Cyan&Olive


Partagez | .
 

 Cyan&Olive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
EMPLOIS/LOISIRS : Rosenrot
LOCALISATION : Collé à Cyanou mon amour de frère
CITATION DU PERSONNAGE : Mon jumeau est sacrément beau !

MESSAGES : 30
DATE D'INSCRIPTION : 12/08/2017

Niveau du personnage
Point RP:
0/100  (0/100)
Point Membre:
30/100  (30/100)
Niveau: Novice
avatar
Olive Soul
Admin | Sorcier noir de Rosenrot || Twins
MessageSujet: Cyan&Olive   Mar 8 Mai 2018 - 15:27


    C’est le genre de pont en métal avec des tabliers, les ponts suspendus, personnellement j’adore. Ils sont sortis d’une autre époque, et ici, sur cette route inconnue, c’est comme partir à l’aventure de traverser ce genre de pont. C’est une frontière entre réalité et fiction.

    Je suis avec Cyan. Je ne suis jamais sans Cyan. Quoique, attendez, ça m’arrive des fois. Mais je suis avec Cyan, marchant au milieu de la route vers l’inconnu le plus total. Nous devrions travailler, comme d’habitude en somme, mais pas aujourd’hui. On peut bien s’accorder une petite pause non ? Une petite pause relaxante et tutti quanti. Parce que toutes ces conneries me gavent parfois, et quand j’en ai ras le cul, je fais ce que je fais de mieux, je me casse sans rien dire, sans demander la permission, sans réfléchir, et je reviendrais plus tard. Ou pas.

    Et j’ai de la chance d’avoir mon Cyan à mes côtés. Il me supporte, je sais même pas comment. Merci bro.

    Il n’y a personne alentour, pour le moment, et je suis plutôt d’humeur à me balader sans but précis, mais surtout je suis joyeux.
    J’allume une cigarette et regarde mon jumeau. Pas besoin de se parler, je lui souris simplement. On sait déjà tout ce qu’on a à savoir l’un de l’autre.
    Puis sautillant et dansant sur le pont que nous sommes en train de traverser, je nous imagine comme si nous avions 12 ans, partir à l’aventure dans notre grande maison. Laissez-moi vous dire que nous n’avons jamais arrêté de partir à l’aventure. La vie avec Cyan est une aventure.

    Je souffle lentement la fumée de ma cigarette, celle-ci se retrouve dispersée par un doux vent. Mais on s’en fou. C’est le début du moi de Mai, et il fait bon.
    Alors, c’est le jour parfait pour une aventure. Je m’accroche à un des câbles du tablier et me hisse sur la rambarde. Puis je m’assieds, jambes vers le vide, je me penche et je contemple la petite rivière agitée qui coule sous nos pattes.
    Je regarde Cyan quelques secondes puis je crache un coup dans l’eau. Oui c’est sale, j’m’en fou. Je compte. 1, 2, 3. 3. 3 secondes pour atteindre l’eau. Il doit y avoir 10 mètres entre nous et l’eau.

    Je me lève puis, à cloche pied sur la rambarde du pont, je fais l’équilibriste, je ne sais pas trop pourquoi, mais j’aime faire des choses spontanées, et je me fiche des conséquences. Et quelles conséquences ? Soit je tombe sur la route, soit je tombe dans l’eau. Je souris. Un petit plongeon ne me déplairait pas. Je me tourne vers mon frère avec un air malicieux. Il sait très bien ce que ça signifie quand je le regarde de cette façon.

    *Est-ce que tu voudrais te baigner ?*

    Moi j’en ai très envie ! Je viens de voir cependant un chemin, sur l’autre rive, partir de la rive et arriver à une alcôve au bord de la rivière. Ce serait l’endroit parfait. Que l’on saute ou qu’on y aille simplement à pieds.
    Je me permets de rire à voix haute.
    - S’il teuh plaît ! Sinon je saute sans toi !
    A cette remarque, je fais mine de m’approcher un peu du bord.
    Sinon il paraît que j'ai 33 ans.

_________________

Roses are red, violets are blue, you are Cyan, and I love you




Gnihihihi:
 


DCs : Hayleylareloue, Josh Tay, Johnlesexy, Phyllis, Lesty, Malcolmpsychopathe et OctaviusleBG



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modo | Sorcier noir de Rosenrot || Twins
CITATION DU PERSONNAGE : C'est cool d'avoir un mec sensationnellement beau et intelligent comme jumeau.

