AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La naissance d'un petit flocon... Ft. Leon | Matt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shae's slave
Shae's slave
avatar

CITATION DU PERSONNAGE : Je perds du temps, frappée par une lassitude où sentiment de solitude est insistant...

MESSAGES : 1499
DATE D'INSCRIPTION : 30/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
57/100  (57/100)
Point Membre:
45/100  (45/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: La naissance d'un petit flocon... Ft. Leon | Matt   Lun 24 Déc 2012 - 0:05



    La naissance d'un petit flocon


    Un jour j'ai souhaité être comme les petites filles normales, gentilles, aimables, bien élevés, aimé de ses parents et je croyais au prince charmant. Ma réalité n'était autre que le contraire de mes rêveries... Je n'ai jamais été la petite fille normale, j'ai toujours été la petite psychopathe qui fallait nourrir en la laissant égorger un pauvre, petit animal. Je n'ai jamais été gentille, ni aimable, mais par contre on m'a bien élevé, élevé à être la petite fille poli, gentille, aimable, que je ne suis pas, on m'a appris à jouer la comédie très tôt, appris à jouer le rôle d'une personne que je ne suis pas pour cacher le monstre que je suis. Je n'ai jamais été aimée de mes deux parents, j'ai toujours eu que ma mère, mais pas de père pour me soutenir dans les moments difficiles. Je n'ai pas de caractère qui viennent vraiment de moi, d'ailleurs, je n'ai pas de caractère tout court, tout n'est que comédie... Suis-je réellement humain ? Ou simplement une enveloppe sans âme ?

    Depuis peu, j'ai commencé à parler à la minuscule petite chose qui grandissait à l'intérieur de mon ventre, je me suis surpris à lui parler avec émotion, avec amour... Je me demande, si c'est bien de l'amour venant de mon être, ou simplement de la comédie... Je ne sais même plus ce qui est vrai, ou pas venant de moi. J'aimerais croire que grâce à mon bébé, je serais un jour capable d'éprouver de nouveau une émotion, principalement celle de l'amour. J'ai tellement froid, c'est la première fois que je ressens un tel froid. D'habitude, à cause de mes gènes qui se régénèrent, le froid je le sens qu'à peine un instant. Depuis que je suis enceinte, j'ai du mal avec mes capacités magiques, j'ai toujours cru que Telma y était pour quelque chose, que c'était un phénomène naturel pour un être magique durant une grossesse. Quoi qu'il en soit, j'ai terriblement froid, je sens mon dos couché sur un sol froid, je me sens nu et il fait noir, je n'y vois rien.

    Mon corps est lourd, il ne veut pas bouger comme paralyser de nouveau, j'ai du mal à respirer et j'ai de douloureuses contractions, beaucoup plus intense que les fois précédentes. Je pousse un hurlement de douleur à la dernière contraction, un hurlement qui raisonne dans ce qui semble être une petite pièce confinée... Quelque chose ne va pas, je crois... Je crois que je viens de perdre les eaux. Je ne sais pas où est-ce que je me trouve, je me souviens d'être allée à Stuart Collins, l'hôpital abandonné où est décédé mon arrière grand-père. Et je me souviens de mettre fais attaquer par cette sombre silhouette, avant de perdre connaissance et me réveiller dans cet endroit obscur. Est-ce que je suis seule ou, est-ce que je me trouve en ce moment-même avec cette fameuse silhouette ? Peut-elle me voir dans ce néant ? M'observe-t-elle en ce moment ? Je peux le dire haut et fort a présent, oui, je ressens un sentiment à l'instant et c'est celui de la peur.

    Je pousse à nouveau un hurlement, sous la contraction qui se fait plus terrible que les précédentes. Quand je viens à y réfléchir, un instant... Je remarque que je suis positionnée déjà de façon à accoucher et pour argumenter un peu plus, je ne porte aucun vêtement en dessous de ma ceinture... WTF ? C'est comme si, on m'avait préparé à l'accouchement... C'est alors que je ressens la présence de magie, celle des Runes m'encerclant, partout sur mon corps et principalement au niveau de mon ventre... Elle me font encore plus mal que les contractions.

