Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?


Partagez
 

 Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AnonymousInvité
Invité
MessageSujet: Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?   Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? EmptySam 1 Sep 2012 - 20:20

    Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? 32byonlyalive8 Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? 27425743

    Kirsten & Viola
    « Les monstres des chocolats »
    _________________________________________


    Comment en est-on arrivée la ? Pourquoi je me retrouve coller dans toute la ville de Little Angleton, par une barge aux fesses ? Ah oui, pour un putain de malheureux pot de Nutella... Dire que je mettais retrouver à Little Angleton pour... Je ne sais plus quelle raison concernant ma soeur, mais que j'ai complètement oublié. Je crois que je voulais juste voir à quoi ressemblait le patelin où vis désormais Remy, si cela valait la peine de m'abandonner. Je suis ici, que depuis deux jours et j'ai déjà un manque de grandes villes. Il n'y a même pas de centre commerciale ici, c'est carrément affreux. Non, bref, plus sérieusement...

    Ce matin, matinée du premier septembre, je me suis rendue à une épicerie... Je voulais impérativement m'acheter un pot de Nutella, parce que j'étais en manque de chocolat et comme chocolat fondant en fait pas mieux que Nutella. Ben vous savez quoi ? Quand je suis arrivée, il ne restait qu'un pot de Nutella. Bien entendu, j'étais la seule en face de ce pot qui était en train de m'observer, me provoquant... Oui, il me provoquait et je parie que s'il pouvait parler, il m'aurait dit un truc du genre... « Hey ! Chérie, j'te plais ? Bas vas-y fais-toi plaisir, prends-moi entre tes petits doigts ! »... Oh oui putain que, j'avais envie de me faire plaisir et le prendre entre mes petits doigts, son odeur me rend si folle ! Mais bordel, je suis un mannequin, je dois surveiller mon poids, même si je ne grossie pas étrangement... Mais sait-on jamais ! Je soupire violemment devant ce pot, qui ferait fondre plus d'une et j'hésite... Dois-je le prendre, ou dois-je me concentrer sur ma ligne ?

    J'étais en train de me demander, pourquoi exactement je m'étais mise dans une telle situation. Oui parce que cela faisait presque une demi-heure que, j'étais debout face à ce pot de Nutella me mordillant la lèvre inférieure. On aurait pu croire que, je j'étais en train de fantasmer sur un super footballeur américain qui fait presque de deux mètres, un Terminator. Sérieux, vous croyez vraiment que mes hormones s'agiteraient pour un pot de Nutella ? Je ne vais pas dire le contraire, après tout ce pot est plutôt canon. J'irai me pendre plus tard...

    Quoi qu'il en soit, au moment où j'avais enfin pris la décision de prendre ce pot, il a fallu qu'un monstre le kidnappe devant mes yeux. Une rousse, un ventre avec du volume... C'est clair, c'était bien là la description du plus redoutable des prédateurs de chocolat, une femme enceinte... Une femme enceinte rousse, excusez-moi. Mais il était hors de question que madame « jenesaisqui », prenne mon pot, que je m'apprêtais à prendre moi-même. Je passe devant elle et lui arrache le pot des mains, je lui fais un sourire qui ressemble à une grimace.

    « Ce pot, je l'ai vu la première, tu piges ?! Et puis d'abord, tu ne vois pas que tu ressembles déjà à la vache Milka ? Il faut éviter le surplus de chocolat dans ton cas. »

    Je me retourne et va vers la caisse pour payer ce pot. Non mais c'est dingue, elle n'a pas vu que je glandais déjà devant ce pot ? Je ne perds pas plus de temps, une fois mon dû payé, j'ai pris la direction de la sortie. Demain, je me casse de nouveau à Genève, je suis un peu satisfaite parce que Remy doit se faire bien chier ici. Je ne vois donc pas l'intérêt à venir l'emmerder un peu plus, mais un jour je devrais de nouveau me confronter à elle et lui dire, la voie que, j'ai suivi. Un jour, je la rendrais aussi triste qu'elle m'a rendu triste, je la ferai souffrir et se sera autour de Billy après, elle aura aussi le droit à sa part du gâteau. Je ne pardonnerai aucune de mes deux soeurs, je ne veux plus rien avoir à faire avec eux.

    Pour en revenir, à l'épicerie. Au moment, où bien sûr j'allais sortir... Devinez qui me colle à l'arrière du cul ? Bingo ! La vache Milka, venue brouter mon Nutella...


Dernière édition par Viola Sullivan le Sam 11 Mai 2013 - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
all that was good, all that was fair. all that was me is gone.
EMPLOIS/LOISIRS : infirmière IBMM londres, tu détectes aussi les personnes magiques pour le plus offrant.
LOCALISATION : londres.
CITATION DU PERSONNAGE : hubris is a bitch. (fatm, 100 years)

MESSAGES : 1614
DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Left_bar_bleue124/100Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Empty_bar_bleue  (124/100)
Point Membre:
Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Left_bar_bleue358/100Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Empty_bar_bleue  (358/100)
Niveau: 6 - Affirmée
Kirsten H. Who
Kirsten H. Who
all that was good, all that was fair.
all that was me is gone.
MessageSujet: Re: Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?   Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? EmptyDim 2 Sep 2012 - 2:18

Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Tumblr_lqnhyiyb7r...5uo1_500-3799633

Tipoudoupoudou ! Aujourd'hui Kirsten était de bonne humeur comparé à la semaine passée. Bien que très fatiguée elle avait bien envie de se mettre à danser une certaine danse du cheval dans toute la maison et chantant une chanson étrange, mais son état avancé ne lui permettait pas de faire trop d'efforts. Tant pis elle se contentait de seulement chanter, pas toujours très juste, en faisant les corvées à la maison. C'était drôle pour elle, bon si les autres avaient été là ils lui auraient sûrement balancé de l'eau froide pour qu'elle se calme, mais Kirsten était seule à l'étage alors elle s'amusait. Allez maintenant elle s'occupait des draps dans les chambres de ses chers colocataires familiaux toujours un sourire aux lèvres. HEYYYYY SEXY LADY ! A cet instant elle passa devant le miroir et s'arrêta pour bouder un coup. Ouais elle était pas très sexy avec ses cheveux qui partaient dans tous les sens et son ventre qui ne cessait de grandir. Non vraiment. Elle se regarda un long moment, comment elle allait faire pour rentrer dans ses habits après ? On avait vraiment l'impression qu'elle avait avalé une planète et ça risquait pas de s'arrêter avant encore deux mois. Deux mois à tenir, tu peux le faire Kirsten !
Non parce qu'il y a des jours où elle en a plus que marre de tout. La fatigue 24/24, les jambes qui ont du mal à suivre et la tête qui tourne quand elle ne dort pas assez, ce qui veut dire touuuuut le temps. Aish la rouquine allait l'expulser ce bébé ! Non non non elle ne pensait pas comme ça, elle ne s'autorisait pas à penser de cette façon même si parfois l'idée lui traversait l'esprit. Excusez-la ça fait sept mois qu'elle manque de sommeil, qu'elle se sent horrible et quelle angoisse. Il y a des fois ou elle craque c'est normal. Une des choses qui pourtant lui convient dans ces changements, à part le fait que bébé est là et va bien, ce sont ses seins. Wui wui wui, c'est bon plus de commentaires sur une poitrine plate yeah ! Bon le point négatif c'est que ça faisait mal... Mais pouet elle a une poitrine d'enfer prête à allaiter ! Je sens que quelque chose va me tomber dessus d'un instant à l'autre.

Bref pour en revenir à Kirsten qui se regardait dans la glace. Elle fut prise d'une folle envie de manger du chocolat, oui oui après un petit "boudage" parce qu'elle se trouvait trop énorme la miss va manger du chocolat. Mais vous savez le chocolat c'est bon pour la grossesse. Wui wui, ça réduit de 69% le risque de pré-éclampsie haha. Là on voit de suite la recherche sur google. Alors, comme c'est bon et que bébé ne semble pas détester bah Kirsten voulait du chocolat. L'ennuie c'est qu'à la maison elle avait fini le dernier carré y a déjà quelques jours. Une seule solution : allez en acheter chez Lesticot ! Vite on s'habille. Une robe simple, une veste légère et le tour est joué. On oublies pas sa queue de cheval puis on sort. Mmmm comment qu'elle connaissait ce chemin par coeur, c'était de "l'abusation" pure et simple le nombre de fois qu'elle avait fait ce parcours.
Elle rentra dans l'épicerie meuhmeuhmant une chanson doucement en voyant les bananes et les patates non loin. Allez maintenant on cherche les chocolat, que dis-je, le pot de Nutella. Tient il en restait un seul pot... A MOIIIIII ! Kirsten regarda la jeune fille posté devant, à première vue elle n'allait pas le prendre alors. Elle se mit à courir en marchant... Vous savez quand les coureurs courent mais en fait ils marchent ? Bah imaginez Kirsten faire ça. Et hop on attrape le pot et Potato -nah-ha-ha ! Hum bref, maintenant on va payer.

VIOLACe pot, je l'ai vu la première, tu piges ?! Et puis d'abord, tu ne vois pas que tu ressembles déjà à la vache Milka ? Il faut éviter le surplus de chocolat dans ton cas.

