AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 punie comme une enfant [PV Pandora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Solitaire | Membre de l'ordre Blaidd Ddrwg
Solitaire | Membre de l'ordre Blaidd Ddrwg
avatar

CITATION DU PERSONNAGE : je t'aime! toi pas

MESSAGES : 89
DATE D'INSCRIPTION : 17/12/2012

Niveau du personnage
Point RP:
22/100  (22/100)
Point Membre:
47/100  (47/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: punie comme une enfant [PV Pandora]   Lun 31 Déc 2012 - 9:40

Rentrée depuis deux mois déjà… Qui aurait cru que Billy resterait si longtemps ? Elle est jetée dans une pièce, pose son sac, furieuse, sur la table du salon et se laisse tomber dans le canapé. Dire qu’elle n’avait même pas franchi la porte du Mystery de toute la journée. Pourquoi ça ne marchait pas ? Plus elle en clouait au sol plus sa sœur refusait de la suivre et plus elle en voyait d’autres arriver. Impossible de faire le moindre mouvement à croire que c’était comme les rats ! Des "vermines" en quantité inimaginable.
Elle avait tout fait pour ramener Remy et voilà qu’elle était enfermée au Mystery maintenant. Et puis s’était quoi cette immense pièce d’abord ? Il y avait un bureau la bas, droit devant et derrière lequel il y avait une immense fenêtre. Bonjour la consommation pour faire chauffer cette pièce ! Enfin non ce n’est pas le sujet ! Donc voilà, elle en avait marre d’être enfermée tout le temps et elle ne pouvait même pas dire que ce n’était pas elle. Qu’allaient-ils lui faire maintenant ? L’emprisonner ici ? Impossible. Tout lui semble tellement différent de tout ce qu’elle a connu avant. Tout d’abord toute cette luminosité qui entre dans la pièce par l’unique fenêtre et qui s’étale sur les murs et le sol. Ensuite ce calme soudain, elle vient de passer trois heures à se débattre pour reprendre sa sœur, c’est étrange que tout soit si calme brusquement. Quelque chose l’angoisse, pourquoi Remy n’est-elle pas avec elle ? Puisque après tout elle était venue pour ça… pourquoi est-ce qu’elle ne vient pas non plus la libérer ? N’avait-elle donc plus la moindre considération pour sa propre sœur ? Sa petite soeur chérie qui l'abandonnait comme ça... au moment ou elle avait tout fait pour la ramener dans le bon chemin... Ou elle avait besoin d'elle... qui la laissait seule. Et ce regard qu'elle avait ressentit sur elle... comme de l'indifférence, non pire, de la moquerie. Pourquoi Remy lui faisait elle endurer un tel enfer? Elle qui voulait juste satisfaire leur père et retrouver sa soeur a ses cotés. Un peu... un peu comme si tout était comme avant. Visiblement, non, ce n'était pas comme avant, ce ne serait plus jamais comme a cette époque heureuse de leurs vies et ça! oui ça! s'était entièrement sa faute a elle. Qu'est ce qui lui avait prit de croire au bonheur avec cet homme et le suivre en laissant ses soeurs. Billy regarde un moment dans le vide, l'estomac noué, oui tout ça c'est sa faute. Elle n'a que ce qu'elle mérite. Dire qu'elle n'a même pas eut la force de traverser six rangées d'élèves. Elle est pitoyable et si Adrian voyait ça il ne se génerait pas pour l’humilier encore d'avantage.

Elle ramène ses pieds dans le canapé. Le temps lui semble incroyablement long. La porte s’ouvre dans un grincement des plus désagréables. Elle se redresse avec un regard à tuer quelqu’un sur place. Qui est ce ?

-une vieille?

Elle n’a pas le temps de retenir ces mots qui laissent paraître toute sa surprise et en partie une certaine tension. Elle sert les poings, a quoi lui servirait donc de tuer une vieille ? Vu déjà son grand âge il suffit d’attendre six mois et elle crèvera d’elle-même. Mais pourquoi est-elle ici ? Sont-ils fous au point de vouloir la faire tuer une vieille femme ? Certes, elle a fait souffrir quelques jeunes mais elle n’a tué personne ! A vrai dire elle n’a jamais envisagé de tuer quelqu’un de sa vie… non ce n’est pas vrai. On a tous des crises de colères plus ou moins violentes ou l’on voudrait tuer la personne en face. Mais elle n’a jamais mis ses menaces à exécution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Ex-directrice du Mystery Orphanage
Admin | Ex-directrice du Mystery Orphanage
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Directrice du Mystery Orphanage
LOCALISATION : Là où il faut
CITATION DU PERSONNAGE : Le temps mange la vie, et l'obscur ennemi qui nous ronge le coeur, du sang que nous perdons croit et se fortifie

MESSAGES : 1305
DATE D'INSCRIPTION : 20/02/2011

Niveau du personnage
Point RP:
176/200  (176/200)
Point Membre:
237/200  (237/200)
Niveau: Apprenti

MessageSujet: Re: punie comme une enfant [PV Pandora]   Lun 14 Jan 2013 - 14:14

Surprise, surprise !

