle vaquait donc aux occupations qu'elles voulaient. En ce moment, elle avait envie de se sentir libre. De sentir chaque pore de sa peau respirant l'oxygène ambiant même si il était pollué par la race humaine. Elle eût un soupir long et profond. Toute cette humanité la fatiguait. Personne ne la comprenait.

Se balader dans les rues de Little Angleton était quelque chose de fantastique à cette heure là : il n'y avait presque personne. Comme si le monde lui appartenait, elle marchait sur la rue comme la reine du monde. Elle avait un léger sourire aux lèvres et c'était assez rare pour être noté. Par pitié, faîtes qu'elle ne croise personne! Ou sinon elle essayerais de l'ignorer de la meilleure des manières possibles.

Elle s'arrêta un instant à côté d'un lampadaire, éteint à cette heure la. Elle s'adossa contre et huma profondément. Elle laissa tout l'air frais emplir doucement ses narines puis s'insinuer dans ses poumons. Emplissant ses poumons, elle permit l'oxygénation du sang. Son coeur ralentit le rythme car elle avait pris une profonde inspiration. Elle expira longuement et son coeur se remit à une vitesse normale.

Elle étira ses bras vers l'avant et se détendit. Elle avait les muscles engourdit et si elle avait le courage, elle ferait bien un footing. Malheureusement, elle n'était pas très sportive bien qu'elle s'entretenait en faisant au moins une demi heure de footing par semaine. Elle en avait besoin car n'ayant pas fait de longues études, elle était parfois obligé de faire des emplois pénibles.

Elle regarda à gauche : une longue allée de béton qui s'étendait sans une trace de verdure bordé par des murs et la route. Elle jeta un coup d'oeil à droite pour un même constant évident. Elle marchait depuis un certain temps maintenant. Artémis n'emmenait jamais de montre avec elle et elle n'avait qu'un vieux téléphone portable dont elle ne se servait quasiment jamais. C'était une source d'ennui.

Elle repris son chemin et regarda à nouveau le ciel, pensive. Elle baissa les yeux et aperçut une forme humaine au loin. Elle eût presque envie de s'arrêter mais cela signifiait qu'elle se serait aperçue de sa présence. Elle releva presque immédiatement les yeux au ciel comme si la vue d'une humaine allait lui brûlé la rétine. Elle se promit de l'ignorer et regarda le ciel comme si elle rêvait de s'y envoler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Rebellion and Revenge
LOCALISATION : Manoir des Cross ou Pornic
CITATION DU PERSONNAGE : Believe in your own lies.

MESSAGES : 602
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
106/100  (106/100)
Point Membre:
111/100  (111/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
S. Laure Cross Al Hattal
Admin | Rebellion and Revenge
MessageSujet: Re: Stairway To Heaven [Sakura]   Jeu 26 Jan 2012 - 23:29

Encore un réveil en pleine nuit à cause de ce pouvoir. Il voulait sans cesse s'exprimer, sans cesse il obligeait ma main à dessiner. J'aime dessiner mais ça peut parfois être agaçant. Au lieu d'aller dans le parc comme je fais habituellement pour dessiner des petits rongeurs, j'allais en ville. Il faisait frais pour une matinée, le soleil venait tout juste de se lever. Ce qui est bien dans cette ville un peu paumée en Écosse, c'est que les gens ne sortent pas beaucoup et ils préfèrent rester à l'intérieur bien au chaud devant leur feu de cheminée. Je peux donc me promener en toute tranquillité et laisser mon pouvoir agir, mais pas trop quand même car il serait capable d'épuiser toutes mes forces. Les rues pavées étaient belles, gelées à certains endroits, uniquement de la rosée sur d'autre, la lumière du soleil les faisait luire légèrement.

Je regarde les différentes affiches au fur et à mesure que j'avance dans le dédale de rue. J'ai toujours peur qu'un jour je puisse voir ma tête sur une des affiches des "Portées disparus" que Natasha aurait pu lancer pour me récupérer. A part ça, je dessinais de petits insectes ainsi que des oiseaux, comme à mon habitude, qui prenait vie sous mes yeux. Lorsque je ne sens plus aucune pression magique, je range mon calepin dans mon sac mais continue ma promenade matinale. J'ai également perdu le compte des jours, je ne sais pas si j'ai cours aujourd'hui ou non. Je ne sais plus vraiment où j'en suis, depuis combien de temps je suis ici. Boaf, au pire je me ferais engueuler par la directrice et les profs, mais eux aussi ont l'air perdu donc bon.

J'entends des bruits de téléviseur quand je passe trop près des fenêtres, parfois les rideaux sont ouverts et je risque un coup d’œil, si ils ne me voient pas, je continue de regarder la télévision, autrement je m'en vais. Lorsque je fais ça, le son n'est pas très bon certes, mais les images peuvent parfois être amusante. Là, je regarde donc un dessin animé en même temps qu'un gamin âgé de 4-5ans qui est assis sur son canapé. Un miroir est posé à côté de la télé et je vois donc son expression. Il a les yeux bleus et le visage rond, un visage d'enfant. Des étoiles dans les yeux, il est absorbé par les images de la télé. Sa tête m'arrache un sourire ainsi qu'une pointe de nostalgie, je ne sais pas pourquoi. Lorsque je décide que s'en fut assez, je bouscule quelqu'un au passage, elle tombe par terre. Une femme brune aux yeux verts, habillée de façon très classique et à la fois féminine. Elle était belle, c'est sûr. Je me sentais vraiment désolée de l'avoir ainsi faite tombée alors que je me décalais seule d'une fenêtre et pensait être seule dans les rues.

"Pardon Madame, je ne vous avais pas vu, je me pensais seule."

Je lui tends la main pour l'aider à se relever.

_________________

Honor and blood
for Cross


Killing, everyday


Sexy as hell


Lilypie Fourth Birthday tickers
Color: royalblue



Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Solitaire
EMPLOIS/LOISIRS : Taking care of my family
LOCALISATION : En Roumanie avec Kare Nilsson
CITATION DU PERSONNAGE : "Vous avez tord de croire que la joie de vivre tient principalement aux rapports humains, vous vous trompez. Dieu en a mis dans tout ce qui nous entoure, on en trouve dans chaque détail, chaque petite chose de la vie quotidienne. Pour percevoir ces choses là, il suffirait de changer de point de vue."

MESSAGES : 208
DATE D'INSCRIPTION : 23/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
33/100  (33/100)
Point Membre:
63/100  (63/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Artémis R. Nilsson
Admin | Solitaire
MessageSujet: Re: Stairway To Heaven [Sakura]   Jeu 16 Fév 2012 - 12:50

Artémis continua à marcher, mine de rien. Il fallait prier pour qu'elle l'évite sinon.. BOUM ! Voila ce qui se passait sinon. Artémis se retrouva les fesses au sol. Le choc fût brutal pour son corps assez frêle, d'autant plus qu'elle ne s'y attendait pas. Elle ne pouvait pas faire attention ? C'était pas dur d'éviter des gens pourtant.

"Pardon Madame, je ne vous avais pas vu, je me pensais seule."

Artémis releva la tête : la jeune femme avait vraiment l'air désolé. Pourquoi les gens ne font-ils pas attention aux autres ? Il n'y avait rien de compliqué. Cela énervait la jeune fille au plus haut point. Mais bon, elle avait l'air mal alors on pouvait dire qu'elle était pardonnée. En apparence.