PEEEEEEERDON ?! C'est moi ou elle venait de la traiter de vache Milka ?! En plus elle a le culot de lui arracher violemment le pot. Non mais pour qui elle se prenait elle ? On est pas des sauvages pour faire ça ! Si elle avait demandé gentiment à Kirsten de lui donner ce pot parce qu'elle le voulait okay, mais là ça passait pas. Déjà elle était beaucoup plus petite que Kirsten question taille, plus jeune aussi sûrement et en plus une femme enceinte on l'insulte pas de grosse vache sous risque de la vexer. Ha non quel toupet celle-là ! Ca n'allait pas passer. Kirsten la regarda payer le pot en ouvrant grand la bouche de surprise, incompréhension et colère. Ouch cette petite venait de lui massacrer sa journée et ça la rouquine ne supportait pas.

Elle suivi l'étrangère aussi vite qu'elle pouvait pendant qu'elle se dirigeait vers la sortie. Non non cette brune allait s'excuser tout de suite sous peine de goûter à la méchanceté de Kirsten. Et Dieu sait que Kiki n'est pas méchante comme personne, mais quand on s'attaque à elle et surtout son bébé ça passe pas. On s'en prend pas à son ange !

KIRSTENHey toi ! Pour qui tu te prends ? Vache Milka... Non mais de quel droit ? D'abord je te prierais de t'excuser, envers mon bébé et moi. Ensuite si tu voulais tellement ce pot t'aurais pu demander non ? Comment tu voulais que je sache moi ? La politesse et la gentillesse c'est trop demander !

Et voilà une rouquine furax qui suit cette brunette, elle n'allait pas la lâcher jusqu'à ce qu'elle présente des excuses. Kirsten est très persévérante peut importe le temps que ça prendra pour les obtenir. Voilà que la brune passe la porte suivie de près par la jeune femme quand... Nom d'une chenille carnivore !
Kirsten ouvrit grand les yeux regardant autour d'elle. Okay euh elle est où là ? Non parce que ça RESSEMBLE PAS DU TOUT A L.A ! Et la un CLAC se fit entendre derrière elle, c'était quoi ça ? Oh non.

HRP:
 

_________________

sleeping at last.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.


Dernière édition par Kirsten H. Who le Dim 2 Sep 2012 - 15:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnonymousInvité
Invité
MessageSujet: Re: Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?   Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? EmptyDim 2 Sep 2012 - 4:24

    « Hey toi ! Pour qui tu te prends ? Vache Milka... Non mais de quel droit ? D'abord je te prierais de t'excuser, envers mon bébé et moi. Ensuite si tu voulais tellement ce pot t'aurais pu demander non ? Comment tu voulais que je sache moi ? La politesse et la gentillesse c'est trop demander !

    - Désoler, je ne comprends pas le langage des vaches chocolatières ! »

    Elle veut que je m'excuse, pour qui je me prends ? Non, non, la question c'est... Pour qui elle se prend, elle ? Je suis une sorcière pure et elle, elle n'est qu'une humaine infecte. Je suis supérieure à-elle, elle me doit le respect et c'est tout. Les humains, Arg ! Rien que d'y penser, il ne savait que se reproduire entre eux et se propager sur la Terre, comme des cafards qui envahissent un immeuble. Les humains sont horribles, rien que de pensées qu'avant, je couchais avec ces vermines, me donne envie de vomir. Rien que de penser, que des enfants naissent de l'union d'un être pur tel que nous et un être infecte tel qu'eux, c'est insupportable. Le monde devrait exterminer cette souillure que sont, les mêlés. Remy voulait soit-disant me préserver de tout cela, elle voulait surtout se préserver elle, de cette tâche. Je n'arrive plus croire, qu'elle soit ma soeur, elle ne mérite pas d'être une Sullivan. Même si j'avoue encore l'aimer, ce qui est normal après tout, je ne lui pardonnerai pas. Pour moi, elle a trahi ses origines, sa nature, elle m'a trahi, moi, sa soeur.

    Je regarde Milka la Vache chocolatière, avec mes yeux d'un bleu saphir, essayant de lui transpercer le coeur de mon regard froid. Puis je souris, on lui montrant MON pot de Nutella, j'enlève le bouchon qui se trouve sur celle-ci et je plonge mes deux doigts dans ce chocolat parfumer, avant de mettre dans ma bouche ce délicieux fondant.

    « Dis ! Tu n'en voulais pas, hein Milka ? »

    Lui crachais-je avant de reprendre ma route en direction de la sortie, mon téléphone c'est mis à sonner soudainement. C'est Steve qui m'envoie un texto, Steve Venesy un ami que j'ai connu grâce à Adrian, car Steve est membre de Croix tout comme Adrian, mon père. Donc, je disais...

    Je venais de recevoir un texto de Steve, toujours avec l'autre qui continue à me suivre comme un chien qui attend quand lui donne son os à mâcher. Si elle veut, je peux lui lance un bâton pour qu'elle coure le chercher. D'ailleurs, si je coure, je finirai par semer facile cette vache folle, non ? Attends un peu, qu'on sorte de l'épicerie ma poulette précuit à la vapeur. J'aurai déjà disparue de ton champ de vision avant même que tes orteils te lance un « Hey bébé ! Tu n'veux pas me plonger dans un sceau d'eau chaude, histoire de m'déshydrater les pustules... ? »

    Oh stop ! Je n'ai pas dit que madame la rousse, à des pustules aux pieds... Enfin, qui sait ? J'avance vers la porte les yeux braqués sur l'écran de mon portable, Steve me demande où est-ce que je me trouve. Je commence à taper sur les touches pour lui répondre que je suis en ce moment en Ecosse, à Little Angleton. Quand je pose ma main sur le poignet de la porte de l'épicerie, un vertige me prend... L'idiote que je suis, n'y prête pas attention et je continue d'avancer une fois la porte ouverte. Ce n'est seulement qu'une fois le message envoyé à Steve que je lève les yeux devant moi, pour m'apercevoir que je ne suis pas sortie à l'extérieur. L'endroit où je suis ressemble à une sorte de Grenier, hors que normalement, je devrais être face à des voitures stationnées en traîneau devant l'épicerie. Il me faut encore quelques malheureuses minutes pour comprendre, que je venais de traverser une de ces portes maudites. Je me retourne espérant pouvoir revenir en arrière... Eh ben, j'ai juste une chose à dire, si dieu existe, il me l'a bien mis dans la poire cette fois. La rouquine m'a suivi et cette imbécile a laissé la porte se refermer derrière elle...

    « Non, mais... Je rêve ! Mais qu'est-ce qu'elle fout là, la Pretty Wouman des stands pour obèse ?! Et puis t'as pas vu que l'endroit avait changé, tu aurais pu empêcher la porte de claquer derrière toi!Bordel... »

    Il me faut du chocolat pour me calmer, je plonge de nouveau deux doigts dans le chocolat, avant de l'avaler. Putain, je me retrouve dans un lieu inconnu, j'espère que je n'ai pas étais propulsé trop loin de Little Angleton... Mes valises sont encore là-bas, dans cet hôtel là « The Lonely Ghost ». Un VDM, pour tout...
Revenir en haut Aller en bas
all that was good, all that was fair. all that was me is gone.
EMPLOIS/LOISIRS : infirmière IBMM londres, tu détectes aussi les personnes magiques pour le plus offrant.
LOCALISATION : londres.
CITATION DU PERSONNAGE : hubris is a bitch. (fatm, 100 years)

MESSAGES : 1614
DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Left_bar_bleue124/100Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Empty_bar_bleue  (124/100)
Point Membre:
Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Left_bar_bleue358/100Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Empty_bar_bleue  (358/100)
Niveau: 6 - Affirmée
Kirsten H. Who
Kirsten H. Who
all that was good, all that was fair.
all that was me is gone.
MessageSujet: Re: Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?   Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? EmptyMer 5 Sep 2012 - 1:06

VIOLADésolée, je ne comprends pas le langage des vaches chocolatières !

Non mais elle le provoquait là ! Cette gamine se croit toute permise, celle qui regarde les gens de haut et qui critique. Kirsten ne supporte ces gens. Tous les êtres humains sont égaux, peut importe les chromosomes qui les constituent, nous avons tous un cerveau et un coeur. Nous éprouvons tous de la peur à un moment de notre vie, la tristesse, l'angoisse et la joie. Oui même l'amour que certaine personne se refuse à laisser entrer dans leur coeur. On ne peut vivre sans amour, qu'il soit amicale ou sentimentale, nous serions des machines sans ce sentiment. Des machines... Les gens qui font du mal aux autres juste pour le plaisir. Ceux qui sont capables d'enlever un vie juste parce que cette existence les dérange. Ces personnes-là ne devraient pas exister, malheureusement ils se répandent si vite qu'on a pas le temps de réagir. Dans tout ça il y a Lester aussi, on peut pas vraiment dire qu'il est innocent. Il a choisi sa voie, pas forcément la plus juste, mais il avait ses raisons. Ses propres problèmes à régler et ça Kirsten ne peut rien y faire. Oui c'est contraire à ses pensées du genre humain, mais pour lui elle fait une entorse en ses "croyances". Les autres Kirsten ne veut pas les voir, même en peinture... Mais après tout ils sont humains eux aussi alors il faut leur donner une chance de se repentir de tout ce mal qu'ils ont fait. Du moins essayer, ce n'est pas toujours facile et même parfois impossible.
Pour l'instant la rouquine n'était pas dans la situation " je te déteste parce que tu as fait telle ou telle horrible chose contre moi " et elle espérait ne jamais l'être. Elle n'est pas vraiment rancunière, mais si cette faute commisse est très grave et la touche au plus profond la jeune femme ne saurait sûrement pas pardonner.

