The Strange Tales of Dover [PV Alicia]


Partagez | .
 

 The Strange Tales of Dover [PV Alicia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorcier Noir | Membre de Croix
EMPLOIS/LOISIRS : Te pourrir l'existence
CITATION DU PERSONNAGE : When I found youI kill you sadistically

MESSAGES : 52
DATE D'INSCRIPTION : 20/11/2013

Niveau du personnage
Point RP:
0/100  (0/100)
Point Membre:
30/100  (30/100)
Niveau: 6 - Affirmé
avatar
Christian Hyde
Sorcier Noir | Membre de Croix
MessageSujet: The Strange Tales of Dover [PV Alicia]   Mar 3 Déc 2013 - 16:20

Après avoir mis le souk dans mes couvertures, je me suis finalement levé. Un coup d’œil au réveil qui m’affiche, presque fier de lui, un 06:02 rouge pétant. J’ai mal dormit. Dans mon ancien lit j’avais la sensation de dormir par terre avec une planche en carton sur moi et un parpaing pour oreiller. Maintenant j’ai l’impression de me faire avaler par des sables mouvants dès que je me couche. J’ai passé toute la nuit à me réveiller et suffoquer. Même pas besoin de vouloir me tuer suffit de me  laisser aller dormir !


Hier était un jour spécial. Je venais tout juste de découvrir le poteau rose et, par la même occasion,  cette vie de sorcier noir dans laquelle je suis tombé comme un peu comme un cheveu dans la soupe. J’étais pour la première fois OFFICIELLEMENT quelqu’un et qui plus est un sorcier noir, digne fils de mes parents.

La chambre qui m’avait été temporairement attribuée était emplie d’un luxe fascinant. Un lit deux places recouvert d’une grosse couette et d’un couvre lit d’une matière douce qui m’était inconnue. Un bureau en bois sous lequel on ne trouvait pas de vieux chewing-gum ou de morve séchée. Même pas une petite gravure dessus ! Pas de tags !
Autant j’adorais les préparatifs qui s’étaient déroulé en bas la veille, et l'excitation, la « bonne humeur » communes qui s'en dégageait, autant je détestais, MOI, être préparé pour de telles occasions, comme… à peu près tous les garçons de mon âge. Capable d’une autonomie à toute épreuve.


Mais aujourd’hui était un autre jour et je me trainai donc vers la douche. Je sais bien que je ne peux plus me rendormir maintenant que je suis réveillé. Je me décrasse le museau, démêle mes cheveux avant de m’observer dans le grand miroir. Qui aurait pu dire que j’étais de ceux-là ? Surement pas moi. Je me fais d’affreuses grimaces avant de rire tout seul. Je ne me sens pas différent… Pourtant je SUIS différent. Je n’ai même plus rien à voir avec avant.

Une fois décrassé j’enfile une chemise bleue pale, une veste grise par-dessus et un pantalon de la même couleur.  Pas de cravate pour moi merci !

Je ne connais encore que peu de choses sur moi finalement. Je ne sais qu’une seule chose : Je veux me venger. Et après avoir mené mes petites affaires j’étais parvenu en Angleterre, à Dover pour être plus précis. Au premier coup d’œil cela m’avait semblé stupide. Une Organisation qui lutte pour les humains, au milieu des humains.
Mais finalement peut être pas : Quoi de mieux pour un loup que d’être caché au milieu des moutons lorsque le chasseur sort pour le tuer ? De toute façon je n’avais pas prévu de mourir ce jour : 03 décembre 13 ! Et puis ça ne pouvait que me faire du bien de sortir un peu.


Dover, qu’est-ce que c’est moche.
C’est gris. Pollué. Trop de bruit, trop de monde. J’ai l’impression d’être balloté par le courant d’une rivière d’eau sale. Les odeurs ne me plaisent pas non plus. Les lumières m’éblouissent.

Ah bah ouais, le chauffeur vient de klaxonner et de traiter un piéton de "méduse paraplégique" - ce qui veut dire que… Oui ! Nous sommes arrivés !
Me voilà qui parle de moi a la troisième personne. Ça monte vite au cerveau ça ! Je sors donc avec mon sac et le paie une misère avant de partir

- Hey Monsieur ! Mon pourboire !