Parce qu'elle l'avait appelé MADAME, et ça Artémis l'avait un peu en travers de la gorge : elle aurait pu l'appeler Mademoiselle tout de même parce qu'elle avait l'air jeune et que c'était pas possible qu'elle soit mariée. Non mais honnêtement est-ce que Artémis a la tête d'une épouse, non, pitié. Et même si c'était le cas, elle demanderait à ce qu'on l'appelle Mademoiselle car de toute façon, l'amour n'existe pas.


- Et sinon t'as des yeux de taupe pour pas me voir ?

Elle ne prit même pas la main de la jeune femme et se releva avec dignité. Oui, Artémis était très fier et sa fierté était probablement autant une qualité qu'un défaut. Parce que sa fierté l'aidait à sortir de beaucoup de situation mais elle l'empêchait aussi d'exprimer pas mal de ses sentiments. Montrer ses sentiments c'est montrer qu'on est faible parce qu'on est capable d'être impuissant face à des choses qu'on ne contrôle pas.

Artémis regarda la jeune femme dans le blanc des yeux avec son regard le plus agressif possible. Pour qui elle se prenait celle là pour lui tendre sa main ? Elle n'avait besoin de l'aide de personne, jusqu'à maintenant elle s'en était très bien sortit seule. Personne ne l'aiderais jamais parce que personne n'était là quand elle en avait besoin.


-Au fait la rue, elle n'est pas consacrée que à toi.

Encore une remarque méchante. Peut-être Artémis que tu es trop méchante avec les autres.. Non, tu ne l'es pas parce que personne n'a jamais été gentil avec toi. Les gens ne savent que faire semblant. Les relations humaines n'existent plus et ne sont plus qu'une utopie. L'amitié et l'amour ça n'existe même plus au paradis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Rebellion and Revenge
LOCALISATION : Manoir des Cross ou Pornic
CITATION DU PERSONNAGE : Believe in your own lies.

MESSAGES : 602
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
106/100  (106/100)
Point Membre:
111/100  (111/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
S. Laure Cross Al Hattal
Admin | Rebellion and Revenge
MessageSujet: Re: Stairway To Heaven [Sakura]   Mer 14 Mar 2012 - 20:41



Je la regardais d'un air désolé, ce que je pensais, je ne l'avais vraiment pas vue et c'est à cause de moi qu'elle est par terre en ce moment.

Le mur dans ma tête s'effondre, toutes ses pensées je les entend. J'essaye de rétablir cela autant que je peux sans succès. Les cailloux qui formaient le mur dans ma tête pour que je n'entende les pensées de personne, enfin, essayait, se transformaient en poussière, inutile, impossible à utiliser, pour le moment en tout cas. J'avais beau essayer de penser à autre chose, ses pensées étaient là. Bien présentes, sans que je puisse les esquiver. Madame. Juste pour un Madame ses pensées s'excitent. Certes, je n'apprécierai pas non plus, mais tout ça pour ça... Elle abuse pas un peu quand même ? Madame, c'est juste un réflexe, j'y peux rien, on le dit moitié en se retournant, elle croit vraiment que j'ai pu voir se tête comme ça, d'un coup d'œil ? Raaah, elle m'énerve déjà.

- Et sinon t'as des yeux de taupe pour pas me voir ?

Elle va continuer à critiquer encore longtemps celle la ? Je m'éloignais d'une fenêtre, je ne l'avais même pas vu avant de sentir que je touchais quelque chose. Et je n'avais même pas pu me retenir, mon mouvement était déjà lancé, le message dans mes muscles étaient lancés, impossible à arrêter. Et elle qu'est-ce qu'elle fait ? Elle s'énerve. Elle se releva, sans prendre ma main, pour montrer sa fierté. Ha, la fierté, moi aussi j'en ai ma petite MADAME. Et puis pourquoi elle me regarde aussi mal celle la ? C'est pas parce que je l'ai faite tombée par terre et que je l'ai appelée Madame qui faut en faire tout un patacaisse ! Elle m'énerve, de plus en plus avec ce qu'elle dit et ce qu'elle pense. N'empêche que ses pensées me sont étrangement familières. Ne vouloir de l'aide de personne. Elle me ressemble. J'éprouve de la compassion. Mais je ne pense pas qu'elle veuille en entendre parler. Elle est comme moi en fait. Donc, elle est aussi têtue et chiante que moi. Ca va être dur d'avoir un semblant de conversation ou de lui dire qu'on peut quand mêle accorder sa confiance à quelqu'un. J'ai bien pu accorder la mienne alors que je connaissais la personne depuis très peu de temps.

-Au fait la rue, elle n'est pas consacrée que à toi.

Et voilà que l'envie de la baffer reviens. Je dois vraiment m'en empêcher sinon ça va faire mal. Autant pour elle que pour moi. Parce que je pense qu'elle répliquerait tout de suite, comme je l'aurais fait et personne ne s'arrêtera. Situation compliquée donc. Et ses pensées déprimantes qui reviennent. Et moi qui n'arrive toujours pas à fermer mon esprit. Bon, je choisis la manière douce ou forte ? Forte qui s'agit de répliquer ou douce où il s'agit de lui faire reprendre confiance en l'être humain, mais pas tous non plus. J'hésite vraiment, parce que je voudrais qu'elle puisse se sortir de cette torpeur comme Ian m'a permis de le faire. Comme les autres s'y essayent plus ou moins. Mais si c'est la manière douce que je choisis, elle risquera de me remballer sans ménagements, je sais également que si elle le fait, je ne devrais pas lui en tenir compte. Mais, mon choix est fait.

" Arrête de te prendre pour le centre du monde, se sera peut être pas mal."

La manière forte, ça lui fera du bien ça. Un regard hautain et je lui rend son agressivité en même temps. Fierté contre fierté. Qu'est-ce que ça va donner ?


_________________

Honor and blood
for Cross


Killing, everyday


Sexy as hell


Lilypie Fourth Birthday tickers
Color: royalblue



Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Solitaire
EMPLOIS/LOISIRS : Taking care of my family
LOCALISATION : En Roumanie avec Kare Nilsson
CITATION DU PERSONNAGE : "Vous avez tord de croire que la joie de vivre tient principalement aux rapports humains, vous vous trompez. Dieu en a mis dans tout ce qui nous entoure, on en trouve dans chaque détail, chaque petite chose de la vie quotidienne. Pour percevoir ces choses là, il suffirait de changer de point de vue."

MESSAGES : 208
DATE D'INSCRIPTION : 23/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
33/100  (33/100)
Point Membre:
63/100  (63/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Artémis R. Nilsson
Admin | Solitaire
MessageSujet: Re: Stairway To Heaven [Sakura]   Ven 23 Mar 2012 - 23:32

Alors qu'elle était prête à se disputer autant de temps qu'il le fallait avec la jeune femme qui se tenait en face d'elle. Artémis voulait souvent avoir raison. Mais là n'était pas la question puisque de toute façon c'était la fille en face d'elle qui avait tort. Elle le savait pertinemment mais elle était têtue et ne voulait pas l'avouer. Ca agaçait Artémis.

Soudain, les sentiments de la jeune femme passèrent en vrac dans sa tête. Tant de choses, tant de colère. Haine. Retenue. Violence. Calme. Colère. Entêtement. C'était agaçant de ne pas réussir à fermer son esprit et de se prendre toute ce genre de sentiments dans la tête. Artémis en aurait presque frappé son interlocutrice de ne pas fermer son esprit.