Et voilà que cette brunette regarde Kirsten de ses yeux d'un bleu... Transperçant. Elle essayait de faire quoi là ? La pétrifier sur place ? Ca ne marche pas désolée, la rouquine n'a pas peur de toi. Tu pourrais même te transformer en une mouche cyclope géant avec des tentacules de poulpes que Kirsten continuerais de te suivre jusqu'à ce que tu t'excuses.

VIOLADis ! Tu n'en voulais pas, hein Milka ?

Après que tu y aies plongé tes doigts couverts de bouse ? JAMAIS ! Tu peux le garder ton maudit pot la rouquine n'en veut plus. Toi et ta méchanceté gratuite pouvez aller vous faire voir dans le YEAH du YEAH du monde ! Non mais Kirsten veut juste que tu lui dises pardon pour ces insultes de vache et seulement après elle va arrêter de te suivre partout. Elle te le dira elle ne va pas te lâcher même si... CLAC ! C'était quoi ça déjà ? Ha oui le bruit d'une porte qui se ferme. Elle leva les yeux au ciel pour constater qu'elle n'était pas à l'extérieur de la boutique, mais bien dans une sorte de... Grenier ? Venaient-elles de prendre la porte conduisant à l'arrière boutique ou autre chose dans le style ? Avançant droit devant, l'endroit n'était pas très bien éclairé BAM une collision avec cette brunette qui ne semblait pas vraiment de bonne humeur, genre moins qu'avant.

VIOLANon, mais... Je rêve ! Mais qu'est-ce qu'elle fout là, la Pretty Woman des stands pour obèses ?! Et puis t'as pas vu que l'endroit avait changé, tu aurais pu empêcher la porte de claquer derrière toi ! Bordel...

NON MAIS CA VA PAS DE L'INSULTER COMME CA ?! Nom d'une cravate rose en poil de yéti quand est-ce que cette gamine va sortir un mot sympa envers Kirsten ? Ou un mot gentil tout court ? Non évidemment c'était trop lui demander ça. Elle avait besoin de cracher son venin cette brunette. La rouquine allait lui rétorquer vivement une de ses insultes si étrange quand une chose l'interpella dans sa phrase. Kirsten se retourna vers la porte qui venait de fermer avant de revenir vers la brunette, ça voulait dire quoi ? Qu'elles étaient enfermées ici ? Oh non non non !

KIRSTENTu te moques de moi hein ? Si c'est une blague c'est vraiment pas drôle !

Elle attrapa la poignée qu'elle tourna dans tous les sens nerveusement. Elle était tellement... Surprise par cette situation qu'elle n'arrivait même à ouvrir une saleté de porte. Donnant des coups sur le bois pour la forcer Kirsten avait vraiment l'air d'une folle qui veut faire payer cette porte pour lui avoir fait quelque chose de mal. Mais après tout c'était le cas non ? Cette porte venait de la transporter autre part d'après les dires de la brunette mangeuse de Nutella. Mais si la porte se ferme, elle peut pas revenir et ça veut dire que... NON ! NON ELLE EST PAS D'ACCORD ! D'un coup violant la porte s'ouvrit sur des escaliers menant sûrement à l'étage inférieur. " Non c'est pas vrai, c'est un cauchemar dites moi que c'est un cauchemar... ". Elle la ferma pour l'ouvrit à nouveau et ainsi de suite pendant une bonne minute espérant retomber sur l'épicerie... Sans succès.
Essoufflée Kirsten s'appuyer contre un mur posant une main sur son ventre, elle devait pas s'affoler comme ça c'est pas bon pour le bébé. Respirant difficilement la rouquine jeta un regard haineux à cette brunette avec elle. C'était sa faute ça, elle l'avait emmené hors dans un endroit inconnu. Oh et maintenant qu'est-ce qu'elle allait faire ? Et si elle n'était plus du tout à L.A ? Si elle était dans un univers parallèle et futuriste ? Un monde avec une autre Kirsten dominatrice de l'Univers ? Okay dernière préoccupation très bête oui.

Elle regarda sa compagne de situation manger son Nutella, elle a vraiment rien d'autres à faire ? Genre expliquer ce qui se passe ? Poussant un long soupirant Kirsten croisa ses bras, la regarda et dit d'un ton plutôt calme.

KIRSTENOkay alors c'était quoi ça ? T'es une sorte de passage ou un truc dans le genre ? On est où maintenant ? Et on va faire quoi surtout, à part explorer les lieux sûrement ? Hein, parce que oui évidemment que c'est ma faute d'avoir laissé la porte alors que je n'avais aucune idée de ce qui m'attendais de l'autre côté.

Kirsten replaça une de ses mèches rousse rebelle derrière son oreille attendant que la brunette réagisse. Non elle n'avait aucune sympathie pour elle, mais dans cette situation de confusion la rouquine ne pensait pas à l'engueuler. Du moins pas tout de suite, elle attendra juste de savoir ce qu'il se passe avant toute chose.

HRP:
 

_________________

sleeping at last.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.


Dernière édition par Kirsten H. Who le Sam 8 Sep 2012 - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnonymousInvité
Invité
MessageSujet: Re: Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?   Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? EmptyMer 5 Sep 2012 - 23:42

    Ca me suit, ça continue de me suivre, partout ou que je sois, où que j'aille, c'est là. Je ne sais pas pourquoi cette chose en a après moi, je ne sais qu'elle est le message qu'elle essaye de me faire passer ? Mais, j'en ai marre... Je parle de la chose, comme si je la désignais comme une entité, mais comprenez-moi... Depuis que je suis toute petite, je voyage à travers plusieurs lieux, simplement en traversant des portes. Je ne sais pas quand ce phénomène se produit, je ne sais pas où je suis transportée... Je me suis mise à penser qu'une force inconnue me poussait vers des endroits, me poussant à accomplir des actes, ou je ne sais pas quoi. Et puis, plus les mois passaient, plus je me disais que je me gourais complètement. Ce qui n'est pas impossible, après tout, j'ai toujours cru pendant que je vivais avec Remy, que j'étais cinglée, qu'il fallait que je me fasse soigner d'urgence... Alors, qu'en vérité, je voyageais bel et bien à travers ces sortes de portes dimensionnelle.

    Pourquoi ai-je mérité cette fois-ci, de voyage avec une poubelle ambulant ? Non sérieux, l'autre-là... Elle est idiote, ou bien ? C'était quoi l'intérêt de me suivre dans mon enfer ? Et d'ailleurs pourquoi elle me suivait comment ça, hein ? Elle a une raison précise, elle est tombée sous mon charme, ou quoi ?

    « Tu te moques de moi hein ? Si c'est une blague c'est vraiment pas drôle !

    - De quoi ? Ton existence ? Ouais t'a raison, ton existence est une foutu blague de Dieu pas très marrante. Veux-tu bien mourir avec la chose qui pousse en toi, sale humaine fornicateur ! »

    Lui ai-je dit avec galanterie, une demande très polie et avec le ton de la voix adéquate qui suit la politesse. Rien à dire, je suis une personne très aimable, selon moi... Je la regarde essayer d'ouvrir la porte comme une cinglée, qu'elle est d'ailleurs. Il faut vraiment être débile pour ne pas savoir comment faire pour ouvrir une porte, la base c'est de tourner la poignée de la porte, pour ouvrir la porte en question. Qu'est-ce qu'elle a dû mal à comprendre ça, la rousse aux pustules baveuses ? Qu'importe, je ne vais pas essayer de m'attarder ici, et encore moins m'attarder avec cette humaine puante. Pot de Nutella en mains, je prends la direction de la petite fenêtre circulaire du grenier dans laquelle je me tenais avec l'autre Potatoes. Je regarde à travers celle-ci, pour voir si je pouvais obtenir une information essentielle sur l'endroit où je pouvais bien être en ce moment. Oui vous savez, au cas je n'ai pas atterri dans une maison habitée. L'idée que moi et l'autre mammouth passions pour des voleurs, n'était pas à écarter.

    D'après ce que je peux voir, il y a un champ qui s'étend à perd de vue... Je ne pense pas que je sois à proximité de la ville de Little Angleton, mais j'ai le pressentiment que je suis toujours en Écosse. L'endroit où nous sommes ressemble à un endroit cultivé, je pense que nous sommes dans une ferme à la compagne. Mais le mieux pour confirmer mes dires, c'est d'aller voir à l'extérieur ce qu'il en est. Je reviens vers l'autre Tarée qui semble s'amuser avec la portière, les humains sont stupides ma parole. Je continue à manger mon Nutella, la laissant dans son délire... Ah dommage que, je n'ai pas de cuillère sur moi, prendre le chocolat avec les doigts, je m'abaisse aux niveaux des c'est foutu Homo Sapiens. Je pense que je vais aller emprunter une cuillère à ceux qui vivent ici, espérant qu'ils ne soient pas chiants. A peine ai-je, lever de nouveau le regarde vers ma nouvelle compagne du jour, que celle-ci se tenait en face de moi, les bras croisés... Elle veut ma photo pour ce masturber dessus, ou quoi ?

    « Okay alors c'était quoi ça ? T'es une sorte de passage ou un truc dans le genre ? On est où maintenant ? Et on va faire quoi surtout, à part explorer les lieux sûrement ? Hein, parce que oui évidemment que c'est ma faute d'avoir laissé la porte alors que je n'avais aucune idée de ce qui m'attendais de l'autre côté. »

    J'éclate de rire.
    Non, parce que c'est trop marrant... On ? Elle a dit, « On » ?

