AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Santiago suprématie, le retour des cinglés fanatiques ! {OK}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorcière Noire | Chef de Santiago
Sorcière Noire | Chef de Santiago
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Chef d'entreprise
LOCALISATION : QG de Santiago
CITATION DU PERSONNAGE : Ce que tu prends, t'appartient !

MESSAGES : 37
DATE D'INSCRIPTION : 23/11/2013

Niveau du personnage
Point RP:
0/100  (0/100)
Point Membre:
1/100  (1/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Santiago suprématie, le retour des cinglés fanatiques ! {OK}   Sam 23 Nov 2013 - 9:37

Welcome to Mystery...

Anna Freyja
Campbell
Ce que tu prends, T'appartient...






      feat Jaimie Alexander

        Âge : 21 ans
        Date & Lieu de naissance : Le 13 mai 1992, Danemark.
        Race : Sorcière
        Statut : Célibataire
        Groupe : Sorcier noir
        Don premier : Télékinésie
        Pouvoir premier : Elémentariste Foudre
        Métier : Cheffe de Santiago





« RACONTE-MOI-UNE-HISTOIRE... »



    « Il est fou et surtout, il est faible... Croyez-vous qu'on va s'enrichir avec lui ? Jusqu'à maintenant nous n'avons rien obtenue, nous avons perdu la plupart de nos acheteurs potentiels et lui n'a fait que rester dans son coin profitant de sa position de chef. Certains sorciers détruisent nos réseaux commerciaux et on fait quoi nous, pendant ce temps-là. Il est temps de prendre une décision, êtes-vous avec moi, ou avec cette espèce de bon à rien qui nous amène au bord de la faillite ? »  

    Elle n'est pas la plus expérimenté parmi les membres de l'organisme auquel elle appartient, elle est la seule avoir une grande gueule parmi eux, la seule grande gueule avoir eu le courage de parler de mutinerie. Est-ce qu'on allait la dénoncer, ou tout simplement rire de c'est délire même si ce quel disait semblait du moins assez juste. Oui, le chef de Santiago n'est qu'un bougre de bon à rien, qui ne pense qu'à se la couler douce parce qu'il a un statu de chef, négligeant son devoir envers la communauté mercenaire de son organisme. Oui, la petite Anna avait certes une grande gueule et ce qu'elle disait était certes vrai, mais il y a toujours ce même problème qui persiste. Son âge et le fait qu'elle soit une femme aussi ! Elle pourrait être la petite fille du chef actuel, comment pourrait-on suivre une gamine inexpérimenté ? C'est ainsi que pense la plupart des membres sachant que le chef est en plus bien protégé, il s'est toujours bien entouré pour garder son poste de chef.

    Pour les membres bien qu'il soit d'accord avec les propos d'Anna, celle-ci est à Santiago seulement depuis deux ans. On serait plus apte à suivre sa soeur, qui elle, est plus âgée et fait partie de Santiago depuis bien plus longtemps, cependant elle a toujours été fidèle au chef en le protégeant farouchement. Alors, on se dit que même si cet idiot nous traînait à la faillite, on doit le supporter surtout si on ne veut pas avoir d'ennui. C'est que monsieur est un homme puissant... Si Anna voulait créer une rebellions, si elle voulait s'entourer d'allier, elle allait devoir prouver sa force avant, prouver qu'elle est bien plus forte que sa soeur qu'on surnomme la faucheuse de la mort. Ce qui allait être difficile évidemment, car si aujourd'hui Anna est une guerrière, c'est grâce à sa soeur qui l'a éduqué et lui a enseigné l'art du combat. C'est donc pour cela qu'Anna provoqua plusieurs fois sa soeur en duel avec des témoins, mais elle perdit à chaque fois les combats.

    Mais c'est nombreux tentatives pour vaincre sa soeur, on finit par prouver d'une certaine manière sa valeur auprès des autres membres de Santiago. Il fallait un sacré cran pour combattre Faora, la faucheuse de la mort. Et même si Anna est sa petite soeur, elle n'a pas une seule fois, retenu ses coups. Les membres savent qu'à la base, Anna tout comme sa soeur ne craint pas la mort, qu'elle était vraiment une dingue, parfois même une dingue irréfléchie, mais elle en avait dans le ventre, il fallait l'avouer. Elle est bien la digne représente des Nordiques, descendante des vikings. Un des membres avaient convoqué les autres membres de Santiago qui voulaient la mort du chef actuel, à la suite Anna fut à son étonnement convoquer à son tour. On lui fit comprendre que cette fois, chacun des hommes présents dans cette pièce louée pour cette réunion pour le moins secrète, étaient près à l'écouter sérieusement.