- Arrête de te prendre pour le centre du monde, se sera peut être pas mal.

Mais pour qui se prenait-elle celle là exactement ? La déesse du monde, la créatrice ? Celle qui pouvait se donner le droit de répondre à tout le monde sans aucune retenue et de tout savoir. Elle avait la science infuse ou quoi ? Vas-y Artémis ne te retiens pas, déchaîne les enfers contre elle. C'est qu'une gamine.

Non, retiens toi. Cela ne sert à rien de s'énerver. Reste froide. L'ignorance est la meilleure réponse. La violence n'a jamais apporté quelque chose. Souviens-toi de tout ces jours où tu t'es emportée.. Est-ce que ça a servi à quelque chose ? Fume un petit joint ça ira. Dit pas de connerie. T'es bête.

Il y avait une bataille dans le cerveau de Artémis. Que faire ? Agir méchamment ou lutter gentiment par la parole. Oh et puis pourquoi pas se radoucir ? Non mais ça va pas ! Se radoucir face à une petite peste comme ça ? Elle méritait qu'on lui arrache les cheveux et que... Oula ça devient un peu dur. Tu sais bien Artémis que tu n'es pas comme ça.

Que faire ? Tu as un bon fond au final. Tu sais bien que ça ne mène à rien. Va contre ta nature. Fais le premier pas. Si elle refuse le premier pas, tu lui feras payer. Va falloir que t'apprennes à côtoyer les humains. Pas facile, vu la bêtise de l'humanité. Allez, remballe ta fierté.


- Pardon. Nous sommes toute les deux fautives. Artémis.

Ohoh. Artémis s'était excusé. Qu'allait-il se mettre à pleuvoir ? En tout cas, ce qui était certain c'est qu'elle n'allait pas tendre la main pour mettre fin à tout ça. Fallait pas trop en demander. Artémis était très fière même si cela ne se voyait pas.. enfin.. selon elle.

On ne sait jamais à quoi s'attendre quand on aborde Artémis, elle paraît sans cesse comme une dynamite sur le point d'exploser mais au final parfois elle peut se révéler très douce. Alors fais attention jeune fille. Parce que la mèche pourrait bien se rallumer beaucoup plus vite que tu ne le penses.


_________________


I know. Cute.


I am the shadow unseen. Never shining, never noticed. Alone and lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Rebellion and Revenge
LOCALISATION : Manoir des Cross ou Pornic
CITATION DU PERSONNAGE : Believe in your own lies.

MESSAGES : 602
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
106/100  (106/100)
Point Membre:
111/100  (111/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
S. Laure Cross Al Hattal
Admin | Rebellion and Revenge
MessageSujet: Re: Stairway To Heaven [Sakura]   Jeu 5 Avr 2012 - 19:48


J'essaye toujours de rétablir le mur dans ma tête. Ça m'énerve d'entendre un peu ce qu'elle dit. Un peu, bizarrement je n'entends pas tout. Pas comme avec les autres. Elle fait comme moi ? Elle ferme son esprit ? Cool, moins de pensées dans ma tête, ça fait du bien. C'est presque vide. Enfin, presque. Parce qu'on dirait qu'une gros dilemme s'impose à elle. Comme si elle hésitait à être gentille ou non. Un peu comme moi. J'ai vraiment l'impression qu'on se ressemble. Ça me fait plaisir d'un côté de ne pas être seule. Même si je ne souhaite mon histoire à personne. Mais chacun à eu son lot de difficulté. Plus ou moins dures en fonction des personnes. Chacun sa vie et chacun son chemin après tout. On doit juste pouvoir vivre avec. C'est pas vraiment comme si on avait le choix de toutes façons.

Je crois qu'elle cherche surtout à savoir si elle doit me taper ou si elle doit s'excuser parce qu'elle serait gentille en fait. Comme moi. Mais trouve toi quelqu'un ma vieille ! Ha non, ne pas dire ça. Une sauce me suffit, ça s'arrête là.

- Pardon. Nous sommes toute les deux fautives. Artémis.


Ses propos me choquent mais je ne le montre pas. Elle ne tend pas non plus la main. Surplus de fierté ? Sûrement. Je devrais peut être la suivre. Parce que, c'est vrai que maintenant, avec un peu de recul, je suis également fautive.

"Excuse moi également. Pour m'excuser, accepterais-tu un café ou autre ?"


On pourra également faire connaissance. Enfin, si elle veut bien. Parce que là, j'ai bien peur qu'elle dise juste non et continue son chemin. Je n'aimerais pas trop. Je l'invite quand même, avec les faibles sous que j'ai. Et puis, ça lui permettra aussi de s'ouvrir à d'autres personnes. Même si je comprends tout à fait qu'elle se renferme. Autant éviter les déceptions, la souffrance. Comme ce que j'ai fait en arrivant. C'est pour ça que j'aimerais l'aider. Qu'elle puisse s'épanouir. Pour qu'elle soit plus heureuse, qu'elle puisse accorder sa confiance à certaines personnes après qu'elle les connaisse. Il ne faut pas se méfier de tout le monde tout le temps. C'est pas vivable. Ouvre toi Artémis, détends toi, le monde n'est pas rempli de méchant. Apprends à accorder ta confiance.

Je la regarde, avec un petit sourire. Je voudrais vraiment qu'elle se détende et qu'elle soit moins sur les nerfs, se serait bien pour tout le monde, parce que si elle est si froide avec tout le monde, elle finira seule. Même si c'est ce qu'elle veut, elle finira par être triste. C'est toujours comme ça. On fait genre rien ne nous atteint mais au fond on est mal, on se sent seule, trop seule. De la chaleur humaine, ça fait du bien, il en faut pour tout le monde.

Je continue de la regarder. Accepte s'il te plait, pas pour moi, mais pour toi. Elle ne réponds toujours pas. Et le mur dans ma tête est rétabli, donc je ne risque vraiment pas de savoir ce à quoi elle pense. Tant mieux. J'attends juste sa réponse, patiemment.



_________________

Honor and blood
for Cross


Killing, everyday


Sexy as hell


Lilypie Fourth Birthday tickers
Color: royalblue



Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Solitaire
EMPLOIS/LOISIRS : Taking care of my family
LOCALISATION : En Roumanie avec Kare Nilsson
CITATION DU PERSONNAGE : "Vous avez tord de croire que la joie de vivre tient principalement aux rapports humains, vous vous trompez. Dieu en a mis dans tout ce qui nous entoure, on en trouve dans chaque détail, chaque petite chose de la vie quotidienne. Pour percevoir ces choses là, il suffirait de changer de point de vue."

MESSAGES : 208
DATE D'INSCRIPTION : 23/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
33/100  (33/100)
Point Membre:
63/100  (63/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Artémis R. Nilsson
Admin | Solitaire
MessageSujet: Re: Stairway To Heaven [Sakura]   Mer 11 Avr 2012 - 15:00

Chasser le naturel, il revient au galop. Même si on essaye parfois de se dire 'non il ne faut pas que je fasse ça', on finit toujours par le faire. On a tous un code moral qui nous dicte quoi faire et on ne peut s'empêcher de penser certaines choses même si on ne devrait pas. Un caractère est difficilement modifiable.

Artémis braqua son regard dans celui de la jeune fille et remarqua comment elle était faîte. Assez grande mais pas trop non plus, de long cheveux bruns avec de petites boucles, des traits fins et un très beau regard. Elle n'était pas trop mal mais elle n'arrivait certainement même pas à la cheville d'Artémis. Elle eût un sourire d'arrogance juste avant que la jeune fille daigne répondre :


-Excuse moi également. Pour m'excuser, accepterais-tu un café ou autre ?

