La formation Team Phoenix


Partagez | .
 

 La formation Team Phoenix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shae's slave
CITATION DU PERSONNAGE : Je perds du temps, frappée par une lassitude où sentiment de solitude est insistant...

MESSAGES : 1495
DATE D'INSCRIPTION : 30/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
57/100  (57/100)
Point Membre:
45/100  (45/100)
Niveau: Novice
avatar
Bastila Black
Shae's slave
MessageSujet: La formation Team Phoenix   Lun 4 Juin 2012 - 0:18



    The Alma Team

    Cette nuit c'est la bonne, ça va recommencer encore et encore... Ca doit recommencer. Black Phoenix va se voir accueillir à son sein, sa petite Team indépendante. Ma mère était au début contre, après hésitante et puis au final consentante à la formation de mon petit groupe. Elle tenait à savoir, qui seront les individus que, j'aurai choisie pour me suivre jusqu'au bout du monde. Bien entendu, je ne lui ai rien dit, l'identité de mes hommes, ne devront être connus que de moi, question de sécurité. Moi et ma mère savons toutes deux, qu'elles sont nos réelles intentions et elle sait, qu'elles ne sont pas destinées à salir ou détruire Black Phoenix. Donc oui pour faire bref, j'ai eue l'autorisation de l'organisation pour ouvrir ma section. Une section qui sera spécialisée surtout dans le châtiment de l'autrui, mais gardant cela pour plus tard. Parlant plutôt du lieu où je me trouve en ce moment et où je vais bientôt accueillir mes nouveaux camarades de jeux.

    Je me trouve à Los Angeles, plus précisément dans l'un des bâtiments du port de la baie de San Pedro. J'attends l'arriver des candidats que, j'ai choisie pour rejoindre Black Phoenix. Je relis pour chacun d'eux leurs fiches d'informations que j'ai obtenue de Hellgirl, cela a du bon d'avoir à mes côtés quelqu'un qui travaille pour Ophéo, mais qui me sera dévoué jusqu'à la mort. Hellgirl s'est chargée d'envoyer des cartes d'invitations aux candidats que, je lui ai demandée de chercher pour moi. Pour Isaya cela n'a pas dû être difficile de trouver son adresse ainsi aussi que pour Matt, c'est plutôt pour Leo qui a dû lui faire perdre un peu de son temps. Néanmoins, je ne m'inquiète pas, elle a due trouver le moyen de tomber sur lui, j'ai confiance en son flair de flic. Je relis vite fait leurs dossiers avant leur arriver... Leo Spielberg est un mercenaire qui travaille là où le vent l'emporte, qui n'a pas vraiment de résidence stable, un grand voyageur.

    Isaya Hedge-Humptington est une personne fragile d'esprits, mais avec un coeur fort, un homme digne de confiance. Je tiens à l'avoir à mes côtés, car je ne confirais pas ma vie à n'importe qui, encore moins à sa mère, mais, nous verrons cela plus tard pour son cas. Matt Eogan Drust, ce type compte-à-lui, est en grand danger. Ses actions précédent ont attirés le regard du monde magique sur sa personne, d'après Hellgirl. Matt a tué un sorcier noir très respect des siens Gaël Cross, en ce moment peut-être que l'organisation pour qui il travaillait, ou sa famille recherche activement Matt. Une raison de plus pour le prendre sous mon aille, en équipe c'est bien mieux que seule face au monde. Je ne connais pas leurs capacités magiques, ni même leurs capacités physiques. Hellgirl n'a rien trouvée à ce sujet, je devrais donc un peu les étudiés quant-ils arriveront. Quant-ils arriveront, ils seront dans une ruelle, qui les mèneront à une impasse.

