AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pureté [Laure-Vanessa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Exorciste Humaine | Protectrice
Exorciste Humaine | Protectrice
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Etre avec son mari, chasser des sorciers noirs, être avec son mari, s'entrainer, être avec son mari, chanter, lire, écrire, être avec son mari, regarder la Lune et sortir la nuit, surtout avec son mari, et être avec son mari.
LOCALISATION : Little Angleton
CITATION DU PERSONNAGE : Sans le Mal, il ne pourrait y avoir le Bien, sans la Mort il ne pourrait y avoir la Vie, sans les Ténèbres, il ne pourrait y avoir de Lumière. Toutes les forces opposées sont complémentaires...

MESSAGES : 562
DATE D'INSCRIPTION : 22/12/2010

Niveau du personnage
Point RP:
58/100  (58/100)
Point Membre:
207/100  (207/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Pureté [Laure-Vanessa]   Mer 24 Oct 2012 - 22:24

La nature est belle. Nous, humains, avons tendance à l’oublier, mais nous ne sommes rien face à elle. Je le vois en ce moment même, au pied des falaises de l’Ecosse, près de la mer, seule, dérisoire face à ce spectacle grandiose. L’immensité de ce mur de pierre me réduisant à ce que je suis : une simple humaine. L’Homme n’est pas le roi, la Terre, elle, est toute puissante. C’est elle qui a créé cette falaise, elle qui a créé cette mer et ces vagues qui se fracassent contre la pierre quand la marée est haute, elle qui a créé cette vie qui nous entoure et nous habite alors que nous, nous ne savons que détruire. Nous sommes indignes de cette nature…

Le temps a creusé des cavités à certains endroits de la muraille de roche. Certaines se sont approfondies et sont devenues des grottes par la suite et c’est dans l’une d’elle que je décide d’aller, afin de me détendre et de prendre un peu de recul, car les derniers mois furent assez chargés. En effet, ces derniers temps, il y eut une concentration inhabituelle de poltergeists un peu partout, du coup nous devions tous aller un peu partout pour endiguer le phénomène, jusqu’à ce qu’il se calme de lui-même. J’en ai quand même informé Orpheo, afin qu’ils prennent les mesures de prévention adéquates… Enfin, quand je dis « nous » devions, je parle de tous mes semblables autour de moi, mais je travaille seule, rattachée à Orpheo mais cependant indépendante… Quoi qu’il en soit, les choses sont maintenant rentrées dans l’ordre, et moi je m’accorde un petit moment pour souffler et me ressourcer, j’en ai besoin. Cependant, cela ne veut pas dire que je ne suis pas armé, je le suis toujours plus ou moins. Aujourd’hui en l’occurrence, je n’ai pris que mon couteau, enfin, même si ce terme désigne généralement quelque chose de bien plus petit que ça, pas une arme longue presque comme mon avant-bras… Enfin passons, elle est glissée sur mon côté gauche, à la place de mon sabre, dans un fourreau de cuir, dissimulé sous mon ample jupe, qui, une fois n’est pas coutume, est blanche et immaculé, ornée de fils d’argent au niveau des bords, qui étincellent au contact des rayons du soleil, rendu multicolores pas une légère brume, surement dû à la mer. Je ne porte qu’un simple t-shirt à manche courte, couleur bleu ciel, sur lequel tombe mon pendentif en forme lunaire, à la teinte ensanglantée… Oui, je reste simple aujourd’hui…

Je repère une grotte assez profonde, mais pas assez pour ne plus voir largement l’entrée. Un rapide coup d’œil vers le rivage me confirme que la marée est basse et n’a pas encore fini de descendre, supprimant les risques de me faire piéger par l’eau si je me montrais imprudente. En effet, ce serait assez délicat comme situation, je risquerais d’attraper froid… Après une exploration de deux minutes, j’avais déjà fait le tour de l’endroit. Repérant une pierre plate dans me fond, je décidai de m’assoir, puis de méditer un peu. Fermant d’abord les yeux, puis relâchant un par un les muscles de mon corps, je rallongeais ma respiration, devenue ventrale. Puis me concentrai sur le bruit de la mer, n’entendant plus que ça au final. Une fois cela fait, je fis l’inverse, entendis ma conscience, cherchant à capter le moindre son, le cri d’une mouette, le vent fouettant les rochers… De grands maîtres arriveraient, d’après les dires, à faire sortir leur âme de leur enveloppe charnelle, une décorporation. Beaucoup de gens n’y croient pas, mais pour moi ça me semble possible, je peux bien devenir invisible moi, ça me semble déjà plus dur à croire…

Seule, je ne pensais pas que quelqu’un viendrait me rejoindre…

_________________


Lunna câline Invité ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pureté [Laure-Vanessa]   Lun 29 Oct 2012 - 15:44

Une journée épouvantable s'était dessinée de l'aube a maintenant, des notes misérables aux deux contrôles que les professeurs nous avaient rendus, des critiques, des insultes. Qu'est ce que je fichais ici? J'aurais peut être due tenter une autre fugue avant de tomber dans ce trou pommé! Peu importait. J'étais retourné au Mystery le temps d'attraper mon carnet et un crayon et j'étais ressortie, je n'avais parler a personne. Cette nuit? cette nuit e ne rentrerais pas et j'en profiterais même pour partir sans que personne ne le remarque. D'ailleurs, personne ne me voyait, il suffisait que je reste quelque part, a l’abri des regards jusqu’à ce que la nuit tombe. Et bien-sur, ou aurais je put mieux me cacher que dans les cavités creusées par la mer?
Enfin, au détail pret que je n'avais pas envisager que quelqu'un y soit avant moi. Et je te salua poliement. Meme si pour etre honnete j'étais en colère que quelqu'un m'ait barré la route, au moins, j'étais a contre jour, tu ne risquais pas de voir mes yeux cernés de rouge qui pourtant, eux, te dévisageait
-Bonjour...
J'approcha finement, sans méfiance. De toute façon je voyais mal la façon dont cette journée aurait put encore se dégrader.
Revenir en haut Aller en bas
Exorciste Humaine | Protectrice
Exorciste Humaine | Protectrice
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Etre avec son mari, chasser des sorciers noirs, être avec son mari, s'entrainer, être avec son mari, chanter, lire, écrire, être avec son mari, regarder la Lune et sortir la nuit, surtout avec son mari, et être avec son mari.
LOCALISATION : Little Angleton
CITATION DU PERSONNAGE : Sans le Mal, il ne pourrait y avoir le Bien, sans la Mort il ne pourrait y avoir la Vie, sans les Ténèbres, il ne pourrait y avoir de Lumière. Toutes les forces opposées sont complémentaires...