    Ils voulaient savoir, comment elle comptait se débarrasser de sa soeur qui est une vraie muraille. Elle est à la fois véloce et Haltérophile, un monstre en soit. Mais quand on réfléchie, lorsque Anna sera bien plus forte un jour ou l'autre ; elle sera aussi une espèce de monstre en soit... Avec son don de télékinésie et son pouvoir foudre, c'est une espèce de seigneur Sith à la con. Mais restons réaliste et la réalité c'est le présent. Anna avait un plan pour sa soeur et pour les autres gardes qui protégeaient l'empereur comme certain l'aime à le surnommé, une forme d'insulte indirecte. Le plan consistait à détourner l'attention de Faora et des autres gardes pendant quelque seconde, le temps qu'Anna soit en tête-à-tête avec le boss. Une fois mort, sa soeur et les autres membres qui protégeaient ce lâche n'auront plus aucune raison de se battre. Et puis, ils devront se plier à la règle primaire... « Ce que tu prends, t'appartient ! » ou devoir affronter Anna pour récupérer le trône.  

    Qui est assez redoutable au corps à corps et en magie... Et tout le monde savait que Faora, protégerait en plus sa petite soeur étant devenu chef. Non, à quoi bon... Tout ce que voulaient les membres de Santiago, c'était le respect, l'argent, le sang si nécessaire, mais surtout « l'argent ». Ce qui se passe à l'intérieur de Santiago, les importent peu tant que cela les enrichit. Alors qu'Anna soit chef, ne les dérangeait moins qu'avant même si c'est une femme, elle avait prouvé sa force... Maintenant, il fallait voir plus tard ce qu'elle allait faire pour Santiago quand elle deviendrait chef. Le jour suivant après le rendez-vous, chacun s'était rendu au QG... Comme si le chef avait pressenti sa futur défaite, sa futur mort, celui-ci semblait absent. Certain pensait qu'il y avait un traître parmi eux, avait dû les vendre, la garde du chef était pourtant là seule Faora était absente... D'ailleurs, Anna aussi manquait à l'appel qu'est-ce que cela voulait dire.

    Cela n'importait peu en réalité, la garde était trop fidèle à ce débile qui s'est proclamé chef de Santiago, elle devait être supprimée avec le bon petit roi. Chacun des sbires du chef, sont presque aussi fort que Faora et possèdent aussi des dons et pouvoirs rares, mais les alliés d'Anna étaient nombreux, ils pouvaient les battre. L'assaut commença, le plan d'Anna n'était plus d'actualité, alors s'ils échouaient aujourd'hui, ils lui feront payer cela très cher. Mais où pouvait-elle être bordel !

    ************

    Fille de Mérida Campbell et Eric Campbell... Anna a grandi sans connaître sa mère et elle a perdu son père à l'âge de trois ans, du coup elle ne se souvient pas de ses parents. Pour elle l'aspect maternelle à toujours était celle de sa soeur, qu'elle aime plus que tout au monde, à tel point qu'elle lui voue une admiration. Faora l'a éduqué dans les croyances de ces ancêtres Norrois... C'est-à-dire, glorifier les dieux et les déesses, apprendre l'art du combat, devenir une brave guerrière et espérer mourir durant un combat, arme à la main pour être emmené par les Valkyries d'Odin à Valhalla. Anna a très vite compris que la mort était nécessaire pour atteindre une autre subsistance d'éternité, elle ne craint donc pas la mort et l'attend chaque jour qui passe avec impatience. Anna n'a donc pas eu une enfance comme les autres enfants de son âge, elle est toujours restée dans la petite communauté isolée du monde. A l'âge de ses premiers saignements, étant considéré comme une femme désormais...

