Les pétales de fleur peuvent parfois se transformer en épées [Pv : Artémis]


Partagez | .
 

 Les pétales de fleur peuvent parfois se transformer en épées [Pv : Artémis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
all that was good, all that was fair. all that was me is gone.
EMPLOIS/LOISIRS : assistante du dr. who, tu détectes aussi les personnes magiques.
LOCALISATION : londres.
CITATION DU PERSONNAGE : hubris is a bitch. (fatm, 100 years)

MESSAGES : 1611
DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
118/100  (118/100)
Point Membre:
355/100  (355/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Kirsten H. Who
all that was good, all that was fair.
all that was me is gone.
MessageSujet: Les pétales de fleur peuvent parfois se transformer en épées [Pv : Artémis]   Jeu 26 Avr 2012 - 19:32


❝ Turning my memories.

Hoping to find out, where all the loyalty's gone ❞

Une grande étendue d'herbe, voilà ce que Kirsten voyait à des kilomètres depuis qu'elle était arrivée. Elle aimait bien cet endroit, personne ne venait la déranger Kirsten pouvait donc se reposer un peu, profiter de la nature. Oui elle qui aimait être en plein air, sentir le vent ébouriffer ses cheveux roux et avoir l'odeur des fleurs lui chatouiller les narines... C'était beau. Elle pourrait vivre ici, vivre près de la nature ne la dérangerait pas au contraire se serait super comme expérience. Elle irait cueillir des baies en tout genre, faire des décorations florales. Oui Kirsten est plutôt habile manuellement... Effectivement elle est parfois maladroite, mais cela n'empêche qu'elle est douée avec ses mains... Hum.

Il devait être trois heures de l'après-midi et ce mercredi Kirsten avait pris un peu de repos. C'est vrai que c'est temps-ci elle reste peu chez elle, préférant sortir que travailler. Bien sûr elle aime son travail, mais depuis quelques semaines elle en pouvait plus de rester chez elle toute la journée à attendre des patients. Assisse à attendre prête à accueillir avec un grand sourire chaleureux la personne qui franchirait la porte de sa maison... Elle en avait marre de ça maintenant. Marre de paraitre joyeuse et en bonne santé alors qu'elle à des nausées et des sautes d'humeur de fou. Ce qu'elle voulait elle s'était devenir la meilleure amie de son lit et vaincre enfin ces méchants toilettes.
Elle marchait tout droit, sa robe bleue nuit lui arrivant aux genoux flottait au gré du vent et ses bottines noires s'enfonçaient dans l'herbe à chaque pas qu'elle faisait. Les bras croisés elle ignorait un peu les quelques personnes présentes dans ce lieu, se focalisant sur un seul et unique point : Le bébé. Ouais ouais Kirsten ou comment énerver les gens avec son enfant. Toujours à parler de ça, à s'inquiéter, à piquer des crises pour rien. Elle a pourtant son excuse, celle que tout le monde doit croire et qu'il ne faut pas contester : Les hormones. Celles qui vous font péter un plomb pour un rien, celles qui vous font aimer tout le monde puis la seconde après les détester... Nan mais vraiment comment on peut supporter une femme enceinte ? Faudra m'expliquer comment on fait. Bref.
La rouquine réfléchissait à des tas de choses comme le sexe du bébé, le prénom, à quoi il va ressembler. D'ailleurs elle n'avait pas encore fait sa première échographie ! Ouh Kirsten est censée en faire une dans quoi... Une semaine, deux au plus tard, mais elle était impatiente. Bien sûr elle voulait voir son enfant, elle attendait ça depuis près de deux mois et quelque maintenant.

Elle posa sa veste beige par terre et s'assit dessus en posant une main sur son ventre qu'elle caressa doucement. Son ventre énooooorme... Bon j'abuse beaucoup il était vraiment pas si gros que ça. En plus Kirsten aimait son ventre. Le soir elle passait des nombres minutes en short et en soutif devant son miroir à admirer son tout petit bidon.

KIRSTENMmm alors fille ou garçon ? Je sais pas j'imagine que... De toute façon je t'aime et t'aimerais quoi que tu sois quoi que tu fasses...

Elle sourit en pensant à son bébé, sa petite étoile qui grandit en elle et pour qui elle fera tout et n'importe quoi. Etalant mieux sa veste elle posa sa tête sur son sac et ferma les yeux un moment, le chant des oiseaux était comme une berceuse douce et calme.
La jeune femme ne dormait pas, pas encore en tout cas. Elle oscillait entre le monde réel et le monde des rêves. Ces temps-ci elle avait également du mal à dormir la nuit, aucune position n'était bien maintenant et elle évitait de trop bouger ou de faire trop de bruit pour ne pas réveiller Fergus. Ils auraient de nombreuses nuits blanches dans huit mois et quelques alors elle évite des gâcher les nuits de son mari pour l'instant.

Un sourire se dessina sur son visage quand elle entendit au loin les rires d'enfants... Peut-être qu'il y avait des familles ici... Kirsten ne s'en était même pas rendu compte. Couchée dans l'herbe comme cela elle se demandait à quoi elle pouvait ressembler ? Mmm elle aimerait être une petite souris pour s'espionner elle-même.
Sa respiration ralentissait à chaque minute elle était prête à plonger dans un beau rêve, rêve bleu avec des nuages, des étoiles... Un ciel nocturne près de la plage c'était vraiment beau. Elle pouvait presque entendre le bruit des vagues dans son esprit, calme et zen.

D'un coup elle ouvrit ses yeux verts et se redressa brusquement... Si vite que sa tête commença à tourner. Elle passa une main dans sa chevelure rousse et regarda le ciel, pourquoi s'était-elle "réveillée" si brusquement ? C'était comme si elle pouvait sentir que quelque chose allait se passer, mais quoi ? Surement un truc du style sixième sens féminin super développé pendant la grossesse qui l'avait mis en alerte.
Toujours une main dans ses cheveux elle regarda autour d'elle discrètement, faut pas que les gens présents paniquent après son rapide changement de comportement.

P.S:
 

_________________

sleeping at last.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.


Dernière édition par Kirsten H. Who le Ven 29 Mar 2013 - 19:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur | Solitaire
EMPLOIS/LOISIRS : Taking care of my family
LOCALISATION : En Roumanie avec Kare Nilsson
CITATION DU PERSONNAGE : "Vous avez tord de croire que la joie de vivre tient principalement aux rapports humains, vous vous trompez. Dieu en a mis dans tout ce qui nous entoure, on en trouve dans chaque détail, chaque petite chose de la vie quotidienne. Pour percevoir ces choses là, il suffirait de changer de point de vue."

MESSAGES : 207
DATE D'INSCRIPTION : 23/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
33/100  (33/100)
Point Membre:
59/100  (59/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Artémis R. Nilsson
Modérateur | Solitaire
MessageSujet: Re: Les pétales de fleur peuvent parfois se transformer en épées [Pv : Artémis]   Ven 27 Avr 2012 - 13:55


La vie nous réserve tant de surprises qu'elle nous amené parfois à ne plus savoir comment réagir face à ce qui nous semblait inespéré. Elle était allongé, un après midi dans une vaste prairie. Peu de monde, elle n'avait pas peur. Ses paupières étaient closes et ses cheveux s'étalaient dans les fleurs et l'herbe.

La jeune fille avait la sensation que lorsqu'elle fermait les yeux plus rien ne pouvait lui arriver. Elle se sentait en sécurité dans son monde à elle, où personne ne pouvait l'attraper et où tout n'était qu'hymne à la nature et la beauté. Une douce euphorie l'envahissait même si tout cela n'était, au fond, qu'une utopie.

Elle ferma les yeux et se retrouva dans un pays imaginaire. Une longue étendue d'eau. Des vagues sur le sable blanc qui allait et venait lentement. Puis changement de décor. Elle se retrouvait dans un champ rempli de fleurs de toutes les couleurs. Quelque chose de beau. Elle s'abaissa et pris lentement une fleur rose dans sa main.

