AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm just starting over

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Modérateur | Roi du monde | Espion et sorcier noir pour Rosenrot
Modérateur | Roi du monde | Espion et sorcier noir pour Rosenrot
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Baiser June ♥
LOCALISATION : DTC
CITATION DU PERSONNAGE : Trash ta life, ce soir je meurs et pas toi

MESSAGES : 2556
DATE D'INSCRIPTION : 18/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
168/200  (168/200)
Point Membre:
281/200  (281/200)
Niveau: Apprenti

MessageSujet: I'm just starting over   Mar 16 Avr 2013 - 12:12

I'm just starting over



&

Maysar & Mikeal




Je donne enfin des cours. Vous vous rendez compte ? Enfin ! Cela doit faire un an que je dois commencer cette mission. Ça aura mit du temps avant d'arriver à ça. Enfin, il faut que j'envoie des mails réguliers à Anja pour la prévenir de ce que je découvre. Pour qu'elle m'oriente et me donne des priorités. Donc je le ferais, mais plus tard. Parce que là, je suis en plein cours d'allemand. Et oui. Mais je leur ai filé un contrôle. Parfaitement. Un contrôle dès le premier jour. Je veux savoir de quoi ils sont capables. Donc j'ai fait ça bien, j'ai mis pour tous les niveaux. Et j’essaierais sûrement de diviser la classe. Mais il va falloir voir en fonction de leur emploi du temps. Et du mien aussi. Ça va donc être plus compliqué que prévu. J'espère au moins que tous ont quelques bases en allemand, j'ai pas envie de me faire chier avec des gosses qui avaient envie de prendre cette langue et qui ne parle pas un seul mot.

La fin de l'heure retentit enfin. Parce que je commençais tout de même à m'ennuyer. Je leur dis de poser leur stylo, ce qu'ils font, sans rechigner. Une première. Ils m'apportent tous leur copie avant de s'en aller. Même pas besoin de se lever, c'est nickel ! Je commence à regarder quelques copies, lisant en diagonales. Ça m'a pas l'air trop mauvais. Excepté quelques unes. Mais passons, mon ventre commence à gargouiller. J'avais même oublié quelle heure nous étions. C'est vrai que je n'ai pas du tout l'habitude d'enseigner.

Je vais donc au réfectoire prendre de quoi me restaurer. Mais pour une première fois je n'ai pas envie de manger avec tous ces gosses. J'essaie de chercher une table pour les professeurs. Que je ne vois pas. Ils sont tous plus ou moins dispersés parmi les étudiants. Joie. J'aimerais bien aller manger ailleurs, mais pour une première fois ça risque peut être d'être mal vu. Dommage. Beaucoup très dommage. Je l'aurais fait avec joie à Rosenrot. Mais ici, je ne sais pas comment les autochtones vont réagir. Autant ne pas les froisser. Surtout que j'aperçois Pandora du coin de l'oeil dans la file d'attente. Donc, je vais m’asseoir. Un peu à l'écart tout de même, un endroit où il n'y a pas trop de monde. Un endroit où je peux respirer quoi.

Je vois alors une table vide près d'une fenêtre, dans un coin, à l'autre bout de la salle. Parfait. Se sera ma table. Ahaha. Enfin, je ne pense pas que je puisse me l'attribuer, c'est bien dommage. J'aurais aimé manger seul tout le temps. Ha non. Peut être pas. Je vais sûrement bien aimer me moquer de mes collègues. Jouer mon énorme hypocrite. Cela va m'enchanter. Donc il faut que je m'en fasse des "amis". Oui, "amis" est un grand mot. Je n'ai pas d'ami après tout, excepté Steve. A Rosenrot nous sommes "frère d'armes". Et ce n'est pas comme à l'armée humaine où un frère donnerait sa vie pour sauver l'autre. Déjà parce que nous ne mourrons pas. Et cela est un sacré avantage. J'aime raconter des conneries.