C'était une journée comme les autres. Le début d'une journée comme les autres. Des orphelins qui couraient partout, des problèmes d'emploi du temps, de couches à changer, de bobos à soigner, de transferts à régler avec Orpheo. Rien que la routine. Après avoir pris son déjeuner en compagnie de certains orphelins et de quelques professeurs, la directrice s'était rendue dans le potager et dans l'écurie afin de vérifier que tout était en ordre, arroser les choux, donner du foin aux chevaux et de l'eau à certains autres animaux appartenant aux orphelins qui y vivaient.

La vieille femme était en train de se pencher sur un plant de laitue qui lui semblait pourri lorsque Josh Stewart vint la trouver, l'air quelque peu embêté, lui expliquant qu'une jeune femme, semblant être la sœur de Miss Sullivan, professeur de l'Orphelinat, avait débarqué ce matin, demandant à parler à sa cadette, ce qu'on ne lui avait pas refusé. Mais Remy s'était montrée intransigeante envers sa sœur : elle ne voulait pas venir avec elle afin de retrouver leurs parents et de devenir une sorcière noire. Josh, voyant la jeune professeur en difficulté, et sachant qu'elle était issue d'une famille de sorciers noirs, avait préféré enfermer l'ainée des Sullivan pour plus de sécurité. Elle pouvait être dangereuse pour les orphelins, si elle était, tout comme ses parents, une sorcière noire. C'est pourquoi il l'avait enfermée dans le bureau de Pandora, et était venue la chercher pour que celle-ci voie ce qu'il en était. La vieille femme hocha la tête, rangea à la va vite son arrosoir ainsi que sa bêche et se rendit d'un pas précipité jusqu'à son bureau, enlevant ses gants et les bottes de caoutchouc.

Elle enfila des chaussures plus adaptées à l'intérieur en entrant dans l'enceinte de l'Orphelinat, puis se dirigea vers son bureau. Elle ouvrit lentement la porte, et pénétra d'un pas ferme dans son bureau. Pour y découvrir une très belle jeune femme, brune, ressemblant effectivement un peu à Miss Sullivan, affalée sur le petit sofa de son bureau. La directrice la considéra d'un air perplexe alors qu'elle la traitait de vieille. Son visage se pinça, et elle s'avança vers la potentielle sorcière noire en déclarant :


-Oui, une vieille. La vieille directrice du Mystery Orphanage. Qu'êtes-vous venu faire ici Miss...Sullivan si je ne me trompe pas ?

Son regard était dur, mais pas méchant. Elle n'avait aucun préjugé sur cette jeune femme, elle voulait juste s'assurer qu'elle n'était pas dangereuse afin de la laisser repartir l'esprit tranquille. Mais rien n'était moins sure. Même si la jeune femme qui se trouvait dans son bureau n'était pas une sorcière noire, elle pourrait insister afin de rencontrer sa sœur malgré son refus. Dans ce cas, il faudrait négocier, tant avec Remy qu'avec sa sœur ainée. L'après-midi semblait s'avérer plus difficile que la matinée.

_________________

Zaubererbruder, wo bist do gewesen, in all diesen finsteren Jahren ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solitaire | Membre de l'ordre Blaidd Ddrwg
Solitaire | Membre de l'ordre Blaidd Ddrwg
avatar

CITATION DU PERSONNAGE : je t'aime! toi pas

MESSAGES : 89
DATE D'INSCRIPTION : 17/12/2012

Niveau du personnage
Point RP:
22/100  (22/100)
Point Membre:
47/100  (47/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: punie comme une enfant [PV Pandora]   Lun 14 Jan 2013 - 20:48

Face aux paroles anciennes et plus sages que révoltées de Madame la Directrice on peut dire que d’une certaine façon, Billy qui avait ouvert la bouche dans un moment de stupéfaction, prit poliment le revers du balai dans le visage. Rien ne lui aurait servit de venir a la blesser et elle fit naître un sourire au coin de ses lèvres. Sa chevelure noire d’un noir qui semblait renforcer la personnalité de sa personne lui tombant peu a peu sur les yeux quand elle se releva. Considérant un moment aussi bien la question que la personne face a elle, l’évaluant plus silencieusement. Certes c’était une très vieille personne mais elle était surtout très bien placée ici. Ainsi Billy jugea qu’il était préférable de ne pas se précipiter a la gorge de la femme face a elle, même si cela aurait beaucoup plut a Adrian de savoir une de ses pires ennemies abattue par sa fille chérie.

