Tonight is party night !


Partagez | .
 

 Tonight is party night !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shae's slave
CITATION DU PERSONNAGE : Je perds du temps, frappée par une lassitude où sentiment de solitude est insistant...

MESSAGES : 1495
DATE D'INSCRIPTION : 30/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
57/100  (57/100)
Point Membre:
45/100  (45/100)
Niveau: Novice
avatar
Bastila Black
Shae's slave
MessageSujet: Tonight is party night !   Dim 1 Avr 2012 - 1:23



    Claire & Zach
    Take a step... You dance with me ?

    Attention mesdames et messieurs, veuillez accueillir la future actrice qui jouera dans le prochain Scream, moi ! J'ai jouée un petit rôle dans Scream 4, cela n'a pas vraiment été facile avec les études, mais j'y suis arrivée. Je n'ai pas réussi hier, le casting pour jouer le rôle de la cheerleader délinquante dans Drop Dead Diva ce n'est pas bien grave, mais... Kim Kardashian, elle, va jouer dans la saison prochaine de Drop Dead Diva, je suis trop jalouse. Mais bon, je viens aujourd'hui de recevoir une invitation pour jouer à nouveau dans Scream, je suis donc aussi super contente. Oh pardon, pardon ! Je recommence avec mes histoires personnelles, changeant de sujet. Ce soir je sors danser, on est samedi et samedi c'est soirée club entre amies, pour ne pas dire boîte de nuit. Ce soir il y aura du monde et de la musique, je ne peux pas rater cette soirée.
    Petit Jean Slim bleu sombre moulant qui dessine mes formes sous la ceinture, un petit, décolleté blanc et des chaussures talons blanches qui va avec mon haut, attention c'est du Carlo Pignatelli que je porte à mes pieds. 23h15 mon téléphone sonne, c'est un message d'une amie, elle m'attend en bas. 23 h57 moi et ma pote arrivent avec classe au club, on y retrouve d'autres amies toutes prêtes pour la fête, toutes prêtes pour bouger ce soir. Nous sommes entrées VIP à la soirée, ce soir c'est gratuit pour les girls, payant pour les boys. Minuit-cinq, nous sommes à l'intérieur du club, il y a un monde pas possible, j'espère que ce soir, il y aura des clash de Hip-hop, il me tarde de voir un peu de Break danse. La musique est bonne et après avoir achetée un petit verre de Soda, je suis partie sur la piste de danse.
    Quand je pense que, derrière ma vie d'étudiante, je fais partie d'une famille adepte de la magie. C'est étrange, de voir à quel point le monde est séparé en deux parti. Comment peut-on croire, que beaucoup plus, de la moitié de la population humaine, ne connaissent pas l'existence du monde de la magie. Je voudrais comprendre le monde, pourquoi faisons-nous la guerre contre les sorciers noirs ? Pourquoi sommes-nous ennemie avec les Halliwells ? Sommes-nous pas cousins ? Ma mère veut que je retrouve Djibrïl, mais je le ferai seulement mes études finies, car moi je veux un avenir dans la société, plus tard. Ah et puis mince, ce soir je ne pense à rien d'autre qu'à faire la fête et me faire, peut-être, de nouveaux amies.

_________________


.:
 


Dernière édition par Claire Smith le Dim 22 Avr 2012 - 22:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Fou furieux, oui Nicolas
EMPLOIS/LOISIRS : Guitare oh yeah rock'n'roll babe !
LOCALISATION : Trou paumé sur mer (Little Angleton ?)
CITATION DU PERSONNAGE : I was born and grew up with my ass in the tender grass, I had never travelled 'cause heaven was under my back - June&Lula - Tender Grass

MESSAGES : 531
DATE D'INSCRIPTION : 02/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
42/100  (42/100)
Point Membre:
158/100  (158/100)
Niveau: Novice
avatar
Zacharia Creed
Admin | Fou furieux, oui Nicolas
MessageSujet: Re: Tonight is party night !   Sam 21 Avr 2012 - 19:12

I came to party and you came to party so why don't whe party together ?

C'est le printemps, c'est cool le printemps. Je dirais même que c'est presque l'été. Nous sommes en mai, fin mai. Le 29 mai. J'ai eu vingt et un ans il y a plus d'une semaine. Nous l'avons fêté avec Hayley et Josh, et j'ai du repartir pour ma formation. A New York. J'ai un stage d'une semaine au New Found Magical Weapons, afin de compléter ma formation, une deuxième semaine d'infiltration dans certains clans noirs ou autres de la grosse pomme, et une troisème semaine dans un camp d'entrainement à une heure de la ville. Tout frais payés, c'est trop la classe. C'est pas qu'Orpheo a de l'argent, mais presque. Quand j'ai reposé mes pieds dans le pays où j'ai passé mon adolescence, ça m'a fait bizarre. Même si je suis assez loin du Tennessee, ça m'a fait bizarre, mais aussi du bien de retrouver l'ambiance du pays, l'accent, tout ça.

J'ai donc été acceuilli ce matin par Stanley Bradford, mon mentor pour ce séjour, un mec bourru plus américain tu meurs. J'ai deux jours de battement avant le commencement de mon stage. Et le décalage horaire m'empêche de dormir. Alors j'ai eu une idée, peut-être pas surintelligente, mais très probablement efficace, je vais aller en boite, danser, peut-être boire un ou deux verres d'alcool, et ensuite, je n'aurais plus qu'à rentrer dans ma chambre d'hotel et à m'écrouler sur mon lit. Owai.

Je suis déjà habillé, alors je descends à la réception, je demande d'un air stupide (j'ai toujours l'air stupide, cherchez pas), quelle est la boite de nuit la plus proche, on me réponds, je prends mes petits pieds, je marche un quart d'heure, j'y suis.

Ces bouffons. Ils ont oublié de me préciser que c'est une boite typique pour les petits enfants de bourgeois pleins de fric. Certes, j'ai un peu de dollars dans ma poche, mais ça me soule quand même de faire payer mon entrée. Surtout que ce soir, c'est gratuit pour les filles. C'est nul, c'est totalement nul, je ne comprends pas ce principe. Ca veut dire quoi, qu'on, est trop machos pour les inviter ? Et l'égalité des sexes alors ? Et puis fuck, j'ai envie d'être crevé j'ai dormi une bonne partie de la journée alors je paie de mauvaise grâce mon entrée, et me retrouve dans une pièce bondée, noire, pleine de spots, tout ce qu'il faut pour m'épuiser. Ok, il est déjà minuit, disons que je serais couché à 19 heures ce soir, après avoir végété toute la journée devant une pizza et des séries débiles dans ma chambre d'hotel. Mais avant ça, je vais faire en sorte de m'épuiser bien comme il faut. Après quelques hésitations, je rejoins la masse de glandus qui danse. Les nanas sont toutes aussi bien fringuées les unes que les autres. Quand je les compare à ma petite amie, je me dis qu'elle ne porte peut-être pas du Chanel mais elle a beaucoup plus de classe.