    Anna avait reçu l'autorisation de piller les chalets de riche, c'est à douze ans qu'elle assina un coup de hache mortel un aristocrate Danois. Il avait eu le malheur de considérer la jaune Anna comme une simple voleuse délinquante, qu'il croyait être en mesure d'arrêter la jeune fille seul. C'est avec ce meurtre, qu'Anna avait compris, qu'elle devait choisir la voie obscure du guerrier. Piller, tuer, violer, était plus que jouissif pour elle. A 15 ans, elle avait formé son petit groupe de gangster, qui pillait et tuait à droite et à gauche sans aucune pitié. Pour elle, les Scandinaves de cette époque ne méritait pas de vivre, ils n'avaient plus rien avec ses ancêtres Norrois. Alors, évidemment, ça lui fait ni chaud, ni froid de tuer des Danois, Suédois, ou Norvégiens... A 17 ans, Anna était devenu chef de plusieurs gangs répartis en plusieurs secteurs à travers la Scandinave, tandis que sa soeur venait de s'engager à Santiago.

    A 18 ans, elle a un petit réseaux commerciaux de cannabis et cocaïne qui marche plutôt bien. Lorsque sa soeur revient au Danemark, c'est pour l'emmener avec elle afin qu'elle intègre aussi Santiago. A seulement 19 ans, elle avait montré déjà qu'elle avait l'âme d'une meneuse...

    ************

    « Faora, qu'est-ce que cela signifie tu oses me trahir ?!

    - Pas exactement, ma sœur vous a lancé un défis et entant que chef, vous devez honorer cette demande sous peine d'être vu comme un lâche et de porter cette honte jusqu'à votre mort.
     »

    Anna faisait face à Faora et son futur adversaire, épée et hache en chaque main. Ses yeux brillaient d'une lueur noire, le chef reconnaissait là le regard glacial de Faora en Anna, ce regard faisant présager que la mort n'était pas loin. Un corbeau vient se poser sur une barrière pas très loin, l'homme l'aperçue avant d'en lever sa veste et d'inviter Faora, à être le témoin de sa victoire. Il était peut-être prétention songea Faora, mais il n'était pas devenu chef en postulant son CV à Santiago... Il est à la fois puissant et c'est un marquant... Celui-ci sortie deux poignards qui tenait en chacune de ses mains. Anna s'agenouilla ramassa le sable à ses pieds tout en invoquant les dieux qu'elle priait depuis son enfance, puis frotta ses mains avec avant de se relever armes en mains. Faora donna le départ du combat, Anna fit tournoyer son épée et sa hache tout en fixant son adversaire qui lui se contenta de serrer ses mains autours de ses poignards.

    Sur trois pas Anna rejoignit le chef et tenta de lui assigner un premier coup d'épée, le vieil homme évita aisément l'arme meurtrière. Celui-ci bouscula directement la jeune femme d'un coup d'épaule, pour ne pas lui laisser le temps d'utiliser sa hache. A son tour, avec une vitesse et une dextérité remarquable tenta des coups mortels. C'est avec grande agilité qu'Anna les esquiva en reculant, elle n'était pas vraiment en bonne posture surtout que ses armes à elle, étaient plutôt lourds... Hors que les armes du vieil homme, étaient légers, il était plus rapide et se fatiguerait moins vite que la jeune femme. Pour trouver une parade aux attaques de son adversaire, Anna se jeta volontairement en arrière en donnant un coup des deux pieds au torse de l'homme. Celui-ci décolla du sol pour se fracasser aussi à terre. La vieillesse ne le réussissait pas, le coup l'avait apparemment beaucoup affectée physiquement.

    L'homme semblait être devenu fout de rage d'un coup, il semblait plus pathétique qu'avant désormais. Il trompa son doigt dans le sang qui était remonta dans sa bouche après le coup d'Anna et marqua sur son bras une Rune de véloce. Anna ayant vu la Rune de sang s'enfoncer dans le bras de l'homme, se mit en garde tout en fermant les yeux. Elle savait que sa vu ne lui servirait à rien dans ce combat, ayant affrontée sa soeur plusieurs fois. Elle fermait donc ses yeux et ce concentra sur le reste de ses sens... Il était en colère, un bon carburant pour combattre... Savait-il que le coeur de son adversaire était empli de rage, de haine, d'obscurité ? Anna a choisi la voie obscur du guerrier, pour surpassé ses limites, elle est la colère incarnée, la rage est sa force et la haine est son pouvoir... Plus sa haine est grande, plus son potentiel est grand, plus sa rage est grande, plus sa férocité dans ses mouvements en sont que plus redoutable.

