On fait de son mieux [PV Simje, depuis le temps que j'attends ça, bisous bisous]


Partagez | .
 

 On fait de son mieux [PV Simje, depuis le temps que j'attends ça, bisous bisous]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin || Bureau de la Culture du Monde Magique et des Relations Internationales à Orpheo Canada
EMPLOIS/LOISIRS : Agent du bureau de la Culture du Monde Magique et des Relations Internationales à Orpheo Canada
LOCALISATION : C-A-N-A-D-A
CITATION DU PERSONNAGE : I'll fight in a war, if the rule's right

MESSAGES : 267
DATE D'INSCRIPTION : 12/07/2017

Niveau du personnage
Point RP:
17/100  (17/100)
Point Membre:
46/100  (46/100)
Niveau: Novice
avatar
Octavius Beaulieu
Admin || Bureau de la Culture du Monde Magique et des Relations Internationales à Orpheo Canada
MessageSujet: On fait de son mieux [PV Simje, depuis le temps que j'attends ça, bisous bisous]   Sam 9 Sep 2017 - 2:41

Non mais je vous jure, il est vraiment très con

    Ce qu’il y a de PLUS malaisant c’est de se retrouver comme un stupide avec une jambe cassée parce que voilà, on est trop con et c’est tout. Je suis complètement con là. Et j’aime pas ça du tout. Bon restons calme, comme toujours Octavius, tu dois rester calme et gentil, parce que tu es un gentil.

    Déjà je suis arrivé là comment ? Parce qu’il faut préciser que je suis pas du tout un agent de terrain à la base, même si j’ai des skills, c’est pas écrit ça sur ma feuille de paye hein, c’est écrit « agent du bureau de la culture du monde magique et des relations internationales ». Ok, en fait c’est comme si il n’y avait rien d’écrit, aucune précision sur mon poste, sur l’objet de mon travail, je pourrais aussi bien récurer les cabinets que je serais quand même « agent du bureau de la culture du monde magique et des relations internationales ».. Donc cette info est vraiment inutile. Donc je dis de la merde, parce que je suis calme extérieurement mais PAS CONTENT DU TOUT dedans. Pas content l’Beaulieu.

    J’assume pas, putain, mais pas du tout ce qu’il m’arrive, et c’est chelou d’autant que d’habitude j’en aurais rien à faire, je serais dans l’ignorance la plus totale, mais là j’essaye de cacher ma honte dans le déni. Et non, le déni et l’ignorance ne sont pas la même chose. Le déni c’est refuser une idée par convictions et certitudes, l’ignorance c’est, bah, l’ignorer parce qu’on s’en care. ON. SE. LE. CARE. Au fond du ***. M’voilà vulgaire.

    Tout a commencé dans cette belle ville d’Ottawa, ce matin même il n’y avait aucun nuage dans le ciel et j’ai embarqué sur mon bicycle pour aller au QG et commencer une journée NORMALE sans bavure. Visiblement mon plan de la journée a vite été complètement détourné par 1) mon café que j’ai renversé sur ma chemise, oh là là.. 2) cette idée qui partait d’une bonne intention « vas t’entraîner Octavius, pour être tout beau », je dois pour sûr arriver au niveau de l’autre fils de Kristian pour qu’on puisse s’entraîner ensemble plus souvent, comme on s’était mis d’accord là-dessus au pub, et pour l’instant je trouve que j’arriverais jamais à lui survivre.

    Bref je suis allé en salle d’entraînement et il n’y avait personne. Personne, le bonheur pour un type qui a l’habitude de s’entraîner en forêt. Sauf qu’il y a pas trop de forêt à Ottawa, donc j’ai carrément ralenti le mouvement ici. Il n’y avait personne dans cette salle et c’était parfait.

    J’ai donc commencé à faire des trucs. Dans la forêt j’essaye de sauter d’arbres en arbres, ici j’ai tenté de reproduire le truc avec ce qui se trouvait là. Sauter d’arbres en arbres haha, ça a l’air complètement con quand on l’imagine.