_________________


.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur | Black Phoenix ~ Humain noir
Modérateur | Black Phoenix ~ Humain noir
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Nowhere to see
LOCALISATION : Un peu partout et nul part à la fois..
CITATION DU PERSONNAGE : Ce que l'on fait dans notre vie résonne dans l'éternité.

MESSAGES : 652
DATE D'INSCRIPTION : 01/12/2011

Niveau du personnage
Point RP:
116/200  (116/200)
Point Membre:
125/200  (125/200)
Niveau: Apprenti

MessageSujet: Re: La naissance d'un petit flocon... Ft. Leon | Matt   Mar 25 Déc 2012 - 22:44

QUELLE GALERE ! C’est tout ce que Matt avait a dire. Il était parti il y a bientôt 20h de Little Angleton et il en avait marre de tous ces voyages incessants. Il avait envie de retrouver sa petite princesse qui l’attendait probablement. Il en avait marre d’être un mauvais Matt, un mauvais tuteur.

Enfin, on ne choisit pas toujours ce qu’on fait, ni ce qu’on devient. On essaye de manier le destin de telle sorte à ce qu’on devienne quelqu’un de bien à notre sens. Même si ce n’est pas au sens général, on fait toujours en sorte de faire des choses bien. Matt faisait du mieux qu’il pouvait.

Et Dieu savait que ce n’était pas évident, il était prit entre Black Phoenix, Nephilim et tout le tralala. Il n’arrêtait pas ! Et il n’avait que 19 ans. Il était fatigué ! Et il n’avait que 19 ans. Qu’est ce que ça serait quand il aurait 40 ans ? La chaise roulante et le sonotone ?

Arrivé dans le Minnesota, Leon Forza lui communiqua l’adresse exacte de l’hôpital désaffecté. En 1h, Matt y était. L’humain noir était toujours en quête de la jolie blonde qui l’avait fait venir à Black Phoenix. Bien qu’il ne la connaissait pas bien, il avait de la considération pour elle.

Matt avait une qualité de vie bien meilleure depuis que Claire lui donnait régulièrement des missions. Elle payait bien en plus. Le jeune homme ne savait pas d’où venait cet argent mais tant pis. Cela ne le regardait pas, il regardait son compte en banque et le bonheur de sa princesse.

Il pénétra dans l’hôpital d’un pas pressant. Espérons que Claire soit là. Etait-il déjà trop tard ? Tant d’interrogations qui se bousculait dans la tête de Matt et qui était sans réponse pour l’instant. Mais le suspens allait bientôt toucher à sa fin, et la vérité éclaterait. Ou pas.

Le froid l’envahissait. Il ne s’était pas assez couvert mais en même temps il n’avait pas eu non plus le temps de se préparer énormément. Il avait été appelé d’urgence et tout ça pour une jeune idiote ! Matt était a moitié inquiet a moitié énervé. Il faut toujours que les gens prennent des risques idiots !

Il n’était présent sur les lieux que depuis que quelques instants et déjà il sentait que l’atmosphère était étrange. Quelque chose n’allait pas ici. Peut-être était-ce le trop grand nombre de mort qu’il y avait eu ici qui le mettait mal à l’aise ? En même temps dans un hôpital, il ne fallait pas non plus s’attendre à être euphorique.

Un cri perçant déchira le silence qui demeurait depuis trop longtemps dans cet hôpital désert. Puis plus rien. C’était un cri de douleur qui avait transpercé l’air, aussi étrange que ça puisse l’être. Matt n’avait pas pu identifier si c’était la voix de Claire ou pas.

Il se dirigea dans un couloir où il y avait des centaines de chambres à droite et à gauche. Comment retrouver la voix ? Pas évident. Il n’y avait rien pour le guider et évidemment il ne pouvait pas demandé à cet idiot de Forza parce que il n’avait aucun réseau ici. Cela avait une petite tendance à l’agacer.

Puis soudain un nouvel hurlement. Cette fois, Matt avait bien localiser la provenance du cri. Le jeune humain noir pénétra dans la salle et y trouva Claire, dans une position un peu précaire, avec rien sous la ceinture. Il allait détourner les yeux lorsqu’il se rendit compte de l’énormité du ventre de la jeune femme.