    Pour un être doué d'intelligence, il sera capable de voir que cette impasse n'en est pas une aux marques Runiques qui ornent les murs. Une épreuve les attend dans cette ruelle, une épreuve d'équipe auxquels cas, s'ils échoués ils pourront reprendre la direction par laquelle, ils seront arrivés. L'épreuve consistera à répondre à une simple question et à choisir la bonne porte parmi deux (Portes invisibles aux personnes non-douées), le travail d'équipe sera important... Bref, la question est : « Dans une situation périlleuse, votre mère et votre femme sont toutes les deux en grand danger... La porte n°1 permet de sauver votre mère, la porte n°2 permet de sauver votre femme. Lesquelles des deux portes aller vous emprunter ? Le Phénix n'a pas de réponse à cette question... » La question sera posée par moi à partir d'un haut parleur, bien cacher dans l'ombre... L'épreuve commencera seulement une fois que tous les candidats seront réunis, en comptant aussi Hellgirl.

_________________


.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
Invité
MessageSujet: Re: La formation Team Phoenix   Lun 4 Juin 2012 - 22:48

Mes pas sonnent étrangement sur l'asphalte d'encre.
Lourds.
Pesants.
Une marche sombre et décidée au travers des rues de Los Angeles.

Mon sac pèse sur mon épaule: le trajet entre le Royaume Uni et les Etats Unis ne m'a pas reposé. Bien au contraire, j'ai passé le vol de nuit les yeux béants, assis sur mon siège, à tourner et retourner dans ma tête les raisons qui m'avaient poussé à accepter ce contrat.

Un contrat fort étrange.

Une lettre anonyme, froide, distante, professionnelle, calculée à la virgule près. Pas de tête mise à prix, mais juste les horaires du prochain vol Londres-Los Angeles.
Ah, et un joli chiffre avec plein de zéros au bas du contrat, bien entendu.

C'était le genre de lettre que tout chasseur de prime rêve de recevoir un jour dans sa vie: la délicieuse excitation des gros projets. Car je sens que quelque chose de très lourd se trame derrière ces quelques lignes couchées sur le papier.
Et bien entendu, ma curiosité est bien trop forte pour ne pas tenter de découvrir ce qui est caché là-dessous.

La lettre est rangée au fond de ma poche de jeans, nettement pliée en quatre, serrée le long de mon briquet. Je sens le petit tube de plastique s'appuyer contre ma cuisse alors que j'arpente à grands pas les rues désertes.

Enfin, une odeur d'embruns m'emplit les narines lorsque je débouche sur la baie de San Pedro. Le quartier des docks est plongé dans l'obscurité, à l'exception d'une grue qui oeuvre, au loin, comme un grand oiseau noir sur le ciel sombre.
Un phoenix d'encre.
Tel était le cachet de l'enveloppe.

L'adresse indiquée n'est plus qu'à quelques minutes de marche. Mentalement, je repasse en revue l'emplacement de mes armes: 9mm dans le pan de mon blouson de cuir et poignard à la cheville droite. Achetés in-extremis à un vieux pote de Los Angeles, juste après avoir débarqué sur le tarmac brûlant de la cité des Anges. J'espère ne pas en avoir trop besoin.
Théoriquement, il me suffit d'aller à un certain endroit pour empocher 10000 francs.
Même si ce chiffre résonne avec plaisir à mon oreille, on est jamais trop prudent.

Enfin je parviens à la ruelle et repère aussitôt le long des murs des runes gravées récemment.

Bon.

Des adeptes de la magie.

Peut être que je connais celui ou celle qui m'a envoyé cette lettre, après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Set fire to her heart
EMPLOIS/LOISIRS : Exorciste passionné.
MESSAGES : 307
DATE D'INSCRIPTION : 29/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
34/100  (34/100)
Point Membre:
33/100  (33/100)
Niveau: Novice
avatar
Ezra Castellar
Set fire to her heart
MessageSujet: Re: La formation Team Phoenix   Mer 20 Juin 2012 - 18:52


On ne peut pas toujours être sage ♥

Je n’ai jamais cru à la bonté d’âme. Ni à la gentillesse d’ailleurs. Ça a autant de consistance qu'un soi-disant dieu. Ce ne sont que des foutaises tout ça. Des conneries. De l’hypocrisie pure et simple. Parce qu’on attend toujours quelque chose en échange et que si la personne n’est pas capable de nous donner ce que l’on veut, on se contente de la poignarder dans le dos en lui souriant tendrement et en lui disant que tout va bien se passer.

