On ne s'est pas vu depuis trop longtemps et on ne se verra pas probablement avant longtemps : je n'aime pas les retrouvailles. | FT Rhyan


Partagez | .
 

 On ne s'est pas vu depuis trop longtemps et on ne se verra pas probablement avant longtemps : je n'aime pas les retrouvailles. | FT Rhyan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin | Humain noir
EMPLOIS/LOISIRS : Nowhere to see
LOCALISATION : Un peu partout et nul part à la fois..
CITATION DU PERSONNAGE : Ce que l'on fait dans notre vie résonne dans l'éternité.

MESSAGES : 659
DATE D'INSCRIPTION : 01/12/2011

Niveau du personnage
Point RP:
116/200  (116/200)
Point Membre:
125/200  (125/200)
Niveau: 7 - Confirmé
avatar
Matt E. Drust
Admin | Humain noir
MessageSujet: On ne s'est pas vu depuis trop longtemps et on ne se verra pas probablement avant longtemps : je n'aime pas les retrouvailles. | FT Rhyan   Mer 14 Nov 2018 - 22:48

Rhyan & Matt
Penny Lane is in my ears and in my eyes
There beneath the blue suburban skies

Dans une contrée bien lointaine, Matt s'amuse. Dans la neige qu'il lance en l'air, il sourit, libéré de tous ses ennuis. Il n'a plus cette pression d'être chassé en permanence par des sorciers noirs qui lui en voudrait. Il n’était plus cette cible de choix car il avait tué un membre de la famille de l'autoproclamé roi du monde, Dorian Cross. Alors, les flocons retombait dans ses cheveux, comme dans un rêve. Ils flottaient, comme lévitant indéfiniment en l'air. Comme si la magie les retenaient. Il pouvait regarder de prés ces étoiles d'eau congelé. Avec un sourire presque béat, il approcha sa main pour s'en saisir d'un qui tombait au ralenti. Lorsque sa main entra en contact, il fût projeter à 5 mètre en arrière. Sa tête cogna le sol, mais il ne sentit rien. Comme si elle avait percuté un sol de plumes. L'homme se redressa pour apercevoir 7 personnes vêtues de longues capes, leurs capuches rabattues sur leurs têtes. Ils n'avaient pas de visages, c'était juste de l'ombre.
Matt comprit qu'il était pris au piège, il tenta d'utiliser sa magie mais son corps ne répondait plus. Il était paralysé alors que les ténèbres le happaient.

Le t-shirt de l'humain noir était moite lorsqu'il se redressa en un sursaut dans son lit, à côté de Nephilim. Son coeur battait à la chamade, il tenta de reprendre ses esprits. Il n'arrivait plus à distinguer si c'était la vérité ou une simple fiction inventée par son cerveau. Même son souffle était court alors que ses yeux regardait les ténèbres de la pièce. Matt ne voulait pas allumer la lumière pour ne pas réveiller sa jeune compagne dont la poitrine se baissait et se relevait, lentement. C'était apaisant.

TALLINN, 14 Novembre 2018.

La ville était sûre. La ville était sûre. La ville était sûre. C'est ce que ce répétait le jeune homme alors qu'il parcourait la vieille ville. Faisant des repérages de points clés et tentant de détecter une quelconque trace de magie. Nephilim était partit faire de même mais à l'autre bout de la ville. Parfois se séparer était une option utile. Elle était devenu une vraie sorcière, capable de voler de ses propres ailes. Un humain et une sorcière. Mon dieu, quel parjure dans le monde dans lequels ils vivaient. Pourtant, leur amour était solide. Parcourir le monde paraît une tache rêvée. Pourtant, rien n'avait été facile pour le couple. Pourchassé par les sorciers noirs, ils n'avaient pas étés vraiment tranquilles depuis des mois et des mois. Ils étaient chassés parce que Matt avait tué Gaël Cross, parce que c'était un humain aussi. Il y avait aussi cette histoire comme quoi Nephilim devrait rentrer dans le droit chemin. Oh, le droit chemin... Elle n'y reviendrait jamais, elle s'en était égaré 6 ans auparavant, en rencontrant l'humain noir.

Vêtu d'une veste en cuir et d'un jean avec quelques trous ainsi que des baskets à la mode, Matt passait vraiment inaperçu au milieu de ces touristes. Il se trouvait dans la vieille ville de Tallinn, une ancienne cité médiévale. Les amas de pierres étaient magnifiques et rappelait une histoire pas si ancienne. Les remparts, a moitié écroulé, ne serviraient plus à grand chose maintenant.
Ils n'avaient subis aucunes attaques depuis leur arrivés, il y a une quinzaine de jours. Tous les matins, Matt s'imposait de faire un contrôle de certains points stratégiques. Juste pour vérifier. Un manque de prudence au pole nord avait bien faillit lui coûter la vie. Il en portait encore une large cicatrice sur la poitrine. A quelques centimètres, il aurait pu dire adieu à la vie et retrouver sa mère.
Quand soudain, il capta une magie. Il commença à se coller contre un mur, doucement. La rue n'était pas très peuplée, il serait aisé de deviner d'où cela venait. Des vieilles personnes, quelques touristes chinois. Non, ce n'était pas eux. Une tignasse blonde émergea du coin de la rue et il sût tout de suite que cela provenait d'elle. Sans se faire remarquer, il attendit que la jeune femme se rapproche pour tenter de cerner si elle était malfaisante ou non. Quand soudain, la présence lui apparût vaguement familière. Ce visage, ses yeux, ses traits... Était-ce... ?
Se décollant du mur sans un bruit, il se mit à marcher derirère la jeune femme puis à revenir à sa hauteur en marchant d'un pas plus rapide qu'elle. Sans tourner la tête, il parla à une voix juste assez forte pour qu'elle l'entende :

- Rhyan?