- Si vous m’appelez par mon nom… c’est que vous savez déjà, n’est ce pas ?

Bien entendu cela ressemble fortement a de la provocation, mais entre les lèvres de Billy cela n’en était pas. Et toute forme d’affront disparut quand elle tendu sa main fine vers la personne plus agée qu’elle.

- je suis Billy.

Après tout il fallait bien commencer quelque part leur conversation et loin d’etre naïve, la jeune femme se doutait que de s’amuser a faire souffrir cette personne lui attirerait des ennuis trop nombreux pour qu’elle en vienne a bout toute seule. Surtout en voyant la multitude de prof entre ces murs qui se feraient une joie de se débarasser d’elle sans rien savoir de ce qu’il se passait. Elle repoussa machinalement la mèche de cheveux qui lui tombaient sur les yeux. Le tout n’est il pas, quand un loup entre sur un territoire loin du sien, de se faire accepter par le chef ? Si bien qu’instaurer un terrain d’entente semblait inévitable et meme nécéssaire. Elle ne repartirait pas sans etre chassée ou avoir put récuperer sa petite sœur. Et si, tant qu’a faire, cela pouvait se passer sans qu’elle soit obligée de faire plier toutes personnes dans l’enceinte de l’établissement cela serait peut etre capable d’améliorer les relations entre son père et la vieille Mystery. Oui, evidement, cela n’était qu’une série d’illusions qui berçaient l’esprit de la jeune femme qui avait, au cours des années, oublié de grandir. Mais cette main qui restait suspendue dans le vide, avec ses longs doigts fins.
Cette main que l’on dit couremment « une main de pianiste » allait elle en rencontrer une autre et montrer signe d’une bonne volonté ? Ou plutot rester seule dans le vide et signer le début d’une guerre entre Billy et Pandora ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Ex-directrice du Mystery Orphanage
Admin | Ex-directrice du Mystery Orphanage
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Directrice du Mystery Orphanage
LOCALISATION : Là où il faut
CITATION DU PERSONNAGE : Le temps mange la vie, et l'obscur ennemi qui nous ronge le coeur, du sang que nous perdons croit et se fortifie

MESSAGES : 1305
DATE D'INSCRIPTION : 20/02/2011

Niveau du personnage
Point RP:
176/200  (176/200)
Point Membre:
237/200  (237/200)
Niveau: Apprenti

MessageSujet: Re: punie comme une enfant [PV Pandora]   Dim 20 Jan 2013 - 12:31

Come on, skinny love, what happened here ?

Un peu plus de respect vint teinter le visage de la jeune femme. Enfin, ce n'était pas par une simple phrase que Pandora allait gagner l'estime de la demoiselle, mais au moins, elle l'avait un peu mouchée. La sorcière serra la main tendue de la jeune femme. Celle-ci eut l'air de se calmer quelque peu, et répondit à sa question quelque peu rhétorique qu'elle devait bien le savoir, puisqu'elle l'appelait par son nom. La vieille sorcière hocha la tête, et, se dirigeant vers son bureau, elle répondit :


-Effectivement, je voulais simplement m'en assurer...Sachez que je ne vois aucun inconvénient à ce que vous vouliez régler vos différents avec votre sœur...Simplement, je n'admet pas que vous puissiez troubler la tranquillité de l'orphelinat, et étant donné la famille dont vous êtes originaire, je m'inquiète quant à vos intentions...

Elle resta de bout près d'une chaise, elle ne voulait pas encore s'asseoir, pas avant de s'assurer que la dénommée Billy n'allait pas essayer de l'attaquer. Elle venait donc de lui dire son nom. Elle n'avait jamais entendu parler d'elle, mais cela ne voulait pas dire qu'elle n'était pas une sorcière noire. C'est pourquoi Pandora plissa les yeux et croisa les bras en observant quelques secondes la jeune femme avant de lui demander :


-Êtes vous une sorcière noire mademoiselle ? Car dans ce cas, je serais obligée de vous livrer à Orpheo. Et si ce n'est pas le cas, je vous demanderai de régler vos problème avec Remy loin des orphelins. Je peux également porter plainte pour harcèlement d'un membre du personnel.

