The Black Humans Attack ! Really ?


Partagez | .
 

 The Black Humans Attack ! Really ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ange & Démon
EMPLOIS/LOISIRS : Marchande
LOCALISATION : Londres
CITATION DU PERSONNAGE : Nous sommes ce que nous croyons être.

MESSAGES : 1095
DATE D'INSCRIPTION : 18/09/2011

Niveau du personnage
Point RP:
182/200  (182/200)
Point Membre:
217/200  (217/200)
Niveau: 7 - Confirmée
avatar
Finola Halliwell
Ange & Démon
MessageSujet: The Black Humans Attack ! Really ?    Dim 19 Aoû 2012 - 6:57




    Le début d'une fin, la fin d'une ère...

    Londres, été 2012...

    Aujourd'hui nous sommes le 27 juillet 2012, ce matin c'est moi qui est ouvert les yeux... Moi, Kara. Je ne savais pas où j'étais, du moins le souvenir était imprécise. Dji ne veut pas que quelqu'un me voit, quelqu'un comme son maître ou, pire Akira. Donc, je suis toujours sous pression, quand c'est moi qui me réveille. Je sais pourquoi Dji ne veut pas que les personnes qui le connaissent bien me voient, après tout je suis, lui. C'est évidemment, c'est à cause du fait qu'il tient à garder une image de lui viril devant les autres, surtout devant son maître. C'est dommage, moi je me sens virile pourtant... Quoi qu'il en soit, je me suis réveillée dans une chambre d'hôtel, les souvenirs me reviennent. Je crois que j'ai été envoyée à Londres, pour l'ouverture des JO. Non, je crois que c'est pour une chose plus importante encore. Protéger, les orphelins ou, quelque chose dans le genre, mais quoi ? Je n'arrive pas à me rappeler, pourtant maître Ethan a été clair là-dessus, enfin clair avec la version de moi en garçon.

    Non... Demander directement à Dji ne servirait rien, lui et moi sommes les seules et mêmes personne, alors si la mission ne me vient pas en tête, à lui aussi. N'empêche, que c'est étrange d'oublier une chose aussi importante. Je suis sortie de mon lit de la chambre d'hôtel où j'étais, je me dirige vers la salle de bain... Il n'y a pas de miroir, je devais donc être dans un hôtel peu cher. Ce qui est davantage étrange, parce que Ethan ne manque pas d'argent et il n'est pas du genre à me laisser dans le pétrin. Il faut que je me souvienne, il me semble que je devais rester prudent, être discrète, trouver les orphelins du Mystery, trouver les professeurs du Mystery, les autres exorcistes et rester avec eux... Il me semble que c'est à l'endroit de la cérémonie d'ouverture, où je devais le trouver, mais pourquoi ? J'ai pris une douche rapide, avant de m'habiller, avec les vêtements d'hier. Je suis venue sans valise apparemment.

    ** N'oublie pas que je sais ce que tu pense miss... ! **

    Et alors, c'est vrai... Je suis vraiment petite dans ces vêtements, tu pourrais penser un peu à moi et prévoir ce genre de choses. Oui malheureusement, le fait que je sois là et pas Dji, n'était pas voulu. Je ne sais jamais quand je prends la place de Dji, je ne sais jamais quand Dji reprend sa place. Mais, même si c'est le cas, depuis le temps que ça nous arrive, Dji aurais pu me trouver des vêtements adéquates. J'arrive à peine à bouger ou marcher comme je le veux, avec ces manches longues et ses pantalons qui font trois mètres. Bon, je ne demande pas la lune, ni même des fringues de filles, car je n'aime pas ça à cause du mental de Dji qui est aussi le mien, mais il pourrait au moins me trouver des vêtements à ma taille.

    ** Kara, tu chausse du combien ?

    - Hein ? Ben.... Heu...

    - Comment tu veux que je sache quels vêtements tiraient, si tu ne sais pas combien tu chausse ? **

    Ce qu'il y a dans ma tête depuis ce matin, c'est une guerre entre moi et mon autre moi... Qui aurait cru, qu'on se disputerait pour des vêtements ? Même si ce n'était pas prévu que j'apparaisse, c'est, néanmoins une bonne chose, Dji est censée rester discret, voir invisible... Personne ne me connais sous cette apparence, je suis invisible. Je suis censée rejoindre des orphelins, entant qu'apprenti exorciste, malgré le fait que, c'est mon autre moi l'exorciste. Dois-je protéger des orphelins, c'est ce que je me suis demandée d'après les quelque souvenir qui trottinait dans ma tête, ce n'est vraiment que plus tard, que j'ai compris... Compris qu'il ne s'agissait pas d'une mission de protection, mais autre chose... Il est 21 heures et la cérémonie d'Ouverture des Jeux Olympiques de Londres, a débuté.

    ** C'était donc ça... **

    Je sens des présences magiques partout en ces lieux et en cette heure, elles ne sont pas blanches, mais noires, malsaines et plaines de mauvaises intentions... Je crois que je devais retrouver les orphelins, mais pas pour les protéger, ce n'était pas eux les visés. Les souvenirs me sont revenus, ainsi que les paroles d'Ethan : « Rejoins les exorcistes en charge des orphelins, le soir de la cérémonie d'ouverture des JO. Des événements majeurs vont se produire, tu devras agir en conséquence. »

    La cause de ce mystère sont les humains doués, des humains dit « noirs » vont perturber la cérémonie. Je devrais agir en conséquence... Suis-je capable de me battre, Dji l'est en tout cas, pourquoi pas moi. Les feux d'artifice sont lancés, cherchant les exorcistes...

