Somewhere along the way, we've lost our way


Partagez | .
 

 Somewhere along the way, we've lost our way

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin | Sorcier Noir de Rosenrot | Âme rouge
EMPLOIS/LOISIRS : Kill. Exterminate.
LOCALISATION : Nowhere
CITATION DU PERSONNAGE : Le ciel, la terre, et même moi. Le monde entier est rouge sang.

MESSAGES : 194
DATE D'INSCRIPTION : 30/04/2013

Niveau du personnage
Point RP:
26/100  (26/100)
Point Membre:
51/100  (51/100)
Niveau: 6 - Affirmé
avatar
Redwan Soul
Admin | Sorcier Noir de Rosenrot | Âme rouge
MessageSujet: Somewhere along the way, we've lost our way   Mar 7 Aoû 2018 - 15:09

Il était en avance. Il devait attendre quelqu'un qu'il n'avait pas du tout envie de croiser dans les couloirs, par hasard. Dommage, ils travaillaient tout deux au même endroit, et devaient parfois même se côtoyer dans le manoir familial. Évidemment, Redwan déclinait l'invitation dès qu'il savait que Green serait présent. Hors de question de voir ce mort. Celui qui a brisé la fratrie. Où bien était-ce lui avec sa frénésie de sang incessante ?

Peut être que c'était juste chaque membre, pris par leur activité de grandes personnes, qui avait chacun disloqué, un par un, leur attache avec les autres. Ce qui est fait est fait. Il n'y avait pas de retour en arrière possible.

Et là, on l'envoyait en mission avec le seul qu'il ne pouvait pas blairer, celui qu'il avait envie de tuer à chaque fois qu'il posait ses yeux dessus. Un coup de téléportation et c'était fini, il n'avait pas envie de faire d'esclandre dans le QG.

Évidemment, il avait eu des ordres de mission précis. Genre si il arrivait quelque chose à Green par sa faute, ça irait mal pour son matricule. Et lui ? C'était pas grave, c'est ça ? Tssss. Il était pourtant un atout pour Anja et tout le monde était au courant. Il se ruait dans la bataille sans peur, avec une frénésie, avec plaisir même.

Il n'allait donc pas tuer son frère. Évidemment. Il n'allait pas le torturer non plus. Dommage. Il allait être gentil, enfin, aussi gentil qu'il puisse l'être. Il allait devoir prendre énormément sur lui. La mission n'était pas vraiment dans son domaine d'activité. Une mission d'espionnage. Et puis quoi encore. Il aurait même préféré ce Mikeal à la place de Green. Et puis même, l'espionnage c'était pour ce gus plutôt, non ?!

Enfin, il devrait être occupé à sauter tout ce qui bouge à l'heure qu'il est. On en entendrait encore parler.

Il entendit enfin des bruits de pas, se retourna et vit son frère. Il ne pouvait pas détourner les yeux, ne pouvait pas fuir comme il le faisait habituellement. Ils allaient tous les deux devoir faire avec. La vision de cet être le répugnait déjà. Il avait pas du tout envie de le côtoyer pendant … C'était déjà trop long.

Étant sûr que son cadet avait fait ses devoirs et savait où tout deux allait, il voulait juste les téléporter vite fait bien fait directement sur place. Était-ce vraiment très professionnel de sa part ? Assurément pas. Ici ils étaient en territoire connu et ami. Évidemment qu'il fallait d'abord réfléchir à une méthode ici, et pas là bas, quand tout le monde pourrait également les espionner, les entendre et ainsi de suite.

En plus ils allaient devoir collaborer. Pire du pire.

D'autres pas se dirigeaient dans leur direction, la voie était dégagée, Redwan aperçut que ce n'était qu'un esclave. Quand il passa, il attrapa son couteau dans un mouvement vif et lui trancha la gorge. L'esclave s'effondra, sans savoir ce qu'il s'était passé. Redwan rangea son couteau comme si de rien n'était, cela lui avait fait un bien monumental. Il avait à présent l'esprit plus clair, était moins sous pression, il respirait mieux. Il enjamba le corps comme s'il n'était rien du tout, comme si il ne venait pas de prendre une vie de plus, comme si c'était un petit obstacle sur sa route.

Il avait mit du sang partout sur les murs, les esclaves allaient encore râler, sauf s'ils le voyaient pas loin. Ils savaient quelle menace il représentait. Le sang continuait de faire une flaque sur le sol.

Il s'assit à une table pas loin, pour pouvoir mettre un plan en place avant de partir.

-Tu dois savoir que l'espionnage n'est pas vraiment mon fort. Aurais-tu des idées de comment faire pour espionner les agissements de Croix une fois sur place ?

Rester strictement professionnel, ça devrait le faire, ne pas aborder la fuite, les tueries, le fait que « bouhou, père est vilain », que « mais on est des vilains », que les humains pourraient mériter mieux. Rien. Non, il s'en tiendrait à la mission. Et tuerait autant de gens que nécessaire pour ne pas avoir à passer ses nerfs sur son frère bien aimé.

_________________

Things I do :
Kill & Exterminate people

Professionnellement anthipathique

Il m'arrive quand même parfois d'être drôle
Color: red


Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de Rosenrot | Âme verte
MESSAGES : 467
DATE D'INSCRIPTION : 21/12/2010

Niveau du personnage
Point RP:
85/200  (85/200)
Point Membre:
81/200  (81/200)
Niveau: 7 - Confirmé
avatar
Green Soul
Membre de Rosenrot | Âme verte
MessageSujet: Re: Somewhere along the way, we've lost our way   Mer 8 Aoû 2018 - 15:00

Il y avait eu un blanc. Un silence mesuré et pesé qui s’étire étiré alors que les doigts encore humide de transpiration de Green se saisissaient du papier. Puis, alors que les yeux parcouraient pour la troisième fois la missive, il avait entr’ouvert ses lèvres ourlées de rancoeur et avait murmuré pour lui même :

- C’est une blague?..

Un souffle léger mais tranchant. Voilà, on en était là, son coeur s’était emballé et maintenant il est là à regarder sans lâcher du regard la feuille. La vérité, c’est qu’il a peur. Gorge sèche, coeur qui s’accélère et les mains un peu moites, subitement. Il a plus peur de son frère que du reste, il espère déjà qu’ils ne parleront pas, même pas une seconde, que rien ne sera dit. Rien du tout. Il a peur d’exploser sinon ou d’imploser s’il n’ose pas, lui casser les dents et la glotte.
Il n’a aucune chance face à Red - si, la surprise - mais son frère n’est pas comme les autres. Il ne sert à rien de lui parler, il ne sert à rien d’espérer.

Il irait.

Il ira.

Il y va.

Et il a bien les boules. Déjà, une mission avec Anja, bon, super, pas vraiment simple tout ça mais bon il n’avait rien dit « hé chef, est-ce que je peux ne pas être en mission avoir toi ? ». Le fou n’avait pas défiée sa reine, il l’avait embrassée.

Ensuite, Cyan. Le pompom, vraiment un régal et puis pas qu’une fois : une fois et demi. Parce qu’après ça il avait du lui sauver son cul, ce qui était dans un sens jouissif, dans un sens assez flippant parce que Green appréciait la tranquillité plus que le qui-vive. Une torture, à son sens.

Et maintenant Redwan. Il aurait préféré Bianco. D’un cheveu seulement, mais Bianco quand même. Tout sauf Red.
C’était Red quand même, on ne lui posait pas la question. Il se prépare donc méthodiquement, les gestes sont toujours les mêmes et il a besoin d’une routine pour se concentrer et rentrer dans la bulle qu’on lui a fourni petit. Une cage protectrice, paradoxe pas vraiment surprenant.

Quand il rencontre à nouveau Red il est renfermé au bout de lui-même, les mots ne sont pas prêts de sortir. Il espère la rapidité et l’efficacité mais son frère en a déjà décidé autrement. Pas par excès de zèle mais par trop plein de folie, de stupidité. Pour Green, Redwan n’est pas sincèrement méchant il est juste dérangé et vraiment, vraiment pas malin. Pas comme si c’était de sa faute mais il est incapable de justifier la moindre des actions de son frère, il ne le comprend pas et le place à distance. Il a besoin de s’aliéner de cette fratrie, il n’est pas comme eux. Il ne peut pas être comme eux.

L’esclave passe, l’esclave meurt. Perte inutile et logique pendable. Perte d’argent, perte de moyens logistiques. Redwan trompe sa famille et tout le monde regarde de l’autre côté parce qu’ils aiment avoir un chien fou à la maison.