Je me marre tout seul en dansant, finissant partenaire avec une petite blonde, un verre de ruhm à la main, habillée pleine de paillettes, qui a l'air d'avoir avalé une pile électrique. Fais gaffe hein, territoire privé, on ne fait que danser ensemble j'ai une petite amie, et elle et seulement elle aura accès à mon corps, et ce après un mariage protestant en bonne et due forme. Hayley en robe blanche. Vision utopique.

Perdu dans cette magnifique vision de rêve, j'écrase allègrement le pied de ma cavalière. Je me rends instantanément compte, j'écarquille deux yeux de merlan frit, et, vérifiant qu'elle n'aie pas le pied broyé tout de même, je lui crie dans l'oreille, étant donné le nombre de décibels :


-DESOLE J'ETAIS DANS MES PENSEES !

J'espère qu'elle ne m'en voudra pas. Je ne voulais ni en faire mon coup d'un soir (beurk) ni une future potentielle petite amie, mais pas non plus une ennemie juste parce que je sui ai marché sur le pied !

_________________

Socrate est un chat.




Socrate is:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae's slave
CITATION DU PERSONNAGE : Je perds du temps, frappée par une lassitude où sentiment de solitude est insistant...

MESSAGES : 1495
DATE D'INSCRIPTION : 30/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
57/100  (57/100)
Point Membre:
45/100  (45/100)
Niveau: Novice
avatar
Bastila Black
Shae's slave
MessageSujet: Re: Tonight is party night !   Dim 22 Avr 2012 - 15:36

    Il y a de l'ambiance et de la personnalité ce soir, j'ai aperçue Stephen Colletti, Pete Doherty, Milo Ventimiglia, Khloe, Kim et Kourtney Kardashian et bien d'autres célébrité. J'ai parlée un moment avec Kim et Kourtney qui étaient accompagnées de leurs hommes et j'ai appris de la bouche de Kim elle-même, qu'elle allait jouer aussi prochainement dans Drop Dead Diva... Le choc ! Bien sûr je suis heureuse pour elle et j'avoue être, un peu jalouse... Bon, il se peut que je réapparaisse dans le prochain Scream, malgré le fait que dans le 4, je me fais poignarder, on ne me voit pas mourir et de plus le réalisateur la préciser sur la chaîne MTV. Donc à tous et pour tous mes fans, je posterai ça ce soir sur Twitter... Moi et mes potes, en fait chauffer la scène, après tout on est là pour danser ce soir. Un homme qui m'a l'air plutôt sympathique, bien évidemment je danse et il danse nous sommes côte à côte et je trouve ses pas de danse bien qu'amusant, super classe.

    « DESOLE J'ETAIS DANS MES PENSEES ! »

    Me dit-il après m'avoir marché sur le pied, mais bon, ce n'est pas grave de marcher sur le pied des autres, cela arrive de temps en temps, il n'y a pas lieu d'être désolé pour ça. Je lui fais signe de la tête que tout va bien et qu'on peut reprendre notre petit duo sur la piste de danse, du moins je me suis remis à danser. Les musiques défilent avec un Remix qui explose, la soirée est plus que mortelle, le DJ est bon, quoi demander de mieux ? L'homme en face de moi on voit qu'il est là que pour s'éclater et faire la fête ce soir et c'est cool parce qu'il danse vraiment bien. Bon peu de temps après, la musique change d'allure, elle devient plus longue si vous voyez ce que je veux dire et comme je n'ai pas vraiment envie de danser coller contre inconnu... Je fais signe à l'homme et à mes potes qui se sont trouvées un cavalier que, j'allais m'installer au comptoir. Amanda Bynes m'a reconnue au loin et elle est venue me faire la bise, avant de me demander si allait.

    Après quelques minutes, l'homme avec qui j'ai dansée, est à son tour venu au comptoir. Moi j'y suis en quelque sorte pour m'y réfugier et lui ? Je suis ainsi, je ne le connais pas, je ne l'ai jamais vue dans le coin ce n'est donc pas un habituer... Est-il mannequin, acteur, comédien, réalisateur ou peut-être est-il un créateur de marque de lingerie... Le hic c'est que je ne reconnais pas du tout son visage, bon il faut dire aussi qu'il fait sombre, mais quand-même. Je m'approche de lui et c'est avec le sourire que je m'adresse en approchant ma bouche de son oreille, dû à la musique.

    « Salut, je trouve que vous dansiez avec classe tout à l'heure, ça vous dit un Soda... »

    Ben quoi ? Pas d'alcool au premier jour avec un inconnu, c'est que je suis vierge moi et je souhaite le rester.

_________________


.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Fou furieux, oui Nicolas
EMPLOIS/LOISIRS : Guitare oh yeah rock'n'roll babe !
LOCALISATION : Trou paumé sur mer (Little Angleton ?)
CITATION DU PERSONNAGE : I was born and grew up with my ass in the tender grass, I had never travelled 'cause heaven was under my back - June&Lula - Tender Grass

MESSAGES : 531
DATE D'INSCRIPTION : 02/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
42/100  (42/100)
Point Membre:
158/100  (158/100)
Niveau: Novice
avatar
Zacharia Creed
Admin | Fou furieux, oui Nicolas
MessageSujet: Re: Tonight is party night !   Mar 10 Juil 2012 - 18:36

Moi en soirée je bois de l'eau !

Apparemment la petite demoiselle ne m'en veut pas du tout de lui avoir marché sur les pieds. Elle me sourit même d'un air radieux, et me rejoins au bar. Elle me regarde dans la pénombre comme si elle essayait de me reconnaître. Pourtant je ne crois pas qu'on se soit déjà vu quelque part. D'autant que c'est la première fois que je viens à New York. Je suis sur qu'Hayley adorerait cette ville. Faudra qu'on y aille un jour ensemble. Oh oui. Rien que de penser à elle, j'ai un léger sourire un peu niais.
La jeune inconnue a un vague air de ma sœur Charlie. Peut-être les yeux pétillants et espiègles, les cheveux dorés...Ça doit être ça !

En fait, en regardant autour de moi, je me rends compte que je ne suis pas dans une boite de simple mortels. Je reconnais des visages d'habitudes plaqués sur du papier glacé. Dans des films. Des séries. Des clips. Je suis tombé dans une boite de...Célébrités ! Oups. Vous croyez que le videur m'a pris pour quelqu'un d'autre ? Ou que j'avais une tête sympa ? Peut-être que le videur est gay ? Oh mon Dieu faites que non. J'évite de me plaquer les mains contre le visage et de me recroqueviller sous le bar. C'est pas que j'aie quelque chose contre les homosexuels mais j'ai pas envie de briser le cœur de l'un d'entre eux. Surtout un videur grand et large comme une armoire à glace.