_________________

My soul burns, my spirit sinks, my body cries in the darkness...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
Invité
MessageSujet: Re: The Black Humans Attack ! Really ?    Lun 20 Aoû 2012 - 21:55



    Dean's inferno


    Je m'étais absenté pas mal de temps pour une mission, laissant Mathias coincé au Manoir. Elle était entre de bonne main avec Sam, quand je suis revenue je lui ai fait une petite dictée pour la mettre bien en rogne. La vérité est que je lui ai fait passer plusieurs tests, des tests qui visaient à analyser son mental, sa façon d'être. Elle échoua pour certain, mais dans l'ensemble Mathias réfléchit pour la plupart du temps comme une Cross, à tel point qu'il est impossible qu'il lui vienne à l'esprit de libérer un esclave... Alors, pourquoi a-t-elle libéré Kara ? La question qui tue... Mathias pense que, nous avons oublié sa petite esclave, elle se met le doigt dans l'oeil au contraire, Kara est à présente une énigme pour ma personne. Je voudrais bien savoir le lien qui unit Kara à Mathias, il y a forcément un lien. Bah peu importe pour l'instant, aujourd'hui moi et bien sûr Mathias, sommes à Londres pour l'ouverture des jeux olympiques. Cette fois-ci je l'ai emmené avec moi, pour la garder à l'oeil.

    Concernant, Orphéo no soucis... Je pense que ce soir ils auront à faire avec les humains noirs, ces pitres créatures, donc je doute qu'il se préoccupe de la présence d'un sorcier noir... Même si ce sorcier noir en question est de la pire espèce, aller c'est bon, on s'en fout. Pourquoi sommes-nous ici ? Eh bien, pour la simple raison que... J'ai voulu admirer le désastre aux premières loges. Oui, parce que dévoilé la magie au monde, c'est un événement à voir avec des pop-cornes et des friandises en bouche. Moi, qu'est-ce que je pense de l'action de ces humains ? Franchement il faut être crétin pour faire ça, parce que ça nous arrange, à nous les sorciers noirs. Donc c'est pour cela, que nous n'allons pas intervenir, mais être simplement des spectateurs qui encourageront les humains noirs. Mathias est silencieuse, compte elle, je parie qu'elle s'en balance complètement de la situation. Je soupire en détournant mon regard d'elle, quand j'aperçois une jolie petite blonde...

    « Dites-moi que je rêve ! Mathias attends-moi ici, tu entends ! Bouge et tu verras ce que je te réserve. »

    Puis à la suite je suis partie en direction, d'où j'avais aperçu la fille... La garce, elle était donc à Londres tout ce temps, je ne la laisserai pas file entre mes doigts. J'arrive enfin à l'endroit où elle était, qui en passant était assez loin de où je me trouvais avec Mathias. Je regarde autour de moi dans toutes les directions pour la retrouver et... Je finis enfin par la retrouver elle est juste en face de moi, je m'avance vers elle, comme un prédateur près à ce jeter sur la proie et le loup en moi, qui souhaite aussi sortir vous confirmera ce propos. Une fois proche d'elle, je me positionne à côté d'elle de façon tout à fait normal, elle ne me remarque pas évidemment, avec tout ce monde autour d'elle. C'est aussi avec un ton tout à fait normal, que je lui lance...

    « L'ouverture des Jeux Olympiques de Londres, va bientôt débuter, impatiente mademoiselle Kara Halliwell. »

    Ces mots étaient suivis d'un sourire d'ange, qui me rendait plutôt sexy et d'un clin d'oeil destiné à l'esclave fugueuse. C'est moi où, j'ai eu la nette impression que son visage était devenu pâle ? Avant, qu'elle ne fasse quoi que ce soit, je lui crachais ceci :

    « Ne tente rien que tu puisses regretter plus tard, n'essaye pas de fuir non plus et n'essaye encore moins de crier. Avec toute cette foule, personne ne s'apercevra de ce qui t'arrive sur le moment. »

    J'en prends un temps de pause et souris de nouveau, je rajoute :

    « Et si on allait discuter en privé jeune fille ! »

    Dis-je bien sûr avec le clin d'oeil qui accompagne la fin de la phrase, je sais, je suis sexy quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Ange & Démon
EMPLOIS/LOISIRS : Marchande
LOCALISATION : Londres
CITATION DU PERSONNAGE : Nous sommes ce que nous croyons être.

MESSAGES : 1095
DATE D'INSCRIPTION : 18/09/2011

Niveau du personnage
Point RP:
182/200  (182/200)
Point Membre:
217/200  (217/200)
Niveau: 7 - Confirmée
avatar
Finola Halliwell
Ange & Démon
MessageSujet: Re: The Black Humans Attack ! Really ?    Mar 21 Aoû 2012 - 3:55



    Des ténèbres provient le froid, pourquoi ai-je la chaire de poule ?



    Je marche à travers la foule, quelques heures plutôt j'ai pu admirer l'horloge des JO. J'ai en fait perdu la plupart de mon temps à admirer le monde, dans la journée bien sûr. Pour moi le monde est vraiment incroyable quand tu y vis, j'ai toujours vu le monde à travers les yeux de Dji, avant de ne plus rien voir et être seule. Mathias m'a fait la remarque à plusieurs reprises que j'agissais comme un gosse, à cause du fait que tout était nouveau pour moi. Parfois je la mettais en colère, par exemple comme la fois où elle m'avait demandé mon numéro de téléphone et que je lui ai répondu en lui demandant ce qu'était un portable. Mathias est vraiment marrante, elle se met en colère contre moi et tout de suite après elle est en colère contre elle-même pour s'être mise en colère contre moi. Quand j'étais avec elle, j'ai pu voir ce que son nom « Cross » éveillait chez les autres, ils se mettent tous sur la défensive devant Mathias...