Enfin, je mange extrêmement vite mon repas, histoire que personne ne veuille venir sympathiser avec moi. Pas que je ne le veuille pas, mais plutôt que là je ne suis pas d'humeur. Ne demandez pas pourquoi. J'ai décidé que c'était comme ça, voilà tout. Je retraverse alors toute la salle pour aller poser mon plateau. Je prends la pomme non entamée et la croque alors que je marche dans le couloir. Bah oui, une pomme, je ne vais pas la manger à table, c'est nul.

Du coup, je sors dehors prendre l'air. Et surtout, surtout... Fumer ma cigarette. Et j'ai fait un investissement : un cendrier portable. Parce que je suis bien capable de fumer dans tout le domaine. Et de ce que j'ai vu, rares sont les fumeurs dans ce patelin. Peut être un peu plus dans le village, mais ici... Du coup, si je commence à disséminer des mégots un peu partout, bah ça va pas être cool. Bien que je me fiche royalement de l'avenir de la planète, c'est plutôt la vieille directrice qui m'inquiète. Attention, j'ai peur d'elle, elle va m'engueuler. Et puis ça gâcherait un peu le cadre, qui, j'admets, est magnifique. Qu'est-ce qu'il m'arrive ? Je viens de faire un compliment au domaine, à la nature ? OH MON DIEU ! Ces gens m'influencent déjà. AU SECOURS !

Ma cigarette est vite fumée. Trop vite à mon goût. Mais je dois aller travailler. Dur mot. Travailler. Je n'en ai pas vraiment l'habitude. Je suis désormais assis toute la journée, parmi des gosses, plus ou moins grands, ou parmi des papiers. Bah je préférais mon ancienne vie, ou je partais en chasse pour dégommer une personne. Il y avait de l'action ! Et là, je pourris.

Je me dirige alors vers la salle des profs, que l'on m'a indiqué tout récemment. Disons juste que la vieille m'a fait visité le château lundi, ça ira plus vite. Quand je suis arrivé, ça a été la première chose que j'ai faite. La visite. J'en avais bien besoin en même temps.

Il y a déjà une personne. Mais je m'installe tout de même, presque face à elle sur la grande table. Il y a des copies partout. Et j'ai affaire à ... Un vieux. Très vieux. Avec une longue barbe. Il s'est pris pour Dumby en fait. Ahaha. Je rigole. Je rigole, je rigole, je rigole. Et ne confondez pas Dumbo et Dumbledore. Bref, je tire la chaise qui crisse sur la pierre et m'assoit. Je sors les copies de ce matin, parce qu'elles ne vont pas se corriger toutes seules.

Mince, j'ai oublié quelque chose.

- Bonjour.

Je souris en même temps et en le regardant. C'est tout de même le premier son que je sors depuis que je suis ici. Ha, tout à l'heure j'ai dit que je rigolais, ça ne vous arrive jamais de rire dans votre tête ? Alors que vous avez un air tout à fait normal voire même blasé sur votre visage ? Bah voilà, maintenant vous comprenez.

Et c'est partit pour la correction de, beaucoup trop de copies pour moi. En plus j'ai pas mis de barème. Enfin, ce n'est pas vraiment comme si il allait compter dans la moyenne. Sauf si ils ont tous une superbe note. On va bien voir de toutes manières. Mais j'en ai déjà marre.

_________________

My life for Anja
My love for June
I'm just a kid

With fuckin' demons inside


June:
 

Surprise:
 



Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur d'exorcisme, de méditation, de contrôle de soi et de magies oubliées
Professeur d'exorcisme, de méditation, de contrôle de soi et de magies oubliées
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Voyager
LOCALISATION : Mystery pour le corps, partout pour l'esprit.
CITATION DU PERSONNAGE : Les fous ouvrent des voies qu'empruntent ensuite les sages.

MESSAGES : 74
DATE D'INSCRIPTION : 02/11/2012

Niveau du personnage
Point RP:
10/100  (10/100)
Point Membre:
10/100  (10/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: I'm just starting over   Dim 5 Mai 2013 - 18:42


Il ne venait jamais là pour travailler, d'habitude. Il préférait la quiétude de son bureau à l'agitation de la salle des profs. Mais cette fois, c'était différent.
Depuis qu'on l'avait attaqué, trop de questions se bousculaient dans sa tête, trop d'inquiétudes. Il se sentait vulnérable. Il voyait la fragilité de ce qui l'entourait. Si quelqu'un avait réussi à le retrouver, c'est qu'il y avait un traître à Orphéo. Et plus personne à Orphéo n'était en sécurité.