Le monde marche comme ça : chacun privilégie son propre intérêt et l’individualisme gouverne le monde au péril de l’altruisme. On marche sur les autres pour accéder à nos propres désirs. On les écrase. On les réduit à néant toujours avec le sourire sur les lèvres parce que pourvu qu’on arrive au bout du but qu’on s’est fixé.

C’est comme ça que je fonctionne moi aussi : je ne vis que pour me distraire de quelque manière que ce soit.

Je n’aime personne.
Je ne tiens à personne.
Je n’ai aucun ami.
Aucun amant.
Aucune famille.
Ça me convient parfaitement.
Je ne dois rien à personne.
Pas de comptes à rendre.

Je ne vis que pour moi.

Je n’ai pas de but précis hormis celui de rendre la vie d'Isa un peu moins difficile et de faire en sorte que la mienne soit un peu moins ennuyeuse. En combattant, je ne cherche qu’à étancher ma soif de sang. Je ne veux venger personne. Je ne veux rendre justice à personne.
Je veux juste m’amuser. C’est tout ce que je demande.

Mais aujourd’hui encore, lorsque je trouve le moyen de me divertir ne serait-ce qu’un peu, la satisfaction est fugace et mon appétit ne s’en retrouve que plus… féroce. Ma vie ne se base que sur la recherche perpétuelle d’une distraction convenable, de sourires enjôleurs et de cris de terreur.

L'inconnu. Quelle douce expression.
Oui, je crois que c'est l'inconnu qui m'a poussée à accepter l'invitation : je ne suis pas viscéralement attachée à l'argent et les 10 000$ de récompense ne m'ont pas fait battre le cœur d'excitation.
Ça ne m'a fait ni chaud, ni froid, en fait.
Mais l'inconnu ! Le dangerosité qui découlait de l'auteur de la lettre ! Ça puait le bourbier à plein nez.

Mais c'est ça m'plaît.

Et puis, quitte à tomber dans un piège, autant prendre mon pied.

Je n’ai pas peur de mourir.
J’ai d’ailleurs souvent pensé à me donner la mort, vous savez ? Histoire de ne plus m’emmerder et de ce fait, de ne plus emmerder personne. Mais je me dis souvent que les choix qui s’offrent à moi dans « l’au-delà », à savoir un néant éternel ou un soi-disant dieu miséricordieux (je n'ai jamais cru en dieu et puis de toute manière, je suis sûre que le jour de ma mort, je n’aurais même pas à lui raconter le quart de ma misérable existence pour qu’il me regarde de haut avant de me jeter en enfer avec un ‘’tss’’ retentissant et un bon coup de pied divin au cul), ne m’apporteraient rien de plus qu’un profond ennui.

De toute manière, il y a toujours eu les faibles qui se faisaient dévorer par les plus forts. C’est la loi de la nature : il y a ceux qui vivent et ceux qui tentent de survivre. Il y a les oppresseurs et les opprimés. Les maîtres et les esclaves. Les despotes et leurs sujets. Les tortionnaires et les boucs émissaires. Les bourreaux et les victimes.
J'ai pas la prétention d’affirmer que je fais partie de la première catégorie.
Pourquoi ?
Parce qu’il y a toujours plus fort que soi.

    « Atchoum ! »

A mes souhaits.

Vous en faites pas, je vais vous épargner le reste de mes divagations et vous raconter comment je me suis retrouvée à des centaines de milliers de kilomètres de ''chez moi'', dans une ruelle sombre et en compagnie d'un homme qui n'avait pas l'air d'être là pour regarder les étoiles avec un air émerveillé sur la tronche.

Paradoxalement, j'étais pas invitée à cette fameuse soirée.
Je ne suis que le double après tout.
Non. Cette lettre anonyme, froide et distante était destinée à Isaya.

« Monsieur Hedge-Humptington,
Nous souhaitons vous convier à […]. Los Angeles.
[…] 10 000$ de récompense […] à l'adresse suivante […].