    A cause de son nom, Mathias est détestée par les autres, alors que quand on apprend à la connaître, on peut voir qu'en réalité... Mathias est une fille drôle et attachante. Quand elle est partie, je me suis sentie mourir à l'intérieur. J'étais tellement déprimée qu'à cause de moi, Dji s'est senti obliger de venir en aide à sa triste personnalité que je suis. Ma rencontre avec Isa et sa dure personnalité, m'a remonté le moral... Je me suis dit que, je ne suis pas la seule à souffrir de la solitude. Avec Mathias je me sentais vraiment moins seul, c'est pour cela que j'étais abattue quand elle est retournée au manoir. Malgré tout, je sais qu'elle a fait ça pour me protéger. Sa famille sera partie à sa recherche et si elle nous avait retrouvé, elle m'aurait tué peut-être sous les yeux de Mathias. J'essaye aujourd'hui de penser qu'un jour je reverrais Mathias, que je dois essayer de patienter. Je me demande, comment Ethan verrait Mathias.

    « L'ouverture des Jeux Olympiques de Londres, va bientôt débuter, impatiente mademoiselle Kara Halliwell.

    - Ah oui, c'est la première fois qu... »

    ** Comment sait-il ton nom ? **

    Je me retourne lentement vers l'homme, qui avait une voix très familière... Une voix, que je n'aurais jamais voulu entendre de nouveau. Lorsque, enfin mon regard vient se poser sur l'homme, mon coeur rata un battement, tout de suite après mon corps se mit à trembler de lui-même. J'avais en face de moi un des maîtres que j'ai servi au Manoir... Pourquoi est-il ici ? Que va-t-il faire de moi ? Vais-je mourir, sans même avoir revu Mathias ? Je regardais l'homme en face de moi, tétanisé. Les larmes commençait à atteindre le bord de mes yeux, pour ensuite noyer mes pupilles. Dean était celui que j'ai le moins servi, pourtant il a retenu mon nom et mon visage... Ont-ils, fait un dossier sur moi avec une photo, nom et prénom, quand j'étais leur propriété ? Après tout il m'en fait faire des tas de choses, comme prélèvement d'empreinte, salive, ils m'ont pris en photo. Je n'avais jamais compris jusqu'à présent, pourquoi ils ont cela.

    « Ne tente rien que tu puisses regretter plus tard, n'essaye pas de fuir non plus et n'essaye encore moins de crier. Avec toute cette foule, personne ne s'apercevra de ce qui t'arrive sur le moment. »

    Puis, s'en était trop à contenir... Mes larmes qui noyaient alors encore mes pupilles, d'un battement de paupières, tombèrent à flot sur mes joues rosées. Je bougeais instantanément la tête en signe de oui, pour affirmer que je ne ferais rien. En voyant cet homme, de mauvais souvenirs de mon séjour au Manoir, sont remontés en moi. De nouveau, j'étais prête à le servir, comme un réflexe qui venait de s'éveiller de nouveau. Malgré que la peur me pétrifia devant cet homme, j'étais prête à tout pour le servir, pour ne pas qu'il me tue. Jusqu'à maintenant, je ne connaissais pas vraiment ce que cela faisait réellement, d'avoir peur de mourir. Eh bien, ma poitrine est battue par les coups des battements de mon coeur et on ressent un grand vide vers l'estomac qui tiraille mes entrailles. Ma respiration, j'ai dû mal à la garder stable, si elle continue de s'accélérer, je risque forcément de perdre conscience.

    « Et si on allait discuter en privé jeune fille ! »

    Il va me tuer ! Il va me tuer ! Il va...

    ** Kara garde ton calme... **

    Je n'y arrive pas, je n'arrive même pas à calmer les battements de mon cœur, qui me déchirent la poitrine. Où va-t-il m'emmener... ?

_________________

My soul burns, my spirit sinks, my body cries in the darkness...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
Invité
MessageSujet: Re: The Black Humans Attack ! Really ?    Mar 21 Aoû 2012 - 6:59



    Ton âme ne goûtera, ni aux Paradis, ni à l'Enfer. Seul le purgatoire t'es destiné...


    Les larmes coulent à flot pour la jeune fille, elle pleure silencieusement, elle connaît donc déjà l'issue de son sort. Cette fille est néanmoins étrange, pourquoi je ne ressens aucune once de haine ou colère, aucune noirceur ? L'aura de cette fille est aussi blanche qu'un nuage d'été ? Me voilà en train de faire de la poésie, mais je suis sérieux quand même. Toute créature devrait avoir un peu de noirceur, même putain de moine ou bouddhiste. Elle, elle est blanche... L'envie de savoir qui est cette esclave est de plus en plus grand et puis ce lien qui l'unit à Mathias... De même, j'ai bien envie de le savoir. Je conduis la fille à l'extérieur du stade en la tenant par la main, histoire qu'elle ne tente rien qui pourrait m'énerver sérieusement. Finalement, nous ne sommes pas sortie du stade, j'ai emprunté un couloir qui mena aux escaliers, peu éclairés et où bien sûr il n'y avait personne. Je la regarde, ses yeux sont rouges, ses larmes continuent de tomber.

