ELENA&MATHIAS ✟ « Une rencontre fortuite »


Partagez | .
 

 ELENA&MATHIAS ✟ « Une rencontre fortuite »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dark Crow
CITATION DU PERSONNAGE : Quand les corbeaux chantent, la mort n'est pas loin...

MESSAGES : 653
DATE D'INSCRIPTION : 01/11/2011

Niveau du personnage
Point RP:
107/100  (107/100)
Point Membre:
102/100  (102/100)
Niveau: Novice
avatar
Mathias Cross
Dark Crow
MessageSujet: ELENA&MATHIAS ✟ « Une rencontre fortuite »   Ven 12 Mai 2017 - 4:37

I hate this life
Elena & Mathias

Mon regard se perd dans cet étang de vide et je la fixe d'un air lasse. Le son des os qui se brisent et la chair qui s'arrache me perturbent à peine. Une femme me rejoint dans cette pièce éclairée par une simple ampoule dont la lumière peine à illuminer l'entièreté de la pièce. Une femme que je connais que trop bien, étant donné qu'elle est ma cheffe ; Anna Freyja Campbell. Elle observe ce qui se passe devant nous, elle n'aime pas ce qu'elle voit, mais ne dit rien. Pourtant, elle finit par se retourner vers moi, j'aperçois un document qu'elle cache à peine derrière son dos. « Tu as l'air contrarié. » Devine-t-elle, je ne suis pas douée pour cacher mes émotions de toute façon. « C'est l'une des nôtres que mes chiens dévorent. » Crachais-je sur un ton légèrement remonté, même si je suis en présence de cette femme rarement seule. Pourtant, cette fois elle était. Apparemment, la règle ici est : ce que tu prends, t'appartient.
Elle est devenue cheffe en tuant dans un combat son ancien leader et jusqu'à maintenant, personne n'avait osé la défier. Si je la tuais, là maintenant, serai-je alors la cheffe de Santiago ? Une bien tentante pensée qui me traverse l'esprit que l'idée de fonder un troisième ordre de sorciers noirs... Mais, je suis réaliste, c'est peu probable que cela soit véritablement possible. Anna n'a pas l'air faible, en fait elle a vraiment l'air d'une guerrière, son corps est aussi musclé que le mien, probablement plus encore dû à ses origines Nordiques ; foutus vikings et leurs putains de gènes cheatés. Elle aurait fait une Cross parfaite et donné naissance à de très bon spécimen de combattant. Merde, voilà que je pensais comme la plupart des hommes de ma famille. Moi. « Elle ne serait pas là, si j'avais considéré cette hérétique comme l'une des nôtres. » Répondit alors la viking, faisant monter en moi un mouvement de colère. « Je sais que tu es aussi une sorcière aux idéologies noires. » Répliquai-je en haussant le ton.

C'est alors qu'elle m'attrape par le cou, sa poigne est vraiment puissante. Les chiens s'arrêtent et nous considèrent instant avant de commencer à grogner en direction d'Anna. « Tu les as bien dressés. » Je lui souris, lorsqu'elle se détache de moi, j'aurais pu lui dire la vérité qui est que si j'avais voulu me défendre moi-même, elle n'aurait pas eu le temps de m'attraper comme elle venait de le faire... Mais à quoi bon réagir, perdre ma place au sein de Santiago n'était pas non plus ce que je recherchais pour l'instant. Oui. Alors, j'encaisse et je ferme ma gueule. Anna rajoute : « Je suis un membre de Santiago avant d'être une sorcière dite noire. Si cela ne te plaît pas, personne ne te retient ici... Cross ». Elle me tend à la suite le fameux dossier qu'elle cachait à peine, je sers le poing lorsque je vois l'identité de ma prochaine cible. « Encore une sorcière ? Cette fois tu veux que je m'en prenne à un membre de Rosenrot ? » Pourtant, d'après le dossier, elle ne semblait pas encore avoir une place importante au sein de l'Ordre.
« Tu ne dois pas la tuer, si ça peut te rassurer. Il faut qu'elle soit encore vivante pour envoyer un message à sa cheffe ? » Je lève un sourcil, un avertissement à Anja ? « Quel est-il ? » Demandais-je alors. « Santiago ne laissera pas impuni ses actions hérétiques ! Veuille à malmener la gosse avant de lui transmettre le message. » Je soupire avant d'acquiescer de la tête, légèrement rassurer de ne pas avoir à tuer de nouveau une sorcière noire potentiellement l'avenir des nôtres, mais j'étais toujours très remontée d'avoir à porter ce mauvais rôle. Les chiens retournent à leur plat, tandis qu'Anna repart... Bons chiens !