Il était fortement possible que Billy mente, mais dans ce cas là, Pandora n'hésiterait pas à lire dans ses pensées. D'où l'intérêt de ne pas révéler son don à la nouvelle venue. Elle ne pourrait ainsi pas bloquer ses pensées pour l'empêcher de découvrir la vérité. Sauf si elle s'était renseignée sur elle auparavant...Mais la directrice en doutait, si c'était le cas, cela voulait dire que la jeune Sullivan avait réellement prévu d'attaquer l'orphelinat. Toutefois cela n'en avait pas l'air. La vieille sorcière avait bien plus l'impression qu'elle était uniquement venue pour sa sœur. Mais il valait mieux prendre ses précautions.

_________________

Zaubererbruder, wo bist do gewesen, in all diesen finsteren Jahren ?


Dernière édition par Pandora S. Mystery le Ven 26 Avr 2013 - 18:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solitaire | Membre de l'ordre Blaidd Ddrwg
Solitaire | Membre de l'ordre Blaidd Ddrwg
avatar

CITATION DU PERSONNAGE : je t'aime! toi pas

MESSAGES : 89
DATE D'INSCRIPTION : 17/12/2012

Niveau du personnage
Point RP:
22/100  (22/100)
Point Membre:
47/100  (47/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Sorcière noire? ou pas...   Mer 23 Jan 2013 - 14:24

La main de la jeune femme reste plantée dan le vide durant quelques instants avant de rencontrer cette vieille main qui semble pouvoir tomber en lambeaux de chair dune seconde a lautre puis elle revient dans le dans le prolongement de son corps. Visiblement pas de trêves definitives. Tant pis. C'est peut être mieux comme ça ; Elle prendrait des risques peut être inutiles a venir fréquenter l'orphelinat de façon... plus que persistante. Un sourire plein de malice vient se dessiner sur le visage de la jeune Sullivan. Que serait la solution la plus appropriée a la situation ? N'importe qu'elle autre que celle par laquelle elle décide de passer.

-la confiance reigne ! J'ose esperer que vous avez un comportement... moins critique face aux orphelins.

Oh non, elle n'a pas dans l'idée d'avoir sa langue dans sa poche. Et elle n'hésite pas une seconde a dénoncer le racisme qu'elle rescent dans de telles paroles. Cela lui semble comme une évidence et puisqu'on l'accuse a tord elle n'hésite pas a renvoyer la pareille,

-Donc je suis une sorcière noire. Très bien. Mon nom est tel que cela est devenu pour vous une évidence ! Je viens détruire cet endroit, kidnapper ma propre sœur et vous détruite grand mère. Ensuite je m'en prendrais a Orphéo et détruirais le monde en tuant tous les mélés et faisant des etres humains de stupides esclaves !

Il y a tant de volonté dans chacun des mots qu'elle a choisit pour s'exprimer que cela pourrait ressembler a une vérité. Enfin non, étant donné que peu après elle se met a rire.

-Si seulement vous pouviez voir la tete que vous tirez Madame.

Impossible de s'arreter de rire. A croire que malgré son grand age et la sagesse qu'on y associe toujours la pauvre vieille femme n'a rien vu venir. Billy n'a pour l'instant rien a voir avec els magouilles de ses parents, pas plus que d'aucun sorcier noir. Elle voulait juste sa sœur a ses cotés et satisfaire les petits caprices de son cher papa sur ce point. Quand on y pense elle n'a aucun interet a tuer qui que se soit. Pas plus que de mettre des batons dans les roues d'orphéo. Elle est comme une enfant. Elle n'a aucune conscience de ce que représente Orphéo pour les sorciers noirs. Elle se fiche totalement de ce qui peut conserner l'orphelinat. Elle vient juste prendre sa sœur avant de partir comme si de rien était.

de même si vous aviez d'autres choses a faire que de me ralentir j'aurais déjà emmener ma sœur et a l'heure qu'il est je serais repartie comme si je n'avais jamais passer la porte de votre orphelinat. Mais vous vous entetez dans votre bétise Madame et je voudrais ne pas etre forcée d'employer la force. Si bien entendu vous comprenez ou je veux en venir.

Billy a vite compris. C'est héréditaire. Elle ne sera jamais la bienvenue ici et peut etre aussi que son entrée en force dans l'orphelinat n'était pas une si bonne idée. Qu'est ce qui lui a prit de foncer dans le tas quand elle a vu sa sœur ? Au lieu de réfléchir... Elle savait qu'elle aurait mieux fait de débarquer en pleine nuit comme une voleuse et repartir de la meme façon. Le temps que quelqu'unla remarque elle aurait bien plus avancé... Le temps qu'on la découvre et que du renford n'arrive elle aurait eut le temps de filer. Là elle est réduite a des mots. Comme si elle avait encore cinq ans.