    « Dis-moi, es-tu un ange, petite esclave fugueuse ? »

    Je disais cela pour détendre l'atmosphère, après tout j'avoue que de la voir pleurer, ça me rend malade. Je n'aime pas faire pleurer les femmes, surtout si ces femmes en question ressemblent à des anges. Kara a peur, peur de mourir ce qui est intéressant pour un esclave comme elle. Kara a reçu une journée de coups de fouets je le sais, car j'y ai participé. Elle vous dira que c'est parce qu'elle a trébuché, moi je vous dirais que c'était pour sans éducation mentale. Elle devait devenir une esclave à part entière, corps et âmes... Et désormais cela, est chose faite, le simple le fait de pensées au fouet caressant sa chaire, la rend docile et soumise, car bien sûr elle ne souhaite pas endurer de nouveau la punition. La peur est une arme redoutable qui peut changer un être, aujourd'hui Kara me regarde de nouveau avec des yeux, qui montrent qu'elle est soumise, car elle ne veut pas mourir. Je souris à cela, je m'approche d'elle en douceur. Elle est seule avec moi, elle pourra crier autant qu'elle le veut, personne ne voudra personne ne l'entendra, je pose alors délicate ma main sur son coup, qui semble si fragile.

    « Alors, que vais-faire de toi maintenant, hein ? Tu dois être au courant du sort que l'on réserve aux esclaves qui ont fuit leurs fonctions ? »

    Dis-je en prenant un temps de pause, puis je rajoute...

    « Mais toi tu es l'exception, vu que c'est Mathias qui t'a emmené avec elle, je vais te laisser choisir l'issue de ton sort, qui est : Soit, je te tue maintenant et je m'occupe du cas de Mathias plus tard. Soit, tu me dis pourquoi Mathias t'a-t-elle libéré, j'aviserais d'une sanction adéquate pour vous deux. Soit je laisse tomber, je laisse Mathias tranquille et j'oublie tout à une condition... Que tu deviennes mon esclave personnelle qui n'obéirait qu'à mes ordres seulement. »

    Je plonge mes yeux dans les siens, cherchant d'avance qu'elle sera sa réponse. Je m'aperçois alors de ses yeux bleus-verts, pupilles bleu et vert sur les bordures de l'irise. Elle aurait été une très belle sorcière, quel gâchis, j'en suis presque déçu. Je continue à la regarder, la lâchant pas, des yeux et j'attends sa réponse, ma main toujours posé sur son cou frissonnant. Si elle souhaitait mourir, cela sera tâche aisée à accomplir, alors je déconseille cela.
Revenir en haut Aller en bas
Ange & Démon
EMPLOIS/LOISIRS : Marchande
LOCALISATION : Londres
CITATION DU PERSONNAGE : Nous sommes ce que nous croyons être.

MESSAGES : 1095
DATE D'INSCRIPTION : 18/09/2011

Niveau du personnage
Point RP:
182/200  (182/200)
Point Membre:
217/200  (217/200)
Niveau: 7 - Confirmée
avatar
Finola Halliwell
Ange & Démon
MessageSujet: Re: The Black Humans Attack ! Really ?    Mar 21 Aoû 2012 - 8:28



    Le démon est apparu tel l'ange de la mort, c'est après mon âme qu'il en veut...



    Il tenait ma main avec une telle force, je sentais qu'il ne voulait pas que je m'éloigne de lui. Plus on s'écartait de la foule, plus j'abandonnais l'idée de m'enfuir, car je n'avais aucune chance de semer cet homme. On se dirigea en premier lieu vers la sortie, pour nous rendre sûrement à l'extérieur du stade. Mais l'homme changea sa trajectoire pour se diriger vers un endroit encore plus à plaindre pour moi, des escaliers de secours. Il n'y avait personne ici, j'étais toute seule avec l'homme, est-ce la fin. Le pire c'est que je ne tenterais même pas de me défendre, tout mon être repousse la violence... Est-ce pour cela que Mathias voulait m'écarter de ce monde ? Je ne veux pas mourir, mais je suis incapable de fuir et cela parce que j'ai peur, la peur fige tous mes membres. L'homme se rapproche de moi lentement, il vient poser sa main sur mon cou, le caressant presque au passage. Mon corps frisonne au contacte de sa main, une main immense pour mon cou.

    «  Dis-moi, es-tu un ange, petite esclave fugueuse ? »

    Pourquoi me demande-t-il cela ? Pourquoi me voit-il comme une esclave, une chose, un objet ? Pourquoi les sorciers noirs nous haïssent-ils, nous humains ? Je me demande, si Mathias aussi hait ma nature humaine ? Peut-être qu'elle me hait, mais son amour pour moi l'embrouille, voir l'aveugle. Je commence douté Dji, je ne sais plus quoi penser. L'homme m'a attrapé par le cou, s'il ressert sa main, qu'adviendra-t-il de moi ? Qu'adviendra-t-il de nous, Dji ? L'homme m'avait demandé si j'étais un ange ? Pourquoi le serais-je ? Comment saurais-je que je suis un ange, alors que je n'en ai jamais rencontré un en personne. Pour moi, je suis humaine, parce que je leur ressemble plus physiquement, tout comme cet homme ressemble aussi physiquement à un être humain. Pourquoi se voit-il comme un être supérieur ? Pourquoi a-t-il fait de moi, une chose qui n'a peu d'importance à ce monde. Pourquoi va-t-il me tuer ?

    « Alors, que vais-faire de toi maintenant, hein ? Tu dois être au courant du sort que l'on réserve aux esclaves qui ont fuit leurs fonctions ?  »

    Dji...