MESSAGES : 126
DATE D'INSCRIPTION : 27/06/2017

Niveau du personnage
Point RP:
43/100  (43/100)
Point Membre:
80/100  (80/100)
Niveau: Novice
avatar
Cyan Soul
Modo | Sorcier noir de Rosenrot || Twins
MessageSujet: Re: Cyan&Olive   Mer 9 Mai 2018 - 13:41


"Cyan&Olive"



Il n'y a jamais eu d'autre personne que nous deux. En harmonie, parfois en confrontation mais jamais pour longtemps. C'est ce qui s'appelle être jumeaux. Et aujourd'hui on a décidé de partir en vacances, sans prévenir.


On est perdu, voilà tout. Olive il est toujours hyper détendu, quoi qu’il arrive. Un camion pourrait nous foncer dessus qu’il cillerait à peine. Vous me direz, le camion il pourrait l’arrêter sans problème. Mais ça n‘empêche pas le fait que ce garçon est ma foi bien trop détendu avec moi. C’est une bonne chose, après trente-quatre ans de vie commune, j’ose espérer que l’on n’ait plus de secret l’un pour l’autre. Et à vrai dire c’est le cas, mais il pourrait tout de même se préoccuper un peu de la situation.

J’ai les yeux rivés sur mon téléphone qui capte comme il peut le faible réseau. L’outil maps tourne dans le vide, refusant de céder à ma demande. Saleté de technologie. Je pourrais tracer une rune de repérage mais ça nous rendrait non seulement visible pour tous les localisateurs du coin, mais également pour les exorcistes. Et croyez-le, Olive et moi, on s’est octroyés quelques jours de vacances. Avec le sac à dos… sur le dos, de quoi survivre dehors et deux-trois babioles inutiles mais qu’on emporte quand même. Par contre, emporter une carte, ah ça non, trop old school. Ça nous a pas empêché de prendre un bus, puis deux, puis trois, d’avoir probablement participé à l’accident du quatrième parce que la situation devenait bien trop monotone.

Et depuis, on marche. Doucement. Et moi j’ai toujours les yeux vissés sur mon téléphone. Qui ne capte toujours pas. J’abandonne et dévie mon regard vers Olive. Achevez-moi de penser encore et encore combien mon jumeau est beau en plus d’être odieusement sexy avec sa cigarette dans la bouche là. Il tire dessus et balance la fumée devant lui. Me regarde. Sourit à moitié. Juste pour le plaisir je lui réponds tout en saisissant la clope qu’il s’apprêtait à envoyer on ne sais où. Partage un peu.

J’inspire et dégage à mon tour un nuage devant ma bouche tout en rangeant le téléphone dans la poche extérieure de mon sac. Je suis déjà un peu plus calmé. J’écrase la clope sous mon pied au moment où Olive décide de faire une halte et s’asseoir sur la rambarde. J’approche mes avant-bras sur cette dernière, préférant opter pour la position debout et regarde l’horizon. C’est silencieux. Il n’y a pas de passage, pas de voiture, pas d’humain. Rien que nous, ce pont, la rivière en contrebas et de la forêt à droite comme à gauche. Perdus quelque part mais perdus à deux. Et puis pas si perdus que ça si Rosenrot désire subitement nous appeler en renfort sur une mission. Ah, mais ne parlons pas de Rosenrot.

Le silence donc. Dans un coin paumé. Oui, j’ai dû mal avec le simple fait d’être perdu. Je me suis laissé emporter par la tempête Olive et pour une fois, j’ai pas marqué mon passage avec des graviers comme le Petit Poucet, grossière erreur à ne jamais refaire. Heureusement, rien n’entache la joie de vivre de mon jumeau lorsque l’on n’est qu’à deux et ça, ça vaut bien le coût de se perdre et lâcher la corde de temps à autre.

Et il crache. Et se lève. Et s’amuse à tester son équilibre et son agilité. On le sait, Olive, que t’es loin d’être un gros pataud installé dans son canapé à regarder la télévision et manger des pop-corns. Quoique, des fois, c’est tout de même bien agréable. Je reste là, sans bouger, pendant qu’il marche un peu plus loin. Mes pensées se perdent quelque part entre ici et ailleurs. Je ne saurais dire pourquoi je me sens toujours aussi bien avec lui. Une espèce de complicité qu’on ne retrouve nulle part ailleurs.

