AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On est où d'abord hein ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enfant
Enfant
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Explorer
LOCALISATION : Ici et Là
CITATION DU PERSONNAGE : C'est au pied du mur qu'on voit le mieux... le mur.

MESSAGES : 259
DATE D'INSCRIPTION : 18/11/2011

Niveau du personnage
Point RP:
69/100  (69/100)
Point Membre:
73/100  (73/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: On est où d'abord hein ?   Dim 12 Fév 2012 - 22:16

Karhel ferma les yeux. Il allait encore passer une très longue nuit, sans pouvoir s'endormir, sans pouvoir éteindre sa conscience qui éclairait son esprit. Mais son corps était fatigué, lui. Alors il se concentra sur ses sensations, cherchant à décontracter tous ses muscles. C'était un exercice difficile. Il devait étendre sa conscience pour atteindre et relâcher chaque partie du corps, mais en même temps contrôler sa respiration et sentir les battements de son cœur. Il se passa un très long moment avant qu'il ne s'arrête. Ce n'était pas parfait, mais ça suffirait. Il se tourna alors vers ses émotions. Toujours cette inquiétude face à l'inconnu qui le cernait de toutes parts, toujours ces questions sans réponse qui le tourmentaient... Il fit ce qu'il put pour les étouffer, mais il savait qu'elles reviendraient à la charge. Enfin, il se trouva devant ses souvenirs. Il avait déjà relié tous les événements étranges qui lui étaient arrivés depuis son réveil. A commencer par ce réveil, justement. Mais il ne parvenait toujours pas à faire le lien entre eux. Quel rapport entre son manque de souvenirs, son mutisme, ses pouvoirs, sa peur des vipères et la douleur dans le cou ? Il y en avait un, c'était sûr ! Mais lequel ?
Comme toujours rien ne lui venait à l'esprit, il finit par abandonner. Alors il se retrouva devant tout le reste de son esprit. C'était comme un grand espace vide, noir, sans limites. Et pourtant il avait trouvé quelque chose la dernière fois, un lieu étrange inconnu...

Il s'aventura prudemment dans cette immensité, avançant le plus droit possible pour ne pas perdre la direction de ses sensations. Il savait qu'il risquait de se perdre encore une fois, mais il était toujours tenté d'aller plus loin, dans l'espoir de retrouver cet endroit. Et lorsqu'il se retourna au bout d'un moment... tout avait disparu. Il prit peur et commença à retourner d'où il venait. Mais était-ce bien par là ? Ou plutôt par ici ? L'affolement le gagna pour de bon. Perdu ! Il s'était perdu, exactement comme la dernière fois ! Sans corps, juste une conscience égarée dans un esprit trop grand !
Alors, sanglotant, il prit une direction au hasard et avança, espérant tomber sur quelque chose... mais il ne vit rien. Il changea de direction et tenta encore une fois ça chance. Les ténèbres l'entouraient, oppressantes. Mais peu à peu, une lumière apparut, qui se fit de plus en plus intense. Il sentit l'excitation le gagner à mesure qu'il s'en approchait. Elle prit la forme d'une fenêtre en triangle, donnant sur un monde encore inconnu, dégageant une douce lumière bleue...

Il se retrouva sous l'eau, les pieds sur le sable qui tapissait le fond, entouré de petits arbres en pierre parmi lesquels nageaient de magnifiques poissons multicolores, des crevettes, des calamars. Il y avait aussi des étoiles de mer, des oursins, des crabes, des sortes de grosses éponges jaunes... Il sentait ses vêtements flotter au gré du courant, et s'aperçut qu'il pouvait respirer sans peine. Étrange... Le soleil éclairait le paysage d'une douce lumière. Il leva la tête : la surface se trouvait à quelques mètres au-dessus de lui, scintillante.

C'est alors qu'il entendit le rire. Un rire pur, musical, un rire de petite fille. Quel son magnifique ! Pensa-t-il. Il se tourna vers la direction du bruit, et la vit arriver en nageant joyeusement, ses longs cheveux flottant derrière elle...

_________________

Unknown is the most terrible and wonderfull thing in this world



J'aime Logan.


