AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Allen vient vous réveiller ♥~ {OK}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nounours ennemi des épinards || Directeur Orpheo Canada || Modo
Nounours ennemi des épinards || Directeur Orpheo Canada || Modo
avatar

LOCALISATION : Canada
MESSAGES : 613
DATE D'INSCRIPTION : 19/10/2012

Niveau du personnage
Point RP:
58/200  (58/200)
Point Membre:
42/200  (42/200)
Niveau: Apprenti

MessageSujet: Allen vient vous réveiller ♥~ {OK}   Ven 19 Oct 2012 - 19:52

Welcome to Mystery...

Allen
Kristiansen
A blue flower grew from a chink in a wall of ice and filled the air with sweetness




      feat Kit Harington
        Âge : 22 ans
        Date & Lieu de naissance : 11 janvier 1990 à Växjö, Suède
        Race : Sorcier
        Statut : Célibataire facilement intimidable
        Groupe : Exorcistes d'Orphéo
        Don premier : Lecteur de pensées
        Pouvoir premier : Elementariste de glace





« RACONTE-MOI-UNE-HISTOIRE... »

    ● ● 15 lignes minimum de votre histoire sont demandées.
    Par où commencer ?
    Je ne suis pas quelqu'un de normal, ou tout du moins les gens affirment me penser anormal. De mon point de vue, je suis quelqu'un de tout à fait censé, de tout à fait apte à exécuter des travaux qu'on appelle normaux. Il faut croire que certains pensent que non. Alors je commencerai par aujourd'hui.

    Aujourd'hui... aujourd'hui est une belle journée. Froide bien sûr mais belle. Le soleil est à son apogée depuis un bon quart d'heure, et pour une fois je peux lever les yeux et l'observer sans voir trop de nuages. Ici, vous êtes à Ottawa, capitale du Canada. Et bien évidemment, ici se trouve sur le siège d'Orphéo, représenté au Canada. Et vous savez quoi ? Ben c'est moi le chef ici. Le directeur, comme ils appellent ça. Depuis deux petites années déjà. Apparemment c'est pas beaucoup. Le poste s'était libéré après la mort du prédécesseur...
    Ce n'est qu'après que j'ai appris qu'effectivement deux ans ce n'est rien comparé aux 120 ans du vieux. Il avait dû rouler sa bosse, lui. Ce que je fais est plaisant, mais hors de question que je reste ma vie ici, à éponger les meurtres et bosser sur les mesures de protection pour les humains. Ok, ma famille est pro-humain, elle œuvre continuellement à les protéger contre les sorciers noirs, mais je ne suis pas le bon Samaritain non plus. Et ce n'est pas une personne qui changera la façon de penser du monde.

    J'ai... un sous-directeur. Enfin, une truite qui sert à rien. Et figurez-vous que c'est un homme en vérité. Il est très très trèèèès doué pour faire traîner les affaires, en revanche, lorsqu'il s'agit de jouer à Hermès et de faire les trois mille pas dans le QG pour déposer un dossier par-ci, un dossier par-là, il est toujours présent. Cet homme adore courir. Le seul problème, c'est qu'il est métamorphe et qu'il oublie parfois que tout le monde ne réagit pas forcément normalement face à un loup blanc d'un mètre de haut portant un sac dans sa gueule avec de la papeterie à l'intérieur. Et après, c'est moi le premier qu'on traite d'anormal. Franchement, on se fiche pas un peu de ma tête ? Bref, cet homme me sert donc de coursier la plupart du temps. Pendant ce temps-là, mon apprenti m'aide là où j'en ai vraiment besoin. Oui, j'ai un apprenti. Et lui sait se montrer utile. Il est très bosseur et n'hésite pas à rester un peu plus longtemps pour ranger quelques papiers ou écouter les recommandations pour le lendemain. Il a un accent typiquement québécois, et lorsqu'il parle français, il me fait bien rire.

    J'ai dû apprendre le français en venant ici. Et autant dire que même aujourd'hui, il y a des phrases dont le sens m'échappe totalement. Je suis resté tellement de temps bloqué sur la grammaire française. L'emploi des verbes et tout ces machins qui font que le français mérite bien qu'on ne la parle pas partout. Je parle donc couramment l'anglais, le français et je garde ma langue d'origine, le suédois. Pourtant, détrompez-vous, je n'aime pas particulièrement les langues. Je suis même proche de l'inverse. Qu'importe, maintenant que je connais, je n'ai plus besoin de réapprendre tout ça.