*Est-ce que tu voudrais te baigner ?*

Je tourne mon regard vers lui et il me sourit de cette drôle de manière qui veut tout dire. Enfin, pour moi, ça veut tout dire. D’un point de vue extérieur, il aurait juste l’air très malicieux. Je lui réponds par un haussement de sourcil doublé d’un sourire amusé et me sert d’une de mes mains pour soutenir ma tête et diriger mon entière attention sur lui.

Il rit.

- S’il teuh plaît ! Sinon je saute sans toi !

Ah bah voyons, maintenant il serait capable de me laisser en plan. Je jette un coup d’œil en contrebas. C’est assez haut. Non pas que ça m’effraie, mais ce serait très con que le fond soit pas suffisamment profond pour recevoir un poids lancé à plusieurs mètres de haut. Et puis l’eau doit être froide, on est quand même pas en plein été. Mais est-ce qu’Olive n’en a pas simplement rien à faire de tout ça ? Si je crois. Mais avant qu’il ne fasse des bêtises et n’agisse tête baissée, je m’approche d’Olive, récupère son sac dans un clin d’œil et ajoute :

-Les sacs sont pas waterproof.

Par contre, moi je sais courir très vite. Je frappe la rambarde pour donner le top départ.

-Le premier de l’autre côté a gagné.

Et je m’élance à tout vitesse pour finir la partie de pont. Sort du bord de la route. Dévale le sentier non balisé en soulevant terre, poussière et graviers sur mon passage. Je manque d’ailleurs de tomber à plusieurs reprises. Puis, finalement, j’arrive tout en bas. L’eau est somme toute assez calme. Et pas d’Olive en vue. Je tourne la tête à droite et à gauche. Pas d’Olive sur la rive non plus. Je fronce les sourcils. Autant on vit ensemble et on connaît très bien les faiblesses de l’autre, autant il me fait une farce. Autant il s’est fracassé la tête contre un rocher du fond et il dérive. Autant il a fait un choc hypothermique et j’ai été assez con pour le laisser sauter dedans. Je m’assoie sur le bord de la rivière en délaissant les sacs quelques mètres plus loin, en sécurité. C’est pas drôle sérieux. Il est où ? Je reste à l’affut du moindre mouvement dans l’eau. C’est pas possible de rester sous l’eau aussi longtemps. Et je l’ai pas vu tracer une rune avant de plonger. Quoique, à vrai dire, je l’ai pas non plus vu plonger. Est-ce que j’ai entendu un bruit même ? Je sais pas, j’étais trop concentré sur le nouveau challenge. Et s’il s’était fait enlever ?

Haha, Olive se faire enlever. On va se calmer, ça devient ridicule.

_________________


DC De Ren Takahata
COLOR: skyblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EMPLOIS/LOISIRS : Rosenrot
LOCALISATION : Collé à Cyanou mon amour de frère
CITATION DU PERSONNAGE : Mon jumeau est sacrément beau !

MESSAGES : 30
DATE D'INSCRIPTION : 12/08/2017

Niveau du personnage
Point RP:
0/100  (0/100)
Point Membre:
30/100  (30/100)
Niveau: Novice
avatar
Olive Soul
Admin | Sorcier noir de Rosenrot || Twins
MessageSujet: Re: Cyan&Olive   Mar 4 Sep 2018 - 21:41

Vasectomie

    Mon cher frère prend les devants, et avant que je n’ai pu réagir il est déjà parti. Je grommelle dans ma barbe sa phrase précédente de la précédente « nianiania les sacs sont pas waterproof ». Merci bro, on aurait pu partir avec un matériel fiable, genre je sais pas moi, un sac en toile de camion, non ? Qui nous file le matériel putain ?

    Qu’à cela ne tienne, tandis que Cyan est déjà bien loin devant, je m’apprête à sauter dans la rivière. Après tout il a dit « Le premier de l’autre côté à gagné », et il n’a pas précisé COMMENT il fallait arriver de l’autre côté.
    Enfin, vivant ce serait pas mal déjà.
    Mon jumeau est presque arrivé au bout de ce pont qui se trouve au milieu de nulle part, ce nulle part lui-même au milieu des Etats-Unis d’Amérique. Cyan sait que j’aime les défis, et que j’aime surtout les réussir, avant lui, c’est un peu moi le plus casse-cou des deux, pour ne pas dire casse couilles. Et lorsque les règles ne sont pas bien définies, j’en fais à mon avantage.
    Je saute. Je tombe. J’ai l’impression de passer une éternité en apesanteur, sans ne jamais toucher le sol, enfin l’ea.. PLOUF.

    Eternité ouais.