Dernière édition par Karhel Gueï le Mar 14 Fév 2012 - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice en chef | Enfant ~ Little Princess
Modératrice en chef | Enfant ~ Little Princess
avatar

MESSAGES : 1711
DATE D'INSCRIPTION : 02/05/2010

Niveau du personnage
Point RP:
207/200  (207/200)
Point Membre:
229/200  (229/200)
Niveau: Apprentie

MessageSujet: Re: On est où d'abord hein ?   Mar 14 Fév 2012 - 18:58

« - Tu dors ?
- Officiellement oui.
- Les rumeurs disent que tu fais semblant.
- Oui j’ai vu ça dans Paris Match. Juste des ragots. »


J'ai un peu froid... Il paraît que c'est normal, que c'est à cause de l'hiver qui fait rage dehors. Moi je ne comprends pas vraiment pourquoi il fait si froid en cette saison. C'est comme si les larmes des nuages gelaient et se transformaient en millier de flocons de neige. C'est joli et c'est très bon quand ça fond sur la langue, mais c'est tout froid et je ne comprends vraiment pas pourquoi. Peut-être que les nuages sont malades... Moi aussi j'ai tout froid quand je suis malade et au bout d'un moment j'éternue ! J'ai de la fièvre aussi parfois, mais si mon front est tout chaud, moi j'ai quand même tout froid et je grelotte comme une... grelotteuse. C'est un mot qui n'existe pas, mais ça fait rien parce que moi je l'invente quand même. Je suis une grelotteuse et les nuages sont des grelotteur.

Ils voguent dans le ciel.
Avec le vent tout froid.
Alors c'est un peu normal.
Qu'ils soient malades et qu'il neige.

Là je suis tout au dessous de ma couverture, où il fait un peu plus chaud que dans la chambre. Dans ces moments là, j'aime bien mon lit, même si je déteste toujours autant dormir. Mais comme la journée d'aujourd'hui a été très fatigante - j'ai été à l'école, j'ai joué au chat dehors, j'ai fais une bataille de boule de neige, j'ai lu un livre, j'ai fais mes devoirs, j'ai fais une blague à Rominet, j'ai été aider en cuisine et la cuisinière m'a donné du chocolat, j'ai tout mangé mon assiette au dîner et j'ai fais un dessin -, je sens que mes paupières sont lourdes très très lourdes. C'est pas très reposant d'être une petite fille, je me demande si les grandes personnes elles dorment moins...

Moi en attendant je bascule.
Du conscient à l'inconscient.
Du réel à l'irréel.
De la vie au rêve.

"Bonjour je suis un poisson", voilà ce que j'entends en rouvrant les yeux sur le monde des rêves. "Et moi un crabe, je m'appelle Sébastien !". C'est un poisson et un crabe qui ont parlé. Le poisson est jaune et bleu et son ami le crustacé est tout rouge. Bizarrement, ils me rappellent ceux que l'on peut voir dans la petite Sirène... J'aime bien la petite Sirène moi ; à vrai dire, j'aime bien tous les contes de fée ! Et les films Disney, oh oui, ils sont chouettes eux ! Alors je commence à rire et à nager avec mes nouveaux amis. Nous sommes tout au fond de l'océan, à des milliard de kilomètre du ciel, avec au moins cent kilos d'eau au dessus de nos têtes. Et cent kilos, c'est vraiment très beaucoup. Mais moi je n'ai pas besoin de respirer, parce que c'est un rêve et que dans les rêves on est libre de faire ce qu'on veut. "Où va-t-on ?" demande le poisson. Moi je hausse les épaules et je tends le bras en direction de... quelque part. Le nord, le sud, l'est ou l'ouest ? Je ne sais pas, c'est juste quelque part. Si l'on nage, on finira bien par arriver à un endroit, non ? Alors je commence à nager de toutes mes forces tout en riant. À côté de moi Sébastien et le poisson chantent la chanson de la petite sirène. C'est drôle, c'est joli et moi j'aime beaucoup ce rêve.

Des fois je tombe.
Dans d'affreux cauchemars.
Mais aujourd'hui.
C'est juste un rêve.

