AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Melany E. Wrighter ~ « Mais après tout... oui, je crois que toutes les orphelines rêvent d’être princesse ! » {OK}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Humaine Innocente
Humaine Innocente
avatar

MESSAGES : 70
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2012

Niveau du personnage
Point RP:
25/100  (25/100)
Point Membre:
22/100  (22/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Melany E. Wrighter ~ « Mais après tout... oui, je crois que toutes les orphelines rêvent d’être princesse ! » {OK}   Lun 18 Juin 2012 - 11:50

Welcome to Mystery...

Melany Esmeralda
Wrighter
Dans la vie, le prince charmant se tire avec la mauvaise princesse...




      feat Béatrice Martin

        Âge : 27 ansDate & Lieu de naissance : 11 novembre 1984, ParisRace : Humaine douéeStatut : CélibataireGroupe : Humaine innocenteDon premier : Télépathe avec les espritsPouvoir premier : Mécanicienne( métier : pour les humains innocents) Si possible, j'aimerais bien ouvrir un cinéma à Little Angleton et le gérer (bah oui, parce qu'ils vont aller où les amoureux s'il n'y a pas de cinéma à L.A. ?)







« RACONTE-MOI-UNE-HISTOIRE... »


    ● ● 15 lignes minimum de votre histoire sont demandées.Bonjour, Good morning, Guten Tag, Buongiorno... Je pourrais continuer comme cela durant longtemps, mais comme je n'ai aucune envie de traduire mon histoire dans une vingtaine de langues différentes, ne m'en voulez pas trop si je m'arrête au français. De toute façon, je ne vous pose pas la question, je vous impose mon envie. Voilà tout, vous avez pas le choix. Et si vous n'êtes pas content... et bien tant pis ! Vous avez qu'à aller voir ailleurs si j'y suis.Donc bonjour. Je m'appelle Melany Wrighter. Melany Esmaralda Wrighter pour être précise. À cause du livre Notre-Dame de Paris, voyez-vous ? Mon père était un fan, il a même joué dans le spectacle musicale de 1978 au Palais des Sports de Paris. Il jouait qui me demandez-vous ? Et bien... vous voyez le gars tout bossu et fou amoureux d'Esmeralda ? Quasimodo, c'est ça son nom. Et bien non, mon père n'a pas joué lui, juste sa doublure. Sauf que comme l'acteur principal ne fut jamais malade... mon père n'a pas pu brûlé les planches de son talent ! En revanche il y a rencontré ma mère, qui faisait les costumes. J'ai jamais compris pourquoi ma mère était couturière d'ailleurs... elle se piquait toujours avec les aiguilles ! Mais bon, ils s'y sont rencontrés et six ans plus tard, c'est moi qui suis née !Je vous raconte pas l'enfance que j'ai eu entre un père qui se prenait pour un artiste et une mère faussement couturière. On vivait au dernier étage d'un immeuble de Paris, tout petit, tout désordonné, tout illuminé. Un peu comme nous trois quoi ! Je me souviens que quand j'étais petite je grimpais souvent sur le toit en passant par la fenêtre de ma chambre et durant toute la nuit j'observais les lumières de Paris avec Clé à Molette. Clé à Molette c'était mon chat. Vous trouvez que c'est un drôle de nom pour un chat ? Arrêter de faire vos jaloux parce que votre chat à vous s'appelle Felix ! Ce n'est pas de ma faute si votre imagination frôle le zéro absolu.Tous les dimanches ma maman descendait au café au coin de notre rue et nous ramenait des croissants pour le petit déjeuner. Elle me faisait aussi des robes de princesse dans les plus beaux tissus qu'il puisse être ! À cette époque là, j'étais encore trop jeune pour me demander comment on pouvait avoir ce train de vie là alors que les métiers de mes parents ne devaient même pas rapporter de quoi payer le loyer. C'est quelque chose que j'ai découvert plus tard ça, mes parents n'avaient pas qu'un seul salaire.Un jour, le 25 décembre 1990, je me suis réveillée. Ok, à ce moment là de l'histoire vous devez vous foutre de moi et vous dire "Elle s'est réveillée ? Super, est-ce qu'elle est au courant que ça lui arrive chaque matin ?". Et bien sachez que si j'ai commencé ce paragraphe ainsi, ce n'est pas parce que j'aime balancer des phrases absolument inutiles, mais