Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]

Le Deal du moment : -47%
FEBER Happy House – Maison de jeux pour enfants ...
Voir le deal
47.93 €

Partagez
 

 Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
EMPLOIS/LOISIRS : Vivre à en crever
LOCALISATION : Là où le vent me porte...
CITATION DU PERSONNAGE : Marche, cours, va là où il te plait, à l'autre bout de la Terre, par delà la mer, prêt des étoiles, mais surtout ne t'arrêtes pas de rêver

MESSAGES : 2282
DATE D'INSCRIPTION : 21/04/2010

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue54/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (54/300)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue43/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (43/300)
Niveau: 8 - Reconnue
Luka E. Grey
Luka E. Grey
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
MessageSujet: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptyMar 9 Juin 2020 - 23:45



On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola
Luka & Logan

« Haïr, c'est aimer, c'est sentir son âme chaude et généreuse, c'est vivre largement du mépris des choses honteuses et bêtes...
@EmileZola »

« Ses lèvres serrées s’amincissaient déjà sous le doigt de la mort. Les cheveux dénoués, la tête roulée dans les plis sanglants du drapeau, elle n’avait plus que ses yeux de vivants, des yeux noirs, qui luisaient dans son visage blanc. Silvère sanglota. Les regards de ces grands yeux navrés lui faisaient mal. Il y voyait un immense regret de la vie. Miette lui disait qu’elle partait seule, avant les noces, qu’elle s’en allait sans être sa femme ; elle lui disait encore que c’était lui qui avait voulu cela, qu’il aurait dû l’aimer comme tous les garçons aiment les filles. À son agonie, dans cette lutte rude que sa nature sanguine livrait à la mort, elle pleurait sa virginité. Silvère, penché sur elle, comprit les sanglots amers de cette chair ardente. Il entendit au loin les sollicitations des vieux ossements ; il se rappela ces caresses qui avaient brûlé leurs lèvres, dans la nuit, au bord de la route : elle se pendait à son cou, elle lui demandait tout l’amour, et lui, il n’avait pas su, il la laissait partir petite fille, désespérée de n’avoir pas goûté aux voluptés de la vie. Alors, désolé de la voir n’emporter de lui qu’un souvenir d’écolier et de bon camarade, il baisa sa poitrine de vierge, cette gorge pure et chaste qu’il venait de découvrir. Il ignorait ce buste frissonnant, cette puberté admirable. Ses larmes trempaient ses lèvres. Il collait sa bouche sanglotante sur la peau de l’enfant. Ces baisers d’amant mirent une dernière joie dans les yeux de Miette. Ils s’aimaient, et leur idylle se dénouait dans la mort. »

C'est au moment où le livre se ferme, au moment où ma main cherche le marque-page, cette photo de Papa volée un jour de bonheur, au moment où mes épaules prennent conscience de ce dossier contre lequel elles sont affalées, c'est à ce moment précis qui marque l'arrêt de la lecture et le retour à la réalité que je me rends compte de cette petite larme qui coule le long de ma joue. Une perle froide. Je ne l'essuie pas, pour la laisser mourir sur mon t-shirt. Ma tête chute en arrière, cassant la nuque en un angle renversé. Puis je me laisse glisser de mon assise, jusqu'à avoir les jambes en l'air, pieds nus au mur, le dos sur la banquette du canapé, la tête dans le vide, les yeux au plafond. La Fortune des Rougon sur mon ventre, je me demande comment Silvère va vivre maintenant. Je me demande, moi aussi, comment je vais vivre, avec sur ma joue cette larme séchée et dans le cœur tout un tas d'autres non versées.

Un jour, j'ai cru que c'était fini, toutes ces conneries de camps. J'ai cru que j'avais choisi le mien et que je n'en démordrais plus jamais. Maman était morte, après tout. Maman est morte.
Le téléphone vibre sur la table basse. Une fois, deux fois. Je n'ai pas envie de bouger. J'ai envie de rester là, avec Miette et Silvère et ce qu'il reste de mon cœur brisé. Il ne faut pas lire Zola, dans ces cas-là, ce n'est pas conseillé. C'était un des livres préférés de Maman. Alors entre ça et le marque-page photo de Papa. J'ai l'impression de revivre une famille qui n'existe plus. Je prends le livre dans mes mains. La couverture est craquelée, légèrement jaunie. Le papier a une odeur d'ancienneté. Je regarde la tête de Papa qui dépasse de la tranche. Sale tronche. Il rigole, un oeil au beurre noir. Je crois qu'il s'était battu avec Nathaniel ce jour-là. C'est Nathaniel qui me l'a dit. Mais lui aussi, il est mort maintenant. Je réuni des fantômes et des souvenirs. Un autre SMS arrive. Un soupire aussi. J'ai mal à la tête, je n'ai pas dormi de la nuit, Maël a encore fait une crise...

Je me demande qui m'envoie des messages...

(c) DΛNDELION

_________________


If I had a world of my own Everything will be nonsense Nothing will be what it is Because everything will be what it isn'tI invite you to a world Where there is no such thing as time And every creature lens themselves To change your state of mind.
Revenir en haut Aller en bas
Admin | Mêlé détraqué | Agent du Service Secret
EMPLOIS/LOISIRS : Faire Spidercochon dans le métro
LOCALISATION : Là où le vent d'hiver m'emmène
CITATION DU PERSONNAGE : Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités

MESSAGES : 338
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2013

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue161/100Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (161/100)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue126/100Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (126/100)
Niveau: 6 - Affirmé
Logan Frost O'Connell
Logan Frost O'Connell
Admin | Mêlé détraqué | Agent du Service Secret
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptyMer 16 Juin 2021 - 22:53

Je fais les cent pas dans mon appartement. Mon petit appartement. Alors que je devrais habiter avec Luka, n'est-ce pas ? Ce fut le cas à un moment, un trop court moment où on était heureux. Puis tout est parti en vrille. Elle allait, venait, je demandais, j'avais pas de réponse, ou alors des bribes de conversation, des bribes de souvenirs et … J'étais perdu. Noyé dans l'océan de sa vie compliquée. Comme si c'était compliqué de me laisser entrer dans la sienne.

Toujours des noms qui n'ont ni queue ni tête pour moi parce que j'ai jamais eu l'histoire complète d'une traite. Sa cachette chez nous. Est-ce que y'a encore un nous ? Ça fait bien longtemps que j'la comprends plus. Des fois elle part sans laisser de traces, puis revient, des semaines voire des mois plus tard. Moi j'me croyais ghosté. J'la croyais prise par Croix, encore. Peut être que oui, peut être que non, jamais eu le fin mot de cette histoire, une fois de plus.

Et puis elle revient, comme un charme, comme si de rien n'était, lalala, et puis repart à ses occupations, passe ses examens sous un stress incommensurable donc ne donne plus de nouvelles, encore. Et on enchaîne.

Et moi j'me demande juste si j'ai encore une copine ou pas. Et je sais pas si elle s'imagine à quel point je m'inquiète, quelles sont les crises d'angoisse que j'me tape. Comme si ça suffisait pas d'avoir une sœur qui donne pas de nouvelles, fallait que ma copine l'imite.

J'ai essayé plusieurs fois d'aborder le sujet. Que j'étais inquiet. Que je pouvais plus tenir moi, j'me fais balloter dans tous les sens, j'suis bien gentil mais des fois j'en ai marre. J'veux juste des réponses. Merde.

J'ai lancé des équipes à sa recherche moi. Et ça me vaut quoi après ? D'être envoyé en putain de Sibérie par ses putains de conservateurs. J'suis sûr c'est leur moyen de se venger d'avoir « dilapider » de l'argent comme ça. « Nan mais c'est une Cross on peut pas lui faire confiance ». J'suis sûr c'est à ça qu'ils pensent.

C'est vrai qu'elle a pas grandit à l'orphelinat avec toute la bande.

Bref.

« Il faut qu'on parle. »

Message envoyé. Parce que j'en peux plus. Et ça sert à rien de défoncer encore plus mon parquet à force de passer et repasser dessus. Et de ressasser tout ce qui va de mal dans notre couple. Des réponses Luka. J'suis à 100% derrière toi, aucun soucis, j'suis prêt à t'accompagner dans ta vie compliquée sans soucis, mais j'veux juste comprendre pour te suivre et que tu sois épaulée comme il faut. C'est tout ce que je demande. C'est trop demandé ? Je pense pas, pour qu'on puisse vivre une relation saine.

_________________

I'm fighting for the good
and the truth.

Regarde, j'suis tout cassé mais je suis quand même tout mignon
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Tumblr_o2qi18xwGO1tq4of6o1_500

Plus que mignon même
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Tumblr_inline_mijuapdRjK1qz4rgp
Color: orangered

Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  1765393829
Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
EMPLOIS/LOISIRS : Vivre à en crever
LOCALISATION : Là où le vent me porte...
CITATION DU PERSONNAGE : Marche, cours, va là où il te plait, à l'autre bout de la Terre, par delà la mer, prêt des étoiles, mais surtout ne t'arrêtes pas de rêver

MESSAGES : 2282
DATE D'INSCRIPTION : 21/04/2010

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue54/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (54/300)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue43/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (43/300)
Niveau: 8 - Reconnue
Luka E. Grey
Luka E. Grey
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptyJeu 17 Juin 2021 - 10:11



On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola
Luka & Logan

« Haïr, c'est aimer, c'est sentir son âme chaude et généreuse, c'est vivre largement du mépris des choses honteuses et bêtes...
@EmileZola »

" Tu crois que je peux passer un week-end ? J'en aurai besoin, je suis désolé."

