AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ambre Esyll {OK}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Solitaire
Solitaire
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Bouger ! Bouger !
LOCALISATION : Bon. Je suis où cette fois ?
CITATION DU PERSONNAGE : "Si un chameau te dit qu'il sait parler c'est qu'il te ment". HK.

MESSAGES : 144
DATE D'INSCRIPTION : 06/02/2012

Niveau du personnage
Point RP:
28/100  (28/100)
Point Membre:
24/100  (24/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Ambre Esyll {OK}   Lun 6 Fév 2012 - 21:40

Welcome to Mystery...

Ambre
Esyll
Il ne t'es jamais donné un rêve sans le pouvoir de le réaliser




      feat Saoirse Ronan
        Âge : 18 ans
        Date & Lieu de naissance : Mayskoye, Kamtchatka
        Race : Sorcière
        Statut : Trop dangereux, de se lier avec quelqu'un
        Groupe : Solitaires
        Don premier : Résistante : son corps comme son esprit résistent à tout... mais cela demande un certain effort de volonté, et a tendance à fatiguer...
        Pouvoir premier : Fluctuante : Bah l'ennui c'est que c'est jamais la même chose, et on sait jamais quand ni comment ça va se manifester. La seule chose certaine c'est que ça ne touche que son environnement, jamais ses capacité physiques ou mentales. Mais ce peut être tout et n'importe quoi... pour le meilleur comme pour le pire





« LIBRE COMME L'AIR ! »

    La toile se souleva peu à peu, prenant la forme d'un immense ballon qui s'élevait de plus en plus haut. Ambre se trouvait en dessous, dans la nacelle en bambou tressé. Elle poussa un levier sur le côté du poêle à côté d'elle, pour diminuer un peu l'arrivée d'air chaud dans le ballon. Elle se hissa à une échelle de corde arrimée à deux arbres solides de part et d'autre de la clairière, qui lui permettait d'atteindre chaque endroit de l'énorme sphère de peaux cousues, et inspecta une dernière fois les jointures. Quand elle trouvait une fuite, elle appliquait dessus une colle spéciale qu'elle avait fabriqué, et posait par dessus un carré de cuir.
    Quand tout fut en ordre, elle redescendit dans la nacelle, sortit un couteau d'un fourreau à sa ceinture, et trancha la corde qui retenait la montgolfière. La montée fut rapide, et le ballon fila vers l'Ouest, poussé par le vent. Ambre sentit l'excitation la gagner et écarta les bras comme pour embrasser le monde qui s'ouvrait à elle.
    « Je suis libre ! Libre comme l'air ! »

    Quelques heures plus tard, Ambre s'était emmitouflée dans une grosse couverture en laine pour se protéger du froid qui régnait à cette altitude, et regardait la forêt défiler sous elle. Elle se détourna pour mettre un bûche dans le poêle, et avisa la réserve de bois. Elle pourrait encore tenir au moins deux heures avant de devoir se poser pour se ravitailler en combustible. Elle retourna s'appuyer contre le rebord de la nacelle, et observa rêveusement les petits nuages qui flottaient à sa hauteur, laissant ses pensées errer à leur guise...