La tige s'évapora presque immédiatement, si bien qu'elle n'eût bientôt que les pétales roses dans sa main. Elle était vêtue d'une robe blanche lui arrivant à mi cuisse avec un long gilet bleu. Le vent se leva et balaya ses longs cheveux châtains. Son gilet n'était pas attaché. Alors il se souleva lui aussi paresseusement avec l'aide du vent.

Elle regarda sa main. Les pétales commençaient à s'envoler et étaient devenus blancs. Ils s'envolèrent tous dans la direction du vent. Sauf un qui s'envola vers le ciel, si bleu. Puis d'un seul coup, comme si Dieu se mettait en colère lui même, l'atmosphère se chargea et les nuages devinrent gris.

Ce n'était plus du tout une prairie dans laquelle elle était mais une terre sèche entourée de rocher. La pétale retomba du ciel. Ce n'était plus une pétale mais c'était devenu une longue lame grise avec un manche noir. Deux hommes se toisaient pas très loin d'elle. Un homme avec un long manteau gris, blond, un air hargneux et une cicatrice au milieu du visage. Une longue épée à la main.

L'autre avait l'air beaucoup moins orgueilleux que le premier. Il était brun avec de grands yeux bleus. Il avait un beau visage mais avait l'air très timide. Une chemise blanche. Un gros manteaux noir surmonté d'un col gris molletonné. Il saisit la lame qui venait de tomber du ciel. Un combat allait s'engager.

La jeune fille serra instinctivement le médaillon qu'elle avait autour du cou : elle avait peur. Ils se frappèrent plusieurs coups sans retenue. Ils se battaient vraiment ce n'était pas un entraînement. Elle entendait les épées faire "Clac" à chaque fois qu'ils croisaient le fer. C'était horrible.

Le jeune homme timide avait l'air de prendre l'ascendant et l'homme orgueilleux n'avait pas l'air de savoir quoi faire. Il repoussa brutalement le timide d'une boule de feu. Il était élémentariste apparemment. Il tomba à terre. L'orgueilleux le regarda d'un air hargneux puis leva son épée. NON ! Elle serra son médaillon encore plus fort.

Le timide releva la tête mais s'aperçut qu'il était bien trop tard qu'il ne pourrait rien faire. L'épée s'abattit sur son visage. Laissant une grande marque rouge, il dégoulinait de sang mais sa timidité s'était transformée en hargne. Il pris son épée.Il s'appuya dessus pour se relever. Elle frotta au sol en créant des étincelles puis le timide envoya un coup dans le hargneux qui le transforma en un tas de plumes noires.

Artémis se réveilla. Combien de temps s'était écoulé depuis qu'elle s'était endormi ? Un certain temps car le soleil déclinait et les étoiles commençaient à poindre leur nez. Elle regarda autour d'elle et vit les gens qui commençait à partir. La jeune femme était en sueur. Comme si elle avait fait le combat elle-même.

Une jeune femme rousse semblait aussi affolé qu'elle pas très loin. Elle avait un petit ventre, sûrement enceinte. Artémis se sentait d'humeur à parler. Elle en avait envie cette fois pas comme toute les fois où ça lui était tombé dessus par hasard. Puis les femmes enceintes ça l'avait toujours attendris même si elle n'avait jamais voulu d'enfants.

Elle ne voulait pas qu'il connaisse ce monde de désolation. Il lui serait trop insupportable de la voir devenir comme tout les autres. Alors elle n'en faisait pas. Et puis avec qui elle en ferait ? Artémis se leva et s'approcha de la jeune femme rousse. Elle s'assit à côté en gardant un bon mètre d'écart.


- Vous vous sentez bien ? Vous n'en avez pas l'air, murmura Artémis doucement, comme si vous aviez fait un cauchemar. J'en ai fais un aussi. Peut-être est-ce un soir à cauchemar.

Artémis la regarda. Elle était plutôt belle cette femme. Mais pas très vieille. Enfin, il n'y a pas d'âge pour être enceinte après tout. Artémis enleva son gilet. Car oui la fille dans le rêve, c'était elle. Un rêve prémonitoire ou simplement quelque chose de son passé ? On ne le saura probablement jamais.

_________________


I know. Cute.


I am the shadow unseen. Never shining, never noticed. Alone and lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
all that was good, all that was fair. all that was me is gone.
EMPLOIS/LOISIRS : assistante du dr. who, tu détectes aussi les personnes magiques.
LOCALISATION : londres.
CITATION DU PERSONNAGE : hubris is a bitch. (fatm, 100 years)

MESSAGES : 1611
DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
118/100  (118/100)
Point Membre:
355/100  (355/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Kirsten H. Who
all that was good, all that was fair.
all that was me is gone.
MessageSujet: Re: Les pétales de fleur peuvent parfois se transformer en épées [Pv : Artémis]   Mer 2 Mai 2012 - 22:15

Mais qu'est-ce qu'elle faisait là ? Pourquoi mais pourquoi est-ce qu'elle avait tenu à venir ici ? Dans ce vaste endroit où elle ne connaissait pas les quelques personnes qui restaient encore, où avait-elle la tête quand elle était sorti de chez elle ? Rha Kirsten pourquoi tu dois toujours faire ta tête de mule ? Celle qui n'obéit jamais aux ordres et qui se met en danger ? Pourquoi avait-il fallu que tu sois comme ça ?
Passant ses bras autour de son ventre elle renifla un coup, quoi qu'entends-je ? Tristesse ? Impossible Kirsten ne pouvait pas, elle refusait ce sentiment dans sa vie ! La tristesse quelle belle c*nnerie. Depuis toute petite Kirsten avait du mal à voir les gens de mauvaise humeur, elle voyait les larmes qu'ils avaient pleurées même s'ils t'entaient de les cacher. Kirsten est effectivement une femme qu'on peut parfois qualifier de correcte, mais quand il s'agit de remonter le morale des gens elle n'a pas peur de se ridiculiser comme personne ne c'est jamais ridiculisé dans sa vie. En fait Kirsten est le jour et la nuit à elle toute seule. Tantôt calme et réfléchis tantôt bruyante et impulsive. Ha Kiki Kiki Kiki, quand vas-tu nous révéler tous tes secrets ? Faudrait que tu le fasses un jour, enfin moi je dis ça... Bref.

ARTEMISVous vous sentez bien ? Vous n'en avez pas l'air, comme si vous aviez fait un cauchemar. J'en ai fais un aussi. Peut-être est-ce un soir à cauchemar.

Elle tourna rapidement la tête pour voir qui lui parlait. Jeune fille, brune, douce voix. Petit "détaillage" rapide. Tiens quelqu'un qui vient lui parler, étrange normalement c'est la rouquine qui entame la conversation en premier. Mais bon le changement c'est bien aussi. La jeune fille, ou la jeune femme ? C'est vrai elle faisait plutôt jeune et avait surtout une peau très claire. Non pas que Kirsten était raciste et privilégiait les blancs et tout le tralala, mais sa chevelure brune et sa peau claire la rendait belle, vraiment très belle. Kirsten ne va pas s'étaler sur le physique c'est pas son genre alors revenons. Un cauchemar ? A vrai dire la rouquine ne savait pas vraiment comment interpréter ce songe... Même s'il est vrai qu'elle faisait souvent des cauchemars depuis peu. En fait ces cauchemars sont la cause de son insomnie et de son mal-être de la journée. C'est leur faute si la jeune femme n'arrivait pas à fermer l'oeil de la nuit, de peur de revivre ces atrocités.
Elle se sentait mal au fond, à l'intérieur c'était comme si une guerre faisait rage entre ses sentiments positifs et les négatifs.

KIRSTENOui... Oui ça va merci...

Une grande inspiration pour calmer sa voix qui montait dans les aigus. Il ne fallait pas qu'elle craque, il ne fallait pas qu'elle montre ses faiblesses comme ça devant une inconnue. Et cela même si elle semblait ne lui vouloir aucun mal. Quand on est jeune on nous dit souvent : Ne parle pas aux inconnus, ne fais pas confiance aux gens que tu ne connais pas ! Moi je dis comment mais comment tu veux avoir une vie sociale si tu ne vas pas parler à des gens que tu ne connais pas ? Certes faut savoir distinguer un pervers d'une personne saine d'esprit, mais quand même. Voyez Kirsten il ne lui ait encore jamais rien arrivé. D'ailleurs c'est en parlant à une inconnue qu'elle s'est liée d'amitié avec Claire alors pouet !