L’aîné va donc s’asseoir à une table. Il sent le Soul à des kilomètres, cette façon de marcher qui pourrait à elle seule désigner la fratrie. Génétique imprimée à coups de ceinture. Chacun sa façon de faire.

-Tu dois savoir que l’espionnage n’est pas vraiment mon fort. Aurais-tu des idées de comment faire pour espionner les agissements de Croix une fois sur place ?

Alors comme ça Red n’a rien lu, ne s’est pas renseigné, n’a pas appris ? Rosenrot ne les envoie pas à l’abattoir - Green a sauvé sa peau en plantant ses crocs dans celle d’Anja. Ils ne mourront pas ce soir. De plus, c’est simplement que leur organisation commence à douter, est-ce que Croix va trahir ? Les deux factions ne se sont absolument pas mêlées et ont gardé des traits distincts, des haines et des rancoeurs que quelques missions ensemble n’ont pas effacé.

- Ouais.

Et puis c’est tout.
Il s’agit d’aller dans un nid, un endroit où il y a quelques réunions mais pas aussi bien protégé que le QG, aucun intérêt de se pointer là-bas et se faire griller. Il s’agit donc de jongler entre téléportation et lévitation pour ne pas se faire voir mais d’essayer de chopper des papiers, des mots, des choses. Peut être des gens inconnus qui n’auraient pas été déclarés à Rosenrot, n’importe quoi d’utile.
Espionnage quoi.

- Aucun contact.

Il espère que c’est clair mais n’a pas d’ordres à donner à son grand frère. Grand frère, haha. Quelle blague, dis-donc, on ne s’en lasse pas.

- Les bâtiments doivent être runés alors soit, on modifie nos visages avec une rune, soit on brise les runes déjà existantes mais on laissera des traces.

Il hausse les épaules. Red quand il était petit ne ressemblait vraiment, vraiment pas à ça, et il avait grandi pour devenir un homme de taille moyenne, plutôt fin et mignon s’il n’avait pas été déformé par son éducation. Ça avait mal tourné et il n’en avait clairement rien eu à battre que ça tourne mal, il s’était trouvé une complaisance sans fin dans ce mode de vie qui s’avérait plus simple que les autres. C’est trop simple de ne pas ressentir, c’est trop simple de tuer pour tuer, de se détacher des émotions et des douleurs.
Trop simple. Il aurait pu prétendre le contraire le contraire en public mais Green lui en voulait vraiment pour ça. D’avoir choisi la facilité. Cyan et Olive avaient fait pareil, cercle renfermé et impossible à briser. Bleu avait coulé. Silver avec coulé. Green s’était trompé de rive.

Chacun ses choix, ugh ?

- Mais pas de contact.

_________________








Dc de : Ian, Nawel, Rhyan, Lola, Josh, June.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Sorcier Noir de Rosenrot | Âme rouge
EMPLOIS/LOISIRS : Kill. Exterminate.
LOCALISATION : Nowhere
CITATION DU PERSONNAGE : Le ciel, la terre, et même moi. Le monde entier est rouge sang.

MESSAGES : 194
DATE D'INSCRIPTION : 30/04/2013

Niveau du personnage
Point RP:
26/100  (26/100)
Point Membre:
51/100  (51/100)
Niveau: 6 - Affirmé
avatar
Redwan Soul
Admin | Sorcier Noir de Rosenrot | Âme rouge
MessageSujet: Re: Somewhere along the way, we've lost our way   Mer 8 Aoû 2018 - 16:06

Red serrait les mâchoires en attendant la réponse de son frère. Frère. Il n'y avait plus que le sang qui les reliait. Et pour lui, il devait couler. Ca ne voulait rien dire les attaches du sang, pas vrai ? Mais il se contrôlerait, il tuerai juste plus d'humains qu'à l'accoutumée pour que ça aille mieux et qu'il ne s'en prenne pas à celui qui avait grandit avec lui.

Surprennamment, il n'avait rien dit quand le sang avait giclé, quand l'esclave s'était écroulé. Red n'avait pas cherché à regarder sa réaction, il ne l'avait pas fait pour exercer une torture psychologique sur lui, il n'avait pas voulu faire passer un message ou quoi que se soit. C'était un acte purement égoïste de se libérer, de se faire du bien. Certains fumaient, buvaient, couchaient à droite à gauche, lui tuait. C'était sa drogue à lui, et il avait besoin de sa dose, surtout quand il était sous pression. Mieux valait un inconnu qu'un collègue, non ?

-Ouais.

Et donc ? Cette mission, ils étaient censés la faire à deux. Il savait ce que ça voulait dire ? Aucun d'eux n'était enchanté de travailler avec l'autre mais il fallait bien faire avec. Alors autant coopérer. Red donnait du sien, il ne l'avait pas encore étriper sur place. Alors il serait enchanté si son frère pouvait être plus loquace.

-Aucun contact.

Redwan leva un sourcil. Ça pouvait avoir plusieurs sens, vu leur passé. Aucun contact... Avec Croix, ou entre eux deux ? Encore une fois, une mission en duo impliquait sûrement de pouvoir parler entre eux. Si ils glanaient tout deux les même informations parce qu'il n'y avait eu aucune communication, ça servait à rien. Autant y aller seul.

Pourquoi on l'a pas mis seul dessus ? Ou avec n'importe qui d'autre. N'importe qui. Même Silver aurait pu être mieux. Redwan avait entendu dire qu'il avait enfin arrêté de se droguer pour tout et n'importe quoi. Il était donc un peu plus fréquentable.

Même Bianco aurait été mieux. Quoi que, beaucoup plus péteux. C'est pas avec lui qu'il aurait pu déconner un peu. Enfin, ça allait pas être avec le plus jeune de ses frères non plus. L'ambiance était tendue au possible.

-Les bâtiments doivent être runés alors soit, on modifie nos visages avec une rune, soit on brise les runes déjà existantes mais on laissera des traces. 

L'invisibilité de Red serait donc un grand atout. Dommage qu'il ne pouvait pas appliquer son pouvoir à son coéquipier. Et si il était capturé par Croix, est-ce qu'il irait risquer son cul pour le sauver ? Après tout, il voulait sa mort … Cette question se poserait davantage si cela arrivait mais … Il hésitait fortement. Et Green se poserait sûrement la même question.

Est-ce qu'ils avaient vraiment envie de se sauver l'un l'autre alors qu'ils se détestaient ? Se serait mauvais pour les affaires de laisser un membre de Rosenrot dans les mains de Croix. Mais à part ça … Si Red pouvait le sauver avant qu'on puisse lui poser des questions ou avant que « oups, j'aurais pu me décaler pour que la balle ne le touche pas mais j'avais pas envie ». Et bam, accident. « Bah non, je pouvais rien faire, désolé, il était loin. Ouais, moi aussi j'ai le cœur brisé. » Le seul inconvénient est qu'il n'aurait pas le plaisir de l'achever lui même dans ce cas.

-Je m'occupe des runes.

C'était devenu un expert en runes en tout genre. Il adorait ça. En même temps, quand les pouvoirs étaient pas offensifs, il fallait bien réussir à compenser son pouvoir physique par autre chose. Il s'était alors emporté et en avait étudié plein, même des très rares qui venaient de d'autres pays qui n'étaient pas utilisées, ou très peu, en Europe.

Evidemment, si les membres de Croix n'étaient pas trop stupides, ils seraient avertis si une rune était retirée. Et ils sauraient si une rune était écrite par quelqu'un d'autre qu'eux. Mais étaient-ils aussi expert que lui ? Impossible de le savoir.

-Mais pas de contact.

Encore une fois, entre qui et qui ?

Apparemment, ils devraient se rendre dans un coin … Un peu excentré, pour pas dire paumé. Potentiellement, les murs ne seraient pas insonorisés, ils pourraient donc entendre leur conversation de l'extérieur. Mais le mieux serait quand même de rentrer. Il ne restait plus qu'à aller examiner les runes pour savoir à quoi ils avaient à faire.

Red sorti alors une carte du relief de l'endroit où allait se dérouler le gros de la mission. Le mini QG de Croix était barré d'une Croix. Il avait mis les potentielles cachettes pas loin pour qu'ils puissent se retrouver avec … Green.

-Je devrais faire un premier check up des lieux, pour voir à quel type de rune on a affaire. Il faudra aussi aller voir si ils n'ont pas mis des sentinelles dans des lieux stratégiques.

Il les montra à Green du doigt. Le QG était dans une petite cuve, dans un terrain dégagé. Plusieurs peties plateaux offraient donc une vue imprenable sur les environs et le QG. Si des sentinelles avaient été placées, elles seraient là.

