AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 My Baby [PV Lucian et Lola]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Humaine Noire
Humaine Noire
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Je m'accroche
LOCALISATION : Dans le désert
CITATION DU PERSONNAGE : I'll taste the devil's tears, drink from his soul but I'll, never give up you - Angus & Julia Stone

MESSAGES : 650
DATE D'INSCRIPTION : 01/07/2012

Niveau du personnage
Point RP:
19/100  (19/100)
Point Membre:
74/100  (74/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: My Baby [PV Lucian et Lola]   Jeu 20 Mar 2014 - 16:48

Love you tenderly, love you sweet that's what I do

20 février 2014, 00h03

Pong.
Mary-Jane posa une main sur le bas de son énorme ventre. Chut bébé. Maman veut dormir. C'était à peu près la seule pensée cohérente que son esprit endormi produisait à cet instant.
Pong.
La jeune femme poussa un léger grognement et se rapprocha de Lucian, tout du moins autant que la masse que représentait son utérus surdimensionné pouvait lui permettre.
Pong pong pong.
Mary ouvrit les yeux et fixa le plafond, les deux mains figées sur son bas ventre. Elle n'était pas tout à fait sure, mais elle avait eu l'impression que la douleur n'était pas juste un coup de pied de son futur bébé.
Pong.
Encore. Elle serra les dents. Elle n'avait jamais accouché de sa vie, mais elle avait bien le sentiment que c'était pour maintenant. Son bras tâtonna sur sa gauche pour trouver le corps endormi de Lucian. La future mère attrapa le bras de son compagnon et attendit.
Encore. Mais elle ne voulait pas l'alarmer pour rien. Elle se leva. Tenant toujours son ventre, elle se dirigea vers la cuisine, et se servit un verre d'eau. Bon, elle avait plus envie de jus de mangue, mais elle avait dévalisé le supermarché local ces derniers mois, et elle avait fini sa dernière brique hier soir. Elle fit quelques aller-retour dans la cuisine, faisant glisser sa main sur le plan de travail et sur l'évier en tapotant son ventre de l'autre main. La douleur se faisait un peu plus intense chaque minute. Ce devaient être des contractions, étant donné que c'était réellement ce qu'elle ressentait en ce moment : des contractions de son bas ventre. Si toute fois ce mot n'était pas un faux ami.


-Hmmm... se mit-elle à fredonner.

Puis soudain :


-Aïe !

C'était devenu plus soudain, plus fort. Il était temps de réveiller Lucian, de s'habiller et de filer à l’hôpital. Elle s'était demandée au début si elle ne devrait pas accoucher à l'IBMM, mais ils ne faisaient pas clinique. Il y avait tout de même peu de chances que le bébé pose des problèmes avec son pouvoir/don dès sa naissance, même si c'était possible. Mary-Jane se demanda un instant également s'il était possible que le bébé ne présente même pas du tout de pouvoir à l'avenir. Question stupide, Mary...Elle la balaya de sa tête, ce n'était pas le moment de penser à ce genre de choses. Elle se dirigea vers le lit et attrapa de nouveau le bras de son copain, et chuchota :

-Lucian...C'est pour maintenant...

Elle n'attendit pas sa réponse pour se rendre dans la salle de bain. Elle croisa un miroir et s'arrêta un instant. Sa longue et large chemise de nuit blanche à fleurs laissait tout de même deviner son ventre qui était plus imposant que la moyenne des femmes enceintes dans leur neuvième mois. Elle sourit. Elle s'était un peu arrondie de partout, ses joues, ses bras, ses seins, ses fesses...Elle avait l'air d'une future maman épanouie. Qui l'aurait cru. Elle ne pensait pas du tout au viol en cet instant. Elle pensait à son bébé. Comme s'il était apparu dans son ventre par magie. Comme si elle l'avait faite toute seule. Elle se contempla dans ses derniers instant de femme enceinte. Elle aimait bien cette image. Le dernière fois que je me vois enceinte...Elle jeta un coup d’œil derrière elle, vers Lucian. Ce n'était peut-être pas la dernière fois. Elle avait toujours rêvé d'être la mère de plusieurs enfants. Peut-être aurait-elle d'autres enfants avec lui...Enfin, ils n'étaient ensemble que depuis quelques mois, il ne fallait pas s'avancer. Cela serait peut-être fini dans un an...Mais cela fonctionnait bien entre eux, et puis il s'était mis en couple avec elle en sachant qu'elle était enceinte. Sans oublier qu'il l'avait supportée pendant plus de la moitié d'une grossesse. C'était bon signe. Mary eut un sourire amusé.