Je le dévisage un bref instant. Je vais l’étrangler je crois. Non zen… Zenn… Zennn… Il se répète, je tourne les talons, l’attrape à la gorge

-t’as dit quelque chose ?

J’vais pas me faire emmerder par de la sous race !

Avec un cri digne d’un hamster coincé dans une porte, le chauffeur  fait un bond en arrière pour se débattre mais je le tiens, à me regarder avec des yeux de merlan frit. Il fait finalement un ridicule non de la tete et, heureux comme un roi, je lui serre encore un peu la gorge. Tellement de pouvoir, juste pour moi. Je finis par le lacher et reprendre ma route avec un soupir d’aise.
.
Suite à plusieurs heures de marches, porté par toute cette polution je ne sais pas trop ou je traine mais les maisons en briques toutes rouges me donnent une sensation de copier/ coller à l’ infini. Le souci c’est que je ne sais pas exactement par ou je devrais commencer a le chercher.

Et donc je tourne en rond. Je n’étais pas si pressé. J’aurais du attendre d’avoir un peu plus de précisions… J’avais tout mon temps, vu que je ne suis pour les autres sorciers qu’un maigre parasite temporaire.

Mais je n’aime pas être un parasite temporaire et donc je compte bien me venger. D’autant plus que ça ne peut faire qu’une bonne impression et me faire monter dans l’échelle des sorciers noirs. J’ai entendu dire que ceux-ci détestaient une association : Orphéo et que justement, l’assassin de mes parents en est -n’en sera plus bien longtemps-. Je ferais d’une pierre deux coups…
Je m’arrête dans un fastfood. Je mangerais seul.

- un Big Mac avec un coca.

Quand j’aurais fini je retournerais à la pêche aux indices. Orphéo  est peut être juste sous mon nez. Comme il n’est pas impossible que l’information ai été fausse. J’avale une autre bouchée, perdu dans mes pensées. Comment les américains peuvent il ne manger que ça ? C’est comme les chinois et le riz… lassant.

Le seul bon côté c’est qu’il est midi moins le quart et que donc, il n’y a presque personne. Je n’aurais pas eu trop à attendre. Je sais qu’il est là, pas loin. Qu’il attend que je lui torde le cou !

En fin de journée je ne trouva finalement pas de moyen de rentrer. A croire que mon ami le chauffeur avait fait passer le mot et que comme des suricates tous les taxi-mens s’étaient fait la malle.

- Bon… Des graviers qui crissent sous mes semelles… Ce sera donc une maison avec jardin.

Il fait nuit noire maintenant et je n’ai toujours pas trouvé ou je passerais la nuit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorciste humaine | Sous directrice d'Orpheo France et Angleterre | Admin
EMPLOIS/LOISIRS : Sous directrice d'Orpheo France et Angleterre
LOCALISATION : Entre Londres et Paris...
CITATION DU PERSONNAGE : Je ne sais, ne sais, ne sais pas pourquoi, on s'aime comme ça, la Seine et moi

MESSAGES : 513
DATE D'INSCRIPTION : 02/09/2013

Niveau du personnage
Point RP:
28/100  (28/100)
Point Membre:
94/100  (94/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Alicia Roussel
Exorciste humaine | Sous directrice d'Orpheo France et Angleterre | Admin
MessageSujet: Re: The Strange Tales of Dover [PV Alicia]   Lun 6 Jan 2014 - 22:40

Youssef, I self everybody sait fait n'importe quoi d'ses dix doigts, Youssef, I self everybody sait fait n'importe quoi !

Dover. Nice. Nice city. Niiiice.  Pittoresque même. Alicia expira et de la buée sortit de ses lèvres. Dure journée. Une maison de retraite infestée de poltergeist. Une mission qui valait la peine qu'elle se déplace en personne, en compagnie bien sur d'une petite équipe. Mais ils étaient maintenant tous repartis vers leurs domiciles respectifs, tandis que la jeune femme avait décidé d'arpenter encore un peu les rues de la ville. Elle avait dégusté un fish and chips dans un petit bouiboui pour son diner, et à présent, elle cherchait un taxi. Mais la ville était petite, pas moyen d'en dénicher un. La jeune femme soupira de nouveau en tentant d'appeler un numéro de renseignements. Pas de réseau. Bon.