Voilà pourquoi il fréquentait de plus en plus la salle des profs. Pour se rassurer. Rester en présence de ses collègues l'aidait à garder son calme habituel. Il voulait être au cœur de l'agitation, attentif à la moindre discordance. Pourtant, jusqu'ici, tout lui paraissait normal. Pas étonnant que le conseil d'Orphéo refuse d'envoyer des exorcistes surveiller l'Orphelinat...

Malgré ses avertissements, le président d'Orphéo Australie s'était une fois de plus opposé à lui. Yann Denkle l'avait presque insulté, disant que vu son incompétence, ils feraient mieux de concentrer leurs effectifs sur la Russie pour aller éliminer les poltergeist qui s'amassaient là-bas. Et il avait obtenu du Conseil une échéance : si Maysar n'obtenait pas de résultats d'ici deux mois, ils enverraient leurs exorcistes.

Il avait du faire un choix. Car trop de choses retenaient son attention pour qu'il agisse efficacement. Karhel s'était enfui, un traître vivait parmi eux, et des poltergeist se réunissaient en Russie...
Il avait du laisser Karhel. Le petit n'avait que quatorze ans... et il portait en lui un terrible mal. Mais il saurait se débrouiller. Maysar y avait veillé...
Il avait examiné les défenses du Mystery Orphanage. Il avait cherché leurs failles, tenté de les renforcer du mieux qu'il pouvait... mais il savait que ce ne serait pas suffisant, en cas d'attaque massive. Il ne pouvait que rester sur ces gardes et attendre.

Et à présent, il se concentrait sur les événements en Russie. Après l'attaque, il avait pu se rendre sur un sommet des Alpes. De là, il avait utilisé son don pour voyager en tant qu'esprit jusqu'en Russie, mais... rien. Aucun poltergeist n'était visible, ni aucun signe de la rune qui aurait pu les rassembler. Et pourtant il continuait de recevoir les témoignages terrifiés des habitants. Comme s'ils étaient cachés de la magie, mais pas du monde physique...
C'était une véritable énigme. Quelque chose qui incitait d'autant plus à la prudence. Les poltergeist n'avaient pas la capacité de se cacher de cette manière. Il y avait forcément quelqu'un derrière tout ça.

Mais qui ?

C'était justement sur cette question que se penchait Maysar à ce moment-là. Il avait délaissé ses copies à corriger dans un coin de la table. Il y avait plus important à faire...
Après son attaque, il avait insisté pour retourner à l'orphelinat au lieu de rester en Suisse auprès de son équipe. Il devait donc travailler avec eux à distance. Mais jusqu'ici, ni lui ni eux n'avaient avancé.

Prenant une feuille vierge, il traça la rune d'un air absent, sans déverser de magie pour ne pas l'activer. A ce qu'il savait, c'était le seul moyen d'attirer autant de Poltergeist à un même endroit. Et il était sensé être le seul à la connaître ! A moins que quelqu'un d'autre ait échappé au massacre des Nazca...
C'était la seule explication, mais elle semblait tellement... absurde.

Et pourtant... les Nazcas avaient aussi réussi à cacher leur civilisation toute entière aux yeux du monde. Un des leurs aurait probablement été capable de cacher tous ces poltergeist...
Maysar replongea dans ses souvenirs. C'était il y a si longtemps... Il revit la vallée verdoyante, la mer, et la plaine de Nazca entre les deux. Mais les lignes qui y avait été tracées étaient floues dans son esprit. Il entreprit de rafraîchir ses souvenirs...

Il traça sur sa feuille chaque Rune dont il se souvenait. Il y en avait des centaines... Mais il était presque sûr à présent que l'une d'elle contenait la réponse à sa question.

Quelqu'un entra dans la salle. Maysar releva la tête. C'était Mikeal O'Callaghan, le nouveau professeur. Il ne lui avait encore jamais parlé...
L'homme ne dit pas un mot et vient s'assoir en face de lui, à la grande table. Il sortit un paquet de copies, puis marqua une pause.

