Et si nous parlions de l'intelligence d'une bulle ? [PV Yonren]


Partagez | .
 

 Et si nous parlions de l'intelligence d'une bulle ? [PV Yonren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esclave de Croix
EMPLOIS/LOISIRS : s'occuper de son bébé / tuer des gens
LOCALISATION : au manoir des Cross
MESSAGES : 139
DATE D'INSCRIPTION : 30/12/2012

Niveau du personnage
Point RP:
15/100  (15/100)
Point Membre:
41/100  (41/100)
Niveau: 6 - Affirmé
avatar
Elio Fine
Esclave de Croix
MessageSujet: Et si nous parlions de l'intelligence d'une bulle ? [PV Yonren]   Ven 5 Avr 2013 - 14:26

Un peu de temps pour ne rien faire avant de revenir au manoir faire son bilan. Certes ce n'est pas très convenable, pas du tout meme. Mais la cible a été détruite et c'est fait de façon très propre. Autant s'accorder un ou deux jours de calme avant de rentrer. Les cibles doivent etre neutralisées. Que se soit en les détruisant ou en les amenant au boss. D'autant plus qu'il faut recruter maintenant.

Un peu de soleil. Ça fait du bien le soleil et meme sans etre un chat qui ronronne comme un moteur peugeot 207 Elio sait parfaitement en profiter. Le soleil le fait somnoler. Il fait assez chaud pour que les gens sortent tous de leur trou a rat, profiter un peu du soleil et de sa chaleur. Elio, lui, est allongé sur un banc dans un petit parc.

Il est en piteux état. Bien sal, bien défoncé aussi. Le combat a été pénible. Pourquoi les cibles ne se laissent elles jamais tuer gentillement sans faire d'histoire ? Question stupide ! Chacun tient a sa peau et fait tout son possible pour rester en vie. Une main se tend devant lui. Il y jete un vague coup d'oeil désinteresser. Qu'est ce que c'est ? On le paye ? Il prend quand meme, bien qu'il ne comprenne pas qu'il est entrain de faire la manche. Un couple passe a coté de lui qui reste perplexe avec sa pièce de deux euros dans la main.

- tu as vu ? Encore un qui va crever comme un chien !
- Pauvre petit...

il reve ou les gens ont de la pitié pour lui ? Sérieusement ? Juste pour quelques egratignures,avoir gerbé ses tripes et etre couvert de bleus et de terres ? … non mais c'est génial ! Sans réfléchir il se lève, il faut qu'il essaie. Un coup d'oeil a ceux qui l'entoure, un choix, celui ci ! Et il s'avance vers un homme ou plutot un ado.

une petite pièce ?

Aucun écrivain, pas meme Zola n'a jamais trouvé visage qui insite tant a la pitié, c'est une évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti Exorciste
EMPLOIS/LOISIRS : étudiant
LOCALISATION : Little Angleton
CITATION DU PERSONNAGE : Bien, Mal, ce ne sont que des points de vue par rapport à soit même.

MESSAGES : 236
DATE D'INSCRIPTION : 17/06/2010

Niveau du personnage
Point RP:
55/100  (55/100)
Point Membre:
97/100  (97/100)
Niveau: 6 - Affirmé
avatar
Yoren Azena
Apprenti Exorciste
MessageSujet: Re: Et si nous parlions de l'intelligence d'une bulle ? [PV Yonren]   Mar 14 Jan 2014 - 23:05

 New York… Il parait que c’est une belle ville, attirante, mythique… Oui eh ben plus jamais je n’écouterais les dires de touristes trop fortunés qui pensent visiter un pays en restant dans leur hôtel de luxe à ne rien faire d’autre que bronzer, boire et éventuellement copuler parce qu’au mon dieu, leur vie est juste extraordinaire, et ils vivent dans le bonheur absolu, ils ont tout, argent, produits de luxe, femme superficielle et pas trop chiante parce que sans eux elle n’est rien, des amis aussi matérialistes qu’eux… Ils toisent les gens de haut dans leur petit monde régit par l’or, mais quelle bande de cons prétentieux et aveugles… Leur bonheur est selon moi inexistant, ou au mieux c’est une illusion, cela me donne envie de vomir… Pour moi, le bonheur, c’est par exemple lorsque je cours sous forme de loup dans la forêt la nuit, cette forme de bonheur est pour moi la plus primaire, la plus simple, mais également la plus jouissive, pas de complication, de contraintes si ce n’est la discrétion, rien à penser, juste courir…  Mais la forêt d’Écosse, j’en suis encore bien loin aujourd’hui, même si j’en suis moins qu’au Japon, New York n’est pas spécialement à côté… Oui je suis dans cette ville hideuse dans ce pays décadent dans ce monde de m… Oui bon j’y suis, et pas pour prendre des vacances, mais de mon plein gré ça oui. La raison ? Tout simplement découvrir une culture que hais dans un endroit que je déteste afin de me permettre de relativiser sur notre condition d’humain que je suis, que nous sommes, et me demander quel est vraiment notre but ici…