Mais.. Ca voulait dire que... Elle était enceinte ? Ohmygadohmygadohmygad, non d’un ornithorynque volant ! Il se précipita et s’agenouilla à ses côtés. De la flotte autour de la femme. Non pas exactement.. C’était ses eaux ! Beuuuuurk, Matt avait bien envie prendre ses jambes à son cou.

Mais parce que Claire lui fournissait ce travail et parce qu’on n’abandonnait pas une femme en situation difficile, il resta à ses côtés en lui prenant la main. Que fallait-il faire dans cette situation ? Bien ingénieux celui qui aurait pu le dire. Surement un médecin, ce que n’était pas Matt. Mais où est donc le docteur Who ?

C’est à l’instant où il prit la main de Claire qu’il ressentit la puissance magique autour d’eux. Que se passait-il ? Ce n’était pas exactement de l’énergie positive qui circulait autour d’eux. Matt était oppressé et il avait bien envie de crier pour tester son pouvoir mais il avait peur de brusquer le bébé. Il se contenta de concentrer son énergie vitale dans sa main pour tenter de donner quelque chose à Claire.

Remarquant qu’il allait surement y avoir besoin de serviettes ou de trucs pour éponger, Matt lâcha précipitamment la main de son boss pour chercher de quoi réceptionner le bébé. Malheureusement, l’hôpital était désaffecté depuis bien longtemps et aucune serviette dans le coin.

Matt enleva son manteau précipitamment et le mit juste devant Claire. Prêt à le prendre au vol le bébé, il viendra dans les conditions qu’on peut lui offrir, et il n’a pas intérêt à râler ! Sinon on le remet d’où il vient, quoi que ça risque d’être un peu difficile et je ne suis pas sur que la maman veuille.

- Claire, je ne savais pas.. Que puis je faire pour vo… te venir en aide ?

Quitte à être là, autant faire le maximum. Matt s’agenouilla à nouveau et pris la main de la jeune femme tout en faisant en sorte qu’elle fasse abstraction de cette énergie étrange autour d’eux. Qu’est-ce que ça pouvait bien être ? Un poltergeist ? Ici. Pas impossible mais ce n’était pas l’énergie que dégageait un esprit.

_________________



Je suis un dragueur..:
 

.. Mais c'est seulement parce qu'on me le demande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae's slave
Shae's slave
avatar

CITATION DU PERSONNAGE : Je perds du temps, frappée par une lassitude où sentiment de solitude est insistant...

MESSAGES : 1499
DATE D'INSCRIPTION : 30/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
57/100  (57/100)
Point Membre:
45/100  (45/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: La naissance d'un petit flocon... Ft. Leon | Matt   Ven 28 Déc 2012 - 0:08



    La naissance d'un petit flocon


    Suis-je seule ? Être seul et dans l'obscurité, n'est-ce pas une chose qui se produit quand on est mort ? Seul de l'autre côté... D'un côté, peut-être aurai-je aimer que cela soit le cas, que je sois morte, au moins je serais en paix. La vie est tellement dure et je fais partie d'un monde qui la rend encore plus compliquée qu'elle l'est déjà. Je dois être réaliste, la mort n'est pas prête à me faucher peu importe son projet. Le froid, la douleur montrent, que je suis belle et bien vivante et que mon bébé l'est aussi. Et voilà, que dans un moment de solitude mon esprit s'égare dans mes souvenirs, des souvenirs que j'ai avec ma propre mère. Je me rappelle malgré le fait, qu'elle a été dure avec moi, je me rappelle les fois où elle me consolait, me bordait, je devais être petite. Je ne sais pas pourquoi je pense à elle dans un tel moment et je ne préfère pas me dire que c'est ma vie qui défile avant ma mort.

    Plein de questions, au sujet de ce qu'il m'arrive en ce moment, au sujet de cette silhouette, au sujet du fait que je sois dans cette position pour facilité l'accouchement. Je voudrais savoir si je suis vraiment seule ici, ou si la chose qui m'a... fait m'évanouir, est encore là. Je peux ni bouger, ni même essayer une Téléportation et puis j'ai l'impression que plus je bouge plus cela accélère l'arrive du bébé. Je me concentre sur ma respiration, bien que j'accuse les Runes de me rendre celle-ci plus difficile. Je ferme les yeux et j'essaye d'oublier la douleur, d'oublier le fait que je sois seule dans un endroit abandonné, dans l'obscurité, j'essaye d'oublier le fait que mon bébé risque, éventuellement, de naître en ces lieux. Mon bébé, je ne me suis jamais posée la question, si c'était une fille ou un garçon jusqu'à maintenant. Le médecin m'a demandé si je voulais savoir, j'ai dit non, je ne sais pas pourquoi... Peut-être que c'est pour avoir, la surprise !