Je me mords la lèvre en lisant le premier message. J'ai déjà envie d'envoyer mon téléphone s'écraser contre le mur et disparaître de la surface de la planète. Littéralement. Piouf, plus de Luka pour répondre. Ce message me fout dans la tronche tout ce que j'ai mal fait ces derniers mois, comme si j'avais choisi d'embrasser la loi de Murphy. Ca ira mal de toutes façons, allons-y gaiement. J'ai mal de voir que Declan me considère comme son héroïne, à la fois celle qui le sauve et sa drogue dont il ne peut se passer s'il veut survivre. Je suis la seule qui peut l'obliger à manger. Celle qui sait. Je ne voulais pas de ce fardeau que j'ai en partie causé. Que j'ai largement empiré. Comment je peux lui dire oui alors que j'ai couché avec Dorian ? Comment lui dire non ? Je choisi la fuite.

"Lu', tu te rends compte que Louis REFUSE d'aller voir le film de DA avec moi ? Trop naze. Dis moi que tu vas m'accompagner meuf, je sais que toi t'es une vraie"

Un rire nerveux me prend face au message de Carla. Il est si simple, empli du bonheur joyeux des ami-es. Il me donne envie de prendre l'avion ou de réquisitionner un téléporteur et au diable le règlement ! A bas le sérieux et vive le cinéma ! Les soirées pop-corn qui finissent dans les bras l'une de l'autre, à chuchoter nos rêves et babiller jusqu'au point du jour. On s'endormait si facilement après avoir refait le monde. Ca me semble si loin. Toute nuit n'est qu'insomnie ou cauchemars.

"REFUSE ? En majuscule ? Moi je vais voir même les Stroumpfs avec toi. Et puis DA quoi ! Rien que la musique... Je viens quand ?"

C'est une illusion de vie, comme un baiser magique sur un bobo d'enfant. On sait que c'est faux, mais ça fait du bien d'être juste heureux, comme si ça allait durer. Je regarde le message suivant, celui du malheur, justement. Celui que je refuse d'ouvrir pendant dix secondes, comme si ça allait changer quoi que ce soit. J'ai lu le début, sur la page des messages. Je sais déjà.

"Il faut qu'on parle."

Oui il faut. L'image de Logan s'imprime très clairement dans mon esprit. C'est le Logan de l'hôpital, dont le corps est meurtri, mais qui a le plus beau sourire du monde. Le Logan qui me fait rire et oublier que le monde dehors, il est si dur. Le Logan que j'aime et que je blesse sans même lui dire. Ce visage qui se décompose déjà et qui perd de sa joie d'être, tout simplement, comme si je l'avais frappé de mes méfaits, jusqu'à effacer consciencieusement tout ce bonheur facile. J'ai mal à ce cœur qui bat trop fort, terrifié d'appuyer sur envoyer.

"J'arrive."

Je file comme un coup de vent, un bisou sur la joue de Maël, la promesse arrachée à Owhen qu'ils iront bien à l'heure en cours et je dévale les rues de Londres de mes pas apeurés. Je sais que quelque chose de terrible va, doit se passer. Tout mon corps me hurle d'aller me terrer loin, quelque part qui n'est pas ici. Je vais même jusqu'à me perdre dans les sentiments des autres. Tout sauf regarder les miens. Et c'est ahurie que j'arrive devant sa porte, encore empreinte des soucis de Karen et de la brûlure de café de Donald, ces émotions d'emprunts, évanescentes et salvatrices. Je lève la main, pourtant incapable d'annoncer que je suis là.

(c) DΛNDELION

_________________


If I had a world of my own Everything will be nonsense Nothing will be what it is Because everything will be what it isn'tI invite you to a world Where there is no such thing as time And every creature lens themselves To change your state of mind.


Dernière édition par Luka E. Grey le Dim 20 Juin 2021 - 9:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin | Mêlé détraqué | Agent du Service Secret
EMPLOIS/LOISIRS : Faire Spidercochon dans le métro
LOCALISATION : Là où le vent d'hiver m'emmène
CITATION DU PERSONNAGE : Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités

MESSAGES : 338
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2013

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue161/100Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (161/100)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue126/100Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (126/100)
Niveau: 6 - Affirmé
Logan Frost O'Connell
Logan Frost O'Connell
Admin | Mêlé détraqué | Agent du Service Secret
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptyVen 18 Juin 2021 - 14:25

Je tourne et tourne encore dans mon appartement. Avant le message, jamais de nouvelles, à croire que c’est toujours moi qui doit venir à elle pour avoir des nouvelles. « Nouvelles ». Pour savoir qu’elle est en vie et encore, quand je suis pas mis en stand by quoi. Après le message, me revoilà à attendre encore et les minutes s’allongent, s’étirent, à l’infini. Parfois les minutes deviennent des heures voire des jours.

J’essaie de penser à autre chose, de regarder les dossiers que j’ai ramené du boulot pour me « divertir ». C’est pas que j’aime faire des heures sup, c’est juste que j’ai besoin de m’occuper l’esprit. Je pourrais aller voir Nawel, Newt, Edwin, quelqu’un. Mais je passerais littéralement ma vie chez mes potes sinon et j’pense qu’ils ont d’autres chats à fouetter que de garder Logan en chocolat. Donc, boulot.

Enfin, mon téléphone sonne. Je me précipite dessus, évidemment, le cœur battant la chamade.

Et c’est maman qui me dit « t’as intérêt à passer bientôt à la maison ». Oui maman. Je l’appelle pendant une dizaine de minute pour prendre des nouvelles, pour moi lui dire « same old same old ». Comment va Luka, rire jaune « oh tu la connais » blablabla. The usual. Le discours qu’elle a entendu mille fois déjà.

« Et ta sœur ? » « oh bah tu sais maman, c’est Kiki hm... ». Depuis qu’elle s’est évanouie dans la nature, j’ai toujours pas touuuuut compris de cette histoire d’ailleurs, elle est plus vraiment là même. Un peu plus absente qu’avant, un peu moins joyeuse, comme si quelque chose s’était brisé en elle. Je soupçonne également qu’elle fréquente des personnes pas nettes mais bon, je connais ma sœur, j’ai pas envie qu’elle se transforme en furie contre moi. Et elle sait pertinemment que si elle a besoin d’aide je serais toujours là pour elle.

Fin de l’appel, je retourne faire les cent pas et à mon bureau pour essayer de travailler. Essayer, tant mes pensées vont vers Luka et à « quand est-ce que tu vas regarder ton Putain de téléphone ». Je sais à quel point elle aussi, peut être dans ses pensées et ses occupations et oublier le monde autour d’elle.

Sauf que là ça a duré trop longtemps.

Le téléphone sonne à nouveau. Sans aucun espoir, je regarde. Luka. Mon coeur rate un battement.

« J’arrive »

Encore condamné à attendre donc. Elle part maintenant ? Dans trois heures ? Dans trois jours ? Bien pratique comme réponse venant d’elle. Elle qui est si prompte à ne pas donner de détails, de garder sa vie secrète, comme un cocon, à me laisser bien dehors alors que c’est elle la première qui m’a invité. Alors oui, on peut changer d’avis, mais avec des explications rationnelles, je préfère. Merde Putain Luka, à quel point c’est difficile de parler, d’expliquer ce qui se passe dans ta vie à l’homme qui t’aime, qui te soutient et qui, normalement, t’aimes en retour ? Bref.

Condamné à attendre donc

_________________

I'm fighting for the good
and the truth.

Regarde, j'suis tout cassé mais je suis quand même tout mignon
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Tumblr_o2qi18xwGO1tq4of6o1_500

Plus que mignon même
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Tumblr_inline_mijuapdRjK1qz4rgp
Color: orangered

Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  1765393829
Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
EMPLOIS/LOISIRS : Vivre à en crever
LOCALISATION : Là où le vent me porte...
CITATION DU PERSONNAGE : Marche, cours, va là où il te plait, à l'autre bout de la Terre, par delà la mer, prêt des étoiles, mais surtout ne t'arrêtes pas de rêver

MESSAGES : 2282
DATE D'INSCRIPTION : 21/04/2010

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue54/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (54/300)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue43/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (43/300)
Niveau: 8 - Reconnue
Luka E. Grey
Luka E. Grey
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptyDim 20 Juin 2021 - 10:10



On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola
Luka & Logan

« Haïr, c'est aimer, c'est sentir son âme chaude et généreuse, c'est vivre largement du mépris des choses honteuses et bêtes...
@EmileZola »

Je regarde la porte avec un peu trop d'intensité. Je suis trop énervée pour contenir ma magie. La panthère gronde en moi et me griffe le cœur. Mon cœur bat trop fort de la contenir, elle et les émotions qui me parviennent sans que je puisse faire barrière. J'ai trop chaud, au bord du vertige, prête à sombrer. Le passé qui me rattrape heurte comme un train grande vitesse. Je sais très bien ce qu'il va se passer là. Je sais très bien pourquoi j'ai fui et gardé le silence. There's no more time for lies. Il tourne en rond. Il tourne en rond dans ses émotions dont je reconnais la couleur si chaude. J'ai envie de pleurer déjà.