 Je marchai donc, dans ces rues étouffantes et bruyantes de cette ville surdimensionnée, en largeur comme en hauteur, maudissant cette chute de mes semblables, car même sans le vouloir, je n’ai d’autre choix que de suivre… Puis à force d’avancer, je tombai sur plusieurs mendiants, j’avais tellement envie de dire à ces âmes en peine de se lever et de lutter pour remonter plutôt que d’attendre que les riches que j’aime tant daignent baisser les yeux sur eux, et accepter de leur céder les quelques miettes qui trainaient au fond de leurs poches juste pour avoir le plaisir d’entendre leurs mille fois merci et autre Dieu vous bénisse, alors qu’il leur a juste permis d’augmenter sa chance de survie du jour… Comment pouvait-on se contenter d’une telle vie…

 Excédé par toute cette misère, je décidai de faire réagir la prochaine personne assise par terre main tendu que je verrais. Ce fut un jeune homme, qui avait dû se faire rouer de coup, surement pour se faire voler sa maigre récolte, mais lui continuait visiblement sans broncher.

- Une petite pièce ?

Une quoi ? Je sentis une colère monter en moi, et saisi l’homme par le col, en lui criai deux trois choses.

- Une pièce ? Parce tu comptes survivre avec des pièces jusqu’à la fin de ta vie ? Non mais réveille-toi ! Tu dois avoir des compétences, alors utilise-les et sors de cette situation !

Oui, il ne faut pas me contrarier quand je suis énervé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave de Croix
EMPLOIS/LOISIRS : s'occuper de son bébé / tuer des gens
LOCALISATION : au manoir des Cross
MESSAGES : 139
DATE D'INSCRIPTION : 30/12/2012

Niveau du personnage
Point RP:
15/100  (15/100)
Point Membre:
41/100  (41/100)
Niveau: 6 - Affirmé
avatar
Elio Fine
Esclave de Croix
MessageSujet: Re: Et si nous parlions de l'intelligence d'une bulle ? [PV Yonren]   Mer 15 Jan 2014 - 9:27

- Une pièce ? Parce tu comptes survivre avec des pièces jusqu’à la fin de ta vie ? Non mais réveille-toi ! Tu dois avoir des compétences, alors utilise-les et sors de cette situation !
Contrairement à ce qu’il s’attendait il sentit l’homme à qui il avait quémandé l’attraper par le col et l’engueuler. Son premier réflexe fut celui d’à peu près toute personne sensée : se débattre en espérant s’en tirer. Il lui attrapa le bras pour essayer de le faire lâcher sa prise mais il était épuisé et son corps n’avait pas la force de repousser une telle colère après le combat qu’il avait mené.
Le souci c’est qu’une colère quand elle est pour la bonne cause n’a pas la moindre puissance. Alors quand cet inconnu le lâcha enfin il reprit sa main et la mit sur sa gorge.
- Vas y, tue moi. , lança t'il sans expression et sans rien d’apeuré dans la voix par ce qu'il venait de dire.

Dans un sens il se doutait qu’un pré-adolescent avec une tête de bisounours ne le ferait pas. Ou au pire il n’irait pas jusqu’au bout. Il n’avait jamais croisé la mort ni le geste de tuer. Rien que sa main était maladroite quand il la posa sur sa gorge.
- Si tu es tellement en colère contre moi tu le feras sans hésiter., relança t'il après quelques instants.

Il était complètement indifférent a son sort. En revanche Croix cherchait de nouveaux éléments à placer dans ses tueurs professionnels s’il avait la force de presque le tuer Elio le ramènerait au boss comme nouvelle recrue. Mais c’était peu probable.
Sait-on jamais, ça lui permettrait de se faire mieux voir par son supérieur. Il était naïf mais au moins il n’était pas rongé par des sentiments comme l’amour ou le remord. On lui disait : va tuer Intel et il allait. On lui disait : va chercher et il allait chercher, on lui aurait dit va te suicider il l’aurait fait.
Mais heureusement pour le moment il sortait tout juste de l’apprentissage. Il était encore faiblard mais il ne reculait pas facilement. Il était hargneux juste à souhait. Il savait parfaitement ce qu’il devait faire. Il n’en faisait jamais moins. Le minimum demander par Dorian de lui était l’excellence.
Son regard resta longuement fixé dans celui de l’adolescent dont il forçait la main à rester sur sa gorge. Il ne baisserait jamais les yeux devant un autre homme que son maitre. Pas même pour vérifier que ces lacets sont fait. Il attendait donc. La foule les regardait. Mais lui y était totalement indifférent. Il pensait. Fera… fera pas… fera… fera pas…
- dépêche-toi un peu on ne va pas y passer la semaine.
Meme si la situation était assez tendue lui était parfaitement calme. Le soleil réchauffait sa peau terne et fatiguée. Deux semaines qu’il n’avait pas dormit dans son lit et les autres lits n’étaient en rien similaire parce qu’il n’y retrouvait pas ce sentiment de sécurité qu’il avait dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Et si nous parlions de l'intelligence d'une bulle ? [PV Yonren]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et si nous parlions de l'intelligence d'une bulle ? [PV Yonren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage ::  :: ● ● Amérique :: || Etats-Unis :: °New York-
Nos partenaires