AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rayne L. Greyjoy ✟ « The Mother of Kraken... » {OK}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RevengeRevenge
avatar

CITATION DU PERSONNAGE : GREYJOY ✟ « Notre vengeance sera le pardon.... »

MESSAGES : 374
DATE D'INSCRIPTION : 06/11/2011

Niveau du personnage
Point RP:
38/100  (38/100)
Point Membre:
65/100  (65/100)
Niveau: Novice
MessageSujet: Rayne L. Greyjoy ✟ « The Mother of Kraken... » {OK}   Dim 2 Juin 2013 - 6:16

Welcome to Mystery...

Rayne Leesian
Greyjoy
Patience et Vengeance




      feat Emily Browning
        Âge : 17 ans
        Date & Lieu de naissance : 27 décembre 1996, Continent africain, Somalie...
        Race : Sorcière
        Statut : Célibataire
        Groupe : Innocent (parce qu'elle ignore l'existence des sorciers et de la magie)
        Don premier : Médium : Voit ce que les esprits lui montre en rêve...
        Pouvoir premier : Elémentariste Eau
        Métier : Enfant Soldat





« RACONTE-MOI-UNE-HISTOIRE... »

    M-16 en mains, sécurité de l'arme retirer, arme pointer en direction d'un civil au sol, le regard effrayé... Civil qui reçoit deux balles dans le cœur et une dans la tête. Balle tire du M-16 que je porte en main, balles parties de la détente que j'ai actionné, le tuant. Je n'avais pas le choix, nos ordres étaient de veiller sur l'ordre et j'ai reçu les consignes de tirer sur celui, ou celle qui perturberait l'ordre donné. Je me nomme Rayne Leesian Greyjoy et je suis une enfant soldat...

    La jeune fille aux cheveux blonds platines, se penche sur le corps encore chaud, de l'homme qu'elle vient d'abattre. Les larmes coulent le long de son visage, bien que silencieuse, chacun de ses camarades enfants soldats à ses côtés, peut entendre ses pleures. Après tout, l'homme qu'elle venait d'abattre, était l'homme qui l'avait sauvé du massacre des Greyjoy quand elle avait que deux ans... L'homme qui l'a éduqué avant qu'elle se fasse recruter par les soldats Somaliens à ses 14 ans, où elle a perdu de vu l'homme qui l'avait chéri. La blessure est profonde, mais elle n'avait pas eu le choix de le tuer... C'était soit lui et lui seul, soit les lui et les autres civils qui l'accompagnaient. Comment en est-on arrivé là ? Les soldats avaient demandé aux enfants soldats de garder un oeil sur un certain village, le village qui avait accueilli la jeune blonde aux cheveux platines quand elle était un bébé.

    Apparemment, des rebelles profitaient de l'hospitalité des villageois pour se cacher. Celui que je considérais comme mon père, n'avait pas apprécié que les soldats viennent dans leur village pour les accuser d'héberger des rebelles... Et par-dessous tout, que je sois de ceux, moi sa fille, qu'on utilise pour faire barrière un éventuel conflit. Sa colère « justifiée » avait provoqué celle des autres villageois, provoquer ce conflit en question que je ne souhaitais même dans mes cauchemars les plus horribles. Et puis, l'ordre vient jusqu'aux oreilles de la jeune blonde, abattre ceux qui dépasseraient la limite qui leur était interdite de dépasser jusqu'à la fin de l'inspection. L'homme qui avait éduqué Rayne, n'avait pas tenu compte de cet avertissement, la colère l'animé et il entraînait le village avec lui. Les armes des soldats et des enfants soldats maintenant visaient chaque villageois, seul Rayne se contentait d'observer tristement la scène sous ses yeux.