    Pourtant, je n'ai pas hésité à l'appeler Telma, peu importe qu'il soit un garçon ou une fille... Chaque jour, et nuit qui passent, depuis presque neuf mois, comme une illumination, c'est Telma que j'ai attribué comme prénom à mon bébé... Telma veut dire « protection Divine », c'est beau, hein ? Sachez que c'était comme ça, que se nommait ma « lumière », ma « grand-mère » aujourd'hui décédé... Et parce que Telma est mon petit rayon de coucher de soleil, Summer si c'est une fille, Hélios si c'est un garçon pour le deuxième prénom. Voilà, que je suis déjà en train de trouver un prénom pour ma petite Lumière, me voilà enfin devenu mère. Apparemment, ma famille est destinée à avoir des enfants tôt, voyez-vous... ? Ma mère m'a eu à 16 ans, sa mère, ma grand-mère, a eu ma mère à 17 ans... Tandis que moi, je vais avoir Telma à 19 ans et je suis encore à l'Université. Les contractions se sont calmées, Dieu merci... J'ouvre à nouveau les yeux, et comme un rêve je le vois se tenant à côté de moi, Matt ?

    « Claire, je ne savais pas.. Que puis je faire pour vo… te venir en aide ? »

    Je le regarde, comme s'il s'agissait d'une chose irréelle... je pensais être seule, la règle primaire de Black Phoenix est « qu'un élément contaminé doit être immédiatement mis en quarantaine ! » Une façon de dire, que si vous êtes la cible d'un ennemi, pour ne pas mettre en danger l'organisation, vous êtes seules... J'étais contaminée, je devais me débrouiller seul comme me la rappeler Leon. Je regarde Matt, dans les yeux sans dire un mot... Peut-être, est-ce pour ça, que je l'ai choisie parmi d'innombrables humains doués, dans ses yeux je vois qu'il protège une personne chère à son coeur... Je ne regrette pas de l'avoir à mes rangs, même si ma mère n'a aucune considération pour moi et mes hommes, je vois leurs potentiels. Matt est parvenu jusqu'à moi, elle n'a pas rencontré d'ennemie ? Les contractions reprennent soudainement, je serre les dents en même temps que les poings. Je regarde la pièce où nous sommes, qui est devenu déjà plus claire, et c'est là que j'aperçois deux ou trois bouteilles d'alcool à moitié remplie. Bénis soit les SDF...

    « Là ! Vérifie que c'est bien de l'alcool... Je reprends m'en souffle pour rajouter. Tu vas stériliser tes mains, en... ensuite... Tu vas attraper la tête du bébé dès qu'il apparaîtra... »

    S'en suivie d'un cri dû une brutale contraction, je ne sais pas s'il a déjà assisté à un accouchement, peu importe moi non plus... Mais là, on n'a pas le choix, je vais me contenter de pousser et lui tirer l'enfant vers lui.

_________________


.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur | Black Phoenix ~ Humain noir
Modérateur | Black Phoenix ~ Humain noir
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Nowhere to see
LOCALISATION : Un peu partout et nul part à la fois..
CITATION DU PERSONNAGE : Ce que l'on fait dans notre vie résonne dans l'éternité.

MESSAGES : 652
DATE D'INSCRIPTION : 01/12/2011

Niveau du personnage
Point RP:
116/200  (116/200)
Point Membre:
125/200  (125/200)
Niveau: Apprenti

MessageSujet: Re: La naissance d'un petit flocon... Ft. Leon | Matt   Sam 12 Jan 2013 - 21:52

Claire jeta un regard étrange à Matt. Comme si elle regrettait presque qu’il soit là. Mais ce regard ne dura pas bien longtemps et c’est une flamme qui apparu au fond de ses pupilles. La flamme de l’espoir qui abritait désormais ses yeux était belle. Mais Matt n’avait guère le temps de regarder cela.