Dernière édition par Billy D. Sullivan le Jeu 30 Mai 2013 - 9:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Ex-directrice du Mystery Orphanage
Admin | Ex-directrice du Mystery Orphanage
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Directrice du Mystery Orphanage
LOCALISATION : Là où il faut
CITATION DU PERSONNAGE : Le temps mange la vie, et l'obscur ennemi qui nous ronge le coeur, du sang que nous perdons croit et se fortifie

MESSAGES : 1305
DATE D'INSCRIPTION : 20/02/2011

Niveau du personnage
Point RP:
176/200  (176/200)
Point Membre:
237/200  (237/200)
Niveau: Apprenti

MessageSujet: Re: punie comme une enfant [PV Pandora]   Ven 26 Avr 2013 - 18:58

So you think you can stone me and spit in my eyes ?

Pandora resta droite, près de sa chaise, tandis que Billy répondait à son explication de manière sarcastique. Elle se permit alors de critiquer sa façon de faire avec les orphelins. La vieille femme ne répondit pas à cette provocation et attendit que la suite vienne. Mais rien de constructif. Elle se contenta d'ironiser sur le fait que, juste à cause de son nom, elle l'ait faite arrêter. Elle l'écouta toutefois patiemment, le visage strict, ce qui lui valut à la fin de la longue tirade de la jeune femme, une moquerie. A propos de son expression faciale. Certes, la directrice ne devait pas avoir l'air spécialement détendue, mais elle avait ses raisons. Une fille de sorciers noirs qui se rendait dans son orphelinat avec, d'après certains indices, l'intention de kidnapper un de ses professeurs, ce n'était pas bon signe.

Et pendant ce temps là, Miss Sullivan riait. A cause de son visage. Pandora était loin de s'énerver, elle savait que cela ne servirait à rien, et elle avait passé l'âge de se sentir humiliée. Surtout par une femme aussi jeune, et qui se comportait de manière si puérile. A présent, elle la menaçait de violence, confirmant le fait qu'elle était bien venue chercher sa sœur. Elle soupira doucement, mais resta vigilante, car elle ne connaissait pas les capacités de la jeune femme. Toutefois, elle n'avait pas peur. Elle pouvait aisément appeler un autre membre du personnel en renfort, et tracer rapidement des runes, son don et son pouvoir n'étant nullement offensifs.


-Vous avouez donc avoir voulu du mal à un des membres de notre personnel. Et vous me menacez. De plus, vous n'avez pas répondu sérieusement à ma question. Êtes-vous sorcière noire Miss Sullivan ? Comprenez que c'est une question de sécurité pour le grand nombre d'orphelins que j'ai à charge.


A vrai dire, la vieille femme espérait presque qu'elle lui réponde oui, car cela suffirait à appeler les renforts d'Orpheo qui la feraient enfermer. Ainsi elle n'aurait pas peur d'une récidive tant pour les enfants que pour Remy en elle même. Si elle tentait quoi que ce soit contre elle, également, cela serait un motif suffisant pour la faire arrêter. Mais peut-être ne tenterait-elle rien, justement, car au courant des lois. Cela ne réjouissait absolument pas la vieille femme de faire mettre quelqu'un en prison, mais pour elle, la sécurité des orphelins était la priorité absolue.

_________________

Zaubererbruder, wo bist do gewesen, in all diesen finsteren Jahren ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solitaire | Membre de l'ordre Blaidd Ddrwg
Solitaire | Membre de l'ordre Blaidd Ddrwg
avatar

CITATION DU PERSONNAGE : je t'aime! toi pas

MESSAGES : 89
DATE D'INSCRIPTION : 17/12/2012

Niveau du personnage
Point RP:
22/100  (22/100)
Point Membre:
47/100  (47/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: punie comme une enfant [PV Pandora]   Jeu 30 Mai 2013 - 9:39

Visiblement l'humour ne faisait pas partit des principes de la directrice. Son visage exprimait presque de la crainte, pourtant elle nest pas en danger. Comme si je pouvais etre une menace pour elle. La situation frole le comique!

- On ne peut sans doute pas renier ces origine... Mais jai un peu la prétention de ne pas suivre ce chemin qui mest imposé! Pensez vous vraiment que je suis sufisement sotte pour vous répondre? En effet je suis la descendance dune famille de sorciers noirs et vous devez bien savoir quon ne choisit pas d'ou lon vient!

Bien que j'insinue en effet que j'étais une sorcière noire il n'était pas question que je le dise. Je n'étais pas venue me battre, juste voir ma soeur que l'on m'empechait de rencontrer justement. Je ne m'interesse ni a une vieille vache qui claquera peut etre d'elle meme dans deux mois ou a des avortons.