3 mars 2017... Installée à une table se trouvant sur la terrasse de son restaurant, lunette de soleil sur le museau, j'observe ma cible qui était elle-même assise à deux tables plus loin. Magazine People entre les mains, je feins de lire cette merde que je ne lirais jamais en temps normal. Pour la mission, j'étais même habillée un peu plus normalement pour une femme... D'habitude, j'ai une allure plus proche du style gothique qu'autre chose, je n'aime pas être trop féminine. Mais lors de mes missions, je devais jouer un rôle surtout pour le succès d'une filature... Une gothique se fond difficilement dans la foule, c'est par ailleurs pour ça que je n'avais pas emmené les chiens. Je ferme mon magazine et paye ce que j'ai commandé avant de mon aller en premier... Je l'attendrais à un endroit précis à l'extérieur où elle ne pourrait me voir et je la suivrais jusqu'à ce qu'elle soit à ma portée.
made by black arrow

_________________


Dans la douleur, j'incarnerais ton malheur !

Les triplés:
 


Vengeance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice | Sorcière noire de Rosenrot
EMPLOIS/LOISIRS : En rapport avec Rosenrot
LOCALISATION : In your TAPE
CITATION DU PERSONNAGE : "It's like whoever wrote this note just wants attention. If they were serious, they would have told us who they were."

MESSAGES : 31
DATE D'INSCRIPTION : 08/05/2017

Niveau du personnage
Point RP:
7/100  (7/100)
Point Membre:
5/100  (5/100)
Niveau: Novice
avatar
Elena De Morin'Stal
Modératrice | Sorcière noire de Rosenrot
MessageSujet: Re: ELENA&MATHIAS ✟ « Une rencontre fortuite »   Mer 17 Mai 2017 - 22:38


Le poil d'Elena se hérissa en repensant à cette histoire, comme perturbé d'un souvenir pas si lointain. Elle regarda autour d'elle dans la pièce vide, s'apprêtant à voir débarquer une ombre qui allait l'égorger. Comme ça d'un instant, la vie ne serait que poussière et l'instant serait tout aussi futile. On se souviendrait d'elle comme la fille qui avait voulu, comme la fille qui aurait pu et non comme celle qui l'avait fait.

3:37

La sorcière se redressa dans son lit, ses yeux scrutant la pénombre. Son cœur battait à la chamade. Ce n'était qu'un cauchemar.

NON !

C'est l'heure de courir Elena. De courir après ton destin, de courir après la vie que tu n'as jamais eu. Léve toi, femme et accompli ta destinée. Comme un robot, la disciple de Rosenrot posa un pied à terre, le gauche par habitude et mit son corps en action. Sans sentir la moindre trace de fatigue en elle, elle s'assit à sa table et mis le micro en face de sa bouche. Avant d'appuyer sur le bouton, la sorcière ferma les yeux. Une courte seconde.


"Bienvenue dans ta cassette Mathias

Tu ne m'as jamais voulu du mal hein ? Je suis sûre que tu n'es pas capable d'assumer tes actes, sorcière noire de Croix. Oh, bien sûr, quand j'ai compris d'où tu venais, ton organisation, ton nom de famille, j'ai peut-être esquissé un sourire. T'es tellement un cliché à toi toute seule. Instable, violente et perverse. Est-ce qu'on peut utiliser d'autres mots pour définir les Cross ? Je mettrais pas exactement Croix dans le même sac. J'ai rencontré des gens de Croix qui était plus sensés que ça.