Maintenant qu’il était là, il se demandait pourquoi il était venu. Normalement un Black Phoenix en danger doit être laissé seul. C’est la règle, il l’avait transgressé. Bien sûr, ce n’était pas pour n’importe qui, c’était pour la chef de l’organisation mais doit-on tout de même violer une règle même pour le créateur, en l’occurrence la créatrice de la règle ?

Matt s’en foutait bien de toutes ces règles. Son code moral c’est lui qui l’avait inventé et qui se l’était forgé depuis tout ce temps. Il n’avait besoin de personne pour dicter sa vie même si c’était ses patrons. Et puis si Léon l’avait envoyé, c’est qu’il y avait surement une bonne raison. D’ailleurs, quelle raclure celui la. Il n’est même pas la.

Soudain, une douleur sembla la transpercer et son visage se contracta en même temps que ses poings. C’était sûrement les contractions qui lui faisait autant de mal. Matt en avait entendu parler un jour et il paraît que c’étiat une grande douleur et qu’il fallait tenir la main de la femme. Bon.

Elle tourna le regard. Matt tenait sa main fermement et il regardait ses yeux. Elle était tout de même belle malgré ses traits déformés par la douleur. Ses pupilles brillaient d’une lueur bien spéciale. Etait-ce le regard des femmes enceintes qui était ainsi ? Il ne savait pas du tout.

- Là ! Vérifie que c'est bien de l'alcool...

Elle reprit son souffle puis ajouta :

- Tu vas stériliser tes mains, en... ensuite... Tu vas attraper la tête du bébé dès qu'il apparaîtra...

Il tourna les yeux et se rendit compte qu’il y avait des bouteilles, effectivement dans le coin. Elles étaient à moitié vides et si Matt n’était pas dans une situation extrême il en aurait été sûrement dégouté de devoir les prendre dans la main. Mais dans la vie on ne fait pas toujours ce qu’on veut.

Il lâcha doucement la main de Claire, se leva et attrapa l’alcool. Il renifla, ça avait l’odeur d’alcool en tout cas. Mais comme ce n’était pas sur, Matt pris une gorgée. Ca arrachait. De la vodka. Bon bah ça, y a pas de soucis ça va bien désinfecter ses mains. Combien de degrés ? Aucune idée. Il s’en fichait. Y avait urgence.

Il prit une bouteille qu’il vida sur ses doigts. Il avait oublié une petite blessure sur son doigt. Elle n’avait malheureusement pas eu le temps de cicatriser. Matt se retint de pousser un cri et frotta énergiquement les mains sans en oublier un seul recoin. Il ne faudrait pas que le gosse vienne au monde et qu’il chope une infection.
Retournant auprès de Claire, Matt lui prit à nouveau la main et la caressa doucement comme pour la rassurer. Les contractions avaient l’air de plus en plus violentes vu la tête qu’elle tirait. Cela faisait limite un peu peur à Matt. En fait, il avait carrément peur. Il n’aime pas les « petits » imprévus comme ça.

Il se place face à elle et lui releva les jambes en lui mettant sur ses épaules. Dans tout autre situation, ça aurait été assez ambigu comme geste mais là aucune ambiguïté possible. Elle savait sûrement que Matt essayait juste de l’aider, comme il pouvait, avec les moyens du bord.

- Pousse, Claire. Je vais essayer d’attraper le bébé.

C’était facile à dire comme ça mais une bataille venait de s’engager. Si ça pouvait ne pas être trop long et trop douloureux ça serait parfait. Matt ferait de son mieux en encourageant Claire et en lui disant où il en était. Quelle idée aussi d’avoir un enfant, c’est dingue ça !

_________________



Je suis un dragueur..:
 

.. Mais c'est seulement parce qu'on me le demande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae's slave
Shae's slave
avatar

CITATION DU PERSONNAGE : Je perds du temps, frappée par une lassitude où sentiment de solitude est insistant...