Meme si, dans un sens je serais la première a crier sur tous les toits que c'est moi son assassin pour pouvoir sortir un peu du lot des sorciers Sullivan. Je sais que ce serait une grande fièrté pour mon père et que je serais immédiatement recrutée par Croix si j'y parvenais. Mais ce poste ne vaut pas que je risque ma vie. Le chasseur patient capable de se faire charognard s'en sort toujours mieux que le chasseur assassin qui ne sait pas profiter de la situation présente.

-Et donc je peux voir ma soeur ou vous allez me faire trainer là encore longtemps?


Fini de rire. Cette fois je commence a en avoir marre d'attendre. Je veux juste la ramener a la maison, la voir, au moins pouvoir avoir un semblant de discution avec une de mes petites soeurs. Cela s'étant vraiment mal fini avec Viola j'ai besoin de me rassurer avec Remy.
Juste me dire que je n'ai pas tout foutu en l'air avec mes gamineries. C'est si peu. Un peu de réconfort. Quand est ce que cette vieille va se décider a me laisser voir Remy?! J'voudrais que se soit avant qu'elle creve de vieillesse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Ex-directrice du Mystery Orphanage
Admin | Ex-directrice du Mystery Orphanage
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Directrice du Mystery Orphanage
LOCALISATION : Là où il faut
CITATION DU PERSONNAGE : Le temps mange la vie, et l'obscur ennemi qui nous ronge le coeur, du sang que nous perdons croit et se fortifie

MESSAGES : 1305
DATE D'INSCRIPTION : 20/02/2011

Niveau du personnage
Point RP:
176/200  (176/200)
Point Membre:
237/200  (237/200)
Niveau: Apprenti

MessageSujet: Re: punie comme une enfant [PV Pandora]   Dim 16 Fév 2014 - 15:20

Billy spet on them and called them jerks

Billy lui répondit de manière peu claire, en babillant à propos du fait qu'on ne choisisse pas sa famille, et qu'elle aurait parfaitement pu choisir une voie différente de celle de ses parents. Certes. C'était d'ailleurs le cas de Remy, sa jeune sœur. Pandora considéra alors la possibilité de lire dans ses pensées. Elle ne voulait prendre aucun risque. Certes elle ne pouvait l'accuser en présumant simplement de ses origines, mais vu l'attitude de la jeune Sullivan, elle pouvait se poser des questions. Elle même ne semblait pas spécialement sure de sa position par rapport à toute cette situation. Cette insolence était peut-être un signe de manque de confiance en elle. Oui. Il fallait qu'elle lise dans ses pensées. C'était plus prudent. La vieille femme s'assit dans son fauteuil, croisant les mains sur son ventre, et fixa Billy.

Elle vit des pensées, des doutes, quelques souvenirs. Il semblait effectivement qu'elle ne savait pas encore bien ce qu'elle était en train de choisir, mais elle était sur une mauvaise pente, elle tendait à se rapprocher de ses parents. Rien qui justifie une arrestation immédiate, mais il faudrait surveiller le comportement et l'évolution de cette sorcière.

Pandora ferma les yeux.


-Bien.


Sur ces entrefaites, Billy lui demanda encore une fois avec force d'insolence s'il lui serait possible de voir sa sœur. Pandora se leva, lissant les plis de sa robe et la regarda froidement avant de décrocher le combiné du téléphone de son bureau.

-Nérys ? Oui, s'il te plait, va chercher Miss Sullivan et dis lui que si elle le souhaite, sa sœur ainée se trouve dans mon bureau et désirerait la rencontrer. Si possible, j'aimerais que quelqu'un l'accompagne, le cas échéant. Oui, Jonathan par exemple. Merci Nérys.

Elle raccrocha et se retourna vers sa jeune interlocutrice :

-Je viens de faire demander votre sœur, si toutefois celle-ci consent à vous voir, c'est le mieux que je puisse faire pour vous.

La directrice espérait que tout se passerait bien, et que la violence, si violence il y avait, ne serait que verbale. Evidemment elle ne pouvait rien contre Billy si elle n'agressait personne et ne portait pas atteinte au bon fonctionnement de l'orphelinat. La situation de la famille Sullivan lui paraissait compliquée, mais elle ne souhaitait pas s'en mêler outre mesure. D'autant qu'il n'était pas de son ressort de s'occuper de qui était sorcier noir ou non, mais des autres agents d'Orpheo. Sauf bien sur si la situation l'exigeait vraiment. Elle espérait ne pas avoir à en arriver là.