En fait, je crois que malgré ce que tu m'as fait, j'ai commencé à ressentir une empathie pour toi. T'es détestable et tu vaux pas grand chose mais au moins on ne peut pas nier que tu étais toujours le petit chien chien de quelqu'un, quand ce n'était pas de Croix, c'était de Santiago. Et oui Mathias, la vérité est parfois rêche.

Mais la suite de cette cassette l'est tout autant.

Ce jour là, j'étais assis à une table de restaurant. Et toi tu étais là, sans doute à m'observer mais je ne te voyais pas. Je n'avais pas réalisé les menaces qui pesaient sur mes épaules. La vie plus ou moins agréable de quelqu'un qui n'a pas les épaules pour supporter un poste, des responsabilités et tout ça. Enfin, je ne suis pas là pour me plaindre.

Je n'aurais pas franchi cette porte si j'avais su ce que tu allais tenter de me faire. Le ciel était gris et couvert. Comme si la pluie n'attendait qu'une chose pour se déchaîner. Ou était-ce toi ?
J'avais pris un raccourci en passant par une petite rue pour rejoindre ma destination et c'est là que tu m'avais coincé..."

_________________


Tomorrow is another day
And you won’t have to hide away
You’ll be a man, boy!
But for now it’s time to run, it’s time to run!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Crow
CITATION DU PERSONNAGE : Quand les corbeaux chantent, la mort n'est pas loin...

MESSAGES : 653
DATE D'INSCRIPTION : 01/11/2011

Niveau du personnage
Point RP:
107/100  (107/100)
Point Membre:
102/100  (102/100)
Niveau: Novice
avatar
Mathias Cross
Dark Crow
MessageSujet: Re: ELENA&MATHIAS ✟ « Une rencontre fortuite »   Mar 23 Mai 2017 - 23:54

I hate this life
Elena & Mathias

Une sorcière dévouée à une cause ? Le suis-je vraiment ? Je l'ignore, je fais ce qui est bon pour ma survie, car je suis à présent le genre de personne à privilégier ma propre survie. Seul, je suis faible malgré la force que j'ai acquis, je ne suis pas invincible ou super-humaine. En groupe, j'ai moins de risque d'être une cible molle, une cible facile à atteindre. Evidemment, sauf quand je suis envoyée à ce genre de mission solo où je redeviens une cible molle. Ou peut-être que c'est faux, je ne suis probablement pas à classer dans la catégorie de ces personnes qui veulent survivre à tout prix. Je suis amoureuse du risque, j'aime embrasser la mort lorsqu'elle vient seulement me caresser délicatement et frôler ma si fragile petite existence. Suis-je une sorcière dévouée à une cause ? Probablement ai-je enfin réalisé que je devais rendre un peu d'honneur au sang si pur qui coule dans mes veines ? Mais est-ce que je suis prête à mourir pour la cause d'un autre ?
Je ne crois pas que ce cas soit vraiment le mien. Je crois que je suis prête à mourir parce qu'au final, je n'accorde au final que très peu d'intérêt à ma propre vie. Je suis le genre de personne à me lancer sur une mission sans vraiment insister, même si j'ai beau râlé par moment. Puisqu'en réalité, je m'en fiche pas mal de ce sur quoi je peux tomber sur la mission. Une victoire, une défaite. Un jour de plus, ou un ticket pour l'enfer. Je suis préparée aux deux et j'attends souvent que le ticket pour l'enfer m'arrache à cette vie. Peut-être que rejoindre Santiago et prendre pour cible des sorciers noirs, n'a été en fait qu'une excuse pour attirer justement l'attention de l'ange de la mort. Au final, est-ce que Croix était vraiment à ma recherche ? Est-ce que l'ordre le plus puissant du monde des sorciers avait quelque chose à gagner de traquer la petite capricieuse que j'étais ? Le penser serait me donner encore une fois bien trop d'importance.