    Le regard plein de colère, se posa sur celui qui était censé être notre meneur quand celui-ci osa nous dire, qu'il n'y avait aucun, rebelle dans ce village-ci... « Passant au suivant »... Mes camarades me regardaient avec des yeux que je connaissais trop bien pour les ignorer, des yeux qui ont pour bute de m'avertir de renoncer à ce que j'apprêtais à faire à ce connard. Ce regard qui était celui de la peur. La mutinerie est punie de mort, tout comme la désertion. Personne n'osait faire quoi que ce soit, surtout pas, même-moi.

    Rêves et cauchemars, visage et ombre, naissances et décès... Depuis toujours, Rayne fait des rêves étranges, la plupart du temps, elle a l'impression qu'elle signifie quelque chose. Et des fois, pas. Elle peut voir une femme se faire tuer, en incarnant celui qui la tue sans pouvoir y faire quoi que ce soit et parfois c'est elle qui incarne la victime. Ou un jour, la blonde peut rêver d'être dans un dessin animé, ou rêver d'être dans un film en noir et blanc... Mais chacun de ses rêves signifient quelque chose, un message, ou une vision. Rayne l'ignore bien sûr... Mais chacun de ses rêves sont des messages envoyer par les esprits, car la jeune fille est Médium. Et aujourd'hui, elle se doute que ses rêves, sont les messages de l'au-delà à cause de la mort de l'homme qui l'avait éduqué. Oui. Elle avait vécu la même scène dans son rêve, un film en noir et blanc ou un Mafieux tuait un policier de la même manière qu'elle avait tué son père adoptif.

    Ma décision était prise, je ne pouvais plus servir ce qui m'ont fait abattre mon propre père. Je ne pouvais plus rester parmi ceux, qui faisaient de mes camarades des esclaves de la guerre. Arme en main, je me tiens cacher dans la tente de l'homme qui m'a toujours traité comme une moins que rien, qui ne m'a jamais regardé, à ma juste valeur, parce que je n'avais pas ce que lui a entre les jambes. J'enclenche l'arme, un neuf millimètres, dérobé dans ses affaires, qu'on celui-ci entre dans la tente.

    Cacher dans un coin très peu éclairé de la tente, Rayne pointa vers l'homme le Desert Eagle et tira sans hésitation. Le feu alerta tout le campement, elle sortie de la tente avant qu'on l'y aperçoit. Elle avait exprès attendu la nuit pour passer inaperçu et ici, qu'on il n'y avait ni torche, ni lune pour éclairer la nuit, seul les félins pouvaient voir aisément. Quand l'alerte fut donné la jeune fille était déjà partie en direction de la frontière, il était trop tard pour faire marche-arrière. Si elle se faisait prendre, elle se ferait exécuter pour trahison, peu importe son âge. Elle devait fuir et seulement fuir.

    Alors que la soif, est sur le point de mettre fin à mes jours. J'entends un battement de coeur, battement de coeur qui n'est pas le mien, alors que je suis seule et perdue dans un désert sec, mon corps gisant sur le sol chaud... N'ayant plus la force, de bouger, j'entends à ce qui ressemble le plus à battement de coeur, provenant du sol. A l'instant, je désirais tellement que l'eau jaillisse du sol, j'imaginais l'eau se frayer un chemin jusqu'à la surface. Comment expliquer ce qui se passa à l'instant...

    L'eau jaillit du sol, au début de la même couleur que la terre et à la suite aussi transparente qu'un cristal... Rayne creusa un trou pour que l'eau vienne remplir le sol tel un bol avant d'y plonger son visage et boire... Rayne avait réussi à quitter la Somalie marchant des jours et des nuits, mais la faim et la soif étaient ses éventuelles barrières sur son périple. Mais bientôt, bien, qu'elle est bue l'eau surgit du sol, la force manquerait. Rayne s'évanouit dans une terre hostile, d'homme qui ne connaissait que la violence. Ce ne serait pas la première fois, que des hommes touchaient son corps librement, mais s'était la première fois, qu'on alla jusqu'à voler sa virginité. Une fois que les hommes goûtèrent, chacun leur tour à la jouissance et ils la laissèrent gisant dans leur saleté. Même violenté, le visage de la blonde resta neutre, compris dans un coin de son coeur la rage qui la consumait. Il lui avait laissé son arme avant de partir.