MESSAGES : 562
DATE D'INSCRIPTION : 22/12/2010

Niveau du personnage
Point RP:
58/100  (58/100)
Point Membre:
207/100  (207/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: Pureté [Laure-Vanessa]   Ven 9 Nov 2012 - 2:29

J’aime penser. Il n’y a plus de limites imposées à notre esprit, nous sommes libre lorsque nous pensons, nous sommes nous-même… En tout cas cette séance de méditation me fait du bien, je sens enfin une tension accumulée depuis un certain temps se détendre au fond de moi, et cela est vraiment agréable… J’avais encore du temps devant moi, je pouvais alors continuer tranquillement mon exercice. Cette fois si, je cherchais à atteindre un niveau plus élevé, un niveau où les battements de mon cœur deviennent très lents, où ma respiration devient imperceptible, ou je ne sens plus ni bras, ni jambes, ni aucuns membres, où il n’y a que moi, Lunna, mon âme…
C’est un état très difficile à atteindre, je n’ai pas encore le niveau, mais rien que d’essayer me détend…

-Bonjour…

De quoi ? Et bien finalement je pense que je méditerai ce soir dans mon lit, car il serait fort impoli d’ignorer quelqu’un pour se consacrer à ses intérêts personnels non prioritaire. Je me disais bien qu’il m’a semblé sentir une présence approcher, mais je n’étais pas sûr qu’elle m’aurait vu, c’est pour cela que j’ai préféré attendre qu’elle vienne vers moi si elle me voyait, ce qui fût le cas… Je me tournai vers mon interlocutrice je dirai à la voix, une jolie adolescente aux jolie cheveux blonds qui s’avançait vers moi sans hésitation. Cependant, quelque chose n’avait pas l’air d’aller chez elle, j’ai l’œil pour ça, et surtout du coup un instinct qui me dit de l’aider si quelque chose n’allait pas, je me reconnais bien là… Mais qu’en est-il de la politesse enfin, je dois lui répondre.

-« Bonjour jolie jeune fille, comment allez-vous ? »

N’y a-t-il que moi qui ne sais jamais si je dois tutoyer ou vouvoyer un jeune homme ou une jeune femme de cet âge ? J’hésite toujours, puis fini par vouvoyer, comme ça je ne prends aucun risque, mais je dois avoir l’air étrange des fois du coup… Pourquoi « jolie jeune fille » ? Et bien parce que c’est une fille, qu’elle est jeune et jolie, que pourrait-il y avoir de plus comme raison, cela permet en même temps de rester un minimum correct, c’est toujours agréable de se faire qualifier de « jeune » et « jolie », même si on ne s’en rend pas forcément compte… Sinon, je sais que cela peut paraître impoli de demander à quelqu'un s'il va bien alors que l'on ne le connait même pas, mais ça ne m'empêchera pas de dormir cette nuit que de demander des nouvelles à une inconnue sur son état...
J’observai rapidement la fille en face de moi. Son visage de porcelaine donnait d’elle une image d’innocence et de pureté, elle était magnifique… Je laissais mes yeux plonger dans les siens, deux paires de saphirs qui se fixent mutuellement, un premier point commun entre elle et moi. Puis, aimant son physique, je lui lançai un sourire. Méditation, tu attendras encore un peu…


_________________


Lunna câline Invité ♥



Dernière édition par Lunna Hofthenight le Dim 3 Fév 2013 - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pureté [Laure-Vanessa]   Jeu 13 Déc 2012 - 20:11

Laure la salua gentiment, sous ses airs de petite fille bien sage il n’était pas rare de la voir pleine de vie et pleine d’idées plus étranges les unes que les autres. D’un ordinaire polie elle s’apprêtait a répondre quand brusquement, leurs regards se croisèrent, il y eut un long silence. Quelque chose venait de piquer sa curiosité d’un coup assez violent, ces yeux qui la regardaient longuement et plus encore cette sorte d’attirance qu’elle leur trouvait, des yeux captivants… Elle finit par reprendre ses esprits, un peu embarrassée d’avoir laissé cette personne agréable avec elle sans réponse
- bien et toi ?
Non, elle n’aimait pas vouvoyer les gens mais le fait que les autres le fassent avec elle ne la gênait pas plus que ça. Quand elle vouvoyait des gens, ce qui arrivait bien que se soit rare, s’était pour s’adresser a des gens qu’elle ne fréquentait pas ou cherchait a éviter. Pourtant sans connaître la femme devant elle, Laure ne se sentait pas particulièrement menacée. Pourtant sa mère lui avait dit plus d’un million de fois « ne parles pas aux inconnus » mais cela lui importa peu et elle se permit même, dans un élan de gentillesse de tendre une main polie vers la femme devant elle, elle serrait contre elle le peu de biens qui lui appartenaient personnellement, ne pouvant repousser la mèche châtain qui lui tombait sur les yeux. C’était trop bête qu’elle ait perdu sa barrette bleue plus tôt dans la journée.
-Laure Lowel. Et toi ?
Il n’était pas rare pour elle que les gens la connaissent, ou au moins son nom de famille dans la ville où elle habitait précédemment mais le contraire ne la dérangeait pas d’avantage. Elle s’était plus ou moins montrée agréable de son coté, elle sait que sa beauté trompe en partie sur ses pensées et que beaucoup ne voudraient pas la connaître si on voyait sur son visage toutes les idées qui lui passent parfois dans la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Exorciste Humaine | Protectrice
Exorciste Humaine | Protectrice
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Etre avec son mari, chasser des sorciers noirs, être avec son mari, s'entrainer, être avec son mari, chanter, lire, écrire, être avec son mari, regarder la Lune et sortir la nuit, surtout avec son mari, et être avec son mari.
LOCALISATION : Little Angleton
CITATION DU PERSONNAGE : Sans le Mal, il ne pourrait y avoir le Bien, sans la Mort il ne pourrait y avoir la Vie, sans les Ténèbres, il ne pourrait y avoir de Lumière. Toutes les forces opposées sont complémentaires...

MESSAGES : 562
DATE D'INSCRIPTION : 22/12/2010

Niveau du personnage
Point RP:
58/100  (58/100)
Point Membre:
207/100  (207/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: Pureté [Laure-Vanessa]   Sam 29 Déc 2012 - 18:17

La jeune adolescente aux cheveux dorés ne paraissait pas totalement à l'aise. Est-ce moi qui l'intimide ? Ou l'était-elle déjà avant de venir ? Il faudra que je lui demande si elle ne m'en parle pas. Non je ne suis pas une harceleuse, mais que voulez-vous, ma nature est d'aider les autres humains, je suis ainsi, j'en suis fière et je le resterai jusqu'au jour où mon esprit s'envolera vers la Lune, et au risque de passer pour une égoïste, je ferai en sorte que ce jour arrive le plus tard possible.

-Bien et toi ?

Bon et bien à ce que je vois, la jeune fille ne s'embête pas comme moi à hésiter entre vouvoiement et tutoiement, ce que j’interprète comme des informations sur son caractère, la franchise et l’extraversion en l’occurrence, des qualités si elles sont bien dosé, comme tout d'ailleurs, l’excès, quel qu'il soit est néfaste, même pour les choses positives tel que le bonheur.