Oui, peut-être ai-je inconsciemment songé qu'au final j'étais seule et que je voulais de nouveau être sous les projecteurs. Peut-être ai-je peur de mourir dans la solitude et l'oubli, et que je recherche à mourir dans une forme de gloire et reconnaissance. Peut-être que c'est la mort dans le combat que je recherche et non, la mort dans l'inactivité quotidienne. Mourir de vieillesse, ça me fait peur. Je ne tiens pas à vivre 200 ans, ce monde n'a pas tellement de choses intéressantes si je devais me poser-là et l'observer. Tout me semble bien ennuyeux : le pouvoir, la richesse, la cruauté sont les trois éléments qui font tourner ce monde. L'humanité, le partage, l'entre-aide, ce ne sont que des idées qui viennent d'hypocrite. On est gentil que quand ça nous arrange, on a besoin des autres socialement que pour que l'on soit bien mentalement... Mais dès que l'autre n'est plus vraiment utile, on n'a aucun regret à le trahir parce que sa disparition nous arrangerait.
Avec une petite lame je taille la chair de ma paume de sorte à ce que je forme une rune bien spécifique. Alors que j'entre dans cette ruelle que ma cible emprunte si paisiblement sans se soucier du danger qui la guette. Et comment pourrait-elle s'en soucier ou ne serait-ce s'en douter, elle n'a été choisie que parce qu'elle avait eu la mal chance d'être la cible de pauvres illuminés, des cingles à la moralité dérangée. Je colle alors ma main ensanglantée contre la paroi du mur qui se marque à la suite de la forme runique. Cette dernière s'active sous une petite incantation chuchoté. Dissimulation. Les non-mages auront beau passer la ruelle, ils ne verront rien, ni moi, ni ma cible, ni même la ruelle. Je m'approche de plus en plus vite de la gamine, avant de commencer à courir. Elle aura sans aucun doute entendu mes pas de courses derrière son dos, mais avant qu'elle ne réagisse : mon tibia frappe son tendon d'Achille de sa jambe gauche afin de la faire basculer par terre.

Rien ne pourra l'empêcher de se relever pour me faire face, mais par contre elle aura très mal lorsqu'elle voudra s'appuyer sur son pied gauche. Un coup au tendon cela ne pardonne pas, elle va devoir s'armer de patience avant de pouvoir marcher de nouveau sans boité. Oui parce qu'il fallait bien que j'immobilise un peu cette conne pour notre entretien, histoire qu'elle ne prenne pas la fuite pendant que je lui parle, je n'aime pas courir derrière les gens. Je m'éloigne un peu d'elle marchant tranquillement, me délectant un peu de la scène. En effet, sorcière ou pas sorcière, j'aime faire souffrir au final, j'aime être cruelle. Je n'ai jamais dit faire partie des justes, je ne suis juste pas une hypocrite. Je sais ce que je suis et ce que je vaux... Qui fait le mal, le fait bien !
made by black arrow

_________________


Dans la douleur, j'incarnerais ton malheur !

Les triplés:
 


Vengeance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice | Sorcière noire de Rosenrot
EMPLOIS/LOISIRS : En rapport avec Rosenrot
LOCALISATION : In your TAPE
CITATION DU PERSONNAGE : "It's like whoever wrote this note just wants attention. If they were serious, they would have told us who they were."

MESSAGES : 31
DATE D'INSCRIPTION : 08/05/2017

Niveau du personnage
Point RP:
7/100  (7/100)
Point Membre:
5/100  (5/100)
Niveau: Novice
avatar
Elena De Morin'Stal
Modératrice | Sorcière noire de Rosenrot
MessageSujet: Re: ELENA&MATHIAS ✟ « Une rencontre fortuite »   Mer 31 Mai 2017 - 22:24

La mort est au final une chose si surfaite. On s'endort pour ne plus jamais se réveiller. Aprés qu'est ce qu'il se passe ? On ne sait pas.
Elena rêvait d'un monde sans douleur. L'univers ne lui en voudrait pas autant dans la vie d’après. Cette vie était un dédale sans fin de tortures mentales et d'épuisement individuel.
Elle n'était pas née pour vivre.