    Tandis que l'homme, disparue dans un courant d'air laissant entendre que ses déplacements à grande vitesse autour d'Anna. Celle-ci se contenta de laisser sa rage et sa haine l'enivrer, la force en elle était grande, assez grande pour laisser quelque étincelle de foudre tournoyer autour d'elle et ses armes principalement. Une de ses mèches de cheveux se souleva sous un brusque courant d'air, Anna ouvra instantanément les yeux, il fit un mouvement rapide sur le côté immédiatement tout envoyant son épée frapper ce même courant d'air. Et ce n'est pas l'air qui fut tranché...

    ************

    L'ancienne garde de l'ancien chef était encore debout tandis qu'ils subissaient les assauts inlassables des sbires d'Anna. Faora à l'aide du micro qui se trouva dans le bureau demanda à ce que le combat cesse et que tout le monde se réunisse dans le hall d'entrer. Il y avait des nouvelles informations à connaître, des informations qui demandaient, à cesser toute activité. Ce qu'il fit tous, les sbires de l'ancien chef et ceux d'Anna se rassemblèrent tous à la demande de Faora. Anna était assise avec quelques blessures infligées par les attaques aux poignards qu'elle n'avait pas pu éviter. Une cigarette en bouche, elle leva son regard vers ceux qui lui faisaient face silencieusement. Elle se leva quand Faora la rejoignit, elle ramassa le sac poubelle sur lequel, elle avait posé son postérieur plus tôt. Elle jeta sa cigarette à la suite et s'exprima...    

    « J'ai défié le chef dans les règles, Faora a été le témoin de ce duel et certain des télépathes et voyants parmi-vous, pourrons le confirmer. Voici ce qu'il reste de votre chef précédent ! Annonça-t-elle en sortant du sac poubelle, une tête ensanglantée. Ce que tu prends, t'appartient... Vous savez ce que cela veut dire, j'espère !? »

    C'est alors, que part respect ils rangèrent toutes leurs armes attendant le premier commandement de celle qui allait diriger Santiago... Une femme ! Depuis près d'une cinquantaine d'année il n'y avait presque jamais eu de femme à Santiago. Il a fallu qu'une débarque et ramène sa jeune soeur avec elle, qui plus est désormais le chef. Quelle ironie...

    « Très bien. Fit-elle, avant de rajouter. Je veux un groupe pour reprendre contacte avec certains dealers, consommateurs de drogue, gangs qui souhaiteraient obtenir des armes illégalement, faites-les comprendre que le marché est de nouveau actif. Je veux avoir un rapport chaque matin, sur les actions négligées de certains sorciers, humains ou mêlés, liquidez ceux qui foutent la merde sur notre territoire et qui bousillent notre business. Je veux aussi un rapport sur nos revenus effectué et l'argent rentrer en poche chaque semaine, je ne veux absolument pas entendre qu'on a perdu telle ou telle somme par erreur sous peine d'un châtiment sévère. Au boulot, messieurs ! »

    Quelques mois plus tard, l'organisation de Santiago faisait de nouveau entendre parler d'elle dans la communauté magique. La rumeur faisait mention que Santiago était aux mains d'un chef lunatique, malin et très intelligent, mais personne ne saurait dire à quoi il ressemble et les membres de Santiago se garde bien de révéler ce secret. En seulement quelques mois, l'organisation à accumuler un peu près, plus de trois millions et demi de dollars, une somme colossale pour seulement quelques mois de commerce. L'idée de vendre des armes aux humains lambda à chaque coin du monde, a valu à Santiago un succès.