Elle rangea son smartphone dans sa poche et commença à tourner un peu en rond, décidant finalement de trouver un coin tranquille pour se téléporter. Elle serait certainement épuisée en arrivant à Londres mais le trajet était faisable et elle n'aurait qu'à rentrer chez elle, ou à se jeter dans son lit, selon la précision avec laquelle elle réussirait son coup.

Les rues étaient presque désertes, mais elle préférait trouver un coin sur la cote, dans un petit bosquet d'arbres ou quelque chose du genre. Alicia marcha de longues minutes à travers la ville avant d'arriver à sa lisière, la cote parsemée de petits buissons. Elle avisa quelques rochers et alla s'y réfugier. Elle allait fermer les yeux et se concentrer sur son duplex londonien quand elle aperçut qu'une silhouette se profilait au loin.

Zut. Calice. Tabernacle. Shit.

Elle s'assit donc sur son rocher et planta ses écouteurs dans ses oreilles pour se donner une contenance, faisant mine de regarder la mer s'écrasant sur la rive en contrebas. Elle espérait que ce n'était pas un gros lourd de premier choix qui viendrait l'aborder, mais plutôt juste un type qui promenait son chien ou qui faisait son jogging. Elle avait vraiment envie de rentrer chez elle, à présent. La semaine avait été chargée, entre menaces de Croix, de poltergeist en masse un peu partout dans le monde, d'accords à gérer avec les autres sièges d'Orpheo...C'était éreintant. De plus, elle devait également gérer les réintégrations d'anciens esclaves dans la société, car elle avait décidé de les protéger, c'était quelque chose qui lui tenait particulièrement à cœur. Surtout depuis qu'elle avait rencontré Robb. Elle se demanda s'il allait bien. Elle s'était attachée à lui, mine de rien. Tiens, elle allait lui envoyer un sms, pour lui demander s'il était libre ces jours-ci. Elle avait bien envie de prendre un verre vec lui.

_________________


Ouais c'est pas faux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier Noir | Membre de Croix
EMPLOIS/LOISIRS : Te pourrir l'existence
CITATION DU PERSONNAGE : When I found youI kill you sadistically

MESSAGES : 52
DATE D'INSCRIPTION : 20/11/2013

Niveau du personnage
Point RP:
0/100  (0/100)
Point Membre:
30/100  (30/100)
Niveau: 6 - Affirmé
avatar
Christian Hyde
Sorcier Noir | Membre de Croix
MessageSujet: Re: The Strange Tales of Dover [PV Alicia]   Mar 6 Mai 2014 - 20:55

Au début je n’avais prévu que de me reposer et comme je n’avais rien trouvé j’avancais face a la mer. Je ne la connaissais pas mais je savais ce qu’elle n’était pas humaine. C’est mon petit doigt qui me l’a dit.

Et si clore la journée pouvait se faire sur une note plus positive ?
Ll faisait bien trop sombre pour que Christian distingue clairement la personne qu’il s’apprêtait a attaquer. Pas qu’il manque de volonté, de courage ou quelque chose de ce genre mais la journée avait été longue et penible. Il n’avait qu’une envie : retrouver son lit douillet.

- Hey toi !

Il n’était pas venu draguer cette femme. Juste voir si elle pouvait faire quelque chose pour lui. Sinon il la tuerait probablement comme une trace de son passage ici. Visiblement elle était venue regarder la mer avec une musique dans les oreilles si forte qu’il ne tarda pas a l’entendre. Elle parcontre ne l’entendais pas ou ca n’en avait pas l’air.

Christian, bon enfant finit par lui retirer un de ses ecouteurs.

- Mademoiselle ?