"Rentrer dans cette ruelle était une grave erreur. Sais-tu Mathias que c'est dans les tâches quotidienne qu'il est susceptible de nous arriver le plus d'accident ? C'est l'histoire du mec qui descend pour s'acheter de ses clopes et qui se fait faucher par une voiture. Sans un autre mot, il est parti. Défoncé par une putain de voiture, son âme s'envole dans le ciel. Sans plus de peine et sans douleur, il n'existe plus, son prénom et son nom ne sont plus associés à quelqu'un.
Il est libre.
Volatilisé dans l'espace temps.

Comme moi, bientôt, Mathias.

Je marchais dans cette ruelle mais quelque chose n'allait pas. Je me souviens, je sentais la magie qui émanait de quelque part. Sur le coup, en pénétrant dans la rue, je me suis dis que j'hallucinais. Puis j'ai commencé à me dire qu'un sorcier rodait dans le coin. A aucun moment j'ai pensé qu'un piége allait se refermer sur moi. J'étais putain d'insouciante et incroyablement naïve. Putain à quoi je pensais ? Que, comme par hasard, ça puait la magie mais que je devais pas être sur mes gardes ? Bravo Elena. Merci Mathias.
Des bruits de pas précipités derrière moi. Tension.

Le temps que je réagisse, tu m'avais fait chuter lourdement au sol. N'étant nullement préparé, je n'ai pas eu le temps de me rattraper avec les mains ou alors trés partiellement. Mon visage goûta a la poussière du sol. Amer. Surprise. Je me suis mis à rouler sur moi même pour faire face à mon agresseuse, toi. T'étais jeune. Mais plus vieille que moi. Des cheveux pas très long. Plutôt en forme athlétiquement. Sans doute plus que moi. T'avais un air de sadique sur le visage. Une vraie Cross, papa Dorian Cross serait fier. Ou plutôt devrais je dire Maître Dorian Cross ? Salope.
J'avais senti un liquide chaud couler depuis mon arcade. Pas de doute, tu m'avais pas loupé. Mais dans l'histoire tu m'avais aussi facilité la tâche. J'avais pu déployer ma magie plus rapidement que prévu. Je devais aussi rester en controle car bien que je ne t'avais pas immédiatement reconnu, j'avais senti ta puissance et je m'en suis méfié. La douleur à la cheville me lançait terriblement.

Mes yeux s'étaient révulsés et j'avais laissé la magie s'emparé de moi un court instant. Le serpent argenté parcourut mon corps avec plaisir et il commença à s'échapper par mon arcade. La poubelle à ta gauche se leva et se projeta sur toi. Je ne suis pas sur que c'était totalement réussi mais j'ai eu assez de temps pour tenter de me redresser.
Oui, tenter.
Tu m'avais bien amoché et même en m'appuaynt sur le mur, ma blessure me faisait un mal de chien. Je pris le temps de me relever. Pendant ce temps là, le serpent se débattait en moi. Il voulait absolument prendre le contrôle total et t'annihiler. Je ne pouvais le laisser faire. Je sentais la folie qui commençait à m'emparer.

- Tu. Vas. Mourir.

J'avais saisi un bout de verre qui trainait au sol en me relevant et bien que je ne tenais quasiment plus que sur une jambe, je m'étais jeté sur toi avec la hargne. Tu devais mourir, tu dois mourir, tu mourra un jour, Cross. Tu étais encore confuse de la fameuse poubelle et j'ai pu rapidement te donner un coup dans l'épaule avec mon bout de verre. Je ne suis pas sûr qu'il ait pénétré beaucoup mais le sang allait couler"



_________________


Tomorrow is another day
And you won’t have to hide away
You’ll be a man, boy!
But for now it’s time to run, it’s time to run!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Crow
CITATION DU PERSONNAGE : Quand les corbeaux chantent, la mort n'est pas loin...