Une forte envie poussa la jeune humaine à crier, à hurler sur la jeune femme : "Et ton nom c'est pour les chiens ? Idiote ! Tu crois vraiment que je vais accepter une invitation aussi grotesque que ça ? Avec une fille comme ça ?! Je ne crois pas non ! T'es vraiment qu'une bouffonne, t'es naïve, la vie c'est pas ça". Mais à quoi bon ? Elle se retint.

Si elle avait insisté et qu'elle s'était excusé, pourquoi pas après tout ? Elle n'était peut-être pas aussi méchante que Artémis voulait bien le croire. Il fallait absolument qu'elle arrête d'être paranoïaque et qu'elle se sente persécuté à chaque instant. Faire des efforts sur soi-même ce n'est pas facile. Jamais.


- Je veux bien mais à condition que tu me dises ton nom, dit-elle doucement.

Depuis longtemps, Artémis avait du vivre seule. Bien sur elle avait fait un tour au Mystery Orphenage, mais elle ne s'en souvenait plus. Des amis ? Pourquoi faire. Le plus beau de la vie ne réside pas dans les relations humaine, il réside dans chaque feuille, dans chaque fleur autour de nous. Il suffirait juste d'ouvrir les yeux.

Cependant, un allié ne pourrait pas lui faire de mal ? Sur qui pouvait-elle vraiment compter au final ? Pas grand monde. Mais à quoi ça lui servirait ! Artémis était en proie à une bataille dans sa tête quant à savoir s'il fallait jeter la jeune fille ou la garder. Hum. Juste pour tester, elle pouvait voir si c'était agréable. Encore cet éternel recommencement.

Artémis, tu ne changeras donc jamais ? T'as déjà testé plusieurs fois et ça a jamais marché. Oui mais une nouvelle fois, elle à l'air gentille. Elle s'est excusée. Ce n'est jamais facile de ravaler sa fierté, tu le sais très bien. Artémis avait perdu le fil de ce qui se passait et jeta un nouveau coup d'oeil au regard de la jeune femme. Elle était prête à tenter.


- Où va-t-on ?

Il y avait bien The Lonely Ghost et Artémis aimerait bien aller là bas mais elle ne voulait pas non plus s'imposer. Si, justement mais la jeune fille allait sûrement proposer ça. Artémis pourrait apercevoir Sophia Rush du coup, une de ses seules 'amies' et encore amie était un grand mot. The Lonely Ghost était tellement connu dans tout LA qu'elle ne pourrait que proposer ça. Artémis braqua son regard dans celui de la jeune fille attendant la réponse.

_________________


I know. Cute.


I am the shadow unseen. Never shining, never noticed. Alone and lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Rebellion and Revenge
LOCALISATION : Manoir des Cross ou Pornic
CITATION DU PERSONNAGE : Believe in your own lies.

MESSAGES : 602
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
106/100  (106/100)
Point Membre:
111/100  (111/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
S. Laure Cross Al Hattal
Admin | Rebellion and Revenge
MessageSujet: Re: Stairway To Heaven [Sakura]   Jeu 26 Avr 2012 - 21:27

Je regarde Artémis et je la trouve belle, vraiment avec ses yeux verts profonds qui cache quelqu'un qui je pense, peut être vraiment gentil. C'est du moins ce que je lis dans ses yeux. Sommes-nous à ce point semblables ? Deux filles qui gardent leur masque pour éviter d'être blessée par la vie. Alors qu'au fond, elles ne demandent qu'à avoir des amis, de ne plus être seule et de pouvoir se confier à quelqu'un. C'est si agréable, de se sentir soulagée d'un poids. Mais il ne faut pas en abuser non plus. Artémis... Elle devrait être dans le cinéma.

- Je veux bien mais à condition que tu me dises ton nom

Elle s'est beaucoup radoucit depuis tout à l'heure. Et maintenant que j'y repense, c'est vrai que je ne me suis pas présentée. Quelle boulette je fais. Je souris, gênée de cet oubli.

"Effectivement, pardon. Je suis Sakura."

Évitons de dire le Cross qui l'accompagne. On s'est "réconcilié" alors n'allons pas déclencher d'autres effluves de menaces qu'une fierté trop grande envenime. Je lui souris encore, un sourire gentil, toujours, pour qu'elle puisse avoir confiance en moi. Car elle peut avoir confiance en moi, je ne lui ferait jamais de mal. C'est plutôt ma famille qui irait lui en faire. C'est pour ça que j'ai peur de me lier d'amitié avec des personnes. Il pourrait les torturer ou je ne sais trop quoi. Cela me blesserai et je suis sûre qu'une personne comme Artémis ne pourrait pas s'en remettre et qu'elle n'accorderait plus sa confiance à qui que se soit. J'ai déjà l'impression qu'elle a du mal car elle en a déjà trop souffert. Moi, j'ai toujours été naïve dans ce genre de choses. J'essaie de m'améliorer mais c'est plus compliqué que ça en à l'air. Je me cache juste sous des airs alors que je suis d'une faiblesse immense.

- Où va-t-on ?

C'est vrai, un café. Est-ce qu'elle aime le café ? Parce que moi, je ne le supporte pas du tout. Ce goût amer est dégoutant. Même avec trois tonnes de sucre ça ne change rien. Mais c'est ce qu'on dit quand on veut boire un verre. J'aimerais bien boire de l'alcool, malheureusement, ils n'accepteront jamais d'en vendre à une mineure. Dure loi de la vie.

"The Lonely Ghost."

Je n'y suis jamais allée, juste passée devant quelques fois alors je sais où il se situe, mais c'est tout. Et puis, tout le monde en parle, ici, on ne connait que ce bar là, je ne sais même pas s'il y en a d'autres.

Je commence donc à me diriger vers notre destination, Artémis à côté de moi. Je me demande toujours ce que je vais bien pouvoir prendre. J'ai un petit creux donc je vais aussi prendre de quoi grignoter en attendant le repas.

Nous voilà devant la battisse ouverte. Nous entrons et une serveuse nous mets à une table à deux pour que nous soyons face à face. Il nous tend la carte. Il y a une carte maintenant dans les bars ? Pourquoi pas après tout. Une autre serveuse arrive et lance un sourire à Artémis qui est toujours plongée dans sa carte du menu.

"Je prendrais une crêpe au sucre et un chocolat chaud, s'il vous plait"

La serveuse note ma commande pendant que je regarde Artémis qui a toujours l'air d'hésiter entre deux choses. Artémis relève la tête, va pour parler et ses yeux s'illumine un peu à la vue de notre nouvelle serveuse.

_________________

Honor and blood
for Cross


Killing, everyday


Sexy as hell


Lilypie Fourth Birthday tickers
Color: royalblue



Mike roule une pelle à Invité


Dernière édition par Sakura L. Cross le Dim 1 Juil 2012 - 23:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Solitaire
EMPLOIS/LOISIRS : Taking care of my family
LOCALISATION : En Roumanie avec Kare Nilsson
CITATION DU PERSONNAGE : "Vous avez tord de croire que la joie de vivre tient principalement aux rapports humains, vous vous trompez. Dieu en a mis dans tout ce qui nous entoure, on en trouve dans chaque détail, chaque petite chose de la vie quotidienne. Pour percevoir ces choses là, il suffirait de changer de point de vue."