    « Mais toi tu es l'exception, vu que c'est Mathias qui t'a emmené avec elle, je vais te laisser choisir l'issue de ton sort, qui est : Soit, je te tue maintenant et je m'occupe du cas de Mathias plus tard. Soit, tu me dis pourquoi Mathias t'a-t-elle libéré, j'aviserais d'une sanction adéquate pour vous deux. Soit je laisse tomber, je laisse Mathias tranquille et j'oublie tout à une condition... Que tu deviennes mon esclave personnelle qui n'obéirait qu'à mes ordres seulement. »

    Hein ? Il... Il me laisse le choix, pourquoi ? Je ne veux pas mourir, je ne veux pas être seule. Je ne veux pas qu'il arrive quoi que ce soit à Mathias, je l'aime trop, si je meurs il a dit qu'il s'occuperait d'elle... Si je lui disais que Mathias était amoureuse de moi et que c'est pour cela qu'elle m'a redonné la liberté, qu'est ce qui lui fera après m'avoir tué. Au point où je suis...

    « Je vous servirais jusqu'à ma mort, Maître Cross. »

_________________

My soul burns, my spirit sinks, my body cries in the darkness...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
Invité
MessageSujet: Re: The Black Humans Attack ! Really ?    Dim 2 Sep 2012 - 5:54

    Les jeux aux Olympiques de Londres... Ouais, il y aura plein de bonnes viandes avec de superbes musculature à mater. Une femme qui se respecte ne peut rater cet événement, je sens que mes hormones vont s'activer ce soir... Effectivement, je vais assister à l'ouverture des jeux olympiques des tapettes de Londres, ce soir-même. Adrian m'a mis en garde contre les humains doués, apparemment ce soir d'autre événement vont partager l'ouverture des jeux olympiques. Bah, j'en hais rien à cirer, t'en que je peux toujours mater les bons spécimens qui vont se présenter à nous, public.

    Quoi qu'il en soit, je ne suis pas encore arrivée aux stades et il est déjà 21h passé... Pas encore arrivé, mais je l'aperçois tout de même la bâtisse du stade d'où je suis ? Adrian, mon père... M'a dit que certains êtres magiques, avait le don de se déplacer instantanément, genre la Téléportation quoi ! Sérieusement, ils doivent avoir la vie cool ces gens, je ne dis pas qu'avec mon don, je n'ai pas la vie cool. Après tout, être invisible et dans un vestiaire d'un sportif étranger, s'est Saint-Pierre qui ne va pas être content, ce soir. Quoi, quoi ? Je n'ai rien dit, arrêter avec vos spéculations... Ce n'est pas comme si j'allais vraiment entrer dans les vestiaires des hommes pendant qu'ils prennent leur douche nue et se savonnent les parties... Bon Ok, je vais arrête de fantasmer toute seule, parce que là je me fais peur. J'arrive près du stade et mon dieu, il y a du monde et je ne suis encore qu'à l'extérieur du stade. Bien entendu, je ne vais pas attendre mille ans dehors avant de pouvoir rentrer à l'intérieur, je me rends invisibles et je passe par une des portes à moitié ouverte qui donne accès à des escaliers.

    On peut dire que c'est comme ça que j'ai atteint le hall principale du stade, en fraudant l'entrer. Rien à faire de vos opinions. Bref, il y a plein de choses sympas comme des ventes de brioches aux sucres dans un petit stand ouvert. Toujours invisible, j'en pique un et le dévores en continuant mon chemin. C'est cool que j'arrive à maintenir de plus en plus longtemps mon état d'invisibilité... Cependant, il faut que je redevienne normale, histoire de ne pas trop m'essouffler. Et puis, il faut que je me garde assez de force pour le vestiaire des hommes... J'irai me pendre, plus tard. Mais avouez que c'est tentant, me lessiver le corps à regarder des étalons bien bâtit, ça vaut le coup. Et puis depuis, que Remy est partie et que je suis devenue une sorcière noire, je n'ai pas trop eu l'occasion de me faire une soirée jambes en l'air. Alors, vous comprendrez que mes hormones me disent immédiatement et dès que je vois un homme « AAAAAAAAAH ! Mange-le ! Mange-le, Viola pour ton bien ! ». Non, la ferme hormone...

    Après être redevenue visible, après avoir fini ma brioche aux sucres, après avoir calmé mes hormones, j'arrive enfin vers les gradins où je peux enfin admirer le spectacle. Je prends une inspiration et je crie...

    « OUAIS ! ALLEZ LES SUISSES, ON VA GAGNER ! »

    Du calme Viola, la compétition commence demain... De plus, je venais de crier cela à côté des Allemands qui me regardaient avec des yeux fous. Oh ! Du calme ce n'est qu'une compétition, hein...
Revenir en haut Aller en bas
Shae's slave
CITATION DU PERSONNAGE : Je perds du temps, frappée par une lassitude où sentiment de solitude est insistant...