    « Oui alors, écoute bien ce que... « On » va faire toutes les deux pour s'en sortir seine et sauf... « On » va aller chacun de notre côté, tu as pigé poulette ? »

    Sérieux, elle se croit ou elle ? A la croix rouge ? Il y a pas écrit aide social sur mon front, je vous jure les gens. Sur ce, je lui fais un geste pour lui dire Ciaos avant de lui offrir un joli doigt d'honneur. J'ouvre la seule porte du grenier, qui donne voie vers les escaliers et je descends celle-ci sans me retourner. Première mission, allez me trouver une cuillère pour manger mon Nutella...
Revenir en haut Aller en bas
all that was good, all that was fair. all that was me is gone.
EMPLOIS/LOISIRS : infirmière IBMM londres, tu détectes aussi les personnes magiques pour le plus offrant.
LOCALISATION : londres.
CITATION DU PERSONNAGE : hubris is a bitch. (fatm, 100 years)

MESSAGES : 1614
DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Left_bar_bleue124/100Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Empty_bar_bleue  (124/100)
Point Membre:
Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Left_bar_bleue358/100Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Empty_bar_bleue  (358/100)
Niveau: 6 - Affirmée
Kirsten H. Who
Kirsten H. Who
all that was good, all that was fair.
all that was me is gone.
MessageSujet: Re: Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?   Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? EmptySam 8 Sep 2012 - 0:18

VIOLADe quoi ? Ton existence ? Ouais t'a raison, ton existence est une foutue blague de Dieu pas très marrante. Veux-tu bien mourir avec la chose qui pousse en toi, sale humaine fornicatrice !

La chose qui pousse elle ? La chose qui pousse en elle ? LA CHOSE QUI POUSSE EN ELLE ?! Kirsten due retenir sa main venir gifler d'une force inouïe le visage de ce crapaud. Cette petite fille venait de signer son arrêt de mort auprès de la rouquine. Non mais elle allait pas bien cette gamine, on ne souhaite pas la mort des gens et encore moins celle d'enfants qui ne sont pas encore nés. Il ne faut pas avoir d'âme, pas de coeur pour être aussi cruelle envers une personne qui ne lui a absolument rien fait et qui ne connait encore rien au monde. Pourquoi s'en prenait-elle à l'unique petite personne qu'il ne fallait insulter ? Si elle voulait se mettre Kirsten à dos c'était gagné. Si elle voulait que la rouquine la défonce c'était gagné aussi, la jeune femme n'allait pas laisser cette insulte de trop passer. Peut importe que ses gestes soient limités Kirsten allait démolir cette gamine prétentieuse. L'envoyer dire bonjour à Hadès dans les Enfers là tout de suite ! Heureusement pour le crapaud que la porte occupa la rouquine un moment sinon elle lui en aurait fait voir de toutes les couleurs. Peut importe qu'elle soit enceinte et que cette brunette soit magique. Ca se sentait qu'elle n'était pas ordinaire, une odeur horrible émanait d'elle. Non pas que les êtres magiques puent, mais cette gamine oui. Cette... Hyène lilliputienne avec les doigts couvèrent de chocolat la dégoûtait.

VIOLAOui alors, écoute bien ce que... « On » va faire toutes les deux pour s'en sortir saines et sauves... « On » va aller chacune de notre côté, tu as pigé poulette ?

Et tout cela avec un joli doigt d'honneur mesdames et messieurs oui. Le geste pouvant mettre une personne déjà à terre... Sous terre. Le geste qui vient de tout faire déborder, celui ne passe pas du tout. Les sourcils froncés en signe de colère et d'envie de meurtre Kirsten regarda cette gamine descendre les escaliers comme si elle n'existait pas. Aish celle-là allait passer à la casserole façon Kiki et tout de suite. La rouquine la suivi de près encore une fois prête à lui crier tout ce qu'elle pouvait penser d'elle. Après les escaliers elles se retrouvèrent dans un couloir avec plusieurs portes menant sûrement aux chambres des habitants de cette maison. Même si Kirsten en ce moment était plutôt furax elle n'oubliait pas qu'elle n'avait aucune idée d'où elle se trouvait et surtout comment elle s'était retrouvée là. La brunette n'ayant même pas pris la peine de lui expliquer Kirsten restait sans savoir. Avant que l'autre crapaud ait eu le temps de lui échapper en empruntant les autres escaliers qui devaient mener cette fois au premier étage, Kirsten l'attrapa par un bras un peu trop docilement à son goût pour lui parler sèchement.

KIRSTENEcoute moi bien espèce de... Lilliputienne ! Tu n'es qu'une gamine qui se croit toute permise. Qui es-tu pour nous insulter ainsi ? Tu te penses plus importante que moi, meilleure ? Laisse-moi rire. Avec tes manières à la Cruella d'Enfer tu crois arriver un jour à quelque chose ? Regarde à l'intérieur de toi, tu es vide de sentiments. Ca se sent à des kilomètres à la ronde. Tu ne pourras jamais rien donner aux autres, tu n'as rien à offrir. Tu es plus vide qu'une... Palourde échouée sur la plage !

Et pendant ce mini discours Kirsten n'avait pas lâché une seule seconde son bras. Elle fixait ses yeux si bleus qui reflètent l'innocence qu'elle n'a pas et n'a sûrement jamais eu. Elle aurait pu être une jeune fille sans histoires avec un caractère tournant plus vers l'aimable que la méchanceté gratuite. Mais non, cette brunette était pourrie de l'intérieur depuis trop longtemps d'après Kirsten. Il est sûrement déjà beaucoup trop tard pour l'aider. Puis après tout pourquoi la rouquine voudrait l'aider suite aux propos que cette gamine a tenus envers elle ? Enfin... Non enfin rien du tout, Kirsten ne veut pas l'aider. Elle est pas assez gentille pour ça.

KIRSTENEt maintenant tu vas me dire exactement ce qu'il se passe ou je risque de vraiment péter un câble et dans mon état c'est pas conseillé !

Kirsten plongea son regard noisette dans celui de la brunette. Cette journée avait pourtant bien commencé, mais pourquoi est-ce que cette gamine était venue dans sa vie à cette période ? C'est pas vrai quelle poisse que t'as parfois Kirsten. En espérant que ce cauchemar termine vite pour ne plus jamais revoir ce crapaud brun.


_________________

sleeping at last.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnonymousInvité
Invité
MessageSujet: Re: Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?   Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? EmptyDim 9 Sep 2012 - 15:05

    « Ecoute moi bien espèce de... Lilliputienne ! Tu n'es qu'une gamine qui se croit toute permise. Qui es-tu pour nous insulter ainsi ? Tu te penses plus importante que moi, meilleure ? Laisse-moi rire. Avec tes manières à la Cruella d'Enfer tu crois arriver un jour à quelque chose ? Regarde à l'intérieur de toi, tu es vide de sentiments. Ca se sent à des kilomètres à la ronde. Tu ne pourras jamais rien donner aux autres, tu n'as rien à offrir. Tu es plus vide qu'une... Palourde échouée sur la plage !

    - Peut-être que c'est-ce que je recherche, idiote ! Tu sais, être vide de l'intérieur, ne plus ressentir de sentiment qui, soit dit en passant est inutile. »

    Avais-je cracher en pleine figure de notre amie, l'emmerdeuse de première... Cette femme commence sérieusement à me taper sur le système et si elle continue, je vais devoir prendre des sanctions malheureuses pour notre amie. Non, mais sérieusement quoi. Avouez un peu que, je suis encore bien gentille avec qu'elle, je vous rappelle que je ne l'ai toujours pas tué, alors qu'elle vient de cracher sur mon respect en attrapant mon bras. Madame en face de moi, ne sait apparemment pas à qui elle cherche des histoires. Quoi ? Ouais, je suis une gamine et alors, ne suis-je pas avant toute une sorcière noire ? Ne suis-je pas une personne formée pour en tuer d'autre ? Oui, je suis généreuse et je vais essayer de le rester encore un peu avec cette conne en face de moi, je vais lui laisser le bénéfice du doute. Dans tous les cas, j'ai quand même du mal contenir la colère qui progresse dans mon fort intérieur et si elle ne me lâche pas le bras, elle va le regretter.

    « Et maintenant tu vas me dire exactement ce qu'il se passe ou je risque de vraiment péter un câble et dans mon état c'est pas conseillé !

    - Oui... »

    Lui dis-je, laissant l'espoir que j'allais lui obéir, je me rapproche d'elle en plante mes yeux dans les siens histoire qu'elle ne se détourne pas et qu'elle m'écoute avec attention ce que j'avais à lui vomir à la gueule. Je rajoute avec une voix glaciale, presque sec sur l'intensité du ton, toujours en l'assassinant du regard.

    « Tu as tout à fait raison, dans ton état ce n'est pas conseillé de péter un câble... Surtout si la personne en face, risque de mal le prendre et de te planter la lame d'un poignard entre tes jugulaires. »

    Je ne suis pas son amie, je ne la considère même pas comme mon ennemie tellement qu'elle a peu d'importance dans mon estime. C'est un misérable animal sauvage, une vulgaire viande qui ose me menacer, moi Viola Sullivan. Dieu c'est que si je m'écoute, je risque d'égorger comme un mouton cette poubelle en face de moi, qui ne semble toujours pas vouloir me lâcher le bras. D'un geste vif je me sépare d'elle, toujours en la maudissant du regard, en espérant qu'elle meurt tout de suite en face de moi, que j'apprécie, savoure sa fin en ce monde. Vous me trouvez cruel, elle me trouve cruel ? Tant mieux, j'ai envie de dire, car si je montre à cette femme que je suis fragile et sensible, elle risque de tout faire pour m'abattre mentalement. Autrefois, j'ai tellement souffert, tellement pleurer, mais toujours je m'en remettais. Je pensais qu'un jour le malheur arrêterait de s'acharner sur mon être, mais plus les années passaient et plus j'avais l'impression d'être la victime de tout le monde. Quand Remy, la seule qui était capable de faire disparaître mon malaise, ma tristesse, m'a annoncé qu'elle me quitterait...