    Pour la première fois de sa vie, elle quittait le Kamtchatka, cette péninsule isolée, située tout à l'Est de la Russie, cette terre belle et sauvage qui l'avait vue naître, grandir et devenir une femme.
    Son histoire commençait dix huit ans plus tôt, quand sa mère la mit au monde au pied du volcan Tolbachik. Ses parents, tous deux sorciers, avaient fui depuis vingt ans la civilisation occidentale et la guerre qui faisait rage entre Orphéo et les Sorciers Noirs, et étaient venus s'installer sur cette presque île perdue entre le détroit de Béring et l'immensité de la Taïga russe. Les cinq premières années de sa vie furent comme un rêve, dont elle ne gardait que quelques souvenirs. Mais le drame arriva, par une nuit glacée d'hiver, en pleine tempête de neige, quand son pouvoir se déclara pour la première fois.
    Ambre se mit à briller d'une lumière froide, glacée, terrifiante. Et les poltergeist leur tombèrent dessus par surprise. En un instant, ils étaient des dizaines et des dizaines à se presser autour de la fragile maison en bois, attirés par la fillette. Ils étaient trop nombreux, impossible de les combattre tous. Alors sa mère se sacrifia : elle prit dans ses bras les deux êtres qu'elle aimait le plus au monde, et se téléporta à plusieurs centaines de kilomètres grâce à son pouvoir. L'effort qu'elle dut faire pour les déplacer la vida de toute son énergie, et elle mourut dans les heures qui suivirent. Ambre cessa de scintiller avant que les esprits ne les retrouvent. Son père crut d'abord que son pouvoir était simplement d'attirer les Poltergeist. Mais il réalisa son erreur lorsqu'elle disparut pendant une journée entière, quand elle lui rendit visite une nuit dans le monde des rêves, et quand elle provoqua une invasion de fourmis géantes qui manquèrent de peu de les dévorer. Elle n'avait pas un pouvoir, elle les avait tous ! Mais c'était une magie instable, qui se manifestait de façon irrégulière et qu'elle ne pouvait absolument pas contrôler, tantôt bienvenue, tantôt dangereuse, ou encore totalement inutile.
    Son père comprit qu'il devait tout faire pour la préparer à l'avenir, à tout ce qui pourrait lui arriver avec ce pouvoir. Pendant des années il lui apprit à survivre en toutes circonstances. A chasser, pêcher, reconnaître les plantes et champignons comestibles, allumer un feu même sous la pluie, se protéger de la chaleur, du froid, trouver de l'eau. A forger, tisser, dépecer un animal mort, fabriquer toutes sortes d'outils, construire des abris... Il cultivait son imagination et son sens de l'improvisation pour qu'elle soit prête à réagir instantanément, toujours présente, attentive. Il lui apprit à maîtriser son corps : escalader, nager, sauter, rouler, courir, se battre à mains nues, au bâton, au couteau, au sabre, tirer à l'arc et à la fronde... C'était un maître impitoyable, qui ne tolérait aucune faiblesse. Il lui faisait faire des étirements tous les jours pour conserver sa souplesse, entraînait son mental en la laissant accrochée le plus longtemps possible à la branche basse d'un arbre...
    Il lui apprit plusieurs langues, lui faisant lire des livres sur la nature, l'astronomie, la physique, l'histoire des civilisations, lui faisait apprendre par cœur des cartes de différentes régions du monde...
    Il disait s'inspirer à la fois des trappeurs, des ninjas, des amérindiens, des peuples nomades, de l'entraînement des spartiates dans l'antiquité...
    Durant ce temps, ils durent faire face à toutes sortes d'événements provoqués par son pouvoir. Elle apprit peu à peu à en tirer profit dès qu'elle le pouvait, et à se sortir des situations dangereuses. La règle était de toujours être en mouvement pour ne pas être pourchassés par des paysans en colère. Le pouvoir de son père aidait bien : il effaçait à chaque fois la mémoire des témoins.
    Son don premier apparut bien plus tard, à l'âge de treize ans. Elle était partie ramasser du bois pour le feu quand elle tomba nez à nez avec un énorme grizzli. Celui-ci, surpris, réagit violemment et se dressa sur ses deux pattes arrières. Avant qu'elle ait pu faire quoi que ce soit, il abattit une patte puissante sur elle. Elle serra les mâchoires, s'attendant à être décapitée... mais il n'en fut rien. Elle fut projetée en l'air et atterrit lourdement sur le sol. Mais elle n'avait pas une égratignure ! Les griffes tranchantes était passées sur elle sans rien lui faire ! Son père, alerté par les rugissements, arriva à ce moment là et tua l'ours d'une flèche dans la gorge. Après quelques expériences, ils se rendirent compte qu'elle était capable, à force de volonté, de résister à toutes les attaques : coups, chutes et chocs en tous genres, poisons, maladies et même coups au sabre ou au couteau. Pour cela, elle avait besoin de sentir précisément toute la partie du corps visée, ce qui s'ajouta à son entraînement quotidien à raison d'une heure par jour.