KIRSTENMmm c'est vrai, surement une nuit à cauchemars. Quoi que faire de beaux rêves je trouve ça beaucoup mieux !

Elle lui sourit le plus naturellement possible. Rha Kirsten détestait être fausse avec les gens même si c'était qu'un sourire pour cacher qu'elle était perturbée. Horreur des gens qui ne sont pas vrais, ,égoïstes, hypocrites.
Rapidement elle essuya une larme au coin de son oeil espérant que la jeune inconnue n'ait rien remarqué. Essayant de reprendre le contrôle d'elle-même, Kirsten regarda le ciel. Mmm le temps s'était écoulé beaucoup plus vite qu'elle avait cru. C'était pas grave la nuit elle aimait beaucoup, pas son moment fétiche de la journée c'est vrai mais elle aimait. Et puis elle pourrait profiter du ciel étoilé dans une prairie en compagnie de quelqu'un.
A l'horizon les derniers rayons du soleil commençaient à disparaitre. Kirsten les savourait ces rayons sur sa peau, il allait faire froid maintenant, mais qu'importe elle avait le nécessaire dans son sac, enfin normalement.

KIRSTENHa et moi c'est Kirsten... Who

Hésitation au moment du nom de famille, mais qu'importe au moins elle respecte sa règle première de toutes rencontres : Toujours se présenter. Imaginez le truc : Salut moi c'est Kirsten Who au suivant Salut moi c'est Kirsten Who et ainsi de suite... Lui manquerait plus : Tu veux être mon ami ? et là vous pourrez lui tendre la corde et le tabouret.

_________________

sleeping at last.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.


Dernière édition par Kirsten H. Who le Dim 16 Sep 2012 - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur | Solitaire
EMPLOIS/LOISIRS : Taking care of my family
LOCALISATION : En Roumanie avec Kare Nilsson
CITATION DU PERSONNAGE : "Vous avez tord de croire que la joie de vivre tient principalement aux rapports humains, vous vous trompez. Dieu en a mis dans tout ce qui nous entoure, on en trouve dans chaque détail, chaque petite chose de la vie quotidienne. Pour percevoir ces choses là, il suffirait de changer de point de vue."

MESSAGES : 207
DATE D'INSCRIPTION : 23/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
33/100  (33/100)
Point Membre:
59/100  (59/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Artémis R. Nilsson
Modérateur | Solitaire
MessageSujet: Re: Les pétales de fleur peuvent parfois se transformer en épées [Pv : Artémis]   Lun 2 Juil 2012 - 12:27


Artémis ne savait que penser de la jeune femme, a peine venaient-elles de se rencontrer, que déjà une foule d'émotion la bouleversait. Il y avait une masse énorme de sensations et elle ne savait démêler. Comme si des paquets de sentiments avaient été jeté en boule dans un coin et s'étaient tous entremêlés sans possibilité d'en discerner un plus qu'un autre.

- Oui... Oui ça va merci...

Elle inspira un grand coup. Elle semblait tellement décontenancé. Sa voix lorsqu'elle avait parlé était aiguë. Mais pas aiguë naturellement comme une voix nasillarde et désagréable. Non, aiguë comme empreinte de panique ou de tristesse. Une jolie jeune femme comme ça ne devrait pas avoir le droit d'être triste.

Les hommes font tant souffrir les femmes, les traitent sans aucune pitié. Ils sont dignes d'animaux. Tout n'est plus que peine pour certaines de la gente féminine. Pourquoi Dieu a inventé l'amour ? C'était tellement stupide de sa part. Au final, on finit toujours par avoir mal. Très mal. Si mal qu'on préfererait mourir plutôt que de rester là, insensible à ce qui nous entoure. Comme si on nous avait enlever le droit de ressentir.

Today is a Good Day.


Mmm c'est vrai, surement une nuit à cauchemars. Quoi que faire de beaux rêves je trouve ça beaucoup mieux !

Artémis s'arracha à un sourire. Depuis combien de temps n'avait-elle pas sourit franchement ? Longtemps. Peut-être était-elle en train de remonter la pente. Ses yeux clairs ne reflétaient pas son histoire. En avait-elle déjà parlé à quelqu'un ? Non. Pourquoi les humains se sentent-ils obligé de raconter. Ils ne peuvent se tenir à un mensonge ou à un passé envahissant.

Obligé de dire. Au final changera-t-on vraiment d'avis sur ce qui nous as construit ? Non jamais, on a une opinion propre et même la personne la plus influençable ne se laissera pas berner sur le fait que le passé est le passé et que ce n'était pas si grave avec le recul. "Ce que je suis devenu est ce qu'on a fait de moi".


- Ha et moi c'est Kirsten... Who

- Enchantée, moi c'est Artémis Hellsing !

Elle réfléchit un instant. Elle avait déjà entendu le nom Who dans le coin. Hum réfléchis Artémis. Hum.. Who.. Who.. Who... Le docteur Fergus ! Mais oui évidemment. Surtout qu'elle avait entendu des rumeurs. Bien qu'elle n'y prêtait pas trop attention, elle les retenaient. La femme du docteur serait enceinte. Ca concorderait. Autant lui demander.

- Vous êtes la femme du Dr Fergus ?

La femme n'avait vraiment pas l'air bien. Artémis aurait eu l'air d'insister en lui demandant. Mais elle avait à coeur de résoudre cela. Pourquoi ? Aucune idée. Peut-être était-ce la gentillesse qui la traversait pour une fois. Elle regarda l'horizon puis se décida enfin à réitérer sa question.

- Vous êtes sûre que ça va ? Vous n'avez pas l'air bien.

_________________


I know. Cute.


I am the shadow unseen. Never shining, never noticed. Alone and lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
all that was good, all that was fair. all that was me is gone.
EMPLOIS/LOISIRS : assistante du dr. who, tu détectes aussi les personnes magiques.
LOCALISATION : londres.
CITATION DU PERSONNAGE : hubris is a bitch. (fatm, 100 years)

MESSAGES : 1611
DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
118/100  (118/100)
Point Membre:
355/100  (355/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Kirsten H. Who
all that was good, all that was fair.
all that was me is gone.
MessageSujet: Re: Les pétales de fleur peuvent parfois se transformer en épées [Pv : Artémis]   Dim 16 Sep 2012 - 18:32

La jeune brune plantée devant elle depuis quelques minutes n'avait plus dit un mot. Un sourire passa rapidement sur son visage avant qu'elle ne retombe dans son espèce de concentration très intérieure. En même temps une concentration ne peut être qu'intérieur, mais rha vous comprenez où je veux en venir.

Maintenant que Kirsten l'examinait minutieusement elle remarquait la façon dont elle étincelait. Une faible lumière, car son don n'était pas très développé malgré toutes ces années. Mais Kirsten sentait bien cette magie émaner d'elle, cela la rendait bien mystérieuse. Qu était-elle ? La rouquine ne pensait pas l'avoir déjà vu à L.A. C'est clair que madame Who ne connaissait pas tout le monde, mais étant la femme de l'unique médecin du village elle savait mettre un nom sur pas mal de visages.
Les yeux verts de l'inconnue plantés dans ceux noisettes de Kirsten la perturbait beaucoup, ils étaient profonds. On aurait dit qu'elle essayait de lire dans son esprit. Elle fronça un peu les sourcils d'incompréhension. La brunette essayait quand même pas de lire dans ses pensées ?!
Un gâteau au chocolat, une glace à la crème brûlée, des tournesols, Fergus... Des pattes, Fergus, de la confiture de pêche, le bébé, des cookies, les Who... Du... Un... UN CHAMEAU VOLANT DANS LE CIEL AVEC... DES ETOILES ! (A noter qu'au moment ou cet Rp fut écrit Flying Camel commençait seulement à devenir une star xD)
Pensées positives, pensées délicieuses et tu t'envoles ! Hum bref, tout pour fermer son esprit ou pour dévier ses pensées de sujets importants. Il vaut mieux avoir l'air stupide un moment en serrant les poings les yeux fermés que regretter d'avoir laissé filer une information, aussi infime soit-elle, plus tard.