Je me demande si ce rêve là appartient à quelqu'un. Il ne semble pas être à moi, parce qu'il n'y a pas assez de rose pour cela. Ça doit être le rêve de quelqu'un d'autre... Un enfant peut-être. Ou alors une grande personne qui aime les dessins animés. Titi peut-être ? Parce qu'en ce moment Titi il est à l'hôpital et il paraît qu'il dort beaucoup beaucoup. J'ai vu Mlle Artissa ce matin dans les couloirs et elle était toute pâle. Mlle Artissa c'est la maman des bébés de Titi. Alors je comprends qu'elle soit un peu triste. Moi si Ange il dormait tout le temps... Non, ce n'est pas grave en fait ! Parce que j'apprendrais mieux mes pouvoirs et j'irais le rejoindre dans ses rêves. Et on mangera plein de barbe à papa et de nuage rose. Ça a le même goût d'ailleurs ; les barbes à papa et les nuages roses... Et... est-ce que le sable ça se mange ? "Est-ce que le sable ça se mange ?" je demande à Sébastien. Là il rit très fort et me répond "Mais non, bien sûr que non, tu sais que sous l'océan..." et il continue sa chanson. Moi je souris et je ris. Je ris et ça crée pleins de bulles devant moi alors je les écarte de la main parce que sinon je ne vois plus rien. Et juste derrière les bulles il y a... un grand garçon !

- Heu... salut ?

_________________



« Mes rêves se sont brisés en des milliers d'éclats, chacun d'eux aussi coupant qu'une lame de rasoir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enfant
Enfant
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Explorer
LOCALISATION : Ici et Là
CITATION DU PERSONNAGE : C'est au pied du mur qu'on voit le mieux... le mur.

MESSAGES : 259
DATE D'INSCRIPTION : 18/11/2011

Niveau du personnage
Point RP:
69/100  (69/100)
Point Membre:
73/100  (73/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: On est où d'abord hein ?   Mar 28 Fév 2012 - 22:09

La petite fille ne l'avait pas encore vu. Elle nageait vers lui, accompagnée d'un crabe et d'un poisson jaune et bleu, qui chantaient une drôle de chanson. Des bulles sortaient de sa bouche alors qu'elle riait. Elle les écarta en agitant les mains, et aperçut Karhel, qui vit une expression surprise se peindre sur son visage. Elle s'arrêta et le regarda d'un air intéressé.

- Heu... salut ?

Il espérait qu'il pouvait parler, comme la dernière fois. Il prit un inspiration...

- Salut ! Je m'appelle Karhel. Je suis arrivé ici en passant par...

Il se retourna en cherchant la fenêtre par laquelle il était entré dans ce monde... Mais il n'y avait que du sable, de l'eau et ces étranges arbres en pierre...

- ... peu importe. Et toi tu es qui ?

Il sentit quelque chose pincer son bras. Il baissa les yeux et vit le gros crabe orange. "Coucou ! Moi c'est Sébastien !" Karhel eut un sourire incertain. Il regarda tout autour de lui.
Quel étrange endroit... Il était forcément encore dans sa tête, car ce lieu ne pouvait pas être réel. D'abord, impossible de respirer sous l'eau. Et en plus les crabes ne parlent pas. Mais que faisait cet endroit dans sa tête alors ?
Au moment où il avait cette pensée, un tourbillon de sable se forma à ses pieds et monta lentement vers la surface. Puis il cessa, aussi vite qu'il était apparu, et le sable en suspension dans l'eau s'agglutina pour former une grosse tête ovale et huit tentacules munis de ventouses... une pieuvre. Celle-ci lui lança un regard vitreux, changea de couleur en un éclair et se précipita vers les arbres pour disparaître parmi eux. Il y eut alors un jaillissement de grosses bulles qui éclatèrent en faisant de la musique, une musique subtile, une mélodie envoûtante...
Quel endroit magnifique !

Il sentit encore une fois quelque chose lui pincer le bras. La musique cessa d'un coup. " Salut ! Moi c'est Marcelin ! Je suis le neveu de Sébastien ! " Karhel fronça les sourcils en regardant le petit crabe qui s'accrochait à lui. " Ça commence à bien faire ! "
Il se tourna vers la petite fille.

On est où d'abord, hein ?

