AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TELMA&MELODY ✟ « On ne devrait pas être là... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorcière Noire | Membre de Croix
Sorcière Noire | Membre de Croix
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Sorcière de Croix
CITATION DU PERSONNAGE : « La connaissance est une arme, l'ignorance un fardeau ! »

MESSAGES : 147
DATE D'INSCRIPTION : 09/05/2013

Niveau du personnage
Point RP:
8/100  (8/100)
Point Membre:
2/100  (2/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: TELMA&MELODY ✟ « On ne devrait pas être là... »   Sam 11 Mai 2013 - 18:43

&
« Je serai ta meilleure amie et tu seras ma soeur d'âme... »

    Le ciel est gris aujourd'hui, c'est vraiment un mauvais temps qui s'annonce. Aujourd'hui, les cours sont annulés, car des soldats syriens ont été vus hier soir près du lycée. Maman et papa ne sont pas au courant, je leur ai dit que les professeurs des jumeaux étaient absents, encore une chance qu'ils soient tous deux dans la même classe. Je leur ai menti en prétendant que moi je devais y aller, que j'y serais plus vite seule. A vrai dire, ils ne m'ont à peine écouté et ont insisté pour m'emmener, je les comprends d'une certaine manière. La question est ; pourquoi je leur mens ? Eh bien, parce que j'ai envie d'aller voir ma meilleure amie, ça fait beaucoup trop longtemps que je ne l'ai pas vue, comme tante Claire d'ailleurs. Ce n'est pas vraiment ma tante, mais j'aime l'appeler comme ça. Bref, en fait, l'endroit où vive Claire et Telma est au-delà d'une zone de « No men's land » où Ecossais et Syriens s'entre-tuent...

    Enfin, était une zone de no men's land, aujourd'hui c'est juste un désert envahie par les vautours. Mais depuis que cette zone a été classée en zone de No men's land, ben moi et Telma, on n'a plus eu le temps de se revoir, c'est vraiment triste. Bien sûr, on a continué à s'envoyer des SMS, mais cela n'a servi à rien d'autre que nous pousser à nous revoir malgré l'interdiction de nos parents de franchir la zone. C'est comme si, cette zone était le mur de Berlin. Papa me déposa devant le lycée, il fut étonné devoir qu'il n'y avait pas de lycéen à l'entrée... Je lui ai dit que si maman et toi ne s'était pas battu pour mon noeud-papillon tu auras vu les lycées. Il me fit un bisou, attendit que j'arrive à la grille pour repartir... Je soupire de soulagement, j'ai cru qu'il allait se rendre compte que la grille était fermée. Je retire mon uniforme d'écolière, car oui, depuis le nouveau régime, c'est devenu obligatoire de porter des uniformes maintenant... Retour à l'âge de glace !

    J'envoie un Texto à Telma pour lui dire que j'ai fini par me débarrasser de mes parents et que donc de mon côté je me rendais à la Zone en espérant que les rumeurs concernant les syriens étaient fausses. Je suis habillée d'un vêtement fait pour le sport, ne sait-on jamais si on doit courir et puis, moi et Telma iront sur les côtes... Pas seulement pour voir les vagues et la mer, mais pour voir et entendre les explosions à l'horizon. Pour méditer et se mettre à la place de chaque personne qui se bat sur le front. C'est des jours sombres bien que nous soyons en été, en me rendant vers la zone je croise un cabine téléphonique, automatiquement, je me mets faire la musique du générique de Doctoc Who avec la bouche, tout en faisant des poses. J'arrête mes bruissements de bouche quand j'entre dans la zone où je deviens silencieuse et vigilante. Je regarde partout autour de moi en continuant à avancer avec hésitation, espérant ne pas faire de mauvaise rencontre ici.

    Le soulagement me prend, quand je vois enfin Telma à plus d'une centaine de mètre en face de moi, je souris comme une idiote en remuant mes deux bras. Une fois que je l'ai rejoint, je la prends dans mes bras.

    « Je commençais à paniquer, ici toute seule... Comment tu vas ? Je suis trop contente de te voir... »

    Je n'imagine pas la punition qu'on aura si tante Claire et mes parents découvrent où sont leurs filles...