    Ainsi avait été sa vie... jusqu'à ce qu'un nouveau drame se produise, six mois auparavant. Ils étaient en ville, exceptionnellement, lorsque son pouvoir s'était de nouveau déclenché. Des éclairs avaient jailli soudainement de ses yeux pour aller frapper le pub de l'autre côté de la rue. Celui-ci avait explosé dans un bruit assourdissant. Mais cela ne s'était pas arrêté là : le cri de surprise qu'elle avait poussé, s'était transformé en une onde sonore si puissante qu'elle avait dévasté toutes les autres habitations. Son père l'avait saisi par le bras, l'entraînant dans une course folle... mais des failles s'ouvraient dans le sol à chaque pas qu'elle faisait, ajoutant encore au chaos qui régnait. Ils avaient fui loin, jusque dans les régions les plus reculées de la péninsule. Mais ils avaient été retrouvés. Un jeune exorciste qui était là au moment de l'accident avait immédiatement alerté l'ordre d'Orphéo, qui avait lancé quatre agents à leurs trousses. Ils leur étaient tombés dessus en pleine nuit. Le combat avait été terrible. Deux de leurs ennemis étaient des élémentaristes feu, qui les inondaient de flammes. Et son père avait été tué.
    Sa rage avait explosé. Elle avait appris à contrôler ses sentiments, mais là c'était trop. Elle les avait abattu un par un, à mains nues, protégée de leurs assauts grâce à sa résistance, décuplée par sa fureur. Et ils étaient là, étendus à ses pieds. Reprenant le contrôle d'elle même, surmontant l'envie de crier, de pleurer, de s'enfuir le plus loin possible, elle avait fouillé les corps, et avait trouvé un ordre de mission écrit en anglais : "une sorcière et un sorcier ont tué plusieurs dizaines de villageois à Pétropavlovsk au Kamtchatka. Ces individus doivent être neutralisés au plus vite"
    Elle n'avait pas pleuré son père. Il lui avait toujours dit que cela arriverait un jour et qu'elle devait s'y préparer. Elle était partie vers le Nord, attentive à ne laisser aucune trace de son passage, pour ne pas être retrouvée. Et durant toutes ces journées de marche, elle avait eu le temps de réfléchir. Puisqu'elle était seule désormais, il était temps pour elle de tracer son propre chemin. Son père lui disait souvent que tant qu'il serait là, elle apprendrait, et quand il la quitterait, elle agirait.

    " Quelle est, à tes yeux, la chose qui mérite le plus qu'on se batte pour elle ? "
    " La nature. Si belle, si fragile... Les hommes ne l'ont que trop fait souffrir. "
    " Alors que ceci soit ton but. Comme la résine protège l'insecte et lui fait traverser le temps, tu seras l'Ambre de la nature."





« QUI-ES-TU ...? »

    Des cheveux châtain-blond encadrant un visage fin, des yeux bleu pétant qui font fondre les garçons... elle a tout pour plaire. Sauf qu'elle ne peut pas, ne doit pas tomber amoureuse. Son pouvoir est trop dangereux pour les autres, trop imprévisible...
    Mais malgré les apparences, elle est forte, agile et rapide, grâce à l'entraînement qu'elle a suivi toute son enfance, aux épreuves qu'elle a endurées. Elle porte des vêtements grossiers, qu'elle a elle-même tissés et cousus. Mais elle est aussi capable de s'adapter, et change très rapidement de look pour se fondre dans la masse. Des converses, un jean, une petite veste bleue, un bonnet en laine, et elle se transforme en jeune femme souriante et inoffensive. Mais quelle que soit sa tenue elle porte en permanence un petit poignard, une cordelette et divers accessoires de survie, au cas où...