ARTEMISEnchantée, moi c'est Artémis Hellsing !

Hein ? De quoi ? Kirsten entrouvrit un oeil pour la regarder à nouveau. Artémis comme la Déesse grecque lunaire... Atypique, la rouquine aimait ça. Hellsing, pourquoi Kirsten avait l'impression d'avoir déjà entendu ce nom quelque part... Muahahahah Van Helsing évidemment ! Il y a quelque soir déjà Kirsten avait rejoint Kim devant le poste de télé papoter un peu tout en regardant ce film. Voilà d'où elle le connaissait, coïncidence monstre tout ça. Hellsing... C'est pas commun comme nom. Artémis Hellsing c'est super accrocheur, la jeune femme s'en souviendra maintenant.

ARTEMISVous êtes la femme du Dr Fergus ?

GERFUS ! Tu vas chuter oui ? Calme tes hormones super en éveille Kirsten, contrôle toi Dediouss ! Elle lui lança un regard qui se voulait surpris plus qu'autre chose. Un de ceux qui veulent dire : comment connais-tu mon mari alors que je n'ai aucune idée de qui tu es toi ?. Une légère pointe d'animosité pouvait se lire aussi bien que la rouquine ne veuille pas laisse transparaitre tout sentiment malveillant. C'était une habitude chez-elle de réagir de manière brusque et de parler sans réfléchir quand une jeune femme, belle en plus faut se l'avouer, parlait de son mari. Elle ne voulait pas paraitre méchante ou jalouse à mort devant les gens qui ne la connaissait pas et surtout de ne lui avait rien fait de prime abord. Mais après tout elle est jalouse oui, vraiment elle voudrait ne pas l'être mais c'est comme ça. Elle se soigne évidemment... Avec de la crème glacée et du "boudage fergusien" intensif, même si hum ce n'est pas la faute de son mari. Il y a vraiment des fois ou elle se demande comment on peut la supporter.

KIRSTENComment vous le co... Hum. elle replaça une de ses mèches rousses derrière l'oreille. Oui je suis Who, enfin la Who, enfin une Wh... Sa femme oui !

Petite Kirsten qui s'embrouille, sale curieuse qui peut même pas formuler sa question ! En même temps c'est ce qui fait son charme... Ou pas ! Faudrait demander aux gens pourquoi ils l'apprécient parce qu'elle-même se le demande parfois... Même souvent. Mais là n'est pas la question du jour. La rouquine était intriguée et un peu méfiante également vis-à-vis de la brunette devant elle. Artémis n'était pas de L.A ça c'était clair, mais elle connaissait les Who. Du moins un Who. Jamais vu au cabinet, elle avait peut-être rencontré Lester d'une façon ou d'une autre. Ouais mais non parce que dans ce cas elle lui aurait demandé si elle était la femme de Lester. Hum c'était la première fois depuis qu'elle avait rencontré les Who qu'elle s'imaginait mariée avec l'autre frère. C'est un peu étrange sachant qu'on éprouve que des sentiments d'ordre fraternel envers Lester et qu'on rougit en regardant l'herbe. Kirsten arrête de penser à ça ou tu vas vraiment t'en vouloir pour le reste de tes jours... Non mais vraiment, KIKI arrête ça ! Inspire un grand coup et chasse ces pensées très incestueuses de ton esprit.

Secouant sa tête la jeune femme regarda à nouveau Artémis dans les yeux.


ARTEMISVous êtes sûre que ça va ? Vous n'avez pas l'air bien

Ca se voyait tant que ça ? Malgré le fait d'avoir essayé de cacher ses sentiments de tristesse et d'angoisse au plus profond d'elle ? Cette jeune fille était-elle un psy ou un de ces médecins capablent de percevoir ce que les gens veulent cacher ? Artémis bien que magique ne semblait pas lui vouloir du mal, mais même si Kirsten à foi en toute personne, tant que leur geste sont justifiés, elle était un peu sur ses gardes. Mais arrête Kiki confie toi un peu pour une fois. Vous êtes dans une prairie quasi déserte en début de soirée et elle a l'air de vouloir t'aider.

KIRSTENPour être franche j'ai l'impression que je vais imploser d'une minute à l'autre.

Pourquoi ne pas t'allonger et parler de ce qui te tracasse Kirsten ? Ouvre bien ton esprit et ton coeur pour distinguer les différents sentiments que tu éprouves, mets un nom sur eux une bonne fois pour toute. Montre que tu es un être humain et que tu peux être faible et avoir peur aussi. Tu ne dois pas sourire pour faire plaisir aux autres. Tu sais engueuler, le nombre de fois que tu le prouves, et tu ne supporte pas qu'on te dise quoi faire alors élève la voix quand tu en as envie. Pleures quand tu vas mal et confie toi à quelqu'un. Montre que tu es un être humain également pas juste une rouquine à qui il manque une case.

La rouquine posa sa tête sur son sac et croisa ses mains sur son petit ventre tout chaud. Elle regarda les premières étoiles dans le ciel essayant de se respirer calmement pour se relaxer.

KIRSTENVoilà j'ai tous ces tracas que j'aimerais oublier, enfouir au fond de mon être. J'ai peur, oui Kirsten Hope Who a peur. Peur que tout s'effondre autour de moi. Et si ce que je vis n'est qu'un rêve qui dure et dure, mais qu'un jour je me réveille et perde tout ce que j'ai ? C'est stupide comme angoisse vous trouver ? Vous pensez sûrement que je suis cinglée... Et c'est le cas. Mais j'ai un coeur et une âme et... Je ressens des choses.... C'est stupide.

Elle leva un instant les mains en l'air avant d'en reposer une sur son ventre pendant que l'autre venait chasser une larme au coin de l'oeil. Qu'est-ce que t'es bête parfois ma petite Kirsten.

HRP:
 



_________________

sleeping at last.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.


Dernière édition par Kirsten H. Who le Mer 3 Oct 2012 - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur | Solitaire
EMPLOIS/LOISIRS : Taking care of my family
LOCALISATION : En Roumanie avec Kare Nilsson
CITATION DU PERSONNAGE : "Vous avez tord de croire que la joie de vivre tient principalement aux rapports humains, vous vous trompez. Dieu en a mis dans tout ce qui nous entoure, on en trouve dans chaque détail, chaque petite chose de la vie quotidienne. Pour percevoir ces choses là, il suffirait de changer de point de vue."

MESSAGES : 207
DATE D'INSCRIPTION : 23/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
33/100  (33/100)
Point Membre:
59/100  (59/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Artémis R. Nilsson
Modérateur | Solitaire
MessageSujet: Re: Les pétales de fleur peuvent parfois se transformer en épées [Pv : Artémis]   Mar 2 Oct 2012 - 21:36

The time has come to destroy your supremacy.



Kirsten était pour le moins une personne mystérieuse. Et tout le monde le sait, le mystère est quelque chose qui attire l’être humain par sa complexité de résolution mais aussi par la surprise, bonne ou mauvaise, que l’on peut trouver derrière.

Le mystère est quelque chose de presque jouissif. C’est la recherche du mystère qui est palpitante en elle même moins que le mystère lui même. Tout comme c’est le désir de quelque chose qui est préférable à la chose elle même parce qu’on s’en fait tellement des rêves, on le décline tellement sous toute les formes et les utilisations, qu’on finit par l’idéaliser et au final nous sommes presque déçu de l’avoir et nous aurions préféré que le «rêve» continue.




- Comment vous le co... Hum. elle replaça une de ses mèches rousses derrière l'oreille. Oui je suis Who, enfin la Who, enfin une Wh... Sa femme oui !



Elle s’embrouillait. Parfois quand on s’embrouille ou qu’on ne sait pas quoi dire à quelqu’un ou face à quelque chose cela pour être pour différentes raisons : soit on est mal à l’aise, soit on est face à une situation que l’on redoutait et à laquelle on a beau être préparée mentalement, on n’arrive pas à s’en dépêtrer, soit c’est tout simplement parce que quelque chose nous occupe la tête.