Il lui laissa la place pour qu'il puisse consulter la carte lui aussi, si il le souhaitait. Savoir si il était d'accord avec sa stratégie, qu'ils puissent en parler. Il essayait d'oublier que c'était Green, son frère qu'il détestait. Il essayait de prétendre que c'était juste n'importe qui d'autre.

Mais ce petit air là... Il détourna la tête et s'alluma une cigarette.

-Je pensais nous téléporter par là.

Tout avait été indiqué sur la carte, les cachettes, les sentinelles potentielles, et la téléportation, dans un endroit plein de broussaille, ils risquaient d'être un peu piqué mais tant pis. Ils n'étaient pas loin d'une potentielle cachette et n'arrivait pas à découvert.


_________________

Things I do :
Kill & Exterminate people

Professionnellement anthipathique

Il m'arrive quand même parfois d'être drôle
Color: red


Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de Rosenrot | Âme verte
MESSAGES : 467
DATE D'INSCRIPTION : 21/12/2010

Niveau du personnage
Point RP:
85/200  (85/200)
Point Membre:
81/200  (81/200)
Niveau: 7 - Confirmé
avatar
Green Soul
Membre de Rosenrot | Âme verte
MessageSujet: Re: Somewhere along the way, we've lost our way   Mer 8 Aoû 2018 - 16:51

Green essaie d’oublier mais il n’oublie pas. Le monde s’est effondré pour lui il y a des nombreuses années maintenant mais il ne peut pas s’empêcher de trouver toujours quelque folie à discuter, pourquoi est-ce que le monde est-il toujours aussi fou ? Pourquoi est-ce que les gens ne voient rien ? Pourquoi est-ce que lui même ne bougeait pas ?

Il ne peut rien y faire, il est dans cette pièce, Redwan aussi, il ferme les yeux un quart de secondes, se concentre à nouveau. Il se ment à lui même mais il met tout de même un point d’honneur à le faire quand même. Fermer les yeux, mais mettre en plus ses mains sur ses paupières. Pour être sûrs vous voyez ?

Il sait bien qu’il n’a plus sa place aux côtés de son frère et qu’il n’a plus de chambre prévue dans son coeur; ce n’est pas grave. Il a été rayé de la famille, réintégré pour les honneurs mais rien d’autre. Peut être que les autres ne comprenaient pas : c’était sa vie à lui, ça. On l’avait mis dans une boite et plus personne n’avait envie de soulever le couvercle, il avait eu beau plaider sa cause et faire profil bas, rien n’avait changé. C’était son corps qu’on utilisait pour passer le message, son esprit, son âme. Allen avait roulé dessus et les autres prenaient le même chemin.

- Je m’occupe des runes.

Green hoche la tête, il est naze en runes de toutes façon, il veut toujours le contact des autres, l’ennemi, la chaleur d’un corps qui s’en va. Dissipé, dyslexique, les runes ne sont pour lui que quelque chose de vaguement pratique quand vraiment, on est désespéré.

Comme Redwan ?

Aucune idée.

La carte est déroulée devant eux, mais le cadet se sent en retrait, la mission tourne plus autour de son frère qu’autour de tout le reste. Rien à foutre de Croix, des Cross, rien à foutre de Rosenrot, il est bien trop douloureusement conscient de ce qui se déroule à ses côtés et ça le gêne.
Il a accepté de tout perdre pour un nom, il a tout perdu pour un autre. Soul sans âme, comme c’est marrant.

-Je devrais faire un premier check up des lieux, pour voir à quel type de rune on a affaire. Il faudra aussi aller voir si ils n’ont pas mis des sentinelles dans des lieux stratégiques.

Il a raison, c’est organisé et ça convient au brun qui hoche la tête en regardant la carte. Rien de bien compliqué.

- Je m’occupe des sentinelles.

Peut être que le jeune homme qu’il était quelques années auparavant aurait tenté de les immobiliser, aurait évité l’affrontement et la mort, mais Green a changé. On l’a modelé dans un mauvais miroir et il sait qu’il viendra du dessus, que les hommes lèvent rarement le tête pour regarder dans le ciel et qu’il sera là à léviter, qu’ils seront morts sans comprendre exactement pourquoi.

Il finit d’étudier la carte. Il ne faut pas avoir de trace trop évidente des massacres, ne pas laisser de lame. Que font les Souls ? Un travail propre. Sauf Red.
Enfin.
Green ne pouvait pas savoir comment Red travaillait, il avait entendu des choses mais des milliards de choses circulaient dans les couloirs et elles n’étaient pas toutes vraies.
Sauf les cadavres chauds que Redwan laisse.

-Je pensais nous téléporter par là.

Il souffle, confiant - confiant ?

- Okay, c’est parti alors.

On pourrait presque croire qu’ils sont normaux ces deux là, dis donc ! Il faut tout de même encore que Red attrape Green pour le téléporter, c’est à dire un plus grand contact physique qu’environ ces vingt dernières années, et c’est dire.

Long time no see.

- Après les sentinelles je te rejoins ici - il montre sur la carte un point excentré à gauche mais proche d’un second bâtiment qui ressemble plus à une remise qu’à autre chose - et après on voit.

Red n’est pas les autres, ce n’est pas l’exubérant mais dépendant Olive, ce n’est pas non plus Bleu qui.. Oh, Bleu. Il pince ses lèvres pour chasser la pensée dans son ventre. Peut être que Red l’a vue, si quelqu’un a besoin des autres c’est bien elle - Green était sévèrement pareil mais peut être que sur le chemin, ouais peut être que sur le chemin ils avaient tous perdu quelque chose ou quelqu’un.

_________________








Dc de : Ian, Nawel, Rhyan, Lola, Josh, June.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Sorcier Noir de Rosenrot | Âme rouge
EMPLOIS/LOISIRS : Kill. Exterminate.
LOCALISATION : Nowhere
CITATION DU PERSONNAGE : Le ciel, la terre, et même moi. Le monde entier est rouge sang.

MESSAGES : 194
DATE D'INSCRIPTION : 30/04/2013

Niveau du personnage
Point RP:
26/100  (26/100)
Point Membre:
51/100  (51/100)
Niveau: 6 - Affirmé
avatar
Redwan Soul
Admin | Sorcier Noir de Rosenrot | Âme rouge
MessageSujet: Re: Somewhere along the way, we've lost our way   Mer 8 Aoû 2018 - 18:41

Green n'approchait pas de la carte. Redwan commençait à sentir la pression remonter. Comment pouvaient-ils travailler ensemble si l'autre ne regardait pas ce qu'il lui proposait ? Tout ceci s'annonçait déjà mal.

Bouge ton cul putain Green.

Il ne pouvait décemment pas tuer tous les esclaves présents ici. Enfin si, bien sûr qu'il le pouvait, c'était parfaitement dans ses moyens, mais il risquait de se faire taper les doigts. De la part de l'organisation en soit, ça ne lui faisait pas père. Non, ses parents lui faisaient un peu plus peur. Et se serait eux qui devraient en payer réparer les pots cassés. Et s'il pouvait s'éviter la cave à son âge, se serait pas mal. Allen n'aurait aucun remord d'utiliser son don sur lui et de le condamner pendant plusieurs jours. Il pouvait toujours esquiver le manoir familial le temps que ça se tasse. Mais père n'était pas du genre à oublier quoi que se soit. Il valait mieux faire face à la sentence de suite, sinon elle s'alourdissait de jour en jour. Comme les intérêts à la banque.

-Je m’occupe des sentinelles.

Bien, c'est ce qu'il voulait entendre. Histoire qu'il ne fasse pas tout le boulot tout seul. Quand même, se serait dommage. N'est-ce pas ? Evidemment que Green aurait une utilité dans cette mission, et que ce n'était pas juste prendre les soldats qui sont disponibles... Pas vrai ? Ils ont quand même un peu de jugeote. Oui, faisons confiance à Anja et ses conseillers.

