AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alicia Roussel, pour vous servir ~ Terminée ~ Je sais c'est mal {OK}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Exorciste humaine | Sous directrice d'Orpheo France et Angleterre | Admin
Exorciste humaine | Sous directrice d'Orpheo France et Angleterre | Admin
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Sous directrice d'Orpheo France et Angleterre
LOCALISATION : Entre Londres et Paris...
CITATION DU PERSONNAGE : Je ne sais, ne sais, ne sais pas pourquoi, on s'aime comme ça, la Seine et moi

MESSAGES : 371
DATE D'INSCRIPTION : 02/09/2013

Niveau du personnage
Point RP:
20/100  (20/100)
Point Membre:
73/100  (73/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Alicia Roussel, pour vous servir ~ Terminée ~ Je sais c'est mal {OK}   Lun 2 Sep 2013 - 14:37

Welcome to Mystery...

Alicia
Roussel
Je voudrais vous parler, des hommes que j'aime, ceux qui m'ont embrassé, au bord de la Seine, où j'allais me jeter, jeté par une Reine, que j'avais aimée, plus que les hommes que j'aime !-Peux-tu peindre en mille couleurs l'air du vent ?






      feat Natasha St Pier

        Âge : 28 ans
        Date & Lieu de naissance : 9 Janvier 1985 à Boulogne sur Mer, France
        Race : Humaine
        Statut : Célibataire (plus pour longtemps)
        Groupe : Exorcistes d'Orpheo
        Don premier : Téléporteuse
        Pouvoir premier : Elémentaliste d'air
        Métier : Sous directrice d'Orpheo France et Angleterre







« RACONTE-MOI-UNE-HISTOIRE... »