    « Bonjour. »


Drôle de façon de faire les présentations. Il semblait presque avoir oublié de le saluer... Ce devait être quelqu'un d'assez renfermé pour s'exprimer comme ça...
Il fallait qu'il en sache plus sur ce Mikeal. Pandora refusait toujours de sonder l'esprit du personnel, mais en cette période d'inquiétude... ce qui était nouveau et inconnu était potentiellement dangereux.
Maysar se leva en souriant et contourna la table pour aller serrer la main du jeune homme.

    « Vous devez être le nouveau professeur ! Enchanté. Je m'appelle Maysar, je suis professeur d'exorcisme ici. »


Bien. Autant paraître agréable. Il valait mieux lui faire bon accueil... et ne pas montrer ses soupçons... d'autant plus qu'ils étaient probablement sans fondement.

    « Alors... comment s'est passée votre première journée ? Vous vous faites à l'orphelinat ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur | Roi du monde | Espion et sorcier noir pour Rosenrot
Modérateur | Roi du monde | Espion et sorcier noir pour Rosenrot
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Baiser June ♥
LOCALISATION : DTC
CITATION DU PERSONNAGE : Trash ta life, ce soir je meurs et pas toi

MESSAGES : 2556
DATE D'INSCRIPTION : 18/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
168/200  (168/200)
Point Membre:
281/200  (281/200)
Niveau: Apprenti

MessageSujet: Re: I'm just starting over   Lun 10 Juin 2013 - 11:50

A peine arrivé, je retire toutes les copies qui se trouvent dans mon sac. Je m'adosse à ma chaise, venant une moue... Pas très réjouie de devoir corriger tout ça. Je suis sûr que je vais voir des énormités en plus. Rien que pour le mot "pour". Rien que pour lui. J'en suis sûr, je vois déjà arrivé la catastrophe. J'ai peur. Mon dieu que j'ai peur. Vous comprenez, c'est ma langue natale. Limite, je serais incapable de comprendre ce qu'ils disent, vu que je n'ai absolument pas le même cerveau qu'eux, la même façon de penser. Donc voilà, je suis sûr que ça va être du grand n'importe quoi. Je ne veux pas corriger ses copiiiiiiiies. Hé, le vieux là,tu veux pas le faire à ma place ?

Voilà qu'il se lève. Euh, Comment ça tu te lèves ? Genre tu as lu dans mes pensées ou quoi ? Non ! Je l'aurais senti, tout de même ! Alors pourquoi toi tu lèves, qu'est-ce que tu me veux l'ancêtre ?

Il tend sa main devant moi et je la regarde, avant de le regarder lui. Ha, oui, c'est comme ça qu'on dit "enchanté". J'avais oublié. Je m'empresse de serrer sa main avant qu'il n'ai de soupçons. Enfin... A part que je suis débile. Mais c'est bien que les gens pensent que je suis con, c'est très bien même.

- Vous devez être le nouveau professeur ! Enchanté. Je m'appelle Maysar, je suis professeur d'exorcisme ici.

Je lui décroche un sourire. Sa poigne est plus forte que je ne l'imaginais. Il a encore des ressources papy !

- Mikeal. J'enseigne dorénavant la télékinésie, l'allemand et la musique.

Je me suis surchargé en fait. Enfin, je me suis dit qu'en postulant pour plus de trucs, il y avait plus de chance que je sois accepté. Même si j'ai bien vu que les trois mati-ères n'avaient aucun professeur. Le professeur de musique étant parti récemment. J'aurais sinon, juste demander à être son assistant.

Oui, il vaut mieux que j'enseigne un peu la musique, ça me fait décompresser, et ça me fait oublier que j'enseigne à des mêlés et à des humains. Ça me fait oublier la violence, pendant un moment et je ne pense plus qu'à m'amuser et à faire partager ma joie. C'est assez paradoxal quand on y réfléchit bien.

- Alors... comment s'est passée votre première journée ? Vous vous faites à l'orphelinat ?