Qui était Redwan pour parler de réflexion de toutes manières ? Lui on lui disait de tuer, il tuait. De torturer, il torturait. Il était bon à ça, pour ne pas dire bon qu'à ça. Évidemment qu'il avait étudier et qu'il connaissait plein de choses, mais c'était moins drôle de mettre son intellect à profit que de juste laisser son corps aller et se déchaîner contre un être en charpie qui hurle à la mort qu'on l'achève. Un petit être qu'on bourre de runes qui le garde éveillé, qui ralentit l'hémorragie et tout ce que vous voulez, toutes les runes faites normalement pour soigner quelqu'un. Rajoutez à cela une drogue qui met les nerfs à vifs et qui extrapolent toutes les sensations, le moindre petit vent, le moindre petit souffle fait office de milliers de lames qui vous tranchent à vif. Vous avez là le cocktail parfait pour écorcher, étriper, saigner quelqu'un pendant de longues heures, sans qu'il décède, obligé d'endurer cette longue souffrance à laquelle il se serait, en temps normal, évanoui. Il a même réussi à trouver des runes qui empêchent le cerveau de se mettre en mode off. Vous savez, le mode qui arrive lors d'un trauma, la cerveau qui attend juste que ça passe, sans plus du tout réagir. Le cerveau qui veut juste s'échapper, qui veut juste oublier ce qui se passe.

S'il était lecteur de rêve comme son frère, il s'immiscerait même dans les rêves de ses victimes. Certaines doivent vivre, certaines sont parfois même relâchées, oh qu'il aimerait pouvoir revenir chez elle en pleine nuit, pour que ses victimes ne l'oublient jamais.

Il avait assez confiance en son frère. Pas en tant que membre de sa famille, il faisait bien plus confiance à Bleu, en tant que soldat de Rosenrot, il savait qu'il pouvait compter sur lui pour faire son boulot, n'est-ce pas ? Oui, sinon jamais il n'aurait pu revenir dans rangs. Il ferait donc ce qu'il avait à faire pour que la mission s'accomplisse parfaitement. Pour qu'ils puissent triompher sur Croix. Pour ne pas se faire vulgairement trahir par ces misérables en qui il n'avait aucune confiance. Oui, il ferait en sorte qu'ils rentrent tout deux en vie. Green aussi devait tenir à la vie. Sinon, il ne serait déjà plus là.

Mais qu'est-ce qui aurait été mieux ? Qu'il soit mort ou que le zombie qu'il était soit là ? Et mort, quand ? Pendant la trahison ? Avant ? En revenant ? Comment faisait-il pour s'en sortir alors que tout ce qu'il avait toujours connu, ou presque, lui avait tourné le dos ? Red s'en fichait pas mal, il voulait juste être débarrassé de lui au plus vite. Et pour ça, il fallait achever cette mission, vite fait, bien fait. Pour ça, il fallait que Green y mette du sien.

Il le faisait, il regardait avec plus d'attention la carte pendant que la clope de Red grillait entre ses lèvres, provoquant un nuage malodorant dans cette pièce non aérée. Le rouge ne devrait pas avoir de problème en activant son invisibilité dès le début, en faisant gaffe à ses pas et pour aller jusqu'au repère de Croix. Il ne devrait croiser personne, et quand bien même, il ne pourrait pas se faire repérer. Et heureusement. Une fois que Redwan commence, il a du mal à s'arrêter.

Mais c'était une mission d'espionnage, personne ne devait même savoir qu'ils étaient venus. Ils devraient repartir comme si de rien n'était. Donc Red devrait se contrôler et ne pas laisser une piste sanglante derrière lui...

Aucun contact, avait dit Green. Il n'avait pas tord.

-Okay, c’est parti alors. 

Il fallait encore aller sur les lieux. Et prendre son collègue avec lui. Oui, ce n'était qu'un collègue, rien de plus. Collègue. Ce n'était pas Green le traître, celui qui s'était désolidarisé de la famille, celui qui les avait fait imploser, celui qui leur avait tourné le dos, celui qui était revenu quand finalement, il n'avait plus rien dehors. Et bien devine quoi. T'as plus rien ici non plus.

-Après les sentinelles je te rejoins ici, et après on voit. 

Redwan hocha la tête. Il traça une rune d'invisibilité sur la carte, la même qu'il avait sur ses vêtements, et la rangea dans sa poche intérieure de veste, là où elle ne risquait pas de tomber. Il avait un peu amélioré la rune. Si il était pris ou quoi, il pouvait l'activer sans devenir lui même invisible, et elle pourrait le demeurer longtemps. Comme ça, si on le capturait, ils ne pourraient pas savoir où se cacherait Green.

Il serra la mâchoire en pensant qu'il faisait ça pour protéger le cul de cet enfoiré. Collègue. Ce n'était qu'un collègue. Il était normal de protéger les collègues. Et de ne pas faire échouer la mission.

Il ravala la nausée montante, posa sa main sur l'épaule de Green, et ils partirent.

Comme prévu, ils échouèrent dans les buissons. Les plateaux étaient visibles à la lisière des buissons, ils étaient bien arrivés assez en retrait par rapport aux possibles sentinelles que Redwan avait noté.

Il serra à nouveau les mâchoires, il avait lâché son frère au moment où ils avaient touché le sol de la forêt. Il aurait voulu dire quelque chose mais il ne voulait pas attirer l'attention. Et il ne voulait pas lui parler. Ça aurait été quelqu'un d'autre, peut être.

Il fit quand même un signe de tête vers Green avant de se rendre invisible. Il se téléporta à nouveau, un peu plus près du QG, pour voir si ils n'avait pas mis quelques runes détectrices. Il se téléporta comme ça, toujours plus proche du QG, en lui tournant autour pour observer les différents angles.

A une dizaine de mètres de la maisonnette, la première rune fut aperçue. C'était bien une rune de détection mais qui fonctionnait comme une ligne et pas comme une surface. Il aurait très bien pu se téléporter à l'intérieur sans soucis. Sauf si une autre rune était ailleurs. Elle était uniquement écrite sur la pierre. Red prit un caillou à côté et ajouta un minuscule trait qui la rendait inutile, quelque chose qu'on ne voyait pas de loin. Restait à savoir si l'utilisateur avait lié la rune à lui même. Il utilisa alors un ensemble de rune sur sa paume et la posa sur la pierre. Après quelques manipulations précises, il saurait dorénavant si quelqu'un d'autre venait modifier la rune.

Il se téléporta ailleurs, et c'est comme si il n'avait toucher à rien. Il ne détecta aucune autre rune du style et pu s'approcher jusqu'à la bâtisse elle même. Il inspecta alors la porte, les murs et les fenêtres. Il s'attendait à ce qu'il vit. Encore de la détection, des alarmes, ce genre de choses. Il tenta de modifier celles de la porte principale comme il l'avait fait sur le rocher. Il pourrait potentiellement entrer dans le bâtiment sans se faire repérer si la porte restait ouverte. Il pourrait repérer les lieux et ensuite se téléporter à l'intérieur avec Green. Ou Green dehors, il n'avait vu aucune rune leur empêchant d'écouter de l'extérieur. Tant mieux.

La porte s'ouvrit, il eu un coup de sang, resta silencieux, et décida de rentrer. La porte était bruyante, grinçait sur ses gonds, le bois craquait. Sous ses pieds, le sol craquait également, il ne pourrait pas rester bien longtemps. Il fit un rapide tour des quelques portes qu'il voyait, se téléportant à chaque fois. Les rares personnes qu'il vit était des esclaves qui faisaient à manger.

Commençant à être fatigué, il se téléporta directement au rendez-vous fixé par Green. Aussitôt arrivé, son invisibilité n'était plus. Il s'assit par terre, un peu pantelant et reprenait sa respiration tranquillement. Il entendit un cours d'eau passer et alla se rafraîchir un peu et boire.

Green non plus ne ferait pas de bruit en rentrant. Il était peut être déjà arriver, vadrouillant dans les sous bois. Mais il devait attendre en silence, il fallait bien que toutes les sentinelles, si il y en avait, soit éliminées, pour qu'ils puissent se permettre de faire de bruit, et même de wouhou, parler.

_________________

Things I do :
Kill & Exterminate people

Professionnellement anthipathique

Il m'arrive quand même parfois d'être drôle
Color: red


Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de Rosenrot | Âme verte
MESSAGES : 467
DATE D'INSCRIPTION : 21/12/2010

Niveau du personnage
Point RP:
85/200  (85/200)
Point Membre:
81/200  (81/200)
Niveau: 7 - Confirmé
avatar
Green Soul
Membre de Rosenrot | Âme verte
MessageSujet: Re: Somewhere along the way, we've lost our way   Jeu 9 Aoû 2018 - 11:12

Redwan fait oui de la tête, range la carte. Son cadet est bien content de ne pas être empathe, il aurait à subir les intérieurs et les recoins les plus sales de ce gars, ce type inconnu et luisant de sang. Un phare dans la nuit ; n’approchez-pas il mord avec avoir montré son ventre. Contradiction ou subterfuge ?

Il le hait.