    Je suis une ch'ti. Eh oui, faudra vous y faire. Je suis née, il y a déjà un certain temps de cela dans la belle ville de Boulogne sur Mer, un matin frais et venteux de Janvier. Mes parents avaient tout juste vingt quatre ans, ils étaient jeunes et un peu cons à l'époque, et comme tous les amoureux, ils croyaient que ça allait durer toujours. Faux. Quatre ans après, approchant de la trentaine, ils se séparèrent. Ma mère alla vivre à Saint Omer, non loin de là, et je restai la semaine avec mon père, à Boulogne. Mon père retrouva vite l'amour, en une femme très gentille, et qui me considéra vite comme sa fille, Amélie. Elle avait déjà un petit garçon de deux ans, Thomas, que j'eus au début un peu de mal à supporter, je ne comprenais pas que mon père soit aussi attentionné envers lui, mais que je finis, au bout de quelques mois, par surprotéger. Trois ans plus tard, mon père et Amélie mirent au monde Clarisse, ma première demi-sœur. Elle était adorable, et j'étais complètement folle d'elle. Thomas, moins. Mais c'était normal, lui était jusque là le bébé de la famille recomposée que nous formions. Mais il s'en remit vite, et il faut croire que ma belle-mère aussi, car un an plus tard arriva Romuald, une petit tête blonde toute boudeuse. Nous étions une vraie petite famille, bien que durant la semaine, ma mère me manquât parfois. Elle se remaria un peu plus tard, avec un homme que j'appris à apprécier également, Fabrice. Ils eurent un autre enfant tous les deux, peu après la naissance de Clarisse, un petit garçon qu'ils appelèrent Mathieu. Voila, ma famille. Un peu compliqué, je vous l'accorde, mais bon, je les aime. Et elle est comme elle est.
    J'étais une petite fille très aventureuse, j'adorais aller à la plage et monter sur les rocher, disparaitre et inquiéter mes parents. J'étais également assez sportive, j'osais nager dans la Manche -en revenant gelée, bien sur- mais mes parents préféraient me voir prendre des cours de natation, ce que je fis pendant dix ans. Je suis également passée par le patinage artistique, la GRS, l'équitation et l'escalade. Sans oublier quelques arts martiaux, mais j'y reviendrai plus tard. Je commencai également le piano à l'âge de six ans, puis le hautbois à dix ans, et la clarinette à seize ans. De plus, j'étais assez douée à l'école. Mes parents, ravis d'avoir une enfant si polyvalente, curieuse et sérieuse. C'est pourquoi ils ne me refusèrent jamais quelque chose qui pourrait me permettre de m'enrichir intellectuellement et physiquement. Je tiens à préciser que ce fut pareil pour mes frères et sœur, étions simplement différents. Thomas était plus intéressé par le football et les jeux vidéos, et essentiellement cela. Il était assez turbulent en classe. C'était un petit garçon pur et dur. Il commença à lire des mangas à sept ans ! Clarisse était la petite fille modèle, elle fit de la danse classique et passa de longs moments à dessiner seule sans prendre de cours, rêveuse et moins active que moi. Mathieu était un enfant timide, également bon en classe, mais intéressée par les choses plus manuelles comme le jardinage et la cuisine, c'est pourquoi il ne cessait de suivre ma mère et Fabrice durant leurs taches quotidiennes, à la maison. Romuald, quant à lui, était le gros bébé difficile de la famille, n'osant pas aller vers les autres, et pleurant dès que la maitresse lui faisait une remarque. Cela ne l'empêchait pas d'être un petit garçon très intelligent.
    En tout cas, sachez que je ne ruinai pas mes parents, mon père était médecin généraliste, et ma mère scientifique chercheuse en écologie marine. Le fait qu'Amélie soit vétérinaire aida aussi. Fabrice lui était électricien, mais il ne faut pas croire qu'il ne m'a rien apporté. Il m'a appris la patience, le goût du travail bien fait, l'amour et le soutien que représente une famille, même dans les moments les plus durs, durant l'adolescence, où tu te rebelles contre tout le monde. Même si j'avais plus tendance à claquer les portes et à m'enfermer dans ma chambre ou à aller courir dehors quelques heures au lieu de faire durer le conflit pendant des jours. Il m'a appris le respect, et la persévérance, à ne jamais me reposer sur mes lauriers, ce que j'aurais eu plutôt tendance à faire étant donné mes bonnes notes et autres résultats.
    Il faut que je précise tout de même que je n'étais pas une enfant tout à fait normale. J'ai commencé dès ma naissance à montrer des symptômes plutôt inhabituelles. Il m'est arrivé de disparaitre de mon berceau et de me retrouver dans le lit de ma mère dès la maternité. Paniqués, mes parents ont cherché partout à comprendre ce qu'il se passait, avant d'être contacté au sein de la maternité par un "infirmier" plutôt inhabituel. Il leur révéla faire partie d'une organisation nommée Blaidd Drgw, composée de personnage ayant des pouvoirs magiques et dont le rôle était de soigner des blessures magiques, c'est à dire provoquées par la magie...Autant dire que ce fut un énorme choc pour Marie et Claude Roussel, jeune couple venant d’assister à la naissance de leur premier