AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Où je vais [PV Laure-Vanessa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin Fondateur | Les copains d'abord
Admin Fondateur | Les copains d'abord
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Néant et autres
LOCALISATION : Dans les méandres du grand Néant 8)
CITATION DU PERSONNAGE : On me pense. Je est un autre.

MESSAGES : 3077
DATE D'INSCRIPTION : 20/04/2010

Niveau du personnage
Point RP:
219/200  (219/200)
Point Membre:
235/200  (235/200)
Niveau: Apprenti

MessageSujet: Où je vais [PV Laure-Vanessa]   Lun 24 Nov 2014 - 10:06

Mais moi, j'voudrais remonter le temps, en le devançant, pour toi

C'était le bordel total. Orpheo était en pleine crise intestine, les orphelins du Mystery Orphanage étaient dispersés un peu partout, Pandora avait disparu, Nathaniel tentait tant bien que mal de l'aider à continuer son apprentissage tout en aidant un groupe d'exorcistes opposés à la majorité conservatrice d'Orpheo à récupérer des disparus de leur côté. Ce week-end, c'était donc relâche, pour Ange. Et Ange avait son propre objectif. Encore une fois, Croix lui avait retiré un être cher. Evidemment, il savait qu'il n'était pas le seul, tant d'autres personnes souffraient à cause des sorciers noirs... Mais Ange avait promis à Myaw qu'il la protégerait. Myaw était sacrée pour lui, tout comme les promesses que l'on fait à des enfants. Evidemment, il ne se souciait pas que d'elle, il était inquiet pour tous les orphelins de l'orphelinat, mais il ne pouvait pas ne pas la faire passer en priorité. Elle était sa princesse. Il n'y avait pas d'autre explication à aller chercher.

Myaw n'était pas restée au Mystery Orphanage, comme c'était le cas d'une majorité d'enfants humains, que les sorciers noirs éduquaient apparemment comme esclaves. Elle avait été transférée autre part. Où, il ne savait pas. Ange avait appris que l'école St Burstry en France avait elle aussi été prise par les sorciers noirs. Cette structure était plus grande que le Mystery, Croix et Rosenrot avaient vraisemblablement besoin de plus d'esclaves. Il avait donc décidé de continuer ces recherches par là.

Il avait pris l'Eurostar la veille, et dès son arrivée avait sauté dans un TER qui l'amena sans difficulté à Saint Germain de Lévis. Enfin, dans le patelin d'à coté, en fait, car la petite ville avait été temporairement rayée de la mémoire des innocents par Orpheo, pour éviter que la panique ne se propage. L'Ordre envoyait régulièrement des bataillons pour essayer de récupérer la ville. Mais ils n'étaient malheureusement pas en position de force.
Ange s'était donc rendu à pieds jusqu'à Saint Germain. Il s'était apposé une rune de discrétion sur la peau, ne connaissant pas les défenses des sorciers noirs dans cette zone. Il était habillé d'un jean noir et d'une veste en cuir souple, ainsi que de bottes assorties très pratiques pour courir et escalader.

La ville était très calme. Les rues n'étaient parcourues que de quelques sorciers, et, parfois, on pouvait voir un esclave travailler dans une maison, ou dans la rue. La souffrance et l'incrédulité se lisait dans les yeux de ceux qui avaient été mis au service des sorciers noirs du jour au lendemain, sans même connaitre l'existence de ces créatures dotées de pouvoirs. Personne ne fit attention à lui. La rune ne le rendait pas invisible, mais simplement discret, comme si les habitants de la ville voyaient en lui un genre de monsieur tout le monde, comme s'il avait toujours été là.

Le mêlé se contenta de se diriger vers l'école, sans un mot, observant simplement autour de lui. Les traces de bataille n'étaient pas trop importantes, la victoire de l'alliance noire avait été plus facile ici qu'à Little Angleton. Mais on pouvait tout de même voir des bâtiments détruits, certainement les maisons où habitaient des familles mêlées, ou humaines... Mais le but des sorciers noirs était plus de prendre le contrôle que de détruire, les dégâts étaient clairement collatéraux.

Le regard d'Ange se posa sur une petite silhouette qui était en train de récurer un perron. Une adolescente, certainement, aux cheveux blonds très clairs. Lorsqu'il entrevit son visage, il fronça les sourcils. Les traits lui étaient familiers. Il lui fallut quelques minutes pour comprendre. Il avait déjà vu cette gamine, au Mystery Orphanage. C'était une orpheline.
Restant sur ses gardes, l'apprenti s'approcha lentement de la jeune fille, comme d'un chat sauvage qu'on a peur d'effaroucher. Il posa sa main sur son épaule, et lui dit par télépathie :

-Tu viens du Mystery n'est-ce pas ? Viens avec moi.

