AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It's hard to love again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Modératrice | Rebellion and Revenge
Modératrice | Rebellion and Revenge
avatar

LOCALISATION : Manoir des Cross
CITATION DU PERSONNAGE : Believe in your own lies.

MESSAGES : 598
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
98/100  (98/100)
Point Membre:
105/100  (105/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: It's hard to love again   Dim 16 Déc 2012 - 19:54



It's hard to love again


&

Jonathan & Sakura




Ho, une jolie robe. Mais j'hésite à me l'acheter, vais-je vraiment la mettre ? Après réflexion, oui je la mettrais, parce que j'aime bien être jolie des fois, même si c'est rare que ça m'arrive. Je passe donc en caisse, rougis alors que la serveuse me fixe. Mais pourquoi donc suis-je aussi faible ?! Je reprends contenance et fais finalement comme si de rien n'était. Je paye, prends ma robe et m'en vais. Direction l'orphelinat qui est à trente minutes de marche. Ça fait du bien de toutes façons de marcher. Sauf qu'on est en plein hiver. Et devinez quoi. Je ne suis plus orpheline. Enfin, d'une certaine manière, si. Mais j'ai dix huit ans. Depuis six jours. Mais ça ne me change pas la vie. Juste qu'il va falloir que je trouve rapidement un "Maître exorciste". Et ça me fait un peu chier, j'étais tranquille, peinard au Mystery, je séchais des cours aussi, un peu trop souvent peut être mais bon. Et là maintenant il va falloir que je m'y mette sérieusement. Et je redoute de ce que ça va être, j'ai un peu peur oui, je l'admets. Mais il faut aussi que je me dise que c'est un pas de plus pour vaincre les Cross à la toute fin. Et pour ça je serais prête à faire n'importe quoi. Voilà ce qui ne va pas avec le Mystery, il m'a rendu trop faignante. Donc au boulot Saku !

Arrivée à l'orphelinat, je monte poser ma robe dans mes affaires. J'allais la poser, quand je vis mes habits presque troués. Je décide donc d'enfiler ma robe. Problème : je ne suis pas épilée. Quand je vous ai dit que j'étais une feignasse. Mais je dois avoir une paire de collants qui traînent quelque part. Les voilà ! Des collants en laine, idéal. Parce qu'on est en plein mois de Décembre, c'est bientôt Noël, va falloir que j'achète un cadeau à Ian moi... Et j'enfile mes talons bleus. Je vais avoir mal aux pieds dans deux minutes et tout le monde va se retourner en me voyant. Je déteste ça.

Je sors de ma chambre, l'orphelinat est quasiment vide. Victoire pour moi. Donc ils sont tous en ville, ça m'arrange beaucoup. J'ai également pris ma veste en cuir au cas où j'irais faire un tour dehors, mais sans trop m'éloigner, parce que n'oublions pas que je suis en talons et que j'aurais vite mal aux pieds, n'étant pas habitué à ses choses qui m'élèvent.

Je crois d'ailleurs la directrice, je détourne le visage ne sachant pas quoi faire mais elle m'appelle. Je la regarde donc et apprends que quelqu'un m'attend sur le toit. Enfin, attendre n'est peut être pas le mot adapté, mais en gros, il y a quelqu'un sur le toit, et se serait bien que j'aille le voir. Parce que j'ai dix huit ans et que je dois passée apprentie exorciste et blablabla. Non je n'ai pas un air désintéressé, je suis très sérieuse et j'écoute tout de même attentivement car il est question de mon avenir, de ma vengeance contre les Cross, et tout ça est important pour moi.

Elle me laisse vaquer à mes occupations, c'est à dire, aller sur le toit. Je m'y rends donc. C'est dommage, j'avais descendue toute ces marches et maintenant il faut les remonter ... Passé par le grenier, poussiéreux et plein d'araignées et peut être même ... De rats ! Non, je plaisante. Me voilà arrivée sur le toit. Et effectivement, il y a un homme, face au paysage, face à Little Angleton, dressé devant moi, dos à moi. Comme ça, je ne le reconnais pas, même si j'ai l'impression que cette carrure me dit quelque chose, j'ai déjà dû le croiser. Sûrement d'ailleurs, un étranger ne s'amuserait pas à venir jusqu'ici. Ou alors peut être un ancien habitué des lieux, très ami avec Pandora. Mais sinon, je ne vois pas.

Je m'approche, laissant claquer les talons sur le béton du toit qui sert ici de sol. L'homme reste immobile, du moins pour le moment, je me mets à son niveau et regarde son visage.

Et effectivement, je le croise souvent. Un professeur, tout simplement. Jonathan L. Taylor. Et c'est tout simplement mon prof de magie. Je ... Sèche un peu cette matière, non ? Je sais pas, je sais plus. Je crois que ça dépend des fois et des jours, oui, ça doit être ça.

Et puis, je pense que là, il me voit, ou alors il me perçoit vu que je suis tout près de la fin du champ visuel. Si je bouge il se doute que je suis là. Et sinon il ne le sait pas. Enfin, maintenant qu'il m'a vue il le saura de toutes façons. Donc autant se manifester par la voix.

"Bonjour Monsieur. Mrs Mystery m'a dit de monter vous voir, mais elle n'a pas précisé pour quoi."