Sans plus de rêveries, car bébé commençait à se faire insistant, elle prit une douche rapide et enfila un t-shirt XXL et un pull épais sur un jean à la ceinture élastique, car il lui était impossible de mettre autre chose depuis un certain temps. La jeune femme laissa ses cheveux libres et acheva sa toilette. La douleur se faisait pressante, le bébé avait vraiment envie de voir la grisaille de février, c'était impressionnant. Avisant un vieux sac de sport, elle y entassa un certain nombre de fringues, d'affaires de toilettes et d'autres objets peut-être inutiles. Elle avait affreusement envie d'une mangue. Mais ce n'était pas la saison. Tant pis. Mary avala en vitesse une compote de pommes et posa doucement sa main sur le bras de son compagnon :


-On y va ?

Heureusement qu'il conduisait lui aussi car sa condition actuelle de baleine l'aurait autrement obligée à appeler une ambulance. Ou son frère. Richard ! Elle se devait de le prévenir. Elle attrapa son portable en vitesse et rédigea un bref "Baby is coming" à l'intention de son frère et de sa femme. A présent elle était prête à devenir mère.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice | Experts en assassinat
Modératrice | Experts en assassinat
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Avocate/Notaire
LOCALISATION : Europe
CITATION DU PERSONNAGE : Ne jamais faire de projets, c'est mieux d'improviser. Une des meilleures choses pour une femme, c'est d'entendre qu'elle est sexy.

MESSAGES : 134
DATE D'INSCRIPTION : 30/08/2012

Niveau du personnage
Point RP:
37/100  (37/100)
Point Membre:
29/100  (29/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: My Baby [PV Lucian et Lola]   Sam 20 Mai 2017 - 17:36

Sweet dreams are made of this
Who am I to disagree?
Travel the world and the seven seas
Everybody's looking for something


Je rêve d'une plaine. Dans cette plaine ya des licornes. Les licornes sont multicolores. Et sur ces licornes des enfants. Plein d'enfants.

Mary-Jane murmure dans son sommeil, cela me réveille un chouillat. Mais vraiment un chouillat. Je bouge un peu dans le lit pour me rendormir. Un aïe sort des lèvres de mon aimée. Aïe ? Sûrement un coup de pied. Je me retourne sur le dos, encore tout ensommeillé, je devrais retourné bien vite à mon rêve de licorne.

Sa main me touche le bras, maiiiiiis, MJ, laisse moi dormir, on vient de s'endormir quasiment, j'ai du boulot demain chat.

- Lucian... c'est pour maintenant...

Hin ? Mais de quoi... ? Non. Dodo. Je suis désolé mais dodo. Il fait nuit dehors, c'est l'heure de dodo. J'ai bientôt un bébé à élever.

LUCIAN DEBOUT DU GLAND!!!!!

Je sursaute et les draps partent par terre, je suis complètement réveillée maintenant.

Mais quoi?!

Ton bébé ! Il arrive!

Comment ça mon bébé il arrive ? Genre … ? Hin ?! Pour ça que MJ m'a dit que c'était pour maintenant ! Mais, elle est plus dans le lit ! MJ ? T'es où ? Oh, dans la salle de bain, je vois, donc debout. Ok, ok. Je sais gérer les situations de stress n'est-ce pas ?

On se le demande parfois …

Tu veux pas prendre le relais ?


Nop. C'est toi le père. Moi je suis la tata. C'est ton job pour le coup.

Mais … Hanw. Je me lève donc. Je remonte mon boxer qui était descendu à mi-fesses, j'enfile à jean qui passe par là et un tee shirt. Je le fais rentrer dans le tee shirt et noue la ceinture par dessus le tout. MJ est sortie de la douche et fait le sac. Je fais un tour dans la salle de bain pour mettre un coup de déo et vérifier qu'elle n'a rien oublié.

La brosse à dents.

Ahwi. Je la jette dans le sac encore ouvert, prends mon blouson, les clefs de la voiture

Ca c'est celles de la moto.