Couleur:
 

_________________

In the woman body
I'm just a kid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solitaire - Enfant
Solitaire - Enfant
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Chilling
LOCALISATION : Etats-Unis.
CITATION DU PERSONNAGE : « D’un côté il y a les chiffres pairs, et de l’autre côté, les chiffres mères. »

MESSAGES : 39
DATE D'INSCRIPTION : 26/04/2013

Niveau du personnage
Point RP:
0/100  (0/100)
Point Membre:
30/100  (30/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: TELMA&MELODY ✟ « On ne devrait pas être là... »   Sam 11 Mai 2013 - 19:47


So share with me
Your love if you have enough
Your tears if you're holding back
Or pain if that's what it is


Le temps passe si vite. Il y a 16 ans, je naissais et Melody aussi. Maintenant j'avais 17 ans, et elle en avait 16. Quel chemin avions nous parcouru depuis ? Un long chemin. Parfois avec des embuches, des tensions mais surtout avec de la joie. Je rejette mes cheveux en arrière en me regardant dans la glace. Suis-je devenu ce que j'ai toujours voulu être ? Je l'espère, je n'éprouve aucun regret en tout cas. Je suis quelqu'un de gentil dans la vie en général je pense, je sais être généreuse. J'ai quelque chose qui me caractérise par rapport à mon père : des sentiments. J'ai de l'affection pour des gens, je pleure quand je perd ces gens. Je sais être aussi une froide tueuse. Je crois que je tiens ça de mon père. Il me dégoûte mais dans un autre sens il m'impressione. Il est répugnant d'avoir fait ça à maman mais de l'autre côté les responsabilités qu'il a pu assumer, les meurtres, les coups de génies, le sang-froid dont il a pu faire preuve, tout cela me pousse à l'admirer. C'était un redoutable tueur sadique et parfois ce côté revient chez moi. J'éprouve du plaisir à voir agoniser des gens. J'éprouve de la haine au fond de moi pour des innocents. Juste parce que leur tête me revient pas, je les tue. Maman ne le sait pas, sinon elle ne voudrait plus me voir.

Je sais qu'un jour, elle l'apprendra. Je sais qu'un jour elle m'en voudra. Je sais qu'un jour, elle coupera les ponts. Et Melody, tata Kirsten avec. Je serais triste ce jour là, de ne pas avoir su réprimer mes instincts. J'aurais des remords mais je crois que c'est dans mon sang et qu'un jour le devoir m'appellera, et que je devrais accomplir ma destinée. Je serais obligé d'assumer des responsabilité et de tuer froidement. Je vais vivre longtemps alors j'attendrais que maman meurt, par respect pour elle. J'aurais aimé que Melody me comprenne, mais je ne lui dirais jamais. Elle ne comprendrait pas. Personne ne peut me comprendre hormis mon propre père, aujourd'hui aux cieux. Je regarde le ciel parfois en souriant. Lui s'en fout probablement de moi en haut. Moi, je suis malheureuse de ne l'avoir jamais connu. Il m'aurait probablement tué quand il en aurait eu l'occasion parce que je suis une mêlée mais j'aurais aimé lui parler, une fois dans ma vie. J'ai une photo de moi, au fond d'un de mes tiroirs. Il avait l'air d'en imposer. On se retrouvera là haut, et là je pourrais lui parler, sans avoir peur.

Je suis vêtue d'un manteau noir, avec un pull vert en dessous et d'une écharpe. Dans mon manteau, j'ai dissimulé un pistolet. Dehors, c'est la guerre. A chaque instant, je peux me faire descendre. Je peux disparaître de cette planète, en une fraction de seconde. Je peux me défendre aussi avec mon pouvoir, que j'ai appris à maîtriser. Je sais maîtriser les éléments météorologique. L'autre fois, j'ai manipulé un éclair pour qu'il arrive pile sur un soldat. Il est mort sur le coup bien entendu. Je savais que s'il m'avait vu, il m'aurait tué. C'était de la simple défense. J'envoie des messages à Melody depuis un certain temps. J'ai envie de la revoir mais ce n'est pas évident. Ses parents mettent un peu le frein et c'est bien normal. Moi, je peux faire ce que je veux. Mais ce n'est pas sans risque de traverser la zone. J'étais sortie depuis quelque minutes et je marchais en direction de son école. Je me méfiais de ce qui pouvait arrivé à tout moment. J'étais sur mes gardes. Je marchais quand soudain je vis Melody. Nous restions calme, pas de course l'une envers l'autre. Même si nous étions heureuse de nous voir.