juste parce que le souvenir que j'aborde est délicat et que je ne sais pas exactement comment le commencer. Mais reprenons ; ce matin là je me suis donc réveillée. J'étais devant la cheminée, parce que j'avais voulu voir le Père Noël. Évidemment je m'étais endormie sans avoir aperçu ne serait-ce que l'ombre de sa longue barbe blanche. J'étais entourée de tout pleins de cadeaux, tous plus gros les uns que les autres. Si bien que j'étais presque cachée sous les cadeaux ! Je crois d'ailleurs que c'est ça qui m'a sauvée... Impatiente de pouvoir les ouvrir, j'ai couru dans la chambre de mes parents pour les réveiller. Mais j'ai eu beau crier, sauter sur leur lit et faire des bisous à ma maman, aucun des deux n'a bougé. La seule chose qu'il y avait, c'était un liquide rouge...Je pensais que c'était du jus de tomate. Naïve.Du coup je suis redescendue, en pestant contre le jus de tomate qui avait sali tout mon pyjama. Je me suis assise devant les cadeaux, attendant que mes parents se réveillent - ils allaient bien finir pas devoir descendre un jour, non ? - et j'ai patienté. Durant trois jours je n'ai pas bougé d'un seul pouce, si ce n'est pour dormir. Je n'osais même pas me lever pour prendre à boire, de peur de me faire gronder par mes parents. Puis à un moment, tout est devenu noir.Quand je me suis réveillée à nouveau, j'étais au Mystery Orphanage avec Pandora Mystery. Et c'est là qu'elle m'a appris que mes parents étaient morts.Si ça peut rassurer quelqu'un, la suite de l'histoire est beaucoup moins glauque. Enfin... toute la partie au Mystery Orphanage en tout cas, parce que ma vie n'est pas non plus un conte de fée et je vous laisse donc deviner à quel point je fus parfois proche du désastre. Mais le reste de mon enfance c'est plutôt bien déroulée. Le Mystery c'est plutôt sympa comme orphelinat, je m'y suis faite pleins d'amis et on jouait à cache-cache avec les fantômes, à courir après les métamorphes, à apprendre à nous battre avec des sabres. C'était plutôt sympa et... ah zut ! Voilà, je savais bien que j'avais oublié de vous dire quelque chose ! Parce que voyez-vous, Mystery Orphanage n'accueille pas des enfants normaux. Mais des enfants avec des pouvoirs !Moi même j'en avais, et c'est là-bas que je les ai découvert. Je peux causer par télépathie avec les esprits et je peux réparer presque n'importe quelle machine mécanique. J'avoue que c'est assez cool. C'est là-bas aussi que j'ai découvert que mes parents étaient exorcistes. Ils travaillaient pour Orpheo - une puissante organisation magique -, c'est comme ça qu'ils pouvaient booster leur revenus.C'est à l'orphelinat que j'ai rencontré May. C'est le fantôme d'une gamine de 14 ans, ancienne orpheline. Elle est plutôt gentille, mais elle n'a aucune envie de rejoindre "l'Autre côté". Du coup, comme elle ne fait de mal à personne, on la laisse vivre sa vie d'ectoplasme en paix. Enfin ça c'était avant que j'arrive, parce que dès qu'elle a su que je pouvais dialoguer avec les esprits par la pensée, elle a décidé de me harceler. Or, elle est plutôt sympa, mais parfois elle est vraiment très très lourde ! Et collante.Mais May n'a pas été la seule personne que j'ai rencontré à l'orphelinat. J'y ai aussi connu les frères Who. Ils étaient externes - c'est à dire que, comme ils avaient encore leur parents, ils venaient juste suivre les cours à l'orphelinat pour apprendre à contrôler leur pouvoir -, mais comme le cadet avait mon âge, on est très vite devenu ami. Et par effet domino, j'ai donc aussi connu son grand frère. Je ne crois pas n'avoir jamais été plus que "l'amie de son petit frère" pour lui, alors que pour moi depuis le jour de notre rencontre, il m'a toujours fasciné. C'était une sorte de héros super beau et super fort. Je ne sais pas si c'était parce qu'il était plus vieux, mais moi j'en étais folle.