Là.
Maintenant.

Je frappe à la porte, stoïque, prête à m'effondrer pourtant. Prête à repartir en courant. Je ne sais pas aimer correctement. Je ne sais pas aimer comme lui m'aime. La panthère veut ma peau. Tout, sauf ressentir encore ça. Rugir.

- Salut.

Toute petite voix. Logan a une sale tête. Je ne présume pas de la mienne. J'ai eu le temps de perdre toute l'eau de mon corps dans les méandres brûlant de Londres en juin. L'été est déjà là et la chaleur atroce. Je n'attends que les orages, qu'ils éclatent comme je suis sur le point de le faire. J'essaye un sourire qui tourne en une grimace étrange. Il est beau, avec sa tête d'ahuri.

- J'peux entrer ?

Entrer dans cet appartement qui a vu nos folies joyeuses. Entrer dans ces souvenirs qui papillonnent dans mon ventre. Entrer dans ta vie et brûler tout puisqu'il ne me reste que ça. Où ai-je appris qu'on souffre autant d'aimer quelqu'un ? Sa douleur et la mienne sont un tourbillon qui me font tourner la tête. Sa douleur et la mienne comme les pulsations de mes erreurs passées, de ces yeux d'un bleu glacial qui avaient pourtant pris feu devant les miens.

(c) DΛNDELION

_________________


If I had a world of my own Everything will be nonsense Nothing will be what it is Because everything will be what it isn'tI invite you to a world Where there is no such thing as time And every creature lens themselves To change your state of mind.


Dernière édition par Luka E. Grey le Jeu 8 Juil 2021 - 8:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin | Mêlé détraqué | Agent du Service Secret
EMPLOIS/LOISIRS : Faire Spidercochon dans le métro
LOCALISATION : Là où le vent d'hiver m'emmène
CITATION DU PERSONNAGE : Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités

MESSAGES : 338
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2013

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue161/100Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (161/100)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue126/100Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (126/100)
Niveau: 6 - Affirmé
Logan Frost O'Connell
Logan Frost O'Connell
Admin | Mêlé détraqué | Agent du Service Secret
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptyDim 20 Juin 2021 - 16:54

Le plancher est décoloré aux endroits où je passe littéralement ma vie à faire des allers retours. Entre Kiki et Luka, je ponce beaucoup les lattes. Je sais pas ce que dira le proprio quand je lui rendrait tiens. Mais c'est un problème pour un autre jour. Un coup de rune et il est comme neuf au pire le parquet.

Enfin, un coup à la porte. Enfin Luka arrive. Enfin, je vais quémander des explications. Pas que j'ai jamais essayé, au contraire, mais toujours un truc à faire, toujours pris entre deux feux, oh mais non là on fait un truc cool et j'ai pas envie de gacher ce moment. Toujours des excuses mais vides de sens.

Autant c'est juste le livreur de pizza. J'ai pas commandé de pizza. Autant c'est juste le voisin qui vient demander un œuf. Largement possible. J'ai les œufs de Newt en plus, meilleurs œufs sur terre je vous jure. En même temps, quand on voit comment elles sont traitées les poulettes... J'devrais pas être étonné de sa part.

J'ouvre la porte, elle est là. Des yeux sans éclat, un teint blafard, les cheveux fades. On fait un couple en bien piteux état. De mon côté, je dois aussi avoir des cernes longues comme mon visage et violettes comme la mort.

– Salut.

J'hoche la tête avant de lui répondre une copie parfaite de ce qu'elle m'a avancée.

– J'peux entrer ?

Je m'écarte de la porte, fais un geste du bras pour l'inviter. Je la vois de dos s'avancer dans mon chez moi, ce qui aurait pu être notre chez nous. Ce qui l'a un peu été. D'autres images se superposent à celle de la réalité, celles de souvenirs, Luka rentrant guillerette avec du chinois plein les mains, Luka riant sur le canapé que j'ai en visuel, Luka et moi faisant à manger, les crêpes collant au plafond, nos rires englobant tout l'appartement.

Les traces de graisses, elles, sont toujours sur le plafond. Toutes les traces de ma vie dans cet appartement. Les traces de cents pas. Les traces de liquide sur les meubles quand je renverse des verres. Les soirées joyeusement arrosées qui sont déversées sur le tapis.

Les épaules affaissées, le contraste est immense entre l'avant et le maintenant. On aura des jours aussi beaux qu'avant ? Je ne doute pas un seul instant que oui. Je ne désire que ça. Ça et comprendre. Ce n'est pas laisser de l'espace qui me chagrine, c'est ne pas comprendre pourquoi je dois le faire. C'est ne pas comprendre pourquoi je suis ghosté en permanence.

– Assis toi. Fais comme... chez toi.

Je murmure à peine ces derniers mots. Parce que ce fut chez elle à un moment. Et ça aurait pu continuer pendant si longtemps. Ça peut toujours le redevenir. On peut déménager aussi, trouver plus grand, aménager quelque chose ensemble.

Je vais chercher des bières dans le frigo et vais m'asseoir sur le fauteuil à côté du canapé. J'aimerais l'embrasser, lui caresser l'épaule, la joue, lui remettre les cheveux en place. Mais je ne veux pas retomber dans la sempiternelle erreur du « eh, on est bien, remettons les choses difficiles à après ». Trop c'est trop. Ça ne peut plus durer et j'exige des explications.

Je pose sa bière en face d'elle, boit une grande gorgée de la mienne et coince mes iris sur les siens.

– Luka je...

Aller Logan, te dégonfle pas.

– Ça ne peut plus durer.

C'est l'heure des explications.

_________________

I'm fighting for the good
and the truth.

Regarde, j'suis tout cassé mais je suis quand même tout mignon
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Tumblr_o2qi18xwGO1tq4of6o1_500

Plus que mignon même
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Tumblr_inline_mijuapdRjK1qz4rgp
Color: orangered

Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  1765393829
Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
EMPLOIS/LOISIRS : Vivre à en crever
LOCALISATION : Là où le vent me porte...
CITATION DU PERSONNAGE : Marche, cours, va là où il te plait, à l'autre bout de la Terre, par delà la mer, prêt des étoiles, mais surtout ne t'arrêtes pas de rêver

MESSAGES : 2282
DATE D'INSCRIPTION : 21/04/2010

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue54/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (54/300)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue43/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (43/300)
Niveau: 8 - Reconnue
Luka E. Grey
Luka E. Grey
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptyJeu 8 Juil 2021 - 8:35



On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola
Luka & Logan

« Haïr, c'est aimer, c'est sentir son âme chaude et généreuse, c'est vivre largement du mépris des choses honteuses et bêtes...
@EmileZola »

– Assis toi. Fais comme... chez toi.

Il y a comme une odeur de passé et de mélancolie dans cet appartement. Je regarde les murs, les meubles, le sol, et je revois nos souvenirs teintés d'un beau sépia. J'ai la gorge serrée car je comprends qu'il s'agit là d'un geste irrémédiable et qu'une fois brisée, notre histoire ne renaîtra pas. Quand je pense à ces bonheurs si simples et que je me perds dans des relations tortueuses, je me demande ce qui ne va pas chez moi. Ou chez Logan. Cela pourrait être de sa faute, si ce n'était pas le gentil de l'histoire. Il serait trop... gentil ? Je n'ai pas d'autre argument.

Logan revient avec une bière fraîche.

– Luka je... Ça ne peut plus durer.

J'avale une gorgée de bière en le détaillant minutieusement. D'où c'est lui qui vient me dire que cela ne peut plus durer alors que j'allais briser son cœur et écraser les miettes ? Je me retrouve avec les mots bloqués, aux bords de mes lèvres tremblantes, sans rien de plus à dire parce qu'il m'a coupé l'herbe sous le pied. C'est égoïste, mais j'avais prévu d'attaquer, de me lancer à corps perdu dans une tirade sans fin, jusqu'à ce que tout soit dit. J'avais empilé les raisons et les déraisons. Maintenant je n'ai plus rien que la tête vide et le cœur battant le tambour de guerre. Je prends une autre gorgée, comme le dernier vœu du soldat avant de partir au front.

Rien.
Le silence.
Encore.

D'un geste brusque, je pose la bouteille sur la table basse. De la tristesse ne restent que des lambeaux douloureux. La colère est plus facile. J'ai envie de hurler. Je sens la foule de sentiments presser violemment contre ma barrière mentale. C'est sa peur à lui, son amour, qui toque à la porte. Je ne veux pas de ça. Je n'en veux plus.

- Logan, c'est fini.

Les mots sont sortis. Durs. Comme un carambolage en plein dans sa face. J'aurai pu déposer une bombe et être plus gentille. Je sens que je n'ai pas le temps d'être gentille et que ça fait trop mal.