_________________

Honor and blood
for Cross


Killing, everyday


Sexy as hell


Lilypie Fourth Birthday tickers


Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Professeur de Magie, Runes et Vovinam Viêt võ dao ~ Deviens qui tu es...
Admin | Professeur de Magie, Runes et Vovinam Viêt võ dao ~ Deviens qui tu es...
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : La chercher...
LOCALISATION : Dans mon endroit secret
CITATION DU PERSONNAGE : Nous n'avons qu'une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté...

MESSAGES : 299
DATE D'INSCRIPTION : 02/10/2010

Niveau du personnage
Point RP:
119/100  (119/100)
Point Membre:
123/100  (123/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: It's hard to love again   Jeu 20 Déc 2012 - 23:58


Je prend doucement Salim dans les bras en le regardant amoureusement. C'est mon fils, mon bébé, la chair de ma chair. Mon enfant. Je souris, un peu idiot. Maintenant il a exactement deux mois et douze jours ! Il a grandit ! Bon évidement ce n'est pas non plus un géant. Mais il a grandit quand même. Et puis comme beaucoup de bébé de deux mois, Salim commence à faire ses premiers sourires ! Je l'allonge doucement sur le lit et m'y place à côté de lui, de façon à l'encercler un peu. J'agite sous ses yeux ébahis un hochet coloré. J'ai lu sur internet qu'à cet âge là, les bébés commencent à se désintéressé des objets bicolores au profits des objets multi-colore. Ils commencent à vouloir toucher tout ce qui bouge et ce hocet en fait parti. En souriant de son sourire adorable de bébé, Salim essaye d'attraper mes mains, de toucher, de comprendre un peu plus le monde. Je souris, attendri.

Je me demande quels pouvoirs et dons aura mon fils. Ils pourra hérité de l'un de nos pouvoirs ou de nos dons ou bien en avoir un complètement différent. Certains disent que l'hérédité n'a aucun lien avec la magie. Je ne suis pas vraiment d'accord. Il suffit d'observer les grandes familles telle que les Cross par exemple. Luka m'en a souvent parlé et nous avons constaté que beaucoup de Cross était lecteur de rêve, métamorphe ou encore élémentaliste feu. De chez les Grey il y a pas mal d'empathe, de dessinateur et de télékinésie. Or Luka, provenant de ces deux familles est empathe et métamorphe. Je suis cependant d'accord pour dire que cela ne joue pas tout. Ce serait stupide de prétendre le contraire. Je titille Salim sur le bout de son nez avec mon doigt et il l'attrape vivement, l'emprisonne dans ses petits doigts un peu potelés.

Je me dégage avec douceur de son emprise et l'attrape dans mes bras. Il gazouille tranquillement tandis que je lui enfile un pull bleu marine fait par Nérys où il y a écrit : mon papa c'est le plus fort. Même si ce n'est pas vrai c'est amusant. Je vais emmener bébé voir grand maman. Lorsque je traverse le Mystery les enfants papillonnent autour de moi pour le voir. Il est la nouvelle attraction depuis deux mois, le nouveau bébé d'un professeur et même de deux professeurs et même encore de la sous-directrice et même petit fils de Pandora. Je pousse doucement la porte de son bureau avec l'épaule. Quand son regard se pose sur Salim je vois une étincelle éblouir ses yeux. Une étincelle de joie. Je dépose le bébé dans ses bras. Elle me dit qu'elle m'enverra Sakura bientôt. Je lui souris en lui répondant que je l'attendrais sur le toit. Je laisse ainsi grand mère et petit fils ensemble pour me diriger comme dit sur les hauteurs du Mystery Orphanage.

En y repensant je n'ai jamais pris d'apprenti. Je ne sais pas pourquoi. Peut être je ne me sentais pas prêt. Peut être que le retour de Luka et la naissance de Salim m'ont décidé. Je suis un professeur du Mystery, je suis prêt depuis longtemps non ? Et puis il fallait un mentor pour Sakura. Je me suis naturellement proposé. Pourquoi ? Cette enfant (eh oui même si elle a maintenant 18 ans elle sera encore pour moi une enfant), est une Cross. Je me sens lié avec cette famille. C'est une relation compliquée et pas forcément toujours joyeuse. Mais je sentais que je devais le faire. Ça je ne saurais l'expliquer par contre. Sakura est une fille paumée il me semble. J'ai peut être tord. Elle ne semble pas arrivé à s'attacher à quelqu'un. Elle a l'air buté, irrémédiablement buté. Elle cherche vengeance. Je ne saurais même penser à la dissuader, je n'en ai pas le droit, ce ne serait pas juste de ma part. Cependant je ne suis pas d'accord. Mais je l'aiderais et même si je dois en pâtir, je l'instruirais. Car après tout elle est mon élève, dés à présent et jusqu'à ce que je décide le contraire. Il y a un mouvement pas loin de moi. Je l'entend presque respiré. C'est mon côté félin. Je ne bouge pas, je veux la laisser parler d'abord, ce qu'elle ne manque pas de faire. Je ne me retourne pas.

-" Tu n'es pas venue au cours de magie hier."

Je laisse le temps s'écouler un peu. Enfin je bouge, me retourne, un grand sourire sur les lèvres, paradoxal au reproche que je viens de lui faire.