Les cagues heurtaient violement la cote comme si elles se pensaient qu’elles pourraient gravir la cote et venir les rejoindre dans la grotte. Il lui semblait qu’ill l’avait déjà vue quelque part mais il ne savait pas exactement ou. Peut etre dans un livre ou alors dans le journal ? Mais non ! Surement dans un de ces temoignages stupides qui passent aux infos a la télé !

- Voila, j’aimerais retourner chez moi mais je n’ai plus de voiture et je ne trouve pas de taxi…

Il attendait qu’elle lui dise un truc du genre « il faut aller a la gare » ou encore « je peux vous emmener ? » mais il lui semblait qu’il etaitplus vraissemblable qu’elle utilise la premiere solution. Ou alors il allait se manger un blanc et une giffle.

Mais comme il le pensait c’était peu probable que la journée soit pire que ce qu’elle était déjà.
Cette femme avait des cheveux foncés selon ce qu’il vit dans les faibles lueurs du jour… et des yeux clairs… mais il n’en savait pas plus sur elle et ca ne l’interessait pas de faire plus emple connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorciste humaine | Sous directrice d'Orpheo France et Angleterre | Admin
EMPLOIS/LOISIRS : Sous directrice d'Orpheo France et Angleterre
LOCALISATION : Entre Londres et Paris...
CITATION DU PERSONNAGE : Je ne sais, ne sais, ne sais pas pourquoi, on s'aime comme ça, la Seine et moi

MESSAGES : 513
DATE D'INSCRIPTION : 02/09/2013

Niveau du personnage
Point RP:
28/100  (28/100)
Point Membre:
94/100  (94/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Alicia Roussel
Exorciste humaine | Sous directrice d'Orpheo France et Angleterre | Admin
MessageSujet: Re: The Strange Tales of Dover [PV Alicia]   Dim 29 Juin 2014 - 19:00

Un jour ici, l'autre là bas, la SNCF ne m'aura pas !

Une chanson de la Rue Ketanou résonnait dans les oreilles d'Alicia, alors qu'elle regardait les vagues avec un peu trop d'intérêt pour que ce soit naturel. Bon, elle aurait pu être météorologiste mais elle n'avait pas l'air professionnel, et puis elle n'y connaissait presque rien. Mais bon, en théorie on ne voyait pas son visage, et donc pas son regard, donc ça devrait aller.

Pas tant que ça. Elle sentit la présence du type derrière lui, mais ne bougea pas. Une oreillette tomba sur son épaule. Alicia leva son visage vers la personne qui l'avait retirée de son emplacement. Le type de toute à l'heure surement, qui la regardait, mais n'avait pas l'air spécialement agressif. Il l'interpella poliment. Elle sourit, enleva calmement son autre écouteur et mit son Ipod en veille.


-Oui ?

Elle l'entendait mieux ainsi, malgré le bruit des vagues. Elle aimait bien ce bruit. Elle avait grandi avec, comme les autres bruits de la mer. La jeune femme eut un léger sourire rêveur, qui ne fit que passer sur son visage, elle se reconcentra rapidement sur le jeune homme en face d'elle.
Il lui expliqua qu'il voulait rentrer chez lui, mais qu'il ne trouvait pas de taxi, n'ayant lui même pas de voiture. Zut. Il y avait une gare, non ? Alicia ne savait pas bien où celle-ci se trouvait. Elle l'aurait bien ramené si elle avait une voiture. Quoique. C'était peut-être un violeur avec une stratégie étudiée. Ou un sorcier noir. La jeune femme était toujours une cible. Elle chassa ces pensées de son esprit et mentit :


-Ah je suis désolée... Je suis en vacances ici, je ne connais pas bien l'endroit et je suis venue en taxi. Mais il me semble qu'il y a une gare ! Où habitez-vous ?

Alicia demandait cela par pure politesse, elle n'avait pas spécialement envie de savoir où il habitait, et elle ne pensait pas pouvoir l'aider. La jeune française était une personne altruiste, mais elle avait tendance à se méfier un peu de tout le monde, et de toute façon, elle ne pouvait pas proposer une téléportation à n'importe qui. De plus, elle n'aurait surement pas assez d'énergie pour deux. Elle regarda son portable. Toujours pas de réseau, elle ne pouvait même pas lui proposer d'appeler un taxi depuis son téléphone. Et elle devrait attendre d'être à Londres pour envoyer un SMS à Robb. Ce n'était pas faute de mauvaise volonté, mais elle devait toujours assurer sa sécurité, et le Secret, évidemment.