- Toi, moi, ça marche plus. J'ai essayé. J'te jure, j'ai essayé. J'ai résisté pendant longtemps. Faut croire que je suis bonne qu'à ça : briser des cœurs. Tu te souviens de l'hôpital ? Du film, des baisers et de l'amour con ? J'peux pas faire ça. J'sais pas faire.

Toi, je sais pas faire toi. C'est toute ta personne que je remets en cause, à plat sur la table, les cartes battues. La vérité est là : l'amour tranquille, je sais pas pratiquer. Idéalement, c'est beau, ça suinte par tous les pores de la peau. Chez moi, ça m'irrite, ça me lasse et je me retrouve embarquée dans des histoires sordides, à ne plus savoir qui je suis. Il a fallut Dorian pour réaliser que je n'aimais plus Logan et ce depuis longtemps. Il a fallut le manoir et les Cross pour comprendre que j'avais le cul entre deux chaises et qu'il fallait choisir tous les jours. Je ne peux pas choisir avec Logan à mes côtés. Choisir, faire ce choix, le bon, c'est avoir peur de le perdre. C'est aussi couler dans une routine délicieuse que je ne supporte pas. Je croyais que j'aimerais ça, le bonheur simple. La vérité, donc, c'est que le bonheur simple, je n'en veux pas. Il me terrifie.


(c) DΛNDELION

_________________


If I had a world of my own Everything will be nonsense Nothing will be what it is Because everything will be what it isn'tI invite you to a world Where there is no such thing as time And every creature lens themselves To change your state of mind.
Revenir en haut Aller en bas
Admin | Mêlé détraqué | Agent du Service Secret
EMPLOIS/LOISIRS : Faire Spidercochon dans le métro
LOCALISATION : Là où le vent d'hiver m'emmène
CITATION DU PERSONNAGE : Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités

MESSAGES : 338
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2013

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue161/100Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (161/100)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue126/100Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (126/100)
Niveau: 6 - Affirmé
Logan Frost O'Connell
Logan Frost O'Connell
Admin | Mêlé détraqué | Agent du Service Secret
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptyJeu 15 Juil 2021 - 18:52

Je veux parler. Je veux comprendre. Je veux te comprendre. Je veux savoir pourquoi des fois tu me réponds pas. Je veux savoir pourquoi quand je viens vers toi, tu me rejettes, tu me repousses, tu me réponds pas. Je veux savoir pourquoi quand je te tends la main, tu ne la vois pas, tu la rejettes, tu l'ignores. Moi j'veux qu'on soit tous les deux, face à tous tes problèmes si tu veux. J'veux juste les comprendre, ces problèmes. J'avancerai mieux, si je savais, si j'en savais plus sur toi, si tu te confiais à moi. Si on était ... Un vrai couple ? Est-ce qu'on est vraiment un couple ? Je ne veux pas me mettre ses doutes en tête parce qu'ils ne résoudront pas cette situation. Je veux avancer, pas reculer, construire, pas détruire.

J'ai l'impression de l'avoir coupé. Elle réagit de manière mécanique tandis qu'elle boit quelques gorgées, je l'accompagne dans ce silence. J'ai l'impression que nos déglutitions emplissent toute la pièce dans ce silence assourdissant. Et j'attends. Parce que je pourrais continuer de parler, mais je sens qu'elle a quelque chose à dire. Non ?

Je reprends ma respiration pour parler et elle annonce :

- Logan, c'est fini.

Et maintenant, c'est moi qui ne comprend pas ce qui se passe. C'est moi qui voulait parler et qui me retrouve muet. C'est moi qui voulait comprendre et poser des questions et à qui on ferme la bouche.

Fini, comment ça fini ?

- Toi, moi, ça marche plus. J'ai essayé. J'te jure, j'ai essayé. J'ai résisté pendant longtemps. Faut croire que je suis bonne qu'à ça : briser des cœurs. Tu te souviens de l'hôpital ? Du film, des baisers et de l'amour con ? J'peux pas faire ça. J'sais pas faire.

Ma gorge se serre, très fort, trop fort. J'ai du mal à respirer. Je sens l'eau me monter aux yeux, mon nez qui se bouche légèrement. Je vois les larmes dans mes yeux qui m'empêche de la voir elle clairement. Je cligne des yeux pour les chasser et je les sens couler sur mes joues. Je ne peux plus bouger. Je ne peux plus rien faire. Rien dire. Je... Je...

- Je...

Je voulais juste te comprendre ... T'accompagner ... Être là pour toi...

Tous ces mots refusent de sortir. J'ouvre la bouche mais rien ne sort. Un son rauque sans forme et c'est tout. J'ai envie d'être seul, de pleurer, d'effacer cette journée à tout jamais. Je veux me réveiller et rien de tout cela ne se sera passer.

Je préfère encore être ghosté.

- Je comprends pas...

J'ai la voix toute enrouée, les larmes continuent d'affluer et de couler.

- P...P-P-Pourqu-quoi ?

J-j-j-j'ai rien fait de mal ..., si ? Je voulais juste des explications... Juste ça... C'était trop demandé ... ?

_________________

I'm fighting for the good
and the truth.

Regarde, j'suis tout cassé mais je suis quand même tout mignon
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Tumblr_o2qi18xwGO1tq4of6o1_500

Plus que mignon même
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Tumblr_inline_mijuapdRjK1qz4rgp
Color: orangered

Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  1765393829
Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
EMPLOIS/LOISIRS : Vivre à en crever
LOCALISATION : Là où le vent me porte...
CITATION DU PERSONNAGE : Marche, cours, va là où il te plait, à l'autre bout de la Terre, par delà la mer, prêt des étoiles, mais surtout ne t'arrêtes pas de rêver

MESSAGES : 2282
DATE D'INSCRIPTION : 21/04/2010

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue54/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (54/300)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue43/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (43/300)
Niveau: 8 - Reconnue
Luka E. Grey
Luka E. Grey
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptyVen 16 Juil 2021 - 12:18



On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola
Luka & Logan

« Haïr, c'est aimer, c'est sentir son âme chaude et généreuse, c'est vivre largement du mépris des choses honteuses et bêtes...
@EmileZola »

Je me suis embourbée dans une merde noire, sans aucun espoir de retour possible. Logan est perdu. Je sens par delà la frontière la violence de ses sentiments. La panthère gronde, elle veut sortir. Elle ne veut pas que je vive ça. Elle veut que je la protège, elle aussi, et qu'on s'en aille en prédatrice. J'ai la queue entre les jambes.

- Je...

Je ferme les yeux, paupières closes, l'espace d'un instant. J'inspire, j'expire, le rythme lent pour garder le contrôle. Il va exploser et la muraille mentale entre lui et moi explosera avec. Pourquoi faut-il que je sois la méchante dans l'histoire ?

- Je comprends pas...

Ses larmes coulent. Ses larmes coulent et ça m'est insupportable. Je détourne le regard, non pas froidement, mais blessée. Blessée de ce que je fais. Je me mords la lèvre, le cœur en vrac, les poings serrés. Les premières vagues sont brutales. Je tiens. Je tiens pour ne pas être submergée.

- P...P-P-Pourqu-quoi ?

Oh bordel. Bordel sortez-moi de là ! J'ai envie de fuir la pièce, de céder à l'animal et de laisser l'humaine en plan. Trop d'émotions. Les miennes, les siennes. Mes ongles dans mes paumes, je peine à juguler le flux. J'ose le regarder à nouveau et son visage baigner de larmes, son regard en PLS ancré dans le mien me bouleversent. C'est trop.

Je lâche la digue.

Je laisse les sentiments.

Invasion.

La panthère ne sort pas. Les sentiments ne m'envahissent pas. Ils me traversent. Ils passent, douloureusement, mais ne s'arrêtent pas assiéger mon âme. Je respire doucement, encore, laissant se faire ce que je ne croyais pas encore possible. D'où est-ce que je suis devenu capable de ça ?

A côté, Logan continue de pleurer et j'ai les larmes aux yeux. Mes larmes qui ne veulent pas couler. Je reprend une gorgée de bière, cherchant à reprendre le fil de mes pensées, retrouvant la fraîcheur du liquide amer et pétillant pour faire le point. Répondre au pourquoi. Je ne veux pas y répondre, parce que le pourquoi fait encore mal. Je ne veux pas lui dire, parce qu'il n'a rien fait dans l'histoire et que ça va être pire encore. Le stress et sa douleur me gagnent. Je me lève pour évacuer un trop plein d'énergie, faire taire la peur qui ronge mon ventre.

- J'ai pas de vraies raisons. T'as rien fait de mal.

Inspirer. Expirer. Encore. La ritournelle jusqu'à la nausée s'il le faut, mais prendre de l'air pour retrouver du courage. Le courage de la dureté. Et puis je m'énerve et je balance :

- Tu veux une explication ? J'ai couché avec Dorian.