_________________

Zaubererbruder, wo bist do gewesen, in all diesen finsteren Jahren ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solitaire
Solitaire
avatar

LOCALISATION : Dans une prison secrète, sous haute surveillance, attendant la peine de mort. Glamour, pas vrai ?
MESSAGES : 542
DATE D'INSCRIPTION : 12/02/2012

Niveau du personnage
Point RP:
67/100  (67/100)
Point Membre:
82/100  (82/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: punie comme une enfant [PV Pandora]   Dim 16 Fév 2014 - 17:14

    « Laisse-moi juste une minute, Néné... Une... toute... petite... putain... de minute... »

Assise et recourbée, le front posé à même le bureau et gisant parmi mes copies corrigées, les cheveux éparpillés de part et d'autre de mon visage, mon index pointé vers le ciel, je suis simplement submergée par le désespoir.

    « Tu es en train de me dire que ma grande sœur, qui non seulement s'entend comme larrons en foire avec mes vieux -accessoirement sorciers noirs- et qui en plus hésite à les rejoindre, a été enfermée ici, à Mystery, dans le but de me rencontrer, c'est ça ?

    - En gros, oui. Et ma mère n'avait pas l'air ravie. »

Je relève la tête vers ma collègue, nonchalamment appuyée contre la porte de ma salle de cours, les bras croisés, et déglutit avec peine.

    « Madame Mystery ?

    - Oui, elle se contenait mais elle avait l'air contrariée. Elle m'a dit en substance que ta sœur était là et qu'elle exigeait de te voir manu militari...

    - Rooh la la... et la connaissant, elle a dû y aller avec ses gros sabots... »

C'est de mal en pis ! J’ai besoin de fermer les yeux, de respirer à coup de grosses bouffées d'air, portée par l’élan de ma tête qui bascule en avant ! Ok ! Avant que mon corps ne se remette dans sa position initiale -front sur le bureau, désespérée, courbée et recourbée dans tous les sens, vous vous souvenez?- je me lève avec précipitation et commence à faire les cents pas, sous le regard inquiet de Nérys.

    « Tu es toute pâle, Rem. Ça va ?

    - Super ! Ça va super méga bien ! J’ai les muscles endoloris, la tête en vrac et les neurones ébouillantés par un stress subitement causé par une frangine supposée adulte mais Ô combien inconsciente ! Alors franchement, Néné, tout va très bien dans le meilleur des mondes, merci ! »

Non mais sérieux, Billy est censée être ma grande sœur, merde ! D'accord, de la fratrie Sullivan, elle et moi ne sommes pas des plus matures, mais sérieux quoi ! Elle est quand même née avec assez de jugeote pour comprendre qu'une presque-sorcière-noire ne débarque pas allègrement dans un endroit comme Mystery, ennemi naturel de ladite presque-sorcière-noire, pour exiger -et non pas poliment demander- un entretien avec... et bien... avec moi !

Roh mon dieu, mais ça craint tellement que j'ai envie de...

    « Tu vas y aller ? Parce que sinon, Jon peut s'en charger, tu sais...

    - C'est pas comme si j'avais le choix, Nérys : Billy est une bombe à retardement et, bien que je ne doute absolument pas des capacités d'adaptation de Madame Mystery, j'aimerais mieux pas qu'il y ait de la casse... Alors, même si ça m'emmerde prodigieusement, je vais y aller. »

Et là, j'ai vu Nérys se raidir, ses yeux résignés, soupirer, me jetant un long et lourd regard désapprobateur.

    « Me regardes pas comme si j'avais le diable au corps, ok ? J'ai pas choisi ma famille... »

Elle esquisse un sourire amer et souffle, gentiment :

    « Je sais. Excuse-moi, Rem. »

***

Ok, là, je suis limite en panique. La seconde d'avant, je me tenais tranquillement à mon bureau, à préparer mes cours du lendemain, puis Nérys est entrée et m'a annoncé sans préambule que ma sœur était là. Encore. De là, mes pieds m'ont précautionneusement emmenée devant la porte de Madame Mystery. Ma main s'est posée inconsciemment sur la poignée qui prend un malin plaisir à se foutre de ma gueule -oh, allez, je suis sûre que ce serait le cas si j'étais capable d'entendre les objets-, mais ne va pas plus loin.

Voilà où j'en suis : j'attends comme une double banane, incapable d'esquisser le moindre mouvement.

Bon, allez Rem, sois forte, sois courageuse et garde ton calme, ok ? Fais en sorte que la situation ne t'échappe pas, montre combien tu peux être calme, posée et réfléchie ! Allez ! Fous-toi de bonnes claques mentales bien sonores et ramène ton adorable p'tit cul dans ce bureau, pigé ?