« Je commençais à paniquer, ici toute seule... Comment tu vas ? Je suis trop contente de te voir... »

Je la serrais dans mes bras. Qu'il était agréable de la retrouver. C'était ma meilleure amie et c'était dur d'être séparer d'elle aussi longtemps. Et malheureusement ça n'allait pas s'arranger je crois. Les hommes sont devenus fous. Revenu à leur soif de pouvoir d'il y a un siècle, ils ont perdu le sens des réalités. Aujourd'hui, voir un soldat n'avait rien d'étonnant. Mais je me souviens quand j'étais petite et que je vivais avec maman à Los Angeles, je n'ai jamais vu un soldat. Maintenant Melody vit dans un monde où elle juge presque normal de voir un soldat. J'ai peur pour elle, j'ai peur pour moi. Elle est si fragile, j'ai peur qu'il lui arrive quelque chose. C'est pour ça aussi que j'évite que l'on se voit.

- Ca va. Tu m'as manqué, Melody...

Je me défait de son étreinte après un long moment à avoir senti son odeur si rassurante. C'était comme ma petite soeur, je la protégerais même si je dois mourir pour elle. Je lui prends la main et commence à marcher. Nous avons toujours été très proche c'est pourquoi nous nous tenons la main. Comme une grande soeur tiendrait la main à sa petite soeur, pour la rassurer. Je ne savais pas lire dans les pensées mais je me doutais qu'elle n'était pas forcément rassurée mais qu'elle surmontait sa peur pour me voir. Nous marchions en direction de la côte. C'est là où nous avions l'habitude d'aller avant que la zone se transforme en no man's land. Je lui fit un large sourire.

- Tes parents vont bien ? Qu'est ce que tu leur a raconté cette fois ?

couleur:
 

_________________

Les nénuphars froissés soupirent autour d'elle ;
Elle éveille parfois, dans un aune qui dort.
Quelque nid, d'où s'échappe un petit frisson d'aile :
- Un chant mystérieux tombe des astres d'or.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière Noire | Membre de Croix
Sorcière Noire | Membre de Croix
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Sorcière de Croix
CITATION DU PERSONNAGE : « La connaissance est une arme, l'ignorance un fardeau ! »

MESSAGES : 147
DATE D'INSCRIPTION : 09/05/2013

Niveau du personnage
Point RP:
8/100  (8/100)
Point Membre:
2/100  (2/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: TELMA&MELODY ✟ « On ne devrait pas être là... »   Dim 12 Mai 2013 - 19:01


« Je préfère revoir le gourou de la mère, que faire la guerre... »

    Que le monde soit proche de sa fin, au bord d'un gouffre son fond, qu'il n'arrivera pas briser une amitié et à m'empêcher de voir celle à l'origine de cette amitié. Être obligé de mentir à mes parents, est déjà une preuve en soit. Je ressens comme un soulage, une paix intérieure grâce au fait d'avoir retrouvé Telma et de l'avoir dans mes bras. Je ne suis jamais rassurée de la savoir au-delà de la zone de No Men's Land, là où les criminels affluent en masse... Je me demande pourquoi Tata continue à vivre là où est le danger et avec Telma en plus. J'ai toujours peur qu'un jour elle ne répond plus à mes SMS, qui sait ce qui peut lui arriver. Enfin, ok en ce moment je ne suis pas bien placée pour dire ça, on est carrément dans la zone rouge moi et Telma. Je m'inquiète souvent pour les autres et je m'inquiète très peu pour moi, je ne réfléchis pas immédiatement au danger que moi je coure. Tante Claire est quelqu'un de très fort, d'après maman et que je ne devais pas m'inquiète, c'est difficile ça.

    « Ca va. Tu m'as manqué, Melody... »

    Mais évidemment, non mais oh... Je manque à tout le monde, parce que j'ai un charisme qui vient que de moi, Melody Elena Grace Who... Et ouais, messieurs. Du coup, je la ressers, plus fort dans mes bras parce que ses mots me font plaisir, avant de lâcher ensemble notre étreinte. C'est assez marrant de prendre Melody dans mes bras, parce que tout comme sa maman elle est petite de taille, tandis que moi tout comme ma mère, je suis une perche. Du coup, parfois j'ai l'impression de me sentir celle qui doit être la protectrice, bien que Telma est plus forte et de loin... D'ailleurs, c'est bizarre... Maman dit que Telma est plus jeune que moi, pourtant je l'ai toujours vue avec cette apparence ? Je crois que c'était dû à une croissance rapide, enfin je n'ai jamais trop compris et j'ai toujours vu Telma comme la grande soeur du coup. Je remets d'un coup d'épaule mon sac correctement et nous primes route vers les côtes, main dans la main.