MESSAGES : 1495
DATE D'INSCRIPTION : 30/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
57/100  (57/100)
Point Membre:
45/100  (45/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Bastila Black
Shae's slave
MessageSujet: Re: The Black Humans Attack ! Really ?    Mer 12 Sep 2012 - 16:14



    « La vie est courte, alors fait en sorte de ne pas plus raccourcir le reste de temps. »


    J'ai une question... J'aimerais savoir, comment une petite chose, peut-il faire mal à une grande ? Ma question paraît bizarre ? Vous trouvez ? Enfin, je demande cela, tout simplement parce que la minuscule chose qui pousse en moi à commencer à se prendre pour Mohammed Ali et il m'a déjà mis plusieurs K.O le bougre. Je me suis jusqu'à maintenant, jamais demander si s'était un garçon ou une fille, en réalité, je ne voulais pas m'intéresser à ce gosse (oui parce que je ne voulais pas, apprivoiser le fruit d'un démon). J'ai l'impression de me sentir constamment sale, j'ai l'impression d'être souiller par cet homme chaque jour qui passe, après tout c'est sa semence qui m'a laissé pour cadeau. Enfin, c'est comme ça que je voyais le bébé, comme une chose que, j'ai attrapé contre mon gré, mais depuis peu... Depuis, que la chose en question à commencer à jouer Street Fighter, j'avoue commence à m'attacher à sa fragilité (ce qui me fait bien chier).

    Néanmoins, je ne sais pas comment faire pour cacher au monde mon état, j'en ai parlé à mon manager pour qu'il aide, la pauvre personne que je suis. Je ne veux pas que le monde, que les médias sachent que je suis enceinte, car si cette information passe sur toutes les chaînes, mon violeur risque peut-être de se douter que, c'est sa bêtise qui en est la cause. Oui... Je ne tiens pas à ce que l'homme de cette nuit-là, ou ma propre mère apprenne l'existence du bébé. J'ai arrêté temporairement les séances photos et les pubs, j'ai même stoppé temporaire, ma petite chasse aux criminels. Je vous rassure, j'ai laissé à ma Team le boulot de nettoyer les quelques criminels que le monde a guère besoin ici. Mon ventre a pris un peu de volume et je ne tiens pas vraiment la forme pour me battre ou, liquider quelqu'un. J'ai la nausée, je vomie, j'ai des envies de pipi tous les cinq minutes, j'ai un petit peu mal aux seins et ne parlant pas du mal de dos qui commence à se faire sentir. Bref, j'en ai marre... Et j'ai décidé de participer aux phénomènes des J.O de Londres.

    Il y a vraiment un monde pas possible, beaucoup trop de monde pour que Orphéo puisse arriver à tous leur effacer la mémoire. Les J.O sont parfait pour que les humains noirs fassent leur démonstration en direct. Ma mère voudrait que j'y participe avec mon petit groupe, que je me suis constituée, j'ai refusé bien sûr... Ce n'est pas mon boulot de foutre la merde et de me faire coincer bêtement après. De plus, pour être franche, je ne pensais pas que, mon ventre allait vraiment être aussi imposant et je doute que j'échappe à Orphéo si je fais la conne maintenant. Surtout, que j'ai dû mal avec la Téléportation, je crois que c'est la faute du bébé, comme si, ma capacité magique s'était recroqueviller, seulement pour le nourrir. Bref, j'ai une question à moi-même... Que va-t-il arrive à ce gosse quand il viendra au monde ? Oui, parce que même si les Phoenix, ne s'occupe généralement que des criminels (Sorciers noirs), cela reste néanmoins une organisation constituée que d'humains noirs.

    De plus, c'est ma mère qui est la grande patronne de cet organisme... Je ne paye pas chère de la peau du bébé si celui-ci est un mêlé et ma mère me fera de nouveau endurer le supplice de la torture pour ma faiblesse. Non, je ne peux pas garder le bébé (mais j'avoue ne pas vouloir m'en débarrasser), il faut que je le cache chez une personne de confiance... Mais qui ? Je ne connais personne... Ah si... Isaya ? Non, où il y a Isaya, il y a Leca. Je ne dis pas que, je ne fais pas confiance à Leca et je ne veux juste pas que Leca sache que celle qui l'envoie bosser à travers le monde est enceinte. Je ne veux pas que mes compagnons de travail sachent pour ça et c'est tout. Qui ? Djibrïl, mon petit frère ? Non, mais pour cela, il faudrait déjà que je le retrouve, ce qui n'est pas évident. D'ailleurs, à ce sujet je crois savoir qu'il fait une formation professionnelle pour devenir un exorciste. Son maître serait un certain Ethan Fever, qui est assez connu de notre organisation, un grand exorciste d'après les rumeurs. J'ai eu ces informations de la Nadia Wang, qui semble être la belle-mère de Dji.

    Vous ne pouvez pas savoir par quoi je suis passée pour trouver cette femme, j'ai dû récupérer les informations d'un lycée à Londres où Dji était inscrit. Djibrïl n'était pas facile à trouver, à cause de la prononciation du nom, qui se prononce Jibril et qui s'écrit Djibrïl ou, Djibra'ïl.

    « Je vous servirais jusqu'à ma mort, Maître Cross. »

    Fut la voix douce d'une fille, qui m'interpella du bas des escaliers où j'étais venue poser mon cul quelques minutes plus tôt. Ai-je bien entendu, je vous servirais jusqu'à ma mort, maître Cross ? Jusqu'à ma Mort ? Cross ? Je décide de monter à l'étage supérieur pour rejoindre la jeune demoiselle, quand j'arrive à destination... C'est une fille collée contre le mur et un homme dos à moi, un homme qui semble assez bien baraquer... Enfin, j'en ai vu des plus effrayant.