Toujours est-il que du coup, je me sens beaucoup moins à ma place et anonyme ici. Je suis un intrus. Je serre vigoureusement les dents et rougit légèrement. Ça ne se voit surement pas à cause de la lumière. Ça tombe bien, j'aimerais mieux que la jeune demoiselle évite de me prendre pour un gros timide des familles. Et pour un plouc par la même occasion. Elle me propose un Soda. Je lui adresse un sourire radieux et accepte :


-Un coca light, oui, s'il te plait.

Je me demande tout à coup si j'ai pris l'accent écossais. Quand j'étais dans le Tennessee, on me disait que j'avais l'accent Canadien. Quand je suis arrivé en Écosse, on m'a affirmé que j'avais l'accent américain. Et maintenant ? Un beau mélange des trois surement.
Je me dis que pour le savoir je devrais essayer de faire plus ample connaissance avec cette inconnue New Yorkaise. Et puis, c'est toujours sympa d'avoir des contacts un peu partout...Surtout si c'est une actrice ! Je ne me souviens pas d'un nom ou d'un pseudonyme à mettre sur son visage, mais nous verrons cela. En tout cas, elle est très bien habillée, ça ne m'étonnerai pas que cette adolescente travaille dans le showbiz. Je ne sais pas du tout comment elle va le prendre, mais, faute de mieux, je tends ma main et me présente :


-Zacharia, et toi ?

Je préfère quand les gens me donnent leur nom. C'est important pour moi à cause du baptême, et tout le bordel. Oui je suis protestant mais j'aime bien qualifier les bondieuseries de "tout le bordel", ça m'aide à destresser. Pourtant je les pratique. Paradoxe ? Mouahaha, je SUIS un paradoxe à moi seul. Bande de moules. J'aime pas les moules. Mais j'aime bien les huitres. Pas de sous entendus grivois. S'il vous plait, merci. C'est aussi important, je trouve, car cela prouve qu'on est bel et bien des êtres vivants, et non pas des machines ou des pierres. Quoi que je connais des gens qui donnent des noms à leur Ipod ou parlent aux montagnes alors...Oui, j'ai des fréquentations bizarres. Allez vous plaindre à ma jauge de relations sociales. Ou parfois je suis un Sim. Tout à fait. Et là je suis en boite avec un petit diamant vert au dessus de la tête.

_________________

Socrate est un chat.




Socrate is:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae's slave
CITATION DU PERSONNAGE : Je perds du temps, frappée par une lassitude où sentiment de solitude est insistant...

MESSAGES : 1495
DATE D'INSCRIPTION : 30/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
57/100  (57/100)
Point Membre:
45/100  (45/100)
Niveau: Novice
avatar
Bastila Black
Shae's slave
MessageSujet: Re: Tonight is party night !   Sam 29 Sep 2012 - 15:37

    Voilà ce qu'il me fallait, une soirée pour décompresser. Je ne me suis pas fait prier pour danser avec quelqu'un, même si ce quelqu'un en question m'a écrasé les pieds. Bien sûr, ce n'est pas bien grave, cela arrive et puis je m'amuse c'est ce qui compte, non ? Je m'amuse... Est-ce encore une excuse de ma part pour ressembler aux autres, être ce que je ne suis pas ? Je pense que oui, mais je m'en fiche... soyons, ce que je ne suis pas et peut-être qu'un jour j'arriverai vraiment à être ce que je ne suis pas. Je le sais... mais si les autres (membre de ma famille) disent que mon cerveau est défectueux, je sais qu'un jour j'arriverai à être cette personne normale. Bref, soyons cette fille vierge qui cherche réconfort dans cette boîte de nuit. Pourquoi dans une boîte de nuit ? Je ne sais pas exactement, peut-être parce qu'il y a de l'alcool ? Oui, bon... L'alcool ne fait aucun effet sur mon organisme, étant donné que mon foie se régénère vite. Enfin, j'ai déjà laissé tomber l'idée de prendre de l'alcool, je m'amuse tout autant sans...

    « Un coca light, oui, s'il te plait.

    - Cool, c'est moi qui invite. »

    Je me retourne toute souriante vers le comptoir et je commande la boisson de monsieur et la mienne, les deux sans alcool. Je me retourne vers l'homme et lui tend son verre, à la suite je m'assois, pour siroter ma boisson.

    « Zacharia, et toi ?

    - Willow, mais tu peux aussi m'appeler Claire. »

    Je prends peu de temps pour siroter mon verre et je rajoute, peu après...

    « Écossais ? »

    Je ne sais pas, j'ai cru reconnaître un petit accent... Mais il faut dire qu'avec la musique, ce n'est pas très évident. La musique quand elle est à fond comme en ce moment, que ce soit avec ou sans écouteur... on a l'impression d'être dans une bulle, ou personne ne peut vous déranger. La personne aura beau claquer du bec, que mon esprit serait déjà loin dans une autre dimension, laissant la personne en question dans ses délires. La musique est aussi un moyen de s'évader, ne plus réfléchir à quoi que ce soit. Je dois très souvent me répéter, mais... je suis devenue actrice, mannequin pour fuir la réalité. La réalité qui est le sang, la guerre et la haine... Née dans une famille d'humains noirs, je n'ai point pu y échapper, mon « destin » avait déjà été scellé depuis ma naissance. Pourtant, encore aujourd'hui, j'essaye d'y échapper en me rapprochent de la célébrité... Pourquoi ? Je ne sais pas moi-même, peut-être pour devenir et être cette personne que je ne suis pas...

    « Vous aimez les États-Unis ? »

    La question est sortie toute seule, alors que j'étais perdue dans mon subconscient. C'est un signe que je devais arrêter de rêvasser et continuer à m'amuser et surtout éviter de penser à ma famille. Djibrïl... cet enfant que ma mère recherche, je ne sais pas si j'ai envie de le retrouver. Si je le retrouve, il subira le même sort que son jumeau Dorian et moi, il deviendra un humain noir contre son gré. La vie est triste, ça c'est une vérité...

_________________


.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Fou furieux, oui Nicolas
EMPLOIS/LOISIRS : Guitare oh yeah rock'n'roll babe !
LOCALISATION : Trou paumé sur mer (Little Angleton ?)
CITATION DU PERSONNAGE : I was born and grew up with my ass in the tender grass, I had never travelled 'cause heaven was under my back - June&Lula - Tender Grass

MESSAGES : 531
DATE D'INSCRIPTION : 02/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
42/100  (42/100)
Point Membre:
158/100  (158/100)
Niveau: Novice
avatar
Zacharia Creed
Admin | Fou furieux, oui Nicolas
MessageSujet: Re: Tonight is party night !   Jeu 27 Déc 2012 - 16:16

We're all living in Amerika, Amerika, Coca-Cola, wonderbra !