-Ça va, j'étais en train de méditer un peu afin de me détendre. Que fais-tu ici ?

Oui du coup je peux la tutoyer, il n'y a plus de malentendu à ce sujet, et ça m'arrange pour être franc, j'ai toujours du mal à vouvoyer une jeune fille de 16 ou 17 ans, peut-être parce que je suis du genre à être proche des gens, et que le vouvoiement instaure une certaine distance avec eux, ce que je préfère éviter. La vie n'est pas faite pour être vécue seule, et même si des fois je suis une femme solitaire, je préfère être bien entourée par ceux que j'aime. Puis je me souviens que je voulais lui demander quelque chose.

-Tu as l'air d'être tracassée par quelque chose, je peux peut être t'aider si tu veux.

Oui je sais que théoriquement on ne juge pas si une personne va bien ou non quand on ne connaît même pas son prénom, et on ne propose pas son aide comme ça pour cette raison à un ou une inconnue, mais ça ne sert à rien d'essayer de me placer dans la normalité, les gens normaux ne torturent pas par la pensé et ne deviennent pas invisible.

-Laure Lowel. Et toi ?

Assez laconique comme réponse, elle ne doit pas être du genre à en déballer des tonnes sur elle spontanément, ce qui est une qualité, cela évite de dire quelque chose sur soit qu'il ne faut pas et de voir cette information utilisée contre sois même... Je suis plus ou moins pareil, dans le sens où je parle, mais j'ai appris à contrôler mes dires, et c'est loin d'être parfait...
Et sinon pour ce qui est de cette fille, je n'ai jamais entendu parler d'elle. C'est handicapant de ne connaître personne, je disais plus haut que j'allai sans problème vers les gens, mais pourtant ce n'est pas encore suffisant...

-Lunna Hofthenight, enchantée.

Oui je sais, mon nom et mon prénom ressemble à un jeu de mot digne d'un enfant de cinq ans, mais qu'importe, je les porte avec fierté. Je pensais spontanément à mes parents, et porta instinctivement ma main à mon pendentif... Maman, papa...


_________________


Lunna câline Invité ♥



Dernière édition par Lunna Hofthenight le Dim 3 Fév 2013 - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pureté [Laure-Vanessa]   Sam 29 Déc 2012 - 21:36

Lunna… au moins ce n’est pas un nom imprononçable ou tout bêtement incroyablement difficile a retenir. Laure regarde la femme nostalgique devant elle et qui affiche un petit sourire discret, mais cela est très bref et elle s’assoit au sol, contre l’une des paroi calcaire pour griffonner sur son carnet. Non ! Cette fois elle ne dessinera pas l’étranger ! Cette fois c’est le visage de cette nouvelle amie qu’elle pense s’être faite. Elle veut, comme elle le dit si bien, capturer l’image de cette amie et surtout ce moment de tranquillité. Sans la regarder plus qu’il ne lui faut elle entame quelques traits.

- je me suis fâchée avec des gens… mais je ne peux pas en parler.

Comment expliquer a quelqu’un de l’extérieur qu’elle s’était mise en colère contre un autre enfant dans le parc. Que celui là même s’était effondre au sol comme un poids à étouffer et cracher son sang ? Comment dire ne serait ce qu’elle était différente de tous les autres et qu’elle réveillait des choses monstrueuses en elle quand on touchait au peu de souvenirs de sa vie avant ? Personne ne devait savoir ! Non ! Personne et jamais ! Si bien que même à Pandora et tous les autres du Mystery Laure n’avait jamais montré le moindre instant de colère. De peur que cette chose en elle ne revienne tuer tout le monde.

- de la méditation ? C’est juste pour ceux qui n’ont rien à faire de leurs journées !

Et non, contrairement à ce que l’on aurait puit penser la jeune Lowel n’avait pas sa langue dans sa poche quand il s’agissait de donner son opinion sur tel ou telle fantaisie humaine. Pas qu’elle ne crut jamais aux fantômes, aux mauvais esprits ni aux démons, simplement que cela n’avait jamais rien donné sur elle et qu’elle avait vite renoncé à cet exercice idiot pour saisir fermement son crematorium et reprendre ses gribouillages incessants.
Et si malgré quelques remarques déplaisantes avait parcourut l’espace entrouvert de ses lèvres se ne fut pas pour être plus méchante qu’il n’y paraisse. Simple réflexe pour ne pas se laisser aisément marcher sur les pieds. Ce qui sembla le plus lui déplaire dans cette conversation ce fut peut être de voir Lunna poser les doigts sur son carnet de croquis. Cela n’avait duré qu’une seconde, comme l’une de ces choses que l’on croit voir mais ne sont pas réelles. Laure l’avait fusillé jusqu’au fond du cœur en un unique regard. Puis elle avait reprit l’air de rien. Comme si cela n’avait pas été.
Bien sur elle lui montrerait son portrait ! Mais quand elle-même l’aurait décidé et personne d’autre. Tout d’abord parce que c’était SON carnet, a elle et rien qu’a elle, deuxièmement parce qu’elle est très sure d’elle au moins sur son coup de crayon, troisièmement parce que cela permet de garder un peu plus longtemps cette inconnue avec elle et qu’elle se sent pendant ce temps moins seule et enfin parce qu’elle a bien l’intention de se venter, lorsque ce portrait sera fini, de ses talents. Après tout elle est encore enfant et a cet age c’est important pour elle de se sentir un peu importante, un peu meilleure que les autres. Certes c’est totalement ridicule ! Mais si quelqu’un pouvait imaginer comme c’est agréable quand on a rien que d’être un peu admiré même pour des broutilles.
Revenir en haut Aller en bas
Exorciste Humaine | Protectrice
Exorciste Humaine | Protectrice
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Etre avec son mari, chasser des sorciers noirs, être avec son mari, s'entrainer, être avec son mari, chanter, lire, écrire, être avec son mari, regarder la Lune et sortir la nuit, surtout avec son mari, et être avec son mari.
LOCALISATION : Little Angleton
CITATION DU PERSONNAGE : Sans le Mal, il ne pourrait y avoir le Bien, sans la Mort il ne pourrait y avoir la Vie, sans les Ténèbres, il ne pourrait y avoir de Lumière. Toutes les forces opposées sont complémentaires...

MESSAGES : 562
DATE D'INSCRIPTION : 22/12/2010

Niveau du personnage
Point RP:
58/100  (58/100)
Point Membre:
207/100  (207/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: Pureté [Laure-Vanessa]   Lun 31 Déc 2012 - 16:59

La jeune fille, Laure, me regarda brièvement, puis s’assit contre une des parois. L’espace d’une seconde, je me dis qu’elle aussi allait méditer, mais non, elle sorti un crayon et un carnet, et après m’avoir lancé un rapide coup d’œil, elle se mit à faire courir son crayon sur le papier. A en juger par les mouvements de son outil, elle dessinait, quoi, je l’ignore. Elle décida aussi de me répondre pendant qu’elle œuvrait.