    C'était la goutte qui a fait déborder l'eau du vase.
    Je ne sais pas combien de jours, j'ai pleuré. Je ne sais pas combien de jours, j'étais plongée dans la plus lourde mélancolie de mon être. Je sais seulement, qu'un moment, ou un autre mon corps avait cessé de produire des larmes, j'avais dû vider le stock. Je suis partie à la suite chez Adrian et Lucrezia, mes soit disant parents biologiques, avec une idée derrière la tête, un nouvel objectif à atteindre... Devenir une sorcière noire comme Adrian et Lucrezia, et crache sur l'espèce humaine qui m'a tend fait souffrir et maudire à jamais ma soeur qui en a fait de même à la toute fin. Je regarde l'autre conne rousse en face de moi, elle me déteste ? J'ai envie de dire, merci beaucoup, car putain... C'est réciproque ! Je vais devenir un être cruel, je vais revoir Remy seulement pour lui montrer ce qu'est devenue sa petite soeur chérie qu'elle a abandonné. Quoi ? Je ne suis pas une gamine perdue dans ses sentiments, c'est faux... Je... Je sais ce que je fais, je suis consciente... Vous m'écoutez !

    « Et puis d'abord, fiche moi la paix ! Allez crever, toi et ta progéniture ! Tu avais qu'à ne pas me suivre connasse ! »

    Merde, ta voix commence à devenir fébrile Viola ! Calme-toi, calme-toi... Ne lui montre pas que ses paroles te touchent, ne lui montre pas ta faiblesse. Un jour j'arriverai à me débarrasser de ce coeur qui bat dans ma poitrine, j'arriverai à me séparer de ces émotions qui me limitent dans mon évolution.
Revenir en haut Aller en bas
all that was good, all that was fair. all that was me is gone.
EMPLOIS/LOISIRS : infirmière IBMM londres, tu détectes aussi les personnes magiques pour le plus offrant.
LOCALISATION : londres.
CITATION DU PERSONNAGE : hubris is a bitch. (fatm, 100 years)

MESSAGES : 1614
DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Left_bar_bleue124/100Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Empty_bar_bleue  (124/100)
Point Membre:
Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Left_bar_bleue358/100Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Empty_bar_bleue  (358/100)
Niveau: 6 - Affirmée
Kirsten H. Who
Kirsten H. Who
all that was good, all that was fair.
all that was me is gone.
MessageSujet: Re: Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?   Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? EmptyDim 9 Sep 2012 - 23:55

VIOLAPeut-être que c'est-ce que je recherche, idiote ! Tu sais, être vide de l'intérieur, ne plus ressentir de sentiment qui, soit dit en passant est inutile.

Haha, idiote alors qu'elle commence à percer à jour ta véritable nature. S'il-te-plait, Kirsten peut être pleins de chose mais pas idiote. Tu peux la traiter de folle, de fouine, de tête de mule, de chiante mais surtout pas d'imbécile. Oh que non. Tu vas voir elle va réussir à découvrir qui tu es, pourquoi tu es devenue cette gamine prétentieuse. Tu n'étais sûrement pas comme ça avant, ce serait une chose horrible que même en étant enfant tu sois déjà pourrie à l'intérieure. Oh non il a dû se passer quelque chose de grave dans ta vie pour que tu devienne aussi... Peu aimable. Kirsten va trouver le pourquoi du comment, elle veut savoir. Elle veut savoir et elle aura la réponse, parole de rousse !
Par contre il n'est pas dit qu'elle t'aidera, ton cas est bien trop grave. Plus une once de compassion chez toi. Tu n'es une machine, quelqu'un a dû enlever ce coeur que tu avais jadis et l'enfermer à double tour. Ton cas semble fichu. Ne compte pas sur la rouquine pour perdre son temps et son énergie avec toi, tu n'en vaux pas la peine.


VIOLAOui... Tu as tout à fait raison, dans ton état ce n'est pas conseillé de péter un câble... Surtout si la personne en face, risque de mal le prendre et de te planter la lame d'un poignard entre tes jugulaires.

Kirsten eu un léger mouvement de recul. La menace en elle même ne l'effrayait pas, sérieux elle veut vraiment l'égorger la lilliputienne là ?, mais c'est son regard qui fit un peu peur à notre future mère. Ses yeux bleus, ses yeux bleus qui reflétaient l'innocence il y a quelques minutes semblait si... Machiavéliques. Si froid qu'ils transperçaient l'âme de Kirsten violemment. Et Kirsten c'est pas une femme qu'on peut blesser si facilement. Certes si on touche les points sensibles y a de fortes chances pour lui faire du mal, mais si on s'attaque à sa propre personne... Elle va juste laisser couler et répliquer sèchement une ou deux fois mais sans plus. Mais cette fille, oh cette gamine venait de tout toucher par un simple regard. Jamais personne n'avait réussis à faire que Kirsten craigne pour sa sécurité pendant un moment. Mais comme on le dit si bien, il ne faut jamais dire jamais. Phrase très bête étant donné que le mot jamais se répète deux fois pour contredire le fond de la pensée... Oui j'embrouille le monde avec mes réflexions qui ne servent à rien.


VIOLAEt puis d'abord, fiche moi la paix ! Allez crever, toi et ta progéniture ! Tu avais qu'à ne pas me suivre connasse !

Ta voix flanche, ta voix est tremblante malgré tes efforts pour le cacher. Kirsten aurait-elle à son tour touché ton point sensible en évoquant ta solitude ? Ou alors ton manque de sentiments ? Les deux en même temps ? Le fait que tu mourras seule sans personne pour te pleurer et se souvenir de toi ? Dit moi, je veux savoir ton point faible. Kirsten aussi aimerait le connaitre, elle veut découvrir ton secret ! Allez dit lui si tu ne veut pas te faire démolir mentalement par notre Kiki et ça te fera mal. Désolée mais t'auras vraiment mal alors balance tout tant qu'il est temps.


KIRSTENC'est comme ça que tu t'adresse à tout le monde ? Avec autant de cruauté ? Ca ne m'étonne pas que tu sois si seule alors. Si être une machine est ce que tu cherche alors tu dois avoir de grands problèmes. De très grands problèmes liés à ce qui t'es arrivé il y a longtemps, n'est-ce pas ?

OUI ! Kiki revient dans la course aux emmerdes ! Ca faisait tellement de temps qu'elle s'était pas fourrée dans les ennuis que ça lui manquait. N'empêche qu'il faut être très dérangé du cerveau pour chercher les problèmes. Puis après tout la rouquine est une folle qui fonce dans le tas sans se soucier de ce qu'il peut se passer. Faudrait vraiment qu'elle se calme à ce niveaux, elle doit penser pour deux. Ses actions auront des conséquences sur son bébé également et c'est à prendre en compte ça... Une dernière embrouille ? Juste celle-là et après c'est fini, c'est promis ! Elle veut juste cette dernière pour savoir à qui elle a à faire.

HRP:
 

_________________

sleeping at last.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnonymousInvité
Invité
MessageSujet: Re: Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?   Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? EmptySam 29 Sep 2012 - 19:31

    « C'est comme ça que tu t'adresse à tout le monde ? Avec autant de cruauté ? Ca ne m'étonne pas que tu sois si seule alors. Si être une machine est ce que tu cherche alors tu dois avoir de grands problèmes. De très grands problèmes liés à ce qui t'es arrivé il y a longtemps, n'est-ce pas ?

    - Bon c'est bon, ferme-là maintenant et casse-toi ! Fait chier. »

    Je me retourne toute tremblante, due à la rage qui se propageait dans toutes mes veines, si elle continue je vais exploser. On peut entendre aisément le Son de mon inspiration, expiration qui s'intensifie plus que la colère augmente. « Je vais la tuer, je vais la tuer... » Suis-je en train de songer en ce moment. Sans dire un mot, je descends les marches en courant, laissant Milka derrière moi. Pourquoi devrais-je rester avec elle ? Non... pourquoi « elle », s'obstine-t-elle à me suivre ? C'est de sa faute, si elle ne m'avait pas collé comme une sangsue, ou un chien en rut. Je descends trop rapidement pour être suivi, par l'autre boîte de thon, je ne prends même pas la peine de regarder où est-ce que je me trouve en ce moment. La cuisine... c'est la cuisine qui m'intéresse, en ce moment, à peine arriver dans la pièce que je m'attaque immédiatement à tous les tiroirs. Et dès que je trouve celle contenant la cuillère que je recherche, je l'adopte sans demander l'avis des autres... Quoi c'est du vol ? Ouais, ben tout à fait c'est un cambriolage, qui irait pleurer une cuillère ?