La jeune et jolie américaine décide de m'inviter. Ça me touche, je trouve ça vraiment gentil, surtout pour un type qu'elle ne connait pas ! Je lui sourit donc gentiment, en essayant de ne pas avoir l'air trop fou à lier, et je la remercie :

-C'est vraiment très gentil, merci.

Du coup, tout ce bordel me rend un peu timide. Et je ne sais pas pourquoi, je me demande : si Hayley me voyait, serait-elle jalouse ? Je sais pas. J'aimerais pas, parce que la jeune inconnue et bien mignonne et gentille, jamais je ne pourrait penser à tromper ma belle nymphe aux cheveux de feu. Tscchhh oui, je suis niais et amoureux et alors ? C'est interdit ? Retournez à vos vies pas drôles et sans amour et papillons. Je suis sur que jamais en vous réveillant vous n'avez vu une licorne dans votre jardin. Bon ok, moi non plus, mais bon. Ce serait stylé quand même. Et dans tout les cas je préfère être niais et gentil que terre à terre et exécrable. Et paf, dans vos pifs, voila. Meuh. Oui, meuh, rho ça va. Bref. La jeune fille me dit son prénom. Willow. Claire. Ouais euh alors, c'est quoi le rapport entre Willow et Claire ? Parce que moi si je dis "Zacharia, mais tu peux m’appeler Zach", çe se comprend, mais Claire ça n'a jamais été le diminutif de Willow, non ? Enfin je sais pas, je vais lui demander.

-Euh...D'accord, mais du coup, Claire c'est ton diminutif ? Parce que ça ne ressemble pas beaucoup à Willow...

Je ris. Si ça se trouve elle n'aime pas son prénom et préfère Claire. Pourquoi pas. Ça fait français si je ne m'abuse. Ou Québécois. Enfin je crois que c'est pareil. Ou presque. J'aime bien les québécois. C'est drôle les québécois. Je fais des réflexions intelligentes. Et pertinentes, oui oui, j'aurais pu faire Harvard, moi madame. Bon, ou pas. Je ferais mieux de me taire. Enfin, en théorie, je n'ai pas parlé. J'ai pensé. Alors pouet. Personne ne lit mes pensées, n'est-ce pas ? Il est.

Je bois une gorgée de coca, quand Willow-Claire me demande si je suis écossais. FAIL ! Je lui adresse un grand sourire ravi et répond :


-Canadien, mais je vis en Écosse, alors je t'accorde la moitié des points pour cette réponse. Tu es d'ici toi ou bien ?

Elle a un bon accent américain des familles, alors ça ne m'étonnerait pas. Oui, elle a vraiment l'air américaine avec ses cheveux, sa peau, ses vêtements parfaitement entretenus. C'est bien l'idée qu'on peut se faire d'une jeune américaine, surtout new-yorkaise. Elle me demande d'ailleurs si j'aime les Etats-Unis. Ooooh oui. J'hoche frénétiquement la tête et sourit en répondant :

-Beaucoup, j'y ai passé toutes mes années collège et lycée. Dans le Tennessee. Tu y es déjà allée ?

Faut dire que c'est un peu paumé le Tennessee. Beaucoup de VACHES, beaucoup de champs, beaucoup d'agriculteurs, mais beaucoup de gens sympa, la preuve, Josh et Hayley en viennent. Ewé, le Tennessee. Toute mon adolescence. Un peu de nostalgie m'envahit, et simultanément, ce regret d'avoir abandonné mes parents et mes sœurs. N'y pense pas Zach. Tu arriveras à te faire pardonner...Un jour...

_________________

Socrate est un chat.




Socrate is:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae's slave
CITATION DU PERSONNAGE : Je perds du temps, frappée par une lassitude où sentiment de solitude est insistant...

MESSAGES : 1495
DATE D'INSCRIPTION : 30/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
57/100  (57/100)
Point Membre:
45/100  (45/100)
Niveau: Novice
avatar
Bastila Black
Shae's slave
MessageSujet: Re: Tonight is party night !   Sam 30 Mar 2013 - 23:59

    Il est charmant et sympathique, j'aime parler avec lui, du moins, cela me donne l'impression d'être un être normaux comme les aux autres. Bien que je décèle en lui une puissance magique, le mot normaux est pour moi ce qui s'apparente aux êtres qui nous entoure. Ces mêmes êtres qui ne semblent pas se soucier de rien, qui vivent dans le bonheur, qui ressentent des émotions qui les rendent si humain. Depuis que j'ai commencé à faire croire aux autres que j'étais cette personne là, hors que c'est faux, cela avait pour but premier de me mentir à moi-même, afin, que j'y crois.

    « Euh...D'accord, mais du coup, Claire c'est ton diminutif ? Parce que ça ne ressemble pas beaucoup à Willow...

    - Je m'appelle Willow Claire Smith, Claire est mon deuxième prénom et apparemment tout le monde préfère m'appeler Claire, à cause du fait que je suis rayonnante sur scène. Mais ce n'est qu'une excuse, je suppose. »

    Souriais-je, finalement, je vais me prendre une Vodka, je viens de me rappeler que mon organisme se régénère vite. Quoi vous ne comprenez pas, je ne vais pas vous faire un cours de SVT, non plus ? Bon je vous explique, l'ivresse apparaît à cause du fait que le foie est attaqué par l'alcool, mais voyez-vous, mon foie ce régénère très vite et donc pas d'ivresse. Je ne connaîtrais donc jamais le jour où je me noierai dans l'alcool à cause du chagrin, de toute façon je ne crois pas que quelqu'un comme moi connaisse un jour le chagrin.

    « Canadien, mais je vis en Écosse, alors je t'accorde la moitié des points pour cette réponse. Tu es d'ici toi ou bien ?

    - Moi, je suis bien américaine, mais je ne suis pas de New-York, je vis à Los Angeles, L.A. Barman, Vodka citron s'il vous plaît.

    - Beaucoup, j'y ai passé toutes mes années collège et lycée. Dans le Tennessee. Tu y es déjà allée ?

    - Oui, ma famille à un chalet là-bas, j'y allais pour voir ma grand-mère. »

    La musique change depuis un moment, les minutes se sont rapidement fait la malle. Mon portable vibre, je regarde pour vérifier en m'excusant d'avance auprès de mon interlocuteur. Il s'agissait de mon manager, il était venu à la soirée et il allait me prendre la tête pour des broutilles, me présenter à d'autres artistes, alors que j'ai seulement envie de m'échapper un peu à mon rôle de comédienne que j'assure même dans la vie réel. Je me demande comment il a deviné où que j'étais à la soirée, je ne me rappelle pas de lui avoir dit si j'étais de sortie ce soir... Quoi qu'il en soit.