MESSAGES : 1499
DATE D'INSCRIPTION : 30/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
57/100  (57/100)
Point Membre:
45/100  (45/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: La naissance d'un petit flocon... Ft. Leon | Matt   Mer 6 Fév 2013 - 21:22



    La naissance d'un petit flocon


    Il y a quelque chose d'obscure dans l'air, de froid, d'extrêmement froid, sans émotion, seulement vide comme celui d'un gouffre sans fin. J'ai mal et de plus en plus la douleur semble m'en traînant vers ce fameux gouffre sans fond, vers ce néant, béant sur les ténèbres... Plus que le bébé approche, plus je sens l'ange de la mort avoir une emprise sur mon âme. Je ne me serais sûrement pas reconnu sur ces mots, il y a quelques mois auparavant, mais pour tout vous dire, je m'en fiche de mourir si c'est pour donner vie à Telma. J'ai l'impression de contenir le feu d'un dragon sous-forme solide dans mon ventre, j'ai l'impression que le bébé lui-même sert de mon corps pour véhiculer son énergie, comme pour me maintenir en vie... Ma dernière impression est que quoi qu'il se passe, je sais que ces Rune consomme mon corps pour nourrir le bébé... Pensez-vous, que je perds la tête ? Que je deviens folle ? Que j'imagine tout ? Eh bien, parce que moi, oui...

    « Pousse, Claire. Je vais essayer d’attraper le bébé. »

    Je veux bien pousser, mais c'est plus facile à dire qu'à faire... Je lâche un moment Matt des yeux pour regarder le plafond non-éclairé, avec l'idée que tout s'arrête maintenant... Franchement, je respecte les femmes qui ont plusieurs gosses, passer par cette étape à nouveau m'horrifierait plus au point. Ma respiration commence à ralentir, tout comme les battements de mon coeur, le Rune sur mon ventre s'illumine alors qu'une contraction soudainement me remettre sur les railles de l'accouchement. Je n'ai aucun appui auquel me tenir, la main de Matt me manque étrangement. Le plus marrant, c'est que malgré ma situation, je ne peux pas m'empêcher à l'ombre... Quand Matt est arrivé ici, il n'a vu personne ? Sommes-nous vraiment seul ici, rien que moi et Matt, ainsi que le bébé bientôt ? Ma quiétude, m'empêche de me concentrer sur le bébé, je l'avoue... Je veux dire, que je ne voudrais pas qu'il lui arrive quelque chose, si je meurs durant l'accouchement. Les hémorragies sont très fréquentes lors de l'accouchement.

    « Matt, je n'arrive pas, je n'arrive pas... »

    Je n'arrive pas à pousser, peut-être faut-il faire une césarienne ? Oui, je sais, il y a pas meilleurs moyens de mettre fin à ma vie, en faisant cela dans un endroit non-stérilise et sans équipement de soin. Mais comme je l'ai dit, ma vie n'a pas d'importance, si cela me permet de mettre au monde le bébé...

_________________


.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur | Black Phoenix ~ Humain noir
Modérateur | Black Phoenix ~ Humain noir
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Nowhere to see
LOCALISATION : Un peu partout et nul part à la fois..
CITATION DU PERSONNAGE : Ce que l'on fait dans notre vie résonne dans l'éternité.

MESSAGES : 652
DATE D'INSCRIPTION : 01/12/2011

Niveau du personnage
Point RP:
116/200  (116/200)
Point Membre:
125/200  (125/200)
Niveau: Apprenti

MessageSujet: Re: La naissance d'un petit flocon... Ft. Leon | Matt   Ven 5 Avr 2013 - 16:45

Elle laissa aller sa tête en arrière. Matt ne se sentait pas à l'aise du tout bien qu'il essayait d'avoir l'air assuré. Ce n'était pas du tout le cas. Qu'est-ce qu'il ferait si sa propre chef décédait sous ses yeux ? Il serait sans doute accusé du meurtre et poursuivi par tout Black Phoenix. Entre Black Phoenix et les Cross ça risquait de faire beaucoup et il ne donnait pas cher de sa peau.

Sa respiration commençait à ralentir, est-ce qu'elle était en train de mourir ? Non bordel, bordel, ça doit pas se passer comme ça. Elle peut pas le laisser comme ça. Matt aurait bien frapper son ventre pour la réveiller mais il s'illumina d'un seul coup à cause de la rune dessus.