_________________



Je suis un dragueur..:
 

.. Mais c'est seulement parce qu'on me le demande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorciste Humaine
CITATION DU PERSONNAGE : La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps.

MESSAGES : 256
DATE D'INSCRIPTION : 29/06/2011

Niveau du personnage
Point RP:
112/100  (112/100)
Point Membre:
112/100  (112/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Rhyan L. James
Exorciste Humaine
MessageSujet: Re: On ne s'est pas vu depuis trop longtemps et on ne se verra pas probablement avant longtemps : je n'aime pas les retrouvailles. | FT Rhyan   Jeu 15 Nov 2018 - 22:56


Tore my shirt to stop the bleeding
But nothing ever stop you leavin'
Vous saviez qu’il n’y avait que quatre heures de soleil à Tallinn en hiver ? Non ? Moi non plus, et la putain de sa mère ce que ça me manque les journées longues, chaudes et la Grèce avant Cyan. Là, c’est le pôle Nord avec moi-même. Comme quoi, Orpheo ils m’ont pas collée en prison mais ils ont pas non plus choisi pour la résilience et la confiance genre, ça va meuf, y’a eu un mort dans ta mission mais c’est pas si grave.
Rien du tout. Bon, en vrai là, je rage, je rage, mais le soleil il s’est couché vers 16h30, ce qui reste plus raisonnable qu’en Décembre. Mais j’espère sincèrement avoir levé les voiles d’ici là - et avoir revu le Soul aussi. Il me manque, vraiment beaucoup, et c’est tout à fait ridicule de formuler cette pensée. Je ne sais pas pourquoi il me manque mais c’est là, petite boule incandescente au milieu de la poitrine. Mon plexus solaire est sans cesse brûlé, l’inconfort est constant .En attendant, je me tape des missions de routine sur les humains noirs et les groupuscules extrémiste, et blablabla qu’on fait de la merde dans notre coin, et blablabla qu’on fomente des attentats débiles qui vont tuer quatre ou cinq gens que personne ne connait, marche blanche, tombes, fleurs, oublié les petites merdes d’humains noirs. Ou-bli-és.

Vivement que je me casse ; l’avantage d’ici c’est que la vie est pas chère, les bières sont à soixante-dix centimes et les restaurants sont cools. J’dirais bien, ouais c’est naze d’être seule, mais les gens s’ennuient vite et donc j’ai pu me faire des ptits potes.

Des ptits bouches trous.

Bouh, mauvaise personne que tu fais, Rhy. J’y peux rien s’i j’ai qu’un prénom en tête mais une trentaine sur la langue. Heureusement que les couchers de soleils sont magnifiques et que la mer n’est pas loin.

Et que mon air bnb est un logement, de, batâââârd y’a une petite piscine intérieure. Bon, okay genre vraiment très petite mais c’est quand même stylé et les termes sont pas loins. Okay, j’aime bien la ville - et je suis proche de Simje, il m’exploite comme il veut avec ses dossiers, niania humains noirs de merdes, niania et

- Rhyan?

Wow, je me retourne ; ah ben non le mec me dépasse. Je reste interdite au milieu de la chaussée en détaillant la voix, l’aspect et le première truc qui me vient c’est environ ; putain de sa mère c’est pas possible bordel pas ici, mais putain, qu’est-ce que?..

- Matt.

Hop, allez, deal avec ça le cerveau. Je fronce le nez, n’avance pas pour autant, réajuste le manteau de laine bouillie sur mes épaules et enfonce mon visage dans mon écharpe. Qu’est-ce que c’est que ce fantôme qui revient du passé, est-ce qu’il est mort ?
Ou moi ? C’est moi la morte ?
Je pars à sa suite et trotte pour arriver à ses côtés, j’ai envie de l’envoyer chier comme j’ai envie de revoir son visage, juste parce qu’il est en train de s’effacer dans ma mémoire.

Mensonge ?

- Matt?

Mon ventre se tord, j’espère que c’est lui en espérant que ça ne soit pas lui, j’ai envie de le voir et le repousser, envie de savoir un peu comme envie d’oublier.
code by bat'phanie

_________________



"Fuck'em if they talk"



Dernière édition par Rhyan L. James le Sam 17 Nov 2018 - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Humain noir
EMPLOIS/LOISIRS : Nowhere to see
LOCALISATION : Un peu partout et nul part à la fois..
CITATION DU PERSONNAGE : Ce que l'on fait dans notre vie résonne dans l'éternité.