    « Tes parents vont bien ? Qu'est ce que tu leur a raconté cette fois ?

    - Heu, oui ils vont bien... Disons, qu'il me croit au lycée en ce moment... Et toi, comment tu as fait avec ta mère, elle est pire que la mienne au sujet de traverser le No Men's Land ? »

    En parlant de tante Claire, je trouve, qu'elle a de la chance d'être magique... Oui, parce qu'elle est toujours jeune, je me demande si je serai comme elle aussi, genre à 40 ans, j'en ferai 23... Oh mon dieu, ce serait magnifique et c'est Jace qui sera épanoui. Bref... Durant notre trajet, je n'ai fait que parlé et raconté ma vie à Telma et j'enchaîne avec la cabine téléphonique que j'ai croisé, qui m'a rappelé le premier épisode de la saison 5 de Doctoc Who, parce que la cabine était renversée. On finit enfin par arriver aux côtes et le silence s'installe, on pouvait entendre la bataille faire rage aux larges de nos côtes. Comment se fait-il que les hommes en viennent à s'entre-tuer ? C'est si triste de savoir qu'une femme et ses enfants, ne reverra peut-être plus son mari à cause de cette seule bataille qui s'éternise, qui ne semble pas avoir de fin. Je m'assois toujours dans un silence, le regarde perdu vers l'horizon...

    « J'espère qu'un jour ça va s'arrêter... »

    J'ai oublié à quoi ressemblait le monde avant la guerre, pourtant elle a commencé, j'avais 11 ans... J'avais seulement 11 ans, alors pourquoi je ne me souviens plus, du monde d'avant ? Du monde où les personnes ne craignaient pas que leurs enfants se rendent seul à l'école, de les laisser aller au parc ou au jardin d'enfant d'en face... Du monde où il n'y avait pas de couvre-feu, d'alerte à la bombe, attaque aérienne, ou risque d'attaque nucléaire. Comment j'ai pu m'habituer à ce monde ?

    « Dis-moi, tu as grandi plus vite que moi, est-ce que tu te souviens de l'ancien monde ? »

_________________

In the woman body
I'm just a kid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solitaire - Enfant
Solitaire - Enfant
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Chilling
LOCALISATION : Etats-Unis.
CITATION DU PERSONNAGE : « D’un côté il y a les chiffres pairs, et de l’autre côté, les chiffres mères. »

MESSAGES : 39
DATE D'INSCRIPTION : 26/04/2013

Niveau du personnage
Point RP:
0/100  (0/100)
Point Membre:
30/100  (30/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: TELMA&MELODY ✟ « On ne devrait pas être là... »   Jeu 16 Mai 2013 - 22:48


My last night here for you
Same old songs, just once more
My last night here with you ?
Maybe yes, maybe no
I kind of liked it your your way
How you shyly placed your eyes on me
Oh, did you ever know ?
That I had mine on you

- Heu, oui ils vont bien... Disons, qu'il me croit au lycée en ce moment... Et toi, comment tu as fait avec ta mère, elle est pire que la mienne au sujet de traverser le No Men's Land ?

On était toujours obligé d'inventer des mensonges pour ce voir. Bien sûr, on était plutôt assisté pour des filles de notre âge mais c'était dans un contexte assez compliqué de guerre. Le protectionnisme des parents s'étaient resserrés autour de Melody et Claire s'était montré encore plus attentive à l'égard de mes activités. Ca en devenait parfois pénible car je savais me défendre mais apparemment maman ne voulait pas le comprendre. Si elle savait ce que je faisais avec certaines personnes, elle serait horrifié et je pourrais faire bien ce que je voudrais mais je tenais à elle, je n'avais pas envie de la perdre. Ca arriverait inéluctablement un jour, mais pas tout de suite.

- Je lui ait dit que j'avais besoin d'être seule, que je n'allais pas loin. Ca marche à tout les coups.