- Bordel, Claire, tu peux pas lâcher !

Le laisse pas comme ça, fait pas ça. Autant, il s'en foutait de voir d'autre mourir, autant il détestait voir mourir les gens qui lui avaient accordé un tant sois peu de confiance. Il ne pourrait pas. Mais que pouvait-il faire ? Il allait tout de même pas lui ouvrir le bide pour dégager le bébé non ?

- Matt, je n'arrive pas, je n'arrive pas...

Et bah tu vas y arriver ma petite pote, parce que Matt le jurait sur la tête de Nephilim et Heather que ça se passerait pas comme ça, qu'elle s'abandonnerait pas aux joies du paradis. Non, cela le jeune humain noir l'interdisait. Elle aurait bien le temps de crever, pour l'instant elle devait survivre.

- Tu vas y arriver. C'est la vie de ton bébé qui est en jeu ! Pousse pour sa vie !

Matt était tendu, il voulait à tout prix que ce cauchemar s'arrête le plus vite possible mais ça avait l'air moins facile à faire qu'à dire. Si seulement, ils étaient dans un endroit plus propre, ça aurait été plus facile mais là ils prenaient de sacré risque, l'endroit était plus poussiéreux qu'une chambre d'adolescent.


_________________



Je suis un dragueur..:
 

.. Mais c'est seulement parce qu'on me le demande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae's slave
Shae's slave
avatar

CITATION DU PERSONNAGE : Je perds du temps, frappée par une lassitude où sentiment de solitude est insistant...

MESSAGES : 1499
DATE D'INSCRIPTION : 30/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
57/100  (57/100)
Point Membre:
45/100  (45/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: La naissance d'un petit flocon... Ft. Leon | Matt   Lun 6 Mai 2013 - 19:17



    La naissance d'un petit flocon


    J'ai envie qu'on m'ouvre le ventre, au point où j'en suis, je ne sentirai pas grand-chose de différent avec la douleur présente... Peut-être que je me sentirai même mieux après, oui parce que j'ai mal et je n'arrive pas à m'habituer à la douleur, atroce soit-elle... Bien que, je suis de type régénérant. Des larmes coulent le long de mon visage, je me mets crier de nouveau les Runes s'illuminent de plus belle... Puis je respire difficilement, quelqu'un m'achève maintenant. L'air autour de moi, semble étrangement diminuer, comme si j'étais en ce moment, enterrée vivante.

    « Tu vas-y arriver. C'est la vie de ton bébé qui est en jeu ! Pousse pour sa vie ! »

    J'ai envie de lui dire qu'il a raison, mais en ce moment j'ai à peine l'énergie pour respirer un peu d'air dans mes poumons fatigués. La fatigue, je crois que mentalement et physiquement, elle est présente... J'aimerais tellement qu'en un instant cette situation s'arrête, mais je suppose que donner la vie n'est pas sans conséquence. J'inspire, du moins j'essaye à nouveau d'inspirer à fond et à la suite, je rassemble mes forces pour contracter et pousser.

    Mon ventre de nouveau s'illumine à chacune de mes efforts et chaque fois que la souffrance me tiraille. Je serre les dents au point que ma gencive en devient douloureux, je serre les poings au point que le creux de mes mains en sont ensanglantées. Je pousse pour donner la vie à mon bébé, mais je pousse aussi pour me repentir de mes actes passés. Je ferme les yeux je pousse encore et encore, jusqu'à entendre les pleures d'un enfant...

    « Te... Telma ?! »

    Et la souffrance s'arrêta soudainement, je n'avais plus mal, je ne ressentais plus la douleur... Les ténèbres vint alors me recouvrir subitement, tout disparue autant de moi... J'entendis alors mon prénom, « Claire »... Je reconnaissais la voix, je la reconnaîtrai entre mille, c'était celle de ma lumière, ma grand-mère, que j'aime. Elle était là pour me faire traverser la rivière et je me sentais heureuse, je me sentais enfin paix... Ma vie absurde, touche enfin à sa fin.

_________________


.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur | Black Phoenix ~ Humain noir
Modérateur | Black Phoenix ~ Humain noir
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Nowhere to see
LOCALISATION : Un peu partout et nul part à la fois..
CITATION DU PERSONNAGE : Ce que l'on fait dans notre vie résonne dans l'éternité.