Je ne le regarde plus. J'ai honte. La panthère est rentrée loin, tapie sous les brimades que je me fais. Elle s'est cachée, et mes larmes avec. Je me sens vide, les sentiments, les émotions, ça glisse. Ca glisse parce que c'est trop. Je n'ai plus besoin de barrière de force. Ils flottent sans se heurter.

- Quand j'ai disparue, en février. Il m'a trouvée. J'ai dû le suivre. J'ai couché avec lui, fin de l'histoire.

Comment peut-on croire que c'est la fin ? Qui couche avec un homme pareil ? Qui fait ça ?

Moi, apparemment. Salie d'un plaisir coupable. Pas de raisons, juste des faits. C'est tout ce que j'ai.

(c) DΛNDELION

_________________


If I had a world of my own Everything will be nonsense Nothing will be what it is Because everything will be what it isn'tI invite you to a world Where there is no such thing as time And every creature lens themselves To change your state of mind.
Revenir en haut Aller en bas
Admin | Mêlé détraqué | Agent du Service Secret
EMPLOIS/LOISIRS : Faire Spidercochon dans le métro
LOCALISATION : Là où le vent d'hiver m'emmène
CITATION DU PERSONNAGE : Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités

MESSAGES : 338
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2013

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue161/100Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (161/100)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue126/100Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (126/100)
Niveau: 6 - Affirmé
Logan Frost O'Connell
Logan Frost O'Connell
Admin | Mêlé détraqué | Agent du Service Secret
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptyMar 20 Juil 2021 - 22:05

Mes larmes continuent de couler, intarissables, telle une rivière qui jamais ne s'arrête, qui continue de couler, qui continue de trouver un chemin, parmi tout le reste. Elles sont là et je sais qu'elles vont rester là pendant encore un long moment. Je sais que ça ne sert à rien d'essayer de les arrêter. A quoi bon ? Pourquoi faire ? C'est pas comme si Luka ne m'avait jamais vu pleurer, devant un film, quand on va voir la naissance d'un bébé au zoo, quand on fait des trucs, tous les deux. Des trucs qui n'arriveront plus jamais.

Désormais, je pleurerais seul.

Vous pensez que les potos ils veulent bien être là pendant que j'ai le cœur brisé ? Pas Newt, il sait pas s'y prendre, c'est pas de sa faute, il est comme ça, j'lui en veux pas. Il va juste me regarder d'un air qu'il y comprend rien, se serait plus facile pour lui si j'étais un chaton qui cherche sa maman. Si j'étais un rat qui a perdu l'ami qu'il a toujours eu. Les humains, il sait pas faire. J'essaie d'imaginer Nawel, qui m'enverrait sûrement valser, du genre « get your shit together et ensuite on va boire ». Je pense à Zach, qui serait probablement aussi perdu que Newt, avec un air hébété, en faisait des « gnnnnnnn, Logan je fais quoi bouhouhou moi aussi je vais pleurer ».

Au moins, j'ai les épaules des copains, pas vrai ?

–J'ai pas de vraies raisons. T'as rien fait de mal.

C'est déjà ça, I guess... Je sais pas quoi en penser. Je pensais pas que ça se terminerait comme ça. Je voulais pas que cette journée se termine comme ça. Je pensais pas... Je pensais pas...

ça fait combien de temps qu'elle ressasse tout ça et que c'est finit entre nous deux pour elle ? Depuis combien de temps je moisis dans son cœur ? Ça explique beaucoup de choses au final. Ça explique bien l'ignorance des derniers mois. Un jour oui, un jour non.

D'un coup, elle s'énerve, son attitude change, ses sourcils se froncent. Et moi, j'ai toujours rien fait de mal dans tout ça ? C'est quoi cette colère d'un coup ? Contre qui ? Pourquoi ?

Toujours la même question. Pourquoi. Ce pourquoi qui n'a jamais de réponse.

–Tu veux une explication ? J'ai couché avec Dorian.

Ce pourquoi qui a une réponse. Une réponse que je n'aurais pas souhaité. Une réponse que peut être je ne voulais pas entendre. On est jamais prêt à entendre que notre copine a couché avec son oncle. On est jamais prêt à entendre que notre copine a couché avec le pire psychopathe qui soit. On est jamais prêt à entendre que notre copine a couché avec le chef de Croix.

Je freeze. Je ne réponds plus. Les larmes se sont arrêtées mais juste parce que tout en moi est sous le choc. Je ne sais même plus comment on respire.

–Quand j'ai disparue, en février. Il m'a trouvée. J'ai dû le suivre. J'ai couché avec lui, fin de l'histoire.

D'un geste purement mécanique, je ne réfléchis plus du tout, mon corps réagit tout seul et je ne sais pas où il sort l'énergie, la volonté, pour se lever. Je, non, mon corps se dirige vers la cuisine. Mon bras se tend pour aller prendre un verre. Mon corps se détourne de ce verre, prend la bouteille de whisky dans le placard, et retourne s'affaler à sa place précédente. Mon corps s'est dit que pas besoin de verre, quand on va sûrement siffler toute la bouteille. Ma main ouvre la bouteille, ma tête se penche vers l'arrière et ma bouche avale le liquide qui me brûle la gorge. Mon corps ne prend même pas la peine de reposer la bouteille sur la table, ni même de la refermer. Ma main reste solidement ancrée dessus, le verre posé sur ma cuisse. Mes yeux regardent le vide.

–C-C-Comment ç-ç-ç-ça ?

Comment ça tu as couché avec Dorian ? Comment ça c'est pas plutôt lui qui t'a violé ? Ce choix de mot me gêne. On sait tous que le chef de Croix ne fait pas dans la dentelle, que plusieurs femmes sont passés entre ses jambes, et que se soit des membres de sa famille ne l'effraie pas le moins du monde. A croire que « un trou est un trou », à croire que ce n'est qu'un vulgaire prédateur sexuel de bas étage alors que le gars dirige une putain d'organisation !

–Luka...

Je sais pas pourquoi je prononce son nom, je sais pas ce que je veux ajouter. Aucune idée, qu'est-ce que j'ai à dire de plus ? Qu'elle aurait pu me le dire avant ? Qu'elle aurait pu me quitter avant ? Qu'on aurait affronter tout ça ensemble ? Qu'on le peut encore ?

Je suis juste perdu. Ma main dirige à nouveau la bouteille vers ma bouche et avale le liquide sans même le goûter.

_________________

I'm fighting for the good
and the truth.

Regarde, j'suis tout cassé mais je suis quand même tout mignon
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Tumblr_o2qi18xwGO1tq4of6o1_500

Plus que mignon même
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Tumblr_inline_mijuapdRjK1qz4rgp
Color: orangered

Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  1765393829
Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
EMPLOIS/LOISIRS : Vivre à en crever
LOCALISATION : Là où le vent me porte...
CITATION DU PERSONNAGE : Marche, cours, va là où il te plait, à l'autre bout de la Terre, par delà la mer, prêt des étoiles, mais surtout ne t'arrêtes pas de rêver

MESSAGES : 2282
DATE D'INSCRIPTION : 21/04/2010

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue54/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (54/300)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue43/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (43/300)
Niveau: 8 - Reconnue
Luka E. Grey
Luka E. Grey
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptyMer 21 Juil 2021 - 12:38



On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola
Luka & Logan

« Haïr, c'est aimer, c'est sentir son âme chaude et généreuse, c'est vivre largement du mépris des choses honteuses et bêtes...
@EmileZola »

–Tu veux une explication ? J'ai couché avec Dorian.

Tout est parti de là.

Les mots vibrent encore dans la pièce et Logan n'est plus Logan. Arrêt sur image. Je ne vois plus ses larmes couler et c'est à peine s'il respire. Je ne sais pas s'il entend la suite ou s'il agit seulement mécaniquement. Il se lève pour prendre un verre et abandonne le verre pour prendre la bouteille. Il n'y a plus de commune mesure. Quand il se laisse tomber sur le canapé, je ressens la violence de son abandon, l'incompréhension brutale de ce qu'il s'est passé. Je ressens cet inacceptable.

–C-C-Comment ç-ç-ç-ça ?

Il boit, d'un coup. Je m'approche doucement, délaissant la bouteille de bière. Il est en train de se perdre, de se noyer dans les larmes qui ne coulent plus. Luka... dit-il. Mon nom comme une chose perdue. Et il reboit. Il englouti ses sentiments qui me deviennent bancales, flous, anesthésiés pour un temps. J'ai un peu peur qu'il continue de boire trop rapidement. Ca pourrait finir mal. Ca ne fini jamais bien. J'aimerais lui dire d'arrêter, mais ce serait condescendant de ma part. Ce n'est pas à moi de lui donner des leçons. Je m'assied à côté, sans geste brusque. Je retire délicatement la bouteille de ses mains et la pose sur la table basse. Il est ailleurs. Je l'ai envoyé ailleurs.

Je sais pas s'il entend, s'il écoute encore.

- Logan ? Je suis désolée.