MESSAGES : 659
DATE D'INSCRIPTION : 01/12/2011

Niveau du personnage
Point RP:
116/200  (116/200)
Point Membre:
125/200  (125/200)
Niveau: 7 - Confirmé
avatar
Matt E. Drust
Admin | Humain noir
MessageSujet: Re: On ne s'est pas vu depuis trop longtemps et on ne se verra pas probablement avant longtemps : je n'aime pas les retrouvailles. | FT Rhyan   Ven 16 Nov 2018 - 20:44

Rhyan & Matt

Little darling, it's been a long cold lonely winter
Little darling, it feels like years since it's been here
Here comes the sun

Elle n'est pas très subtile comme jeune femme. Après les paroles de Matt, Rhyan s'arrêta d'un coup comme sonnée. L'humain noir aurait espéré un peu plus de discrétion de sa part. Elle n'était peut être pas pourchassé mais il fallait être prudent. A vrai dire, il ne savait rien de sa situation actuelle. Depuis leur rencontre il y a quelques années, leurs échanges avaient été inexistants. Pourquoi ? Parce que, pour sa part, le garçon avait vécu une infinité de choses et il avait gardé contact avec finalement bien peu de personnes.
Isolé.

- Matt.

Matt était déjà à quelques mètres de son ancienne amie mais son prénom parvint jusqu'à ses oreilles. C'était comme un radar en fait, quand un prénom est prononcé, l'humain nommé ainsi à tendance à réagir même si la tonalité était faible ou brouillée. Il ne se retourna pas. Les touristes n'avaient rien remarqués pour l'instant et ce n'était pas le moment de faire une scène en plein milieu d'une rue. Elle n'était pas très fréquentée à l'heure qu'il était, certes, mais la magie n'avait pas besoin d'être utilisée ce soir.
Quand Rhyan revint à sa hauteur, alors qu'il marchait à une allure modérée, Matt jeta un coup d’œil sur le côté et pût apercevoir son joli visage. Elle avait changé mais pas tant que ça. Ses yeux clairs était toujours là mais son regard enfantin et un peu doux avait disparu. Il avait laissé place à un visage plus sérieux, plus concernée par la situation. Malgré cela, elle restait d'une grande beauté. Il eût un sourire en coin tandis qu'elle réagissait enfin :

- Matt?


Oui, Matt Eogan Drust était là, à côté de Rhyan Livie James. Le hasard les avait réunis. Peut-être pour une bonne raison ?
L'humain noir l'entraîna brusquement, en l'attrapant par le bras, dans une très petite ruelle sur le côté de la rue. Personne n'était dans cette ruelle; ils continuèrent à marcher un petit peu pour s'assurer qu'il y avait personne. Enfin, il s'arrêta et se mit en face de la jeune femme. Des dizaines d'émotions passait dans le coeur et le cerveau de Matt. Un frisson parcourra son corps lorsqu'il se rendit compte de tout le chemin passé depuis leur dernière rencontre. Son regard émeraude se plongea dans les yeux boisés de Rhyan.

- Je suis heureux de te voir, dit-il d'une voix rauque et basse.

Il sentait l'émotion le gagner progressivement par le nez. Quand son nez commençait à piquer, c'était mauvais signe. Sa lèvre supérieur trembla légèrement sous le coup de l'émotion. Cela signifiait peut être le début d'une spirale positive, enfin. Hormis Néphilim, depuis leur dernière rencontre, beaucoup d’événements avaient été difficiles. La boucle était enfin bouclée. Un espoir nouveau naissait, comme une flamme qui rejaillissait de plus belle après avoir subit les assauts du vent.
Sans crier gare, alors qu'un silence presque pesant s'était installé, Matt étendit ses bras et il la serra contre lui. Un geste pouvait dire milles paroles. Dans le mutisme ambiant, il sentait leur deux cœurs qui battaient. Ils n'étaient plus amoureux, ils n'était plus amis... Qu'est ce qu'ils étaient ? Difficile à dire. Dans tous les cas, l'humain noir était sincèrement heureux de la revoir. Il murmura :

- Je n'avais pas réalisé à quel point tu m'avais manqué.

_________________



Je suis un dragueur..:
 

.. Mais c'est seulement parce qu'on me le demande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorciste Humaine
CITATION DU PERSONNAGE : La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps.

MESSAGES : 256
DATE D'INSCRIPTION : 29/06/2011

Niveau du personnage
Point RP:
112/100  (112/100)
Point Membre:
112/100  (112/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Rhyan L. James
Exorciste Humaine
MessageSujet: Re: On ne s'est pas vu depuis trop longtemps et on ne se verra pas probablement avant longtemps : je n'aime pas les retrouvailles. | FT Rhyan   Sam 17 Nov 2018 - 13:45

Post manquant. Désolée j'suis une nouille.

_________________



"Fuck'em if they talk"



Dernière édition par Rhyan L. James le Dim 25 Nov 2018 - 23:36, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Humain noir
EMPLOIS/LOISIRS : Nowhere to see
LOCALISATION : Un peu partout et nul part à la fois..
CITATION DU PERSONNAGE : Ce que l'on fait dans notre vie résonne dans l'éternité.