    « Est-ce que tout va bien jeune fille ? Cet homme t'importune-t-il ? »

    En regardant de plus près, la jeune fille... Mon coeur rata un battement. Cette fille ! Elle est le portrait craché de ma tante Whittier, la mère de Djibrïl et Dorian. Et puis les yeux de cette fille sont identiques à ce Dorian le jumeau de Dji, à ni rien comprendre. De magnifique yeux bleus cristaux, dont les bordures des iris sont d'un vert émeraude, qui de loin, donne l'impression d'un regard turquoise, comme la couleur de mes yeux. L'homme se retourne vers ma direction, plutôt sexy, encore plus dommage que son odeur soit celle d'un sorcier pourri jusqu'aux bouts de ses ongles d'orteils.

_________________


.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Crow
CITATION DU PERSONNAGE : Quand les corbeaux chantent, la mort n'est pas loin...

MESSAGES : 653
DATE D'INSCRIPTION : 01/11/2011

Niveau du personnage
Point RP:
107/100  (107/100)
Point Membre:
102/100  (102/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Mathias Cross
Dark Crow
MessageSujet: Re: The Black Humans Attack ! Really ?    Sam 27 Oct 2012 - 11:40

    Je m'entraîne 24h sur 24, 7 jours sur 7, j'améliore et perfectionne mes aptitudes physiques. Chaque minute, heure, jour, semaine et mois qui défilent, je me sens devenir plus forte. Je suis forte, je suis dangereuse et je suis en colère. Tous ces petits éléments utiles à ma progression dans mon potentiel autant physique que spirituel et magique. Que croit Dean en voulant m'emmener à l'événement des humains et peut-être ceux des noirs ? Pense-t-il que je vais oublier mon objectif principal, qui est de retrouver cet enfoiré de Matt Eagon Drust ? Aujourd'hui, je m'en balance mais royalement des opinions des autres, je m'en fous complètement de ce que mon comportement causera dans mon entourage. Aujourd'hui, un seul désir m'anime et il s'agit de la vengeance. Suis-je névrosé ? Qui sait ? Quoi qu'il en soit, rien ne pourra jamais m'écarter de la voie, que j'ai choisi d'utiliser... Rien !

    « Dites-moi que je rêve ! Mathias attends-moi ici, tu entends ! Bouge et tu verras ce que je te réserve.

    - Vas-y continue et peut-être qu'un jour j'aurai peur. »

    Lui crachais-je en lui faisant un doigt. Non, mais sérieux lui, qu'est-ce qu'il lui prend soudainement me balancer ça comme si je n'étais que sa chienne. Bien évidemment, je me suis barrée une fois qu'il a disparu dans la foulée. Je fais ce que je veux, c'est moi qui décide si je bouge ou pas. Je m'éloigne à mon tour pour disparaître dans la foulée, je marche sans but comme un mécréant marchant dans l'obscurité de son ignorance. Je bouscule des personnes sur mon passage, je me fais bousculer ce qui n'est pas non plus étonnant du haut de mes 1,62m. Dans ma marche je repense à ma soeur, enfin cette autre fille qui à mon visage. Je me demande ce qu'elle fait en ce moment, je me demande si je la verrais de nouveau, si elle essaye de me retrouver. Je voudrais tellement qu'elle vienne à-moi, comme je voudrais aller à-elle. Tandis que je me suis engouffrée au nord du stade, une voix me fit sortir de mes songes.

    « OUAIS ! ALLEZ LES SUISSES, ON VA GAGNER ! »

    En voilà une qui en a entre les jambes, d'après les couleurs des drapeaux qui sont dressés, elle s'est tout bonnement tromper de gradin. Je dirais même plus, elle s'est carrément tromper de lieu de rassemblement, la jolie sorcière. Est-elle une sorcière, ou pas ? En fait, j'en sais, fichtrement rien, je sens la magie émaner d'elle, mais avec tous ses humains à proximité, il est difficile de préciser si c'est un déchet (humain), une profanation (mêlé) ou une pure. Je préfère rester à l'écart pour l'instant et admirer la cérémonie d'ouverture des jeux grecs...

_________________


Dans la douleur, j'incarnerais ton malheur !

Les triplés:
 


Vengeance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine Noire
EMPLOIS/LOISIRS : Je m'accroche
LOCALISATION : Dans le désert
CITATION DU PERSONNAGE : I'll taste the devil's tears, drink from his soul but I'll, never give up you - Angus & Julia Stone

MESSAGES : 665
DATE D'INSCRIPTION : 01/07/2012

Niveau du personnage
Point RP:
26/100  (26/100)
Point Membre:
85/100  (85/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Mary-Jane L. Howard
Humaine Noire
MessageSujet: Re: The Black Humans Attack ! Really ?    Ven 23 Nov 2012 - 18:12

Seems like every road we walk, catastrophe awaits us !

C'était bientôt le grand-soir. Il était dix-huit heures trente et Mary-Jane marchait lentement en direction du stade olympique, les pieds dans des santiags où elle avait enfoncé le bas de son jean. Elle portait un t-shirt ample à manches courtes qu'elle avait recouvert d'une veste en cuir brun qui se mariait parfaitement avec ses chaussures. Ses longs cheveux châtains étaient lâchés et à peine coiffés, elle regardait par terre en relevant de temps en temps les yeux. Richard était parti retrouver des amis norvégiens avec Eileen aujourd'hui, ils devraient arriver dans plusieurs heures, pile pour l'ouverture des jeux. La jeune femme présenta son passe droit et entra dans le stade. A ce moment, elle plongea les mains dans les poches de sa veste et commença à vraiment regarder autour d'elle. Elle sentait la magie, les dons, les humains normaux, tout ceci mélangé en un marasme particulièrement intéressant.