enfant. Il était une sorte de correspondant de l'IBMM de Paris dont la fonction était justement de rediriger les innocents ignorant leurs pouvoirs vers l'institut, chose très utile car en réalité, il arrive très souvent que des humains se blessent eux-mêmes ou leur entourage sans le vouloir, ou encore deviennent fous. Le cas d'un enfant doué naissance dans une famille d'humain est un cas moins courant, car tous les bébés ne présentent pas de magie à la naissance. A force de démonstration de magie et donc de preuves tangibles et concrètes, ils ne purent plus douter de la véracité de ses dires. Il m'examina alors et leur apprit que je changeait de place de manière mystérieuse car j'étais téléporteuse, et que j'étais également élémentaliste d'air, pouvoir qui n'avait pas encore de manifestation très visible, mais qu'il avait pu détecter grâce à ce qu'il appelait des runes. Il les accompagna au long de mes premières années, leur expliquant tout ce qu'ils avaient besoin de savoir sur Orpheo, le monde magique, tout ce que cela impliquait. Autant dire que ma naissance a causé beaucoup plus de sueurs froides et d'émotions chez mes parents que la moyenne. Lorsque je commençai à avoir l'âge d'aller à l'école, le pseudo infirmier, en réalité membre de l'Ordre Blaidd Drgw, nommé Pierre, proposa à mes parents de me trouver un précepteur, aucune structure d'accueil et d'éducation n'étant proche de l'endroit où nous vivions. Je fus donc magiquement éduquée une fois par semaine par Gilberte, une vieille sorcière qui vivait dans le vieux Boulogne, qui avait vécu les deux guerres mondiales, avait été infirmière pendant la première et résistante pendant la seconde. Elle était voyante et guérisseuse. Ainsi, au delà de m'apprendre à maitriser mes pouvoirs et de m'instruire sur la magie et son monde à part et pourtant très lié à celui que nous connaissons tous, elle m'apporta une grande culture générale, ainsi qu'un amour pour la justice et les valeurs que certains pourraient qualifier de "Disney" c'est à dire l'amour, la générosité, l’abnégation...Tout ça. Oui, j'ai quelque chose d'utopiste, mais je le vis bien. Enfin, façon de parler, nous y reviendrons.
    Mes parents ne comprirent pas vraiment d'où venaient mes pouvoirs tout de suite. Mais à la naissance de Romuald, rebelote. Il se révéla être télépathe avec les animaux et générateur d'ondes de choc. Il fut aussi supervisé d'un point de vue magique par Gilberte, mais il se montra un plus introverti, ayant plutôt peur de ses pouvoirs qu'autre chose. Ainsi, au fil du temps, je finis par l'emmener tôt le matin à la plage, pour discuter, pour comprendre toutes ces choses qui le dépassaient. Romuald finit par s'accepter comme il était, et lorsqu'il eut 18 ans, -j'en avais alors 26- il décida de prendre un mentor et de parcourir le monde avec lui, afin de trouver ce qu'il voulait faire de sa vie.
    Lorsque j'eus passé mon bac ES, je contactai Orpheo afin qu'ils m'indiquent quelles études je pourrais faire à la fois en lien avec la magie, mais aussi avec la politique et le socio-économique. On me proposa d'aller étudier à l'école St Burstry, en région parisienne, et d'effectuer un double cursus officieux avec Sciences Po Paris. J'étais ravie, je passai un concours réservé aux doués afin d'entrer dans l'école, et fus acceptée. Mes parents furent ravis de me voir entamer de brillantes études et ne rechignèrent à payer ni l'internat, ni les droits de scolarité.
    J'ai donc obtenu le diplôme du collège universitaire de Sciences Po Paris à 21 ans révolus, et j'entrais en master d'affaires publiques que j'obtins à 22 ans. Je passai ensuite le concours de l'ENA affilié à un concours pour entrer au sein d'Orpheo en tant que membre d'un QG fixe et comme politicienne et non comme exorciste pure. Le concours de l'OPA, Orpheo Politics and Administration. Je décrochai alors un poste intermittent dans les deux QG jumeaux d'Orpheo Paris et Londres. On me chargea au début de missions internes et de relations internationales, j'eus donc l'occasion de connaitre aussi bien la situation à Londres et à Paris au niveau magique, que dans d'autres pays du monde. J'ai notamment eu l'occasion durant ma première année de travail, de vivre pendant six mois au Japon. J'avais déjà vécu un an en Chine lors de ma 3eme année universitaire à Sciences Po. Je connais donc la langue et la culture, j'aime ce pays. J'eus donc l'occasion de découvrir un nouveau pays d'Asie, très différent, presque un frère ennemi de la Chine. J'aidais à coordonner les actions des deux QG notamment sur des plans de droit et de jugement des peines applicables aux criminels magiques. Et j'y rencontrai également un beau jeune homme, vous savez, le genre sur lequel les midinettes de treize ans fantasment car il fait partie d'un groupe japonais et a un regard ténébreux ? Eh bien ce fut mon copain pour quatre mois. Il s'appelait Ren Takahata, un jeune homme taciturne, de deux ans de moins que moi, beau, et intelligent, qui avait toutefois quelques problèmes avec sa famille. Il était à l'époque en formation pour devenir professeur dans une structure d'enseignement magique. Nous nous étions rencontrés au sous QG japonais de Kyoto.  