-" Mais aujourd'hui je m'en fiche, nous ne sommes pas là pour ça. Je me suis proposé d'être ton mentor."

Je fais une moue amusée.

-" Si tu acceptes bien sûr !"

Bien sûr qu'elle a le choix. J'espère qu'elle acceptera. Je lui apprendrais plein de choses et bien plus rapidement qu'aux orphelins. On voyagera de temps en temps, mais on restera surtout au Mystery Orphanage. Les cours du Mystery Orphanage sont intéressant et nécessaire, mais en devenant mon élève, elle devra faire bien plus dur !

-" Avant, tu peux me poser toutes les questions que tu veux et j'y répondrais. Sache juste que lorsque tu t'engages, tu remets ta vie entre mes mains et ce aussi longtemps que je le déciderais."

Je reste sérieux car c'est un moment important, mais je me trouve trop procédurier. J'essaye de faire ça dans l'ordre.

Spoiler:
 

_________________




Nérys & Salim & Lilly


Si un jour tu me quitte,
dit le moi sous la pluie,
pour ne pas voir couler mes larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice | Rebellion and Revenge
Modératrice | Rebellion and Revenge
avatar

LOCALISATION : Manoir des Cross
CITATION DU PERSONNAGE : Believe in your own lies.

MESSAGES : 598
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
98/100  (98/100)
Point Membre:
105/100  (105/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: It's hard to love again   Ven 21 Déc 2012 - 21:11




Il ne se retourne pas en entendant mes paroles. Mais il répond. Mais change de sujet.

" Tu n'es pas venue au cours de magie hier."

Mais il n'y a pas que vos cours que je sèche monsieur. Il y en a un tas d'autres ! Même les matières optionnelles que j'ai choisi il m'arrive souvent de les sécher. Par contre, lorsqu'il y a un contrôle de japonais, j'y vais ! Sauf que je ne fais pas japonais. Mais ça me permet de me maintenir, j'entends des échos sur un contrôle, et j'y vais. Maso, oui un peu. Mais c'est la nostalgie de mon pays. Et puis ça remonte ma moyenne. Même si je me fous carrément des notes. Si cela m'importait, je ne sécherais pas les cours.

"C'est pour changer de d'habitude, monsieur."

Il se retourne enfin, un sourire sur les lèvres. Paradoxe avec le reproche qu'il vient de me faire. Mais c'est peut être pour revenir sur le sujet principal ? Ou décide-t-il encore une fois de changer de sujet ? Les profs sont passés maître dans l'art de changer de sujet. On leur pose des questions, ils partent complètement ailleurs, ou ne comprennent pas du tout la question. Enfin, les professeurs du Mystery ne fonctionnent pas comme ça, c'est vrai. C'est plutôt dans les collèges et lycées habituels qu'on peut voir ce genre de choses. Vraiment cons là bas. C'est comme une de mes anciennes professeur de français, on étudiait un peintre américain : Edward Hopper. Et je cite "Hopper n'a peint que très peu de toile dans sa vie. Il en faisait une par ans et à la fin de sa vie même pas une en deux ans. En tout, il a 250 toiles." Véridique. Je vous assure que ça sort droit d'une enseignante qui apprend le français. Oui, heureusement que ce n'est pas les maths, parce que, vu son niveau, on aurait pas eu notre bac.

" Mais aujourd'hui je m'en fiche, nous ne sommes pas là pour ça. Je me suis proposé d'être ton mentor."

Une moue amusée apparaît sur son visage. Attend-il ma réaction ? Mentor, c'est notre "professeur" particulier quand on devient apprenti exorciste, n'est-ce pas ? Oui, c'est ça. C'est vrai que j'ai dix huit ans. Je ne suis plus une orpheline mais je n'ai aucun "talent". Je ne peux pas partir maintenant du Mystery, il a encore beaucoup à m'apprendre. Orpheo ? Je ne veux pas y rentrer et ils ne m'accepteraient pas au vu de mes qualifications : aucune.

" Si tu acceptes bien sûr !"

Mais ça demande réflexion. Mentor, il connaît bien ton cas particulier, il t'apprend beaucoup vite et bien, plutôt que changer tout le temps. J'ai lu un tas de livres après tout, un mentor est vingt quatre heures sur vingt quatre avec con élève. Ils sont comme cul et chemise. Non, c'est pas ça l'expression. Je suis japonaise, ça compense.

" Avant, tu peux me poser toutes les questions que tu veux et j'y répondrais. Sache juste que lorsque tu t'engages, tu remets ta vie entre mes mains et ce aussi longtemps que je le déciderais."

Ma langue se délie, ma bouche s'ouvre et toutes mes pensées affluent, laissant les mots sortir.

"Est-ce qu'on restera au Mystery ? Je ne peux plus sécher les cours dans ce cas là... Je n'aurais plus la vie tranquille, mais je n'oublie pas mon but principal et j'ai besoin d'entraînement. Serez-vous aussi dur que les Cross ? Qu'êtes vous capable de m'apprendre ? Qu'êtes vous capable de m'apprendre en plus de ce que je peux apprendre en restant simplement élève du Mystery ? Que fera-t-on exactement ? Votre phrase m'inquiète un peu, je dois le dire. Voulez-vous dire que vous avez droit de vie et de mort sur moi ? Je ne peux arrêter d'un coup si je le désire votre enseignement ? Enfin, après tout c'est vrai que c'est le professeur qui juge si son élève est prêt ou non à partir seul. M'aiderez-vous à progresser ? Me pousserez-vous jusqu’à mes derniers retranchements ?"