Ne soyez pas en retard. 
»

Par le biais de ses pupilles, j'avais senti. J'ai perçu quelque chose.
Quelque chose de gros. D'énorme.
Quelque chose qui échapperait totalement au contrôle de mon cher Isaya.
Quelque chose qu'il ne serait pas capable de digérer.
Du moins, pas tout de suite.

Et le frisson de l’excitation m'avait traversé de haut en bas.

Le phénix.
Aussi noir et ténébreux que les ombres de l'enfer lui-même.
Aussi opaque que la nuit la plus sombre de tous les temps.
Obscur et sale.
Celui qui renaît de ses cendres.
Un symbole ? Un indice.

Isaya, sceptique, avait jaugé la lettre pendant quelques minutes et, d'un air contrit, la jeta à la poubelle, croyant très certainement à une mauvaise blague.
Après tout, qui voudrait lui offrir la somme de 10 000$ rien que pour faire en sorte qu'il se rendre à Los Angeles ?
Idée saugrenue et blague stupide.

En clair, rien de bien sérieux.

Mais moi, je l'avais vu. Je l'avais senti. Un peu comme si le spectre de la mort dansait sauvagement au dessus de cette satanée lettre.

Alors je me suis décidée à y aller à sa place.
Le plus suicidaire de nous deux, c'est moi après tout, non ?

Je prends la responsabilité de mes actes.

Je vous passe les heures de vol interminables, l'inconfort des sièges, la puanteur du voisin obèse, les coups de pied dans le dos, les cris et les pleurs des mômes, les hôtesses aussi chaleureuses qu'une porte d'une prison et la nourriture infecte.
Ah oui ! Et mon incapacité à dormir proprement, histoire d'être en forme pour le rendez-vous.

C'est que je déteste voyager, que je quitte rarement mon Angleterre, que ce genre de chose à le chic pour me mettre de mauvaise humeur. De très mauvaise humeur.
Néanmoins, j'me demande si la personne qui a envoyé cette lettre à Isaya est quelqu'un de magique ? En tout cas, il ou elle n'est visiblement pas au courant de ses pouvoirs.

Ce qui, en soit, est un avantage pour moi.

Un sourire mauvais s'étire sur mon visage, tandis que je sors de l'aéroport. J'ai à peine le temps de mettre mon sac sur l'épaule qu'une jeune femme, visiblement pressée, me rentre dedans.

    « Vous pouvez pas faire attention, bordel... »

Son regard se fige sur mes traits et, dans un sursaut, je la vois déglutir puis reculer de quelques pas.
Expression assassine, aura agressive, corps raidi par la colère : j'ai tout pour plaire.

    « D... désolée... »

Je préfère ça.

Sans une réplique et ma valise en main, je m'en retourne à la gare pour prendre un taxi qui me conduirait au lieu du rendez-vous. En route, le chauffeur essaye d'engager la conversation. En vain. Est-ce que j'étais déjà venue à L.A ? Est-ce que j'avais fait le déplacement pour des raisons professionnelles ? Au début, je m'amusais à répondre par monosyllabe mais, me bornant ensuite à rester silencieuse, il abandonna les questions pour se consacrer à son boulot.

Bon débarras.

Je sais pas exactement combien de temps dura le voyage (ça m'est même complètement égal) et, si le silence qui régnait dans la voiture avec quelque chose d'apaisant pour moi, ça devait pas être la même chose de son point de vue. Quand on traversa les docs à toute vitesse, j'l'ai vu me jeter un coup d'oeil depuis son rétroviseur intérieur : en clair, il voulait me parler à nouveau mais j'crois que mon attitude fermée (pour ne pas dire glaciale) a dû le faire changer d'avis.
Preuve en est qu'il ne fit aucun commentaire jusqu'à ce qu'on soit arrivé au bout d'une impasse.

Ce qui est drôle, c'est que les rues sont étrangement désertes en cette saison. Comme si c'était pour l'occasion : il n'y avait pas un bruit, pas un chat. Il n'y avait que moi mais...
… mais debout dans cette ruelle, je me sentais observée. Épiée. Comme déshabillée du regard. C’était une drôle d’impression, située entre la perversité et la prédation. Comme si... comme si un chasseur me scrutait dans sa ligne de mire sans que je puisse en réchapper.