- je me suis fâchée avec des gens… mais je ne peux pas en parler.

Encore une réponse laconique, elle n’a vraiment pas l’air bavarde cette fille, mais qu’importe, c’est toujours agréable de parler, même avec une statue, enfin ce n’est pas le cas, mais j’ai déjà vu plus loquace. Je me demandais également ce qu’elle dessinait, de manière presque compulsive, mais je ne regarderai pas, ce ne serait pas correct, j’attendrai qu’elle me le dise, me le montre, ou ton simplement je lui demanderai. Bon, si elle ne veut pas en parler, je respecte son choix, et puis je me vois mal harceler une inconnue pour quelque chose d’aussi futile qu’une dispute, enfin c’est relatif, si ça se trouve, les conséquences en sont graves. Mais il vaut mieux qu’elle ne m’en parle pas plutôt que je la force…

-A ta guise, je ne te forcerai pas en parler, mais cela-dit, ça a l’air d’être un fardeau pour toi, je peux comprendre plus de choses que tu l’imagines, alors n’hésites pas.

Oui, j’ai dit que je ne la harcèlerai pas, mais ça ne veut pas dire que je ne vais pas tenter de l’aider. J’ai vu mes parents se faire tuer sous mes yeux, j’ai eu du sang sur les mains dès l’âge de seize ans, je sais que d’autres en ont eu plus tôt que ça, mais j’ai vécu ces deux chocs en même temps, et cette expérience m’a changé. Je n’étais pas destinée à être celle que je suis aujourd’hui, je n’aurais jamais dû être ici… Tout ça pour dire que je suis capable de comprendre bon nombre de problèmes.

-De la méditation ? C’est juste pour ceux qui n’ont rien à faire de leurs journées !

Bon, très bien, deux choix s’offrent à moi, défendre mon point du vue, ou la provoquer gentiment pour ensuite défendre mon point de vue. Vu qu’elle ne va pas spécialement bien, je choisis la deuxième option. Qui sait, elle a peut-être de l’humour malgré tout. Et puis concernant mes journées, si elle savait... Je suis justement là pour m'en reposer de mes journées.

-Oui tu as raison, c’est vrai que de reproduire le monde sur des feuilles de papier est autrement plus utile.

A cela j’ajoute un petit sourire, en espérant qu’elle ne le prenne pas mal, je ne critique évidemment pas le dessin, je cherche juste à lui faire développer ses propos, ça l’aidera par la suite, je lui rends service au final. Bon, commençant à cerner globalement le type de personne qu’elle est, je pense qu’elle n’appréciera pas, mais tant pis, j’assumerai.
Je suis quand même prêt à me saisir de mon arme, cette fille n’a pas l’air dangereuse, mais elle a l’air impulsive, à en juger par le regard foudroyant qu’elle m’a lancé l’espace d’un instant sans que je comprenne pourquoi… Etrange.

_________________


Lunna câline Invité ♥



Dernière édition par Lunna Hofthenight le Dim 3 Fév 2013 - 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pureté [Laure-Vanessa]   Lun 31 Déc 2012 - 19:47

-Oui tu as raison, c’est vrai que de reproduire le monde sur des feuilles de papier est autrement plus utile.

Laure lui sourit en retour avant de replier les pages de son carnet et finir son croquis un air assez tracassé sur le visage. C’était une conversation entre inconnues digne de ce nom. A croire que chacune d’elle cherchait a garder le silence, surtout Laure qui était bien plus habituée a sa solitude et donc avait tendance a paraître muette. C’était a peine si elle ne passait pas des journées sans décrocher un mot. Si bien qu’à la longue elle retombe dans sa bulle d’isolement, comme si plus rien d’autre que ce croquis ne pouvait attiser sa curiosité, son attention. Elle râle, attrape la gomme de son crayon, efface les yeux.

- non ce n’est pas ça !

Elle dévisagerait presque Lunna devant elle. Ensuite vient le contour du visage, les autres traits sans pour autant les effacer. Puis quand tout semble plutôt correct elle frotte du bout de l’indexe quelques zones aussi bien sur le visage que les cheveux et les épaules et enfin elle se décide a le retourner. Bien que se soit encore assez confus on y voyait quand même plutôt clairement le visage de Lunna avec une ressemblance frôlant la folie. Après tout elle ne pouvait pas vraiment le nier et elle ne sentait pas une réelle agressivité chez cette inconnue. Qu’est ce que cela lui aurait coûté de la dessiner sinon un peu de son temps et de son crayon.

- tu vois ça vaut le coup parfois !

Elle lui tendit son carnet, la laissant le prendre avant de se relever et se dresser a coté d’elle peut être un peu trop soudainement pour laisser a Lunna le temps de se demander ce qui lui prenait. Elle avait un regard vague et brillant en contemplant son propre croquis et d’une certaine façon une vague de fascination la traversait. Elle aimait peut être plus la compagnie de cette personne qu’elle ne connaissait pas que celle de son silence. Pendant plusieurs minutes elle hésita avant de finalement se décider à ouvrir la bouche a nouveau. Certes, ce n’était pas la manière la plus… courtoise de dire ce qu’elle avait fait a cet enfant mais si elle pouvait l’accepter peut être qu’elles seraient plutôt amies qu’ennemies.

- dis… Lunna jusqu’ou tu peux comprendre toi ?

Non elle n’allait pas la brutaliser, ou du moins pas dans le cas ou elle était a coté et qu’elle n’en avait pas particulièrement peur. De préférence une sorte de neutralité passagère, une confiance soumise a l’expérience de l’amitié avec une personne dont elle ne connaissait rien mis a part son nom et qui, de façon réciproque ne savait pas grand-chose sur elle.
Et puis cela a assez duré et elle pose une main sur son carnet comme pour demander à le reprendre. Sa confiance a toujours ces limites et elle est actuellement de courte durée. Surtout en voyant Lunna qui tourne les pages et croise a toutes les pages déjà pleines de coups de crayons le même visage froid et sévère parfois.
A vrai dire elle était un peu mal à l’aise, comment dire qu’elle est obsédée par cette personne qu’elle ne connaît pas. Est-ce que se serait pas plutôt de la honte ? Non peu importe, elle garde ses doigts fins sur le carnet sans rien dire, le regard plus bas. Qu’est ce qu’elle va penser d’elle maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Exorciste Humaine | Protectrice
Exorciste Humaine | Protectrice
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Etre avec son mari, chasser des sorciers noirs, être avec son mari, s'entrainer, être avec son mari, chanter, lire, écrire, être avec son mari, regarder la Lune et sortir la nuit, surtout avec son mari, et être avec son mari.
LOCALISATION : Little Angleton
CITATION DU PERSONNAGE : Sans le Mal, il ne pourrait y avoir le Bien, sans la Mort il ne pourrait y avoir la Vie, sans les Ténèbres, il ne pourrait y avoir de Lumière. Toutes les forces opposées sont complémentaires...