Et c'est sur ces entrefaites que je toque et ouvre la porte, sans attendre une quelconque réponse.

Parfait. C'est fait. Bon. Me voilà maintenant bornée à lorgner sur ma sœur, puis à regarder Madame Mystery -et son expression glaciale-, puis de nouveau ma sœur et plus particulièrement sa tendre petite joue de sale merdeuse, là où ma main meure d'envie de s'écraser avec force.

Ok ! Penses-y bien, Rem Rem ! Sois gentille et ne te laisse pas emportée par la colère...

    « Par Prajnaparamita, Billy ! Mais qu'est-ce que tu fous encore là ? T'es tombée sur la tête ou quoi !? Je t'ai pourtant dit que je ne reviendrais pas, c'est pas si difficile à comprendre, non !? Merde à la fin ! »

Ouais, bon, je t'ai connue plus philosophe et diplomate...

Inspire. Expire. Inspire...

    « Si mon idiote de sœur vous a froissé d'une quelconque façon, je vous prie de bien vouloir l'excuser, Madame Mystery : elle a toujours eu autant de tact qu'un éléphant sous Prozac dans un magasin de porcelaine. »

_________________








DCs vénérés : Ezra Castellar/ Jezebel Halmerias/ Alexander O'Callaghan/ Behati Sonah Al Hattal ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solitaire | Membre de l'ordre Blaidd Ddrwg
Solitaire | Membre de l'ordre Blaidd Ddrwg
avatar

CITATION DU PERSONNAGE : je t'aime! toi pas

MESSAGES : 89
DATE D'INSCRIPTION : 17/12/2012

Niveau du personnage
Point RP:
22/100  (22/100)
Point Membre:
47/100  (47/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: punie comme une enfant [PV Pandora]   Mar 8 Avr 2014 - 10:13

Alors que nous nous entretenions, La vieille Mystery et moi, la porte s’ouvre a nouveau. Remy ! Je n’ai qu’une envie, lui sauter dans les bras. Je ne pensais pas qu’elle me manquais a ce point mais il suffit qu’elle soit là pour que je me lève de mon siège et en oublie totalement Madame Mystery.

« Par Prajnaparamita, Billy ! Mais qu'est-ce que tu fous encore là ? T'es tombée sur la tête ou quoi !? Je t'ai pourtant dit que je ne reviendrais pas, c'est pas si difficile à comprendre, non !? Merde à la fin ! »

-Mais Remy…

Je m’attendais évidement a des retrouvailles moins… Moins comme ca… Et plus heureuses. J’aurais voulu qu’elle comprenne a cet instant précis comme j’étais heureuse et a la fois tellement triste.

-S’il te plait… rentre à la mai…


Remy me coupe la parole comme si tout ce que je disais n’avait pas la moindre importance a ses yeux et c’était surement le cas. Une première larme traverse la pleine blanchâtre entre mon œil et mon menton. Pourquoi ne peut-elle pas comprendre que j’ai besoin d’elle ? Que j’ai une mère, un père, deux sœurs et que pourtant je me sens plus orpheline que jamais.

Je n’avais pas besoin de grand-chose, passer un peu de temps avec ma sœur. Ma dernière chance de me raccrocher a quelque chose. Viola m’avait claqué la porte au nez comme si j’étais une étrangère et m’avait fait plus de mal que tout l’univers depuis que j’étais partie… Mère m’ignorait quand elle ne me détestait pas. Et père… J’admettais en cet instant ne plus vraiment savoir s’il m’aimait ou s’il voyait en moi un profit a utiliser bientôt.

« Si mon idiote de sœur vous a froissé d'une quelconque façon, je vous prie de bien vouloir l'excuser, Madame Mystery : elle a toujours eu autant de tact qu'un éléphant sous Prozac dans un magasin de porcelaine. »

J’essuie rapidement la larme qui venait de couler. Pourquoi ne veut elle pas me comprendre ? Elle aussi vient de m’abandonner… Déçue comme une enfant qui vient de découvrir qu’aucun de ses reves ne se réalisera jamais, je n’ajoute pas un mot et quitte le bureau.

Je ne veux même pas entendre la suite. Remy... Ma petite sœur adorée m'a rejeté... Je suis seule.. toute seule...


FIN

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: punie comme une enfant [PV Pandora]   

Revenir en haut Aller en bas
 

punie comme une enfant [PV Pandora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: || Boite à souvenirs-
Sauter vers:  
Nos Partenaires

CITATION DU MOMENT :

"Ce qui ne te tue pas te rend plus fort."

Friedrich Nietzsche


M&M's du Moment

Mikeal&Kirsten

VOTEZ ! :