    Venons-en donc au moment où je suis entré au Canada, et plus précisément au moment où je me suis fait propulser en haut de l'échelle sociale -au moins ça rapporte-. C'était il y a deux ans. Quelques mois seulement après mon anniversaire. Ce devait être en mars, ou quelque chose du genre. Je venais de finir 3 ans d'études en tant qu'apprenti exorciste. Mais pour comprendre il faut revenir encore plus en arrière. Quand j'y pense, j'ai beaucoup voyagé. Mes parents, d'origine norvégienne tous les deux, m'ont donnés vie en Suède. Pourtant, j'ai pratiquement vécu cinq ans en Norvège. À croire qu'ils voulaient que je naisse autre part que chez eux. Mais passons sur ce fait, à mes 9 ou 10 ans, on m'a expédié à l'autre bout de la planète. Bon, c'était en Écosse, mais pour un gosse c'était le bout du monde. Tout ça, c'était pour travailler. En apprendre plus sur les pouvoirs.

    Les miens se sont manifestés très tôt. D'abord mon pouvoir, l'élémentariste de glace. Histoire de me prouver que je viens vraiment du Nord... du monde. Lorsque mes parents l'ont découverts, c'était vraiment comique. Tout ça à cause d'un caprice idiot. Ça s'était passé pendant un rendez-vous entre collègues de mes parents. Ils avaient refusés de me servir de la glace avec mon eau. Résultat, à force de buger comme un idiot sur le verre, le liquide avait fini par se solidifier. J'avais 4 ans.
    Heureusement les amis de mes parents étaient aussi des sorciers. Je me souviendrais toujours de leurs regards émerveillés. C'était vraiment comique. Et moi je pleurais de surprise. Et la lecture des pensée s'est manifestée peu de temps après, quand j'ai commencé à pouvoir enchaîner distinctement cinq mots sans me tromper. Mon don s'est formé progressivement. Maintenant, je crois que je m'en sers un peu trop. Mais revenons à nos moutons.

    À 10 ans environ, j'ai été envoyé à l'orphelinat Mystery. Je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre. Et puis, j'ai découvert la dame Mystery, celle qui gérait tout ce bahut. Elle était et doit être encore bien vieille et toute ridée, mais franchement, c'est vraiment la seule que j'appréciais vraiment dans tout ce joli monde. J'étais un élève modèle, en partie parce que je croyais que plus vite je ferai mes preuves, plus vite je rentrerai chez moi. Alors... qu'en vérité... ça m'a encore plus éloigné de mes parents. Et autant dire que je tiens encore aujourd'hui à mes parents plus qu'à ma propre vie. La famille compte énormément à mes yeux. Quoiqu'il en soit, pendant sept ans, j'ai étudié tout et n'importe quoi, rentrant uniquement pendant les vacances de plus d'une semaine. Mes profs m'aimaient bien, et puis j'ai grandi et j'ai aussi intéressé les filles.

    Un maître m'a pris sous son aile peu de temps après. Il était à moitié sadique. L'autre moitié se destinait au coureur de jupon. Le reste de son temps, il me l'accordait. J'ai beaucoup appris à ses côtés, quoiqu'on puisse en penser. Comme courir. Je crois qu'en deux ans, j'aurai jamais autant couru. Éviter de se faire taper par les femmes qu'il avait un peu trop touchés tout comme éviter son côté sadique. C'était devenu un sport national pour moi. Finalement, il est mort. Ouais, tué pendant une mission. J'ai pleuré pendant longtemps. Alors, je suis rentré chez moi. Mais pas pour longtemps. Environ deux mois après mon anniversaire, donc, je me suis retrouvé au Canada, d'abord en tant qu'aide, puis à la mort du vieux en tant que directeur. C'est Mystery qui avait initié tout ça. Un coup de téléphone pour me dire qu'on avait potentiellement besoin de moi.

    Et me voilà aujourd'hui, à mon bureau, commandant parfois à distance les missions, choisissant les exorcistes qualifiés et tout ça. Voilà. Ah, et au fait, je suis né le 11 janvier dans un hôpital de Växjö, en Suède.