MESSAGES : 208
DATE D'INSCRIPTION : 23/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
33/100  (33/100)
Point Membre:
63/100  (63/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Artémis R. Nilsson
Admin | Solitaire
MessageSujet: Re: Stairway To Heaven [Sakura]   Sam 28 Avr 2012 - 18:54

That kinda lovin' turns a man to a slave.
That kinda lovin' sends a man right to his grave.
I go crazy, crazy baby, I go crazy.
You turn it on, then you're gone.
Yeah, you drive me crazy, crazy, crazy for you baby.
What can I do, honey? I feel like the color blue.

Une fois qu'elle était énervée, Artémis avait du mal à se calmer avant plusieurs heures. Elle avait comme le cerveau en boule et il était impossible pour elle de penser à autre chose. Elle ressassait encore et encore. Cela ne se voyait pas forcément à l'extérieur mais dans son coeur c'était la bataille pour le calme.

Elle était drôlement bizarre mais cela venait sûrement de sa drôle d'histoire. Quelle autre personne qu'elle pouvait se vanter d'avoir perdu sa mère aussi jeune, d'avoir oublier une longue partie de sa vie comme ça. Peu de monde à son avis. Elle avait parfois l'impression que personne ne pouvait la comprendre. Elle se sentait si seule.

La jeune fille, qui s'appelait Sakura, proposa d'aller à The Lonely Ghost. Drôle de prénom pour une jeune fille. Cela lui rappelait étrangement quelque chose mais elle ne savait pas quoi. Drôle de bar aussi. Puisque c'était un bar qu'elle connaissait bien, elle l'avait fréquenté tant de fois. Elle avait bien choisi. Dans son état normal, Artémis aurait gratifié sa jeune rencontre d'un sourire.

Les deux jeunes filles arrivèrent enfin au bar. Une fille que Artémis ne connaissait pas les installa à une table. Etrange, où était Sophia ? Elle travaillait d'habitude ce jour là. Elle leur tendit une carte que la jeune solitaire reposa tout de suite. Elle savait déjà ce qu'elle voulait. Comme d'habitude quoi.

Cependant, elle n'avait jamais vraiment regardé cette fameuse carte ! Rien que pour le plaisir, elle reprit la carte en entrepris de la lire. C'était intéressant et le bar avait en fait plein de chose que Artémis n'imaginait même pas. Comme des tasses de lait avec du miel par exemple. Etrange.

Toujours plongé dans sa carte, Artémis ne remarqua même pas que quelqu'un vint pour prendre leur commande. Lorsqu'elle releva la tête, elle s'aperçut que c'était Sophia qui était là. Un large sourire apparut sur la bouche des deux jeunes filles. Elles s'appréciaient mutuellement mais on ne pouvait pas parler vraiment d'amitié.


- Je prendrais une crêpe au sucre et un chocolat chaud, s'il vous plait

- Comme d'habitude Sophia s'il te plaît, enchaîna Artémis.

Quand Sophia repartit, Artémis regarda Sakura dans les yeux. Maintenant qu'elle la détaillait, elle se demandait qu'elle âge elle pouvait avoir. Même si son physique traduisait une certaine maturité, son regard était tout autre. Artémis se passa une main dans les cheveux : ils étaient doux et lisse puis ouvrit doucement la bouche.

- Quel age as-tu, dit Artémis, qu'est ce qui t'amènes à Little Angleton si ce n'est pas trop indiscret ?

Artémis faisait quand même de drôle d'efforts pour être amicale. Serait-elle en train de changer ? C'était bien possible. En tout cas, il fallait reconnaître que la jeune fille en face d'elle faisait tout pour que ça se passe bien. C'était gentille de sa part alors qu'elles se connaissaient si peu. Artémis baissa les yeux en attendant la réponse.

_________________


I know. Cute.


I am the shadow unseen. Never shining, never noticed. Alone and lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Rebellion and Revenge
LOCALISATION : Manoir des Cross ou Pornic
CITATION DU PERSONNAGE : Believe in your own lies.

MESSAGES : 602
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
106/100  (106/100)
Point Membre:
111/100  (111/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
S. Laure Cross Al Hattal
Admin | Rebellion and Revenge
MessageSujet: Re: Stairway To Heaven [Sakura]   Lun 2 Juil 2012 - 0:03



La serveuse et Artémis ont l'air de se connaître. La serveuse sourit à Artémis comme si elle retrouvait une ancienne amie et c'est la même chose pour Artémis, en plus, leurs yeux s'éclairent.

"Comme d'habitude Sophia s'il te plaît"

Voilà, elles se connaissent vraiment et Artémis est souvent venue ici. Ou vient souvent, je ne sais pas. Je ne sais rien d'elle, ni où elle habite ni rien du tout. Il faut dire que je sors peu et que je n'essaie pas de me souvenir des personnes que je croise. Que se soit l'épicier chez lequel je vais souvent ou autre. Si je les croisais dans la rue je ne dirais pas "Ha, c'est l'épicier !". Enfin, peut être. Parce que c'est vrai que ce gars on le repère facilement. Mais là n'est pas notre sujet de conversation. On parle d'Artémis. Donc peut être habite-elle à Little Angleton. Peut être que je l'ai déjà croisée mais je ne m'en souviens pas. Ou alors c'est la première fois qu'on se voit ce qui est aussi possible. Après tout, il y a un peu de magie qui émane d'elle. Elle doit donc venir de l'orphelinat. Mais je pense également qu'elle a fini ses études donc elle doit travailler pour Orpheo ou pour son compte personnel. J'espère juste que ce n'est pas une personne qui a rejoint un clan extrême, les Noirs. Humains ou Sorciers. Les deux veulent la même chose et les deux ne veulent pas de l'autre. C'est assez compliqué leur histoire quand même entre eux. Ils se disent tous les deux la race supérieur, ils se détestent. Ils ne veulent pas de mêlés. Sauf qu'aucun d'eux ne peut exister sans l'autre... Les Sorciers sont des humains avec des pouvoirs. Et les humains doués sont des humains avec des gènes de sorciers ? Non, ça je ne sais pas comment ça se fait qu'il y ait des humains doués alors que les deux parents sont juste humains. C'est assez bizarre, je ne comprends pas. Peut être juste une mutation au niveau d'un allèle ou d'un gène. Quand on suppose que la famille est strictement humaine, bien sûr. Et les mêlés, c'est l'union de deux personnes. L'union c'est par l'amour. C'est le plus beau sentiment qu'il soit, non ? Mais à cause de cette guerre qui n'en finit pas il est impossible d'avoir ces purs sentiments vis à vis d'une personne. C'est trop compliqué, trop de risques...

"Quel age as-tu, qu'est ce qui t'amènes à Little Angleton si ce n'est pas trop indiscret ?"

Je relève la tête d'un coup. J'étais plongée dans mes pensées et elle m'a fait peur. J'en avais même oublié sa présence. Les commandes arrivent pendant que je reprends mes esprits. Je sens l'odeur du café se poser devant Artémis. Je rentre légèrement le nez. Je n'aime ni l'odeur, ni le gout. Elle met trois sucres comme moi. Je croque dans la crêpe en attendant que le chocolat refroidisse légèrement car j'en ai marre de me brûler la langue à chaque fois. Parce que après ça a une texture bizarre pendant quelques jours. Le temps que ça se soigne me direz vous. Mais c'est comme si on me privait de certaines de mes papilles gustatives. Et je veux les garder en bon état.