Bien sur que ce n'était pas ça, mais je préférais ne pas rentrer dans les détails pour épargner Melody de cette laborieuse excuse que j'avais trouvé. Je lui fis un sourire. Elle était si mignonne et si frêle. Elle m'avait vraiment manqué et chaque fois que je la revoyais, je me souvenais de pourquoi j'étais unique. Parce que d'une part, son amitié me rendait unique mais aussi parce que je savais que je tenais avec elle vraiment. Je détruirais tout si quelqu'un essayait de lui nuire. Quelque part, je me dis que quand je tue les tueurs qui rôde ou tout les voyous, je la défends. Je soulage ma conscience ainsi. Parfois, je ne sais pas, j'ai l'impression de dépasser les limites avec elle mais c'est ma soeur. On est dans un monde moderne, ce n'est pas interdit de lui tenir la main ou de lui faire un câlin lorsque j'en ai envie. Elle me raconte sa vie et moi je l'écoute, buvant ses paroles. Ce n'est pas forcément intéressant car je connais déjà beaucoup de choses, sachant qu'on se raconte énormément de choses par sms mais j'aimais le son mélodieux de sa voix. Elle était très agréable à entendre.

- J'espère qu'un jour ça va s'arrêter...

Rêver n'a jamais fait de mal à personne mais je ne pense pas que ça s'arrêtera. Cela faisait 6 ans que cela avait commencé et cela durait toujours. Tout les jours, maman et moi regardions les infos puis j'ai fini par me lasser d'entendre que la guerre était bloqué et que personne ne voulait entendre personne. Les hommes sont égoïstes lorsqu'ils sont avide de pouvoir alors qu'ils sont si forts ensemble. C'est dommage. Pour en revenir à la phrase de Melody, je me dis que c'est en gardant espoir qu'un jour ça s'arrangera. Ils n'ont pas des armées infinies. C'est le jour où tout explosera que ça se finira. Le jour où la bombe atomique nous tombera sur le coin du visage, sans prévenir. Je ne répondis pas, juste un sourire énigmatique.

Dis-moi, tu as grandi plus vite que moi, est-ce que tu te souviens de l'ancien monde ?

L'ancien monde.. Je me souvenais de tout, moi. Melody ne se souvenait de rien pour une raison qui m'était inconnu mais moi je me souvenais de tout ces moments quand j'étais jeune, de ces moments où j'étais muette, quand on habitait tout les 3 avec Kirsten, Heather et Claire, de ces moments avec Isaya, du visage de Matt, de tout les petits détails. Je n'étais point nostalgique. Ma vie de maintenant était très bien et je ne veux pas vivre dans les regrets.

- Oui je m'en souviens. C'était bien.. Mais ça me semble si loin.

Je lui souris. Je ne veux pas la frustrer même si je le fais a moitié dans ma réponse. Oui ce monde était bien mais trop tranquille. On ne pouvait plus continuer comme ça de toute façon, c'était un équilibre trop fragile.

- Je suis heureuse d'être...

- Bonjour mesdemoiselles, alors on traîne seules à cet endroit ? Ce n'est pas bien prudent vous savez... Pas de panique nous allons vous aider

Je fis volte-face et je me retrouvait à quelques mètres de soldat en uniformes syrien. Un air de mépris passa dans mon regard. Je m'efforçais de le faire disparaitre rapidement pour ne pas trop attiser la haine que l'on pouvait lire dans leur regard. Je savais où était mon pistolet et combien de temps cela me prendrait pour le dégainer. Le problème c'est qu'ils avaient tout les trois un fusil d'assaut en main braqué sur nous. Je n'aurais le temps que d'en tuer un avant que leur rafale se déclenche. Et Melody serait tué aussi. J'aimerais savoir me téléporter parfois. Je serrais la main de ma soeur de coeur, je n'avais pas peur, je savais ce que j'allais faire mais j'avais besoin de sa confiance.