    ~~~~~~~~~~~~



    La quête du Marteau Mjöllnir

    Mon ancêtre qui était un grand et puissant enchanteur avait, dit-on, forgé un marteau gravé de Runes, qui rendaient l'arme indestructible. Les textes disent que le Marteau pouvait canaliser l'élément foudre, pour rendre celle-ci meurtrière. Je veux cette arme, elle est l'équivalent d'Excalibur, dans ma famille. Lorsque je suis devenue chef, Faora avait demandé à ce qu'on ait un moment seul en tête-à-tête pour me faire part d'une chose personnelle importante. Il s'agissait du trésor familial des Álfr, le nom de famille de mes ancêtres et celui de ma mère avant qu'elle se marie et qu'elle devienne une Campbell. Faora m'annonce qu'aujourd'hui j'étais assez apte à passer les épreuves familiales, pour trouver le marteau enchanté de la famille Álfr. D'après Faora, il faut que je passe certaines épreuves avec succès pour pouvoir octroyer à mes ancêtre le Marteau enchanté. Je devrais retourner en Scandinave pour cela...

    Je demande à Faora, si elle avait passé les épreuves qui menaient au marteau... Si oui, pourquoi n'avait-elle pas hérité du Marteau, avait-elle échoué ? Et si elle, qui est plus douée que moi en tout, comment allais-je pouvoir réussir les épreuves. Elle m'a répondu, que les épreuves sont généralement des épreuves de sagesse, mais qu'il n'y avait aucun moyen connu pour acquérir le marteau. Alors, quel était le but de tout ceci ? Elle m'expliqua, que les épreuves servent souvent à nous préparer à la véritable épreuve finale. Une épreuve étrange qui consiste à faire face à sa véritable personnalité. Faora m'expliqua qu'après cette épreuve, je devrais faire face aux esprits de nos ancêtres qui décideront si oui, ou non, devons recevoir le marteau enchanté. J'en conclue, alors que depuis toujours nos ancêtres en refuser de se défaire du marteau. Quelles étaient mes chances d'avoir le marteau, si même les esprits avaient refusé Faora.  

    Danemark, hiver 2013, caverne des seigneurs Álfr...

    Face à l'entrer de la caverne, hache à la ceinture, épée engainée dans le dos, j'écoute les chants des anciens. Des flammes illuminent des torches à l'entrer et le long des parois de la caverne, des tambours se faisaient entendre à l'intérieur. Un corbeau vint se poser sur un rocher à quelque mètre de moi, Odin me faisait l'honneur de me voir commencer le début de mes épreuves. Je me décide de rentrer dans la caverne, je dégaine ma hache et mon épée restant sur mes gardes. Je marchais depuis un moment, m'enfonce dans les profondeurs de la grotte. Je m'arrête face à une inscription, c'était une Rune, plus précisément la Rune « Naudh » qui signifiait feu vital... Il y avait une sorte d'ouverture juste en-dessous ressemblant à une petite cheminée, je savais ce que je devais faire grâce à la signification de la Rune. Je prends une torche enflammée, l'entre dans l'ouverture, une flamme d'une couleur d'un bleu foncé apparaît, le mur vient à se séparer en deux, se révélant être une porte.

    Il faisait sombre à l'intérieur, je décide de rengainer mes armes, trouvant aucune utilité de les utiliser et de poursuivre avec une torche. L'intérieur se révéla être un escalier en ruine qui descendit à des profondeurs que je ne pourrais guère évaluer de ma position. J'allais devoir continuer mon chemin en rappel, mais sans corde cela allait être difficile. Bon, l'escalade ne me fera pas de mal, après mon épreuve de sagesse, voici venir mon épreuve de force. Le manche de la torche entre les dents, je descendais en me collant contre les parois pendant une bonne trentaine de minute. La fatigue faisait comprendre à chaque partie de mon anatomie qu'elle était présente, mais je ne devais pas abandonner. Les chants se font de nouveau entendre, était-ce là les voix des esprits qui se manifestaient, qu'annonçaient-elles ? Cela va faire presque une heure que je descends, mes bras et mes jambes vacillaient, ma mâchoire m'élance avec la torche entre les dents.