Il exerça sur pression de ses doigts, l'invitant à le suivre. Si ses nouveaux maîtres débarquaient, tout serait beaucoup plus compliqué. Il leur fallait trouver une cachette. Il y avait une petite ruelle, quelques maisons plus loin, s'il apposait une rune de dissimulation sur l'endroit, ce serait bien plus facile de parler.

-La ruelle, vite, ajouta-t-il avant de s'élancer, espérant qu'elle le suivrait et qu'aucun sorcier noir ne débarquerait au même moment.

_________________

If I had a world of my own, everything would be nonsense, nothing would be what it is. Because everything, would be what it isn't.

FAN DE LA PORTE DU BUREAU D'EDWIN A. AL HATTAL


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Où je vais [PV Laure-Vanessa]   Mar 27 Oct 2015 - 20:11


Tu ne t’étais pas facilement integrée au Mystery Orphanage. Tu avais fait plusieurs fugues. Tu avais fini souvent dans le bureau de la directrice. Il faut dire que tu avais prit un virage un peu étrange dans ta vie. Tu ne connaissais pas ton père, tu ne l’avais jamais vu, même pas en photo. Et pourtant tu ne rêvais que de le rencontrer. Et puis il y avait la disparition de ta mère, une femme importante. Ca avait attiré les médias a ta porte. Ca, tu l’avais très mal vécu. On peut même dire que ca t’avait tromatisé. Des jours et des nuits toute seule chez toi. ON t’avait même accusée d’avoir tué ta propre mère. Comment les gens pouvaient ils croire ca ? Eux qui ne savaient même pas ce qu’il se passait chez toi. Et oui, tu t’en doutais, tu le savais au fond de toi. Ta mère n’était pas toute blanche. Et si tu as toujours été en pension c’était pour qu’elle soit seule a la maison avec la bonne. Et oui ! Et oui !
Même une grande avocate peut avoir des relations malsaines.
Et puis tu avais commencé a te faire a cette idée. Ta mère était morte. Ton père quelque part dans la nature, impossible a retrouver. Comment pourrais tu le retrouver ? Tout ce que tu as c’est ce coup de crayon méchanique, qui dessine toujours le même visage masculin.

Alors tu t’étais dite que tu allais chercher cette personne que tu dessines depuis ton plus jeune age. Tu cours après des fantomes. Et tu le sais en plus. Mais tu n’as rien de mieux a faire. Tu dois essayer.

Alors que tu pensais a tout cela, en plein netoyage chez les sorciers noirs tu entendis soudain une voix. Une voix mais pas dans tes oreilles, dans ta tête. Une voix inconnue. Tu cherchais seulement a savoir de qui il s’agissait. Les sorciers noirs qui t’on « prise comme esclave » ont deux fils, un peu plus vieux que toi et qui passent la majorité de leurs temps a te torturer mentalement.

-Tu viens du Mystery n'est-ce pas ? Viens avec moi.

Alors quand tu sens cette main sur ton épaule, la réaction est aussi vive qu’un coup de tonnerre, tu te retournes, écrase le pied de ton agresseur, lui met un coup de coude dans les cotes. Mais tu as déjà vu ce visage toi aussi. Seulement, était ce en bien ou en mal ?

-Oh pardon…

Ca y est son visage te revient. Lui aussi était du Mystery. Et tu n’y es pas allée de main morte. C’est certain, au mieux il va avoir de sacrés bleus. Tu l’aides a se tenir de nouveau droit.
- La ruelle, vite, reprit il rapidement. Veut il que tu le suive ? Tu ne peux pas. Tu sais bien que tu ne peux pas. Tu n’as pas le droit. Et pourtant l’espoir de la liberté te pousse a désobéir.
Tu essaie, emplie d’espoir. Oui, mais il y a un champs de force qui t’empèches, toi, de t’éloigner de a maison. Tu es repoussée si violemment en arrière que tu es sonnée pendant plusieurs secondes.
-Sauve toi ! va te cacher !
Revenir en haut Aller en bas
 

Où je vais [PV Laure-Vanessa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: || Chemins effacés-
Sauter vers:  
Nos Partenaires

CITATION DU MOMENT :

"Ce qui ne te tue pas te rend plus fort."

Friedrich Nietzsche


M&M's du Moment

Mikeal&Kirsten

VOTEZ ! :