MESSAGES : 562
DATE D'INSCRIPTION : 22/12/2010

Niveau du personnage
Point RP:
58/100  (58/100)
Point Membre:
207/100  (207/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: Pureté [Laure-Vanessa]   Jeu 3 Jan 2013 - 22:46

Laure parut bien prendre ma plaisanterie à en juger par le sourire qu’elle me rendit, juste avant de replonger dans son œuvre. Sa carapace de silence se referma alors sur elle une nouvelle fois. Puis elle rompit son propre silence. Enfin c’est à moitié vrai quand je dis son silence, c’est aussi le mien, car je ne parle pas à ce moment-là, mais je suis néanmoins plus loquace qu’elle. Après, le laconisme n’est pas un défaut, bien au contraire, il renforce l’identité de la personne, instaure même un certain mystère aux gens de son entourage, cela peut se révéler utile, créer un charisme ou une réputation qui peuvent avoir quelques utilités par la suite. Mais n’ayant pas souffert de ce problème, je ne pourrais pas citer d’exemples…

- Non ce n’est pas ça !

Elle prononçait ces paroles en me fixant presque avec rage, mais ça n’en était pas, plus une certaine conviction afin d’appuyer ses dires, elle mettait naturellement du poids à ses arguments en faisant ainsi, une capacité très convaincante je dois dire, car pendant un instant j’étais prêt à réfléchir à ce que j’avais dit, avant de me rappeler que je ne le pensais pas, et que j’avais juste dis ça pour la provoquer gentiment. Puis elle replongea son regard saphir dans ses pages, avec une expression de fascination, un peu comme si elle était en admiration face à sa propre œuvre. Une bien belle chose quand on y pense, le travail d’un maître doit avant tout être reconnu par lui-même avant que le monde se prosterne devant sa réussite. La fille devant moi est-elle un grand maître ? Ce qu’elle m’a montré juste après me prouve que si elle n’est pas « grande », elle a un niveau de maîtrise hors du commun, un niveau de maître.

-tu vois ça vaut le coup parfois !

Et sur cette phrase, elle me tendit alors son carnet, d’un air décidé, comme si cette décision lui en coûtait au fond d’elle. Je pris l’objet dans mes deux mains, plantai mon regard dans le sien pour en déceler un indice sur ses émotions, puis n’en voyant aucun, baissa lentement le regard afin de contempler sa création. C’était bien un dessin, mais quel dessin, c’était… moi qui était représentée sur le papier, et il ne me fallut pas longtemps pour e reconnaître, je cru voir une photographie de mon miroir la dernière fois que je l’ai vu, c’est-à-dire ce matin, cette fille avait un talent hors du commun, je l’admets sans aucune hésitation, Tout était là, les ombres, les détails… Et le plus incroyable, c’est que ce n’était qu’un croquis, j’essaye alors d’imaginer à quoi ressemblerait une « véritable » œuvre venant de sa main…

-Je suis impressionnée, tu es réellement douée pour le dessin, est-ce un don naturel, ou est-ce que tu fais des études d’art ?

Je devais aussi lui donner une réponse concernant ses paroles sur la méditation et sur sa réponse, en espérant pouvoir l’aider à comprendre.

-Ce que je cherchais à te faire comprendre en te répondant ainsi, c’est qu’au final le dessin n’est pas plus important que la méditation. Observes, quand tu dessines, que fais-tu, tu retranscris la réalité sur un support, pour faire ressortir une chose ou une autre en particulier par rapport à d’autres, et aussi par rapport à toi, cela t’aide, te détends ou autre chose je ne sais pas. Cela te permet également de conserver le souvenir d’un moment particulier. Maintenant regardes la méditation, pourquoi est-ce que je médite ? D’abord pour analyser le monde qui m‘entoure, je fais le vide dans mon esprit, et ne me focalise que sur certaines choses pour pouvoir les observer plus en détails, et en apprendre plus sur elle. Donc comme le dessin, je cible certaines choses en particulier. Ensuite, cela a un effet sur moi, cela m’aide à être calme, plus sereine et donc plus efficace, pour ensuite mieux faire ce que tu pourrais considérer comme « utile ».

Je pense avoir été suffisamment claire, je ne veux pas non plus lui sortir une thèse sur la méditation non, ce n’est pas mon but. Après, j’espère que mes paroles l’auront convaincues…
Alors que je lui parlais, Laure parut hésiter, puis me demanda enfin ce qu’elle voulait savoir, même si, pour cela, elle eut l’air d’avoir eu à peser le pour et le contre.

-Dis… Lunna jusqu’où tu peux comprendre toi ?

Jusqu’où ? Jusqu’à un certain point assez avancé, malgré mon âge encore jeune, j’ai vécus bien plus d’expérience plus ou moins marquantes que la majorité des femmes de mon âge, et cela modifie le jugement que l’on a sur son prochain, je peux l’assurer.

-Jusqu’où ? Jusqu’à des mains couvertes de sang et la vue de celui des êtres qui nous sont proches, jusqu’à l’incompréhension, la solitude, le besoin de se faire accepter. Je comprends jusqu’à ces choses-là, et même plus encore je suppose.

Tout en parlant, je mis ma main sur mon pendentif en forme de lune ornée d’une croix, en disant ça, je me remémore le passé, cette nuit, mes parents, un assassin, du sang, la mort… Evidemment, je ne pouvais pas lui dire tout cela explicitement, cela choquerait trop une simple humaine, si elle en est-une. En revanche, si cette jeune fille vient de l'orphelinat par exemple, elle connaît surement de tels choses, car presque aucun jeunes de l'orphelinat n'a eut une enfance douce.

-Pourquoi cette question ?

Oui, je sais que cette question est inutile, elle partait pour me le dire d’elle-même, d’où cette question qu’elle parut tant hésiter à poser.
Ayant bien admiré sa reproduction de moi-même, je voulus voir rapidement si d’autres croquis de la même qualité avaient été dessinés, mais je ne pus feuilleter le carnet pendant bien longtemps, car elle posa sa main dessus, voulant me signifier qu’elle désirait reprendre son bien, que je lui rendis avec un léger sourire. Mon instinct protecteur reprend le dessus, je veux protéger cette jeune fille, je le ferais.

_________________


Lunna câline Invité ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pureté [Laure-Vanessa]   Dim 31 Mar 2013 - 21:48

- Et bien en fait je...

Finalement c'est bien plus difficile qu'on ne pourrait le penser que de dire quelque chose qui, pendant une dizaine d'années a été un secret couvert de mystères et de mauvaises choses. Le temps de commencer sa phrase que l'atmosphère se tendit.