MESSAGES : 653
DATE D'INSCRIPTION : 01/11/2011

Niveau du personnage
Point RP:
107/100  (107/100)
Point Membre:
102/100  (102/100)
Niveau: Novice
avatar
Mathias Cross
Dark Crow
MessageSujet: Re: ELENA&MATHIAS ✟ « Une rencontre fortuite »   Dim 21 Jan 2018 - 2:13

I hate this life
Elena & Mathias

Lorsque j'ai enfin accepté ma nature, il y a toujours eu des petits trous du cul pour comparer ce que j'étais avec ma famille. Comme si, le mal était inscrit dans nos gènes. Ce n'est pas ma famille qui est responsable de ma nature, j'ai choisi d'être ce que je suis, car j'ai vu ce que je devenais en restant cette faible d'esprit amoureuse d'une humaine schizophrène. Nous ne sommes pas l'incarnation du mal ou une connerie de ce genre, nous faisons ce qui est juste pour notre famille et ce même si on doit faire des choses cruelles. Ces choses-là sont tous simplement nécessaire. On veut changer le monde, changer cette société corrompue où des mêlés marchent à nos côtés et respirent le même air que nous comme s'ils nous étaient égaux. Selon mes croyances, nous faisons le bien même si c'est cruel et radical. Chacun à sa façon de voir le bien et le mal, toutes ces conneries ne sont qu'une question de perspective. Par exemple, pour cette pauvre gamine d'Elena, je dois être la grande méchante de l'histoire. Mais est-ce qu'elle n'est pas un peu coupable ? Si elle n'avait pas intégré Rosenrot, peut-être que nous serions-nous jamais rencontrées ? C'est elle qui a choisi de devenir une extrémiste, comme j'ai choisi de lécher les bottes de ces illuminés de Santiago pour mon propre intérêt. Personne n'est innocent, certainement pas cette petite conne.

La poubelle vole dans ma direction par réflexe je me positionne en garde pour protéger mon visage, avant de faire quelques pas en arrière pour prévenir d'une éventuelle attaque. Ma visibilité étant brouillée, le coup ayant réussi à me sonner malgré ma garde, reculer fut la seule chose qui me sembla censé sur le moment. Et forte heureusement que j'ai aussi eu le réflexe de reculer, car c'est un coup dans l'épaule qui m'atteint. Petite maligne. Si je commence à être sérieuse et me battre avec la furieuse envie de reformer la structure osseuse de son foutu visage angélique, elle risque de ne plus être disposée à écouter mon message. Ceci dit, je la gifle avec toute la force dont je dispose dans mon bras, jouissant intérieurement au son de ma main qui percute sa douce petite joue de sainte dévergondée. Je la pousse contre le mur peu après pour qu'elle s'éloigne un instant de moi, je prends une petite inspiration pour calmer la colère qui grimpe à tout à l'allure.

Je pose à la suite ma main sur l'épaule blessée, puis cautériser la plaie à l'aide de ma magie pour stopper cette belle petite l'hémorragie. « Si tu veux que je défense ta petite tronche de princesse Disney avant que je te transmette ce foutu message, je suis tout à toi. »
made by black arrow

_________________


Dans la douleur, j'incarnerais ton malheur !

Les triplés:
 


Vengeance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ELENA&MATHIAS ✟ « Une rencontre fortuite »   

Revenir en haut Aller en bas
 

ELENA&MATHIAS ✟ « Une rencontre fortuite »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Agréable compagnie [ Elena ]
» L'Atelier d'Elena
» Ce que je veux ? [PV Elena] TERMINER
» Mathias Cross {OK}
» Chacun a en lui son petit monstre à nourrir [PV Elena]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage ::  :: ● ● Europe :: || Allemagne-
Nos Partenaires