Afin de paraître plus concernée par le problème de son interlocuteur, et de pouvoir se défendre en cas d'attaque imprévue, elle se leva de son rocher et fit face au jeune homme. Il était blond, ou châtain clair, elle ne voyait pas bien. Ses yeux étaient clairs, bleus ou verts. C'était un bel homme, pas spécialement le genre d'Alicia, plutôt viril et ayant l'air sur de lui. Elle lui adressa un sourire poli.

_________________


Ouais c'est pas faux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier Noir | Membre de Croix
EMPLOIS/LOISIRS : Te pourrir l'existence
CITATION DU PERSONNAGE : When I found youI kill you sadistically

MESSAGES : 52
DATE D'INSCRIPTION : 20/11/2013

Niveau du personnage
Point RP:
0/100  (0/100)
Point Membre:
30/100  (30/100)
Niveau: 6 - Affirmé
avatar
Christian Hyde
Sorcier Noir | Membre de Croix
MessageSujet: Re: The Strange Tales of Dover [PV Alicia]   Mar 27 Oct 2015 - 13:47

Christian la trouvait suspecte. Elle avait ce petit quelque chose en plus… Comme une pincée de différence, de magie. Biensur, a dire cela de cette façon on pourrait dire que c’est un fou ou un futur fou. Mais Christian savait bien reconnaitre ces choses la. Elle n’est pas une personne ordinaire. Peut etre même une ennemie. Mais il est tard, il en a plein les pattes et tout ce qu’il voudrait c’est trouver ou passer la nuit.

-Ah je suis désolée... Je suis en vacances ici, je ne connais pas bien l'endroit et je suis venue en taxi. Mais il me semble qu'il y a une gare ! Où habitez-vous ?

Elle sourit poliement, oui, tout cela n’est que politesse.
-Bien loin d’ici. Pourriez vous me dire ou je pourrais trouver un taxi ? Ou encore un hotel ?
Tu ne te sens pas la force de te battre avec quelqu’un ce soir. D’un autre coté tu n’as pas assez de… comment dire ? Pour etre clair, il ne se priverait pas de la mettre dehors pour dormir là. Mais cela lui demanderait de faire un effort considérable. Et puis elle lui semble douteuse comme nana, genre psychopathe en plein apprentissage. Ca se trouve elle va l’enfermer dans sa chambre et lui peter une jambe a la version Misery de Stephan King.
Il aurait gagné sa journée tiens ! La totale.  Mais heureusement tu es un sorcier noir depuis hier. Tu es un homme plein de fièrté et plein d’orgueuil. Ce n’est pas une femme –bien que dans l’obscurité naissante elle lui semble plus vieille que lui- qui va l’intimider.
- Et pourquoi etre venue en vacance dans un tel endroit ? C’est un peu ringard.
Et oui il ose critiquer cet endroit auquel il ne trouve absoluement pas le moindre interet. Il faut se le dire, c’est franchement laid, vieux et d’ailleurs, meme les gens sont majoritairement vieux ici. Ce trou semble si calme qu’on pourrait le croire désert et déjà mort. Même pas une boite de nuit, même pas un peu d’action.

- Filez moi votre téléphone portable !
Dans sa tête ca sonnait mieux, moins agressif. Tant pis c’est fait, c’est dit. Et puis peut etre que de la stresser un peu va la faire obéir. C’est qu’une femme. Elle ne peut pas être dangereuse… Et ceci même si elle était comme toi. D’ailleurs c’est peut etre bien ca, ce qui te dérange chez elle.
Il commence a perdre patience, c’est vrai qu’il n’en a déjà pas beaucoup. Utiliserait il ses quelques talents sur une femme a priori innocente et ne lui ayant rien fait ? Rien n’est certain mais ce n’est pas un enfant de cœur. Et il n’est qu’un tout jeune sorcier noir, il faut qu’il se face rapidement un nom. Que les gens le craignent pour eviter que ce soit lui qui se face manger.
Tout dépend de ce qu’elle va faire. Lui donner ou non son téléphone portable. Et de la façon dont elle le fera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorciste humaine | Sous directrice d'Orpheo France et Angleterre | Admin
EMPLOIS/LOISIRS : Sous directrice d'Orpheo France et Angleterre
LOCALISATION : Entre Londres et Paris...
CITATION DU PERSONNAGE : Je ne sais, ne sais, ne sais pas pourquoi, on s'aime comme ça, la Seine et moi