Gnnn. Je les repose et prends les clefs de la voiture. Je me doute qu'on ne va pas aller à la clinique en moto, se serait pas sérieux du tout.

J't'en aurais empêché aussi. On nous considère comme sans cœur mais ya tout de même des limites.

Je prends la pochette pleines de papiers, tous les examens gynécologiques, les assurances et tout le blabla.

- On y va ?

Je lui souris en ouvrant la porte, incapable de prononcer le moindre mot, prends son sac plein à craquer et vais à sa suite. Je verrouille la porte et l'accompagne jusqu'à la voiture. Je mets le sac dans le coffre et me précipite au volant pour démarrer le moteur et sortir du garage.

- Pas trop mal ?

Ma voix grince dans ma gorge, premiers mots que je prononce depuis que je suis réveillé, c'est pas facile, et je suis un peu nerveux. Elle sort son téléphone pour prévenir des gens, son frère sûrement. Ma conduite est douce et efficace dans les rues presque vides. Je me permets de griller quelques feux pour ne pas faire trop attendre MJ dont les contractions se resserrent.

- On a d'autres gens à prévenir ?

Nous y sommes bientôt alors j'accélère encore un peu. La conduite me détend, bizarrement. Ainsi, nous arrivons à la clinique. Je me gare rapidement pas loin des portes, file prendre le sac et aide MJ à marcher jusqu'à l'entrée. Je me pointe à l'accueil et … Je bloque. Ils devraient voir qu'on est là pour un accouchement, non ? Hin ?

_________________

I want to meet you
one day.

Pan


You're dead


Our impossible dream...


Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine Noire
Humaine Noire
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Je m'accroche
LOCALISATION : Dans le désert
CITATION DU PERSONNAGE : I'll taste the devil's tears, drink from his soul but I'll, never give up you - Angus & Julia Stone

MESSAGES : 650
DATE D'INSCRIPTION : 01/07/2012

Niveau du personnage
Point RP:
19/100  (19/100)
Point Membre:
74/100  (74/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: My Baby [PV Lucian et Lola]   Ven 14 Juil 2017 - 22:26

Thank god that you found me

M-J souriait. Lucian avait eu du mal à se réveiller. Elle posait à présent un regard mi-amusé, mi-attendri sur lui. Elle le trouvait beau, les cheveux en désordre, le visage tout froissé par le sommeil. Paumé, il tâtonnait, cherchant ses affaires. Les bonnes affaires. Très probablement que Scarlett était en train de le secouer, à l'intérieur. Elle lui adressa un regard à elle, spécialement, qui la remerciait d'être là, elle aussi. Après tout, elle faisait, par la force des choses, tout autant partie de sa vie que Lu'. Et elle ne songeait absolument pas à s'en plaindre. Les deux femmes s'entendaient très bien. Oh bien sûr, elle avait été surprise, au début. Mais il lui en aurait fallu bien plus que ça pour la dégoûter de son bel écossais, avec sa bouille de chat, ses yeux rieurs.

Elle en aurait presque oublié qu'elle était en train d'accoucher. Enfin. Presque en train d'accoucher. Les contractions se faisaient de plus en plus vives, mais la trentenaire se contentait de respirer profondément et paisiblement. Autant sauver les gémissements pour plus tard. Ca commençait doucement. Restait à savoir ce que la suite allait donner.

Ils sortirent de leur petite maison, alors que Lucian n'avait rien dit du tout depuis qu'il s'était réveillé. Mais Mary n'était pas vexée. Elle se contentait de l'observer avec bienveillance, car elle savait que c'était simplement son cerveau qui se mettait en route. Elle lui devait bien ça, du calme, de la compréhension. Lui qui lui avait donné bien plus. Il l'avait écoutée, regardée, aimée, il l'avait fait se sentir en sécurité, aimée. Et surtout, il avait accompli l'exploit, selon elle, de la supporter, et de l'accepter, avec son futur bébé, issu d'un viol. Il avait accepté cette fille toute cabossée. Un mystère.