Artémis avait l’impression au fond d’elle que pour la jeune fille en face d’elle c’était les trois à la fois. Même si la jeune exorciste n’avait en aucun cas voulu la blesser, il était possible que ça soit le cas. Parce que parfois, il y a des paroles qui sont font tout voler en éclat. Et ces éclats sont parfois plus tranchants que des lames de rasoirs. L’humain est quelque chose d’étrange.

On pourrait passer des heures à réfléchir dessus. 

L’air est rempli d’un air doux et mélancolique et pourtant cette nuit encore, nous ne sommes pas prêt à rendre les armes. Nous ne sommes pas prêt à partir vers l’autre monde. Nous voulons encore nous battre. Mais qui peut maintenir en vie quelqu’un qui se trompe lui-même ? On a l’impression d’être malheureux mais parfois nous sommes simplement dans les meilleurs périodes de notre vie.

Simplement nous idéalisons le bonheur. Le bonheur réel n’existe pas vraiment. Le bonheur c’est d’être vivant et de compter autour de nous ceux que l’on aime. Mais aussi ceux qui nous aiment.

Artémis n’avait ni l’un, ni l’autre. Elle menait une non-vie quelque part.

Libérez la, laissez les notes de son coeur se libérer en une douce mélodie qui se répandrait le long d’innombrables tablatures volant au vent dans la campagne que l’on pourrait ramasser et chacune d’entre elle serait un chef d’oeuvre. Comme une plume glissant le long d’une harpe pour former une longue note aigüe comme le chant d’un oiseau en forêt. Un jour, tout cela se passera.



- Pour être franche j'ai l'impression que je vais imploser d'une minute à l'autre.



Etait-ce vraiment invraisemblable ? Bien sûr, à l’extérieur, personne n’aurait pu deviner ce qu’il y avait dans le coeur de Kirsten et Artémis ne prétendait pas pouvoir. Simplement, elle sentait des tensions dans l’air. Ce n’était pas un sentiment définissable, c’était comme un arc-en-ciel de sentiments.



Avez-vous déjà eu l’impression d’avoir tant d’émotions mélangées que vous ne savez pas comment réagir et que le seul moyen de s’en sortir est d'extérioriser tout cela. En criant, en parlant, en murmurant, en écrivant. La méthode est différente pour tout le monde. Certains paraissent invincible et n’en ont pas besoin. C’est faux.

N’importe qui a un coeur, n’importe qui ressent ces choses là. Personne n’a le cerveau assez puissant pour pouvoir dire qu’il peut résister à tout cela, à toutes les pressions. C’est simplement qu’il le cache plus ou moins.

La plus grande force de l’humain c’est de montrer qu’il a des faiblesses, pas de montrer qu’il est invincible. Les personnes montrant qu’elles ont aussi des défaillances sont les plus appréciées.

Et vous savez pourquoi ? Parce qu’on peut s’identifier à elles, on a moins peur de l’avenir.

Elle posa sa tête sur son sac, tout doucement, comme si toutes les tensions qu’elle retenait en elle avait besoin de sortir en douceur et non brutalement. Cela ressemblait à la personne.

Malgré un premier ressenti brut, Artémis sentait la douceur en elle et l’âme d’une future maman. La patience, la tendresse et la fermeté. Comment un être peut-il renfermer tout ça ? Elle posa les mains sur son ventre.


- Voilà j'ai tous ces tracas que j'aimerais oublier, enfouir au fond de mon être. J'ai peur, oui Kirsten Hope Who a peur. Peur que tout s'effondre autour de moi. Et si ce que je vis n'est qu'un rêve qui dure et dure, mais qu'un jour je me réveille et perde tout ce que j'ai ? C'est stupide comme angoisse vous trouver ? Vous pensez sûrement que je suis cinglée... Et c'est le cas. Mais j'ai un coeur et une âme et... Je ressens des choses.... C'est stupide.



C’est un bon début. Qui ne pourrait approuver une femme qui s’ouvre une monde. La femme est la plus belle chose au monde. Elle est comme une fleur. Elle s’enfouit, grandit lentement, éclos doucement et finit par s’ouvrir au monde. Parfois, on aimerait juste arriver avant la fin de l’éclosion. Sinon on rate le moment le plus intéressant. 

Non, Kirsten tu n’es pas cinglée.

Tout du moins tu dois l’être dans l’esprit de certains qui se croient plus puissant que tout le monde. Pas dans celui de Artémis. Elle aimerait s’ouvrir comme toi tu le fais. Elle n’y arrive pas. Elle ne veut pas croire que l’ouverture vers les autres est une qualité. Le jour où elle l’aura compris, elle s’ouvrira réellement au monde. 

Hope est un beau second prénom.

Vous savez ce qu’est l’espoir ? L’espoir c’est se dire que ce n’est pas un combat perdu d’avance et qu’il reste encore quelqu’un pour qui se battre. Quand on a peur de ne plus avoir d’espoir, c’est que quelqu’un compte encore sur nous et qu’on ne veut pas le décevoir. 



- Qui n’a pas cette peur, commença doucement Artémis.

Ce n’était pas vraiment une question mais plus une déclaration qui n’attendait pas de suite si ce n’est de mourir dans l’air parmi les étoiles.

Le monde peut s’effondrer à tout instant. Tu sais pourquoi je me bats maman, seule toi le sait. Artémis regarda presque avec amitié Kirsten.

Elle aimait cette femme, elle représentait tout ce qu’elle aurait voulu être, tout ce qu’elle pourrait être et tout ce qu’elle deviendra si elle s’en donne les moyens.

La jeune solitaire a tendance à idéaliser les gens en ne montrant que leur qualité. Mais elle ne justifie que leur défauts et leur côté le plus sombre.

Pas vraiment pour montrer sa supériorité mais plus pour se rassurer d’une quelconque attaque extérieure. Raisonnement débile. Artémis n’est pas débile pour autant.




- Exprime tes peurs, ça ne sortira pas d’entre nous.



Elle eût un petit sourire puis continua d’une voix toujours assez basse :



- Sauf les étoiles qui nous écoutent un peu.


Peut être une phrase qui la ferait passer pour une folle mais bon tant pis. Si Kirsten se confiait à elle peut-être que Artémis pourrait à son tour le faire. Ca serait le début de l’ouverture. Etrange envers une personne qu’elle connaissait à peine. Un nouveau sourire un nouveau regard pour les étoiles.



Kirsten sentait la tristesse et Artémis ? La mélancolie peut-être


_________________


I know. Cute.


I am the shadow unseen. Never shining, never noticed. Alone and lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
all that was good, all that was fair. all that was me is gone.
EMPLOIS/LOISIRS : assistante du dr. who, tu détectes aussi les personnes magiques.
LOCALISATION : londres.
CITATION DU PERSONNAGE : hubris is a bitch. (fatm, 100 years)

MESSAGES : 1611
DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
118/100  (118/100)
Point Membre:
355/100  (355/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Kirsten H. Who
all that was good, all that was fair.
all that was me is gone.
MessageSujet: Re: Les pétales de fleur peuvent parfois se transformer en épées [Pv : Artémis]   Sam 17 Nov 2012 - 21:53

ARTEMISQui n’a pas cette peur

Les gens insensibles qui n'ont personne et rien à perdre dans leur vie. Les gens qui ne savent pas ce que c'est de tout donner pour quelqu'un. Ceux qui ne se battent pas pour réaliser un rêve. Ceux qui ne savent pas ce que c'est de se sacrifier pour garder cette part de bonheur qui nous a été donnée. Dans ce monde parfois si cruel une fine lueur de joie et d'espoir ne peut pas nous faire de mal. Mais une fois qu'on y a goûté il est difficile de les laisser partir, difficile de revenir dans la réalité sombre. Parfois on ne supporte plus du tout de retomber dans les ténèbres que ça nous fait faire des choses totalement folles. Des choses qu'on ne soupçonnait pas capable de faire. Et on ne se rend pas compte qu'on fait souffrir notre entourage également par notre état. Ce n'est pas notre faute, on est si perdu dans notre douleur qu'on ne fait pas attention aux autres. On oublies qu'une fois dans notre vie on a connu ces sentiments qu'on appelle la joie et l'amour.