- Non laisse tomber. Je ne pourrais pas t'expliquer.

Sur ses mots la gamine fit volte face, cachant ses tracas sous un très beau sourire. Impossible de faire comprendre aux autres le mal qui la dévore. Impossible de se débarasser de cette capacité a faire souffrir ceux qui lui font mal.

Le silence se reforme comme une affreuse forme de tention. Elle regarda un moment dans le vide avant de ce décider. Il fallait qu'elle rentre. Sa place n'était pas dehors mais bien au Mystery.

- je vais rentrer maintenant.

Tout était beaucoup trop étrange pour qu'elle ne puisse l'expliquer et le fait qu'elle se balade dehors en pleine nuit ne l'inquietait pas. Ou du moins pas particulièrement. Pas pour elle.

Elle ramassa ses affaires et sortit a la hate. Ne surtout pas laisser le temps de poser des questions auquelles Laure ne voudrait surtout pas répondre. Ne pas laisser le temps a qui que se soit de la retenir. Meme si d'un autre coté cela lui plairait de pouvoir comprendre et en parler comme d'une chose normale. Pas comme si son existance était un crime contre l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Exorciste Humaine | Protectrice
Exorciste Humaine | Protectrice
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Etre avec son mari, chasser des sorciers noirs, être avec son mari, s'entrainer, être avec son mari, chanter, lire, écrire, être avec son mari, regarder la Lune et sortir la nuit, surtout avec son mari, et être avec son mari.
LOCALISATION : Little Angleton
CITATION DU PERSONNAGE : Sans le Mal, il ne pourrait y avoir le Bien, sans la Mort il ne pourrait y avoir la Vie, sans les Ténèbres, il ne pourrait y avoir de Lumière. Toutes les forces opposées sont complémentaires...

MESSAGES : 562
DATE D'INSCRIPTION : 22/12/2010

Niveau du personnage
Point RP:
58/100  (58/100)
Point Membre:
207/100  (207/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: Pureté [Laure-Vanessa]   Lun 1 Avr 2013 - 10:10

Laure parut hésiter en entendant mes paroles, comme si j’avais dit quelque chose qu’il ne fallait pas. Peut-être est-ce juste parce que je lui ai demandé la raison pour laquelle elle voulait savoir si je pouvais comprendre, sans même que je sache de quoi elle parlait. Peut-être était-ce par rapport à un souvenir douloureux, ce qui serait finalement assez logique, tous les signes sont ici, une gêne pour en parler, des hésitations, des crispations…

- Et bien en fait je...

Elle ne savait plus quoi dire, elle avait dû vraiment hésiter à me poser sa question, si bien qu’elle dû le faire d’un coup en une expire, alors que tout en elle lui hurlait de ne pas le faire... Résultat, elle ne devait pas avoir réfléchit à ce que je pouvais répondre, et à la façon dont elle aurait pu prendre mes réponses.
Je posais une main affectueuse sur son épaule, afin de l’aider à se calmer, mais en sachant très bien que cela n’était que psychologique, je n’ai pas de don qui pourrait apaiser les gens, à mon plus grand regret… Non, je ne peux que les tourmenter d’avantage avec cette capacité, alors je dois les aider sans magie, et elle serait pourtant la bienvenue des fois.

- Non laisse tomber. Je ne pourrais pas t'expliquer.

Sur ces mots, elle me tourna le dos, reformant dans la grotte un profond silence. J’avais vu juste, il s’agissait bien de quelque chose dont il était difficile de parler avec un inconnu. Mais pourquoi ne pourrait-elle pas m’expliquer ? Était-ce parce que c’était trop difficile pour elle ? Avait-elle peur que je la juge ? La repousse ? Ce n’était pourtant pas mon genre, et c’est ce que j’essayais de lui faire comprendre depuis le début.
Alors que je me perdais dans mes réflexions, Laure brisa le silence qui devenait oppressant.

- je vais rentrer maintenant.

Rentrer ? Déjà ? Alors qu’elle commençait tout juste à me parler d’elle… J’espère que ce n’est pas une fuite masquée par une obligation de retour de l’endroit d’où elle venait à une certaine heure, ce serait assez… lâche. Enfin ce mot est bien trop fort, non, mais cela voudrait dire qu’elle serait très effarouchée, par moi ou par notre discussion tout simplement. Elle ne voulait même pas me laisser le temps d’en placer une, juste après avoir prononcée ses paroles, elle avait pris ses affaires. Je n’allai pas la poursuivre, mais pas pour autant la laisser s’en aller sans dire un mot, juste en la regardant.

-As-tu peur que je te juge, Laure ?

Puis une dernière phrase pour si elle ne revient pas.

-Si tu veux je reviendrais ici dans une semaine le même jour à la même heure, ça me ferait plaisir de te revoir.

Bon, qu’est-ce que j’avais de prévu la semaine prochaine moi ?...

_________________


Lunna câline Invité ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pureté [Laure-Vanessa]   Lun 1 Avr 2013 - 11:18

- Si c'était juste la peur que tu me juge...

Comment ça de la peur ? Tout le monde me jugeais, tout le temps, partout. L'air prend soudain une odeur cuivrée, l'ambiance électrique.
je ne reviendrais pas.

A peine avait elle rejoint les petits santiers pour rentrer qu'elle voulu la petite lampe dans son sac. Au détail qu'elle n'avait pas son sac. Dans ce genre de circonstance il est surprenant de voir a quel point les gens sont rapides pour retourner sur leurs pas. Lorsqu'elle fut de retour, environ une demi heure plus tard, Lunna était toujours là, elle avait le choix. Revenir comme si elle était furieuse, prendre ses affaires et repartir aussi sec ou alors s'excuser de revenir déranger.

Curieusement elle opta pour une solution loin de ses habitudes et entra pleine de rage. Enfin au détail qu'elle n'a pas regardé ou elle allait. Et BIM!
Machinalement elle avait frotté ses yeux. Elle entra et percuta Lunna. Déja le choc était assez déplaisant mais comme si cela ne suffisait pas, Laure dans son stress a l'idée de lui faire mal se retrouva a utiliser cette chose en elle. La décharge fut vive et personne n'aurait eut le temps de contré une attaque d'une telle violence aussi soudaine.

Instinctivement elle recula jusqu'à la paroi de la caverne, son sac étant resté au pieds de Lunna après le choc.

-Je... … je...