C'est bizarre, tout à l'heure j'avais plein de questions et d'un coup elles ne veulent plus venir. Comme quoi, c'est vraiment quand on doit chercher que ça ne vient pas.

"J'avais plein de questions, mais ça ne me vient plus. Répondez déjà à celles là et je vous en reposerais si ça vient. Ha si ! Que ferez vous si je fais des choses qui ne vous plaisent pas ? Comme mon comportement, mes actions, mes paroles, mes efforts, les résultats ... ?"



_________________

Honor and blood
for Cross


Killing, everyday


Sexy as hell


Lilypie Fourth Birthday tickers


Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Professeur de Magie, Runes et Vovinam Viêt võ dao ~ Deviens qui tu es...
Admin | Professeur de Magie, Runes et Vovinam Viêt võ dao ~ Deviens qui tu es...
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : La chercher...
LOCALISATION : Dans mon endroit secret
CITATION DU PERSONNAGE : Nous n'avons qu'une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté...

MESSAGES : 299
DATE D'INSCRIPTION : 02/10/2010

Niveau du personnage
Point RP:
119/100  (119/100)
Point Membre:
123/100  (123/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: It's hard to love again   Lun 28 Jan 2013 - 23:22

Stark sein um nützlich zu sein

Je regardais l'enfant devant moi, car oui c'était encore une enfant. Une grande enfant, mais une enfant quand même. Je la regardais et me mis à penser à Luka. Luka était maintenant une femme, elle avait muri... En si peu de temps. Enfin, si peu... Elle avait tout de même vingt ans à présent mais c'était dur de s'en rendre compte. Elle prenait son temps à présent et était devenue apprentie exorciste alors qu'elle aurait bien pu passer exorciste. Mais voilà elle ne voulait pas. Je reportais mon attention entière sur Sakura. Elle différait de Luka par tant de chose et pourtant elles avaient un point commun. Du sang. Du sang de Cross coulait dans leur veine et elles l'avaient, sans l'avoir renié, laissé de côté. Elles n'étaient pas comme les autres.

-" Est-ce qu'on restera au Mystery ? Je ne peux plus sécher les cours dans ce cas là... Je n'aurais plus la vie tranquille, mais je n'oublie pas mon but principal et j'ai besoin d'entraînement. Serez-vous aussi dur que les Cross ? Qu'êtes vous capable de m'apprendre ? Qu'êtes vous capable de m'apprendre en plus de ce que je peux apprendre en restant simplement élève du Mystery ? Que fera-t-on exactement ? Votre phrase m'inquiète un peu, je dois le dire. Voulez-vous dire que vous avez droit de vie et de mort sur moi ? Je ne peux arrêter d'un coup si je le désire votre enseignement ? Enfin, après tout c'est vrai que c'est le professeur qui juge si son élève est prêt ou non à partir seul. M'aiderez-vous à progresser ? Me pousserez-vous jusqu'à mes derniers retranchements ?"

Je rigolais doucement. Bah ça c'était des questions. Elle me dit alors de répondre déjà à celles là avant qu'elle retrouve les autres. Je fronçais les sourcils en mémorisant toutes ses questions pour être sûr de ne pas en oublier une. Je ne voudrais pas avoir Alzheimer à mon âge quand même ! Je réfléchis un certain temps pour pouvoir lui donner les meilleurs réponses possibles. Je ne pris pas non plus des années mais je laissais les secondes s'écouler en silence en attendant d'avoir toutes les réponses, et des réponses satisfaisantes.

-" Hum alors... On restera la plupart du temps au Mystery Orphanage mais tu n'auras pas à assister aux cours du moins tu n'y seras pas obligé. Nous partirons souvent en voyage également. Je serais aussi dur qu'il le faut. Je n'ai jamais vu comment les Cross s'entraînaient, cependant je serais également un ami pour toi, et non un tortionnaire... Quoique certains affirment ne pas voir la différence entre mentor et sadique. Je pourrais t'apprendre bien des choses ne serait-ce qu'en combat et en runes car ce sont deux de mes spécialités, mais aussi nous aurons de réelles expériences. Je t'apprendrais à te connaître mieux et oui je devrais te pousser dans tes derniers retranchements pour t'aider à progresser. Ce qu'on fera ? En fait tout ce qui me passera pas la tête. Ca pourra être dur je ne le cache pas. Par contre mettre ta vie entre mes mains signifie aussi que je suis responsable de toi et donc je te protégerais dussés-je en mourir moi même. Remettre ta vie entre mes mains signifie que tu devras me faire confiance et m'obéir, que tu devras m'écouter et te laisser guider. Je dirigerais une certaine partie de ta vie... Cependant je te laisserais partir si tu le souhaites. Et je te laisserais revenir si tu le veux également."

Je ne savais pas trop si c'était une habitude de mentor de dire tout ça, la mienne l'avait fait pour moi. Je trouvais que c'était mieux de savoir dans quoi on s'engageait tout de même. Il ne faudrait pas qu'elle parte à l'aveuglette et regrette son choix quelques mois voir même quelques semaines après. Je le prendrais mal si elle devait abandonner. Question d'amour propre sans doute. Mais j'aurais aimé tout de même qu'elle me fasse confiance et reste jusqu'au bout. Je me sentis un peu pessimiste de tout de suite penser qu'elle pourrait me faire défaut. Ce n'était pas très bien de ma part car c'était un peu ne pas lui faire confiance.