Ma voix n'est qu'un filet tremblant de sons écorchés. Si facile de s'excuser alors qu'on vient de tout foutre en l'air. Je suis la mauvaise fille de l'histoire, celle qui a merdé. Il y a la honte et la tristesse qui teinte chacune des notes que mes cordes jouent. J'aurais envie d'être féroce et sans pitié, couper le fil de notre histoire, que je partirais. Je le laisserais là et ce ne serait plus mon affaire. Je suis à deux doigts de le faire. Je ne suis pas sûre de pouvoir supporter le reste. Mon corps ne bouge pas pourtant. Il ne bouge pas, se visse au canapé, les yeux fixés droit devant à regarder s'étioler l'amour de Logan.

Il se déchire sous mes doigts.

- Je ne voulais pas être si... si violente. J'inspire longuement, encore incertaine de ce que je vais dire. J'ai peur. Dorian m'a retrouvée. Je ne sais pas vraiment pourquoi il ne m'a pas tuée sur le moment. Il m'a enfermée dans une chambre du manoir, seule avec ma tête. Il venait tous les soirs et j'ai... J'ai commencé à l'écouter. Un soir, c'était fini. Ca avait basculé. J'ai vécu un mois au manoir. Un mois avec lui.

Et je n'avais pas le sentiment d'être malheureuse. Il y avait dans cette histoire quelque chose de sale, de terriblement souillé et d'infiniment triste. Je n'avais dans la tête qu'une étrange folie et l'impression de regarder ma vie se dérouler sans moi. Il avait des regards, mais très peu de mots et je me perdais dans l'immensité glacée de ses yeux bleus. Parfois, il abaissait ses barrières et je sentais son cœur. Je crois que lui, il était sincère. Ca m'a rendue accro. J'avais mis à terre Dorian. Je l'avais possédé. Le grand chef de Croix, le puissant sorcier noir était réduit à non plus me haïr, mais à se détester de m'aimer. Je ne voyais plus sa violence ou je m'en fichais, peu importe. J'étais obnubilée par cette relation de pouvoir toxique entre nous. Il se perdait autant que moi.

- Je ne peux plus... Je ne peux plus être avec toi. Je ne t'aime plus comme avant. Et ma voix se brise.

Avant Dorian. Avant Dorian il y avait Maman. Puis Maman est morte. Avant Dorian, il y avait le sourire de Declan qui dévorait la vie. Puis Declan s'est réduit à peau de chagrin. Avant Dorian Il y avait Carla et une certaine insouciance. Puis il y a eu la rupture, le viol, la douleur. Avant Dorian, il y avait le bonheur simple de Logan et mon cœur qui volait aux côtés des papillons. Maintenant je n'ai qu'un goût de cendre dans la bouche et l'impression d'avoir détruit une belle chose. Je ne sais plus comment l'aimer. Je ne sais plus faire.

Les larmes qui coulent sont à présent les miennes. Elles dévalent la pente de mes joues, s'écrasent entre nous sur le canapé.

- Je... Je voulais pas te faire du mal. Je tiens à toi et... C'est injuste pour toi.

La fille et sa valise de drame, prête à prendre la route. Je touche son bras et frissonne. Le contact de sa peau sous mes doigts est électrique, chargé de souvenir et d'émotions. C'est tout ça que je lui laisse, la mélancolie de mon amour mort et les regrets que cela suppose. Le contact de sa peau, le contact de nos cœurs. J'ai l'impression de lui donner mon âme, lui laisser apercevoir ce paysage dévasté, cette lande douloureuse, de glisser le fond de mon être vers le sien, lui donner ce qu'il me reste d'amour. C'est tout ce que j'ai, avec ma culpabilité.

Je retire mes doigts, hagarde de cette drôle d'expérience, pleine de cette tristesse qui était la sienne et qui est la notre, la mienne. La tristesse que j'ai aspiré doucement comme on aspire du venin, dans un geste instinctif que je ne comprends pas encore. La tristesse que je lui avait causée. Celle que je garderai pour lui.


(c) DΛNDELION

_________________


If I had a world of my own Everything will be nonsense Nothing will be what it is Because everything will be what it isn'tI invite you to a world Where there is no such thing as time And every creature lens themselves To change your state of mind.
Revenir en haut Aller en bas
Admin | Mêlé détraqué | Agent du Service Secret
EMPLOIS/LOISIRS : Faire Spidercochon dans le métro
LOCALISATION : Là où le vent d'hiver m'emmène
CITATION DU PERSONNAGE : Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités

MESSAGES : 338
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2013

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue161/100Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (161/100)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue126/100Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (126/100)
Niveau: 6 - Affirmé
Logan Frost O'Connell
Logan Frost O'Connell
Admin | Mêlé détraqué | Agent du Service Secret
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptyMer 21 Juil 2021 - 21:04

La bouteille m'est retirée de la main. La main rechigne un peu. Elle a du mal à lâcher. Elle ne veut pas lâcher mais elle est trop faible pour se battre. La bouteille atterrit donc sur la table. Juste comme ça. La gorge veut boire, le cerveau veut se noyer. Pourquoi la bouteille est si loin. Se serait facile de la reprendre pourtant.

Même pas besoin de se lever, juste un coup de toile pour la faire revenir. Si simple. Et pourtant, le geste ne vient pas. La magie est loin, somehow.

Une voix murmure pas loin de moi. Mon cerveau just can't... Can't process. C'est Luka. Je crois. Elle est encore là ? Il faut croire. J'suis perdu. Perdu. Perdu. A croire que j'ai perdu tous mes repères et que je sais pas où je suis, ni quel jour on est.

On est quel jour ?

Il est quelle heure ?

Je sais plus rien. Rien du tout. J'crois juste que j'ai le cœur en mille morceaux. Oui, c'est ça. Exactement ça. J'le ressens quand je l'exprime dans ma tête. C'est tout ce que j'ai, mes pensées. Et je suis en vrac. Oui, je sens que tout remue en moi. C'est comme si je le disais à voix haute. J'le pense juste mais c'est la réalité et … Pourquoi ça fait si mal ? Pourquoi...

Je voulais juste des réponses à mes pourquoi. Je voulais pas qu'on r-r-r-r-ompe. Pourquoi une décision aussi radicale ? Pourquoi... Depuis quand as-tu cessé de m'aimer Luka ? Depuis quand tu joues la comédie quand on est ensemble ? Depuis quand tu m'ignores complètement comme ça ? Oui. Fevrier. Enfin, depuis ton retour. Même avant tu sais, ça t'arrivais des fois, d'oublier de me répondre. Juste parce que tu étais trop concentrée sur autre chose. Ça me faisait rire. Ça va me manquer. Ça me manque déjà. Ça me manquait déjà, de rouler les yeux au ciel parce que t'avais oublié de me dire que tu révisais un examen. Je m'inquiétais pas à l'époque. Après non plus, parce que j'étais las de rester sans réponse. I get used to it, even if it's not my favorite thing. J'envoyais des textos, si on me répondait tant mieux, sinon tant pis, j'essaierais une autre fois. Je prenais toutes les bonnes choses, je m'y raccrochais si fort. J'te faisais sourire, rire.

Et tout ça... C'est … Fini. Juste comme ça. Juste parce qu'un tordu t'as fait subir on ne sait quoi. J'le saurais probablement jamais, ce par quoi tu es passé, pas vrai ? Tu me le diras sûrement pas, parce que c'est comme ça que t'es. Luka, avec tous tes secrets, avec tes énormes valises que t'arrives pas à porter toute seule, mais à refuser que quelqu'un t'aide à les porter. Alors que pourtant, j'étais partant. J'prenais tous tes bagages et toi avec. Je portais le tout et je t'emmenais tout le long de la grande muraille de Chine. J't'emmenais partout avec moi.

Tu sais Luka, j'me doutais bien que une Cross c'était pas tout rose. Je savais que t'avais des énormes bagages. Je savais que t'avais plein de problèmes, et pourtant, ça m'a pas empêché de t'aimer, comme t'es. Moi j'aurais bien voulu t'aider. Pas te réparer, mais t'aider, dans tout ça. Être là, pour toi. J'étais là, mais t'as jamais demandé. Pourtant, j'étais là.

La voix reprend et j'essaie de me concentrer, même si c'est dur. Tout est so blurry. Si flou. Si brumeux. Si lointain. J'suis dans mon brouillard de peine et de malheur, j'veux y rester. J'ai mal, j'ai si mal. Mais je dois écouter, pas vrai ? Alors, toujours immobile, j'essaie de prêter attention.

–Je ne voulais pas être si... si violente. Dorian m'a retrouvée. Je ne sais pas vraiment pourquoi il ne m'a pas tuée sur le moment. Il m'a enfermée dans une chambre du manoir, seule avec ma tête. Il venait tous les soirs et j'ai... J'ai commencé à l'écouter. Un soir, c'était fini. Ca avait basculé. J'ai vécu un mois au manoir. Un mois avec lui.

Et ça t'a fait oublié tout le mal qu'il avait fait, autour de toi, à toi ? Un mois avec lui et ses massacres à l'orphelinat, tes amis, pouf, envolé ? Oubliés ? S'il te plaît Luka... Tu vaux mieux que ça. Tu vaux tellement mieux que ça.

–Je ne peux plus... Je ne peux plus être avec toi. Je ne t'aime plus comme avant.