MESSAGES : 513
DATE D'INSCRIPTION : 02/09/2013

Niveau du personnage
Point RP:
28/100  (28/100)
Point Membre:
94/100  (94/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Alicia Roussel
Exorciste humaine | Sous directrice d'Orpheo France et Angleterre | Admin
MessageSujet: Re: The Strange Tales of Dover [PV Alicia]   Jeu 17 Déc 2015 - 15:56

Vas-y t'as cru j'étais inculte et sauvage ?

Une réponse vague. Ce type devenait de plus en plus louche. En plus, il venait de demander à Alicia comment trouver un taxi. La jeune femme le regarda comme s'il était stupide, jeta un œil à son téléphone par réflexe, mais ne fit pas de commentaire désobligeant, car il n'y avait pas de réseau de toute façon et répondit :


-Il y a un hôtel sur la place de la mairie, il fait aussi pub.


L'exorciste amorça un mouvement pour s'éloigner, ayant décidé qu'elle n'avait pas que ça à faire d'aider les demeurés en mal de compagnie ce soir et que si ce type était dangereux, elle ne pourrait de toute façon pas le maîtriser seule. Au moment où elle se mit à ressentir un insidieux regret quant à son peu de conscience professionnelle, l'inconnu lui demanda de but en blanc et sans préambule pourquoi elle était venue en vacances dans un tel endroit. Alicia inspira profondément et soupira. Elle compta jusqu'à sept avant de se décider à répondre à son interlocuteur de manière courtoise et pas suspecte :

-Parce que... Je devais consulter les archives de la mairie pour retrouver les actes de naissances d'ancêtres à moi. Je suis passionnée de généalogie.

C'était un mensonge comme un autre, qu'elle avait aligné sans sourciller. Elle allait tenter d'envoyer une bourrasque de vent dans la figure de l'inconnu afin d'avoir le temps de lui tracer des runes de vérité et d'immobilisation sur le bras. Son attitude était beaucoup trop étrange pour qu'elle laisse passer, surtout alors qu'elle venait de réaliser un important exorcisme. Toutefois, le fait même qu'elle sorte d'une dure journée de travail la rendait beaucoup plus vulnérable. Tant pis. Même si Alicia avait peur, elle avait avant tout le sens du devoir, et elle tenait à prouver qu'elle n'était pas sous directrice des QG jumeaux Paris-Londres pour rien.

Tout à coup, l'homme lui demanda d'un ton qu'elle ressentit comme très agressif de lui filer son portable. La bourrasque qu'Alicia était en train de prévoir claqua sèchement vers son interlocuteur, laissant la jeune femme essoufflée d'avoir dépensé autant d'énergie alors qu'il ne lui en restait que peu à la base. Elle se retint de se téléporter. Il fallait qu'elle voie la réaction de l'autre, et attendre un peu lui laisserait du temps pour se "recharger" si elle devait réellement se décider à fuir.





_________________


Ouais c'est pas faux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier Noir | Membre de Croix
EMPLOIS/LOISIRS : Te pourrir l'existence
CITATION DU PERSONNAGE : When I found youI kill you sadistically

MESSAGES : 52
DATE D'INSCRIPTION : 20/11/2013

Niveau du personnage
Point RP:
0/100  (0/100)
Point Membre:
30/100  (30/100)
Niveau: 6 - Affirmé
avatar
Christian Hyde
Sorcier Noir | Membre de Croix
MessageSujet: Re: The Strange Tales of Dover [PV Alicia]   Ven 20 Avr 2018 - 11:55