    Une fois ma cuillère en main, j'ouvre l'eau du robinet pour y tremper l'objet, ainsi rincer mes doigts collante en même temps. Une fois cela fait, je fous celle-ci dans le chocolat à l'intérieur de mon pot, pour prendre une bouchée de ma cuillère... C'est en faisant cela que mon regarde s'est posé sur la fenêtre, montrant un paysage vide derrière lui. Je me retourne frustrer par cela, car c'est toujours la même chose. Je ne comprends pas pourquoi, je traverse des lieux. Je me demande si ce phénomène arrive aussi à Remy et Billy. Quand j'aperçois l'autre dans les escaliers, le souvenir me revient que j'eusse traversé en sa compagnie. C'est bien la première fois que je traverse une de ces portes dimensionnelles avec quelqu'un d'autre, c'est dommage que ce quelqu'un d'autre soit l'horrible vache difforme nommée « Milka ». Je me dirige vers la porte d'entrer de la maison où je me trouve avec l'autre rouquine et je sors. Voyant que je suis toujours suivie, je me retourne pour enfin lui donner sa réponse.

    « Tu voulais savoir où nous sommes, c'est ça... ? Eh bien nous sommes dans le trou du cul du monde... »

    Voilà, j'espère que cette réponse est claire... je pense que oui, car à part cette maison il n'y a rien d'autre que l'herbe qui verdoie à perte de vue. Nous sommes perdues dans l'inconnu et pourtant, je me retourne et poursuis mon chemin. Je sens le sel dans l'air, la mer ne doit pas être loin... Je vais suivre le chemin près des côtes, je finirai bien part tomber sur quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
all that was good, all that was fair. all that was me is gone.
EMPLOIS/LOISIRS : infirmière IBMM londres, tu détectes aussi les personnes magiques pour le plus offrant.
LOCALISATION : londres.
CITATION DU PERSONNAGE : hubris is a bitch. (fatm, 100 years)

MESSAGES : 1614
DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Left_bar_bleue124/100Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Empty_bar_bleue  (124/100)
Point Membre:
Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Left_bar_bleue358/100Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Empty_bar_bleue  (358/100)
Niveau: 6 - Affirmée
Kirsten H. Who
Kirsten H. Who
all that was good, all that was fair.
all that was me is gone.
MessageSujet: Re: Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?   Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? EmptyDim 11 Nov 2012 - 17:05

Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Tumblr_m2zw0bykyu...hso2_500-397e670

VIOLABon c'est bon, ferme-là maintenant et casse-toi ! Fait chier

Et c'est tout ce que tu trouves à répondre ? Que la rouquine te fais chier et qu'elle s'en aille ? Elle a cerné ta personnalité et c'est pour ça que tu trembles comme une feuille en automne avant de tombé ? Parce que tu es une feuille fragile toi, ça se voit que tu ne pourra supporter l'hiver qui vient. Un grand coup de froid d'un coup et tu t'évanouis dans la nature, sans que personne ne remarque ton absence entre toutes les autre feuilles tombées. Qu'as-tu de spéciale si ce n'est le fait que tu es magique ? Qu'as-tu pour qu'on se souvienne de toi ? Peux-tu au moins compter si un véritable ami dans ce monde si cruel des fois ? Non Kirsten ne pensait pas que tu avais un quelconque soutient. Tu le dis toi même, ce que tu veux s'est être seule. Mais combien de temps va tu tenir avant de craquer ? Avant de te rendre compte que ton caractère, ta façon d'être ne mènera nul part si ce n'est la souffrance. La tienne et celle des autres.
Te voyant trembler ainsi Kirsten ne pouvait qu'avoir de la pitié pour toi, malgré les horreurs que tu lui as sortis elle a de la pitié pour toi. On peut dire qu'elle est cinglée pour éprouver ça alors que tu ne le mérite pas, mais la rouquine n'a pas un mauvais fond comme toi !

La brunette descendis les marches si vite, ne laissant pas de chances à Kirsten de la suivre. C'est tout ce qu'elle cherchait depuis le début après tout. Mais Kiki n'allait pas laisser les choses comme ça. Elle s'est mise dans le pétrin pour savoir qui tu es alors maintenant elle ne va pas lâcher l'affaire comme ça parce que tu pars vite. Oh non tu ne la connais pas, tu ne sais pas de quoi elle est capable. Voilà pourquoi la future mère se mis à descendre à son tour, peut-être pas à la même vitesse que la brunette, vu que son état lui empêchait, mais elle arriva bientôt à la cuisine où la face de crapaud avait volé une cuillère sans scrupules. Un autre regard plein de haine entre les deux femmes avant qu'elle aille ouvrir une porte donnant vers la sortie. C'est pas à ce moment que son pouvoir est censé se manifester ? Non parce que c'est bien en passant une porte que les deux femmes se sont retrouvées dans un grenier. C'est en passant une porte que cela a commencé...
Kirsten accélèra le pas pour ne pas la perdre de vue définitivement, et c'est ce moment que choisi l'autre pour se retourner. La collision éviter de peu, mais évitée.

VIOLATu voulais savoir où nous sommes, c'est ça... ? Eh bien nous sommes dans le trou du cul du monde...

Charmant, il n'y a que ça à dire. Elle peut pas faire preuve d'un peu plus de finesse dans on vocabulaire elle ? Okay Kirsten aussi jurait ou employait la vulgarité, mais pas tout le temps. Alors que la brunette...
Elle partie en direction du vaste inconnu vert qui s'étendait devant nous sans prendre la peine de regarder la rouquine une dernière fois. Tant pis, Kirsten allait encore la suivre. C'est quand même la lilliputienne qui peut la ramener chez elle alors pas question de la lâcher.
Une main sur son bas-dos Kirsten marchait aussi vite que possible tout en gesticulant son autre main comme elle le faisait chaque fois qu'elle parlait.

KIRSTENQuelle vulgarité tu emploies n'empêche. Dire une phrase simple, sans insultes ce serait trop demander ? Hey je te signale que t'as toujours pas répondu à ma question ! C'est pas en me disant de partir que je le ferais, au contraire tu sais pas à quel point ça me donne envie de te pourchasser encore plus et... VOUDRAIS-TU ARRÊTER DE COURIR AUTANT ?! C'est pas vrai...

C'est vrai quoi Kiki elle peut pas aller aussi vite. Si elle le fait ça risque de mal se passer pour elle, mais surtout son bébé. Elle peut pas faire autant d'efforts, rien que ces quelques mètre c'était trop pour elle. La jeune femme était déjà fatiguée et ça commençait à se voir. Elle devait ralentir la cadence pour le bien de son bébé. Ouf ça va pas du tout si la brunette continuait son pas de course.

_________________

sleeping at last.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnonymousInvité
Invité
MessageSujet: Re: Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?   Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? EmptyLun 25 Mar 2013 - 15:37

    Les humains sont des merdes égoïstes qui ne pensent qu'à leur petite gueule et rien qu'à leurs gueules, je les hais. Dire que j'ai supporté les humains durant toutes ses années, apprendre que je n'étais pas l'un d'eux, apprendre que j'étais un être supérieur, une sorcière fut une grande libération pour moi, une bénédiction du seigneur. Je remercie le seigneur d'ailleurs pour cela, je le remercie aussi de m'avoir fait tourner la page avec mes soeurs, je le remercie de m'avoir montré la voie à suivre. Je serai une sorcière noire et même si je n'ai pas encore de sang sur les mains, j'ose espérer que cela viendra un jour. Enfin, j'ai beau rêvé pour l'instant... Je ressemble plus à une sorcière pathétique qui n'arrive même pas à se faire respecter d'une vulgaire laitière engrossée. Devoir être obligé de marcher à la même allure que cette vache, pour qu'elle suive la cadence, je vous jure... Non mais minute là, pourquoi je dois l'attendre ?

    « Si j'ai envie de courir je cours, non mais oh... T'es pas ma mère à ce que je sache ! Et puis, je t'ai dit qu'on était perdu, « on est dans le trou du cul du monde », tu comprends le langage humain ? »

    Ce n'est pas possible ça, je ne vais pas commencer à parler le veau non plus, j'ai ma dose. Oui, parce que pour être honnête, ce n'est pas vraiment un dialecte que je maîtrise, voyez-vous ? Quoi qu'il en soit, malgré tout, je ralentie pour qu'elle puisse me rattrape, bien que je n'aime pas sa présence, je n'aime encore moins le fait qu'elle soit là à cause de moi. Je ne veux rien devoir aux autres moi, donc le mieux c'est que je la raccompagne dans son bled pourrie et on se sépare, ni plus ni moins. Deux bonnes petites heures s'écoulent durant laquelle nous avons longé la plage sans nous reposer. Pour passer le temps, je chantonne un petit air de « Kiseki ». Plus en avance, plus je me dis que finalement en s'éloigne de la civilisation, en face de nous la plage laisse place à des falaises. Je ne sais guère combien temps en plus nous avons continué à marcher, mais il était préférable quand s'éloigne de la plage... La nuit commence à tomber, nous sommes en face des falaises et donc, bien sûr, les eaux commençaient à monter.

    « Longer la plage n'a donc rien donné... »

    Et maintenant, il fallait escalader les parois pour atteindre le sol au-dessus de nous avons que la marée monte.

    « Tu vas pouvoir grimper ? »

    Je ne sais même pas pourquoi je pose la question, alors que je connais la réponse... Je ne pense pas, que ce soit impossible pour elle, mais je doute qu'elle puisse y arriver seul. Rebrousser chemin maintenant, alors que la marée est déjà bien haute, risque de nos mettre en danger toutes les deux. Non, je n'ai pas envie de mourir et je n'ai pas envie d'avoir la mort d'une femme enceinte sur la conscience non plus, donc je n'ai pas trop le choix...