    « Ca te dit qu'on fasse de plus en plus connaissance autour d'un bon Mcdonald's, tu as le droit de refuser, ce n'est qu'une invitation amicale, ni voit rien de personnel. »

    Et puis, je n'ai surtout pas envie de croiser mon manager... j'avoue.

_________________


.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Fou furieux, oui Nicolas
EMPLOIS/LOISIRS : Guitare oh yeah rock'n'roll babe !
LOCALISATION : Trou paumé sur mer (Little Angleton ?)
CITATION DU PERSONNAGE : I was born and grew up with my ass in the tender grass, I had never travelled 'cause heaven was under my back - June&Lula - Tender Grass

MESSAGES : 531
DATE D'INSCRIPTION : 02/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
42/100  (42/100)
Point Membre:
158/100  (158/100)
Niveau: Novice
avatar
Zacharia Creed
Admin | Fou furieux, oui Nicolas
MessageSujet: Re: Tonight is party night !   Sam 10 Oct 2015 - 15:21

What does the fox say ?

Ok. Les américains étaient décidément très bizarres. Toutes ces histoires de 2ème prénom... C'était confusant. Oui confusant n'est pas un mot qui existe mais JE VOUS POUET. Moi je n'ai pas de deuxième prénom, et tout va bien. Bon, mes petites sœurs en ont, mais je les pouet. Bon en vrai elles me manquent. Je suis un connard. Mais j'essaie d'éviter d'y penser. Sinon culpabilité, je fais de la merde et tout. Et je me sens mal. Il faudra tout de même bien que j'y remédie un jour. Bref, ce n'est pas le moment, alors je souris à Claire/Willow/Jeanine/Tout ce que vous voulez et je lui dis :

-Je comprends ! C'est vrai que Claire te va bien ! Pourquoi ce ne serait qu'une excuse ? C'est vrai que tu es rayonnante ! Mais je t'appellerai du prénom que tu préfère, d'accord ? A moins que tu ne sois d'accord pour t'appeler Jacqueline. J'adorerai appeler quelqu'un Jacqueline.

Oui bon je suis fous mais ça tout le monde le sait déjà. Du coup, pas ma nouvelle connaissance, mais elle va surement le comprendre bientôt, autant ne pas trop attendre pour montrer ma véritable nature. Bon, autant ne pas attendre du tout en fait. Je ne cache que très rarement mon caractère de débile profond/enfant de 4 ans hyperactif sous ecstasy.
La jeune blonde commande une Vodka, et moi un mojito, et après je m'arrête, je suis un peu trop foufou naturellement pour me permettre d'abuser sur l'alcool. Après avoir commandé sa boisson, elle me dit qu'elle vient de Los Angeles. Pourquoi ça ne m'étonne pas ? La cité des anges... Elle est blonde et bronzée, et actrice. Los Angeles, quoi. Je souris. Vaguement niais, comme d'habitude, et elle me dit que sa famille a un chalet dans le Tennessee. Je lui montre alors toutes mes dents et lève la main en attendant qu'elle me fasse un high five :


-Yeah, Tennessee, BITCHES. C'était où exactement ?

Parce que le Tennessee, c'est un peu grand quand même. Bon il y a beaucoup de vaches et de champs, mais c'est grand quand même. Il faut de la place pour stocker des vaches. Eh bah oui. C'est massif ces choses là. Tandis que je songe passionnément aux vaches du Tennessee, le téléphone de ma compagne de l'instant sonne, ce qui l'oblige à s'éloigner quelques minutes pour répondre. Elle me fait un signe pour s'excuser, je souris pour lui montrer que tout va bien, tout le monde a une vie. Et surtout si elle est actrice, elle doit avoir des comptes à rendre à pas mal de monde... Ça doit être dur.
Claire/Willow/Mauricette/Whatever revient vers moi, toujours souriante et charmante.
Elle me propose de faire plus ample connaissance devant un McDo, tout en précisément bien que c'est en toute amitié. J'éclate alors d'un bref rire franc, lui pose une main sur l'épaule et dit :


-Aha, très bien, faisons ça ! Mais je préfère Burger King, pas toi ? Enfin c'est comme tu veux. Je ne suis pas très difficile à vrai dire. Par contre j'espère que je pourrai avoir un jouet.

Oui je suis immature, on le sait, blabla. Je suis content. Cette soirée est agréable, je vais peut-être me faire une nouvelle amie. Et moi j'aime bien les amis. C'est gentil les amis.
Je finis mon mojito et le pose sur une table à proximité. Voici une bonne occasion de déblatérer mes conneries, plutôt que de les penser, tout simplement, même si je dois avouer que je m'amuse bien moi-même. Pitoyable, moi ? Je vous kssss. Et puis Claire/Willow/Jocelyne, c'est ma copine, elle m'aime bien, je le sais. Na. Enfin je crois.



_________________

Socrate est un chat.




Socrate is:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae's slave
CITATION DU PERSONNAGE : Je perds du temps, frappée par une lassitude où sentiment de solitude est insistant...

MESSAGES : 1495
DATE D'INSCRIPTION : 30/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
57/100  (57/100)
Point Membre:
45/100  (45/100)
Niveau: Novice
avatar
Bastila Black
Shae's slave
MessageSujet: Re: Tonight is party night !   Sam 20 Mai 2017 - 10:56

Je suis américaine, par contre je ne lui ai pas non plus dit que j'avais des origines italiennes, je ne le dis généralement pas quand on me le demande pas. Et puis qui ça intéresse ? Pourtant quand je parle vite, il paraît que j'ai l'accent qui ressort et que parfois quand je suis un peu agacer, inconsciemment je baragouine quelques mots dans ma langue... Natal ? Est-ce le mot ? Je veux dire, depuis toute petite, c'est vrai que ma mère me parlait plus souvent en italien qu'en anglais. Enfin bref, je fais toujours très attention quand je parle que ma langue n'en fasse pas trop, je trouve que l'accent me gène beaucoup. Oui, j'en ai honte et alors. Enfin, j'imagine que j'en ai honte si j'en suis l'idée de ce qu'est avoir honte, ou peut-être suis-je trop encré dans un rôle et je crois avoir honte, alors que c'est faux... AH, Dieu, voilà que je repars dans mon petit délire d'homologue interne.