-" Tu as d'autres questions ?"

J'aimerais vraiment qu'elle accepte. Et puis je pourrais l'emmener faire le tour du monde. Ca faisait longtemps que je n'étais pas parti un moment et avec la téléportation ça coûterait pas très cher en avion. Et nous seront même plus vite rentré. Je pourrais ainsi lui montrer plein de chose. J'avais toujours eu envie d'apprendre aux autres et j'en avais fait mon métier, mais là c'était un peu différent et cela me stressait un peu.

_________________




Nérys & Salim & Lilly


Si un jour tu me quitte,
dit le moi sous la pluie,
pour ne pas voir couler mes larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice | Rebellion and Revenge
Modératrice | Rebellion and Revenge
avatar

LOCALISATION : Manoir des Cross
CITATION DU PERSONNAGE : Believe in your own lies.

MESSAGES : 598
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
98/100  (98/100)
Point Membre:
105/100  (105/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: It's hard to love again   Mer 27 Fév 2013 - 22:11




Après avoir posé toutes mes questions tout en réfléchissant à de nouvelles, un silence s'installa. Silence pendant lequel aucune autre question ne me venait à l'esprit. Silence pendant lequel Jon réfléchissait. Sûrement au meilleur moyen de répondre à toutes mes questions. C'est mon professeur après tout, même si je ne vais pas tout le temps dans ces cours, je commence malgré tout à le connaître. Je sais qu'il est pédagogue et qu'il veut que ses élèves réussissent. Donc il réfléchit sûrement à mes questions. Et finalement, la réponse ne tarde pas.

" Hum alors... On restera la plupart du temps au Mystery Orphanage mais tu n'auras pas à assister aux cours du moins tu n'y seras pas obligé. Nous partirons souvent en voyage également. Je serais aussi dur qu'il le faut. Je n'ai jamais vu comment les Cross s'entraînaient, cependant je serais également un ami pour toi, et non un tortionnaire... Quoique certains affirment ne pas voir la différence entre mentor et sadique. Je pourrais t'apprendre bien des choses ne serait-ce qu'en combat et en runes car ce sont deux de mes spécialités, mais aussi nous aurons de réelles expériences. Je t'apprendrais à te connaître mieux et oui je devrais te pousser dans tes derniers retranchements pour t'aider à progresser. Ce qu'on fera ? En fait tout ce qui me passera pas la tête. Ca pourra être dur je ne le cache pas. Par contre mettre ta vie entre mes mains signifie aussi que je suis responsable de toi et donc je te protégerais dussés-je en mourir moi même. Remettre ta vie entre mes mains signifie que tu devras me faire confiance et m'obéir, que tu devras m'écouter et te laisser guider. Je dirigerais une certaine partie de ta vie... Cependant je te laisserais partir si tu le souhaites. Et je te laisserais revenir si tu le veux également."
Un sourire apparaît sur mon visage alors qu'il prononce sa première phrase. Continuer de choisir mes cours, c'est déjà pas si mal. Mais est-ce qu'il verrait mal le fait que je continue de sécher ses cours ? Boaf, cela m'importe peu. Au pire il m'en fera baver un peu plus pendant un quelconque entraînement, ou me fera rattraper mon retard plus tard. J'aurais donc, beaucoup plus de boulot. Mais j'aurais tout de même de quoi m'accrocher. Et puis comme ça, je lui prouverais que je peux réussir, c'est pas mal ça aussi comme but, prouver quelque chose à quelqu'un aide parfois à avancer. u moins, j'ai déjà réussi avec cette méthode autrefois.

Voyage ... C'est bien ça aussi, j'ai toujours rêvé de voyager partout et nulle part. Voir les plus belles merveilles du monde ainsi que les coins les plus paumés, cachés du reste, mais où il y a tout de même de magnifique chose à voir. Vous imaginez ? Vous êtes en plein désert et là vous tombez sur un Oasis inconnu de tout le monde, vous êtes seul devant ce paysage magnifique, le silence, le calme, et il n'y a que vous pour admirez ça, aucun humain n'y a touché, il est pur. Et c'est aussi ça qui fait la beauté de la nature. Et j'ai souvent voyagé avec mes parents, j'en ai vu des choses. Des belles, des moins belles, des horribles, de choses que je souhaiterais oublier, mais ces voyages ont tout de même rythmés mon enfance, j'y ai été habitué. Alors depuis que les Cross sont arrivés, je ne voyage plus et la vie n'en est que plus triste encore. Le seul voyage que j'ai fait, c'est d'aller de Paris jusqu'ici, de mes propres moyens. C'était long, c'était compliqué, c'était dur. Physiquement, moralement, émotionnellement. Mais j'ai tout de même fait des rencontres, comme Isaya.

Ahah, les entraînements des Cross. Celui là, je veux lui dire comment c'est, qu'il sache ce que j'ai vécu.