"J'ai 17 ans et j'étudie au Mystery Orphanage."

Je ne sais pas si je dois lui en dire plus ou pas. Je pense qu'elle se doute que ce n'est pas pour ouvrir un commerce que je viens ici. Elle a elle même étudié à l'orphelinat. Elle sait ce que c'est, évidemment. Je prends une gorgée de chocolat chaud qui, évidemment, me brule la langue. Pour cacher un petit embarras ? Je ne sais pas. Mais me voilà là, j'ai mal. Et je n'ai pas d'eau. Enfin, l'eau est à Arté.

"Pour raison familiale."

Assez vague comme raison, mais tant mieux. Les Cross ne sont pas une famille fréquentable. Je dis mon nom de famille quand je veux faire peur à quelqu'un. Sinon je le cache. Tout le monde connait les Cross. Et je ne veux pas m'étendre sur le sujet. Raison familiale c'est parfait comme excuse. Ca ferme la conversation, certes mais je n'aime pas m'ouvrir là dessus. Rares sont les personnes au courant. Même Ian, mon meilleur ami ne sait rien sur ça.

"Et toi ?"

Je la regarde, mon ouverture d'esprit est revenue, je suis ouverte et non plus ramassée sur moi même, me fermant à un sujet quelque peu sensible. Et puis, étaler sa vie ce n'est pas très amusant. Après on a tendance à tout le temps la raconter et ce n'est pas forcément agréable pour tout le monde. Des fois ça devient même lourd. Donc je préfère ne pas m'avancer dès le début.

La langue est râpée et me fait un peu mal, je tends l'index vers son verre d'eau remplie, la regarde.

"Je peux te prendre un peu d'eau ?"


_________________

Honor and blood
for Cross


Killing, everyday


Sexy as hell


Lilypie Fourth Birthday tickers
Color: royalblue



Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Solitaire
EMPLOIS/LOISIRS : Taking care of my family
LOCALISATION : En Roumanie avec Kare Nilsson
CITATION DU PERSONNAGE : "Vous avez tord de croire que la joie de vivre tient principalement aux rapports humains, vous vous trompez. Dieu en a mis dans tout ce qui nous entoure, on en trouve dans chaque détail, chaque petite chose de la vie quotidienne. Pour percevoir ces choses là, il suffirait de changer de point de vue."

MESSAGES : 208
DATE D'INSCRIPTION : 23/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
33/100  (33/100)
Point Membre:
63/100  (63/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Artémis R. Nilsson
Admin | Solitaire
MessageSujet: Re: Stairway To Heaven [Sakura]   Sam 6 Oct 2012 - 21:40

The answer to life.

Elle parût surpris par la question d’Artémis, peut-être même en avait-elle oublié que Artémis était là en face d’elle. Parfois la jeune Solitaire se demandait si des gens ne perdaient pas leur cerveaux parfois. Enfin, y a des gens qui sont nés sans ça mais ça c’est un tout autre débat bien subjectif.



On peut apprendre toute sorte de choses à toute âge. Seule une chose s’acquiert à tout âge : l’expérience. Par expérience, on sait les choses, on sait comment ça se passe, on prévoit les choses. Et parfois se reposer sur notre expérience nous induit en erreur. Plus ou moins gravement. Un café arrive.



Le café. Quoi de plus exquis ? Du sucre, du sucre et encore du sucre. Le café est censé avoir un effet plus ou moins fort sur l’éveil de votre cerveau grâce à la caféine. Cependant certaines personnes ne ressentent rien du tout et elles ont simplement le goût du café. Mais si le jus d’orange avait le goût du café et bien elle pourrait boire un jus d’orange que ça serait pareil.



Le saviez vous ? : L'hippocampe s'appelle aussi le cheval de mer. Il se tient debout dans l'eau et ressemble au cheval des jeux d'échecs. Il vit au milieu des algues, pas très loin des bords de mer. Sa taille est de 20 centimètres environ, lorsqu'il est adulte. L'hippocampe est étonnant, car sa peau ressemble à une cuirasse. En plus, il a deux drôles d'yeux qui peuvent regarder dans toutes les directions.


Voila, ça c’était pour le hors sujet. Sinon Sakura pourrait être un cheval de mer.. Il faudrait éviter de dire ça tout haut sinon la jeune fille pourrait le prendre bien mal. Enfin, un cheval de mer c’est esthétique pour un humain. Que diriez vous si on vous disiez que vous ressemblez à une poiscaille ? Pas sûr que vous appréciez. Surtout que la petite a l’air d’avoir un gros caractère ! Madness.



Elle semblait transportée dans un autre monde. Parfois quand on s’étire, nos neurones s’étirent aussi et on se sent dépossédé de son corps pendant quelques instants. Elle semblait dans un instant comme ça bien qu’elle ne se soit pas étirée. Elle sentait la magie c’était évident mais qu’était-elle capable de faire ? Pas grand chose à l’évidence car elle était jeune.

Enfin, parfois il y a des magiciens très jeune qui sont capable de prouesses absolument extraordinaire. Ne jamais baisser sa garde face à quelqu’un que l’on pense plus faible. On doit apprendre à perdre pour savoir comment gagner.




- J’ai 17 ans et j’étudie au Mystery Orphenage.



Tiens donc, une jeune orpheline. L’était-elle vraiment ? Elle n’en avait pas la tête. Bien sûr on pouvait juger par rapport à des stéréotypes mais Artémis avait l’instinct pour ça. Cette fille n’était pas vraiment orpheline. Ou alors à moitié, il lui restait de la famille. C’était sûr. Elle faisait bien plus mûre que 17 ans, elle avait dû vivre des épreuves pas forcément facile.



Peut-être avait-elle déserté sa famille car l’idée de la vie qu’ils se faisaient ne lui convenait pas. Ah, l’adolescence de nos jour. La nouvelle génération n’est qu’une bande d’ingrats et d’irrespectueux. A croire que les valeurs se perdent chaque jour. Quand on voit que la culture générale n’est plus un critère d’intelligence alors que c’est la base de tout on se demande où va la société actuelle.




- Pour raison familiale.



C’était marrant, elle disait être sans famille mais derrière elle disait être là pour raison familiale. Artémis, qui a pour habitude d’être plutôt observatrice, ne tomba pas dans le panneau. Alors deux possibilités s’offraient à elle : soit la jeune fille se moquait d’elle ouvertement, soit elle jouait avec le mensonge pour cacher des secrets. Des secrets tout le monde en a.

Artémis ne savait pas sur quoi opter. 

Elle ne connaissait pas encore assez la jeune fille pour déterminer à quoi elle jouait. La jeune solitaire lui adressa un petit sourire. On devrait toujours prévenir des parents aimants de là où on est. Ces petites rebellions que l’on a lors de l’adolescence ne sont qu’un amas de regret lorsqu’on vieillit car il est toujours trop tard pour tout refaire. Ce qui est fait est fait et n’est plus à refaire. Il n’existe pas de machine à remonter le temps.




- Et toi ?



Bien sûr, quand on donne quelque chose à quelqu’un on s’attend à avoir quelque chose en retour, c’est évident n’est ce pas ? Sakura semblait appliquer cette pratique. Artémis la jugeait sur la défensive encore pour une raison qui lui était obscure.

Elle eût un léger sourire pour se convaincre que ce qu’elle allait dire n’était pas un amas de mensonges et de dissimulation de vie désastreuse. 