Évidemment je ne le lui ai jamais dis.Alors quand Lester - c'est son nom - est devenu exorciste, tout comme mes parents, il est passé du statut de héros à celui de super-héros. Et à partir de là j'étais moi même motivée pour devenir aussi la meilleur exorciste de l'Univers. Je nous imaginais déjà, travaillant en pair, combattant les poltergeist et emprisonnant les sorciers noirs. Au final on se seraient mariés et l'histoire aurait été parfaite. Sauf qu'il y avait un petit détail que je n'avais pas prévu...La rousse. Je ne me souviens plus de son nom - à vrai dire je ne crois pas l'avoir jamais connu -, mais Lester et la rousse se sont retrouvés très souvent ensemble pour accomplir des missions. Et à mes yeux - et aux yeux de tous je le crains -, il est paru évident qu'ils étaient en train de tomber amoureux. Pendant que la pauvre petite Melany rêvait d'illusions...J'ai attendu mes 18 ans pour partir, abandonnant ma formation d'exorciste et retournant à Paris. J'avais décidé que, puisque je ne pouvais pas obtenir ce que je voulais en étant gentille, autant passer dans le camps adverse et devenir humaine noire. Je suis partie et, durant les années qui ont suivi, je n'ai plus eu de nouvelles, ni des Who, ni de Pandora, ni de quiconque de l'orphelinat. Seule May m'avait suivit, plus collante que jamais, fidèle au poste comme toujours.À Paris j'ai bien vite constaté que la vie était trop chère pour moi et qu'il me fallait oublier les croissants chauds du dimanche matin. Mais bien décidée à ne plus jamais mettre les pieds au Mystery Orphanage, j'ai décidé que la seule solution pour survivre était de m'incruster dans une bande en banlieue parisienne. Le genre de bande pas vraiment fréquentable voyez-vous ? Là-bas j'ai passé par tout, vente de drogue - sans jamais en consommer, je crois que May m'aurait tué -, trafic d'armes et vol de voiture. J'excellais surtout dans ce dernier domaine, grâce à mon pouvoir que j'utilisais en toute discrétion. Peu à peu j'ai grimpé dans la monarchie de la bande, m'amusant - je dois bien l'avouer - comme une petite folle.De ce temps là j'ai gardé mes tatouages et ma détermination.À 25 ans une nouvelle opportunité s'est présentée à moi. À force de trop faire joujou avec mes pouvoirs, j'ai été repérée par une organisation d'humains noirs. Ils avaient l'air sympa, je m'ennuyais un peu et j'ai donc décidé de me rallier officiellement à un groupe magique et méchants. J'ai donc repris contact avec le monde magique et, une année après, j'ai découvert que Lester était lui aussi passé du côté obscur de la force. J'ai ainsi découvert les raisons de ce revirement et j'ai trouvé ça franchement stupide de changer de camps pour les raisons du coeur. Je me suis rendue compte que c'était exactement ce que j'avais fais, j'ai pris mes cliques et mes claques et je suis partie de l'organisation, May sur les talons.Pendant une année j'ai voyagé autour du monde, dépensant de ci de là la petite fortune que j'avais amassé en toute illégalité dans ma bande parisienne. Puis, je me suis rendue compte que l'argent n'allait pas durer éternellement et qu'il serait peut-être temps d'investir dans quelque chose d'un peu plus... sérieux. Enfin je pense que vous l'avez bien compris, le sérieux et moi ça fait bien plus que deux. Ça fait au moins un milliard. Il me fallait quelque chose d'un peu plus extravagant, de drôle et qui me corresponde...Un cinéma par exemple !Bon, je fais genre que l'idée m'est apparue comme cela, un peu comme une évidence, mais en vrai ça ne s'est pas du tout passé comme ça voyez-vous. Il m'a fallu au moins trois mois pour avoir cette idée et entre temps j'en ai eu une multitude d'autres. Mais après avoir vainement tenté de monter un cirque avec que des clowns et des éléphants, d'avoir tenté de ressusciter les dinosaures pour leur créer un zoo et monter un garage pour manège... j'ai dû me rendre à l'évidence qu'il me fallait un truc un poil plus terre-à-terre. Et c'est comme ça que j'ai repensé au vieux cinéma de Little Angleton. Il ne me restait plus qu'à y investir le reste de mon argent et... Le Cinémagnifique pouvait naître. Avec un nom bien français histoire de faire du bien à mes racines.Je ne sais pas si les gens de Little Angleton vont aimer, mais une chose est sûre : May et moi en sommes déjà folles !