Lucian s'occupa même de charger la voiture, et ils s'installèrent à l'intérieur. Une contraction se manifesta. Comme s'il savait, il demanda à Mary-Jane si elle n'avait pas trop mal. La future mère sourit doucement, posa sa main sur celle de l'humain noir et plongea ses yeux dans les siens. Elle avait probablement l'air illuminé, un peu comme d'habitude, mais elle se sentait paisible, prête. Alors elle répondit doucement :


-Ca va.

Une autre contraction se fit sentir après la première minute de trajet, alors qu'elle tentait de prévenir Richard et Eileen. Elle grimaça légèrement et se tint le ventre. Lucian lui demanda s'ils avaient d'autres gens à prévenir. Pas ses parents, ils étaient morts. Pas ses parents à lui, ou du moins, les parents de Scarlett, ils les avaient chassés de chez eux. Mary n'avait pas tant d'amis proches que cela. Elle avait coupé les ponts avec un grand nombre de gens en devenant humaine noire. Lola. Il ne restait essentiellement que Lola. Elle décida de la prévenir, au cas où elle serait dans le coin. Le reste pourrait attendre le moment où elle aurait enfin son bébé dans les bras.

- Je vais prévenir Lola. Sinon, à part ça, je ne vois pas trop.

Scarlett avait une meilleure amie, mais celle-ci semblait avoir disparu de la circulation depuis un moment. La jeune femme décida donc que ce n'était pas le bon moment pour aborder le sujet. Elle regarda le visage de Lucian, concentré sur la route. Elle eut envie de l'embrasser. De lui dire qu'elle l'aimait. Car c'était en partie grâce à lui qu'elle se sentait courageuse, ce soir. Enfin. Ce matin. Une heure du matin, indiquait l'horloge de la voiture. Déjà. Direction l'IBMM, alors.

Ils y arrivèrent rapidement, pas trop de difficultés pour trouver une place de parking.
Toujours silencieux, Lucian prit spontanément les affaires, puis son bras, l'aidant à marcher jusqu'aux deux portes vitrées automatiques de l'Institut de Cardiff.
Mary-Jane avait choisi d'accoucher là bas plutôt que dans un hôpital classique, car elle savait que, si les bébés naissaient doués, leurs pouvoirs pouvaient se manifester dès leur venue au monde -voire in utero, mais cela ne lui était pas arrivé à elle-. Même s'il y avait potentiellement des sorciers et des mêlés, au moins ils évitaient les risques liés à la magie, entourés de médecins et de guérisseurs compétents.

Ils se présentèrent à l'accueil. Et là, Lu' bugua. Il ne savait visiblement pas quoi dire. Alors, malgré la douleur, M-J rit doucement, posa une main sur son bras, et prit la parole :


-Bonjour, Mary-Jane Howard, humaine douée, je suis suivie par le docteur Clarkson pour ma grossesse. Je pense que je vais accoucher.

Le sorcier de l'accueil hocha la tête d'un air affable. Mary était trop occupée à gérer sa douleur grandissante que de réfléchir à son espèce, dans tous les cas. Elle avait explicitement demandé à être suivie par un médecin humain doué, et sa requête avait été acceptée. C'était pour le mieux.

Un instant plus tard, une infirmière et une sage femme vinrent la chercher, lui expliquant qu'elles avaient appelé le docteur Clarkson, et qu'il ferait de son mieux pour arriver le plus vite possible. M-J sourit, et se laissa emmener en salle d'examen. Là, elles lui posèrent diverses questions. La fréquence des contractions. Comment elle estimait sa douleur. Combien de semaines d’aménorrhée. S'il y avait eu des manifestations magiques inexpliquées pendant la grossesse.


-Est-ce que Monsieur possède également de la magie ?

Mary-Jane sursauta légèrement. La sage femme parlait de Lucian, et attendait sa réponse. Pourquoi voulait-elle savoir ça ? S'il était avec elle à l'IBMM, c'était bien qu'il était au moins au courant pour le Secret. Alors ? Alors ils pensaient certainement qu'il était le père. Mary ferma les yeux une demi seconde afin d'avoir le loisir de se reprocher de n'avoir pas réalisé tout de suite. Un peu nerveuse, à présent, car elle commençait à avoir vraiment mal, et cette situation l'embarrassait, elle répondit avec tout de même un certain calme :


-Oh il n'est pas le père... biologique.