_________________

Les nénuphars froissés soupirent autour d'elle ;
Elle éveille parfois, dans un aune qui dort.
Quelque nid, d'où s'échappe un petit frisson d'aile :
- Un chant mystérieux tombe des astres d'or.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière Noire | Membre de Croix
Sorcière Noire | Membre de Croix
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Sorcière de Croix
CITATION DU PERSONNAGE : « La connaissance est une arme, l'ignorance un fardeau ! »

MESSAGES : 147
DATE D'INSCRIPTION : 09/05/2013

Niveau du personnage
Point RP:
8/100  (8/100)
Point Membre:
2/100  (2/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: TELMA&MELODY ✟ « On ne devrait pas être là... »   Sam 19 Oct 2013 - 17:23


« Et si on courait pour changer... »



    Maman va m'engueuler mais d'une manière, je sens que je vais m'en rappeler pendant longtemps. Peut-être que moi et Telma sommes allez un peu trop loin, on pensait que le danger n'était plus dans secteur. Bah non, il a fallu que non. Des soldats syriens, il manquait plus que ça. Ils avaient des armes, des vrais armes et moi... et moi un bâton, que je venais de ramasser. Oh mais pourquoi, il se mette à parler arabe, ils sont sûrement entrain de ce dire, comment ils vont nous faire rôtir pour la hide. Bon okey, je me tais... Ce n'est pas parce qu'ils sont inhumains, qu'ils sont... Inhumains, enfin je me suis comprise. Je regarde Telma, bien qu'elle soit plus jeune que moi de quelque mois, elle est largement plus mature, c'est pratiquement une adulte à l'intérieur... Du coup, je compte sur elle pour trouver une « good » idée, parce que mon idée à moi se résout à tout simplement crier et espérer qu'on m'entende. Seul les oiseaux viendraient à ma rescousse, s'ils pouvaient à l'endroit où nous sommes.      

    « On crie ? »

    Je demande tout de même au cas où ? Peut-être qu'on devrait juste fuir qui sait, ils vont peut-être pas tirer sur des civils sans armes, se sont de soldats tout de même... Des soldats inhumain... Des hommes inhumains, face à de jolies demoiselles comme moi et Telma... Ok, je m'arrête là, je me fais peur toute seule ! Et là me vint la solution miracle, courir... Qu'est-ce qu'on a perdre à part, effectivement se faire tirer dessus. On devrait retourner au village, au moins là-bas il y a des militaires pour nous aider. Mais évidemment, c'est trop loin, c'est fichu. Même si je sprinte bien, je suis pas endurante. Courir environ deux minutes, c'est mon record. Je sais pas comment Telma et sa mère font pour être si costaud, elles doivent manger du bœuf. Si c'est la viande qui rend les gens forts, je risque de reste faible toute ma vie, à cause de maman je n'aime pas la viande, végétarienne et fière de l'être. Sauf qu'on je dois nourrir maman de bambou, je plaisante.

    « On court ? Chuchotai-je à nouveau, avant de rajouter une chose qui me revint à l'esprit. Il y a une maison abandonner pas très loin d'ici, dont le sous-sol mène des passage souterrain, qui mène hors de la zone dangereuse d'après un gars super beau de ma classe... Un vrai macho, mais j'ai fini par lui donné mon numéro parce qu'il m'agaçait à le demander. Oh je lui ai parle de toi... »

    Je suis douée pour changer de sujet, malgré la situation dans laquelle on était... D'ailleurs j'oublie vite le danger quand j'y suis confrontée, papa dit que c'est une manière à moi de surmonter ma peur. Je me mets à reculer à l'instinct, apercevant les silhouettes des hommes avancer vers nous, me rappelant au passage le danger qu'on courait. S'ils nous attrapent, je suis sûre qu'il vont nous faire subir le même sort que celui du petit chaperon rouge face au grand méchant loup... Dans le lit de la grand-mère. Je n'ose pas imaginer la scène, c'est si... si... Obscène. Je me demande de qui je tiens une telle imagination. J'attends de voir quel sera la réaction de Telma, car si elle ne bouge pas, je ne bouge pas non plus... Si elle se fait prendre, moi avec y compris. Elle est ma seule véritable amie, du coup je me sentirai pas l'envie de vivre si elle venait à mourir. Maman me tuera si elle m'entendait penser comme ça, enfin, mieux vaut qu'elle ne sache pas où se trouve sa fille en ce moment... Je suppose que ce serait pire.

_________________

In the woman body
I'm just a kid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: TELMA&MELODY ✟ « On ne devrait pas être là... »   

Revenir en haut Aller en bas
 

TELMA&MELODY ✟ « On ne devrait pas être là... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: ▐ Z.O.N.E R.P.▐ :: ● ● Hors des limites :: || Hors du temps-
Sauter vers:  
Nos Partenaires

CITATION DU MOMENT :

"Ce qui ne te tue pas te rend plus fort."

Friedrich Nietzsche


M&M's du Moment

Mikeal&Kirsten

VOTEZ ! :