MESSAGES : 659
DATE D'INSCRIPTION : 01/12/2011

Niveau du personnage
Point RP:
116/200  (116/200)
Point Membre:
125/200  (125/200)
Niveau: 7 - Confirmé
avatar
Matt E. Drust
Admin | Humain noir
MessageSujet: Re: On ne s'est pas vu depuis trop longtemps et on ne se verra pas probablement avant longtemps : je n'aime pas les retrouvailles. | FT Rhyan   Jeu 22 Nov 2018 - 22:39

Rhyan & Matt

Tomorrow I'll miss you
Remember I'll always be true


Dans leurs têtes, les gens se créent des scénarios de comment telle événement peut se passer. Chaque action se traduit par une branche qui elle-même se redivise en branche et ce jusqu'à la fin de l’événement. On appelle ça un arbre de décision. Il y a donc, en théorie, une voie où toutes les actions se passent bien et une voie où toutes les actions se passe mal. Ce sont les extrêmes. Ensuite il y a la voie de plausibilité maximale, celle là que le sujet s'imagine se dérouler dans la réalité. Celle qui a exploré et dont il a imaginé certaines digressions.
Et bien, ce jour là, Matt n'avait pas exactement imaginé cette voie. Il avait parfois pensé à ces retrouvailles avec Rhyan, les imaginant joyeuses et animées. Pour autant, bien que la jeune femme suivait ces gestes en le suivant et en l'étreignant, elle semblait dépourvu d'une certaine chaleur. A la fois, l'agacement et la joie se faisait sentir dans son regard. Sans doute, avait-elle imaginé une autre voie de plausibilité maximale ? Où elle détruirait le garçon à coup de mots tranchants comme des lames de glaces tandis que son visage se décomposerait, petit à petit ? Malheureusement pour elle, il menait la rencontre.

- Tu m’as manqué aussi.

Son ton et son regard aussi froid que le vent d'Estonie déstabilisait légèrement Matt. Homme et femme sont bien sur des êtres humains avant tout. Il est pour autant certain qu'ils ne partagent pas le même état d'esprit. Si le garçon savait qu'il avait fauté en ne lui donnant pas de nouvelles, bien que les circonstances le pardonnait, il n'était pas pour autant en état de délit aggravé. Il n'avait pas de contrat avec Rhyan, il n'avait rien signé, il n'avait pas d'enfant avec elle, il n'avait rien fait. Elle prenait ça comme un coup de poignard dans le dos sans doute.
Il voulait juste apprécier ces retrouvailles.
Elle voulait transformer ça en bataille.
Les mots aient fait trembler son for intérieur, Matt avait perdu son sourire et fronçait légèrement les sourcils, incompréhensif de la situation. Comme un aimant qui se retourne au dernier moment, ses mots s'était écrasé comme une claque sèche contre sa joue. Le silence régnait à présent alors que les deux regards se croisaient.
Ce voyage l'avait endurci mais il était un être humain comme un autre, et il sentit la moutarde lui monter au nez. Il s’efforça de garder une respiration calme pour tenter de contrôler le flux d'émotions incontrôlés qui remontaient dans sa gorge. Il la lâcha et s'éloigna légèrement, le regard fuyant.

- Je suis désolé de ne pas avoir gardé contact avec toi pendant ces années.

C'était comme une poutre qu'il avait fallu sortir de ses cordes vocales mais il avait réussi à sortir une excuse de ses cordes vocales. Sa fierté ravalée, il était prêt à faire amende honorable. Si seulement il la laissait faire. Il n'avait pas d'autre plan que de ne pas la perdre. Mais il ne savait pas comment s'y prendre. Parfois, on veut des choses et on essaye de tout faire pour les avoir et les garder.
Malgré toute la volonté du monde, des circonstances, des actions malheureuses, des mauvais choix ou simplement une méconnaissance de l'autre font faire des actions regrettables. Pour le cas de Rhyan, Matt avait des vraies circonstances qui ont résultés en un manque de contact total.
Il n'avait sans doute pas fait les efforts non plus. Après, il ne savait pas si elle avait bougé, où et comment la trouver. Le téléphone portable existe bien sur, mais il avait dût en changer tellement de fois qu'il n'était même plus sûr d'avoir encore son numéro.
Son bien et celui de Néphilim passait toujours avant n'importe qui d'autre. Et bien que Rhyan avait été une amie précieuse un jour, elle passait aujourd'hui après sa copine actuelle.
Pas de rancœur.

- J'étais traqué par les sorciers noirs. J'ai tué un Cross. Je voyage avec une échappée du Mystery.


_________________



Je suis un dragueur..:
 

.. Mais c'est seulement parce qu'on me le demande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorciste Humaine
CITATION DU PERSONNAGE : La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps.

MESSAGES : 256
DATE D'INSCRIPTION : 29/06/2011

Niveau du personnage
Point RP:
112/100  (112/100)
Point Membre:
112/100  (112/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Rhyan L. James
Exorciste Humaine
MessageSujet: Re: On ne s'est pas vu depuis trop longtemps et on ne se verra pas probablement avant longtemps : je n'aime pas les retrouvailles. | FT Rhyan   Dim 25 Nov 2018 - 23:34


Tore my shirt to stop the bleeding
But nothing ever stop you leavin'
Il se renferme un peu, je le sens mais je n’y peux rien. Je le connais encore un peu et la tristesse me serre brièvement dans ses bras. Les gens que j’ai un jour aimé, je les aimerais toujours. Cette certitude se pose sur mes paupières alors que je cligne des yeux pour essayer de la chasser ; elle reste bien ancrée car elle est vraie. Ni désir ni attirance mais alors que je regarde dans ses yeux que j’ai fouillé des milliers de fois je le sais, je l’aimerais simplement toujours. Tendresse ou empathie je ne sais pas mais je suppose qu’une fois que tu as percé ma carapace, il y aura toujours une cicatrice à ton nom que tu pourras réouvrir à ta guise.

- Je suis désolé de ne pas avoir gardé contact avec toi pendant ces années.