Les vaguelettes reviennent petit à petit, il peut pas le sentir c’est tout, il est trop instable pour y instaurer quoi que ce soit dedans. Mauvais paris. Il n’a pas renoué les liens avec Olive non plus qui est trop, tout le temps, épuisant et agaçant comme une mouche qui tourne autour de vous.
Mais qu’est-ce que ça lui fait de la peine de penser ça, au fond.

Ils se téléportent, et l’autre lui lâche le bras avec tellement d’effort. Réellement, il met de l’énergie, un point d’honneur à montrer à quel point ce contact a été désagréable. Pas besoin de forcer, ça n’a été une partie de plaisir pour personne. Il lui fait un signe et disparaît. Le jeune Green était terriblement jaloux de ce pouvoir, il aurait voulu lui aussi disparaître à tout jamais, s’entraîner des heures et des heures et des heures encore pour ne plus jamais être vu, par personne.

Green s’éleva de quelques centimètres du sol tout d’abord et commença à se diriger vers les sentinelles. Il se grava une rune à la lame à même l’avant-bras pour être indétectable des potentielles runes qui pourraient gâcher sa progression. Il grince des dents au pincement de la lame qui fouille sa peau. Il prend beaucoup plus d’hauteur mais reste au milieu des branches et autres pour avancer plus vite mais discrètement. Ça lui coûte un peu et il redescend vite - la mission risque d’être longue.

Il n’est plus vraiment humain, il est logique et précision, il écrit une histoire de lame et de sang, propre et efficace. Il trace des lignes de feu alors que les râles poussés forment un chant macabre mais terriblement répétitif, carillon qui crie : tu meurs, tu meurs, tu meurs.

Everybody got a name
Everybody got a number.

7.
Sentinelles.
7.
Cadavres.

Green hésite un peu, il voudrait y mettre le feu mais il n’est pas certain du résultat. Personne ne croira à cette diversion et si certains iront voir les cadavres carbonisés, les autres sauront qu’il y a eu un massacre.
Il positionne les cadavres avec soin, assis contre des arbres, presque encore vivants. Il ne regarde pas les visages, il veut oublier ces instants à peine entamés. Hors de question de s’user sur des questions inutiles. Les gens vivent et meurent et ça ne change rien à rien. Chloé est morte et la terre a continué de tourner.

Green prend quelques secondes pour laisser ses pieds toucher le sol, souffle et s’essuie le front où un peu de sueur a perlé. Il fait chaud, aussi, genre vraiment chaud.
Il reprend quelques centimètres du sol et part vers le point de rendez-vous. Il a fait son travail, il espère que l’autre en a fait de même. Le brun arrive sans aucun bruit, le visage fermé mais les yeux grands ouverts. Redwan a lui aussi pris des couleurs.

- Et maintenant ?

Il ne demande pas si l’autre a réussi, il ne peut que se remettre à ce qu’il sait, ce qu’il a connu de son frère : bien sûr qu’il a réussi. Ils sont broyés de l’intérieur mais ils savent tuer, ils savent travailler, ils sont utiles et bien organisés. Ça ne sert à rien de douter de ça.

- Je pense pas qu’on ait beaucoup de temps devant nous. Trente minutes maximum. Je prends l’étage.

Parce qu’il y a peut être un bureau, peut être personne pour le surveiller. Il ne sait pas exactement ce qu’il cherche mais il est prêt à prendre des photos et jouer des coudes au pire pour avoir des informations. Même si bien sûr, il espère ne pas avoir besoin de contacts.

- Si ça pète, t’as assez d’énergie pour nous ramener ?

Si la réponse est non, Green a intérêt à en garder sous le pied pour pouvoir les faire léviter tous les deux à l’infini, jusqu’à la lune même pour pas se faire miner et surtout, surtout éviter de devoir se justifier face à Dorian. Tout le monde préfère éviter Dorian, tout le monde le souhaite mort. Il pense avoir des sujets aveuglément loyaux mais il n’a rien, royaume de colère et de souffrances, de peur et de maladies. C’est tout ce qu’il a.

C’est tout ce qu’ils ont tous.

_________________








Dc de : Ian, Nawel, Rhyan, Lola, Josh, June.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Sorcier Noir de Rosenrot | Âme rouge
EMPLOIS/LOISIRS : Kill. Exterminate.
LOCALISATION : Nowhere
CITATION DU PERSONNAGE : Le ciel, la terre, et même moi. Le monde entier est rouge sang.

MESSAGES : 194
DATE D'INSCRIPTION : 30/04/2013

Niveau du personnage
Point RP:
26/100  (26/100)
Point Membre:
51/100  (51/100)
Niveau: 6 - Affirmé
avatar
Redwan Soul
Admin | Sorcier Noir de Rosenrot | Âme rouge
MessageSujet: Re: Somewhere along the way, we've lost our way   Mar 14 Aoû 2018 - 20:32

L'eau du ruisseau avait calmé Redwan et le rassénérait. Il essayait de reprendre un peu des forces. Il revient vers le cabanon et Green lévite devant lui. Il détecte les petites taches de sang sur ses manches et une jalousie immense s'empart de lui. Evidemment que ça aurait été mauvais que se soit lui qui soit en charge de tuer les sentinelles, étant donné que ... Il en serait toujours à la première victime et les cris auraient déjà ramenés tous les autres. Green avait fait du travail extrêmement propre, il devait le reconnaître. Il n'avait quasiment pas de tâches sur lui après tout.

Red aurait pu être encore plus proche. En réalité il détestait se tacher. Voir ce côté négligé chez son frère le rebutait un peu. Mais il était toujours trop pris par sa passion et s’excitait, trop, tout le temps. Il finissait toujours recouvert de sang de la tête au pied.

Il détestait ça.

- Et maintenant ?


Maintenant que le ménage était fait, ils pouvaient y aller. Il avait mis une rune pour savoir si des personnes arrivaient. Il le saurait, normalement, si des gens seraient dans le QG pendant qu’ils attendaient.

Normalement.

- Je pense pas qu’on ait beaucoup de temps devant nous. Trente minutes maximum. Je prends l’étage.


-Apparemment j’ai pas mon mot à dire.


Ça l’arrangeait, au final. C’était plus cohérent que le rouge reste en bas. Il saurait vite si quelqu’un arrivait, les nouveaux venus ne le verrait pas. Et il pourrait récupérer son frère rapidement. Stratégiquement, c’était le bon choix à faire.

L’eau ne l’avait pas aidé à reprendre des forces et le fait que Green le presse n’arrangeait pas les choses. Il sortit une barre de céréales de sa poche et commença à la manger sereinement. Les sucres rapides ne feraient pas effet bien longtemps mais il n’avait que ça pour le moment. Il ferait avec.

Et Green... se d’emmerderait. Il en avait qu’une de toutes façons. Est-ce que si il en avait eu une deuxième il lui aurait filé ? Bonne question. Il essayait tant bien que mal, réellement, il luttait pour prétendre que c’était un simple collègue comme un autre, un collègue qu’il aurait aidé pour leur survie et le succès de la mission. Mais ça restait son traître de frère. Et ça. Ça. Ça surpassait tout le reste.

Se serait si facile de le tuer, là, maintenant. Il avait juste à lancer son couteau. Sur le coup de la surprise, il pourrait l’avoir directement.

La mission d’abord. D’abord la mission

Il serrait les poings. Ne pas tuer son frère. Ne. Pas. Tuer. Son. Frère.

Traître.

- Si ça pète, t’as assez d’énergie pour nous ramener ?

-Pas jusqu’au QG. Plus loin qu’ici, oui, hors de portée, mais pas hyper loin. Si ça tourne mal on devra aller se cacher ou finir à pieds. Mais on sera loin d’eux et innateignable quand même.


Mieux que rien quoi. Sauf qu’ils ne donneraient pas les papiers de suite.

Il se releva, de rapprocha une nouvelle fois de son frère, toujours si peu à l’aise. Il ferma son visage, mis sa main sur l’épaule et les téléporta sur le seuil du bâtiment. Il écrit rapidement une rune sur la porte, l’activa pour savoir si il y avait des gens à l’intérieur.

-Vide.

Il effaça la rune et entra. Il se rendit à nouveau invisible, et posa une rune par terre, derrière la porte, pour savoir si d’autres personnes passeraient le seuil.

Il alla explorer. Il tomba sur une cuisine où il remplit un peu ses poches de nourriture sèche, rapide à manger et qui restaure rapidement de l’énergie au cas où ça se gâterait.