    Le problème ne résidait pas là. J’ai continué à faire mes trucs tranquillou jusqu’à ce que je me décide à frapper sur un truc, genre sac de sable. Jusqu’ici tout va bien. Coups de pieds, coups de poings, coups de fesses hihihi, ça sert à rien mais c’est drôle à écrire. Vive les paillettes. Puis j’ai ré enchaîné avec de la grimpe, en empruntant un parcours de barres au-dessus du sol. Vachement au-dessus du sol. Je l’ai fait plein de fois dans les bois, et là il a fallu que j’en loupe une.

    Je ne sais pas à quelle hauteur je me trouvais, mais le CRAC significatif de ma jambe en touchant le sol a parlé. Trop haut ça semblait. Je l’ai fait 1000 fois dans des endroits extrêmes, mais il faut que ça soit au QG, où il y a tous les soins possibles, ou tu risques très peu de mourir, il a fallu que ça soit là et maintenant que ça m’arrive. Finalement je regrette que quelqu’un ne soit pas là. Et j'ai laissé mon cellulaire dans mon bureau.

    Voilà où j’en suis là, allongé par terre à respirer comme un fou.. Mais j’assume pas du tout ce qu’il vient de se passer. Not at all.. Je peux pas, j’ai honte là. Du coup je fais le coup du « non vous n’avez rien vu », en faisant semblant de rien sentir du tout et de faire comme si je piquais une sieste sur le parquet. Parce que je peux pas bouger. Sinon en rampant.

    Je croise les bras de façon à paraître tout à fait confiant et en pleine forme. Mais en vrai je serre tellement les dents à cause de la douleur que je pense qu’elles vont finir par se fissurer. Ça sera beaucoup moins aisé pour pogner d’la pitoune si j’ai des dents fissurées.

    Si quelqu’un passe il va se moquer.

_________________

You mad, bro ?


On me menace d'une arme, then
POUF DES PAILLETTES DANS MA TETE !




DCs : Hayleylareloue, Josh Tay, Johnlesexy, Phyllis, Lesty, Malcolmpsychopathe et Olivette à bicyclette

Chuis protegeyyy


I am one of these badass,
you can't deal with us


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorciste d'Orpheo | Patpatpatpatpatpat
CITATION DU PERSONNAGE : Meow.

MESSAGES : 182
DATE D'INSCRIPTION : 20/05/2012

Niveau du personnage
Point RP:
79/100  (79/100)
Point Membre:
115/100  (115/100)
Niveau: Novice
avatar
Simje Voniestosiwjski
Exorciste d'Orpheo | Patpatpatpatpatpat
MessageSujet: Re: On fait de son mieux [PV Simje, depuis le temps que j'attends ça, bisous bisous]   Sam 9 Sep 2017 - 20:45

Alors comme ça, hier tu es chez Billie à essayer d'être utile et aujourd'hui, directement au Canada ? Très demandé le Simje, très demandé. C'est toujours aussi incroyable que personne ne t'en veuilles. C'est sûrement une question de temps avant qu'ils commencent à se dire que bon, il y a toujours la même lettre dans l'équation : toi.
Après ça, tu pourras glander tranquillement en Pologne au milieu des bois pendant que les non-doués deviennent racistes et arriérés. Si il y a bien un pays où ils ne sont pas prêts à accepter que la magie existe et que eux, eux c'est les glandus et que nous, nous sommes les doués, c'est bien chez moi.
Un régal pourtant ce pays là (sauf le nombre de repas par jours, damn it, qui fait ça.. même Rosie a arrêté) c'est dommage que les gens soient toujours des gens : décevants.

Bref, Simje est donc de retour dans les locaux du Canada, un peu déçu d'être certain de ne pas croiser Allen, toujours mis à pieds. [i]Pour une fois que j'étais de son côté des eaux, ça fait chier un peu
. Il a été embauché pour des missions habituelles, de la paperasse et de la paperasse encore, surtout des milliers de runes à traiter puis à aller voir sur le terrain. Les sorciers noirs balisent en général très très bien leurs sentiers, Simje travaille encore mieux. Changer deux centimètres de runes sans laisser de traces et voir si ce n'est qu'un connard qui ne sait pas effacer des runes derrière lui, où les Souls, ces petits bâtards qui laissent des fausses runes de partout pour couvrir leurs traces. Ils ne sont pas intelligents mais ils ont bien appris. Ils ne sont pas intelligents mais quelqu'un pense pour eux, et cette personne est rodée.