Ça ne fit que renforcer mon excitation.

Il semble que je vais bien m'amuser ce soir.

C'est les sens en éveil et d'humeur assassine que je scrute la rue, histoire de voir si je suis bien seule et si, par le plus grand des hasards, mon très cher ami inconnu n'est pas dans les parages.

    « J'espère que le jeu en vaut la chandelle. J'aimerais pas m'être déplacée pour rien. »

Et c'est là que je le vis : un grand brun ténébreux qui se bornait à fixer le mur d'un bâtiment. Sans prélude aucun et faisant l'impasse sur mes politesses, je profite de son inattention pour l'apostropher :

    « Hey ! Toi là ! C'est toi qui m'a envoyé ça ? »

Je sors l'invitation froissée de ma poche (la flemme d'en prendre soin) et la tend devant moi, sourcils froncés.

Have fun~


Dernière édition par Leca Hedge-Humptington le Dim 23 Déc 2012 - 21:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur | Black Phoenix ~ Humain noir
EMPLOIS/LOISIRS : Nowhere to see
LOCALISATION : Un peu partout et nul part à la fois..
CITATION DU PERSONNAGE : Ce que l'on fait dans notre vie résonne dans l'éternité.

MESSAGES : 652
DATE D'INSCRIPTION : 01/12/2011

Niveau du personnage
Point RP:
116/200  (116/200)
Point Membre:
125/200  (125/200)
Niveau: Apprenti
avatar
Matt E. Drust
Modérateur | Black Phoenix ~ Humain noir
MessageSujet: Re: La formation Team Phoenix   Mar 9 Oct 2012 - 21:23

« Le chasseur rencontre le gibier là où ils n’ont pas pris rendez-vous. »

UNITED STATES OF AMERICAAAA !



Un rêve de gosse, wouhou ! Matt allait pour la première fois aux Etats-Unis et encore mieux à Los Angeles. Non, il n’avait pas gagné au Loto (malheureusement). C’était simplement une lettre mystérieuse qui était arrivée chez lui, très froide. De la distance, de la formalité mais surtout des sous.



Matt n’était pas venu sans conscience et il savait que quelque chose se tramait là dessous. Dans le monde actuel, on ne donne pas de l’argent à qui en veux. Cet argent se mérité toujours, soit parce qu’on travaille dur, soit parce qu’on prends des risques pour ceux qui ne veulent pas en prendre.

La vie c’est ça.

L’assassinat brutal de Gaël Cross avait fait grand bruit dans le milieu. Beaucoup de monde savait qu’il avait été torturé et tué par quelqu’un. Peu savait ce que le corps du membre de Croix avait subi. Très peu savait l’identité du tueur. Evidemment, il ne vivrait plus en paix sinon.

Seul les plus haut placés le savaient.

Enfin. Matt avait appris par plus tard qu’il avait assassiné quelqu’un d’important. Cela le faisait jouir d’une popularité nouvelle à laquelle, il n’avait pas été habitué. Il se méfiait beaucoup plus de personnes autour de lui. Il ne prenait vraiment plus de risque.

Sa «carrière» d’humain noir avait vraiment commencé.

 Los Angeles était un de ces aspect de sa nouvelle popularité. Il avait prit l’avion un temps qui lui avait parût très long pour aller à un rendez-vous. Un rendez-vous qui lui paraissait vraiment bizarre. Mais il y avait de l’argent en jeu.

Et il aimerait gâter Nephilim un peu plus. Les personnes qui l’avaient invités savaient probablement tout de sa vie. Inutile de mentir. 

Il avait répété comme à un entretien d’embauche : en tentant de répondre dans sa tête aux questions les plus bateaux possibles. «Presentez vous», «Donnez 2 qualités et 1 défaut qui vous caractérise» et bien d’autre futilités que demande un nouvel employeur.

Peut-être allait-il avoir besoin d’autres capacités Il verrait bien.