_________________

Unknown is the most terrible and wonderfull thing in this world



J'aime Logan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice en chef | Enfant ~ Little Princess
Modératrice en chef | Enfant ~ Little Princess
avatar

MESSAGES : 1711
DATE D'INSCRIPTION : 02/05/2010

Niveau du personnage
Point RP:
207/200  (207/200)
Point Membre:
229/200  (229/200)
Niveau: Apprentie

MessageSujet: Re: On est où d'abord hein ?   Mar 8 Aoû 2017 - 22:19

Je regarde le garçon devant moi avec un grand sourire. Il a l’air vraiment gentil. En plus j’aime bien son rêve, c’est un joli rêve. Je suis vraiment contente quand je ne tombe pas dans un cauchemar. Parfois je vois des choses affreuses. Alors quand je peux profiter de l’imagination d’un enfant avec des jolis poissons et une mer dans laquelle on peut respirer, ça me fait trop plaisir.

- Salut ! Je m’appelle Karhel. Je suis arrivé en passant par...

Il se retourne, comme s’il cherchait quelque chose, mais derrière lui il n’y a que l’eau et le sable à perte d’horizon. Je sais qu’on dit à « perte de vue » ou « dans l’horizon », mais moi j’aime bien mélanger les deux. Et puis on est dans un rêve alors je peux parler comme je veux. Donc derrière Karhel il y a juste de l’eau et du sable. Et aussi des drôles de cailloux en forme d’arbre. C’est rigolo. Vous connaissez le jeu des nuages ? Parce qu’on peut jouer à ce jeu avec les pierres ! Par exemple, celle qui est juste derrière mon nouvel ami, elle ressemble à un sapin. Et celle un peu plus loin on dirait un pommier.

- peu importe. Et toi tu es qui ?

Je tends mon bras vers Karhel en rigolant. J’aime bien rire, même s’il n’y a pas de raison particulière.

- Je m’appelle Myaw ! Tu veux bien mon nouvel ami ?

Tout d’un coup je vois Sébastien approché sa grosse pince du bras de Karhel. « Coucou, moi c’est Sébastien ! »

- Sébastien ! On ne se pince pas entre copains !

Je le gronde gentiment en agitant mon doigt devant moi, comme le fait Nérys quand on vole des cookies dans la cuisine. Mais je ne suis pas fâchée pour de vrai, en plus Karhel n’a pas l’air d’avoir eu vraiment mal. Et puis en plus je vois le sable bouger sous mes pieds et soudain un animal avec beaucoup de pattes sors sous le sable blanc. C’est une pieuvre ! J’aimerais bien compter ses pattes pour vérifier qu’elle en a huit, mais elle disparaît trop vite derrière les rochers. Alors à la place je baisser les yeux sur le sable et je remarque une sorte de vers un peu bizarre sous le sable déplacé par la pieuvre. « Je suis un plathelminthe » dit-il avec une toute petite voix. Puis il s’enfonce dans le sable de nouveau. Aussi vite parti qu’il est venu !

- On est où d’abord hein ?

Sous l’océan, sous l’océan,
Doudou c’est bien mieux,
Tout l’monde est heureux,
Sous l’océan !


Je n’ai même pas le temps de répondre qu’une grosse forme apparaît dans l’horizon de l’océan. Une grosse forme toute grise qui ressemble un peu à un dauphin qui aurait mangé trop de gâteau et qui aurait enfoncé son nez pointu dans une porte. À mesure qu’il se rapproche, je devine enfin ce que c’est... un lamentin. Lorsqu’il arrive à côté de nous, il demande avec une très grosse voix de contes de fée : « Vous ne devinez pas où vous êtes ? ». Je regarde un peu mieux autour de nous et... Mais oui, bien sûr !

- On est sur un terrain de cache-cache sous-marin !

_________________



« Mes rêves se sont brisés en des milliers d'éclats, chacun d'eux aussi coupant qu'une lame de rasoir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: On est où d'abord hein ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

On est où d'abord hein ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: ▐ Z.O.N.E R.P.▐ :: ● ● Le monde des rêves-
Sauter vers:  
Nos Partenaires

CITATION DU MOMENT :

"Ce qui ne te tue pas te rend plus fort."

Friedrich Nietzsche


M&M's du Moment

Mikeal&Kirsten

VOTEZ ! :