« Ji... Ji-Que... leen ? On dirait un prénom français, désolé si je le prononce mal. » Dis-je en rigolant, surtout parce que je me moquais de la façon dont je l'avais répété, c'était tellement nulle. Mais, je découvre alors un plein d'entrain et d'humour, je le sentais un peu gênée ou coincer au-début... Quoique, avec la danse qu'il a fait plus tôt, c'était évident qu'il ne l'était pas. Et je rigole lorsqu'il me tend sa main pour un High Five, je frappe du coup sa main avec un petit « yeah » des familles qu'il me rend avant sa question. Le « Bitches » me fit ouvertement rire, ce gars est tellement drôle. « C'est dans le Nord de la Tennessee, à Great Smoky Mountains, ma famille aime bien vivre près des montagnes. J'ai vécu aussi un moment à Nashville. » Je reprends une gorgée de mon verre qui n'attendait que mes délicieuses lèvres.

Ouais, je dois forcément avoir de délicieuses lèvres, parce que si ce n'est pas mon décolleté ou mes fesses qu'on regarde, c'est mes lèvres qu'on fixe de manière très insistante des fois, même quand je ne dis pas à un mots. Les gens n'ont vraiment pas très discret, il m'arrive de mâter que mecs mais je fais en sorte que ça ne ce voit, surtout si mon regard descend au niveau de la ceinture dans un cas ou l'étalon est en caleçon. Merde, quoi ? Sur les plages de Los Angeles vous allez en voir plein de gens à moitié à poils. Je suis très sensible à tout ce qui se dévoile trop devant mes yeux innocents. Et quand c'est torride, bah je chauffe à l'intérieur, forcément. Bref... le téléphone, c'est l'autre con, je suis cramé. Du coup, je propose à notre ami de fuir avec moi à travers les rues de New-York pour nous trouver un petit truc à manger.

« Va pour le Burger King alors ! » J'attrape sa main et le tire délicatement avec moi, très entreprenante pas vrai ? Pourtant, il y a rien de bien anormal, je passe juste par un endroit où je suis certaine de ne pas me faire repérer par le manager ou les rapaces de Paparazzi. Du coup, on sort depuis le côté fumeur, atterrissant dans une petite ruelle. « Désoler pour cet itinéraire. Il y a des gens que je ne veux pas croiser en ce moment. » Je lui souris en lâchant sa main et je rajoute. « On y va ? »

_________________


.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Fou furieux, oui Nicolas
EMPLOIS/LOISIRS : Guitare oh yeah rock'n'roll babe !
LOCALISATION : Trou paumé sur mer (Little Angleton ?)
CITATION DU PERSONNAGE : I was born and grew up with my ass in the tender grass, I had never travelled 'cause heaven was under my back - June&Lula - Tender Grass

MESSAGES : 531
DATE D'INSCRIPTION : 02/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
42/100  (42/100)
Point Membre:
158/100  (158/100)
Niveau: Novice
avatar
Zacharia Creed
Admin | Fou furieux, oui Nicolas
MessageSujet: Re: Tonight is party night !   Mer 31 Mai 2017 - 12:21

Ensuite on mangera un bon burger, et on ira repeindre le vélo d'sa sœur ♫

Je l'ai faite rire avec mon histoire de Jacqueline AHA. Je suis drôle. Si vous en doutiez, c'est le moment de vous mettre à jour bande de pédalos à moteur. Ok ce que je dis n'a aucun sens, j'ai peut-être un peu trop bu. Je ris aussi comme un dindon à la suite de bah... de Jacqueline non ? Rho ça va, je sais qu'elle s'appelle Claire, bande de gueux. Allez allumer une petite vierge à Rambouillet histoire de voir si j'y suis. Comment ça j'aligne des mots et des private-jokes qui n'ont aucun rapport entre eux ? Je fais c'que j'veux messieurs-dames.

Une fois mon délire interne et mon engueulade personnelle avec moi même et les voix qui habitent mon cerveau finis, je réponds à ma nouvelle coupine :


-Ouais, c'est français. J'ai connu une québécoise qui s'appelait comme ça... Je crois. A moins que je ne l'aie entendu dans une chanson de Franz Ferdinand. Si j'te jure, Franz Ferdinand c'est un groupe britannique, et ils ont vraiment une chanson qui s'appelle Jacqueline. Tu devrais l'écouter à l'occasion.

Je m'en fous de parler trop, je suis bien, je m'amuse. Pouicky pouicky pouet. Mon cerveau fait des onomatopées. Ça s'arrange pas, Zacharia, pas du tout.
En tous cas, Claire a vécu dans le Tennessee, et ça c'est le feu. Dans les Great Smoky Mountains, un endroit vraiment trop beau où j'ai fait des sorties avec l'orphelinat, ainsi que du camping sauvage pas très légal quand j'ai été ado et jeune adulte. Elle a aussi vécu à Nashville, comme moi.
Comme je suis pompette et que j'ai encore moins d'inhibition que d'habitude, je me mets à lui raconter :


- J'ai été recueilli par l'orphelinat de Nashville quand j'étais gosse. Comme ils pensaient que j'étais amnésique -ou juste con, j'ai jamais su-, ils m'ont renommé Oliver Tennessee. Ce qui fait qu'officiellement, aux Etats-Unis, je porte le nom d'un état. Avoue j'ai la classe, allez avoue, avoue, avoue. Sinon J'adore les Great Smoky Mountains, c'est vraiment trop beau comme endroit.

Je chouine tel un gamin en agitant mon verre près de son visage, tel un genre d'asticot géant en manque d'attention et de blagues nulles. En réalité, cette attitude de débile profond était essentiellement destiné à la faire rire. J'aime bien faire rire les gens, euké ?
Regardez, je vais vous faire une blague. En France, ceux qui votent pas Macron, ils votent PC Carré. Vous vous y attendiez pas à celle là hein ? Hein que je suis drôle, hein ? Ouais non oubliez. L'important c'est que moi je me trouve drôle. Et qu'Hayley me trouve drôle. Et que Josh me supporte. En tous cas, pour le moment, c'est Claire qui me supporte, et j'en suis fort aise.

A ce moment, elle me prend la main, approuvant mon choix de Burger King, et m’entraîne à travers les anguilles frétillantes de la boîte de nuit, puis un dédale de couloir. J'aime bien qu'on me prenne par la main, ça fait copains, ça fait enfants. J'aime bien quoi. J'aime bien me répéter aussi, visiblement.

Une fois dehors, ma copine Claire/Willow/Cunégonde s'excuse de m'avoir fait prendre un itinéraire chelou, parce qu'elle veut éviter des gens. Je fais alors une tête de chiot peiné, et la regarde, les bras ballants. Puis je lui demande :


-Moh alors. Qui sont ces vilains gens ? Tu veux en parler ? Si tu ne veux pas je peux comprendre. Mais tu rateras les mirobolants conseils de tonton Zachynounet. Ok je m'emporte.