MESSAGES : 652
DATE D'INSCRIPTION : 01/12/2011

Niveau du personnage
Point RP:
116/200  (116/200)
Point Membre:
125/200  (125/200)
Niveau: Apprenti

MessageSujet: Re: La naissance d'un petit flocon... Ft. Leon | Matt   Ven 31 Mai 2013 - 17:59

Matt pouvait lire la fatigue aussi bien mentale que physique sur la jeune femme. C’était un effort trop conséquent pour elle. Elle n’était visiblement pas préparée à ce genre de choses mais quelle femme y est préparée lorsqu’il s’agit de son premier enfant ? L’humain noir n’y connaissait pas grand chose là dedans mais il se doutait bien que cela devait être difficile. Il se félicitait d’avoir une zigounette entre les jambes et de ne jamais avoir à accoucher. Sa respiration se bloquait à certains instants. Elle poussait pour la vie de son bébé et cela marchait. Il ou elle avançait et bientôt il serait totalement dehors. Pour l’instant, le jeune homme n’avait pas assez de prise pour le tirer. Il ne pouvait donc rien faire si ce n’était soutenir sa chef moralement. Il releva la tête.

L’horreur. Son ventre était illuminé par des espèces de runes. Matt sentait une présence maléfique maintenant et cela ne le rassurait pas trop. Il se demanda si cela lui faisait mal et surtout qui lui avait fait ça. Comment cela se faisait qu’elles s’étaient illuminées ? Tant de questions se bousculaient dans sa tête et il ne savait comment y répondre. Elle serra de nouveau les dents et sa respiration s’arrêta. Encore une poussée infructueuse. Cette fois, le bébé n’avait même pas avancé. C’était bizarre de voir ça et si Matt n’était pas dans cet état un peu transcendé, il aurait sans douté été dégouté par ce qui se passait sous ses yeux. Elle tremblait. Elle poussa encore une fois et cette fois Matt eût assez de prises. Il tira doucement sur le bébé qui était maintenant totalement éjecté de sa mère. Le bébé se mit à hurler. Ouf, il était en bonne santé.

- Te... Telma ?!

Telma ? C’était un prénom de fille et Matt baissa les yeux et se rendit compte qu’en effet c’était une fille. Il n’avait rien pour couper et c’était odieux car, la petite Telma était toujours rattachée par le cordon à l’utérus de sa mère. Il n’y avait plus d’autres solutions. Il était en transe et il ne savait plus vraiment ce qu’il faisait. Il plongea sa mâchoire, pressa avec ses doigts un bout du cordon puis coupa avec ses dents le cordon. Il cracha par terre les quelques morceaux restés dans sa bouche. Il se dégoutait lui même. Les runes s’illuminèrent de plein feus et Matt garda Telma dans les mains, il l’enveloppa dans sa veste et la maintint fermement d’une main. Il secoua Claire.

- Claire, t’as pas le droit de crever là.

Il la secoua de toutes ses forces mais il avait peur en même temps de se faire attaquer par les runes qui brillaient encore sur son ventre. Il ne savait pas quoi faire alors il posa la petite fille au sol, à quelques centimètres de lui tandis qu’elle continuait à hurler et entrepris de vérifier si Claire respirait. Ce n’était pas le cas. Il vérifia les pulsations de son cœur. Il ne sentait plus rien. Il pressa alors la poitrine de la jeune femme plusieurs fois. Il connaissait au moins ça. Allez, putain reviens. Je vais pas me débrouiller de Telma seul.

_________________



Je suis un dragueur..:
 

.. Mais c'est seulement parce qu'on me le demande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La naissance d'un petit flocon... Ft. Leon | Matt   

Revenir en haut Aller en bas
 

La naissance d'un petit flocon... Ft. Leon | Matt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: ▐ Z.O.N.E R.P.▐ :: ● ● Amérique :: || Etats-Unis-
Sauter vers:  
Nos Partenaires

CITATION DU MOMENT :

"Ce qui ne te tue pas te rend plus fort."

Friedrich Nietzsche


M&M's du Moment

Mikeal&Kirsten

VOTEZ ! :