La lame transperce un peu plus mon cœur. Si tant est qu'il m'en reste un, de cœur. Comment la lame peut encore faire si mal alors que tout est brisé en mille morceaux ? Toutes ces paroles m'enfoncent, de plus en plus, dans la peine, la douleur, le malheur, le chagrin. J'étais pas spécialement heureux de comment notre relation évoluait. Mais je comptais juste remettre les choses à plat, bien, qu'on reprenne sur de bonnes bases, de solides bases. Qu'on s'explique et qu'on aille de l'avant. Tous ces espoirs, balayé en une fraction de seconde. Avec trois petits mots. Qui résonnent, encore et encore et encore. C'est fini. Logan, c'est fini. Just like that.

–Je... Je voulais pas te faire du mal. Je tiens à toi et... C'est injuste pour toi.

Well, that's too late, isn't it ? La prochaine fois Luka, évite de coucher avec ton oncle. Pour la prochaine personne qui partagera ta vie, évite de lui faire autant de mal.

Je sens des doigts toucher mon bras.

C'est ceux de Luka. Luka. Luka, c'est si bon.

Luka, qui a couché avec Dorian.

Ce contact me dégoûte et je saute du canapé, loin d'elle, loin de ce passé qu'elle me balance à la figure. I c-c-can't. I just can't. Ma révulsion est affichée sur mon visage et je n'essaie même pas de la cacher. C'est juste, au dessus de mes forces. Je vois son visage, inondé de larmes. Je sais que ça lui fait mal de me voir ainsi, ainsi brisé... Par elle. Par toi, Luka. Je sais que ça lui fera d'autant plus de mal de me voir me dégager ainsi de cette marque d'affection. Mais je ne peux pas m'en empêcher. Non, évidemment je ne veux pas te faire de mal Luka. Mais comprends moi Luka... Je peux pas... Je peux juste pas.

Je me laisse glisser le long d'un mur, m'attrape les cheveux, me concentre sur la douleur que j'ai en les empoignant fermement. J'ai mal. J'ai si mal.

J'ai envie de m'énerver contre elle. J'ai envie qu'elle s'en aille. J'ai envie qu'elle reste. J'ai envie de la prendre dans mes bras. J'ai envie de lui cogner la tête contre le mur.

Je tire une toile pour ramener la bouteille à moi. La magie est de nouveau là. Le brouillard a disparu. Sort of. Il est remplacé par... Autre chose. J'ai mal. Je... Je...

Je me lève d'un coup, lance une gerbe de glace contre un mur qui fait exploser un cadre.

–Comment t'as pu Luka. Comment t'as pu faire ça.

Mes mots n'ont aucun sens. Je sais pas ce que je veux dire par là. J'ai envie de lui faire du mal. Je veux pas lui faire de mal. J'ai envie qu'elle soit aussi blessée que moi je le suis. Je ne suis plus que dégoût et colère.

_________________

I'm fighting for the good
and the truth.

Regarde, j'suis tout cassé mais je suis quand même tout mignon
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Tumblr_o2qi18xwGO1tq4of6o1_500

Plus que mignon même
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Tumblr_inline_mijuapdRjK1qz4rgp
Color: orangered

Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  1765393829
Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
EMPLOIS/LOISIRS : Vivre à en crever
LOCALISATION : Là où le vent me porte...
CITATION DU PERSONNAGE : Marche, cours, va là où il te plait, à l'autre bout de la Terre, par delà la mer, prêt des étoiles, mais surtout ne t'arrêtes pas de rêver

MESSAGES : 2282
DATE D'INSCRIPTION : 21/04/2010

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue54/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (54/300)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue43/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (43/300)
Niveau: 8 - Reconnue
Luka E. Grey
Luka E. Grey
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptyJeu 22 Juil 2021 - 9:25



On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola
Luka & Logan

« Haïr, c'est aimer, c'est sentir son âme chaude et généreuse, c'est vivre largement du mépris des choses honteuses et bêtes...
@EmileZola »

Le calme était revenu, voilà la tempête.

Logan s'enfui, esquive le nouveau geste qui vient, refuse le contact. C'est le dégoût de son cœur qui emplit la pièce comme une mauvaise odeur. La révulsion donne la répulsion. Je me fige, la main encore en l'air, posée sur le bras qu'il n'y a plus. Je me pétrifie sous l'intensité de sa répugnance, mortifiée de cette nausée qui embourbe ses sentiments. Cette nausée qui me prend à la gorge.

Il s'est envolé. Affalé le long d'un mur. Les mains dans les cheveux. Les mains qui arrachent les cheveux.

- Logan...

Ce nom se teinte de peur. La mienne. Ma peur. Celle qui fait battre mon cœur à une allure pas possible. La peur de le perdre parce que je l'ai brisé. La peur qu'il se perde parce qu'il m'a aimé. J'ai pas l'égo pour être la méchante, j'ai pas cette force froide et répugnante qui permet de rester de glace et de n'avoir ni remords, ni regrets. Mes poils s'hérissent sur ma peau, mes muscles se tendent. Je sens la violence monter.

Il reprend la bouteille d'un coup vif.

La bouteille n'a pas d'importance.

N'a plus d'importance.

–Comment t'as pu Luka. Comment t'as pu faire ça.

Sa colère surpasse sa tristesse et il se lève brutalement, explose en une myriade de glace qui s'écrase violement sur mur à côté de moi. J'ai bondi. La panthère noire a bondi ; elle atterri sur le sol, explosant les vêtements et la peau de l'humaine trop fragile.

Elle feule.

Se cabre. Prête. Prête à sauter à la gorge de l'autre qui fait si mal. L'autre qui fait si peur. L'autre qu'on a aimé. L'autre qui caressait du bout des doigts l'entre-oreilles. L'autre qui pue le danger et la douleur. L'autre qui fait pleurer l'humaine, rétractée tout au bout, terrassée de la douleur qu'elle a causée. Jamais la panthère n'a été si présente, au devant de la scène. Jamais l'humaine ne l'a laissée être jusqu'au bout de ses griffes. Avait-elle peur de se perdre ? L'humaine en elle est son âme sacrée. Elle ne peut pas se perdre.

Grognements.

Sauter ? Sauter sur l'autre ?
Ou partir ? La porte est derrière lui. Lui, il est prêt à envoyer de l'eau gelée, encore ? Il ne faut pas le blesser, la panthère le sait. L'humaine ne veut pas, elle ne le supporterait pas. Mais elle est déjà trop dedans pour le voir, non ? Trop repliée au creux de son animalité. Trop effacée dans la souffrance, la honte, les remords, l'orgueil, la tristesse et un peu de colère. Les sentiments qui sont trop forts. Toujours trop forts quand la panthère ressort. Elle sent ses muscles puissants s'armer. Il faut mettre le danger à terre, le réduire à rien.

Sauter.

Elle saute. Sur l'autre. Sur Logan.

Un rugissement déchirant résonne dans la pièce. Le rugissement fini dans un cri de douleur, des larmes et de frêles épaules tressautant sous les sanglots. Mes épaules. Mes larmes. Ma douleur et la sienne. J'ai envie de pleurer toutes ces larmes que j'ai retenues. De pleurer la honte et ce passé que je hais. De pleurer la rage de cette impuissance qui me poursuit.

Presque nue sur le sol, les bandes métamorphes enserrant mon corps tremblant, je me sens réduite à rien, à peine peau de chagrin.



(c) DΛNDELION

_________________


If I had a world of my own Everything will be nonsense Nothing will be what it is Because everything will be what it isn'tI invite you to a world Where there is no such thing as time And every creature lens themselves To change your state of mind.
Revenir en haut Aller en bas
Admin | Mêlé détraqué | Agent du Service Secret
EMPLOIS/LOISIRS : Faire Spidercochon dans le métro
LOCALISATION : Là où le vent d'hiver m'emmène
CITATION DU PERSONNAGE : Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités

MESSAGES : 338
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2013

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue161/100Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (161/100)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue126/100Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (126/100)
Niveau: 6 - Affirmé
Logan Frost O'Connell
Logan Frost O'Connell
Admin | Mêlé détraqué | Agent du Service Secret
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptyJeu 22 Juil 2021 - 20:25

Luka n'est plus Luka. Luka n'est plus ma copine. Luka n'est plus celle que j'ai aimé. Depuis combien de temps elle est plus là ? La panthère l'a remplacée, feulant, grondant. C'est ça, viens te battre. Je t'attends, Luka. Viens. Parce que j'ai si mal. Comment t'as pu faire ça. Comment t'as pu me faire ça. Pourquoi ces décisions incompréhensibles alors que tu sais que ça va blesser tes proches. Comment t'as pu te faire embobiner à ce point. Comment, pourquoi. C'est incompréhensible. J'y comprends plus rien. Je suis perdu, perdu, perdu.

J'attends la panthère, j'suis prêt à l'accueillir. Je suis prêt à faire jouer mes muscles. Prêt à oublier toute cette peine et cette douleur, pour une autre forme de douleur. Prêt à ce que tout ce que je ressens se transforme en douleur physique, much more understandable.

