SILVER&LILITH ✟ « Le plaisir devient souffrance, l'art d'un succube... » [-16]


Partagez | .
 

 SILVER&LILITH ✟ « Le plaisir devient souffrance, l'art d'un succube... » [-16]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ange & Démon
EMPLOIS/LOISIRS : Marchande
LOCALISATION : Londres
CITATION DU PERSONNAGE : Nous sommes ce que nous croyons être.

MESSAGES : 1095
DATE D'INSCRIPTION : 18/09/2011

Niveau du personnage
Point RP:
182/200  (182/200)
Point Membre:
217/200  (217/200)
Niveau: 7 - Confirmée
avatar
Finola Halliwell
Ange & Démon
MessageSujet: SILVER&LILITH ✟ « Le plaisir devient souffrance, l'art d'un succube... » [-16]   Sam 25 Mai 2013 - 4:22


« Le plaisir devient souffrance, l'art d'un succube... »

    Le monde... Depuis combien de temps, suis-je en train de jouer parmi les mortels en ce monde ? Longtemps, je n'en compte même plus les millénaires sans compter le nombre de siècles enfermés dans le sanctuaire que Salomon avait fait. Mais au final, j'en ai été libéré et bien que je sois dans un nouveau sanctuaire, je suis désormais un peu plus libre qu'autre fois. Pour ceux qui ignore qui je suis, le monde me connais sous bien des noms, d'innombrables noms... Le plus connue d'entre tous est en ces temps moderne, est Lilith et je suis le Diable en personne. Du moins, c'est comme ça que le gens mon toujours nommé depuis le Christ... On m'a vénéré comme une Déesse, un ange, puis craint comme un démon, comme le Diable et aujourd'hui comme un Poltergeist. Le monde change, les croyance aussi. Mais au final, je suis le Malin, je ne suis pas la seule, mais je fais partie de la sphère du mal, des ténèbres, du Diable...

    Vous ne croyez pas au Diable, mais croyez vous aux grands esprits et au mauvais esprits... ? L'âme humaine, mêlé, ou sorcier d'où vient-elle à sa naissance et où va-t-elle à sa mort ? Je suis Lilith, celle qui règne sur les ténèbres durant l'obscurité, durant la nuit, compagnon de Baal, Léviathan, Baphomet et d'autre... Je suis née humaine et ses dans la mort, que j'ai commencé à vivre et devenir l'entité connu sous le nom du diable, nom donné par les chrétiens à tous les esprits mauvais. La mort n'est qu'une passerelle vers un autre monde, une nouvelle vie, plus facile, plus noire selon tes actes et ta colère. Je n'ai jamais regretté ma vie, je n'ai jamais été la marionnette de ma colère. J'ai toujours été le Malin, cela ne changera pas. Je n'ai jamais vu Satan, pourtant on m'a associé à lui comme étant sa compagne après avoir été apparemment la femme d'Adam... Mère des vampires et autres, les humains je vous jure... Ils inventent n'importe quoi pour leur fantasme. Pour moi Satan s'il existe, c'est l'esprit père du Mal, père des diables et des démons...

    Et je ne parle pas seulement de nous, mais aussi des humain, des mêlés, des sorciers, qui eux aussi sont selon leur actes, des démons, des diables, car le mal ne touche pas seulement les esprits. Et le mal tout comme le bien, est une vérité vraie en ce monde... Le monde... Le monde... Le monde... Il a beau évolué, modulé, muté, dans le fond, ceux qui le peuplent, ne changent pas. Les humains croient tous et vénèrent tous la même vérité universelle, mais l'ignore... Pour les savants Dieu représente la science, pour les croyants il représente le tout-puissant, pour les être doué, il représente la magie... Et si le tout était la même et seule entité, sous différente forme et nom ? Une vérité et plusieurs définitions de cette vérité... Vérité, vérité, vérité, dis-moi tous tes secrets... car, oui Dieu est vérité et je suis ignorance dans l'obscurité et je sème l'ignorance parmi les vivants, afin de les emporter avec moi dans les enfers. Le Malin, le Malin, le Malin... Voilà donc, ce que je suis !

    Vendredi 24 mai, Little Angleton...

    L'odeur des âmes dans les environs me fascine, m'intrigue, me passionne... Les âmes torturées, effrayées me rappelle de lointain souvenir d'une époque oubliée. Village magnifique, surtout la nuit. J'apprécie l'odeur de la chair brûler et des cadavres en décomposition qui jonche le sol, un homme recroquevillé dans une petite ruelle non loin. Je m'approche sournoisement de lui, les mains rejointes et sourire enjouée aux lèvres. Il se retourne vers moi à l'entente de mes pas, se rapprochant de lui... Mais il ne vit rien, j'étais déjà derrière lui... Oh non, ce n'est de la véloce, ou de la téléportation, juste un petit tour de notre amie la gravitation, laissant au passage quelques plumes noires que l'homme observa se déposer lentement sol. Il leva les yeux en l'air, ne remarquant toujours pas m'a présence derrière lui. Je le vois lentement perdre la tête, je le vois poser sa main sur le visage afin d'y frotter sa folie.