Los Angeles. Les femmes. L’alcool. Les casinos. La drogue. Le sexe. Le tabac. La violence. Encore les femmes. La jeunesse folle. L’argent. Beaucoup d’argent. La pauvreté sur les trottoirs. Tellement de chose mélangées.

Cette ville était une belle représentation de la société moderne, de la consommation de masse.

Il n’avait aucun sourire au visage depuis le matin. Ce n’était pas le stress qui le gagnait mais plutôt l’excitation. Il allait honorer dignement sa mère. Il prit le taxi pour se rendre à l’adresse indiqué.

Il était vêtu d’une chemise blanche, d’un long manteau noir fermé et d’un pantalon, ainsi que de chaussures en pointe. Simple mais classe.

La barbe et la fatigue vieillissait ses traits. Si bien qu’il paraissait facilement 25 ans. Bien que la seule chose que rêvaient ses paupières étaient de se fermer, tout ses sens étaient en éveil.

Attendant la moindre alerte de l’extérieur. Il était enfin arrivé. Un sourire de crocodile apparut sur son visage. Il n’était pas le méchant qu’il voulait faire paraître.

Il avança discrètement. C’était une ruelle. Et deux humain y étaient déjà. Une femme tenait un papier à la main. Etrange. Les deux n’avaient pas bien l’air agressif, si bien que Matt crût un instant que ce n’était pas une organisation magique qui l’avait invité mais de simples badauds.

Puis il se rendit compte d’une chose.

La magie. Cela émanait de partout. De la femme et de l’homme bien sûr mais aussi des mûrs. Des runes ! Bien sur. Les murs étaient bourrés de runes et c’était facilement identifiable. Si celui qui avait fait ça voulait être discret c’était complètement râpé.

Combien y avait-il encore d’invités ? 

Les deux personnes étaient de dos et ce n’était pas facile de déceler quoi que ce soit. Juste la magie. Et Matt avait commencé a apprendre quand une magie était puissante ou pas. Ce n’était pas non plus de l’immense magie, mais c’était déjà de la bonne magie. Etait-il tombé dans un piège ? Non sûrement pas.



- Il semble qu’on ait tous été conviés à la même petite sauterie. Qui est l’organisateur ?



Il fallait faire la malin. De toute façon, la frime et l’éloquence c’est le cocktail qui marche le mieux. Alors procédons, on verra. De toute façon, il avait vaincu un Cross, les gens le craignaient plutôt qu’il craignait les gens. Il suffisait d’avoir confiance en soi et tout allait se délier. Il fit apparaître un sourire narquois sur son visage. Cela ne lui ressemblait pas mais admettons. 


_________________



Je suis un dragueur..:
 

.. Mais c'est seulement parce qu'on me le demande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
Invité
MessageSujet: Re: La formation Team Phoenix   Mer 10 Oct 2012 - 16:27

    « Aller va ! Je veux juste que tu t'assures, qu'ils ne se rendent pas tout de suite compte de mon petit jeu... »