Et Kirsten elle avait peur de devenir une de ces personnes. Peur de perdre ce qui lui est le plus cher sur cette terre. Elle refuse que ça lui arrive, elle ne pourrait pas le supporter. Si un jour elle se réveillait et que son mari et son futur bébé n'existaient plus Kirsten est sûre qu'elle mourrait. Non elle ne pourrait pas supporter ça, se serait trop lourd à porter dans son coeur. Plus jamais elle ne pourrait croire au bonheur.

Alors, Artémis avait-elle les mêmes préoccupations ou des préocupations similaires ?

ARTEMISExprime tes peurs, ça ne sortira pas d’entre nous.

Oh c'est sûr que tout ça restera entre elles. Même si elle était encore qu'une inconnue Artémis ne faisait pas partie des indésirables. Non elle était trop humaine pour ça, son sourire le prouvait bien. Il n'était pas forcé, mais bien sincère. La jeune brune était sûrement la solution au problème de Kirsten. L'inconnu mathématique difficile à trouver, celle ou on se casse la tête mainte et mainte fois. Celle qui une fois découverte nous résout l'équation.

ARTEMISSauf les étoiles qui nous écoutent un peu.

Oui la rouquine avait dormi plus qu'elle ne le pensait. Dans le ciel les étoiles scintillaient de plus en plus au fur et à mesure que le ciel s'obscurcissait. Les étoiles, c'est une grande histoire qui lie ces astres à Kirsten. Elle les aime c'est aussi simple que ça. Elles cachent tellement de choses, elles sont si mystérieuses. « Les vers écrits sous la nuit étoilé. » C'est un monde à part que la rouquine aimerait visiter. Oui elle aurait aimé voyager dans l'espace et se promener entre ces astres. Découvrir d'autres planètes. Vous me direz qu'elle a sûrement trop regardé la télé, hé bien c'est possible mais la rouquine aurait bien aimé vivre ça.

KIRSTENLes étoiles ont dû entendre tellement de choses dans leur longue vie. Regarder les humains depuis là-haut doit être quelque chose d'unique... De magique.- un petit soupir- Ce ne sont pas mes problèmes inutiles qui doivent les intéresser. Elles ont sûrement mieux à faire que d'écouter une rouquine se plaindre, vous ne croyez pas ?

Et voilà notre Kirsten qui sourit en passant son regard des étoiles à Artémis. Qui était-elle vraiment ? Allait-elle écouter Kristen juste par politesse ou parce que ça l'intéressait un tant soit peu ? La rouquine ne saurait dire. La brunette ne parlait pas beaucoup. Faut dire aussi que Kirsten ne lui laissait pas tellement l'occasion.

KIRSTENQu'est-ce que tu veux que je dise... Je ne vais pas t'ennuyer avec tous mes soucis. Cette... Peur de tout perdre, de penser au lendemain. Je ne veux pas penser au lendemain, prévoir les choses. J'aimerais retomber dans l'insouciance de l'enfance et rêver encore comme une petite fille au prince charmant.- elle sourit et murmura quelques mots- Même si j'ai le mien.... Les gens veulent toujours plus que ce qu'ils ont. Et je ne saurais dire si c'est une bonne ou mauvaise chose. Parfois il faut savoir se contenter de ce qu'on a parce que ces choses sont... Magnifiques. Mais l'être humaine ne serait pas l'être humain s'il ne souhaitait pas plus.

Kirsten caressa son petit ventre avec douceur, qu'est-ce que ça fait d'être mère ? Même cela elle ne peut pas le dire. Tant qu'elle n'aura pas serré son bébé en bonne santé dans ses bras elle se fera du soucis pour lui. Peur qu'il soit lui aussi éphémère et qu'il disparaisse alors qu'elle le porte encore. Ce serait horrible...

KIRSTENEt dans tout ça je ne sais absolument rien de toi, je parle beaucoup et c'est grave. Alors si je t'agace il faut me le dire hein.

La rouquine sourit encore à Artémis. Y aurait-il quand même une étoile dans le ciel qui les écoute et veille sur elles ?

HRP:
 

_________________

sleeping at last.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur | Solitaire
EMPLOIS/LOISIRS : Taking care of my family
LOCALISATION : En Roumanie avec Kare Nilsson
CITATION DU PERSONNAGE : "Vous avez tord de croire que la joie de vivre tient principalement aux rapports humains, vous vous trompez. Dieu en a mis dans tout ce qui nous entoure, on en trouve dans chaque détail, chaque petite chose de la vie quotidienne. Pour percevoir ces choses là, il suffirait de changer de point de vue."

MESSAGES : 207
DATE D'INSCRIPTION : 23/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
33/100  (33/100)
Point Membre:
59/100  (59/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Artémis R. Nilsson
Modérateur | Solitaire
MessageSujet: Re: Les pétales de fleur peuvent parfois se transformer en épées [Pv : Artémis]   Dim 23 Déc 2012 - 19:42

La lueur argentée des étoiles faisait briller les yeux de la jeune femme enceinte. Artémis la regardait de près et elle avait une sensation étrange ; Des centaines de sentiments refoulés qui revenait à la surface aussi étrangement que cela puisse paraître. La mort de sa mère et toute ces choses horribles.

Folie, folie, folie. Les gens qui ont perdu trop de temps a regarder les étoiles en se posant des questions sur l’avenir ont perdu leur vies à se poser des questions. Parfois, il ne faut pas se poser de questions et foncer. Mais malheureusement l’être humain est ainsi.

Il se pose des questions en permanence, remet les choses en question en permanence, s’interroge sur le sens de la vie en permanence et trouve des injustices dans la vie en permanence. C’est le sens même de l’être humain, sinon il serait bien triste.


- Les étoiles ont dû entendre tellement de choses dans leur longue vie. Regarder les humains depuis là-haut doit être quelque chose d'unique... De magique.- un petit soupir- Ce ne sont pas mes problèmes inutiles qui doivent les intéresser. Elles ont sûrement mieux à faire que d'écouter une rouquine se plaindre, vous ne croyez pas ?

Kirsten avait parlé avec une voix douce mais aussi enchantée comme si elle était encore bercé dans l’illusion de son rêve ou plutôt de son cauchemar. Perdu dans ses songes en fait. Depuis le début de la conversation, Artémis avait en permanence cette sensation que Kirsten était décalé. Peut-être est-ce le fait d’être enceinte.

- Elles ont à luire pour laisser chacun dans l’espoir d’une meilleure vie. Tellement de poètes, de peintres et d’artistes ont trouvé leurs inspirations dans les astres mais si peu en sont ressortis moins incertains.

La jeune femme rousse souriait en passant son regard du ciel pailleté au regard doux que lui imposait Artémis. Elle n’était rien de plus qu’un humain. Elle aurait voulu croire qu’elle était un super-héros mais comme on ne choisit pas, elle était seulement douée.

- Qu'est-ce que tu veux que je dise... Je ne vais pas t'ennuyer avec tous mes soucis. Cette... Peur de tout perdre, de penser au lendemain. Je ne veux pas penser au lendemain, prévoir les choses. J'aimerais retomber dans l'insouciance de l'enfance et rêver encore comme une petite fille au prince charmant.- elle sourit et murmura quelques mots- Même si j'ai le mien.... Les gens veulent toujours plus que ce qu'ils ont. Et je ne saurais dire si c'est une bonne ou mauvaise chose. Parfois il faut savoir se contenter de ce qu'on a parce que ces choses sont... Magnifiques. Mais l'être humaine ne serait pas l'être humain s'il ne souhaitait pas plus.

C’est étrange car elle était passée du vouvoiement au tutoiement comme ça. Les gens sont parfois étranges, vous ne trouvez pas ? Enfin Artémis ne lui ferait pas remarquer car ça serait la mettre mal à l’aise et ce n’est pas exactement ce dont avait envie la jeune femme.

Elle avait l’air heureuse mais elle se posait tout de même beaucoup de questions. Artémis faillit lancer une réplique cinglante sur sa propre vie mais se retint. Ecouter les gens, les comprendre, être patient. C’est ce qu’il fallait faire pour lier une amitié, n’est-ce pas ?


- J’étais bien aussi dans ma vie plus jeune, avant de perdre ma mère.