    Il n'y avait toujours pas fond, c'est alors que je lâche prise d'une main... La roche sous mes pieds, s'était dérobée, mais une fois de nouveau, stabilisée, je continue ma descente. Je demandais à la Déesse Freyja, de me donner la force de pour suivre cette quête. Après une autre trentaine de minute j'atteins enfin le sol, je reprends torche et après mettre étirer brièvement, je poursuis mon chemin. Cette fois je me retrouve face une sorte de canyon, je pouvais aisément voir l'entrer de la pièce suivante, cependant il n'y avait aucun moyen de traverser ce grand fossé. Je regarde autour de moi, en haut, a droit, à gauche, rien... Je regarde au sol, un peu partout et je m'aperçois de la Rune cacher sous le sable, juste en face du bord. C'était la Rune « Iss » qui pouvait signifier immobilité, je tente rapide de trouver le message que cette Rune voulait me transmettre. Immobilité. Je me lève, le regard déterminé, je tends un pied dans le vide et me décide à me laisser tomber.

    Mon pied ne rencontra pas le vide, mais un sol invisible. Je m'accroupis pour toucher ce sol, qui m'a pratiquement sauvé la vie. Je venais de réussir cette épreuve, je devais passer à la suivante. Je continue mon périple à travers une salle éclairée, je n'avais plus besoin de ma torche. Il y avait une cascade et lac juste en face de moi, c'était étrange... Je m'avance lentement vers ce lac et je m'arrête juste en face à quelque mètre. Il n'y avait pas de Runes, aucune inscription, il n'y avait rien. Cela n'avait pas de sens, où était donc la dernière épreuve, où était donc le Marteau ? Je pose mes mains par réflexe sur mon épée et ma hache à l'entente d'un bruissement autre que celui de la cascade provenant du lac. Une forme aqueuse sortie de l'eau, « qu'était-ce cela ? » La forme avait la silhouette d'une femme, mais n'avait ni visage, ni membres... Je dégaine mes armes quand celle-ci vint à s'approcher dans ma direction.    

    Plus elle s'approchait, plus son apparence prenait forme, plus elle devenait moi...

    « Bienvenue à la cascade des vérités... Ma chère, moi »

    M'avait-elle dit une fois avoir véritablement pris mon apparence et mon tint de peau... Je devais rêver, c'était une illusion, une incantation... Il devait avoir des Runes qui se sont activés dès que je suis entrée dans la salle.

    « Tu n'as pas à ton faire, je ne suis pas ton ennemi... Tu es ici pour le Marteau de tes ancêtres. »

    Je la regarde d'un air surpris, n'abaissant pas mes armes pour autant. Je lui dis...

    « Je suis bien là, pour le Marteau ! Mais toi, qui es-tu et pourquoi as-tu mon apparence, parle !

    - Je suis le reflets de ta véritablement personnalité.

    - Et que me veut ce soit-disant reflet.

    - Que tu suives ta véritable voie ! Tu as fait une erreur en choisissant de suivre la voie obscure du pouvoir. Je représente ce qu'il te reste de lumière, écoute ce que j'ai à te dire. 

    - Ma lumière, je n'ai que faire de toi... écarte-toi donc de mon chemin, si tu ne veux pas goûter à ma hache.

    - Tu ne peux pas me détruire, je suis toi... Tu suis la mauvaise voie, seul la lumière est juste... Il n'y a pas de passion, il n'est que la paix. La paix apporte la symbiose, la symbiose apporte la connaissance. La connaissance apporte le pouvoir. Tu devras faire un choix si tu veux poursuivre ton chemin, selon ta réponse jamais tu n'auras ce que tu es venue chercher. Revient dans la lumière et écarte-toi des ténèbres.

    - Il est trop tard pour moi, j'ai pris la décision d'être ce que je suis et je ne peux revenir en arrière... La paix est un mensonge, il n'est que passion. La passion me procure la force, la force me procure la puissance. La puissance me procure le pouvoir, le pouvoir me procure la victoire. La victoire fait de moi, un être libérée des chaînes de la vie. Je suis alors en symbiose avec la mort, je l'accepte et il m'accepte. Mon âme est alors immortelle... »

    Mon reflet me regarde silencieux, avant de sourire...