Bref, Canada, runes, Simje tout seul au milieu des gens, avec un bureau assigné tout vide et tout neuf - forcément, c'est dans la bâtiment que t'as cramé - et il reste assis comme un con, tout mal à l'aise. Les mouvements sur le terrain ne commenceront pas avant demain et honnêtement il aurait préféré rester chez lui.
Au moins, on ne l'avait pas emmerdé pour au sujet de son animal de compagnie - il avait pu avoir la confirmation de Ian, des années après que c'était sûrement une louve et pas un chien, ce qui l'avait agacé, les loups vivent dans les forêts, [i]pourquoi est-ce que tu me suis le loup ?


Et un bruit hyper bizarre dans la pièce du dessous.
Il suspecte fortement que son bureau ait été aménagé dans une pièce qui n'était pas du tout un bureau et il a vite compris que en dessus, c'était la salle d'entrainement. Quelqu'un était venu plus tôt et avait frappé, un putain de sac, pendant plus, d'une heure complète.
N'importe qui de normal n'aurait rien entendu mais Simje le chat en avait pris pour son grade. Comme les dix dernières minutes qui se sont finalement soldée par un silence et l'halètement assez distinctif de la douleur.

Simje sort du bureau oh man, faites que y'ait personne en dessous et que je sois fou et traverse les locaux déserts. Il est curieux et surtout n'a vraiment pas envie de glander à son bureau encore une heure ou deux. La louve lève la tête et le suit, enfouissant sa truffe dans sa main sans émettre le moindre son alors que Simje sans s'arrêter de marcher lui gratouille l'espace entre les oreilles.
Il descend les milliers de marches, tourne deux fois à gauche et se retrouve dans la salle d'entraînement, en chemise blanche et jean noir face à toutes ses effluves de sueur et un gars avec une jambe... comment vous dire une jambe très... très poulpéenne. Un poulpe pourrait faire ça avec une tentacule. Un homme, ça me paraît très peu probable.

Il s'approche à pas mesurés mais élastiques, pas certain d'être nécessaire dans la situation autant c'est fait exprès qui sait alors que la louve reste loin de l'étranger. C'est ça. Tapette.

- Besoin d'aide ? Je euh .. Waw, l'angle de cette jambe.


Simje tend une main, déjà pressé de disparaître, pour montrer la lumière très significative qui émane de ses mains, l'air de dire hé je suis guérisseur, je devrais pouvoir te soigner, mais d'abord va falloir remettre ta jambe droite et ça dégoûte sa race.
Il se rend compte qu'il n'a pas décliné son nom mais "Simje" voudrait dire que eh on est sur le point de devenir potes avec l'inconnu en pls alors que sûrement pas, et Voniestosiwjski donne immanquablement aux autres gens l'impression que ce nom n'existe même pas.
Bref, partons pour un manque de respect.



_________________


Spoiler:
 

- Est-ce que tu as déjà tué quelqu’un ?
- Oui mais c’était des méchants !


You'll be loved but not by me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin || Bureau de la Culture du Monde Magique et des Relations Internationales à Orpheo Canada
EMPLOIS/LOISIRS : Agent du bureau de la Culture du Monde Magique et des Relations Internationales à Orpheo Canada
LOCALISATION : C-A-N-A-D-A
CITATION DU PERSONNAGE : I'll fight in a war, if the rule's right

MESSAGES : 267
DATE D'INSCRIPTION : 12/07/2017

Niveau du personnage
Point RP:
17/100  (17/100)
Point Membre:
46/100  (46/100)
Niveau: Novice
avatar
Octavius Beaulieu
Admin || Bureau de la Culture du Monde Magique et des Relations Internationales à Orpheo Canada
MessageSujet: Re: On fait de son mieux [PV Simje, depuis le temps que j'attends ça, bisous bisous]   Mar 26 Sep 2017 - 22:46

Les belles quenouilles, quand même..