T’approchant de cette jeune femme, tu la trouve décidément de plus en plus étrange et suspecte. Quelque chose te fait conclure qu’elle doit être effectivement une ennemie. Tu n’as pas envie de te battre ce soir. Encore deux pas vers elle et tu décrètes qu’elle peut être une jolie femme. Des cheveux châtains qui tombent sur ses épaules, des yeux clairs…

Dommage que tu ne sois pas en quête d’une vie de couple ou même de fonder ta propre famille. Tu n’as jamais trop penser à tout cela et en même temps tu es déjà bien assez préoccupé par tes propres racines. Mais oui, si tu cherchais une épouse pour pondre deux gamins, tu chercherais surement une femme dans ce genre là…

Depuis combien de temps cherches tu d’où tu viens ? Un frisson parcours ton dos. Ca se rafraichi on dirait. Tu fais un nouveau pas vers elle en tendant le bras en ayant remarqué son portable. Elle peut bien te le prêter. Ne serait-ce que pour appeler un taxi et rentrer chez toi. Décidément, les gens ne sont plus du tout agréables et courtois de nos jours. Mais il te suffit de regarder au fond de ses yeux pour comprendre que tu lui fais surement peur. Il faut dire qu’il est tard, tu es un homme, c’est une femme. Si ça s’trouve elle te croit un pauvre violeur abrutit ! Franchement !Tu es bien plus dangereux que ce genre de mecs en général.

Ce n’est que lorsqu’elle te dit la raison de sa venue dans un endroit aussi pommé que tu te dis que non, ce n’est pas ce genre de femme qu’il te faudrait. Une généalogiste ? Pff. Un ennui mortel. Mais c’est aussi et bizarrement ce que tu fais aussi, même si ce n’est pas une passion.
Une bourrasque de vent, sortie de nulle part et qui n’avait aucune raison de se trouver là te frappe au visage. Mais ayant vécu longtemps parmi de pauvres humains il a attrapé leurs réflexes idiots comme de se contenter de fermer les yeux, agressés et de couper sa respiration.
Ce n’est que lorsqu’il ouvre à nouveau les yeux qu’il la voit, toute essoufflée et conclu rapidement qu’elle doit être une élémentariste.

N’ayant toujours pas l’envie de se battre pour l’instant il se contente de venir la soutenir. Il ne faudrait pas qu’elle nous fasse un malaise en plus !
Son ton est devenu plus calme, plus posé.
- Vous vous sentez bien?

Calmement tu la fais se rassoir pour la regarder de plus pret. Vraiment elle est très belle. Si ce n'était pas une femme ennuyeuse et une potentielle ennemie tu pourrais presque lui proposer d'aller boire un verre.

-Vous êtes orpheline vous aussi ?

Difficile de penser que des parents viendraient pondre une mioche ici mais il y a toute sorte de personne dans ce monde. Mais si c’est pour cela qu’elle est venue ici tu conçois comme c’est difficile de ne pas savoir d’où l’on vient, de vivre une enfance en orphelinat sans parents pour vous aimer. Un peu plus et tu serais nostalgique de cette époque ! Tu en as fait du chemin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorciste humaine | Sous directrice d'Orpheo France et Angleterre | Admin
EMPLOIS/LOISIRS : Sous directrice d'Orpheo France et Angleterre
LOCALISATION : Entre Londres et Paris...
CITATION DU PERSONNAGE : Je ne sais, ne sais, ne sais pas pourquoi, on s'aime comme ça, la Seine et moi

MESSAGES : 513
DATE D'INSCRIPTION : 02/09/2013

Niveau du personnage
Point RP:
28/100  (28/100)
Point Membre:
94/100  (94/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Alicia Roussel
Exorciste humaine | Sous directrice d'Orpheo France et Angleterre | Admin
MessageSujet: Re: The Strange Tales of Dover [PV Alicia]   Mar 7 Aoû 2018 - 23:22

Something's getting in the way

Alicia n'était toujours pas bien rassurée de la situation présente, mais le fait d'avoir utilisé son pouvoir, et que cela n'ait pas eu pour effet de rendre cet homme plus agressif la calma légèrement. Il fallait prendre un peu plus de recul. La bourrasque qu'elle lui avait envoyé au visage semblait même l'avoir quelque peu calmé. Il venait même de lui demander si ça allait. L'exorciste prit donc une bonne inspiration, et se sentit tout à coup emplie de courage, telle la membre importante d'Orpheo qu'elle était. C'était plutôt sympa, de pouvoir se sentir badass comme ça une fois de temps en temps.