Je hoche la tête lorsqu'elle me propose d'y aller, et marche d'un pas gai, peut-être même un peu trop enfantin, dans les rues de Los Angeles. Notre LA, celui en Ecosse, est tout de même mieux. Y a la mer, crénom de nom ! Le vocabulaire désuet, c'est la vie, sachez-le.
Nous partons donc tous les deux, dans la nuit, telles deux alouettes -plumées-, cherchant un Burger King, et là je me dis que quitte à se baffrer dans un fast food en Californie autant se baffrer dans un In 'n' Out, c'est quand même vachement trop bon. Mais le Burger King s'impose déjà à nous, majestueux, tel un temple de l'obésité. Je me rue à l'intérieur tel un mec à la limite du bourré, suivi de la jolie blonde, et commande un fat whooper avec des fat frites, et un fat coca, PASKE VOILA. Pas de respect.
Je sautille gaiement jusqu'à une table -la salle est excessivement vide du fait de l'heure tardive-, et déballe mon burger en vociférant :


-MANGEEEER !

Voilà. C'est tout ce que j'ai à dire. Amen.

_________________

Socrate est un chat.




Socrate is:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae's slave
CITATION DU PERSONNAGE : Je perds du temps, frappée par une lassitude où sentiment de solitude est insistant...

MESSAGES : 1495
DATE D'INSCRIPTION : 30/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
57/100  (57/100)
Point Membre:
45/100  (45/100)
Niveau: Novice
avatar
Bastila Black
Shae's slave
MessageSujet: Re: Tonight is party night !   Lun 22 Jan 2018 - 20:53

Si je pouvais m'évader, où irais-je ? Que ferais-je ? Que voudrais-je faire du temps qu'il me sera accordé ? Ne plus être Claire Smith l'espace d'un moment ? Qui pourrais-je devenir ? Le choix serait tellement infini tant la liberté de ce que je pourrais réaliser pendant que je ne suis plus Claire est vaste. Pas de manager derrière mon dos, pas de mère qui chercherait à contrôler chaque minute de ma vie. Juste moi et la liberté contre le monde comme deux amantes au-dessus de toutes règles. Quelle belle pensée que celle-ci, il est apaisant de se dire que cet instant de liberté me permettrait de respirer un peu. Peut-être que l'envie d'avoir ma propre liberté est la raison folle qui m'aurait poussé à fuir avec un bien bel inconnu. Ou peut-être que le courant est tout simplement bien passé entre moi et lui ? Quoique ce n'est pas tellement une raison en soi pour partir avec un inconnu quand même. J'en souris intérieurement. Je suis folle.

Mais c'est une personne qui déborde d'énergie et qui est incroyablement vivante. Si j'étais capable d'aimer une personne passionnellement, aurais-je été séduite par cet homme ? Pourrais-je le vouloir en ami si je comprenais ce qu'était l'amitié, la vraie ? Oui. Un ami réel et non pas un ami qui m'apprécierait juste parce que je suis populaire. Voilà que je me mets à me poser des questions existentielles ? Peut-être que moi aussi l'alcool m'est aussi monté à la tête. Il me confirme que le prénom est bien français et m'éclaire aussi sur un chanteur en passant, sympa de sa part. J'ai un sourire sincère sur les lèvres alors que je l'écoute. Je ne réponds rien, me contentant de l'observer, admirant sa joie de vivre qui le sublime. Il donne l'impression que sa présence peut suffire à mettre un peu de lumière dans le cœur d'une personne engloutit dans les abysses de la dépression tant son bonheur est contagieux.

Je souris sans vouloir m'arrêter, sans faire semblant et c'est incroyablement agréable de sourire ainsi. Et je me marre comme si j'assistais à un sketch de Kevin Hart, je ne peux guère voir mon visage mais je le sais rougi. « J'avoue, oui j'avoue que tu as la super classe Mister Tennessee ! » Mon dieu, il faut que je me calme et l'alcool n'aide pas tellement. Heureusement que j'ai la brillante idée d'aller manger un bout, rien de mieux que de manger gras après une soirée. Bien qu'on ne soit pas resté si longtemps que ça, en tout cas de mon côté. Et lorsqu'il me demande qui sont les vilains que j'essaye de fuir, je lui donne un léger coup d'épaule affectueux. « Oh laisse, ce sont juste des idiots. T'es trop chou de t'en soucier. Merci. » Je le prends par les bras comme si c'était « une » pote avec qui je vais aller faire les magasins. Non pas que je le pense efféminé, c'est juste ma manière à moi de lui montrer que malgré moi, je l'apprécie déjà beaucoup.

Nous arrivons à ce Burger King et l'odeur si enivrante suffit à stimuler la sécrétion de l'acide dans ma bouche. Bon dieu, j'ai faim. « BURGEEEEER ! » Imitais-je alors ce grand gamin. Évidemment comme tout Burger King la queue est hallucinante et mon ventre à déjà la rage face à la torture de rester debout et attendre que son tour vienne. J'ai faim merde. Heureusement que Zach est d'une très bonne compagnie et qu'on n'a pas le temps de s'ennuyer avec lui. Puis, après quelques minutes on commanda et on s'installa. « Bon appétit... »

_________________


.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Fou furieux, oui Nicolas
EMPLOIS/LOISIRS : Guitare oh yeah rock'n'roll babe !
LOCALISATION : Trou paumé sur mer (Little Angleton ?)
CITATION DU PERSONNAGE : I was born and grew up with my ass in the tender grass, I had never travelled 'cause heaven was under my back - June&Lula - Tender Grass

MESSAGES : 531
DATE D'INSCRIPTION : 02/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
42/100  (42/100)
Point Membre:
158/100  (158/100)
Niveau: Novice
avatar
Zacharia Creed
Admin | Fou furieux, oui Nicolas
MessageSujet: Re: Tonight is party night !   Dim 11 Fév 2018 - 21:52

Le gras, c'est la vie

Elle admet que j'ai la classe. C'est bien d'admettre que j'ai la classe. Parce que c'est vrai (non). J'ai l'air d'un bichon frisé un peu teubé. C'est la vérité vraie.
Bon, mettons nous tout de même d'accord sur le fait que d'avoir deux identités, donc une comprenant un nom d'état fédéral, c'est au moins un petit peu classe. J'adresse un immense clin d’œil forcé à ma nouvelle coupine, heureux qu'elle me suive dans mes délires un peu chelous. Zach toujours content qu'on le suive dans la folie. La folie c'est chouette. Enfin pas quand elle fait du mal, mais quand c'est de la folie gentille et marrante, c'est bien. Un peu comme dans Benny & Joon m'voyez ? Ca c'est un film qui montre assez bien les deux aspects de la folie... J'aime bien les films. Ohlala, Zacharia Creed, vous avez bu, vous commencez à dire des choses beauuucoup trop intéressantes. Vous feriez mieux de vous stopper là.