 


« QUI-ES-TU ...? »


    ● ● 10 lignes minimum de votre psyche sont demandées.C'est pas parce que quand j'étais petite j'avais un chat qui s'appelait Clé à Molette ou parce que j'ai un esprit qui me suit comme un pot de colle que je suis folle pour autant. Regardez les frères Who, eux sont beaucoup plus fous que moi par exemple. Enfin Lester je ne sais pas, ça fait trop longtemps que je ne l'ai plus vu. Mais Fergus lui n'a pas changé ! Il est dingue ce type, mais bon, je suppose que c'est pour ça qu'on est pote ! Mais vous voyez, moi à la différence d'eux je ne parle pas toute seule. Non, moi je parle aux objets ! Et attention, que aux objets électronique. Je leur ai même donné des noms, tenez par exemple la machine à pop-corn de mon cinéma s'appelle Poppy et ma chaîne stéréo, Annette. Oui bon, j'avoue, je suis plus douée pour nommer les chats que les objets...Mais tout de même, c'est bien de parler aux objets, parce que moi je suis sûre qu'ils ont une conscience ! Un jour je rencontrerai un type capable de parler avec eux et là ça sera bien fait pour vous !Sinon, mise à part mes discussions passionnante - et à sens unique - avec les objets, que pourrais-je vous racontez d'autres ? J'aime pas tuer, même quand j'étais humaine noire, je n'ai jamais tué personne. J'ai un fantôme collé à mes basques qui m'agace, mais que je n'abandonnerai pour rien au monde - ne dites pas ça à May où elle va me tourner autour en hurlant victorieusement "HAHA, JE TE L'AVAIS BIEN DIS !". J'aime bien les vieux trucs ce qui fait que mon cinéma à une allure de vieux cinéma et que je n'ai ni téléphone portable, ni ordinateur. C'est pas facile de se décrire ! Qu'est-ce que j'ai oublié... ? Je chante souvent dans la rue. Je ne me drogue pas, je ne fume pas, mais j'aime bien la bière. J'ai peur de la couleur verte et des bananes. Tous les mardis je me fais des masques de beauté bio. Je suis végétarienne et j'adore les cupcakes. Quand j'étais petite j'avais un chat qui s'appelait Clé à Molette. Mais bon, ça je crois que vous le savez déjà...