C'était une belle histoire mais la flamme s'éteignit rapidement, ce ne fus plus qu'une belle histoire et je rentrai en France satisfaite de ce voyage. J'eus l'occasion au cours de ma carrière, qui n'est toutefois pas encore très longue, de voyager au Canada, aux Etats-Unis en Colombie, en Norvège, en Israël, en Zambie, au Qatar, en Malaisie, en Islande et en Argentine. Comme j'apprends vite et que je suis curieuse, je parle donc, par ordre de niveau de langue, de la mieux parlée à la moins bien : Français, Anglais, Espagnol, Chinois, Japonais, Arabe, Islandais, Norvégien et Malais. Sachant que je baragouine plus les deux dernières langues que je ne les parle. L'Islandais est pas mal galère aussi, mais je me débrouille. J'apprends également actuellement le hongrois. Et aussi, cela fait rire beaucoup de monde, j'ai choppé un accent québécois qui se mélange bizarrement avec mon accent du Nord...  
    J'ai obtenu mon diplôme de l'ENA/OPA à vingt-quatre ans, et les années suivantes, j'ai travaillé dur, voyagé, comme je l'ai déjà dit, jusqu'à arriver à l'âge de vingt-six ans au rang de sous-directrice des QG jumeaux Paris-Londres, et donc juste en dessous de Selena Deslilas, exorciste et administratrice que j'admire énormément, et qui m'apporte chaque joue un peu plus dans le travail que nous effectuons ensemble. Je pense que je dois entre autres ma place actuelle à cette femme, et j'adore travailler avec elle. Au sein d'Orpheo, j'admire également Pandora Mystery avec qui je m'entends également très bien, et avec qui j'ai également souvent l'occasion de collaborer. Mais je suis plus proche de Nérys McLaren, notamment en terme d'âge, nous nous entendons très bien et nous nous parlons de beaucoup de choses. Je lui rends souvent visite depuis que son petit Salim -créature la plus adorable au monde- est né. Mais enfin, maintenant c'est...Bref. A propos de bébés, il faut que je vous parle de mon ex Ren ! Je l'ai revu depuis notre rupture. Marié, à une franco-japonaise -cette femme est magnifique, par la même occasion- et père d'une petite Ayumi, un bébé qui rivalise en beauté avec Salim. Je deviens gâteuse. Tout ça pour dire je me sens comme fière de ce qu'il est devenu, de son évolution, lui qui semblait presque frigide à toute sorte de relation profonde et de responsabilité.
    Il faut d'ailleurs que je vous parle d'un de mes ex, encore. Je le hais. Son nom est Nathaniel Grey. Je ne le hais pas pour le caractère éphémère de notre relation, même si je pense avoir eu plus de sentiments que lui. Je le hais surtout pour avoir forniqué et fait un gosse à la femme qui m'a séquestrée et torturée. Natasha Cross. Revenons au début des faits. Cette femme, dirigeante de Croix à l'époque, a choisi le moment où Selena était en déplacement pour attaquer notre quartier général londonien. C'était horrible. Stressant. Oppressant. Les sorciers noirs déferlaient sur Londres, plaçaient des bombes magiques, et malgré tous nos efforts, ont réussi à entrer, à tuer bon nombre de mes collègues, et à me kidnapper. Ces semaines ont été, cela va sans dire, les pires de mon existence. Je ne reviendrai pas sur la torture, sur les souffrances morales de voir mes collègues souffrir, sur le viol que j'ai subi à cause de Dorian Cross, maintenant chef d'Orpheo, que je rêve de voir incarcéré voire castré chimiquement. Il faut que j'avoue aussi, je suis tombée enceinte. Avorter a été une des premières choses que j'ai faites lors de ma libération, après me laver, pleurer toutes les larmes de mon corps et vomir.
    Passons. J'ai fini par aller mieux, notamment avec l'aide de Selena, qui s'est excusé au moins un million de fois. J'ai eu peur de rester seule chez moi pendant un an, et pendant un an Selena m'a hébergée. Mon ami Ethan Fever, un exorciste américain dont je ne vous ai pas encore parlé, qui m'a appris beaucoup de choses sur la téléportation a également été un soutien absolu, qui m'a ré entrainée, redonné quelque peu confiance en moi.
    Depuis l'attaque du Mystery Orphanage, je suis dans une bataille constante, je ne laisserai pas les sorciers noirs gagner cette guerre. Je ne laisserai plus d'enfants mourir, d'autres jeunes femmes se faire violer, de mêlés se faire massacrer. Je soutiens Nérys et Pandora autant que je le peux, autant politiquement que d'un point de vu vraiment personnel. Je me bat également contre les conservateurs. Le monde change, mais je ne le laisserai pas changer comme cela. Je mène également un grand combat contre l'esclavagisme, aux cotés de mon frère Romuald, maintenant âge de vingt ans, qui parcourt toujours le monde, mais dans le but de repérer les camps d'esclaves, souvent cachés à nos yeux, ainsi que les traffics de bébés humains. Quant à mes autres frères et sœurs, Clarisse étudie aux beaux arts, Mathieu est entré en école d'horticulture, et Thomas travaille pour Ubisoft, en tant que développeur de jeux vidéos. La vie serait belle, sans cela, vraiment.  