    « Bonne réponse, tu es la première guerrière de la famille Álfr à avoir réussi cette épreuve depuis que cet endroit fut créé, il y a un millénaire. Cet épreuve servait à te rendre pur, à présent il ne reste plus aucune bonté dans ton cœur, tu es un être de pure obscurité. L'incarnation du mal à l'état de pureté... »

    Après ses paroles, mon reflet disparue et derrière elle la cascade se fondit en deux, laissant place à une nouvelle pièce dont je tarde pas à découvrir. Je remarque qu'il y avait des Runes lumineuses au fond du lac, c'est de là que doit provenir l'apparition du reflet, mes ancêtres ont dû les gravés pour cette épreuve. Le marteau ce tenait face à moi, merveilleuse, elle représentait la grandeur passé de ma famille... J'étais fière d'être là. Au contacte de ma paume sur l'arme ancestrale, des éclairs apparurent comme pour fêter mon ascension. Je nommerai ce marteau, Mjöllnir... Comme le marteau du dieu Thor !
 


« QUI-ES-TU ...? »



    Anna est un drôle de personnage au caractère lunatique, à la fois calme, nerveuse et parfois sympathique. Depuis qu'elle a appris l'art du combat, depuis qu'elle a appris à utiliser sa force magique, elle suit la voie des ténèbres. Elle pense que l'obscurité la rendra plus forte, plus féroce et lui permettra d'acquérir un pouvoir puissant. Elle pense que les ténèbres recèle les secrets de la mort et de la vie, de la force à l'était pure... Lorsqu'elle combat, elle combat avec la rage, elle fait de sa haine sa source de puissance. Elle ne craint pas la mort, elle l'accueille volontiers à bras ouvert. Quand elle combat, il n'y a pas de peur, pas d'hésitation, il n'y a que désir de sang et de mort. Elle s'amuse souvent, néanmoins à embêter, ou plutôt à emmerder ses propres hommes pour leur montrer qu'elle tient une place assez importante dans la hiérarchie de Santiago. Pourquoi, parce que jusqu'à ce qu'elle et sa soeur intègre Santiago, il n'y avait pas de femme. Du coup, elle trouve cela marrant de narguer ses hommes tout en restant professionnel avec eux...


    Elle est de taille moyenne, néanmoins assez grande pour une femme. Elle a les cheveux bruns, long et parfois frisés. Elle est claire de peau sans pour autant être pâle, elle bronze rapidement sans pour autant prendre des coups soleil difficile. Elle a des yeux de couleurs verts-gris et porte un grain de beauté en dessous de l'oeil droit. Elle est du genre costaud tout en gardant une certaine finesse corporelle, ce qui la rend d'autant plus redoutable, car elle donne l'illusion d'être une parfaite frêle jeune fille... Hors qu'elle est semblable à un monstre.
MORE?


Re

    Âge : 18 ans
    Poste Vacants ? : []oui [X]non
    Comment avez-vous connu le forum? : Trop marrant, alors je t'explique...
    Fréquence de venue : 7/7
    Codes : Love !

_________________




Dernière édition par Anna F. Campbell le Lun 25 Nov 2013 - 22:37, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Ex-directrice du Mystery Orphanage
Admin | Ex-directrice du Mystery Orphanage
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Directrice du Mystery Orphanage
LOCALISATION : Là où il faut
CITATION DU PERSONNAGE : Le temps mange la vie, et l'obscur ennemi qui nous ronge le coeur, du sang que nous perdons croit et se fortifie

MESSAGES : 1233
DATE D'INSCRIPTION : 20/02/2011

Niveau du personnage
Point RP:
168/200  (168/200)
Point Membre:
231/200  (231/200)
Niveau: Apprenti

MessageSujet: Re: Santiago suprématie, le retour des cinglés fanatiques ! {OK}   Lun 2 Déc 2013 - 17:47

Tout est ok, je te valide Smile

_________________

Zaubererbruder, wo bist do gewesen, in all diesen finsteren Jahren ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Santiago suprématie, le retour des cinglés fanatiques ! {OK}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: ▐ G.E.S.T.I.O.N D.E.S P.E.R.S.O.N.N.A.G.E.S▐ :: ● ● Vos papiers s'il vous plait! :: || Présentations validées-
Sauter vers:  
Nos Partenaires

CITATION DU MOMENT :

"Ce qui ne te tue pas te rend plus fort."

Friedrich Nietzsche


M&M's du Moment

Mikeal&Kirsten

VOTEZ ! :