    Vous savez quoi ? Je pourrais rester des heures ici, en fait si j’avais pas mal je resterais par terre à comater. Mais là il se trouve que ma jambe me fait un MAL DE CHIEN !!! Je m’excuse auprès des chiens qui se sentent visés.

    Là, je garde mon air détendu à l’extérieur, matant le plafond, très intéressant ce plafond. Il est tout blanc. Oui c’est très bien oui.
    Mais à l’intérieur de ma tête il se passe quelque chose comme « sJFjkgesgqhfksejhbvkgvbjdsbg fuck ». J’insiste sur cette dernière partie « fuck ».
    Je comprends pas trop comment je fais pour faire des conneries pareilles. Sérieusement, c’est dans ce genre de situation que je me tape sur les nerfs. Qu’est-ce que tu crois Octavius ? Parce que t’es régénérant tu peux faire le casse-cou H24 ? Tacru ?

    Bah ouais, j’y ai carrément cru. Je passe mon temps à me blesser comme un con, même quand je fais rien je me blesse, rien qu’avec le flot la dernière fois là, le cousin de Kristiansen, Kelyann Lindström.. J’avais rien fait pour me faire péter le bras, rien du tout. C’est de l’acharnement. Le destin s’acharne, et ça me les brise, je perds patience. Et pourtant il en faut beaucoup pour que ça arrive.

    Je sais ce que je vais faire, je vais désormais m’enrouler dans du papier bulle pour éviter toute nouvelle fracture inopinée. Vous pourrez m’appeler Michelin. Et rire aussi.

    Mais, comme si ça ne suffisait pas DU TOUT, un type débarque de nulle part. Avec un genre de.. de loup ? Okay man, bah s’tu veux. Et je me sens très con.
    Le mec avec son jean noir et sa chemise blanche… Wait.. On dirait un violoneux. Avec sa ch’mise blanc cassé, pis ses jeans noirs, il va nous jouer un rigaudon ! STOP ça va beaucoup trop loin.

    Bref. Le monsieur brun, avec des grands yeux bleus, s’avance rapidement vers moi. Je préfèrerais qu’il garde une distance de sécurité hein. J’ai jamais vu ce type avant, il est nouveau ? Maybe.. Après je viens jamais en salle donc peut-être que c’est juste un habitué ? Et puis j’ai pas le loisir de connaître tous les mecs d’Orphéo Canada hein, mon job c’est de connaître tous les gars des autres sièges que le mien à la base…

    - Besoin d'aide ? Je euh .. Waw, l'angle de cette jambe.
    Le monsieur tend une main vers moi. Non je veux pas d’aide, enfin si, mais là j’ai tellement honte que je vais faire comme si tout allait bien. D’ailleurs tout va parfaitement bi.. C’est quoi ça ? Ses mains se mettent à faire de la lumière. C’EST QUOI CA PUTAIN !!!! C’est trop cooooooollll !! Ça me met des paillettes dans les yeux, je suis fasciné, j’ai juste envie de saisir sa main pour voir ce que ça fait.
    Eh, attends, et si ça fait quelque chose de pas bien du tout ? Hein ? Si c’est un genre de piège or someshit ? Nope, je touche pas à la jolie main qui s’allume, nonononon. Surtout que je connais pas le type au bout, et qu’il est venu avec son crew. Crew composé d’un canidé du type loup, et qui reste dans son coin. Ouais reste là bas toi. Non mais sérieux, qui se balade avec un canis lupus ?

    Puis je sais pas pourquoi, sous le coup du délire, de la connerie ou juste de l’adrénaline qui est monté pour m’empêcher de me faire paraître con, je réponds, en oubliant instantanément les belles mains qui brillent :
    - Quelle jambe ? Une jambe ? Je ne vois pas de jambe ici.
    Pfff. Bien tenté. Maintenant t’as l’air triplement plus con.