Je hausse un sourcil, l’excuse semble lui arracher la gorge alors que je n’ai jamais rien demandé. Je voulais juste une réponse. Mais je souris, un immense sourire qui me déforme presque le visage et je dis :

- Je voulais juste savoir pourquoi t’étais parti.

Mes sourcils se froncent ; j’ai parlé trop vite et je reprends mes mots :

- Non, en fait. J’aurais voulu que tu me dises : je pars, ne m’attends pas. Ou encore : je pars et je ne reviendrais pas.

Je ne suis pas sûre que j’aurais demandé des explications. Sûrement pas même. S’il m’avait dit ça d’un ton parfaitement dénué d’émotion comme une certitude contre laquelle on ne se bat pas, j’aurais peut être rien demandé. Mais au moins j’aurais pas attendu. Je sais pas si ça aurait changé grand chose mais je murmure, un peu plus proche de lui, saignant à blanc celle que j’étais avant :

- Mais c’est bon - je hausse les épaules - maintenant j’ai les réponses à mes questions.

Les gens partent quand ils ne peuvent pas faire autrement, ils ne parlent pas car ils n’ont pas les mots. Ou pas les couilles.
Ça se rejoint souvent, vous savez. Mais je crois que Cyan et moi sommes différents, je pense que notre relation est trop basée sur l’affrontement et les conflits pour qu’on puisse se barrer sans une dernière fois mettre dans les dents que l’autre que c’est la dernière fois.
Je crois et j’espère. Don’t leave me hanging.

- J’étais traqué par les sorciers noirs. J’ai tué un Cross. je voyage avec une échappée du Mystery.

Mon sourire se pose, plus calme et moins abîmé. Okay, Matt, okay. Tu ne devrais absolument plus me faire confiance et, si je suis certaine de toujours l’aimer je sais parfaitement mes priorités dans la vie. Bien sûr que je pourrais former la même phrase que lui. J’me tape un Soul, j’ai tué un pair et j’suis sur un siège éjectable.
Mais mes choix, oh, mes choix n’ont pas changé, je n’ai pas calé deux balles dans le front d’Alcott pour tout dévoiler à Matt. Mes secrets seront enterrés avec moi et je compte protéger farouchement ce qui fait, en l’instant, que je peux encore respirer.

- Rien que ça. Quel Cross ?

Je ne suis pas vraiment au courant, je n’ai jamais été dans les hautes sphères d’Orpheo mais j’aimerais quand même savoir ce qui pousserait Matt à se mettre dans un tel danger.
Et puis, qui du Mystery ?
Pas Hayley, ni Luka ni Carla. Qui d’ailleurs n’était pas à l’orphelinat.

- Tu voyages avec qui ?

Mes joues se colorent.

- Pardon, ça ne me regarde pas. C’est juste que.. je sais que les gens du Mystery galèrent à avoir des infos sur qui est sain et sauf et qui est actuellement mort à l’orphelinat.

Je pose mes paumes fraîches sur ma peau brûlante.

- J’espère aussi que toi ça va quand même.

Mais je ne me mouille pas - je ne me mouille plus. Comment est-ce que je pourrais poser des morceaux de moi dans une main qui ne m’a jamais rendue ce que je lui avais donné ? Il faut croire que je finis par apprendre, aussi étonnant que ça soit. Je pense furtivement à ses bras chaud sous les draps au milieu de la nuit, sa peau contre la mienne dans un demi-sommeil mais je crois que j’ai un peu oublié. C’est des cheveux blonds que je vois sur l’oreiller et je ne peux jamais me rappeler exactement de comment j’étais avant. Mieux ? Moins abîmée ? Je crois que je me préfère rapiécée même si pour aujourd’hui, j’enfile quand même ce vieux hoodie qu’est ma relation avec Matt. Même odeur, toujours doux quoi qu’un peu râpé mais plus vraiment à ma taille. Tant pis, ça fera l’affaire pour quelques instants même si j'ai cette certitude Matt : je vendrais dix fois ta tête si ça devait nous protéger ne serait-ce qu'une minute de plus, avec Cyan. Je ne sais pas ce qui te pousses à être aussi confiant mais garde tes mots, épargne moi des cas de conscience.
code by bat'phanie

_________________



"Fuck'em if they talk"



Dernière édition par Rhyan L. James le Lun 3 Déc 2018 - 11:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Humain noir
EMPLOIS/LOISIRS : Nowhere to see
LOCALISATION : Un peu partout et nul part à la fois..
CITATION DU PERSONNAGE : Ce que l'on fait dans notre vie résonne dans l'éternité.

MESSAGES : 659
DATE D'INSCRIPTION : 01/12/2011

Niveau du personnage
Point RP:
116/200  (116/200)
Point Membre:
125/200  (125/200)
Niveau: 7 - Confirmé
avatar
Matt E. Drust
Admin | Humain noir
MessageSujet: Re: On ne s'est pas vu depuis trop longtemps et on ne se verra pas probablement avant longtemps : je n'aime pas les retrouvailles. | FT Rhyan   Jeu 29 Nov 2018 - 19:16

Rhyan & Matt

I get down (down) on my knees (knees)
And I start to pray
'Til the tears run down from my eyes
(Please) can anybody find me somebody to love?