Il parcourut les autres salles, prit des photos, vola des documents qu’il mît avec la carte dans sa poche intérieure de veste. Il avait presque finit quand il entendit un bruit.

Il entendait les pas, il entendait la porte, mais sa rune ne s’était pas déclenché. Il l’avait pourtant bien tracé.

Merde.

Il se téléporta à l’étage et chercha son frère. Introuvable. Il désactiva son invisibilité et chuchota :

-Putain Green t’es où ?! Ils sont là !

Fils d’enculé.

Son cœur battait à cent à l’heure. Il n’avait pas peur de se battre, loin de là, il avait plutôt hâte de faire couler le sang. Mais le but était le « pas de contact », pour la réussite de la mission. Il ne fallait pas que Croix sache qu’ils avaient mis les pieds ici.

Il trouva enfin le vert, toujours en train de fouiller.

-Putain Green !

Au moment où il s’approchait de lui, il entendit des pas derrière lui. Même si il se rendait invisible, il verrait toujours son frère.

Tuer ou fuir ?

Tuer. Ils ne sauront pas si c’était Orpheo ou Rosenrot. Tuer.

Au moment où le sorcier de Croix s’apprêtait à crier aux intrus, le couteau lancé par Red s’enfonça dans son crâne. Il se téléporta juste derrière lui pour amortir la chute, récupéra son couteau, couru vers Green, l’empoigna avec violence et pouf.

Loin du QG. Mais pas encore saufs à la maison.

Il lui envoya un coup de poing dans la mâchoire. Dieu que ça faisait du bien.

-T’écoutes pas les bruits autour de toi putain ?!


Sérieusement. Ils auraient pu s’en tirer tranquillement. Auraient pu.

_________________

Things I do :
Kill & Exterminate people

Professionnellement anthipathique

Il m'arrive quand même parfois d'être drôle
Color: red


Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de Rosenrot | Âme verte
MESSAGES : 467
DATE D'INSCRIPTION : 21/12/2010

Niveau du personnage
Point RP:
85/200  (85/200)
Point Membre:
81/200  (81/200)
Niveau: 7 - Confirmé
avatar
Green Soul
Membre de Rosenrot | Âme verte
MessageSujet: Re: Somewhere along the way, we've lost our way   Jeu 16 Aoû 2018 - 16:30


We've lost our way
Classic together like egyptian gold
Vous savez ce qui agace Green, la plupart du temps ? C’est quand Redwan, ce cher petit rouge en costume de gentleman, répons ce genre de choses :

-Apparemment j’ai pas mon mot à dire.

Alors, cher Redwan, si t’as pas ton mot à dire autant fermer ta gueule. Green déglutit et ne dit rien parce qu’il ne maîtrise que trop bien l’art de la boucler. De la boucler vraiment et définitivement, si bien qu’Anja râle un peu. Mais Anja est responsable de ça. Tout le monde l’est.

-Pas jusqu’au QG. Plus loin qu’ici, oui, hors de portée, mais pas hyper loin.

Tant de mots pour dire si peu, ça sidère le cadet qui comprend même bien vite qu’il n’a toujours pas fini de causer.
Mission papoti papota en fait, c’est ça ?

- Si ça tourne mal on devra aller se cacher ou finir à pieds. Mais on sera loin d’eux et innateignable quand même.

Est-ce que ça vaut vraiment le coup de préciser qu’il a répété trois fois la même chose ? « Plus loin » « hors de portée » « inateignable » c’est un petit peu la même chose non ?
Comme quoi, le cerveau de la bande c’est pas l’aîné hein, ahah, visiblement certains frères se partagent un cerveau commun. Enfin, ça dépend pour quoi.

Est-ce que Redwan tire son coup des fois ? Non parce que Green a eu la reine, qui, sans vantardise mâle et déplacée, et plutôt pas mal du tout du tout. Mais les autres ? Silver fricote - et a toujours fricoté - avec des filles un peu spéciale. Y’avait même une esclave a un moment donné. Bianco, ahahaha, Bianco. Mais il le maîtrise, il est chiant comme la pluie et pas beau. Les jumeaux pourraient. Mais sûrement pas, les gars sont une entité de suffisance et de relouerie. Puis directement t’annonce le plan à trois quoi, que ferait Olivette sans Cyanou ?

Bleu tire son coup.

Ah ouais ça, pas, de, doute.

Mais Redwan du coup ?

Bref, ce dernier sort d’ailleurs Green de ses pensées-distractions en l’attrapant et BAM, téléportation. Il écrit une rune, et tout ça, dit :

- Vide.

Et rentre dans la maison.
Green ne se fait pas prier et monte les escaliers en lévitant, à l’aise tel inspecteur gadget en pleine mission.

Green-la-chance s’introduit donc dans une pièce, au hasard total - mais faudrait pas l’avouer devant les supérieurs. Même s’il est en phase de devenir son propre chef. Et immédiatement, il tombe sur des papiers. Ils ressemblent à des factures d’eau et d’électricité mais ont malheureusement été runés avec le cul. C’est vraiment le cas de le dire, le brun se coupe la main et à la première goutte de sang les runes sautent et des photographies d’Anja apparaissent.

Puis de Bleu.

Puis de lui-même.

Il déglutit et étale son sang un peu partout et il trouve non seulement des photos mais des dates, des lieux, des points d’interrogation. Rien ne forme un tout mais il prend les papiers avec avidité, il veut comprendre et protéger.

D’abord Bleu ou d’abord Anja ?

Qui pose la question ?

Et là, subitement c’est l’agression la plus totale, y’a du fracas, y’a du bruit, y’a des petites sonorités de souffrance par-ci et par là, y’a un bras qui attrape Greeni tout ébourrifé et téléportation. Mais ça ne finit pas là. Non, messieurs et mesdames.

Le mec le frappe.

Bon en soit, il est habitué. Donc il pourrait ne pas être offusqué parce que Red frappant Green ouh là là, qu’est-ce bah dis donc on est étonnés.

Le truc c’est qu’il a lâche les feuilles qui s’éparpillent et volettent tout autour.

Le truc aussi c’est qu’il ouvre encore sa gueule.

-T’écoutes pas les bruits autour de toi putain ?!

Green a l’impression pendant quelques secondes que son corps va se déchirer et que le puma va sortir à nouveau en lui broyant les os mais non, il attrape Red par le t-shirt et lui met un énorme coup de tête.

En espérant lui casser le nez.

- J’ai plus dix ans Redwan,

Sous entendu, je suis plus grand que toi, plus large que toi.
Il se pince l’arrête du nez après avoir fait un pas en arrière. Il espère vraiment lui avoir cassé le nez. Genre d’un coup sec, genre presque Green aurait adoré qu’il soit humain pour qu’il garde un nez déformé pour toujours et à jamais. Mais qu’le grand frère s’bile pas, ça n’arrivera pas.

- Tu permets, siffle Green les lèvres pincées en commençant à ramasser les photographies.

Il n’a pas pu ramasser les papiers qui comportaient une trace écrite et donc il devra se contenter de ça, petits clichés débiles et inutiles.

- Ça sera extrêmement utile à Rosenrot qu’on ne ramène que des photos. C’est cool.

Bitter bitter l’âme verte, mais que peut-il dire ? Il est frustré, il a envie d’enfoncer le rouge avec une violence finalement lâchée, totalement libre et déchaînée.
Mais il ne peut pas.

Pas encore.
code by bat'phanie

_________________








Dc de : Ian, Nawel, Rhyan, Lola, Josh, June.





Dernière édition par Green Soul le Jeu 16 Aoû 2018 - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Sorcier Noir de Rosenrot | Âme rouge
EMPLOIS/LOISIRS : Kill. Exterminate.
LOCALISATION : Nowhere
CITATION DU PERSONNAGE : Le ciel, la terre, et même moi. Le monde entier est rouge sang.

MESSAGES : 194
DATE D'INSCRIPTION : 30/04/2013

Niveau du personnage
Point RP:
26/100  (26/100)
Point Membre:
51/100  (51/100)
Niveau: 6 - Affirmé
avatar
Redwan Soul
Admin | Sorcier Noir de Rosenrot | Âme rouge
MessageSujet: Re: Somewhere along the way, we've lost our way   Jeu 16 Aoû 2018 - 17:51

Green le mort, Green l’amorphe, Green le traître a un éclat de violence qui passe sur son visage. Ni une ni deux, il a attrapé Redwan par son tee shirt, et son front vient percuter son nez. Le rouge n’a pas eu le temps de faire la moindre esquisse de mouvements. Rien, il ne s’attendait pas à ça.