Elle passa devant une hystérique qui commençait à crier que la Suisse allait gagner et sourit doucement. Elle était impatiente d'arriver au moment où ils pourraient accomplir leur objectif. Elle se doutait aussi que l'après serait plus compliqué. Mais ce serait d'autant plus intéressant. Faire comprendre aux siens, les humains, qu'ils soient doués ou non, que les sorciers étaient mauvais, et qu'ils représentaient une force maléfique depuis des temps immémoriaux. Elle pensa à Cédriss et frissonna. Elle se dit qu'elle ne pourrait jamais le tuer. Jamais. Elle arrêta d'y penser et serra les dents.

Elle se frayait un chemin entre les nombreuses personnes présentes lorsqu'elle sentit un bouillonnement. Le bouillonnement des pouvoirs et des dons qui ne demandaient qu'à sortir. A cause d'un conflit. Elle tourna la tête, et remarqua une jeune fille, qui devait avoir entre dix-huit et vingt ans semblant vouloir protéger une autre adolescente, un peu plus jeune...Face à un homme. Assez grand. Jeune. Pas l'air commode. Séducteur surement, mais pas commode. M-J n'était pas du genre à s'incruster dans des conflits, mais aujourd'hui, il valait mieux intervenir. Elle approcha alors d'un pas détendu, regarda les trois antagonistes et demanda :


-Qu'est-ce qu'il se passe ici ? C'est les J-O tout de même, on va éviter de se fâcher...


Disant ces mots, elle envoya une onde d'influence sur les trois concernés afin qu'ils soient un peu plus détendus. Elle ne souriait pas, mais son visage n'était pas non plus fermé. Elle regardait avec attention chacun des membres du groupe, attendant une réaction, et prête à se défendre à la moindre agression. Elle avait une lame fraichement trempée dans de l'eau bénie ce matin attaché sous son jean, son pouvoir et son don n'étant pas spécialement offensifs.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
Invité
MessageSujet: Re: The Black Humans Attack ! Really ?    Lun 25 Nov 2013 - 6:32





    Remix


    On dirait bien que la peur va faire d'elle une parfaite chienne et Mathias, va devoir jouer les bonnes Cross si elle ne veut pas voir son adorable Kara mordre la poussière du Manoir entre les coups de fois. Je venais de retrouver une assez bonne humeur, quand une humaine montra le bout de son nez rose. Elle sentait la magie avec ça, je regarde son ventre on dirait qu'elle attendait aussi un heureux événement, une autre vermine d'humain. Je me demandais si elle faisait partie du groupe d'humain noir qui allait soit-disant faire passer un message au monde entier ? En attendant, je ne sais pas pour vous, mais je n'entends toujours rien et pas de changement repéré. Je me retourne complètement vers l'autre humaine, elle était assez mignonne et... Elle a la même tête que Kara, c'est assez étrange... Je suis d'avis que les chinois ont la même tête à mes yeux, mais pour les blondes... Enfin, en même temps je regarde généralement que la proportion du corps chez elle.

    « Cet homme ne l'importune pas et si c'était le cas, je ne vois pas vraiment ce qu'une femme enceinte pourrait y changer. »

    Je la regarde avec un air sarcastique, si elle ne dégageait pas maintenant, elle allait connaître ce qu'était un avortement à l'état brute. Evidemment, peu de temps après mon commentaire, voilà qu'une autre humaine se pointe, c'est la fête ma parole. Je pose ma main sur la manche du poignard dans mon dos, la situation avait amené à moi deux humaines doués, ou plutôt trois en comptant Kara qui n'était pas totalement soumise. Je reste calme et j'observe mes hôtes un sourire séducteur aux lèvres. Je pense qu'elle avait compris que si elle faisait pas demi-tour, la situation allait très vite dégénérer. Si c'est le cas, dans mon intérêt, je serais obligé de tuer Kara en premier pour ne pas qu'elle leur vienne en aide et surtout parce qu'elle est juste à côté de moi. Tant pis pour Mathias, je ne lui dirai pas que Kara était là ce soir. Ce n'est pas une très grande perte en même temps, j'ai juste l'intention d'utiliser Kara seulement pour que Mathias reste à sa place.

    « Alors, on fait quoi ? Que propose la nouvelle venue ? »

    La façon dont elles me regardent, je peux lire cette haine dans leurs yeux... J'en viens à supposer que se sont toutes les deux des humaines noires, quelle ironie... Nous battre ici, attirerait l'attention des innocents. Mais je suis près à le faire pour survivre avant tout, je rajoute posant ma main libre sur l'épaule de Kara, tout en gardant l'autre main sur le manche du poignard.

    « Allez viens Kara, on va rejoindre Mathias, elle t'attend... »
Revenir en haut Aller en bas
Humaine Noire
EMPLOIS/LOISIRS : Je m'accroche
LOCALISATION : Dans le désert
CITATION DU PERSONNAGE : I'll taste the devil's tears, drink from his soul but I'll, never give up you - Angus & Julia Stone

MESSAGES : 665
DATE D'INSCRIPTION : 01/07/2012

Niveau du personnage
Point RP:
26/100  (26/100)
Point Membre:
85/100  (85/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Mary-Jane L. Howard
Humaine Noire
MessageSujet: Re: The Black Humans Attack ! Really ?    Mar 7 Jan 2014 - 13:27

HRP : MJ n'était pas enceinte à l'époque ! Et du coup après qui répond ?

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The Black Humans Attack ! Really ?    

Revenir en haut Aller en bas
 

The Black Humans Attack ! Really ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Petit travail au black
» Hamster attack
» Black Hole RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: || Chemins effacés-
Nos partenaires