Peut-être que ce type s'inquiétait vraiment pour elle. Elle en doutait tout de même. Il n'avait fait strictement aucun commentaire sur ce vent sorti de nulle part. C'était peut-être potentiellement suspect. Cela faisait beaucoup de modalisateurs. Hum. Autant continuer à parler pour savoir ce qu'il en était réellement.
Alicia se composa un petit sourire gentil et répondit :


- Oui oui, tout va bien, je vous assure, juste un peu fatiguée.

Elle avait également un peu froid, mais ce n'était ni le lieu ni le moment de se plaindre, il ne fallait pas qu'il croie qu'elle était en train de demander de l'aide non plus.
Toutefois, il fallait croire qu'elle avait l'air plutôt mal en point, ou que ce type tenait vraiment à engager une conversation avec elle, puisqu'il la fit asseoir de nouveau sur son rocher. Ok. Al se sentait étrangement calme, elle regardait les yeux bleus de cet homme vaguement inquiétant. En fait, il avait totalement une tronche d'acteur américain beau gosse. Il aurait pu jouer Captain America, genre. Elle se demanda subitement ce que ce genre de gars venait faire à Dover alors qu'il aurait du être strip teaser dans une boîte de nuit londonienne ou en train de défiler sur un catwalk à New York. Ou encore de bosser chez Abercrombie and Fitch. Tant de possibilités de carrière pour cet homme.

L'exorciste décida ensuite de faire une petite trêve de blagounettes mentales à visée auto-réconfortante et se concentra réellement sur son interlocuteur. Il lui demanda bizarrement si "elle aussi" était orpheline. Façon de dire qu'il était orphelin, donc. Bon, sérieusement, il devait se sentir seul et mal aimé. C'était l'hypothèse première qui venait à l'esprit de la française en cet instant. Et ce genre d'attitude pouvait potentiellement dégénérer. Mais elle restait calme, l'instant de vraie panique presque irrationnelle était passée. Il semblait que pour le moment, le plus simple était de répondre aux questions de cet homme. A un moment, il se lasserait et elle pourrait probablement se téléporter en toute tranquillité. Elle l'espérait.

Elle sourit poliment :


- Ma mère l'était. Elle est malade à présent et ne peut pas entreprendre les recherches seules, alors je l'aide. Vous avez dit "aussi", vous êtes donc vous-même orphelin ?

La jeune femme doutait sérieusement de la pertinence de son action. Relancer une conversation avec qu'on voudrait se retrouver seule ? Hmhm, mauvaise idée, potentielle mauvaise idée.
Mais elle ne voyait pas comment s'en sortir autrement sans risquer d'être impolie. Au moins, le fait de faire une petite pause causette et de recharger ses batteries lui permettrait peut-être d'être moins crevée après la téléportation ? Quoi que, elle venait d'utiliser sa magie. Elle eut envie de soupirer. Tout était si compliqué. Et il faisait vraiment froid. Mais elle se retint. Elle devait avoir une conversation civilisée avec cet inconnu, alors elle le ferait. Et elle trouverait bien un moyen de finalement rentrer chez elle.

De toute façon, elle pouvait balancer tous les mensonges qu'elle voulait, il y aurait toujours les maquilleurs pour lui sauver la mise.

_________________


Ouais c'est pas faux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The Strange Tales of Dover [PV Alicia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Strange Tales of Dover [PV Alicia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» THE PURSUIT TALES ▲ all of a mind trick
» Le dernier né : Feery Tales
» Tales of Buffy
» Oxanna Prescott • tales of a curious blonde woman
» 07. Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage ::  :: ● ● Europe :: || Angleterre-
Nos partenaires