Son frère avait bien changé depuis qu’il était revenu d’entre les morts. Il était un peu plus vif, plus d’énergie. Et vu qu’il ne l’avait pas côtoyé depuis avant la séparation, il n’avait évidemment pas vu le changement de son frère. Il était resté à l’état de cadavre pour lui. Juste une coquille vide qui arrivait uniquement à se mouvoir mais sans rien de plus, sans rien qui ne l’animait, profondément.

Redwan se tint alors le nez ensanglanté, il était en train de se tacher. Putain. Avec son propre sang, alors qu’il ne faisait rien. Hérésie. Il fit deux pas en arrière. Ça lui avait fait mal, bougre de couillon. Il avait juste voulu remettre les idées de Green en place. Pas l’attaquer gratuitement.

Sinon il l’aurait déjà fait depuis si longtemps. Même si, il fallait l’avouer, c’était un coup qu’il avait porté pour plein de choses. Plein. Trop.

C’est pas lui qui avait vu Bleu après que son frere soit parti. Le frère dont elle était le plus proche. C’est pas lui qui avait essayé vainement de la réconforter quand elle allait mal. C’est pas lui qui avait du essayer de la reconstruire après qu’elle ai pensé que son frere l’ai abandonné.

Comment on abandonne une famille avec qui on a grandit et avec qui on s’entend bien ?!

Il ne comprenait pas les sentiments qui l’envahissait. Il n’avait pas réfléchi comme ça depuis des années.

Certes, il y avait des dissensions au sein de la fratrie, Bianco absorbé par le pouvoir qui les délaissait petit à petit, Cyan et Olive, toujours eux deux contre tous. Et lui, lui qui avait découvert la voie du sang.

Mais Green, c’était la goutte d’eau qui avait fait débordé le vase. Qui avait tout fait implosé. Ils auraient très bien pu s’en sortir sans ça, tous les sept, encore soudé. Imaginez un peu, l’escadron le plus uni et le plus fort de Rosenrot. Ils auraient fait des ravage à eux sept.

Oui il lui en voulait. Énormément. Même le fait qu’il n’aime pas tuer, Redwan pouvait passer outre, il le faisait pour Bleu. Il aurait tué pour eux. C’était son petit frère for God sake.

Mais voilà, leur relation s’était brisée, en plein de petits morceaux. La rancoeur qu’il avait était peut être trop forte pour les recoller.

- Tu permets

Il commença à ramasser les papiers qui trainaient par terre. Des photos. Il vit Anja. Il vit Green. Et puis Bleu. Son sang ne fit qu’un tour. Que foutait une photo de Bleu dans les papiers de Croix putain ?

Putain.

Ça devait pas se passer comme ça.

- Ça sera extrêmement utile à Rosenrot qu’on ne ramène que des photos. C’est cool.

Il serra les dents, ramassa quelques photos qui trainaient encore un peu. Les trois étaient suivis, évidemment. Les photos présentaient des angles cachés. Une filature, mais pourquoi ? Anja, encore, ça se comprenait. Mais Green et Bleu ?

Putain.

Il les donna à Green.

-Ils étaient là. Il fallait se barrer et vite. On peut encore y retourner, maintenant, c’est pas encore trop tard.

Une excuse flottait dans sa tête. Mais il était bien incapable de la prononcer. S’excuser devant Green ? Et puis quoi encore. Mais évidemment qu’il fallait en savoir plus. Évidemment.

Même lui, il était prêt à y aller seul s’il le fallait. Il s’assit, se pinçait le nez qui commençait à coaguler.

Il fallait protéger Bleu. Hors de question qu’il perde quelqu’un d’autre. Il avait déjà perdu tous les autres. Personne ne comprenait la façon dont il vivait sa vie, personne ne l’appréciait, personne ne voulait de lui. Uniquement Bleu, uniquement elle daignait encore lui adresser la parole.

Il fallait protéger la princesse.

Après tout, comme quand ils étaient petit, ils feraient tout pour la princesse.

Il sortit de la nourriture qu’il avait piqué à Croix, en lança à son frère en lui ordonnant de reprendre des forces.

Ils y retourneraient.

_________________

Things I do :
Kill & Exterminate people

Professionnellement anthipathique

Il m'arrive quand même parfois d'être drôle
Color: red


Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de Rosenrot | Âme verte
MESSAGES : 467
DATE D'INSCRIPTION : 21/12/2010

Niveau du personnage
Point RP:
85/200  (85/200)
Point Membre:
81/200  (81/200)
Niveau: 7 - Confirmé
avatar
Green Soul
Membre de Rosenrot | Âme verte
MessageSujet: Re: Somewhere along the way, we've lost our way   Jeu 16 Aoû 2018 - 18:15


We've lost our way
Classic together like egyptian gold
Redwan ne dit rien, il se laisse frapper sans réagir, Soul en puissance pas vraiment dérangé par la douleur qui s’insinue dans son crâne. Green a à nouveau envie de péter un câble, comme avec Cyan. Tiens donc, quand on prend le temps d’un peu lui causer au frère, on le déteste moins ? Tiens tiens tiens. Incroyable, quand on le frappe, il réplique ! Aurait-il cessé d’être une punching ball ? Peut être que si Green avait été élevé avec cette rage en lui il aurait pu immédiatement devenir le monstre qu’il est. Dommage, il n’a pas su attraper le train en route, il est resté derrière et s’est lassé de courir un wagon dans lequel personne ne lui tendait la main, si ce n’est Bleu et ses petits bras, Bleu et sa maigreur, Bleu et ses maux.

Elle n’avait pas réussi, il avait baissé les bras.
On l’avait collé de force dans la locomotive et bientôt il serait Roi, Roi de pacotille avec une couronne en carton et un sang de fou. Une bonne ambiance en somme, dans la cours de Rosenrot. Ça allait encore faire des étincelles et, si certains adoraient ça - les sous fifres de Croix - d’autres allaient râler. Comme Dorian, pour ne citer personne.

Bref, l’important c’est que Redwan ne réplique pas et Green se rengorge. Que ça soit par logique, esprit fraternel, pression venue d’en haut ou fatigue, il n’a, pas, répliqué. Il aurait pu essayer de l’abattre mais il a jugé que ça ne valait pas le coup. Par peur ?
Le brun se mord l’intérieur de la joue. Il jubile un peu, c’est vrai.

-Ils étaient là. Il fallait se barrer et vite. On peut encore y retourner, maintenant, c’est pas encore trop tard.

Green soupire et secoue la tête, les mains tremblantes sur les photocopies. Bien sûr que non, il n’y retourne pas. Et pas seulement parce qu’il pourra d’or et déjà accuser son frère pour avoir fait de la merde - ou pas d’ailleurs, il en sait rien après tout le verdâtre - mais bien parce que ça serait suicidaire. Il n’a pas envie de mourir et, aussi étonnant que ça puisse paraître, n’a pas envie que Redwan décède.

Enfin si, mais de sa main, au moins, pardis !

Il prend la nourriture et mâchonne en fronçant le nez. On est habitué à une vie de palais ou on l’est pas, ugh.

- Non.

Le mot claque sèchement.

- Déjà, on est à au moins une vingtaine de minutes de marche de l’endroit. Le temps qu’on arrive ils seront en alerte maximale, auront trouvé les sentinelles décédées, auront décrété que plus rien n’est sûr. Peut être même que le temps qu’on arrive ils auront fait brûler l’endroit et auront posé des pièges.

De toute façon les photos prouvent déjà ce dont ils ont besoin : personne ne fait confiance à personne, et déceler les failles de quelqu’un ne sert qu’à une chose : le dépasser. Courir plus vite que lui pour lui claquer la porte au nez. La trahison leur pend à la gueule de toute façon, mais pourquoi viseraient-ils Bleu ? Elle n’est pas considérée par sa famille et, même si elle est utile à Rosenrot, elle n’a pas une place de pivot ou de leader. Alors pourquoi Bleu ?

Pourquoi lui ?

- J’ai pas hyper envie qu’on y reste.

C’est tout léger mais c’est dis, il n’a pas dit « que moi je meure » non, il a inclut son frère et c’est une microscopique avancée qui, immédiatement est balayée par un ajout.

- Après si tu veux tenter une mission suicide vas-y, on pourra t’enterrer en héros au moins.