Matt n'était pas en colère de sa réaction. Non, pas vraiment. Même s'il avait cette drôle de sensation désagréable au creux de son ventre. A mi-chemin entre l'immense déception et une rancœur naissante. D'une certaine manière, il en voulait à Rhyan de cette hypocrisie. Pourquoi est-ce qu'elle devait toujours tout rendre compliqué ? Ce n'était pas si dur d'apprécier un moment la compagnie d'une personne que tu aimes sans penser à tout ce qui c'était passé. Surtout pour des grains de sable qui s'étaient déjà envolés si loin.

- Je voulais juste savoir pourquoi t’étais parti.

Oh, vraiment Rhyan. Pourquoi ? Top 5 des raisons pour lesquelles Matt s'est barré sans demander son reste. Première raison, il avait buté un putain de Cross alors que ceux-ci venaient de s'emparer d'a peu près le monde magique. Deuxième raison, il était un humain doué. Dans un monde de sorciers noirs qui ne pensaient qu'a leur pureté de leur race. Troisième raison, il voyageait accompagné d'une sorcière échappée du Mystery que Croix aimerait surement récupérer dans ses rangs. Quatrième raison, ses relations proches avec certains membres d'Orphéo faisait de lui une cible de choix à torturer. Cinquième raison, parce que le monde était à feu et à sang, plongé dans une anarchie sans limites et que rester dehors au moment où la guerre a éclatée était vraiment la chose la plus stupide à faire.
Mais non Rhyan, tu as sans doute raison.
TA personne.
Toi.

- Non, en fait. J’aurais voulu que tu me dises : je pars, ne m’attends pas. Ou encore : je pars et je ne reviendrais pas.

Sur une relation d'amitié normale, Matt aurait compris son argument. Mais là c'était juste pas des événements normaux qui s'étaient produits. Pourquoi Rhyan était si fermée d'esprit ? Sans doute avait-elle changée, et c'était normal. Ces années avaient du la toucher mentalement. Physiquement, il voyait déjà une différence. Elle n'était plus cette espèce d'innocence faussement torturée. Elle était plus dure, plus ferme et semblait moins indécise. Par contre son existence était toujours centrée sur elle-même. Cela n'avait jamais dérangé Matt, à partir du moment où elle n'était pas dans une relation de faux-semblant.

- Mais c’est bon, maintenant j’ai les réponses à mes questions.

Matt la regarda droit dans les yeux alors qu'elle haussait les épaules. Cette fausse désinvolture lui ressemblait totalement. Prendre un air détaché des événéments et des réponses alors que c'est la première chose désirée est sans doute sa position de défense. Elle pourrait juste montrer ses sentiments, les vrais, ceux qui étaient enfouis au fond d'elle.

- Rien que ça. Quel Cross ?
- Gael.

Regardant le sol, il se souvint avec précision du moment où il avait retiré la vie de cet homme. C'était évidemment une fierté, personne ne tuait de Cross ainsi. Surtout en la personne du frère de Dorian, un homme cruel et ne jurant que par le sang pur. D'un autre côté, il ne pouvait s'empêcher de penser à sa vie s'il ne l'avait pas tué, s'il n'avait jamais croisé sa route, s'il s'était contenté de le livrer à Orphéo. Oh, la vie n'était pas si facile que le noir et le blanc le sous-entendait. Il y avait aussi le gris.

- Tu voyages avec qui ?

Il releva la tête, un peu suspicieux de la question. Elle devait sans doute savoir que la période actuelle était chargée de traques, de déportations, d'assassinat et d'esclavages en tout genre. Vendre le nom de Néphilim ne lui vint jamais à l'esprit, parce que bien que Rhyan était supposément quelqu'un de confiance, il ne savait pas de quoi était composé l'avenir. Une séance de torture, des dents arrachées, des ongles expulsés faisaient dire tellement de révélations aux victimes que parfois le mensonge ou le mutisme était la meilleure chose à faire. Il ne répondit pas alors que son teint virait à la pivoine.

- Pardon, ça ne me regarde pas. C’est juste que.. je sais que les gens du Mystery galèrent à avoir des infos sur qui est sain et sauf et qui est actuellement mort à l’orphelinat.

Elle mit ses mains sur joues, comme pour cacher leur teint. Ce n'était encore qu'une enfant qui avait été projeté dans le monde adulte sans avoir trop de choix. Un peu comme Matt, sauf que lui avait été projeté depuis longtemps et sans parachute.

- J’espère aussi que toi ça va quand même.

Matt hocha la tête positivement plongé dans un mutisme qui devenait un peu pesant. Sa phrase était dans la limite de l'indécence. Il venait de lui dire que sa vie était un enfer depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus et tout ce qu'elle trouvait à lui dire c'était "J'espère aussi que toi ça va quand même.". Seriously? Traqué au quatre coins du globes, quasiment buté au pole nord, d'innombrables blessures, des cicatrices dans l'âme et dans le corps mais tout allait bien.

- A cet instant, je vais bien.

Il tenta de laisser filer cet affreux filon de haine qui naissait dans son coeur. Il en voulait à tout le monde mais ce n'était la faute de personne. A force de vivre comme un presqu'ermite avec pour seul présence, Néphilim, il devenait un peu aigri. Conséquence logique ou pas, il savait qu'il ne serait plus jamais le même. Il était marqué au fer rouge par ces années passées et celles à venir.

- Tu arrive à assurer ta sécurité ?