De toute façon, Claire me donne un petit coup d'épaule qui me fait sortir de mon ébahissement crétin devant toutes les zoulies lumières de la ville et de mes pensées à propos des films et de la folie. Faudrait que j'en parle à Hay, sûr que ça l'intéresserait. Peut-être qu'ensuite elle me parlerait des tentures du moyen-âge, parce que j'aime bien les châteaux forts. On en a pas encore visité assez, d'ailleurs, alors qu'il y en a à foison en Ecosse. Je pense à rien. Je l'emmènerai en mission découverte de chateaux hantés dès que l'occasion se présentera. Est-ce que les poltergeist dans des vieilles pierres c'est romantique ? Oui, ok, dans ma tête, ça l'est. Hayley est parfois dans les mêmes délires que moi. D'ailleurs j'sais toujours pas si on va adopter un cocker. Je veux. Je veuuuux.

Oui donc je disais, ma p'tite pote américaine me donne un coup d'épaule affectueux avant d'éluder plus ou moins ma question sur les gens qu'elle cherche à éviter. "Des idiots", qu'elle dit.


- Fais gaffe, moi aussi je suis un idiot, dis-je presque par réflexe, parce que quand on me tend une perche comme ça, je la prends, automatiquement, et je m'y accroche telle une jolie huître des côtes du Perche, je sais pas où se situe le Perche, mais qu'est-ce que je raconte, putain. Huître. C'est quand même un mot marrant. J'aimerais bien être télépathe avec les animaux juste pour pouvoir parler aux huîtres. Je suis sûr qu'elles sont très sensibles et très intelligentes. En fait, je devrais plutôt être métamorphe huître, pour voir ce que ça fait d'en être une. Et peut-être que je pourrais communiquer avec elles par la même occasion.

Y a pas d'huîtres au Burger King.

Ne me remerciez pas pour cette précision.

En tous cas, Claire me dit que je suis chou, et je prends une tête de chaton ravi, si je savais ronronner, je le ferais. Je lui souris avec le plus de débilité et de candeur possible et lui répond :


- Zachy content. Toujours là pour t'aider si besoin.

Je lui fais une révérence en mode grand chevalier, et m'imagine soudainement me faire adouber, ce qui me fait tout de suite penser que si j'avais été chevalier, je passerai mon temps à faire des tresses à mon cheval et à me couper avec mon épée. J'aurais pas fait long feu. Mais j'espère assez pour sauver Hayley du bûcher (parce qu'elle aurait été condamnée pour sorcellerie, hé, elle a les cheveux rouges), et l'emporter au loin sur mon cheval. Ensuite on aurait fait des bébés dans une cabane au fond des bois et on serait devenus druides. Quoi que je me demande si une élémentariste de feu n'aurait pas eu la capacité de se sortir du bûcher elle même.

Gnuh. Je suis pas inutile. Je sers à faire des blagues nulles et à apporter de la bonne humeur autour de moi.

Lalalalala.

Entre-temps, on s'est assis à une table pour manger, et je réalise que j'ai pas de jouet. Je suis sur le point de faire une fausse crise de larmes quand je remarque que j'ai quand même une fausse couronne en carton sur mon plateau, je la pose donc avec fierté sur ma tête.

Claire me souhaite bon appétit, tandis que je croque à pleine dents dans mon burger, et sens avec délectation le goût de viande un peu trop grillée, de ketchup, d'oignons, de cornichons et de cheddar prendre possession de mes papilles. Miam. Slurp, je m'enfile une longue gorgée de coca. C'est mal, ouais, mais vraiment mon péché mignon, ce sont les burger-frites-soda. Pas nécessairement en fast-food, mais voilà. J'adore ça. Boire à la paille, comme un gosse, la sensation ensuite de ne plus rien pouvoir avaler. Je ne sais pas si c'est parce que j'associe toujours ça à des bons moments, souvent avec des amis, parfois seul, sur le bord d'une route. C'est juste toute mon enfance et mon adolescence. C'est con mais j'y peux rien.


- Bon appétit votre altesse ! réponds-je en posant la couronne en carton ornant le plateau de Claire sur sa tête.

Héhé. Elle a l'air beaucoup moins nunuche que moi avec ça. C'est injuste la vie. Moi aussi j'aimerais avoir de long et soyeux cheveux blonds. Wait. Non, j'aime beaucoup trop mes bouclettes. Personne ne touchera à mes bouclettes. Heureusement que j'ai jamais fait l'armée, hé.

Je pioche une poignée de frites et enfourne une autre bouchée de burger entre mes dents avant de demander, presque la bouche pleine :


- Alors, coupine, qu'est-ce que tu fais dans la vie, toi ? Et qu'est-ce que tu fais à New York, du coup ?

D'ailleurs notons que si elle me pose la question inverse, bah j'aurais l'air con. Parce que je peux pas lui dire "je suis en formation pour Orpheo", parce qu'il faudrait lui dire ce que c'est Orpheo et que bah, c'est interdit, juste. Si mes parents ne m'ont pas déjà renié pour ma fugue aux Etats-Unis puis en Ecosse, ils le feront sûrement si je révèle le secret. Chose que je serai totalement fichu de faire par hasard tel le glandu que je suis. Oué. Essayons de pas mettre un terme à ma carrière de policier magique avant même qu'elle n'ait commencé, oké ? Du coup bah je dirai que je suis en stage comme ingénieur dans un labo parce que c'est vrai en fait. Simplement je dirai pas labo magique. Mais du coup, est-ce que ce serait quand même un labo qui fait des armes ? Ouais ? Ouais. C'est tellement pas ce que je suis. Comme si ma carrière à long terme pouvait vraiment se faire dans l'armement. Bon d'accord, être policier, c'est être armé. Donc il faut bien que je sache un minimum de choses. Sauf qu'armes dans le monde magique ça sert pas nécessairement à faire du mal, mais à exorciser. Et si on fait du mal bah c'est de la légitime défense. Orpheo n'utilise pas d'armes de destruction massive, contrairement à oh, le gouvernement Innocent des Etats-Unis. J'dis ça j'dis rien.

Pourquoi je réfléchis à ça maintenant moi ?

Rho.

Niquez vos mères, bande de neurones. Racontez vous des blagues entre vous au lieu de tenter de fonctionner correctement, ça fait bien quinze ans qu'on s'était mis d'accord sur le fait que ça ne produit pas de résultat probant.

Slurp dans mon coca. Bon. C'est quoi la réponse de Jacqueline ? 7

Claire, je sais.

Je vous pouet.

_________________

Socrate est un chat.




Socrate is:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tonight is party night !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tonight is party night !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tonight is party night !
» Tonight gonna be a good night [Nicho]
» Ariana & Trevor || Party through the night
» Halloween party! [PV gens inscrit ]
» How do you rate President Obama's speech tonight?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage ::  :: ● ● Amérique :: || Etats-Unis :: °New York-
Nos Partenaires