    Alma, elle est à la fois tellement professionnelle et si immature... Elle semble si jeune et quand vous la voyez, c'est juste votre rire qui vous trahira. Vous vous direz « mais attend, c'est une tueuse elle ? C'est elle qui nous à contacter ? C'est une blague ? » Pourtant, ce n'est pas une blague, c'est bien une gamine de 19 ans qui représente ou représentera l'image du chef. Quand j'ai vu Alma la première fois et qu'elle m'a fait par de ses ambitions, je vous avoue que ses idées étaient un peu comme ceux d'un fou. Oui. Cependant, je me suis dit, aller pourquoi pas, jouons le jeu avec elle. Cela ne fait à peine qu'un mois que je travaille avec elle et aujourd'hui j'ai envie de dire que je travaille « pour » elle. Les idéologies d'Alma sont plus que radicales, pas acceptable pour Orphéo, mais néanmoins efficace. C'est peut-être la seule humaine noire que je connaisse, à épargner les mêlés ou les sorciers noirs qui ne méritent pas la mort, de ce fait défiant sa famille. Considérer toutes les personnes ayons conscience de leurs actes, responsable de leurs actions... Pour Alma, que tu sois humain, sorcier ou mêlé, si tu franchies le seuil, si tu tues par plaisir, tu n'es alors qu'une cible de plus à rajouter à sa liste.
    J'aurai pu moi-même arrêter Alma, mais à quoi cela aurait servi ? Jusqu'à présent ses victimes ne sont que des criminels que le monde ne va guère regretter. En un mois, celle à qui j'offre mes services, a sauvé plus d'innocent qu'Orphéo en Trois mois. Pourquoi ? C'est évident, avec les interrogatoires pour essayez de faire parler le sujet, avoir un mandat d'arrêt, interroger les témoins, parfois laisser le criminel libre de rentrer chez lui (faute de manque preuve trouver durant l'enquête)... ou encore les criminels qui échappent à Orphéo, tous ses lents moment permettant aux criminels de commettre des meurtres de plus. Alma, elle, se soucie que très peu de mandat d'arrêt, dès qu'elle trouve la preuve que l'une de ses cibles est bien un criminel, elle le supprime et c'est tout. Elle se fait la justice noire du peuple, une justice qui ne pardonne pas les meurtres commis sur des innocents. Mais faire la justice seule, est-il vraiment bon pour elle ? Ne serait-ce pas plus efficace de faire partager ses tâches à d'autre ? C'est pourquoi, elle est passée à la phase de recrutement d'alliés de tailles, pour l'aider dans sa tâche.
    Dans tout ça, je ne suis que celle qui a accès aux informations d'Orphéo, ce qui est d'une importance primordiale. Alma m'a chargé de retrouver certaine personne et de leur envoyer, certaines invitations qu'elle avait écrit à la main. Leo et Matt, sont fichés sur la liste d'Orphéo, Matt pour certaine raison concernant sa mère et Leo pour ses méfaits... La famille d'Isaya est aussi connu chez Orphéo. Quoi qu'il en soit, Isaya et Matt n'ont pas été difficile à trouver, Leo m'a fait un peu plus creuser pour sa part. Je suis aux États-Unis depuis deux jours et je compte aussi me rendre au lieu du rendez-vous des recrus, j'ai aussi ma petite carte d'invitation, pour vous dire. Ne vous posez pas de question, je suis ici seulement pour m'assurer de quelques détails, tout en me faisant passé pour une noob aussi. Déjà, dès que je me rends au lieu du rendez-vous, je laisse échapper un petit, rire étouffer... Une impasse, un mur incruster de Runes, deux portes étranges vers le fond... Alma est vraiment d'une humeur joueuse on dirait, oui parce... Alma ne se trouve pas derrière ses murs, en fait... il n'y a rien, derrière ses murs et j'espère que ses futurs brebis vont se rendre compte que cette impasse, n'est qu'un leurre... En parlant d'eux, je vois un homme et une femme...

    « Il semble qu’on ait tous été conviés à la même petite sauterie. Qui est l’organisateur ? »

    Fit le dernier arriver... Je décide de sortir de l'ombre, on ajoutant...

    « Quelqu'un de pas très prudent, vu l'excellente dissimulation des Runes. »

    Oui, je joue mon rôle qui est de leur faire croire à tout et à rien...
Revenir en haut Aller en bas
Shae's slave
CITATION DU PERSONNAGE : Je perds du temps, frappée par une lassitude où sentiment de solitude est insistant...

MESSAGES : 1495
DATE D'INSCRIPTION : 30/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
57/100  (57/100)
Point Membre:
45/100  (45/100)
Niveau: Novice
avatar
Bastila Black
Shae's slave
MessageSujet: Re: La formation Team Phoenix   Dim 14 Oct 2012 - 19:27