Tu quoi Laure ? Sauve toi ! Pauvre cruche ! Barre toi ! Disparaît ! Tu ne fais que du mal aux autres ! Pourtant ses jambes frèles restent clouées au sol. Impossible pour elle de bouger. La douleur ne va pas durer longtemps mais sufisement pour que cette personne la déteste. Les sentiments d'une personne varient en fonction de ce qu'on lui fait. Et il ne faut pas etre un génie pour ce dire que Lunna la deteste maintenant. Mais impossible de fuir, impossible de bouger. La crainte se lit dans ses yeux et ses lèvres se tordent sous des balbutiements imcompréhensibles de terreur.
Et toujours cette pensée qui obscure ses pensées. Il faut qu'elle parte. Il faut qu'elle se sauve. Il faut qu'elle se sauve le plus loin possible, le plus vite aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Exorciste Humaine | Protectrice
Exorciste Humaine | Protectrice
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Etre avec son mari, chasser des sorciers noirs, être avec son mari, s'entrainer, être avec son mari, chanter, lire, écrire, être avec son mari, regarder la Lune et sortir la nuit, surtout avec son mari, et être avec son mari.
LOCALISATION : Little Angleton
CITATION DU PERSONNAGE : Sans le Mal, il ne pourrait y avoir le Bien, sans la Mort il ne pourrait y avoir la Vie, sans les Ténèbres, il ne pourrait y avoir de Lumière. Toutes les forces opposées sont complémentaires...

MESSAGES : 562
DATE D'INSCRIPTION : 22/12/2010

Niveau du personnage
Point RP:
58/100  (58/100)
Point Membre:
207/100  (207/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: Pureté [Laure-Vanessa]   Lun 1 Avr 2013 - 12:56

De ce qui venait de se produire, je me suis attendue à deux réaction venant de Laure, soit elle revient vers moi, soit elle continu son chemin. Pour commencer, je pensais que ce ne serait pas première option qui serait choisie, étant donné que je la voyais revenir sers moi en courant, environ trente minutes après son départ. J’étais en train de réfléchir à ce que je pourrais lui dire, mais je n’en eus le temps, mes pensées coupées par en grand choc, Laure, qui avait l’air de ne plus se contrôler correctement venait de me percuter de plein fouet. Je n’étais pas dissimulée, alors je pensais qu’elle me verrait, pour cela je ne me suis pas du tout méfiée. Le choc me fit voler en arrière, et je tombais sur le dos à terre. Par reflexe, je fis une roulade arrière et me retrouvai debout tout de suite après. Ma première réaction fut de fixer Laure afin d’être sûr qu’elle allait bien. Elle paraissait complètement déboussolée et paniquée. Je commençai à aller vers elle pour l’aider mais je fus arrêtée par une douleur qui me paralysait. Sans transitions, mon état passait de normal à endolorie, mais bien endolorie, quelque chose que je n’avais jamais ressentie. Je me courbai en deux, étouffant une plainte de douleur en grognement. De la magie, je pouvais sentir le flux et sa direction. La douleur m’empêchait de réfléchir et de prendre conscience de ce qui m’entourait, alors pour me sortir de là, j’utilisai ce que je détestais le plus : mon don. Je le lançai dans la direction d’où provenait le sort. Rapidement, je compris que le sort de torture venait de Laure, alors immédiatement, je cessai d’utiliser mon don, de toute manière le sort avait cessé de son côté, aucune magie ne venait d’elle. N’ayant pas mis de puissance dans mon don, l’effet ne serait pas immédiat, mais progressif. Malheureusement, ce don n’a pas de puissance, mais il a une durée. Elle serait courte pour elle, mais chaque secondes de ce sort peut être insupportable pour ma victime.

-Je... … je...

Ressentait-elle les effets de ma magie ? Non je ne pense pas, elle avait l’air sous le choc de ce qui venait de se produire. De mon côté, la douleur avait pratiquement cessée. Je pouvais me relever péniblement, et marche lentement. Laure était contre une paroi, terrorisée, à la limite des larmes. Le moment qui allait suivre serait terrible, et je m’en voulais déjà. Alors, ne réfléchissant plus, je m’approchai d’elle et la pris dans mes bras.

-Pardonne-moi, j’ai agis sans réfléchir pour me défendre, je suis là…

Je ne sais pas si elle comprenait pourquoi je disais ça, mais elle le saura bien assez vite, j’espère qu’elle n’a pas vécu d’évènements vraiment horrible dans sa vie…

_________________


Lunna câline Invité ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pureté [Laure-Vanessa]   Mar 2 Avr 2013 - 18:48

Son corps tout entier tremblait contre celui de Lunna sans pour autant chercher a se débattre puis après quelques instant une main hésitante s'était agripée dans son dos.

- je... je voulais pas... je suis désolée...

Les yeux innondés de larmes c'est tout ce que Laure fut en mesure de dire, déjà blottie contre les tissus chauds qui l'appaisaient. Depuis combien de temps on ne l'avait pas prise dans les bras ? Calmée ? Rassurée ? Depuis trop longtemps.

Elle soupira d'aise et se laissa bientôt presque tomber.

Finalement elle resta quelques longues minutes avec Lunna sans vouloir la lacher.
tu seras là ? La semaine prochaine...
Elle dressa vers la jeune femme de grands yeux inquiets en esperant a tout prix que celle ci ne soit pas revenue, entre temps, sur ses mots.

- je peux revenir la prochaine fois ? S'il te plait ?

Elle ressemblait curieusement a une petite fille entêtée mais avec un sourire qui bien que dificilement dissimulé était présent la... quelque part au fond de ses yeux, circulant sur son visage jusqu'à ses lèvres tordues entre culpabilité, désaroi et un espoir presque palpable.

Quelque chose venait de renaitre comme le phoenix en elle. Un nouvel espoir, un début de confiance. Un petit bout de rien mais qui, venant d'éclore la laissait dans une vulnerabilité due a son attente, les yeux rivés sur les lèvres dont elle attendait les mots avec une impatience débordante.
Revenir en haut Aller en bas
Exorciste Humaine | Protectrice
Exorciste Humaine | Protectrice
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Etre avec son mari, chasser des sorciers noirs, être avec son mari, s'entrainer, être avec son mari, chanter, lire, écrire, être avec son mari, regarder la Lune et sortir la nuit, surtout avec son mari, et être avec son mari.
LOCALISATION : Little Angleton
CITATION DU PERSONNAGE : Sans le Mal, il ne pourrait y avoir le Bien, sans la Mort il ne pourrait y avoir la Vie, sans les Ténèbres, il ne pourrait y avoir de Lumière. Toutes les forces opposées sont complémentaires...

MESSAGES : 562
DATE D'INSCRIPTION : 22/12/2010

Niveau du personnage
Point RP:
58/100  (58/100)
Point Membre:
207/100  (207/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: Pureté [Laure-Vanessa]   Mer 3 Avr 2013 - 18:10

J’étais stupéfaite. De toutes les rares fois où j’ai dû me battre contre des humains ou des sorciers, ils n’avaient jamais eu l’air aussi effrayés. Laure, que je tenais toujours blottie contre moi tremblait comme une feuille soumise au vent, à tel point qu’on aurait dit qu’on l’aurait plongé dans un bain d’eau glacé pour ensuite la placer avec ses vêtements trempés dans un vent glacial, je n’avais jamais vu ça… Je passais toujours ma main dans son dos et ses cheveux, attendant le moment fatidique où elle sentirait l’effet de mon don, et d’ailleurs cet instant mettait un temps étrangement long à se manifester, elle eut même l’air de se détendre un peu, car ses tremblements s’atténuèrent progressivement, elle passa même une main dans mon dos. Je la sentais qui pleurait contre moi, et je ne savais pas quoi dire, encore sous le choc de ce qui venait de se passer. Ce fut finalement elle qui rompit difficilement le silence.