Sa phrase fût terminé sur un ton d'hésitation. Il avait presque envie de proposer à Rhyan de l'accompagner un peu. Mais tant de complications à venir, il fallait s'assurer qu'elle était digne de confiance, il fallait penser pour trois et non plus pour deux et beaucoup d'autres choses encore. Et peut être n'avait-elle même pas besoin de lui. Elle était une grande fille à présent.
Il résistait à son instinct qui lui disait de la serrer encore et encore dans ses bras. Qui lui criait de s'imprégner de son odeur. Qui lui hurlait de ne pas la laisser partir car ça serait la dernière fois qu'ils se verraient.
Et elle était si proche... Matt baissa la tête légèrement, pris d'un torrent d'émotion.
Le choix ne lui appartenait plus.

_________________



Je suis un dragueur..:
 

.. Mais c'est seulement parce qu'on me le demande:
 


Dernière édition par Matt E. Drust le Jeu 6 Déc 2018 - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorciste Humaine
CITATION DU PERSONNAGE : La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps.

MESSAGES : 256
DATE D'INSCRIPTION : 29/06/2011

Niveau du personnage
Point RP:
112/100  (112/100)
Point Membre:
112/100  (112/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Rhyan L. James
Exorciste Humaine
MessageSujet: Re: On ne s'est pas vu depuis trop longtemps et on ne se verra pas probablement avant longtemps : je n'aime pas les retrouvailles. | FT Rhyan   Lun 3 Déc 2018 - 11:16


Tore my shirt to stop the bleeding
But nothing ever stop you leavin'
Je parle beaucoup et il ne dit rien. Il est ce qu’il était avant et n’est plus le même ; ne le sera plus jamais.

« I saw the part of you
that only when you’re older you will see too »


J’ai l’impression d’être face à ce qu’il était quand on n’allait pas bien ; il juge et se froisse et les expressions de son visage le trahissent. Il se pose contre moi, loin, distant comme si il savait mais il ne sait plus.

- Gael.

Il regarde le sol alors que je regarde le ciel. On allait pas au même endroit de toute façon ; j’ai toujours eu du mal à le comprendre. Il ne répond rien au reste de mes mots et je sais qu’il se dit que c’est pas sa faute. Mais je ne l’ai pas accusé j’ai juste parlé. Dis pourquoi ça m’avait touché mais visiblement ça ne le concerne pas. Ne le concerne plus ? Ne l’a jamais concerné, plutôt je dirai.

« Well you look like yourself
But you’re somebody else
Only it ain’t on the surface »


Je le regarde mais ne semble plus pouvoir le voir ou le lire, seul son visage et sa capacité à exprimer ce qu’il y a à l’intérieur me reste accessible. Je ne crois ni au destin ni à la fatalité mais quelle putain de chance qu’on se retrouve ici pour ça ? Pour papoter ?

Ah ah !

Pour papoter.

- A cet instant, je vais bien.

Ok ok ok ok, bien bien. C’est terrible, ses défauts me reviennent en spirale, je suis entraînée - peut être que je me laisse faire - mais j’me dis que c’est pas plus mal qu’il soit parti.

« I finally sat alone
Pitch black flesh and bone
Couldn’t believe that you were gone »


- Tu arrives à assurer ta sécurité ?

Je fronce le nez - qu’est-ce qu’il passe si je dis non ? Tu me protèges Matt ? Parce que c’est ce que t’es censé faire, protéger les plus faibles, la petit blonde dans le Nord de l’Europe, finalement retrouvée par hasard ?
Mais je souris.

- J’ai jamais été très douée pour ça.

Fricoter avec la sécurité ? Non. Fricoter avec Cyan Soul pour mon plaisir et ma liberté - super idée - oui tout à fait. Je lance le dé quand bien même j’aurais dû choisir de passer mon tour.
Rien à battre.

« Well you look like yourself
But you’re somebody else
Only it ain’t on the surface.
Well you talk like yourself
No, I hear someone else though
Now you’re making me nervous »


Mais subitement il se met à se rapprocher un peu et sa gestuelle corporelle et restée la même, le manque m’explose à la tête alors qu’il se rapproche. Je me déchire en deux, le chemin des possibilités se retrouve si grand, tellement multiple et présent..

« Where are we?
Where are we? »


Je ne sais pas ce que je veux et je ne sais plus exactement ce que j’ai voulu un jour mais quand je m’approche, presque certaine que je devrais l’embrasser, Cyan passe dans ma tête quelques mili-secondes et je passe au travers de Matt.
Littéralement.
Ma magie m’éclate à la gorge et j’me dis « super bé voilà j’vais mourir comme ça » mais ça ne dure pas plus d’une seconde et je me retourne.
J’ai traversé Matt comme si j’étais un fantôme et putain c’que c’est vrai, j’suis un fantôme de sa vie passée, j’ai été là mais je n’y suis plus.

J’éclate de rire
Rire frais, vivant et spontané.

J’ai envie de lui murmurer les paroles d’une chanson mais je n’ose pas - je n’ose plus car il n’est plus lui et je ne suis plus moi.

Loving you was young, and wild and free.
But loving you was dumb, dark and cheap.


code by bat'phanie

_________________



"Fuck'em if they talk"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Humain noir
EMPLOIS/LOISIRS : Nowhere to see
LOCALISATION : Un peu partout et nul part à la fois..
CITATION DU PERSONNAGE : Ce que l'on fait dans notre vie résonne dans l'éternité.