    Merde, je pensais pas que ma jambe était dans un sens anormal en fait. Forcément, je suis tombé, je suis resté dans la position que mon corps a trouvé seul en heurtant le sol, c’est-à-dire allongé en scrutant le plafond. J’ai même pas pensé à regarder si j’avais un truc ouvert et si je perdais du sang. Tss. Crétin.

    - Ah..
    Bon début !
    - Ah ça ! Bah c’est juste un nouvel exercice que je fais de temps en temps, c’est normal, et pas douloureux -mon œil-, puis je suis élastique -gros mytho- donc pas de problème.
    Je m’assieds dans le plus grand silence, sans montrer que ma souffrance est tellement intense que je voudrais juste que cette jambe disparaisse. Mais j’en ai besoin.
    J’ai mal, très mal. Mais l’autre ne doit pas le savoir, mon excuse bidon marchera sûrement si je fais comme si tout allait bien.

    J’attrape ma cuisse à pleines mains et je tire d’un coup sec mon membre vers moi. Le plus gros CRAC de ma vie retenti dans la pièce, et je ne peux pas m’empêcher de japper rapidement. J’ai aussi sûrement dû faire une très jolie grimace. Et je commence à suer sévère.

    Bon Octavius t’es grillé là. Comment dire..
    Je regarde l’autre, je sais pas si on voit la honte dans mes yeux mais j’essaye de faire passer un message du regard « tu ne diras rien à personne ». Chuis pas télépathe c’est vrai, pff.

    Putain, si Zach était là il se foutrait tellement de ma gueule.


Couleur:
 

_________________

You mad, bro ?


On me menace d'une arme, then
POUF DES PAILLETTES DANS MA TETE !




DCs : Hayleylareloue, Josh Tay, Johnlesexy, Phyllis, Lesty, Malcolmpsychopathe et Olivette à bicyclette

Chuis protegeyyy


I am one of these badass,
you can't deal with us


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorciste d'Orpheo | Patpatpatpatpatpat
CITATION DU PERSONNAGE : Meow.

MESSAGES : 182
DATE D'INSCRIPTION : 20/05/2012

Niveau du personnage
Point RP:
79/100  (79/100)
Point Membre:
115/100  (115/100)
Niveau: Novice
avatar
Simje Voniestosiwjski
Exorciste d'Orpheo | Patpatpatpatpatpat
MessageSujet: Re: On fait de son mieux [PV Simje, depuis le temps que j'attends ça, bisous bisous]   Dim 24 Déc 2017 - 10:17

L'autre se met soudainement à s'agiter, il en a presque les yeux qui roulent. Si Simje avait été capable de lire les pensées - comme Allen - il aurait sûrement été enseveli par des milliers de remarques et de pensées mais Simje n'était pas Allen, il se fait seulement étouffer par un vent de stress qui lui arrive au museau. Autant vous dire qu'il n'est pas spécialement ravi de cet arrivage inopiné, surtout quand pour une fois j'essaie d'aider un inconnu, non mais, on devrait appeler ça un oxymore, aider un inconnu, et l'autre en plus il fait quoi ? Il fait n'importe quoi. J'suis à bout.

- Quelle jambe ? Une jambe ? Je ne vois pas de jambe ici.

Simje hausse un sourcil, du genre et bien je vois un level de crédibilité et de maturité absolument à son sommet dis-donc, est-ce qu'on s'en battrait pas les couilles pour le laisser dans son coin ? Son cerveau fonctionne à toute allure, pesant le pour et le contre de laisser quelqu'un dans une telle situation. Le seul problème évident selon lui, est que se trimballer avec un chien-loup n'est pas spécialement discret et qu'il pourrait être balancé. Force est de constater qu'il s'est assez fait remarqué ces derniers temps pour ne pas risquer "non assistante à personne en danger" (en l'occurrence, à personne handicapée). D'un autre côté si l'autre veut pas de mon aide et qu'après il vient dire que c'est de ma faute, ça serait un sacré connard. Pause. En même temps, est-ce que ça te surprendrait beaucoup que quelqu'un soit un connard ? Pas tellement hein, les gens en général, c'est tous des sales cons, donc à partir de là... Pause encore. Ouais mais autant il connait Allen et va lui raconter cette histoire de merde et c'est toi qui passera pour un sale con alors que de base t'as quand même fait un effort, bon sang, tu as communiqué quand même c'est pas rien, devrait y avoir une petite danse en ton honneur, là tout de suite. J'suis hyper déçu de la vie.