« QUI-ES-TU ...? »

    ● ● 10 lignes minimum de votre psyche sont demandées.
    Voyons, voyons, par où commencer? Je suis quelqu'un de très très gentil au premier abord. J'ai le rire facile, et je blague souvent pour rien. On pourrait me croire très ouvert, extraverti, mais en vérité ce n'est pas le cas. J'arrive mieux à parler avec des gens que je ne connais pas, plutôt que ceux que je fréquente depuis plusieurs années. C'est pourquoi, contrairement à la majorité des personnes, au fur et à mesure du temps, je paraitrais probablement tout le temps énervé, jamais content, râleur et... bref toutes ces choses là. Je ne suis pas un vrai cadeau, mais je l'assume complètement. S'il y a bien une chose que je déteste, c'est les épinards. Au point même que j'en fais une allergie psychologique. Je cache difficilement mon jeu et reste très intimidable. Maintenant, il vous reste à faire la différence entre intimidable et timide. Car non, je ne suis pas timide. Peut-être un peu réservé par moments cependant.

    À part ça, j'ai la mauvaise habitude de lire dans les pensées des gens pour savoir ce qu'ils pensent de moi. Mauvaise habitude qui m'a fait fait regretter mon geste plus d'une fois. Mauvaise habitude dont je continue pourtant à user. Dans l'ensemble, je possède un tempérament plutôt calme et posé... quand je suis seul. J'apprécie tout de même la compagnie, mais point trop n'en faut.


    ● ● 5 lignes minimum de votre physique sont demandées.
    Comment dire?... Je suis légèrement au-dessus de la moyenne humaine. Terme qu'on pourrait qualifier de beau. Ça n'a pas réelle importance à mes yeux, mais c'est tout de même appréciable d'être aimé des femmes. J'ai les cheveux bruns foncé tirant sur le noir, et le tout frisé. Je crois qu'on m'apprécie d'ailleurs pour ma coupe de cheveux qui... n'en a rien d'une. Bien souvent coiffés en arrière -ce qui ne sert strictement à rien vu qu'ils retomberont d'ici vingt minutes-, je ne cherche pas à dompter mes boucles, les frisés me comprendront. Très peu pour moi de ressembler à un mouton. Ah, et ils sont mi-longs. Quand à mes yeux, ils sont eux aussi bruns, plus clairs cependant. J'ai une barbe, si on peut appeler ça, souvent rasée de près. Des fois, il m'arrive de me lever le matin et de décider de tout raser. Enfin, dans la généralité, je la laisse pousser.

    Sinon, au niveau de la tenue vestimentaire... Alors, toujours quelque chose de chaud. Je suis né au froid, j'ai vécu dans le froid et je finirais sans doute mes jours au froid, à former de la glace. Autant se préparer dès qu'on est jeune à subir ce tragique destin. En tout cas, je préfère ça à la chaleur de l’Équateur. Vous me verrez donc souvent avec des bottes. Oui, des bottes, bien chaudes avec de la moumoute à l'intérieur. Et puis, un manteau noir en général, car je n'aime pas trop tout ce qui est trop coloré. Le blanc me va parfaitement ou le noir. Or, ce ne sont pas des couleurs. Donc j'aime beaucoup. Je porte des sweet relativement passe partout, avec des capuches. Toujours des capuches. Vous connaissez pas Montréal en hiver. Pourquoi croyez-vous qu'il y a une ville souterraine, hein? Enfin, qu'importe, je ne suis pas non plus couvert de la tête aux pieds avec trois épaisseurs de vêtements.


MORE?


Maintenant j'en ai trop...

    Âge : Heyyy si je continue comme ça, un jour je marquerai 20 ans. Mais là, encore 18 bientôt 19.
    Poste Vacants ? : []oui [*-*]non
    Fréquence de venue : 6/7
    Codes :OK BY MOI (parcequej'ailaflemmedechercher)

_________________

And that's why I love strong women


And why you should love these men too

DC de Ren Takahata
color = cornflowerblue

So many things to say:
 


Dernière édition par Allen Kristiansen le Ven 19 Oct 2012 - 23:13, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

Allen vient vous réveiller ♥~ {OK}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: ▐ G.E.S.T.I.O.N D.E.S P.E.R.S.O.N.N.A.G.E.S▐ :: ● ● Vos papiers s'il vous plait! :: || Présentations validées-
Sauter vers:  
Nos Partenaires

CITATION DU MOMENT :

"Ce qui ne te tue pas te rend plus fort."

Friedrich Nietzsche


M&M's du Moment

Mikeal&Kirsten

VOTEZ ! :