Artémis avait dit ça sans ciller et sans aucune émotion dans la voix. Elle avait depuis bien longtemps fait le deuil de sa mère. C’était sans doute une personne formidable qu’elle n’avait jamais eu l’occasion de connaître. Une de plus. Mais c’est le destin, après tout.

Kirsten caressait son ventre doucement. Il y avait une pratique dont le nom échappait à Artémis qui consistait à bercer doucement son enfant dans le ventre avec ses mains posé sur le ventre. Le bébé était souvent très réceptif et répondait par des mouvements doux dans le ventre de la mère. Enfin, ça c’était la théorie.


- C’est vrai, l’être humain veut toujours plus jusqu’à succomber dans l’égoïsme. Il ne sait pas reconnaître la juste valeur des choses. J’ai toujours pensé qu’il y avait deux catégories de personnes. Ceux qui pensent à leur propre plaisir et ceux qui pensent au plaisir des autres avant tout. Ce sont souvent cette deuxième catégorie de personne qui est la plus malheureuse.

Artémis remit une mèche rebelle de ses cheveux en place. C’était malheureusement trop vrai et c’est ce qui l’avait incité à devenir perso. Elle ne pensait au plaisir de personne, même pas le sien. Un caractère étrange, il fallait juste s’y adapter.

- Et dans tout ça je ne sais absolument rien de toi, je parle beaucoup et c'est grave. Alors si je t'agace il faut me le dire hein.

Artémis répondit au sourire de la rouquine. Animals, don’t take anything else.

- Je ne suis pas très âgé et j’ai eu une vie sans véritable rebondissement. Ma mère est morte quand j’étais très jeune. Mon père ne sait même pas que j’existe. J’ai vécu au Mystery Orphanage mais je ne me souviens quasiment pas de cette période. Maintenant, je suis Solitaires.

Un bref résumé de la vie d’Artémis mais tellement réaliste bien que c’était une vision pessimiste de la chose. Ca n’a, de toute façon, jamais été le fort de la jeune femme de montrer un aspect optimiste des choses. Vivre dans un orphelinat vous fait souvent dépeindre les choses en noirs.

_________________


I know. Cute.


I am the shadow unseen. Never shining, never noticed. Alone and lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
all that was good, all that was fair. all that was me is gone.
EMPLOIS/LOISIRS : assistante du dr. who, tu détectes aussi les personnes magiques.
LOCALISATION : londres.
CITATION DU PERSONNAGE : hubris is a bitch. (fatm, 100 years)

MESSAGES : 1611
DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
118/100  (118/100)
Point Membre:
355/100  (355/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Kirsten H. Who
all that was good, all that was fair.
all that was me is gone.
MessageSujet: Re: Les pétales de fleur peuvent parfois se transformer en épées [Pv : Artémis]   Ven 29 Mar 2013 - 1:26

Ce ciel obscur, comme teinté d'encre de Chine. Il n'était pas noir non, le noir est en réalité un bleu très très sombre. Si on ouvre son esprit au monde, à l'imaginaire, on peut voir comme chaque chose nous parle. Chaque chose a une vie, une vie qu'il faut respecter. Il faut seulement s'ouvrir, avoir confiance et vous verrez les merveilles que peut nous offrir ce monde. Notre monde n'est pas que tristesse, guerres et morts. Non, la joie existe réellement. Elle se trouve dans le rire d'un bébé, dans le sourire bienveillant d'une personne âgée. Elle se trouve dans notre famille ou nos amis. Ou elle se trouve bêtement parmi les étoiles dans le ciel. Joie, haine, amour, colère, espoir.. On ne les voit pas, mais ils sont avec nous tout le temps. Ils nous entourent, nous compose. Nous sommes humains, nous avons besoin de tout ça, besoin d'avoir un certain équilibre dans nôtre être. On ne peut pas être seulement gentil ou méchant, non c'est impossible. Il nous faut un peu de l'autre sinon.. Sinon il n'y aucun équilibre et le monde court vraiment à sa perte. Un monde où règle la simplicité, la gentillesse.. C'est une utopie pour certains. Oui mais ils déchanteront rapidement s'il devenait vraiment comme ça. Et vice-versa d'un monde plein de cruauté sans espoir. On a besoin d'équilibre.

Et Kirsten, la gentille Kirsten, la douce, mais gueulante Kirsten. Dans sa vie qu'est-ce qu'elle a vécu de triste ? Rien pour l'instant. Le destin un jour viendra s'en charger et rectifier cela. Pour un grand bonheur, un grand malheur doit suivre. C'est connu. Et elle n'a pas de petites fées pour la protéger elle. Elle n'a pas d'ange gardien ou de marraine la bonne fée comme l'héroïne d'un film pour la surveiller et l'aider. Elle n'en a jamais eu besoin, elle s'est toujours débrouillée seule. Indépendante depuis qu'elle est enfant, merci à ses parents qui lui on toujours fais confiance. Mais maintenant, oui maintenant elle aimerait avoir une quelconque protection magique. Son don ne sert pas à ça, non à quoi ça pourrait l'aider de savoir que telle ou telle personne est magique ? A pas grand-chose finalement. C'est maintenant qu'elle aimerait avoir un bouclier autour d'elle, quelque chose pour la protéger elle mais surtout son bébé. Parce que c'est lui, c'est véritablement lui son plus grand bonheur à présent. Gerfus c'est.. Gerfus c'est sa vie tout simplement. Son imbécile de mari qu'elle aime plus que tout et qui sait se protéger lui-même.. Même si parfois Kirsten en doute. Son bébé est son étoile, son mari son univers.

ARTEMISElles ont à luire pour laisser chacun dans l’espoir d’une meilleure vie. Tellement de poètes, de peintres et d’artistes ont trouvé leurs inspirations dans les astres mais si peu en sont ressortis moins incertains.

Ce qu'elle dit est totalement vrai. Combien ont tourné fous, beaucoup trop. Kirsten n'est pas une artiste, elle aimerait mais ce n'est pas le cas. Le monde de l'Art est tellement complexe et vaste, on ne dirait pas à première vue mais c'est le cas. Les gens pensent qu'il suffit de faire une chose rapide pour que ce soit considéré comme tel. Mais en réalité il faut savoir se laisser aller, se faire guider par ses sentiments. Souvent plus négatifs que positifs. Et c'est une chose que la rouquine n'arrive pas à faire. Croyez le ou non, pleurer n'est pas dans ses habitudes. Sauf quand il s'agit de joie. Kirsten.. C'est l'étrangeté même, une étrangeté qui se veut positive depuis toujours. Une étrangeté qui a besoin de se vider un peu.

ARTEMISJ’étais bien aussi dans ma vie plus jeune, avant de perdre ma mère.

Plus jeune, elle n'a pourtant pas l'air âgée bien au contraire. Elle fait plus jeune que la rouquine. Mais il ne faut pas se fier. Certains paraissent plus jeunes que leur âge, d'autres plus vieux. C'est la nature qui veut ça, ou alors le botox mais la jeune femme n'était pas dans ce cas. Ca se sentait. On peut dire aussi que la future mère avait une sorte de don pour voir l'intérieur des gens. Ce n'était pas de la magie juste de l'instinct. Une chose qui la définit bien.

ARTEMISC’est vrai, l’être humain veut toujours plus jusqu’à succomber dans l’égoïsme. Il ne sait pas reconnaître la juste valeur des choses. J’ai toujours pensé qu’il y avait deux catégories de personnes. Ceux qui pensent à leur propre plaisir et ceux qui pensent au plaisir des autres avant tout. Ce sont souvent cette deuxième catégorie de personne qui est la plus malheureuse.

Certes, Artémis ne fait que dire la vérité aussi difficile soit-elle à accepter. Notre monde est plus fait d'hypocrites et d'égoïstes qu'autre chose, il ne faut pas le cacher c'est la vérité. Ce sont ce genre de personne là qui malheureusement s'en sortent le plus souvent dans la vie. Ceux qui calculent et manipulent. Et ceux qui pensent au bonheur des autres existent également, en minorité. Mais même eux à un moment ou un autre seront égoïstes on ne peut rien y faire nous sommes tous de la même espèce après tout. L'être humain quoi qu'en en dise veut être dans la lumière, briller même en dépit des autres. Ceux qui disent n'avoir jamais voulu de gloire personnelle ou envié quelqu'un qui avait réussis sont de grands menteurs. Ce sont des sentiments incontrôlés, qui surgissent dans ces situations. On a beau essayer de les cacher aux autres, on sait nous-mêmes qui nous sommes au fond.