- Ah..

Simje se recule de deux pas, l'air de dire et ben très bien je vais juste de regarder alors, histoire que si tu clamses je prévienne quand même quelqu'un

- Ah ça ! Bah c’est juste un nouvel exercice que je fais de temps en temps, c’est normal, et pas douloureux, puis je suis élastique donc pas de problème.


Le polonais reste de marbre, hochant vaguement la tête sans vraiment comprendre la nature du problème. Il a bien envie de lui dire oh j'suis pas un héros, je suis pas le chevalier qui force la petite princesse à faire je ne sais quoi jusqu'à ce qu'elle se rende compte que c'est parfaitement ce qu'il lui fallait, tu veux que je te laisse dans ta merde, tes désirs sont des ordres mon potes. Et là, action totalement irréelle, l'autre prend sa jambe et tire dessus, dans le plus grand des calmes . Le bruit est bien entendu affreux, en y réfléchissant bien, ça fait un peu comme les os de poulets, vous savez, quand vous essayez de rompre l'articulation ? et l'inconnu se retrouve en sueur, pantelant, et Simje ne peut retenir une petite grimace dégoût face à l'odeur âcre de douleur qui lui parvient. Pour autant, il ne sait toujours pas comment réagir, j'veux dire, ça lui aurait coûté quoi de dire "yes merci aide moi" et je serais reparti ni vu ni connu, fin de l'histoire et le fixe juste de ses grands yeux bleus avant de se racler la gorge :

- Je vais partir alors. Elastique-man. Oh comment t'es cynique gros, c'est, wo, j'suis choqué.

Il se dit qu'il faudrait peut être préciser que dans une dizaine de minutes la salle a été réservée par un groupe entier et qu'il serait bon de débarrasser le plancher, mais le gars à l'air d'ici alors pourquoi lui dire quelque chose qu'il sait déjà ?
Il hausse les épaules avant de siffler sa bête qui s'avance doucement, sûrement pas très à l'aise par ce que dégage l'homme à tête, ses bégaiements et sa souffrance. Peut être même qu'elle ne comprend pas pourquoi Simje ne l'aide pas, lui qui fait toujours cesser les afflux de douleur. Elle passe donc en trottinant à côté du canadien alors que le polonais lâche :

- En cas, ça serait peut être judicieux de passer chez quelqu'un qui répare vos pouvoirs. Ca à l'air cassé là. Et j'parle pas de la jambe.

Aha, et boum. D'un autre côté, si Simje avait évoqué seulement la jambe, il aurait sûrement précisé que les choses se remettent rarement d'elles même en place et que tirer sur une jambe cassée revient à tirer sur un coude luxé. Stupide, irréversible et douloureux.

_________________


Spoiler:
 

- Est-ce que tu as déjà tué quelqu’un ?
- Oui mais c’était des méchants !


You'll be loved but not by me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin || Bureau de la Culture du Monde Magique et des Relations Internationales à Orpheo Canada
EMPLOIS/LOISIRS : Agent du bureau de la Culture du Monde Magique et des Relations Internationales à Orpheo Canada
LOCALISATION : C-A-N-A-D-A
CITATION DU PERSONNAGE : I'll fight in a war, if the rule's right

MESSAGES : 267
DATE D'INSCRIPTION : 12/07/2017

Niveau du personnage
Point RP:
17/100  (17/100)
Point Membre:
46/100  (46/100)
Niveau: Novice
avatar
Octavius Beaulieu
Admin || Bureau de la Culture du Monde Magique et des Relations Internationales à Orpheo Canada
MessageSujet: Re: On fait de son mieux [PV Simje, depuis le temps que j'attends ça, bisous bisous]   Sam 5 Mai 2018 - 19:03

ZUUUUUUUUUUUUUUUUTEEEEEUUUH

    D’accord dire de la marde c’était pas la meilleure des choses à faire. Je sais pas, j’ai improvisé un truc et il en est sorti de la pure marde. Le type qui brille me regarde comme si j’étais le dernier des demeurés, et je commence à penser que carrément ce que je suis. Le sourcil levé, il me dit :
    - Je vais partir alors. Elastique-man.
    NON PARS PAS PARDON PARDON PARDON.