Elle pensait, elle réfléchissait rapidement, elle revoyait toute sa vie très rapidement. Son enfance, la maturité et puis maintenant l’âge adulte.

Elle n’en avait que des flashs mais tout ça était passé plutôt vite. Et si demain elle se réveillait et que tout ça n’était qu’un rêve et qu’elle n’était encore qu’un nourrisson ? Que sa mère était encore là. Impossible. La jeune fille ferma les yeux un instant.




- Je peux te prendre un peu d’eau ?



L’adolescente en face d’elle avait dit ça en montrant la carafe d’eau juste à côté d’Artémis. Elle failli répondre non avec un ton cynique mais elle se retint, Sakura avait l’air de s’être brulé. Elle pris la carafe par le manche et lui tendit. Elle sentait son corps fatigué car elle rien que le fait de porter simplement un peu d’eau avait tiré sur ses muscles endolories; La fatigue, l’accumulation. Elle entreprit de répondre à la question de la jeune fille.



- Oh, moi tu sais je vis ici depuis longtemps.


Une vérité et un mensonge en même temps. Maintenant il fallait répondre à pourquoi elle était là. Réellement, pourquoi elle était là ? Pour survivre. Pour fuir un monde qui ne lui ressemble pas. Elle était comme un crabe au milieu d’une plage de nudiste.

Elle ne savait pas ce qu’elle faisait là ni comment elle s’était retrouvée là mais elle essayait de s’en sortir avec agressivité. Comme la seule manière de survivre ici était la même manière que la seule manière de survivre pour un animal dans la jungle, elle l’appliquait. C’était la loi du plus fort.




- Je fais quelque mission mais je ne travaille vraiment pour le compte de personne.



Un pan dévoilé, une vérité exposée en pleine lumière. Peut-être serait-elle moins sur la défensive quand elle saurait qu’elle n’avait pas vraiment de camp. La vérité n’était pas vraiment là même. Quand on est «élevée» par le Mystery Orphenage, on se retrouve forcément influencé.

Elle avait en elle des bonne valeurs. Pour elle, Croix et Rosenrot n’étaient pas des gens très recommandable. Mais ça elle ne le savait pas et elle ne le saurait sans doute pas.




- Cela fait longtemps que je suis ici mais ta tête ne me dis rien, je ne t’avais jamais vu ici. Tu es arrivée plutôt récemment ?



Il était marrant de pousser les gens au fur et à mesure dans un coin pour voir leur réaction. Lorsque les gens sont dos au mur, ils n’y a pas 36 types de réactions. Soit ils continuent à mentir quand bien même on leur aura dit que l’on connait la vérité, soit ils avouent tout pour éviter les dégâts.

Qu’allait-elle faire ? Artémis ne savait pas la vérité. Après tout peut-être que la jeune fille était arrivé ici il y a longtemps.

On aime mentir pour ne pas se dévoiler aux yeux des autres, pour se trouver une porte de sortie. Pour toujours pouvoir avancer en conséquence des faits et gestes des autres en se souciant de leur regard mais au final, seul nous savons la vérité.
Nous ne l’oublions jamais vraiment, on essaye juste de se convaincre que la réalité était tout autre. Jusqu’au moment où la réalité nous reviens en plein visage et on ne peut qu’encaisser en silence car nous sommes les seuls responsables de ce qui arrive.

A force de se voiler la face, on finit par se détruire nous-même. Il ne faut pas non plus dans l'exagération en se disant que tout est terrible.

Les choses sont toujours beaucoup mieux que l’on ne l’en pense. L’être humain a simplement tendance à tout dramatiser pour pouvoir se lamenter, pour récolter la faiblesse de ses compères. La stratégie est bien connu, affaiblir les autres pour mieux les prendre à la gorge.

C’est tellement plus simple que de faire front.

On se fait des promesses aussi, que rien ne recommencera, que tout va s’améliorer. Rien ne se passe jamais comme on l’a imaginer. On est toujours surpris par un futur qui ne va jamais comme on le veux.

Et si par miracle, tout se produit comme on l’avait prévu, il y a toujours un revers de médaille. A tout moment, il peut arriver. Il faut simplement attendre l’inattendu et espérer le meilleur. 

De toute les manières que l’on veut, tout est déjà écrit. Remuer ciel et terre ne changera rien.


_________________


I know. Cute.


I am the shadow unseen. Never shining, never noticed. Alone and lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Rebellion and Revenge
LOCALISATION : Manoir des Cross ou Pornic
CITATION DU PERSONNAGE : Believe in your own lies.

MESSAGES : 602
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
106/100  (106/100)
Point Membre:
111/100  (111/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
S. Laure Cross Al Hattal
Admin | Rebellion and Revenge
MessageSujet: Re: Stairway To Heaven [Sakura]   Mar 6 Nov 2012 - 23:29



Artémis me passa la carafe en la souleva et je vis ses muscles tressaillir. C'est pourtant juste une carafe, pas de quoi être épuisée. Beaucoup de sport très récemment après une longue période d'abstinence ? Peut être. Je ne vois pas beaucoup d'autres solutions. Enfin, sport, c'est vague, je veux plutôt dire une activité intense. Enfin, on s'en fiche un peu à vrai dire. Et oui je vois ce genre de chose. Je dessine depuis longtemps, et les humains sont des choses plutôt difficile à dessiner, il faut les observer continuellement, pour pouvoir dessiner quelque chose qui fasse vrai. L'illusion de la réalité, c'est toujours ce qu'on recherche. Même si le dessin n'est pas réaliste. Oui, là je parle de manga. J'ai vécu au Japon je vous rappelle.

Enfin, je me verse un verre d'eau et m'empresse de le boire pour essayer d'apaiser ma langue, même si je sais que ça ne changera rien à son état.

"Oh, moi tu sais je vis ici depuis longtemps.

"

Longtemps ? Jamais croisée pourtant. Mais une fois encore, je ne me serais sûrement pas souvenue d'elle si je l'avais juste croisée. Même les personnes qui sont avec moi à l'orphelinat j'ai parfois l'impression que c'est des nouveaux alors que je les croise dans les couloirs tous les jours. Parce que je m'en fiche, tout simplement.

"Je fais quelque mission mais je ne travaille vraiment pour le compte de personne.

"

Une solitaire, bien. Enfin, ça dépend du point de vue. Mais elle ne m'a pas l'air trop mal. Et puis, je pense que tous ceux qui sortent de l'orphelinat sont ... "gentils". Du moins, les personnes normales. Il y en a sûrement qui sont méchants dès leur entrée, et qui le reste tout au long de leur scolarité. Et qui finisse mal. Je pense bien sûr à Voldemort. Non, je plaisante. C'est une blague. Oui, je fais des blagues toute seule dans ma tête, je n'ai pas le droit ? Disons juste que je parle toute seule. Mais je fais ça depuis que je suis jeune. Mais c'était mieux avant. Avant, quand j'étais joyeuse. Avant, c'était au Japon. Mais ça, vous le savez sûrement. Vous n'êtes pas débiles à ce point ... Si ?

Voilà que je recommence à faire des blagues. Peut être que la présence d'Artémis me fait du bien et m'apaise. Du moins, c'est l'impression que j'ai. Parce que je ne suis pas renfermée sur moi même depuis que je l'ai bousculée dans la rue. Je ne l'ai pas regardée mal ou quoi que se soit. Je lui souris plutôt, quelque chose que je ne fais que très rarement maintenant. C'est bizarre venant de moi, mais plutôt agréable, de retrouver ses sentiments de bien être.