    Je me débats dans l’eau. Ah le con ! T’es content de toi Olive ? T’es con putain ! Putain ! Je sors la tête de l’eau et je prends une grande bouffée d’air et de toutes ses composantes. Le temps de reprendre mes esprits et mon jumeau sera déjà arrivé. Et moi j’aurais perdu. Hors de question voyons !
    Sauf que tout ne se passe exactement comme prévu. Je pensais faire un plongeon phénoménal et ressortir de l’eau comme une sirène, si seulement. C’est foiré ouais. Je toussote, pathétique. Et pendant ce temps je me rends compte que l’eau est UN TANTINET glaciale et qu’elle me pousse avec une force agaçante vers on ne sait où.

    Je perds 3 mètres à réfléchir. Je regarde autour de moi à peine quelques secondes. Aucune trace de mon frère. Malgré ma mauvaise foi, je suis quand même encore disposé à arriver le premier sur l’autre rive !
    C’est reparti mon kiki ! Je nage à contre-courant, force est de constater que malgré mon entraînement, la vitesse et la température de l’eau ne jouent pas en ma faveur. Je me gèle les couilles à fond. A fond.
    Hum.

    Enfin j’arrive à rejoindre la rive et je m’agrippe sur le sol pour ne pas repartir. Je m’assieds, les jambes toujours dans le courant, à se faire à moitié entraînées tandis que le reste de mon corps est enfin « au sec ». Sec c’est pas vraiment le mot.
    Je me frotte les yeux. Putain je suis où ?

    *Eh Cyan t’es où ?*

    Mon frangin t’es oùùùùùùùùùù ?
    Je me lève et je crie à la nature devant moi « JE SUIS ARRIVE CYAN J’AI GAGNEEEEEEEEEEE !!!!! »
    ça résonne doucement mais c’est très vite absorbé par le son du torrent qui coule devant moi.

    *J’ai ga-gné, tadaaaa !*
    Je cesse de fanfaronner et je remarque que j’ai dépassé le pont de quelques mètres en aval de mon point de départ. Et Cyan il serait parti à gauche ou à droite après l’avoir traversé ce foutu pont ?
    Je grommèle et me décide à avancer vers l’amont de la rivière, retour au point de départ.
    Sérieusement je me les gèle et maintenant je dois chercher Cyan. Je suis perdu sans lui, vous voyez, perdu. Je ressens la tristesse. Enfin je ressens surtout l’impatience de le trouver pour fanfaronner devant lui.

    - Il est oùùù le fréroooot ?
    Moui globalement on dirait un psychopathe.
    Je cours, je passe sous le pont. Je me trouve nez-à-nez avec un raton laveur. Un raton laveur de plus de 1 mètre. Dont je sens les yeux bleus sur moi, enfin je les vois aussi vous m’direz.
    - Bah quoi ?
    Je souris à pleines dents.
    - Au fait j’ai gagné..

    Je le regarde quelques secondes avant d’enlever ma veste. Puis le sentiment de crétinerie s’empare de moi. Je pose la veste par terre et je fouille frénétiquement à l’intérieur. Je passe une main dans mes cheveux pour tenter d’aplatir sur mon crâne une mèche imbibée qui pend devant mes yeux. Puis la fouille continue. Enfin, j’attrape un sachet en plastique fermé hermétiquement. Dedans, quelques cigarettes. Je soupir de soulagement.

    - Paraît que les sacs sont pas waterproofs,lançais-je avec un sourire narquois au possible, alors j'avais quand même prévu un truc pas trop trop bête.
    Je ricane. Oui normalement cette pochette devait être dans mon sac, mais j'ai déconné.
    Je dégouline de flotte, mais je ricane parce que décidément je ne suis pas trop crétin. Héhé. Je mets encore ma main dans la poche de ma veste pour en tirer une boîte d’allumettes complètement foutue. Je la regarde, clope dans le bec.
    - Nique sa m…
    Et j’envois valser ma veste en lui balançant en plus un coup de pied non retenu.


_________________

Roses are red, violets are blue, you are Cyan, and I love you




Gnihihihi:
 


DCs : Hayleylareloue, Josh Tay, Johnlesexy, Phyllis, Lesty, Malcolmpsychopathe et OctaviusleBG



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cyan&Olive   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cyan&Olive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» présentation d'Olive Macy [Validée]
» Explication et amélioration? [Pv Olive]
» Pommes de terre confites à l'huile d'olive
» ~La vie de Cyan, journal~
» smelly cat. (olive)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage ::  :: ● ● Amérique :: || Etats-Unis-
Nos Partenaires