Bon, autant être honnête. Enfin, aussi honnête que je peux l'être.

- Elle s'est ... Bien passé, je suis assez surpris d'ailleurs. L'orphelinat, se sont mes premiers jours. Je crois que je vais mettre du temps à m'habituer. Je n'ai pas l'habitude d'être entouré par des enfants toute la journée.

J'ai faillit dire gamins, ou gosses. Ça serait mal passé. C'est un vieux, je dois imaginer que c'est Adelaïde en face de moi Oui, se serait bien. Adelaïde elle aime pas les grossièreté, même la langage courant elle a du mal. Mais je pense qu'ici, ça devrait passer. Oui, ma grand mère parle en langage soutenu. Exactement. C'est une vieille en même temps. Et moi je suis un personnage très grossier. Je suis sûr que c'est pour m'échapper, en quelques sortes que j'ai commencé à parler comme ça.

- Cela fait combien de temps que vous étudiez ici ? Si ce n'est pas trop indiscret...

J'veux dire, c'est un vieux croulant ... On demande pas son âge à quelqu'un d'aussi vieux. Mais après, je pourrais peut être avoir des conseils venant de sa part, ce n'est peut être pas une mauvaise idée après tout, n'est-ce pas ? Je veux dire, j'en ai bien besoin je crois. Même si j'arrive à bien me débrouiller. Je crois. J'en sais rien. En plus se ne sont que les premiers jous, et je n'ai pas encore pété de câble. Pas encore.

Et puis même, les ancêtres sont là pour guider les plus jeune grâce à leur tonnes d'expérience. Alors dis moi tout le barbu. Dumby. J'vais l'appeler Dumby je crois. Même si il s'appelle Maysar, il a plutôt une tête d'Albus Perceval Wulfric Brian Dumbledore. Exactement. Donc, Dumby c'est parfait. Par contre, il faut pas que j'oublie son prénom, tout de même. Ça la foutrait mal, je pense, si je venais à l'appeler Dumby. Surtout qu'on ne se connait pas du tout. Après tout, je ne connais personne, je ne peux pas donner des surnoms juste patrce que je le veux. Il y a des personnes avec qui ça passe bien. Mais en lui, je vois Adelaïde. A cause de l'âge sûrement. Et aussi parce que sa grande barbe et sa longue moustache me cache si il sourit ou pas. Oh bien sûr, je suis capable de les voir, il suffit de voir la barbe se lever en dessous des yeux mais bon. Donc je ne préfère pas le froisser. Résultat : je garde les surnoms débiles pour moi.

Je ne suis pas à l'aise avec les vieux en plus. Ni avec les gosse, j'admets. Juste avec les gens de mon âge en fait. Plus ou moins. Disons, entre dix huait et quarante ? Enfin, peut être après quarante aussi, ça dépend de la personne. Même si je sais qu'avec Dorian Cross ... Bon, je n'en dirais pas plus à ce sujet, je hais ce type. Je le hais ! Mais j'ai dit que je n'en dirais pas plus alors je tiendrais ma langue à ce propos. Vous voyez, l'éducation de noble ? Comment je peux parler bien des fois ! Ahaha. Mais non, je ne le ferais pas tout le temps. Parce que j'ai haï cette éducation du début à la fin. Je la hais encore quand on me reprend pendant les repas. Si ils savaient, j'ai juste une envie, c'est de les égorger ceux là.

- Avec-vous des conseils à donner ? A un débutant comme moi ?

Il a de l'expérience, je l'ai déjà dit. Alors je veux savoir. Dis moi tout, vieux croulant. Dis moi tous tes conseils. J'aimerais être un vampire, aspirez toute la connaissance des gens. En leur laissant... Ou pas. Ca pourrait être drôle.

_________________

My life for Anja
My love for June
I'm just a kid

With fuckin' demons inside


June:
 

Surprise:
 



Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I'm just starting over   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm just starting over

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: || Chemins effacés-
Sauter vers:  
Nos Partenaires

CITATION DU MOMENT :

"Ce qui ne te tue pas te rend plus fort."

Friedrich Nietzsche


M&M's du Moment

Mikeal&Kirsten

VOTEZ ! :