 


« QUI-ES-TU ...? »


    ● ● Je suis quelqu'un de foncièrement gentil, éprise de justice, comme je l'ai déj0 dit. je prône également l'honnêteté, et depuis mes quinze ans, je n'ai plus menti sinon pour des raisons de survie, ou de secret politico-militaire. Oui, car je ne trahirai évidemment jamais Orpheo, ni ne faillirait à ma tache. Je l'ai déjà dit, je suis quelqu'un de sérieux, patiente jusqu'à l’extrême, peut-être trop dans certaines situations qui aime le travail bien fait. Je suis extrêmement perfectionniste et méticuleuse, d'ailleurs, ce qui peut en agacer certains. Ce qui en agace certains, en fait, concrètement. Parfois, ça les fait rire, on me dit d'arrêter de me prendre tant la tête, et de me tuer à la tache. Je fais pas mal rire les gens aussi, surtout avec mes anecdotes loufoques sur ma grande famille et sur mes nombreux voyages. On considère général que j'ai de l'humour, et que ma personnalité est amusante.
    Je suis curieuse depuis toute petite, autant au niveau des personnes que tu monde en général. J'aime découvrir la vie et la personnalité des gens, quels qu'ils soient, ce qui va, il me semble avec une ouverture d'esprit qui m'a permis de profiter au maximum de mes nombreux voyages. Un mystère pour moi doit être résolu, je cherche toujours à aller plus loin. Si quelque chose me semble étrange, je sais que cela peut vite devenir problématique. On ne se rend pas compte des proportions que peuvent prendre des chose que l'on avait sous le né depuis longtemps mais que l'on n'avait pas cherché à comprendre. C'est une des choses qui me foutent en rogne. Je suis très colérique, si je suis contrariée, si on ne me comprends pas, si je trouve quelque chose injuste. Je sais que cela peut-être un problème, que je gaspille de l'énergie et qu'énerve les gens, mais je ne peux pas m'en empêcher. Depuis que j'ai été retenue en otage, ce défaut s'est exacerbé en moi. Mais cela ne m'empêche pas d'aimer les gens et la vie, j'essaie toujours de comprendre les gens au mieux, de les aider. Je me demande d'ailleurs si mon don second ne serait pas l'empathie.
    Ah, et aussi : j'aime le maroilles.  



    ● ● Je suis assez grande, ma couleur de cheveux varie du brun/châtain clair au roux, selon le temps et les teintures. Mes yeux sont très bleus, et très beaux, selon la plupart des gens que j'ai l'occasion de rencontrer. Je ne pourrais pas dire si mon visage est fin ou non car j'ai tendance à connaitre des variations de poids assez brutales, qui font plus ou moins gonfler mon visage...Oui je mange trop quand je suis stressée...Au niveau de mon style vestimentaire, je suis vraiment coquette, j'adore le shopping et tester de nouvelles tendances. J'aime me maquiller, mais je ne met pas beaucoup de bijoux car ce n'est pas pratique en combat. Réflexion étrange, je sais. Il m'arrive d'en mettre, mais c'est rare. J'ai un corps sportif, et lorsque je dis que je mange trop, je prends surtout du visage et des fesses. Donc ça va. En plus, j'ai une poitrine assez avantageuse.


MORE?


Poussinet-Océ

    Âge : 18 ans
    Poste Vacants ? : [X]oui []non
    Comment avez-vous connu le forum? : Héhé
    Fréquence de venue : 7/7
    Codes : OK BY MON AUTORITE SUPREME



Dernière édition par Alicia Roussel le Dim 15 Sep 2013 - 18:51, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur | Solitaire plutôt occupé
Modérateur | Solitaire plutôt occupé
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Solitaire en quête de raison
LOCALISATION : Japon
CITATION DU PERSONNAGE : La vie est un conte, l'amour est une vie

MESSAGES : 2942
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2010

Niveau du personnage
Point RP:
234/300  (234/300)
Point Membre:
312/300  (312/300)
Niveau: Confirmé

MessageSujet: Re: Alicia Roussel, pour vous servir ~ Terminée ~ Je sais c'est mal {OK}   Dim 15 Sep 2013 - 13:37

Well eh bien tu es validée o/ J'ai trouvé hyper bien détaillée, c'était trop cool à lire *-*

Bref, je te laisse te mettre ta couleur et ton rang, parce que je suis une feignasse de première ♥

_________________



Spoiled children:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Alicia Roussel, pour vous servir ~ Terminée ~ Je sais c'est mal {OK}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: ▐ G.E.S.T.I.O.N D.E.S P.E.R.S.O.N.N.A.G.E.S▐ :: ● ● Vos papiers s'il vous plait! :: || Présentations validées-
Sauter vers:  
Nos Partenaires

CITATION DU MOMENT :

"Ce qui ne te tue pas te rend plus fort."

Friedrich Nietzsche


M&M's du Moment

Mikeal&Kirsten

VOTEZ ! :