"Les entraînements des Cross sont une vraies tortures. Ils n'ont aucun sentiments à notre égard. On est presque traité comme du bétail. C'est pire que l'armée, bien que je n'ai jamais vécu cette expérience. Il faut que tu sois le meilleur. Dans un duel, le perdant reçoit des coups de fouets. Si tu ne fais pas ce qu'on te dit, tu fais des pompes en plus. Si tu n'y arrives pas, même chose. Enfin, ça forge le caractère. Et ça permet quand même de s'améliorer, même si ce n'est pas forcément la bonne option"
Un ami à la place d'un tortionnaire, c'est vrai que c'est sûrement mieux. Je pourrais comparer les deux manières d'enseigner. Même si ce n'est pas vraiment de l'enseignement de la part des Cross.

Runes ... J'aime pas les runes, c'est compliqué. C'est tout un autre truc à apprendre, c'est tout simplement horrible. Mais c'est vrai que ça peut tout de même être extrêmement pratique. Donc il va falloir que je fasse un effort la dessus. Mon Dieu, qu'est-ce que je suis devenue feignante.

- Qu'entendez vous par de réelles expériences ? Qu'elles seront-elles ?
Oui, là je suis avide de curiosité. Je m'attends à voir plein de nouvelles choses, découvrir le monde, en entier. De l'électron dans l'atome à la dernière planète de l'univers. Bien que tout cela ne soit pas possible, c'est juste pour dire que je veux en connaître davantage sur tout ce qui compose notre monde.

Je laisse ses dernières phrases résonner en moi. Confiance. Cela fait bien longtemps que je n'ai pas fait confiance à quelqu'un. Sauf peut être Ian. Mais là, ça va vraiment être une confiance absolue. Escalade un ravin, je serais là pour te rattraper, je serais toujours là. Sera-t-i vraiment toujours là ? Peut il me le promettre ? Car il est vrai que je me méfie de tout le monde. Mais d'un autre côté j'ai tellement envie qu'on me protège, comme une petite enfant qui aurait peur de tout. Mais je m'interdis de penser à ça, je veux juste devenir plus forte, il faut que j'essaie de ne pas avoir de point d'accroche. Mais c'est tellement tentant.

"Tu as d'autres questions ?"
Et ma langue dérape. Toute détermination dans mes yeux, je me mets en face de lui, à quelques pas, fronce les sourcils, lève la tête pour le regarder droit dans les yeux, la tête bien droite.

"Me promettez-vous de toujours veiller sur moi, quoi qu'il arrive ? Puis-je vous faire entièrement confiance ? Sachez que je peux être extrêmement irritable parfois, et je peux dire des choses que je ne pense pas, comme par exemple de dégager, de me laisser tranquille. Serez-vous toujours là si quelque chose m'arrive ? Protégerez-vous toujours mes arrières ? Même si je vous ai d'abord dit de vous en allez, loin, très loin ?"

Car j'ai besoin de ça. Et seulement si il peut me prouver qu'il peut faire tout ça, alors je pourrais lui serrer la main pour valider notre accord.



_________________

Honor and blood
for Cross


Killing, everyday


Sexy as hell


Lilypie Fourth Birthday tickers


Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Professeur de Magie, Runes et Vovinam Viêt võ dao ~ Deviens qui tu es...
Admin | Professeur de Magie, Runes et Vovinam Viêt võ dao ~ Deviens qui tu es...
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : La chercher...
LOCALISATION : Dans mon endroit secret
CITATION DU PERSONNAGE : Nous n'avons qu'une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté...

MESSAGES : 299
DATE D'INSCRIPTION : 02/10/2010

Niveau du personnage
Point RP:
119/100  (119/100)
Point Membre:
123/100  (123/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: It's hard to love again   Dim 7 Juil 2013 - 13:33

Regarder Sakura et penser à ce qui est en train de se passer dans sa tête me ramène à ma propre expérience et à ce souvenir impérissable de la rencontre de mon mentor. Elle était âgée de presque 120 ans mais chez les sorciers ça ne veut rien dire, et pour elle en particulier. Toujours d'apparence relativement jeune, surtout pour son âge, elle amorçait à peine son vieillissement. Ses cheveux sombres tombaient jusqu'à ses pieds, ondulant gentiment et ses yeux noisettes pétillaient d'amusement. Au début je pensais que j'étais tombé sur une femme gentille et elle l'était, mais jamais je n'aurai cru pouvoir souffrir autant et de telle manière. Il ne faut pas croire qu'être mentor signifie être un tortionnaire, mais parfois c'est assimilable. Sakura est peut être en train de penser qu'elle pourra continuer à se la couler douce et avoir un entraînement intensif de temps le temps. Le fait est qu'entrer en apprentissage signifie s'attendre à être exorciste à la fin. Le titre d'exorciste n'est pas toujours synonyme d'aptitude physique comme on peut le voir chez nos hauts dirigeant qui sont moins exorcistes que moi qui suis professeur au Mystery, cependant il s'accompagne de certaines responsabilité qui nécessite un entraînement. Si Sakura veut se tourner vers la politique ou qu'elle ne veut pas devenir une membre d'Orpheo appliquant totalement la fonction d'exorciste comme les archivistes ou dans le département des relations magie-humanité, elle me le dira et je tournerai mon entraînement dans cette optique ci. Elle me parle alors de l'entraînement chez les Cross. C'est une chose dont Luka refuse de parler mais j'ai vu des cicatrices.