    ● ● 5 lignes minimum de votre physique sont demandées.Elles sont compliquées vos questions ! Vous demandez vraiment à tous les nouveaux arrivants à quoi ils ressemblent ? Je suppose que la plupart se regardent dans la miroir avant de vous raconter comment ils sont. Et bien moi j'ai mieux que ça. Comme j'ai la flemme de faire ma description, je vais laisser May la faire. Ça lui fera les pieds, ce matin elle m'a réveillé à 5 heures du mat'.- On dirait que je suis une esclave à tes yeux ! N'importe quoi, un jour les fantômes dirigeront le monde et... Oh ! Bonjour vous, je vous avais pas vu. Bon, je dois vous décrire Melany ? Vraiment ? Allons-y...D'abord elle est blonde. Pour de vrai à l'intérieur, mais à l'extérieur c'est juste une coloration. Ses yeux sont d'un bruns tout à faire banal et elle mesure 1m68 se qui est une taille dans la non-originalité frôle le ridicule. Tous ça pour vous dire qu'en fait c'est plutôt quelqu'un de banal. Pour ça qu'elle a un caractère de cochon ; Melany ne supporte pas d'être comme tout le monde ! Alors elle devient chiante pour se différencier des autres !Blablablablabla. Finalement je ne peux vraiment pas avoir confiance en ce fantôme ! Je crois que je vais finir la description, merci May ! Donc oui je suis blonde aux yeux bruns et je mesure 1m68. Mais il ne faut pas non plus oublier tous mes tatouages que j'adore, même s'ils représentent une partie plutôt noire de ma vie. C'est vrai que je n'aime pas être tout le monde et c'est justement dans ces tatouages là que je trouve mon originalité.Voilà, je pense que c'est tout ce que vous avez à savoir sur moi. Ça fait déjà beaucoup je trouve et si je ne garde pas une petite part de mystère vous allez vite vous lasser ! Mais ne vous inquiétez pas mes petits choux, vous avez encore beaucoup à apprendre sur Melany Esmeralda Wrighter !


MORE?


Chocolate cake !

    Âge : Ça change chaque année...Poste Vacants ? : []oui [✓]nonComment avez-vous connu le forum? : Mémoire de poisson rouge à l'abordage ; je ne m'en souviens plus...Fréquence de venue : 7/7Codes : The Kids Are All Right ~ Ok by Hayley  


_________________



« Lorsque le premier bébé rit pour la première fois, son rire se brisa en un million de morceaux, et ils sautèrent un peu partout. Ce fut l'origine des fées. »



Dernière édition par Melany E. Wrighter le Lun 18 Juin 2012 - 14:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Fou furieux, oui Nicolas
Admin | Fou furieux, oui Nicolas
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Guitare oh yeah rock'n'roll babe !
LOCALISATION : Trou paumé sur mer (Little Angleton ?)
CITATION DU PERSONNAGE : I was born and grew up with my ass in the tender grass, I had never travelled 'cause heaven was under my back - June&Lula - Tender Grass

MESSAGES : 509
DATE D'INSCRIPTION : 02/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
42/100  (42/100)
Point Membre:
150/100  (150/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: Melany E. Wrighter ~ « Mais après tout... oui, je crois que toutes les orphelines rêvent d’être princesse ! » {OK}   Mer 20 Juin 2012 - 20:53

J'ADOOOOORE CE PERSO BONSOIR.

VALIDEE Misstinguette !

_________________

Socrate est un chat.




Socrate is:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Melany E. Wrighter ~ « Mais après tout... oui, je crois que toutes les orphelines rêvent d’être princesse ! » {OK}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: ▐ G.E.S.T.I.O.N D.E.S P.E.R.S.O.N.N.A.G.E.S▐ :: ● ● Vos papiers s'il vous plait! :: || Présentations validées-
Sauter vers:  
Nos Partenaires

CITATION DU MOMENT :

"Ce qui ne te tue pas te rend plus fort."

Friedrich Nietzsche


M&M's du Moment

Mikeal&Kirsten

VOTEZ ! :