MESSAGES : 659
DATE D'INSCRIPTION : 01/12/2011

Niveau du personnage
Point RP:
116/200  (116/200)
Point Membre:
125/200  (125/200)
Niveau: 7 - Confirmé
avatar
Matt E. Drust
Admin | Humain noir
MessageSujet: Re: On ne s'est pas vu depuis trop longtemps et on ne se verra pas probablement avant longtemps : je n'aime pas les retrouvailles. | FT Rhyan   Jeu 6 Déc 2018 - 22:03

Rhyan & Matt

Le bleu de ses yeux inflammables
Elle met ma tête dans les nuages
Rien dans les poches pas de plan B
Mais le sourire toujours aux lèvres
Puisque le futur fait phaser
Les deux pieds dans le carpe diem
Ta beauté incontrôlable
Qui me chante voyage voyage
Ta douceur comme un supplice
Pour toi, je pourrais même quitter Paris.
J'ai exploré, j'ai questionné,
Pas de trace de ma maturité
Alors en attendant je me consume dans la nuit
Sous les étoiles saturées


Elle fronça son nez à la suite de la dernière question de l'humain noir. Encore quelque chose qu'elle allait sûrement sur-interpréter. Matt se préparait à réagir avec mauvaise humeur mais à sa surprise elle se mit à sourire, simplement et doucement. Sans doute faussement aussi mais ça, il ne le percevait pas trop.

- J’ai jamais été très douée pour ça.

Ah, vraiment ? Pourtant après toute cette anarchie, elle était là. Une humaine douée était définitivement une cible de choix. Échapper aux rafles, esquiver les mouvements des sorciers noirs, s'en sortir à presque tous les coups, c'est bien qu'elle en était capable.
Ou alors, elle avait simplement eût de la chance. Beaucoup de chance. Comme si une étoile saturée brillait au dessus d'elle, dans le ciel, jour et nuit. Quelqu'un qui veillait sur elle, à chaque instant pour l'empêcher de tomber dans les pièges de la vie.

Il sentit alors Rhyan qui s'approchait, comme pour l'embrasser. Matt, lui, sentait des dizaines et des dizaines d'émotions l'envahir, presque surnaturellement. Comme si quelqu'un lui insufflait ses propres ressentiments et qu'ils parcouraient son corps, ses veines, son cœur et son âme. Des légers frissons partirent de ses pieds pour remonter jusqu'à ses épaules, ce qui le fit tressaillir. Il entrouvrit la bouche, comme pour recevoir un baiser interdit.
Rien ne se passe jamais comme prévu.
Surtout pas avec elle.

Dans une sensation de froid sidéral, qui ne ressemblait en rien à ce qu'il avait déjà ressenti, Rhyan traversa son corps. C'est comme si chaque espace de vide de son propre corps s'était retrouvé rempli par le corps de Rhyan. Lorsqu'elle eût finit de le traverser, il sentit un immense vide. Comme si ses propres organes avaient quittés son organisme. Des nausées lui vinrent presque immédiatement, entre la surprise et les sensations qui le parcourait. Il sentit une légère sueur envahir son front. Il avait subitement très chaud.
Il respira par la bouche, comme on pouvait le faire après un grand choc. Ce n'avait pas été une expérience agréable. Pendant ce temps, il entendit son rire léger et cristallin derrière lui. Il s’efforça de sourire bien qu'encore très pâle et se retourna avec ce sourire.

- Préviens moi la prochaine fois s'il te plaît.

Sa phrase avait été ponctuée de son sourire voulu léger mais perçu un peu faible. Le ton n'était pas agressif, il restait agréable.
Il avait vraiment la sensation qu'elle avait emporté un peu de son énergie magique en le traversant.
Pourquoi avait-elle fait ça ? Lui faire une blague ? Il souriait mais ce n'était pas pas vraiment son ressentiment profond. Il n'avait pas trouvé ça très drôle. Les circonstances faisaient qu'il ne voulait pas non plus partir dans une joute verbale avec une de ces anciennes amies.

- Sinon moi aussi je vais utiliser ma magie contre toi.

Il eût un sourire en coin. Pas sûr qu'elle apprécie ce genre d'attaque contre elle. Il avait deux pouvoirs assez offensifs après tout, peu utilisable dans des situations "normales". Il pouvait lui faire voir ses pires cauchemars, ça pouvait être vu comme un jeu après tout.

- Si tu n'arrives pas à contrôler tes pouvoirs, je pourrais te donner des cours... particuliers.

Les yeux toujours rieurs, il avait reprit du poil de la bête et s'amusait d'elle. Comme au bon vieux temps.


_________________



Je suis un dragueur..:
 

.. Mais c'est seulement parce qu'on me le demande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: On ne s'est pas vu depuis trop longtemps et on ne se verra pas probablement avant longtemps : je n'aime pas les retrouvailles. | FT Rhyan   

Revenir en haut Aller en bas
 

On ne s'est pas vu depuis trop longtemps et on ne se verra pas probablement avant longtemps : je n'aime pas les retrouvailles. | FT Rhyan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» 25. Meilleur Topic Depuis Aout
» [Foret] Cette chasse est gardée et il y a un prédateur de trop ici... [PV: Len Tsukimori & Lena Carter]
» un site ke trop crampant XD
» Jeux vraiment trop drole!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage ::  :: ● ● Europe-
Nos partenaires