- Les Cross sont ce qu'ils sont, jamais je ne te torturerai car cela implique la notion de plaisir lié à la souffrance de l'autre, mais sache que tu auras mal et ce souvent. Dans nos combats je ne retiendrai pas mes coups, lors de nos entraînements, si tu ne réussis pas, je te ferai recommencer et je te donnerai d'autres exercices, peu importe la fatigue ou ton envie du moment.

Elle me demande alors quelles peuvent être les expériences réelles que nous serions amener à vivre. J'ai un petit souvenir qui revient tapoter gentiment ma mémoire... Yngrid, voilà comment ma mentor s'appelait et s'appelle toujours d'ailleurs. Elle m'avait emmené en Russie, au fin fond de nulle part. Le monde aurait pu exploser à ce moment là que nous n'en aurions rien su tant nous étions loin de tout. Nous recherchions un Poltergeist qui nous échappait sans cesse. Il s'était enfoncé dans les plaines sans fin couvertes de neige pour nous semer, il n'avait pas réussi. C'est l'un des seuls Poltergeist que je n'ai pas réussi à raisonner. Yngrid l'a fait.

- Je recevrai des missions du conseil d'Orpheo et tu m'accompagneras. Certaines seront plus dures que d'autres, certaines seront intéressantes et d'autres complètement barbantes. On pourra nous envoyer à l'autre bout de la Terre raisonner des Poltergeist, on pourra nous demander d'aller arrêter des humains ou des sorciers noirs, ou contrôler un phénomène magique perturbant dont une âme errante est sans doute à l'origine pour préserver le secret, et même des missions de recrutement. Il y a beaucoup d'humains doués qui s'éveillent ou de sorciers qui se sont oubliés.

Elle me demande alors de promettre que je veillerai toujours sur elle et je me sens triste. Ce qu'elle dit est impossible. Je ne pourrai pas toujours être derrière elle malheureusement et je ne peux rien promettre de tel. Il n'y a rien de pire, disait Yngrid, que de mentir à son élève sur ce que l'on peut et ce que l'on ne peut pas. Je la regarde très sérieusement. Ce que je m'apprête à lui dire est une promesse et pour autant pas celle qu'elle attend.

- Quand je t'ai dit que tu pourrais partir si tu le désires, ce n'était qu'à moitié vrai. Il faut savoir que tu seras toujours mon élève, même lorsque tu seras exorciste et ce quoique tu fasses. Alors oui, tu peux compter sur moi, je te protégerais autant que je le peux, contre toi même s'il le faut. Je ne peux pas te promettre que je serai toujours là car je dois également être là pour Salim, pour Nérys, et les autres orphelins. Je ne peux pas te promettre non plus de réussir, mais d'essayer de toutes mes forces et même si cela entraîne ma mort, oui, ça je peux.

Yngrid avait trois fils et quatre filles. Tous étaient déjà exorciste, même la dernière fille qui avait seulement un an et demi de plus que moi, mais elle tenait à sa famille aussi farouchement qu'elle haïssait les humains et les sorciers noirs. Elle m'a accueillit parmi tout ce petit monde et en compagnie de ses anciens élèves sans en lâcher un seul. Elle m'a pourtant emmener aussi loin qu'il est possible d'aller mais jamais elle n'a faillit. Sa famille, ses élèves, ses amis, elle n'a pas pu me promettre qu'elle n'échouerai pas avec moi, mais elle l'a essayé de toutes ses forces et elle a réussi. C'est grâce à elle que je suis un peu de ce que je suis maintenant.

_________________




Nérys & Salim & Lilly


Si un jour tu me quitte,
dit le moi sous la pluie,
pour ne pas voir couler mes larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice | Rebellion and Revenge
Modératrice | Rebellion and Revenge
avatar

LOCALISATION : Manoir des Cross
CITATION DU PERSONNAGE : Believe in your own lies.

MESSAGES : 598
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2012

Niveau du personnage
Point RP:
98/100  (98/100)
Point Membre:
105/100  (105/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: It's hard to love again   Dim 4 Juin 2017 - 22:01

Je lisais la sincérité et l'envie de partager sa connaissance dans ses yeux. Ca se sentait. Jusque dans mes tripes. Et j'avais envie de lui dire oui, j'avais envie de pouvoir lui faire confiance. Comme à un parent. J'avais envie de pouvoir avoir une confiance aveugle, de pouvoir sauter d'un mur et qu'il puisse me rattraper en bas, sans aucun dégât. C'est si doux de pouvoir faire confiance à quelqu'un, c'est un peu décharger son fardeau, le partager avec quelqu'un d'autre. Mais ça veut aussi dire qu'on peut être trahi, qu'on aime une personne, en quelques sortes, et aimer, ça implique à la fin des souffrances, si cette personne meurt, si notre relation est rompue. Et ça fait mal. Si mal. Je m'étais jurée de rester seule, de progresser seule. Mais les gens ici, sont si gentils, si accueillants, c'est dur de résister. Et puis il y a eu Ian aussi. Le premier à avoir fait chavirer toutes mes convictions. Et me voilà, à vouloir refaire confiance à quelqu'un. En une personne que je ne connais même pas. Mais Ian non plus je ne le connaissais pas. Et en une soirée, il a réussi à tout chambouler.