- je... je voulais pas... je suis désolée...

Je mis ma main sur sa joue et essuya une larme qui lui roulait sur sa joue de mon pouce, avant de plonger mon regard bleu dans le sien, et lui adresser un sourire discret. Maintenant, je me sentais en état de parler.

-Bien sûr, je me doute bien que tu ne l’as pas faite exprès, ne t’en fais pas.

Elle devait surement être une enfant de l’orphelinat, ce qui expliquerait qu’elle ne contrôle pas encore complètement ses pouvoirs, ce n’est pas la première fois que je suis confrontée à cela, mais ça n’a jamais été si… Désagréable. Ce que je ne comprenais pas, c’est que mon don ne fasse pas encore effet, que cela prenne autant de temps était anormal, peut-être avais-je simplement cru le lancer, et que quelque chose en moi m’avait bloqué sans que j’en prenne conscience… En tout cas, si c’est ce qui s’est produit, je suis amplement satisfaite, je n’aurais pas voulus que Laure soit victime de mon terrible don, je ne l’aurais pas supporté…

La jeune fille aux cheveux blonds semblait s’être détendu, elle ne pleurait et ne tremblait plus, mais restait cependant dans mes bras, j’étais loin d’imaginer qu’un câlin lui ferait autant de bien, il faudra que j’en fasse plus souvent à l’avenir…

-Est-ce que ça va mieux ?

Question rhétorique, oui elle avait l’air d’aller mieux, voir même mieux que quand on s’est rencontré, pourtant, si on relativise, je n’ai faits que lui parler pour ensuite la prendre dans mes bras, je ne pensais pas avoir un pouvoir apaisant aussi fort, mais c’est tant mieux, moi qui aime tant rendre les gens autour de moi heureux, aujourd’hui je ne rentrerai pas déçue. Puis à un moment, elle vrilla son regard vers le mien, une ombre d’inquiétude le traversant.

- je peux revenir la prochaine fois ? S'il te plait ?

La prochaine fois ? Oui bien sûr, enfin on peut même se revoir dans d’autres circonstance si elle le désire, il faudrait juste qu’elle me confirme qu’elle est bien au Mystery Orphanage, et se voir serait déjà plus simple.

-Bien sûr, je serais heureuse de te revoir, cependant j’ai une question, est-ce que tu es au Mystery Orphanage ?

Si oui, je pourrais surement passer la voir de temps en temps, surtout si j’ai toujours une aussi bonne influence sur elle, je ne pense pas que le personnel de l’orphelinat s’y opposera, car pour eux, voir un enfant traumatisé sourire doit être un objectif permanent j’imagine, enfin plutôt je sais, j’y étais pas le passé, et c’est comme cela que ça se passait. Devinant le soulagement que lui apportait ma réponse, je souris franchement et lui fis une bise sur la joue. Je m’y étais attachée à cette jeune fille…

_________________


Lunna câline Invité ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pureté [Laure-Vanessa]   Mer 3 Avr 2013 - 20:42

Laure la regarda un instant avec méfiance en voyant ses lèvres s'approcher de son visage. Loin d'elle l'idée d'avoir un esprit trop coincé pour se laisser embrasser mais s'était un peu soudain. Enfin cela ne lui fit pas mal, juste un sentiment étrange. Quelque chose qui tournait en rond dans son ventre.

- oui...je suis de là bas...

Elle avait aquiecé avec un petit mouvement de la tete. Avec un peu de chance Lunna viendrait la voir souvent et qui sait peut etre meme resterait avec elle. La chambre est grande ! Elle pourrait y méditer et Laure poursuivre ses croquis.
Encore quelques minutes de calins. Il faut savoir en profiter de temps en temps. Et plus encore quand les calins sont des plus rares. Il y faisait curieusement chaud, avec un petit parfum de voyage. Un parfum d'herbe fraichement coupée, de fleurs sauvages, avec une autre chose qui lui faisait penser a l'océan. Tellement de choses qui la faisait réver. Rever de liberté, d'avanture. D'un paradis plus ou moins proche.

- je t'attendrais c'est promis.

Une petite étincelle s'était allumée peu a peu dans son regard. Elle se voyait déjà s'essayer a la méditation, apprendre a sa première amie comment faire pour dessiner, les échanges de textos jusqu'à des heures ou elles s'endormiraient le portable dans la main et toutes les fois ou elles se gaveraient de sucre en regardant des films. Peut etre meme qu'un jour elle irait jusqu'à parler d'elle devant cette personne. Lunna étant la première qui, malgré le fait qu'elle use de son don contre elle, ne l'avait pas violenté et rejeté comme un monstre de malheurs ou un danger pour les autres.


Voyant qu'elle pouvait esperer pleinement revoir cette amie Laure accepta de rentrer avant qu'il ne face entièrement nuit et froid. Elle passa son sac par dessus son épaule et sortit une lampe de poche qui éblouissait chaque recoin de la grotte d'un puissant rayon. Lui donnant en secret un rendez vous, un jour prochain, ici dans cette grotte ou elles avaient fait connaissance. Le chemin du retour lui fit moins peur. Un poids avait disparu de son corps comme si pour la première fois elle pouvait enfin respirer. Elle rentra forcément après le couvre feu, se fit sévèrement disputée mais ne se sépara pas de ce sourire joyeux qui fendait ses lèvres. Elle put après une dizaine de sermonts aller se coucher elle avait posé son sac au pied du lit et s'était laissée tomber dedans sans hésitation.

Une journée étrange et pleine de surprises qui lui avait fait un bien tout simplement impensable. Elle fit pourtant des reves pour le moins étranges. Des reves de voyages au bout du mondes, des tetes de sa mère et de cet homme. Elle petite, des foules de souvenirs étaient remontées a la surface et flottaient. Elle crut aussi a un moment qu'elle était, elle, en train de se noyer mais non.

Finalement le problème fut vite disparu : elle se réveilla, retourna et rendormit. Repensant a Lunna. La prochaine fois elles échangeraient leur vetements ! Laure avait une très belle petite robe bleue dans laquelle elle voulait beaucoup la voir et la dessiner.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pureté [Laure-Vanessa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pureté [Laure-Vanessa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: || Boite à souvenirs-
Sauter vers:  
Nos Partenaires

CITATION DU MOMENT :

"Ce qui ne te tue pas te rend plus fort."

Friedrich Nietzsche


M&M's du Moment

Mikeal&Kirsten

VOTEZ ! :