    « Peu importe, tu passes devant moi, je vais te soutenir si tu as du mal pendant qu'on montera. »
Revenir en haut Aller en bas
all that was good, all that was fair. all that was me is gone.
EMPLOIS/LOISIRS : infirmière IBMM londres, tu détectes aussi les personnes magiques pour le plus offrant.
LOCALISATION : londres.
CITATION DU PERSONNAGE : hubris is a bitch. (fatm, 100 years)

MESSAGES : 1614
DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Left_bar_bleue124/100Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Empty_bar_bleue  (124/100)
Point Membre:
Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Left_bar_bleue358/100Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Empty_bar_bleue  (358/100)
Niveau: 6 - Affirmée
Kirsten H. Who
Kirsten H. Who
all that was good, all that was fair.
all that was me is gone.
MessageSujet: Re: Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?   Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? EmptySam 30 Mar 2013 - 1:26

Elle est chiante, elle est chiante, elle est chiante.. ELLE EST PLUS QUE CHIANTE ! Seigneur c'est impossible avec elle. Non mais regardez la partir en courant. Lâche. C'est le seul mot qui vient en tête à Kirsten. Une lâche énervante. Rha si seulement elle pouvait lui tordre le cou, qu'est-ce qu'elle donnerait pour pouvoir le faire. Non c'est pas vrai, Kirsten n'est pas méchante ! Disons seulement qu'à sept mois de grossesse on a les jambes lourdes hein, on est fatigué et puis ON A UN VENTRE QUI RESSEMBLE PRESQUE A UNE PLANETE ! C'est impossible de courir dans cette situation. Attendez non mieux, C'EST IMPOSSIBLE DE MARCHER ! Kirsten en a marre, elle aimerait s'asseoir quelque part et ne plus bouger jusqu'à ce que la brunette là trouve un moyen de les sortir de ce pétrin. Ah ouais c'est sa faute à cette liliputienne maintenant elle répare. Et dire qu'au début elle voulait juste s'acheter du chocolat, un simple pot de nutella. Kirsten est sûre quand elle rentrera enfin chez-elle le nutella elle va le détester un long moment. Bah oui elle peut pas lui faire la gueule tout le temps non plus, c'est du nutella quand même ! Faudrait lui vouer un culte !

VIOLASi j'ai envie de courir je cours, non mais oh... T'es pas ma mère à ce que je sache ! Et puis, je t'ai dit qu'on était perdu, « on est dans le trou du cul du monde », tu comprends le langage humain ?

Evidemment que ça me dis OU ON EST ! Je sais pas, t'as pas un système GPS intégré avec ta magie ou quoi ? C'est vraiment du n'importe quoi cette histoire. Allez hop Kiki réveille toi le cauchemar a assez duré comme ça pas besoin de souffrir plus. L'ennuie c'est que pour une fois qu'elle aimerait que la situation présente soit un rêve.. Bah ç l'est pas tout simplement. C'est un énorme foutage de poire mesdames et messieurs oui vous pouvez le dire haut et fort parce que Kirsten vous l'ordonne ! Et vous savez qu'une femme enceinte on l'énerve pas parce que sinon à vous de subir les conséquences.

Les voilà qui marchent et marchent sans repos.. Sans le moindre repos ! Elles marchent depuis ce qui semble être des heures pour la rouquine, elles vont le long de la plage.. Le long de la plage. Je crois bien qu'elle va du mauvais chemin là. Parce que Kirsten ne sait pas où elles sont non plus c'est vrai.. MAIS LA CIVILISATION N'EST PAS PRES DE LA PLAGE ! Elle se retrouve à l'intérieur de la terre ou vers les falaises. Oh oui Kirsten c'est une écossaise une vraie.. Bon peut-être pas une pure pure, mais l'Ecosse c'est son pays okay. C'est là où elle a toujours vécu et puis non elle est pas d'accord. Les maisons sont toujours soit dans des champs, soit en hauteur sur des falaises pas.vers.le.bas.donc.la.plage ! Elle y connait rien l'autre brunette à deux francs, seigneur du temps tout puissant aidez les ! C'est pas drôle ce qu'elles sont en train de vivre, mais vraiment pas. Et puis Kirsten ne dit rien, elle n'arrive presque pas à marcher alors parler faut même pas y penser. Depuis qu'elles ont quittés la SEULE maison dans les environs la rouquine n'a pas dit un mot. Elle n'y arrive pas, elle est carrément en sueur elle a trop chaud. Ses jambes sont tellement lourdes, faire le moindre pas lui demander un effort colossale. Si ça ne tenait qu'à elle la rouquine se serait laissé tomber sur le sable pour dormir un long moment. En plus elles ont pas d'eau, déshydratation c'est con si elle meurt comme ça. Non Kirsten doit faire un effort, elle peut pas se laisser aller. Elle doit continuer pour son bébé ! C'est totalement bête puisque tous les efforts qu'elle fait ont un effet négatif pour son bébé. Non non non non ! On s'arrête, maintenant sans discussion la rouquine s'arrête. Elle doit souffler, elle doit boire, elle doit dormir.. Elle veut son village et sa maison et son mari !

KIRSTENJe veux mon Gerfuuuuus ! Je bougerais PAS de là tant que j'aurais pas mon Gerfus à moi voilà !

Là elle imitait l'enfant capricieux qui pleure en disant qu'il veut son jouet. Bah ouais Kirsten elle pleure pas, mais fait l'enfant capricieuse. Elle en a riiien à faire de ce que peut penser le crapaud ou vous derrière votre écran. Elle se pose sur un rocher les bras croisés en boudant. On lui amène son mari ou rien, c'est décidé elle ne bougera pas de là et va casser les oreilles à l'autre liliputienne.

VIOLALonger la plage n'a donc rien donné...

Bien c'est maintenant que t'apprends, wow t'aurais pas pu t'en rendre compte il y a une heure de ça ?! Eurgh c'est le genre de choses qui mettait Kirsten hors d'elle. Si elle avait encore de la force elle lui aurait explosé les tympans en gueulant comme une hystérique qu'elle a le droit d'être. Non mais vraiment c'est du grand bowdel cette histoire.

VIOLATu vas pouvoir grimper ?

Kirsten lui jette un regard froid et surpris. Perdon ? Attends elle lui demande quand même si elle peut grimper une falaise là.. Vous voyez l'erreur, vous voyez le délire. Nan mais elle est pas bien cette fille ou elle est aveugle ? Elle a pas vu que Kirsten était ENCEINTE DE SEPT MOIS ! Crotte de bison bleu ! Elle a déjà fait trop d'efforts elle peut plus en fournir. Et quand bien même elle pourrait bah elle le ferait pas. Tout simplement parce qu'elle ne doit pas en fournir. Elle est censée être dans le repos le plus absolu, elle aurait même pas dû sortir de la maison toute seule. Mais qu'est-ce qu'elle peut être stupide, pourquoi elle n'écoute jamais son médecin quand il dit que c'est pour son bien ? Peut-être parce que c'est son mari et qu'elle adore l'énerver ! Mais là elle a dépassé les bornes, elle est allée trop loin et elle doit en payer les conséquences. Ca lui apprendra à ne pas écouter les autres. Et maintenant elle s'en veut beaucoup trop. Si elle se met à pleurer se sera le pompom final.

VIOLAPeu importe, tu passes devant moi, je vais te soutenir si tu as du mal pendant qu'on montera.

Oh oh oh oh oh on se calme là aussi hein. Kirsten a jamais dit oui ou non. D'ailleurs.. D'ailleurs non elle va pas monter ça et encore moins laisser cette lilupitienne la toucher après tout ce qu'elle lui a dit et fait. Non mais la c'est un foutage de poire complet. Rien à faire cette brunette va aller trouver un autre passage pour monter. Il doit bien y avoir un chemin ou quelque chose dans le genre quelque part. Il faut bien, Kirsten commence a sentir ses crampes douloureuses dans ses jambes. Elle peut tout simplement plus bouger, ça lui fait trop mal et elle ne veut pas que ça s'aggrave, non. Elle sent sent tellement coupable, un noeud se resserre dans sa poitrine l'empêchant de bien respirer. Elle aimerait se réveiller maintenant dans son lit tout chaud, se réveiller en sachant qu'elle n'a pas fait une immense connerie.

KIRSTENJe peux pas monter ça ! T'as vu la hauteur, c'est trop pour moi. Non j'ai déjà pris trop de risques, mon bébé.. Non je ne grimperais pas ça..

Elle est complètement tiraillée en ce moment. Elle sait qu'elles doivent s'éloigner de l'eau le plus vite possible, mais elle ne fera pas ça. Se serait prendre un trop grand risque qu'elle ne veut pas courir. Elle caresse son ventre en fredonnant doucement pour son bébé. Si elle pouvait elle viendra embrasser son bidon tout rond en murmurant de petits phrase pour réconforter son enfant qui ne se doute de rien. Oui mais ça c'est le rôle de l'abrutis de père qui n'est pas là quand elle en a besoin. Elle a besoin de son mari, elle a besoin qu'il vienne la prendre dans ses bras tout de suite pour passer une main dans sa chevelure rousse en lui disant que tout ira bien. Qu'il murmure que Kirsten et le bébé ne risquaient rien et qu'il les aimait.

KIRSTENJe veux mon mari.. Je veux ton papa maintenant..

Sa voix était brisée, cassée par l'émotion. Par les pleurs qui montaient lentement le long de sa gorge sèche. Elle entoure son ventre de ses bras, une protection autour de son précieux merveilleux qu'elle aime tant.
C'était pas du tout la journée qu'elle attendait.