    Quant à son caractère... en un mot : pétillante.
    Oui, Ambre est comme ça, toujours joyeuse, optimiste, presque insouciante. Les dures épreuves de son enfance l'ont profondément marquée, et elle pense qu'elle doit vivre pleinement pour honorer le sacrifice de ses parents. Alors elle profite de chaque instant, voit la beauté partout où elle se trouve : un brin d'herbe plié par le vent, un paysage, un nuage, un rayon de soleil, de l'eau qui coule, un sourire...
    Mais derrière ce caractère léger se cache une grande volonté, une détermination et une persévérance sans failles. Quand elle se fixe un objectif, elle ne le lâche pas. Mais son obstination ne plaît pas à tout le monde... On peut penser par là qu'elle a tendance à foncer dans le tas sans réfléchir, ce qui n'est pas forcément vrai. Elle sait aussi se montrer patiente et subtile, même si elle s'énerve un peu quand les gens passent des heures à parler sans rien faire... ce qui peut vexer certaines personnes. Elle est faite pour l'action, et il lui faut toujours s'adapter, improviser, lutter pour sa survie. Avec le temps, elle en est venue à faire confiance à son intuition, mais malheureusement ce n'est pas le cas des autres, et elle a parfois toutes les peines du monde à les convaincre de la suivre. Elle reste malgré tout fidèle aux quelques amis qu'elle s'est faits, même si elle peut se montrer dure avec eux quand il le faut.
    Mais ce qu'elle aime par dessus tout, c'est être libre d'aller où elle veut, dans la nature, qu'elle aime plus que toute autre chose. Et c'est pour ça qu'elle a décidé de combattre la folie de l'homme, qui abat les forêts, tue les animaux, pollue l'air, l'eau et la terre... sa Terre.


MORE?


Ozï

    Âge : 17
    Poste Vacants ? : []oui [X]non
    Comment avez-vous connu le forum? : Karhel et moi, on est dans la même tête. C'est de la schizophrénie à votre avis ?
    Fréquence de venue : 7/7
    Codes : OK BY HANNETTE


Dernière édition par Ambre Esyll le Ven 10 Fév 2012 - 22:35, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Fondateur | Les copains d'abord
Admin Fondateur | Les copains d'abord
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Néant et autres
LOCALISATION : Dans les méandres du grand Néant 8)
CITATION DU PERSONNAGE : On me pense. Je est un autre.

MESSAGES : 3055
DATE D'INSCRIPTION : 20/04/2010

Niveau du personnage
Point RP:
212/200  (212/200)
Point Membre:
229/200  (229/200)
Niveau: Apprenti

MessageSujet: Re: Ambre Esyll {OK}   Ven 10 Fév 2012 - 21:41

Alors alors, super fiche, l'histoire est très belle, bien racontée, et on comprend pourquoi elle est devenue solitaire, j'ai adoré. Le seul truc c'est qu'au sein de la fiche tu dis que le truc qui fluctue c'est son pouvoir et son don la résistance. Alors que c'est le contraire dans la petite fiche d'identité en haut. Merci de mettre ça au clair, personellement je pense que c'est plus logique comme décrit à l'intérieur de l'hisoire. D'ailleurs je te propose un nom pour ce pouvoir : Changement ce qui ferait d'Ambre une Changeante. Ou Fluctuation => Fluctuante, à toi de voir (c'est juste pour pouvoir le mettre dans les statistiques). BREF j'adore ce personnage, c'est génial génial ! Modifie juste ça et je te valide. Ah oui, et vu que la fluctuation de magie c'est quand même énorme tu feras gaffe à ne pas en abuser dans tes RPs !

_________________

If I had a world of my own, everything would be nonsense, nothing would be what it is. Because everything, would be what it isn't.

FAN DE LA PORTE DU BUREAU D'EDWIN A. AL HATTAL


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

Ambre Esyll {OK}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: ▐ G.E.S.T.I.O.N D.E.S P.E.R.S.O.N.N.A.G.E.S▐ :: ● ● Vos papiers s'il vous plait! :: || Présentations validées-
Sauter vers:  
Nos Partenaires

CITATION DU MOMENT :

"Ce qui ne te tue pas te rend plus fort."

Friedrich Nietzsche


M&M's du Moment

Mikeal&Kirsten

VOTEZ ! :