Ironique et acide comme du sel sur une plaie. Toujours à vif comme Green, scalpé depuis l’adolescence, gamin à fleur de peau aux dents qui grincent et aux yeux noirs. Comment est-ce qu’il pourrait en être autrement ? Chiar à la traîne des autres subissant les mêmes entraînements. Silver doit courir une heure ?
Green aussi.
Et l’écart d’âge alors ?
« Tu penses vraiment que ton adversaire te demandera ton âge ? »
Non. Mais Silver, on lui avait laissé le temps de grandir. Et de se droguer, aussi. Les deux canards noirs. Ça ne les avait pas rapprochés pour autant et Green n’avait gardé entre ses mains Bleu, seulement Bleu, Bleu la nuit, Bleu dans ses rêves, Bleu tout le temps.

Sauf dans ses rêves. Il avait épié ses frères dans ses rêves mais ne leur avait jamais, jamais fait du tord. Il les avait laissé dormir, il avait laissé les espoirs intacts quand son père l’incitait pourtant à visiter les capacités qui l’habitaient. Il n’avait rien visité du tout et s’était retenu.

Mais pourquoi ?

Ouais, pourquoi ?

Il jette un regard rageur vers Redwan sans trouver de réponse. Peut être qu’il aurait dû l’empêcher de dormir quand, après l’avoir tabassé, Redwan trouvait un sommeil confortable alors que Green devait dormir en chien de fusil dans la cave.
code by bat'phanie

_________________








Dc de : Ian, Nawel, Rhyan, Lola, Josh, June.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Sorcier Noir de Rosenrot | Âme rouge
EMPLOIS/LOISIRS : Kill. Exterminate.
LOCALISATION : Nowhere
CITATION DU PERSONNAGE : Le ciel, la terre, et même moi. Le monde entier est rouge sang.

MESSAGES : 194
DATE D'INSCRIPTION : 30/04/2013

Niveau du personnage
Point RP:
26/100  (26/100)
Point Membre:
51/100  (51/100)
Niveau: 6 - Affirmé
avatar
Redwan Soul
Admin | Sorcier Noir de Rosenrot | Âme rouge
MessageSujet: Re: Somewhere along the way, we've lost our way   Lun 29 Oct 2018 - 19:16

Peut être qu'il aurait du répliqué. Peut être. En vrai, ses phalanges le démangeaient, elle voulaient absolument goûter les zygomatiques de Green. Il serra davantage les dents. Ça servirait à quoi honnêtement ? Ça n'avancerait à rien de se foutre sur la gueule maintenant. Absolument. A. Rien. C'est pas ça qui allait faire bouger les choses, c'est pas ça qui ferait qu'ils récupéreraient les putains de documents qui leur manquaient.

Bordel de merde.

Mais qu'est-ce que ça lui ferait du bien. Après tout, il ne se gênait pas quand c'était des esclaves ou des humains, pour n'importe quelle raison il leur mettait sur la gueule, sans raison parfois même. Il adorait réellement voir leur peur s'insinuer dans leurs yeux quand il les croisait. Ils savaient tous que, en passant près du sorcier, ils pouvaient y laisser la vie, jusque parce que monsieur en aurait envie. Il se délectait de la peur qu'il immisçait en eux.

Alors pourquoi là il se refrénait ? Il n'avait pas besoin de raison, quand il était plus jeune, que le vert était déjà à terre, pour continuer de le rouer de coups. Il y prenait du plaisir, il est vrai. Mais il était jeune, ensuite il a changé de victime. Pourquoi s'en prenait-il à son frère ? Parce que c'était facile. Parce que père aimait voir la rivalité qui pouvait les opposer. Redwan se fichait bien de l'approval d'Allen, surtout maintenant qu'il l'avait eu, il y a si longtemps de cela. Pourquoi ça l'avait amusé de torturer ses frères ? Parce que Green n'était certainement pas le seul, Silver aussi y avait goûté.

Et puis il y avait eu Bleu. Bleu qu'on ne touchait pas. Bleu qu'on protégeait. Mais les coups continuaient de se déverser sur les deux plus jeunes.

Voilà où ils en étaient maintenant. Déchirés.

C'était effectivement, peut être pas que la faute de Green.

L'âge ingrat de l'adolescence. Ça ne lui viendrait plus à l'idée maintenant de rouer ses frères de coups gratuitement. Même Silver, il voulait juste qu'il se relève, sauf que la gentillesse et la compassion, c'était des mots que le rouge ne connaît pas. La psychologie inversée, c'est plutôt ça son délire à lui. Alors il l'enfonce dès qu'il le voit, parce qu'il voudrait juste que l'argenté se rende compte par lui même qu'il fait de la merde, et qu'il se relève tout seul comme un grand. Et qu'il soit un Soul, un vrai.

En vrai, il voudrait surtout que tout retourne comme c'était avant. Sans les coups, sans la torture. Juste tous les sept. Juste ça. Il aimerait tant que cette union revienne.

Sauf qu'il ne pourra pas faire le premier pas, c'est pas possible. Y'a trop de fierté dans tout ça, trop de rancœur, trop de choses qui ont été faites depuis. Comment pardonner à Green qu'ils se soient enfuis ? Comment lui pourrait pardonner à Red le fait qu'il l'ai martyrisé ? Une excuse, ça suffit pas.

Et les excuses, c'est pour les faibles.

-Non. 

Evidemment. Evidemment que monsieur Green n'est pas d'accord, pourquoi il le serait.

-Déjà, on est à au moins une vingtaine de minutes de marche de l’endroit. Le temps qu’on arrive ils seront en alerte maximale, auront trouvé les sentinelles décédées, auront décrété que plus rien n’est sûr. Peut être même que le temps qu’on arrive ils auront fait brûler l’endroit et auront posé des pièges.

Ses mots faisaient sens. Trop de sens. Son raisonnement était logique, implacable. Aucune faille. Même si Red y retournait tout seul et maintenant, c'était hyper risqué. Il ne savait pas ce qui l'attendait, après avoir bien tout préparé, c'était pas possible d'y aller à l'aveugle comme ça, dieu savait combien de personnel de Croix allait débarqué.

Les photos de Bleuann défilèrent dans sa tête et son poing vint éclater l'écorce d'un arbre. La puissance du choc lui fit du bien. Les bouts de bois s'était plantés dans sa peau, il aurait largement préféré que se soit la tête de son frère mais bon, il s'était dit qu'il ne ferait pas d'esclandre. Il saignait évidemment, mais il n'y fit pas attention.

Ils étaient bloqués, il le savait. Et c'est ce qui le mettait encore plus en rogne.

-J’ai pas hyper envie qu’on y reste.

« On ». Il souleva un sourcil vers l'âme verte.

-Après si tu veux tenter une mission suicide vas-y, on pourra t’enterrer en héros au moins.

Evidemment, ça ne pouvait pas venir sans une once de sarcasme. Comment pardonner, comment se faire pardonner quand on est jamais honnête dans cette famille, quand on ne peut jamais savoir ce que l'autre pense ? Se découvrir, c'est assumer ses faiblesses, c'est les dévoiler aux autres, c'est impensable. Le cynisme, meilleure défense possible, pour tout parer, même dans la fratrie.

Comment faire confiance en les personnes qui vont ont brisé le cœur ?

Si cœur il y a.

Après avoir tourné je ne sais combien de fois sur lui même, Red s'arrêta. Il ne trouvait aucune solution pour retourner au QG. Green avait raison, il était trop tard.

-Tu te souviens de ce qu'il y avait sur les documents au moins ? Ou alors tu les as vus ?

Une séance d'hypnose pourrait faire l'affaire si il les avait regardé même du coin de l'oeil. Ou alors à Rosenrot, il y avait des sorciers capables de lire les souvenirs des gens. Red savait le faire, c'était éprouvant et long, mais il pouvait y arriver. Bien sûr, il ne remontait pas loin, et il lui fallait tout un attirail, cercles runiques, concentration, méditation et tout le bordel. Mais c'était possible.

Expert en runes le gars, un expert.

Après, est-ce que Green serait d'accord, se serait aussi un autre parcours du combattant. Mais si ils voulaient sauver Bleu, ou savoir pourquoi Croix en avait après elle, il faudrait sûrement passer par là. Et il fallait faire vite, Red était peut être un expert en runes, mais c'est pas pour ça qu'il était un expert en lecture de souvenirs. Ce genre de choses s'effaçaient bien vite.

_________________

Things I do :
Kill & Exterminate people

Professionnellement anthipathique

Il m'arrive quand même parfois d'être drôle
Color: red


Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Somewhere along the way, we've lost our way   

Revenir en haut Aller en bas
 

Somewhere along the way, we've lost our way

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» Lost in my dream ( pv raven et ginger)
» Lost Element

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage ::  :: ● ● Europe-
Nos partenaires