HRP:
 

_________________

sleeping at last.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnonymousInvité
Invité
MessageSujet: Re: Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?   Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? EmptySam 11 Mai 2013 - 21:28

Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Tumblr_luxjn2n1Tf1qay81po20_r1_250
« Une plaie au coeur, peut-il guérir ? »

    Dans les ténèbres de la nuit, des portes qui claquent, au-delà des pleures et des cris, mes pleures et mes cris... Chacun d'eux s'en va sans se retourner, d'abord papa, ensuite maman, Billy et pour finir Remy. Ils me laissent derrière sans se retourner, malgré mes pleures et mes cris de désespoir, malgré que je sois une petite fille n'ayant qu'elle même pour surmonter le choc. Ils partent tous et sans un regret... Je me lève en sursaut les larmes aux yeux, je regarde autour de moi et j'aperçois le ciel étoiles et les vagues pas très loin. J'essuie mes larmes, encore ce rêve, toujours ce rêve me rappelant, que j'ai été abandonné par ma propre famille. Je vérifie avec mon portable si j'ai du réseaux, toujours rien, on est coincée... Au moins l'autre femme a arrêté de se plaindre, c'était déjà ça. Je me lève me dirige vers l'entrée de la grotte par laquelle nous étions entrée dans la journée et qui maintenant, était obstruer par les l'eau de la mer.

    Nous étions dans une sorte de cuvette, je vous explique comment nous étions arrivées là... Dans la journée, nous nous étions égarée moi et cette femme, j'aurai pu l'abandonner et escalader seule la colline... Mais en fait, le fait d'abandonner une personne m'a rappelé que ma propre famille avait fait la même chose avec moi, je ne veux en rien leur ressembler. J'ai donc décidé de souffrir avec elle... Alors que la marée atteignait nos pieds, nous avons trouvée une cavité qui semblait mener à une grotte. Si elle nous menait vers une impasse, le risque qu'on se retrouve coincer avec la marée et le risque de noyade était bien plus que présent... Mais on avait plus le temps et le choix. Au final, la grotte remontait vers le haut une fois à l'intérieur, c'était aisé pour une femme enceinte d'y monter. On arriva vers un espace, j'étais rassurée de voir qu'il n'y avait pas de mousse dans le coin, ou de stalactite, cela prouvait que l'eau de la mer ne montait pas jusqu'à là...

    Dans cet endroit au dessus de nos têtes, il y avait une énorme fissure qui donnait vue sur le ciel. Je mettais endormi alors qu'il ne fallait pas, la température extérieur ne le permettait pas au risque de s'endormir et ne plus se réveiller. Je reviens à ma place peu après et je m'assis, mes yeux croisent ceux de la rouquine. Je déteste le roux, pas parce que je suis rousse moi-même, mais parce que ma mère l'est et que j'ai hérité de sa rousseur. Je me caresse les bras pour tenter de me réchauffer, j'ai utilisé ma veste pour servir d'aliment pour feu, j'utilise les petites branches qui vienne d'au-dessus de la fissure pour garder le feu allumer. Il est 3h du matin, seulement... La nuit est vraiment longue, quand on la passe éveillée. Je jette à nouveau une branchette dans le feu, avant de dire le regard perdu dans le vide...

    « Je suis désolée d'avoir été agaçante, je lui suis avec tout le monde depuis que j'ai cette plaie au cœur. »
Revenir en haut Aller en bas
all that was good, all that was fair. all that was me is gone.
EMPLOIS/LOISIRS : infirmière IBMM londres, tu détectes aussi les personnes magiques pour le plus offrant.
LOCALISATION : londres.
CITATION DU PERSONNAGE : hubris is a bitch. (fatm, 100 years)

MESSAGES : 1614
DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Left_bar_bleue124/100Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Empty_bar_bleue  (124/100)
Point Membre:
Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Left_bar_bleue358/100Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Empty_bar_bleue  (358/100)
Niveau: 6 - Affirmée
Kirsten H. Who
Kirsten H. Who
all that was good, all that was fair.
all that was me is gone.
MessageSujet: Re: Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?   Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? EmptySam 8 Juin 2013 - 23:15

On était restées là à regarder la falaise comme deux ahuris plusieurs minutes nous demandant silencieusement comment on allait faire. Soit monter et se retrouver en sécurité une fois en haut au risque que je n'y arrive pas et que je fasse du mal au bébé. Soit rester ici en bas et attendre que l'eau vienne nous happer lentement. De toute manière j'étais fichue dans les deux, ça m'apprendra à ne jamais faire comme les autres et à toujours courir après un pétrin. Elle aurait pu me laisser crever seule, grimper pendant que je hurlais que ça n'allait pas se terminer comme ça, que je viendrais la hanter dans son sommeil. Mais non, elle est restée et nous avons fini pas découvrir une petite caverne dans la paroi. Et encore celle-ci ne nous protégeait pas de l'eau qui continuait à monter dangereusement vers nous. Après une petite visite rapide de l'endroit où nous risquions de mourir, on a finalement trouvé une galerie qui allait vers le haut. Après plusieurs minutes de souffrances à marcher avec les jambes lourdes et la gorge en feu nous avons débouché dans une autre sorte de caverne où nous nous sommes installées pour passer la nuit.

Je regarde le ciel étoilé à travers la fissure de la grotte. J'essaye de ne pas m'endormir et c'est très difficile. Mes yeux se ferment lentement et je dois lutter pour les garder ouverts. Tout mon corps me fait atrocement mal. C'est pire que des courbatures après toute une journée de sport sans pause. Je ne sens plus mes pieds tellement je me suis forcée à continuer à marcher alors que je ne devrais pas. Quand je rentrerais à la maison j'irais me coucher pour ne plus jamais me lever de ce lit. Je ne me plaindrais plus de ne rien faire ou de ne pas sortir. Je resterais chez moi dans mon confort me faisant apporter à manger au lit et dormant toute la journée pour ne pas perdre des forces inutilement.
Je caresse doucement mon bidon, c'est que ça bouge là dedans. Toi aussi tu veux te reposer hein. Tu veux manger et être tranquille. Si ce n'était qu'un rêve, un simple stupide rêve paraissant réel. La douleur et les petites coupures sur mes mains me donnent une grande claque pour me faire comprendre que non. Imbécile, idiot, stupide. Tu as le droit de m'en vouloir et de me faire la tête. Je comprendrais que tu veuilles me donner un coup de pied pour ça.

Je frotte mes bras, ma veste n'est pas assez chaude. On meurt de froid la nuit ici, surtout quand on est habillé légèrement. Il faisait plutôt bon aujourd'hui, je n'avais pas prévu de passer toute une nuit à la belle étoile avec une fille qui depuis le début me parle comme si je n'étais qu'une vulgaire chose. Une vulgaire humaine inférieure. Alors, oui elle est peut-être restée avec moi et a fait un feu du mieux possible. Je ne comprends pas ce changement brusque de comportement, peut-être un élan de sympathie bien étrange. Mais ça n'empêche pas qu'après tout ce qu'elle a dit je n'ai pas confiance en elle. Sûrement pour ça que je préfère ne pas rester près d'elle, chacune son espace personnel. Nous nous entendrons mieux comme ça.

VIOLAJe suis désolée d'avoir été agaçante, je lui suis avec tout le monde depuis que j'ai cette plaie au cœur.

Hein ? C'est devenu confessions intimes maintenant entre nous ? Je ne veux pas l'aider, je ne veux même pas l'écouter. Je veux rester dans mon coin toute seule essayant de ne pas m'endormir. C'est vraiment dur, je ne serais jamais une sportive de haut niveau qui pourrait rester éveillée dans la nuit noire après une journée d'efforts. C'est impossible, c'est trop difficile quand on est seul. Enfin pas seul de présence, mais seul car la personne à côté n'est pas quelqu'un qu'on apprécie et que je doute que je vais apprécier un jour. J'en doute grandement. Je ne veux pas être gentille avec elle, je l'ai déjà dit oui mais je me répète.

KIRSTENUne plaie au coeur doit bien avoir un remède..

Non Kirsten non, ressaisie toi. Ne parle plus et reste dans ton coin. Fais l'insensible, la fille qui ne se préoccupe pas des autres. Fais ton égoïste, ta vraie et pure égoïste pour une fois dans ta vie. Tu en as le droit après tout.

KIRSTENTu veux en parler ? Après tout, que pouvons-nous faire d'autre ici à part se laisser mourir ? Et moi je compte bien retrouver mon mari !

Oui, j'y compte bien. Quand nous pourrons sortir je reprendrais le chemin à l'envers. Je repartirais par le bon côté cette fois. Je trouverais une maison et je téléphonerais à Little Angleton. Ils doivent s'inquiéter, j'ai même pas envie d'imaginer Logan péter une crise parce que je n'ai pas laissé de mot et que je ne suis pas rentrée. Dés les premiers rayons du soleil je rentrerais chez moi.

Je me pose dos au mur, j'essaye de prendre une position plus confortable pour l'écouter parler si elle veut. Je ne l'a forcerait pas, c'est son choix.




_________________

sleeping at last.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?   Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?
» Joli-Trou, une localité succulente
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Tour du monde virtuel
» Tout le monde s'en fout...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: || Boite à souvenirs-
Nos partenaires
Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? 758917HGPartenariatLe Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? 2ajls3Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? 1540142588-1Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Part_110 Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? IJ9d42sLe Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? 462622Bannire Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? Bouton13Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? PbgChxtLe Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? 0uylWvkh_oLe Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? 2UjeriFLe Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? K0ggLe Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? 942033J0i6pHfLe Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? OWNjbZPLe Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? H9kS98PLe Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? W7ttLe Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ? QnjbrwF