"Cela fait longtemps que je suis ici mais ta tête ne me dis rien, je ne t’avais jamais vu ici. Tu es arrivée plutôt récemment ?"
Donc je ne suis pas la seule à ne pas avoir vu l'autre. Soit elle ne m'a vraiment jamais vue, soit elle ne s'en rappelle pas. Si c'est le premier cas, elle est peut être partie en voyage quand je suis arrivée. Je sais que les solitaires bougent beaucoup. Etant donné qu'ils sont leur propre chef, ils doivent aller chercher des contrats qui les mènent parfois à l'autre bout de la planète.

Je sais tout ça car je pense que je serais comme eux plus tard. Avant de tuer les Cross et après avoir fini mes études. Parce que je ne pense pas que je serais suffisamment forte pour affronter les Cross juste après. Mais je ne veux pas rallier Orpheo. Je ne veux pas suivre d'ordre ou qu'ils mènent ma vie. C'est la mienne justement, je veux la gérer comme j'en ai envie. Et puis je ne veux pas partager mon but avec Orpheo.

"Je suis arrivée ici il y a quelques mois, je ne me souviens plus ..."
Vraiment, si ça se trouve c'était aussi il y a trois semaines... Non, quand même pas, un mois ? Deux ? Aucune idée. Le temps passe si vite et en même temps si lentement, c'est tellement étrange. En même temps, on ne peut pas dire que je sois une élève très modèle, je sèche, beaucoup, souvent, trop souvent même. Du coup je traîne, seule, dans ma chambre, dans le village ou quelque part, seule. Je découvre les environs. Donc ce n'est pas évident pour se repérer. J'ai l'impression d'avoir découvert tellement de choses que je suis là depuis très longtemps, mais en même temps j'ai suivit moins de cours que je n'aurais dû donc... Compliqué tout cela, n'est-ce pas ?



_________________

Honor and blood
for Cross


Killing, everyday


Sexy as hell


Lilypie Fourth Birthday tickers
Color: royalblue



Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Solitaire
EMPLOIS/LOISIRS : Taking care of my family
LOCALISATION : En Roumanie avec Kare Nilsson
CITATION DU PERSONNAGE : "Vous avez tord de croire que la joie de vivre tient principalement aux rapports humains, vous vous trompez. Dieu en a mis dans tout ce qui nous entoure, on en trouve dans chaque détail, chaque petite chose de la vie quotidienne. Pour percevoir ces choses là, il suffirait de changer de point de vue."

MESSAGES : 208
DATE D'INSCRIPTION : 23/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
33/100  (33/100)
Point Membre:
63/100  (63/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Artémis R. Nilsson
Admin | Solitaire
MessageSujet: Re: Stairway To Heaven [Sakura]   Mar 13 Nov 2012 - 19:44

I want to do it on my own.

Pourquoi Artémis n’a rejoint aucun camp et a préféré rester solitaire ? Sûrement parce qu’elle n’a jamais aimé qu’on mène sa vie et qu’on décide à sa place. Depuis toute jeune, elle s’est promis qu’elle ne laissera jamais quelqu’un décider à sa place.

C’était trop facile de laisser les autres prendre un choix et puis de finir par décider. C’est comme mener une vie de mouton de panurge. A quoi ça sert ? Si on veut être comme tout le monde, la vie ne vaut pas vraiment la peine d’être vécu.

Il faut savoir se démarquer des autres pour mener sa vie parce que tout ce que l’on fait résonne dans l’éternité et il faut faire en sorte de mener sa vie de tel sorte à ce qu’on se souvienne de nous comme des gens a peu prés bien.

Ca c’était la morale commune. Artémis s’en foutait bien de savoir qu’est ce qu’on penserait d’elle dans 150 000 ans. Elle vivait au jour le jour parce qu’on perd bien trop de temps à se soucier de tout ce qui est arrivé ou arrivera.

Le malheur. C’est tout ce qu’on a quand on se préoccupe des autres parce que l’être humain est un putain d’égoïste et il se souvient jamais des autres quand il va bien et que les autres va mal. Penser à soi. Egocentrisme extrême.


- Je suis arrivée ici il y a quelques mois, je ne me souviens plus ...

Un doux aura vient se frotter à son visage. Elle pouvait sentir sa douceur bien sûr mais aussi sa puissance. Comme si le passé avait été un énorme grimoire et que bien qu’il soit refermé maintenant, il ne tombera jamais aux oubliettes et restera dans les mémoires.

Elle ressentait cette douce sensation de nostalgie, elle eût un petit sourire idiot. Le genre de sourire qu’on a lorsqu’on pense aux bons moments qu’on avait pu passer plus jeune. Bien qu’elle ne se souvenait guère de sa période au Mystery Orphenage, elle se souvenait simplement qu’elle était heureuse.

Le bonheur, elle le vivait avec Kare. Depuis un certain temps mais hormis lui il n’y avait personne. Pourquoi était-il la seule personne avec qui elle se sentait bien ? Avec toutes les autres elle était bien mal à l’aise et Dieu seul savait pourquoi.


- Tu dois probablement venir de loin.. Ca se voit sur ton visage. Tu as déjà les marques de quelqu’un qui a de l’expérience.

Bizarrement, elle pouvait aussi sentir la détermination. Elle ne sait pas si cette détermination émanait de la jeune femme ou si elle venait de sa propre personne mais c’était assez troublant. C’est la misère, elle n’arrive plus à se concentrer la petite Artémis.

Tout commence un jour et tout se finit un jour bien sur. On ne peut pas faire durer les choses éternellement, ça serait bien trop facile. On se débarrasserait des choses qui nous dérange pour garder seulement ce qui nous plaît et l’avoir pour la vie.

Parfois on fait des erreurs, on revient en arrière comme si le chemin qu’on avait parcouru entre les deux n’avait été qu’une fumée que l’on avait tenté de cacher en faisant un pas en arrière. On attends tous un miracle pour qu’on se réveille.

Qu’on arrête de penser que la vie est facile, c’est un combat de chaque jour. Ne jamais se reposer sur ses lauriers et continuer à travailler, sinon rien de bon arrivera. Si vous êtes en individuel, vous courrez à l’échec. Si vous êtes dans un groupe, vous vous attirerez les foudres des autres.


- Mince, j’ai complètement oublié.. Je dois y aller. J’suis sincèrement désolé Sakura. Prends donc mon numéro de téléphone. Appelle moi, on se boira un verre !

Elle dit son numéro à Sakura qui le prit en note. Elle se pencha et embrassa la jeune fille. Une rencontre plutôt intéressante en soi. Elle prit son sac puis s’en alla sans un regard vers Sakura. Ne jamais se retourner.
Les meilleures rencontres sont souvent celles que l’on fait au hasard. C’est amusant car si on y croit on peut penser que c’est le destin qui nous a mené là. Commencer d’un mauvais départ c’est parfois pour mieux rebondir.

Regarder derrière et se dire que ça aurait pu être mieux, c’est pour les faibles.

_________________


I know. Cute.


I am the shadow unseen. Never shining, never noticed. Alone and lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Stairway To Heaven [Sakura]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Stairway To Heaven [Sakura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Stairway to Heaven
» Stairway to Heaven
» Stairway To Heaven [Sakura]
» Les 100 plus beaux Solos de tout les temps
» Fin du RP : Stairway to heaven {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: || Boite à souvenirs-
Nos partenaires