Les professeurs, ils sont gentils ici, non ? Ils veulent le bien des enfants, non ? Alors je peux … Faire confiance, non ?

J'ai l'impression d'être une toute petite enfant à parler comme ça. Ils sont gentils. Ecoutez moi. Gentil. C'est quoi être gentil ? C'est ne pas être un Cross tortionnaire qui veut juste que tu sois fidèle à ta lignée et à ton sang ? C'est prendre soin des gens ? C'est être inquiet pour les autres ? Je veux bien que quelqu'un de gentil prenne soin de moi … Mais j'ai si peur, que tout ça soit détruit au final. J'ai peur d'avoir mal, à la fin. Mais c'est pas le but des relations ? De prendre le risque, que ça vaille le coup ? C'est comme la vie, on sait que ya la mort à la fin, mais c'est pas pour ça qu'on se tue dès la naissance. Non, on vit, on essaie de vivre pleinement. Enfin, on … C'est pas vraiment moi. Mais bon.

"Les Cross sont ce qu'ils sont, jamais je ne te torturerai car cela implique la notion de plaisir lié à la souffrance de l'autre, mais sache que tu auras mal et ce souvent. Dans nos combats je ne retiendrai pas mes coups, lors de nos entraînements, si tu ne réussis pas, je te ferai recommencer et je te donnerai d'autres exercices, peu importe la fatigue ou ton envie du moment."

« Je veux … être plus forte. »

J'ai murmuré. J'espère qu'il m'aura entendu. Mais c'est ça mon but, être aussi forte que possible, pour tous les tuer à la fin. Exterminer cette fichue famille qui ne répand que la mort et la souffrance sur son passage. Je veux être assez forte pour ça. Alors oui effectivement, je n'y mets pas vraiment du mien à l'orphelinat. Mais là, c'est pas comme si j'avais vraiment le choix. Je serai obligée de donner le meilleur de moi même. C'est le but de l'entraînement. Je suis prête à m'y mettre. Prête.

"Je recevrai des missions du conseil d'Orpheo et tu m'accompagneras. Certaines seront plus dures que d'autres, certaines seront intéressantes et d'autres complètement barbantes. On pourra nous envoyer à l'autre bout de la Terre raisonner des Poltergeist, on pourra nous demander d'aller arrêter des humains ou des sorciers noirs, ou contrôler un phénomène magique perturbant dont une âme errante est sans doute à l'origine pour préserver le secret, et même des missions de recrutement. Il y a beaucoup d'humains doués qui s'éveillent ou de sorciers qui se sont oubliés. "

Je hochais la tête. Ce programme avait quelque chose de plaisant. Je risquerais sûrement de me plaindre, surtout pour les missions barbantes, d'y aller à reculons. Mais se sera à lui de me supporter ! Je riais intérieurement, visualisant une possible scène future. Moi, ne voulant pas me lever de mon lit parce que « non c'est nul azy là » et Jonathan qui essaierait potentiellement de me convaincre de me lever, parce que c'était notre devoir ou autre bullshit et peut être me traîner par les pieds et me marcher dessus pour me lever. La menace absolue. Ou renverser le matelas alors que je suis encore dessus. Comme ça je me retrouverais sur les lattes. Si confortables. Quel doux réveil. Quelle merveilleuse manière de me mettre d'excellente humeur dès le matin (non). Déjà que je suis plutôt grumpy le matin, ça a plutôt tendance à m'exacerber d'avantage.

"Quand je t'ai dit que tu pourrais partir si tu le désires, ce n'était qu'à moitié vrai. Il faut savoir que tu seras toujours mon élève, même lorsque tu seras exorciste et ce quoique tu fasses. Alors oui, tu peux compter sur moi, je te protégerais autant que je le peux, contre toi même s'il le faut. Je ne peux pas te promettre que je serai toujours là car je dois également être là pour Salim, pour Nérys, et les autres orphelins. Je ne peux pas te promettre non plus de réussir, mais d'essayer de toutes mes forces et même si cela entraîne ma mort, oui, ça je peux."

Je le regardais dans les yeux. Ma gorge se nouait. C'était normal qu'il soit là pour tout le monde. Quand je regarde les professeurs, ils ont tous un air attendri sur le visage, ils sont tous concernés par le futur de leurs élèves, ça se ressent. Alors oui, c'est normal qu'il soit là pour tout le monde. C'est pas ça qui fait monter mes larmes. C'est que je veux lui faire confiance. Mais j'ai toujours peur. Et pourtant...

Je tends la main devant moi, ravale ma boule au ventre, prends une profonde inspiration, et plonge mes yeux dans les siens.

« On commence quand ? »

Oui, Jonathan Taylor, j'accepte d'être ton apprentie.

Et je n'ai aucune fichue idée de ce qui m'attend.

_________________

Honor and blood
for Cross


Killing, everyday


Sexy as hell


Lilypie Fourth Birthday tickers


Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: It's hard to love again   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's hard to love again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: ▐ Z.O.N.E R.P.▐ :: ● ● Mystery Orphanage :: || Le toit-
Sauter vers:  
Nos Partenaires

CITATION DU MOMENT :

"Ce qui ne te tue pas te rend plus fort."

Friedrich Nietzsche


M&M's du Moment

Mikeal&Kirsten

VOTEZ ! :