    Putain Octavius, t’avais juste à dire « oui merci » au lieu d’être un épais. La fierté ça sert à rien lààààà.
    Chuis un zigoto, un clown pittoresque. Même pas capable d’avouer qu’il a besoin d’aide MAIS POURQUOI J’AI FAIT LE MEC HEIN. Va rattraper ça maintenant. C’est clairement pas mon genre en plus, de faire le malin si carrément, mais de refuser de l’aide non.
    J’m’en mords les doigts. Mentalement. Mais j’m’en mords les doigts quand même lô.
    Y a le joli loup qui bouge pas loin de moi, j’ai les yeux rivés sur le plafond, j’ose pas les regarder, j’ai trop honte. Et au cas où vous n’auriez pas compris, je suis plus du tout de bonne humeur. J’affronte pas la vie avec le sourire, nah. C’est débile.

    - En cas, ça serait peut être judicieux de passer chez quelqu'un qui répare vos pouvoirs. Ca à l'air cassé là. Et j'parle pas de la jambe.
    Pfff. Il m’a cerné en deux secondes, je suis saoulé. C’est bon j’ai réussi à BIEN être un bon gros connard et de surcroit chuis un menteur.
    Je fais quoi ? Autant arrêter d’être épais et lui dire clairement ce que je fou là, peut-être qu’il aura pitié. Sinon bah tant pis pour ma yeule.

    Le pire dans tout ça c’est que j’ai quand même essayé de me « recoller » la jambe. Mec, c’était nul et tu t’es grillé tout seul. Plus besoin de faire semblant. En plus t’as mal, mais mal. MAL ! MAAAAAAAAAAAAAAAAAL !
    Je veux être soulagé le plus vite possible maintenant. Si ce mec refuse de m’aider parce que j’ai été un gros cabochon, je vais devoir ramper jusqu’à un ascenseur, puis jusqu’à l’infirmerie. Ils vont bien rire les autres. Oh yes. My my..
    En plus j’ai l’impression d’être un gros lunatique, je viens de passer de la joie à la honte et à la morosité en 5 secondes. J’disais que rien ne pouvais entamer mon humeur, mais visiblement je me trompais lourdement.

    - Ok…
    Ok, c’est comme ça. Attends non, c’est pas c’que j’voulais dire.. A pas comprendre le monsieur si je dis juste un vague « Ok ».
    - Ok, j’ai été complètement épais. Pardon, je fais mon malin mais en fait j’ai VRAIMENT besoin d’aide.

    Pause. Respiration. Douleur. Serrage de dent. Respiration.
    - En vrai chuis régénérant mais sans les os dans le bon sens ça sert à rien du tout quoi..
    Je détourne le regard du plafond. Je tenterai pas un sourire mais mes yeux cherchent le monsieur, et en souriant, eux. Ouais mes yeux sourient, keskyaaaaa. En fait vous avez très bien compris ce que je voulais dire, un regard rieur, souriant, et tout et tout. Qui passe un bon courant. Gentil Octavius.

    Olala mais la misèèèèèèèèèèèèèèèèèère dans laquelle je me suis foutu.
    - Et je m’excuse aussi d’avoir dit de la marde..
    Faute avouée, à moitié pardonnée il paraît. Il paraît, ouais.

_________________

You mad, bro ?


On me menace d'une arme, then
POUF DES PAILLETTES DANS MA TETE !




DCs : Hayleylareloue, Josh Tay, Johnlesexy, Phyllis, Lesty, Malcolmpsychopathe et Olivette à bicyclette

Chuis protegeyyy


I am one of these badass,
you can't deal with us


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorciste d'Orpheo | Patpatpatpatpatpat
CITATION DU PERSONNAGE : Meow.