    The Alma Team

    Je suis heureuse de voir tous les invités, réunis dans cette ruelle, même si je suppose, que c'est quand même l'argent qui a fait lever leur museau, ou pas. Je ne vois pas Isaya, mais à la place une participante dont le visage ne me revient pas. Je tenais beaucoup à ce qu'Isaya soit là, histoire qu'il m'aide avec la grossesse. Quand je serais devenu une mammouth difforme, cela deviendrait difficile pour moi de recruter des hommes. Oui, effectivement, je ne vois pas Isaya tuer pour moi, il est trop bon et je serais pire que le diable si je le demandais de tuer pour moi. Non, lui je le vois plutôt comme recruteur et pour les meurtres (que je considère comme légal, dans mon règlement), je l'ai refile à ceux qui ont déjà de l'expérience dans le domaine... c'est pour cela que, je fais appel à Leo et Matt. Bon qui que soit cette fille, nous verrons bien qui elle est plus tard. Mais si elle est là pour tenter d'infiltrer Black Phoenix, ben elle n'ira pas bien loin.

    Personne ne sait où se trouve Phoenix, quand je dis « personne » je parle seulement de nouveaux membres... donc pas la peine de préciser, que mes invités n'auront pas accès tout de suite au QG. La ruelle où ils se trouvent, n'ai qu'une mise en scène que j'ai fait installer quelques heures plus tôt. Moi ? Où est-ce que je me trouve ? Ben je vous l'ai dit, non ? Dans un bâtiment, dans le parking d'un bâtiment, assis sur le siège arrière de ma limousine, ordinateur sur les genoux. Oui, vous pensez encore que je ne prenne pas assez de précaution ? Dès que Minuit arrive, je décide de laisser un peu de temps entre eux, pour qu'il fasse connaissance. Quel est le plan ? Eh bien, il est simple... Je vais seulement tester la capacité de jugeote de mes invités, histoire de voir comment ils se débrouilleront face à une situation périlleuse. Ce n'est pas éliminatoire, mais comme je l'ai dit, ils pourront reprendre la direction part où ils sont venus.

    Vous vous dites, pourquoi ils rentreraient chez eux après avoir fait un si long chemin, pour venir jusqu'ici, n'est-ce pas ? Pourtant, c'est simple, l'énigme que je vais leur énoncer est en réalité, une situation qui pourrait leur arriver en travaillant pour moi... s'ils sont incapables de franchir cette étape, il est conseillé de rebrousser chemin immédiatement. Je prends le fixe à côté de moi et j'ordonne aux chauffeurs de se préparer à rejoindre nos invités. Oui, c'est moi qui vais accueillir nos invités, non pas dans un immeuble, mais dans ma limousine où nous pourrons discuter affaires. Je prends le microphone, cette fois-ci pour interagir avec les recrues... Je fais tousse ma gorge, pour que l'attention des recrues, se porte sur le haut-parleur en dessus d'eux.

    « Pour commencer, je vous souhaite la bienvenue à tous. Le lieu du rendez-vous semble un peu sinistre, ne vous en faites pas... ce n'est que temporaire. »

    La limousine démarre et sort du parking du bâtiment, en ce moment-même où je parle au microphone, je me dirige vers mes invités.

    « Avant, de vous permettre de me rejoindre et recevoir en premier lieu vos enveloppes rémunérées. J'aimerais jouer à un petit jeu, histoire de me faire une petite idée de votre capacité de réflexion. Commençons, sans plus tard... »

    Je prends un temps de pause, pour les laisser se préparer à l'énigme, puis je rajoute...

    « Dans une situation périlleuse, votre mère et votre femme sont toutes les deux en grand danger... La porte n°1 permet de sauver votre mère, la porte n°2 permet de sauver votre femme. Lesquelles des deux portes en face de vous, aller vous emprunter ? Le Phénix aux flammes noires, n'a pas de réponse à cette question... Il en va de soi, que mère ou femme, peut être traduit par une ou plusieurs autres êtres chers auquel vous tenez. Vous avez cinq minutes, bonne chance. »

    Ai-je prononcé avant d'éteindre le microphone.

_________________


.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La formation Team Phoenix   

Revenir en haut Aller en bas
 

La formation Team Phoenix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Formation professionnelle: 30000 jeunes cibles
» L’État doit investir dans la formation professionnelle
» Haiti Universite: Formation tronquée, société sous-développe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage ::  :: ● ● Amérique :: || Etats-Unis-
Nos Partenaires