L'humaine rougit et regarda ses mains. Il serait le père s'il en avait envie. S'il la supportait encore des années, s'il acceptait de se réveiller la nuit pour changer des couches.
Un ange passa. La sage-femme et les l'infirmière restèrent quelques secondes surprises, mal à l'aise, ne sachant pas comment réagir. Finalement, la première brisa le silence :


-D'accord. Et sans indiscrétion, Madame, pourriez-vous me dire ce qu'il en est du père biologique ?

Un flash du visage fin, rieur et gamin du violeur passa dans l'esprit de M-J. Elle cligna des yeux. Elle ne savait pas. Probablement un humain. "Innocent". Elle y avait déjà pensé, bien sûr, au fait qu'il puisse être un sorcier, ou même un mêlé. Et que par conséquent, l'enfant qu'elle allait mettre au monde était, selon ses idéaux, une abomination. Mais il y avait peu de chances. Il y avait moins de sorciers et de mêlés que d'humains dans le monde. De toute façon, elle ne voulait pas savoir. Elle aimait déjà cet enfant. Oui, il y avait un peu de déni là dedans. Qu'importe. Par défaut, le "père" était un humain. C'était comme ça.

-Je ne sais pas, répondit doucement la jeune femme, d'une petite voix.

Elle n'osait pas trop regarder Lucian. Parler du viol était douloureux. Lui n'avait jamais eu vraiment besoin de mots pour comprendre ça, selon elle. Bien sûr, ils avaient déjà abordé le sujet, mais elle avait toujours été prête à laisser tout cela derrière elle. A reconstruire quelque chose. Avec lui, peut-être. Elle en avait vraiment envie.

La sage-femme hocha la tête, la regarda un instant, comme cherchant à comprendre ce qu'était sa vie, ce qu'il y avait dans la vie et dans le ventre de cette humaine à peine trentenaire, puis reprit :


-Il suffit d'un parent en général, pour la magie se transmette. Dans tous les cas, nous allons vous laisser quelques instants pendant que nous préparer la salle d'accouchement et chercher le Docteur Clarckson qui vous dessinera une rune pour minimiser la douleur lorsque vos contractions seront moins espacées. Du coup, je vous demanderai de compter le nombre de secondes qui les séparent et de me dire où nous en sommes quand nous reviendrons, d'accord ?

M-J hocha la tête en souriant timidement. Cette femme avait un ton professionnel et calme, rassurant. Elle pouvait voir qu'elle aurait aimé comprendre ce qui s'était passé dans la vie de ce couple, ou du moins ce qui paraissait être un couple, parce qu'après tout, elle n'en savait rien, ils auraient pu être frère et sœur, pas par curiosité malsaine, simplement par empathie, par humanité. C'était le cas avec tous les patients, car elle en voyait passer, des cas improbables, mystérieux, dans cet institut. Elle avait même rencontré son compagnon ainsi, un sorcier qui avait attrapé une forme de rage en se faisant mordre par un métamorphe dingo.

La porte se referma sur la sage femme et l'infirmière, et Mary-Jane posa enfin son regard sur Lucian. Il avait des yeux magnifiques. Il lui suffisait de les regarder pour retomber amoureuses, encore une fois, avoir des picotements dans le ventre, qui n'avaient rien à voir avec le fait qu'elle était sur le point d'accoucher. Elle le regarda de plus en plus intensément, absorbant ses yeux, et tous son visage, ses beaux traits, dans les siens. Mary posa sa main gauche sur la sienne, et dit, assez bas :


-Je t'aime.

Je t'aime, et je te remercie d'être là pour moi. Je t'aime et je voudrais élever cet enfant avec toi, et même d'autres. Je t'aime et j'aimerais voir le monde changer avec toi, initier ce changement, abolir le Secret, tuer des sorciers noir. Je t'aime, pensait Mary-Jane.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: My Baby [PV Lucian et Lola]   

Revenir en haut Aller en bas
 

My Baby [PV Lucian et Lola]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: ▐ Z.O.N.E R.P.▐ :: ● ● Europe :: || Pays de Galles :: °Cardiff-
Sauter vers:  
Nos Partenaires

CITATION DU MOMENT :

"Ce qui ne te tue pas te rend plus fort."

Friedrich Nietzsche


M&M's du Moment

Mikeal&Kirsten

VOTEZ ! :