MESSAGES : 182
DATE D'INSCRIPTION : 20/05/2012

Niveau du personnage
Point RP:
79/100  (79/100)
Point Membre:
115/100  (115/100)
Niveau: Novice
avatar
Simje Voniestosiwjski
Exorciste d'Orpheo | Patpatpatpatpatpat
MessageSujet: Re: On fait de son mieux [PV Simje, depuis le temps que j'attends ça, bisous bisous]   Lun 7 Mai 2018 - 14:31

Honnêtement, le gars, il sent comme un chat qu’on aurait coincé pour l’emmener chez le véto. Il pue la souffrance déjà, mais celle un peu surfaite et pas causée par un tiers. Il s’est obviously cassé la jambe tout seul.
Et le cerveau aussi. Quelque part dans l’histoire.


- Ok…

NICKEl, donc même lui si il est chaud pour que je me tire, on est bons. Et qu’il fasse pas le faux cul après en disant que je me suis barrée malgré ses supplications; le chemin est vers la sortie.

- Ok, j’ai été complètement épais. Pardon, je fais mon malin mais en fait j’ai VRAIMENT besoin d’aide.

Simje hausse un sourcil, pas vraiment convaincu de la sincérité de l’autre gars. Pi il en a de ces expressions l’autre gars. Pas franchement très très convaincant. On passe du « je n’ai pas besoin d’aide » à go ?

Ben maintenant, j’ai plus envie.

Il hausse les épaules alors que l’autre lui envoie des vagues de douleur. Son museau félin se fronce. Il a envie de se tripoter les babines, tellement il est tout gêné.

- En vrai chuis régénérant mais sans les os dans le bon sens ça sert à rien du tout quoi..

Simje ne peut pas s’empêcher de froncer le nez. Ca le saoule, les gens comme ça, les boucans qui ne savent pas ce qu’ils veulent et qui à part faire du bruit et s’écraser quand le besoin est, ils ne servent à rien.
Vous remarquerez tout de même que Simje n’est pas quelqu’un de tolérant. Genre vraiment pas.
Vous remarquerez également qu’une fois son avis fait - c’est à dire en entrant dans la pièce - cet avis ne change pas.

- Et je m’excuse aussi d’avoir dit de la marde..

Bon, il s’excuse, super, mais il s’excuse que par intérêt. Il s’excuse parce que là tout de suite il a besoin de moi, sinon j’aurais pu aller me faire foutre, et ça, ça se sent à des milliers de kilomètres. Donc il va pouvoir familièrement aller se faire mettre aussi.

- Okay.

Voilà, c’est plus ou moins tout ce qu’il aura, mais il s’avance quand même vers la personne au sol. Il donnerait bien un coup de pied au passage mais sans doute que ça ne serait pas très discret.

- J’m’occupe de l’os et après vous vous débrouillez.

Sourire.

- Ca va piquer, un peu.

Bon, on va pas dire que ça me fait plaisir, mais il l’aurait bien cherché quand même. Retour de karma dans ta gueule, voilà ce qui est en train de t’arriver.
Il s’avance donc et pose comme ça, BAM, ses mains sur la jambe en question. Il laisse la rivière de sa magie inonder la jambe.

bon chance

_________________


Spoiler:
 

- Est-ce que tu as déjà tué quelqu’un ?
- Oui mais c’était des méchants !


You'll be loved but not by me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: On fait de son mieux [PV Simje, depuis le temps que j'attends ça, bisous bisous]   

Revenir en haut Aller en bas
 

On fait de son mieux [PV Simje, depuis le temps que j'attends ça, bisous bisous]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini]
» Ah t'es là toi ? Je te croyais déjà mort... [PV Seth]
» « J’essaye de noyer mon chagrin dans l’alcool mais depuis le temps... il appris à nager, mon chagrin. » [Livre II - Terminé]
» IV. 01 Un peu plus et je te croyais morte depuis le temps! (TERMINÉ)
» On ne s'était pas vus depuis ce temps (PV Satsuki)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage ::  :: ● ● Amérique :: || Canada-
Nos Partenaires