    Est-il en train de se demander, si un des hommes capable de faire apparaître du feu de ses mains, l'avait trouvé et comptait-il le tuer ? Ou se demande-t-il, s'il est seulement en train de perdre la tête ? Les larmes coulent le long de son visage, je devine d'après son regarde que s'était un père de famille... Je ferme les yeux et je tente de pénétrer son fragile petit esprit, j'y vois les ténèbres mais peu après un visage et un nom seulement... Seulement, car je n'ai pas de don premier, juste secondaire. Je m'approche de son oreille et y chuchote ceci...

    « Emily t'attend... »

    L'homme sursaute avant de se retourner dans ma direction, mais encore une fois, se sont des plumes noirs qu'il observe s'échouer au sol. Folie... Folie... Folie... Entreprenante et si belle, elle vous change un homme comme la femme sexy et entreprenante. Elle vous aime et s'attache à vous comme la première petite amie. Et lentement, elle vous attire, ou vous pousse vers elle avant qu'elle devienne Mort, comme l'épouse sensible et jalouse qui ne pardonne pas la tromperie. Mort, mort, mort, mère de la folie et de la peur, lentement elle atteint le cœur de cet homme... Je peux le voir dans son regard qui se vide d'espoir et de volonté de vivre. L'homme sort la photo de sa fille et la regarde tristement toujours les larmes perlant ses yeux, c'est l'opportunité de gagner une âme de plus dans les ténèbres. L'homme voulait retrouver sa fille, la rejoindre et j'allais lui offrir une occasion de mourir pour elle.

    Je laisse tomber un colt à ses pieds, il tente encore de me chercher des yeux, moi qui l'observe à présent depuis le toit de la vieille petite bâtisse où il a le dos collé au mur. L'homme observe le pistolet et la ramasse, l'excitation me remonte à la poitrine et me parcoure chaque coin et partie de mon anatomie. Je pose, alors ma main contre ma poitrine quand, le pauvre humain qu'il est, met le flingue dans sa bouche. Je viens à descendre ma main entre les jambes, je ferme le yeux et me caresse... Je me caresse... Je me caresse et me caresse... Les pleures de l'homme, les claquement de ses dent contre la cuirasse métallique de l'arme, vont me faire jouir. Sa peur me plaît et je m'en délecte... Le coup de feu retentit, le bruit de son cerveau s'étalent contre le mur derrière lui, était magnifique... Jouissance... Jouissance... Jouissance... Elle m'a trouvé, mais je ne suis pas assouvie, je ne le serai pas, jamais, car je suis la vierge inassouvie, j'en veux plus !

    Je descends du toit, m'avance vers l'homme devenu cadavre sans âme me penchant vers son crâne ouvert et y plonge mes mains... De là, j'y sors le liquide rougeâtre que je m'empresse d'avaler, je continue à y plonger mes mains et d'y sortir de nouveau ce liquide. Peu après avoir récupéré le colt, je quitte notre amie, le bas de la figure et les mains ensanglantés. Merveilleuse journée... Pauvre homme, il croit retrouver sa fille, mais le suicide ne conduit qu'aux ténèbres de la folie et rien d'autre... Il répétera sa mort, jusqu'à devenir un esprit du mal, un diable, un Poltergeist...

    Samedi 25 mai, Little Angleton...

    Je l'observe dans cette nuit sombre et nuageux, dans cette petite école abandonné de Little Angleton... Seul... Je l'observe depuis un moment dans l'ombre, mes yeux brillant d'une clarté maléfique, pleine de mauvaise intention. Je ressens un désir intense en le regardant, j'ai envie de lui faire du mal et je lui ferai du mal. Je désir acquérir la jouissance qui m'assouvira, alors j'utiliserai son corps, je le violerai et volerai sa semence contre son gré en cet nuit et en cette heure... car, oui, je suis maître durant la nuit, je règne sous la lune sans clarté, bien qu'éblouissante. « Et je me tiendrai, sur les crânes empilés des enfants du diable, que j'ai engendré...* » (* Lilith parle des hommes et femmes ayant fait du mal ou se sont suicidés par sa faute). Je sors de l'obscurité sournoise qui me rendait invisible et je viens m'asseoir à côté de l'homme, qui ne remarque pas m'a présence... On remarque que très rarement m'a présence, telle une chatte noire se faufilant entre les hommes, silencieuse, gracieuse et belle.

    Quand il me remarque, je me contente de l'observer un sourire aux lèvres... Mes yeux claires dans les siennes, se voulant pénétrer son regard afin d'y embrasser son âme d'un charme. Pas de magie, seulement ce que les savant appellent, de la chimie, n'est-ce pas !

_________________

My soul burns, my spirit sinks, my body cries in the darkness...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

SILVER&LILITH ✟ « Le plaisir devient souffrance, l'art d'un succube... » [-16]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Léon & Emy-Lëe ▬ Quand plaisir devient mot d'ordre.
» Partie de plaisir
» MON AMOUR DE CANICHE DEVIENT AVEUGLE
» présentation Lilith Chik'ari
» Praline douce caniche moyen 10 ans SPA DE PLAISIR (78)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: || Chemins effacés-
Nos partenaires