    Soit ils n'avaient pas remarqué l'instrument de feu, soit l'arme sans munition ne leur avaient pas intéressé. Islande, c'était l'endroit où elle devait aller, elle l'avait vu en rêve... Elle y trouverait une chose importante, quoi ? Elle l'ignore, mais elle devait s'y rendre et par tous les moyens...



« QUI-ES-TU ...? »

    Je suis une personne en conflit avec elle-même, dû au fait que cette personne en question, ignore qui elle est bien, qu'elle est connaissance de ses prénoms et son nom de famille. Je suis cette personne froide, brutale pour ne pas dire violente et antipathique à cause de l'éducation quasi militaire, que j'ai eu contre mon gré, éducation qui a servi à faire de moi l'une des enfants soldats de la Somalie. Je suis cette personne qui ressent la douleur de ses camarades, tout comme ses camarades ressentent sa douleur à elle, ce qui crée un lien de solidarité entre eux. Je suis cette personne qui a un coeur sensible, qui pleure vite et qui s'enferme dans un monde, sa bulle quand tout devient difficile. A cause de cela, je suis cette personne, qui pour se défendre de ce qui lui fait peur, est violente et colérique. Malgré tout, je suis cette personne au grand coeur, qui sait garder son calme et taire sa haine dans les situations, les plus noires.
    Je suis une fille pas vraiment grande, je fais à peine 1,57m pour tout vous dire... Je suis blonde Platine, mais ce n'est pas une teinture, c'est ma couleur naturelle, celle des Greyjoy... Tout à fait. J'ai des lèvres pulpeuses et pas seulement parce que je suis blonde, je connais une black qui a des lèvres pulpeuses. Mon nez est plutôt fin, je ne m'en pleins pas. J'ai des yeux clairs dont la couleur est bleu-vert. Je suis mince physiquement, mais on peut voir que je suis costaud. Elle a pour "l'instant" la peau bronzée. Elle porte autour du cou, le pendentif Greyjoy celui du Kraken.
MORE?


The Mother Of Kraken

    Âge : 18 ans
    Poste Vacants ? : []oui [X]non
    Comment avez-vous connu le forum? : En faisant des bébés !
    Fréquence de venue : 7/7
    Codes :

_________________



« The Mother of Kraken... »

Greyjoy:
 


Dernière édition par Rayne L. Greyjoy le Sam 8 Juin 2013 - 0:12, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur | Professeur de sabre & téléportation ~ le pot de fleurs
Modérateur | Professeur de sabre & téléportation ~ le pot de fleurs
avatar

CITATION DU PERSONNAGE : Fear only makes the wolf bigger than he is

MESSAGES : 3843
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2010

Niveau du personnage
Point RP:
271/300  (271/300)
Point Membre:
389/300  (389/300)
Niveau: Confirmé

MessageSujet: Re: Rayne L. Greyjoy ✟ « The Mother of Kraken... » {OK}   Ven 7 Juin 2013 - 22:12

Hmm dans ce cas c'était pas très clair. Mais soit, l'essentiel c'est que t'ai ça en tête et si tu l'as, j'ai rien à dire xD. Bon, je te fais confiance pour l'avatar, ce sera fait sinon fessée, et tu es donc VALIDE ♥. Couleur et tout l'bazar arrivent tout de suite =)

_________________




Lova ya ♥:
 


Don't look:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Rayne L. Greyjoy ✟ « The Mother of Kraken... » {OK}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: ▐ G.E.S.T.I.O.N D.E.S P.E.R.S.O.N.N.A.G.E.S▐ :: ● ● Vos papiers s'il vous plait! :: || Présentations validées-
Sauter vers:  
Nos Partenaires

CITATION DU MOMENT :

"Ce qui ne te tue pas te rend plus fort."

Friedrich Nietzsche


M&M's du Moment

Mikeal&Kirsten

VOTEZ ! :