ARTEMISJe ne suis pas très âgé et j’ai eu une vie sans véritable rebondissement. Ma mère est morte quand j’étais très jeune. Mon père ne sait même pas que j’existe. J’ai vécu au Mystery Orphanage mais je ne me souviens quasiment pas de cette période. Maintenant, je suis Solitaires.

Sans véritables rebondissements dit-elle. Sa vie en est pourtant pleine du point de vue d'une personne qui a eu une vie tranquille, du point de vue de Kirsten. Ne pas avoir connu ses parents ou alors si peu.. La rouquine ne veut même pas se l'imaginer surtout pas maintenant. Elle était au Mystery Orphanage même si elle ne s'en souvient pas. Même si le Mystery est un orphelinat pas comme les autres être un orphelin c'est toujours pareil ça. La rouquine n'y avait pas étudié, non elle vivait à Stromness bien qu'elle possède un don. Elle vivait bien loin et n'y a donc jamais posé les pieds comme membres de cet établissement. Mais son mari y était allé lui. Lui et son frère, les deux qui avaient toujours leur parent. Et dans chaque histoire qu'ils racontaient à Kirsten elle pouvait sentir que l'un d'entre eux gardait un meilleur souvenir. Cet endroit vous change, en bien ou en mal ça dépend des évènements que nous y avons vécu en rapport avec la magie et tout le reste. Là où Gerfus avait eu de la chance, Lester avait perdu une des choses qui lui était chère. Et Kirsten pouvait comprendre le choix d'Artémis, ce choix d'être une solitaire. Le choix de ne compter que sur soit-même après avoir été une orpheline, la peur d'être abandonnée à nouveau peut-être, Kirsten ne pourrait le dire.

KIRSTENJe suis désolée. Tu penseras peut-être que c'est.. Hypocrite parce qu'on vient juste de se rencontrer. Mais je le suis, vraiment. Tu dis que te vie était sans rebondissements, mais elle en avait. Pas les meilleurs, loin d'être les meilleurs. On devrait pas être abandonné, aucun enfant ne devrait l'être.

Ca monte, cette boule qu'elle avait dans le ventre monte lentement le long de sa gorge. Peut-être que finalement elle va éclater. Peut-être qu'elle comprendra réellement ce qui ne va pas chez-elle, pourquoi elle se sent aussi mal. Et pour trouver la réponse elle ne voulait pas s'immiscer dans la vie d'Artémis, elle n'avait sûrement pas envie de parler de son passé. Qui aimerait parler d'un passé lourd. Mais peut-être qu'elle ne le voyait pas comme ça, chacun sa vision du monde.

KIRSTENPourquoi avoir choisis d'être solitaire ?

Oui pourquoi, la rouquine aimerait savoir qui sont réellement les solitaires. Après tout Kirsten ne connait pas tout sur le monde magique qui l'entoure. C'est peut-être ça qui lui fait peur finalement.

HRP:
 

_________________

sleeping at last.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur | Solitaire
EMPLOIS/LOISIRS : Taking care of my family
LOCALISATION : En Roumanie avec Kare Nilsson
CITATION DU PERSONNAGE : "Vous avez tord de croire que la joie de vivre tient principalement aux rapports humains, vous vous trompez. Dieu en a mis dans tout ce qui nous entoure, on en trouve dans chaque détail, chaque petite chose de la vie quotidienne. Pour percevoir ces choses là, il suffirait de changer de point de vue."

MESSAGES : 207
DATE D'INSCRIPTION : 23/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
33/100  (33/100)
Point Membre:
59/100  (59/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Artémis R. Nilsson
Modérateur | Solitaire
MessageSujet: Re: Les pétales de fleur peuvent parfois se transformer en épées [Pv : Artémis]   Mar 16 Avr 2013 - 15:21

La jeune Kirsten semblait réfléchir. Elle avait l'air mal à l'aise maintenant que Artémis lui avait raconter ça. Bien sûr, elle avait omis de parler de Kare mais peu importe. Le sorcier noir était la seule parenthèse enchantée de son existence, hormis ça, elle était seule.

La future mère se rendait-elle compte à quel point Artémis ne tenait pas compte de sa vie ? Elle avait toujours pensé qu'il ne fallait pas regarder en arrière, sauf pour se remémorer de sa maman et vivre l'instant présent. Peu importe de ce que pensait les autres, il fallait vivre. Comme on l'entendait.

- Je suis désolée. Tu penseras peut-être que c'est.. Hypocrite parce qu'on vient juste de se rencontrer. Mais je le suis, vraiment. Tu dis que te vie était sans rebondissements, mais elle en avait. Pas les meilleurs, loin d'être les meilleurs. On devrait pas être abandonné, aucun enfant ne devrait l'être.

Artémis lui fit un sourire un petit peu triste. Sa mère n'avait pas vraiment choisi de l'abandonner, ni son père en quelques sortes. Elle le détestait mais elle se doutait que s'il savait qu'elle existait, il agirait peut-être probablement différemment. Mais il en était ainsi, et depuis le temps elle avait appris à l'accepter.

Mais il était vrai qu'elle n'avait jamais eu vraiment à se battre pour sa vie jusqu'à maintenant. Elle avait une vie paisible, loin de toute ces guerres entre Croix et Orphéo. Bien sûr, si elle était dans la guerre, elle se mettrait du côté d'Orphéo mais plutôt par défaut que par choix.

Artémis eût un flash et se remémora Kare qui lui disait il y a quelques jours qu'elle ne voyait pas la vie comme les autres. Oui c'était peut-être vrai. Quand on a une éducation sans parents, on ne vit jamais pareil que quelqu'un qui a une vie heureuse dans un foyer parental.

- Pourquoi avoir choisis d'être solitaire ?

La réponse était simple, cela sautait aux yeux. Kirsten n'ouvrait pas assez les yeux, là était le problème. Elle avait sans doute été bercé dans l'insouciance, dans le non-choix. Les personnes trop aimées ont souvent ce problème : elles ne savent pas faire un choix.

Plus que les personnes trop aimées, c'est surtout la société qui devient assistée. Dans plusieurs années, à quoi allait ressembler notre monde ? A plus grand chose vu les générations qui arrivaient. C'est ce pourquoi Artémis ne voulait pas d'enfant.

- Par choix. Je ne veux pas choisir de camp, j'aime la solitude. Je sais que je ne suis pas... (elle eût un rire un peu nerveux) normale. Au sens propre du terme. Quelqu'un d'amnésique et orpheline n'est pas normale.

Elle pensa alors à une musique, qui lui venait en tête brusquement. Elle aimait beaucoup la musique et surtout les Beatles. Elle les écoutait souvent. Leurs paroles étaient lourdes de sens. Voici ce qui résonnait dans sa tête :

Half of what I say is meaningless
But I say it just to reach you
Julia
Oceanchild
Calls me
So I sing a song of love
Julia
Seashell eyes
Windy smile.

_________________


I know. Cute.


I am the shadow unseen. Never shining, never noticed. Alone and lonely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les pétales de fleur peuvent parfois se transformer en épées [Pv : Artémis]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les pétales de fleur peuvent parfois se transformer en épées [Pv : Artémis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les pétales de fleur peuvent parfois se transformer en épées [Pv : Artémis]
» [FB] Les ennemis de mes ennemis... peuvent parfois ressembler à des amis [PV Red]
» Parfois, les plus beaux sourires peuvent cacher de grands secrets, les plus beaux yeux peuvent avoir pleuré durant des heures et les coeurs les plus purs peuvent avoir souffert de grandes peines.. Feat Bambi, Wasoo, Canada and Pompom
» R A I P O N C E ♣ Fleur aux pétales d'or, répands ta magie..
» Reflexion sur la saga Michelet Casimir - Jean Saint-Fleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage ::  :: ● ● Domaine Landcastle :: || La prairie-
Nos Partenaires