La panthère bondit. Je m'attendais pas à autant de colère de son côté. C'est moi qui suis en colère. C'est moi qui veut cogner. C'est moi qui est mal. Mais toi aussi t'as mal Luka, pas vrai ? Toi aussi tu te reconnais plus dans tes agissements, c'est ça ? Toi aussi, ça te blesse de me laisser dans cet état...

La panthère a bondit, ça s'est arrêté là. Ce que je vois maintenant, c'est juste Luka. Lukavvêtue de ses bandes de métamorphes, à pleurer. C'est injuste Luka, si injuste ce que tu me fais. Comment tu veux que je suive moi aussi...

Je me redresse, prends Luka dans mes bras. It's okay, honey. I will never hurt you, I'm so sorry. Mes larmes coulent de nouveau, résonnent avec celles de Luka. Mon corps se met à la bercer, parce que je peux pas m'en empêcher. Parce que, je continue de t'aimer. Je continuerai sûrement encore longtemps de t'aimer, si ce n'est pour toujours. D'un amour différent, j'espère. Mais, je serais toujours là pour toi, Luka. Alors, à quoi mon lutter contre mes sentiments, même si …

Je cherche la colère, qui n'est plus là. Juste de l'empathie pour celle dont je suis amoureux. J'attire sa tête contre mon cou, embrasse ses cheveux, laisse mes larmes rouler dedans. Tu me perds Luka, je peux pas suivre moi. Tu me fais passer d'une émotion à une autre, comme ça, en un claquement de doigt, c'est pas possible, c'est pas possible. Comment c'est possible que je te réconforte alors que tu viens littéralement de me briser le cœur. Ça devrait pas se passer comme ça Luka, ça devrait pas.

Pourquoi t'es si malheureuse, c'est tes choix qui t'ont amené ici tu sais... Tes choix... C'est tes choix qui impactent la vie des personnes que tu aimes et qui t'aimes en retour.

–Pourquoi tu m'en... As pas parlé plus tôt … De tout ça ?

Tout. Tous les maux que tu te trimballes. Depuis des années. Dorian, quand t'es revenu, t'aurais pu me le dire. On aurait trouvé un moyen de t'aider, pour dépasser tout ça. Ça sert à rien d'étouffer ses propres sentiments, ça sert juste à repousser l'inévitable. Le moment où tu craques de ce surplus d'émotion. Et pas juste parce que tu as la capacité émotionnelle d'une petite cuiller. Oui, tu es forte, personne ne pourra jamais nier ça, mais, for god sake, parle aux gens.

–J'étais là Luka, j'ai toujours été là, alors pourquoi … ?


_________________

I'm fighting for the good
and the truth.

Regarde, j'suis tout cassé mais je suis quand même tout mignon
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Tumblr_o2qi18xwGO1tq4of6o1_500

Plus que mignon même
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Tumblr_inline_mijuapdRjK1qz4rgp
Color: orangered

Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  1765393829
Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
EMPLOIS/LOISIRS : Vivre à en crever
LOCALISATION : Là où le vent me porte...
CITATION DU PERSONNAGE : Marche, cours, va là où il te plait, à l'autre bout de la Terre, par delà la mer, prêt des étoiles, mais surtout ne t'arrêtes pas de rêver

MESSAGES : 2282
DATE D'INSCRIPTION : 21/04/2010

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue54/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (54/300)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue43/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (43/300)
Niveau: 8 - Reconnue
Luka E. Grey
Luka E. Grey
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptyJeu 22 Juil 2021 - 22:58



On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola
Luka & Logan

« Haïr, c'est aimer, c'est sentir son âme chaude et généreuse, c'est vivre largement du mépris des choses honteuses et bêtes...
@EmileZola »

J'ai froid. J'ai froid en dedans et des sanglots incontrôlables. Là, sur le sol, sans plus de frontières à mon être. Je suis percée de nos souvenirs heureux et de la douleur qui hante la pièce.

Logan m'enserre. Sous le coup de la surprise, j'arrête de trembler. Ses bras chauds contre mon corps froid et son cœur qui bat, qui vibre, qui rassure. Son cœur est si doux et je me sens si sale. Souillée. Avilie. Je pourrais continuer de le tâcher, s'il ne fait pas attention. Mais je n'ai plus la force de me dégager. Mon corps ne répond pas, las de toutes ces conneries. Il ne veut plus bouger, mais seulement entendre son cœur battre et sentir sa chaleur. Après le carnage, il n'y a plus de place pour autre chose. Il cale ma tête dans le creux de son cou et embrasse mes cheveux, les mouille de larmes qui tombent sur mon visage et descendent mes joues.

–Pourquoi tu m'en... As pas parlé plus tôt … De tout ça ?

J'ai la tête floue. La tête ailleurs. Comme si j'allais m'endormir dans les minutes à venir. Pourquoi ? Parce que c'est si facile de débarquer, de prendre une bière sans la finir et d'annoncer au beau milieu du film/repas/sexe que au fait, j'ai couché avec Dorian. C'est tellement plus simple de dire tout de suite que je me suis faite enlever et j'ai pas eu la force de lutter. Rien de plus aisé que de murmurer en partant qu'à l'intérieur de moi, j'ai l'impression qu'il y a quelque chose de pourri et que ça te retombera dessus.

–J'étais là Luka, j'ai toujours été là, alors pourquoi … ?

Je ne bouge plus du tout. C'est à peine si je respire. Je ne veux plus faire le moindre mouvement et seulement écouter son cœur, sentir ses sentiments. Tout ça me dit qu'il est encore vivant, qu'il est encore Logan et que la tempête Luka ne l'a pas détruit à jamais. Il y a toujours la tristesse et les miettes du bonheur déchiré. Cassé, mais réparable. Je veux sentir qu'il est encore là.

Ma bouche s'ouvre et me donne l'impression de n'avoir jamais parlé. Les mots reviennent de loin, d'un autre temps, où nous étions heureux.

- J'voulais pas briser la seule chose bien dans ma vie. J'voulais pas dire que j'étais sale et te salir aussi.

Voix rauque des larmes taries.

- J'crois que c'est trop tard.

Et je rajoute dans la pièce silencieuse :

- J'pensais que si je te l'avouais, je ferai ce qu'ils font tous, les Cross, détruire les autres et aimer ça.

(c) DΛNDELION

_________________


If I had a world of my own Everything will be nonsense Nothing will be what it is Because everything will be what it isn'tI invite you to a world Where there is no such thing as time And every creature lens themselves To change your state of mind.
Revenir en haut Aller en bas
Admin | Mêlé détraqué | Agent du Service Secret
EMPLOIS/LOISIRS : Faire Spidercochon dans le métro
LOCALISATION : Là où le vent d'hiver m'emmène
CITATION DU PERSONNAGE : Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités

MESSAGES : 338
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2013

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue161/100Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (161/100)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue126/100Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (126/100)
Niveau: 6 - Affirmé
Logan Frost O'Connell
Logan Frost O'Connell
Admin | Mêlé détraqué | Agent du Service Secret
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptyVen 23 Juil 2021 - 12:07

Luka est là, dans mes bras. Sauf que j'vais devoir la laisser partir un jour, pas vrai ? J'veux prolonger cet instant, encore un peu. Même si ça fait mal. J'suis pas prêt à dire adieu de suite. S'il te plaît Luka. Pars pas. J'veux pas que tu t'en ailles. Je veux pas pas pas. Sauf que je sais que tes sentiments pour moi ont disparu et se serait assez malsain de rester, autant pour toi que pour moi. Mais je t'aime moi... Tu comprends ? Moi les sentiments, ils sont toujours là.

–J'voulais pas briser la seule chose bien dans ma vie. J'voulais pas dire que j'étais sale et te salir aussi. J'crois que c'est trop tard.

L'agacement prend le dessus. C'est quoi ces conneries.

–J'pensais que si je te l'avouais, je ferai ce qu'ils font tous, les Cross, détruire les autres et aimer ça.

–Luka, t'es tellement mieux que ça. Tu vaux tellement mieux qu'eux. Regarde tout ce que tu as construis autour de toi, tout ce que tu as accomplis. Regarde le travail que tu fais avec Maël. Regarde les relations que tu as avec Carla, Anga, Ian... Tous ces gens. Tous ces gens qui t'aiment et sur qui tu peux compter. Tu crois pas que tes paroles les blesseraient autant qu'elle me blesse moi ?

Ma voix n'est que chuchotement et murmure. Le voisin a allumé la télévision et les rires de l'émission qu'il regarde sont étouffés par les murs. Présents, pas du tout en thème avec ce qu'on est en train de vivre. L'heure n'est pas aux rires.

–C'est pas en parlant de tes problèmes, en demandant de l'aide que tu vas salir ou détruire les autres. On t'aime, on veut t'aider, c'est ça qui est important, tu crois pas ? Faut savoir demander de l'aide Luka. On est tous sales, quelque part, au fond de nous. On a tous des aventures qui nous ont abîmés. Certaines plus graves que d'autres, mais tout le monde mérite de l'aide. Tout le monde.

Je continue de la bercer, doucement. Je caresse ses cheveux et ce contact m'avait manqué. Tu vas me manquer Luka. Tout ce qu'on faisait à deux. Toute la complicité qu'on avait. Tout ça. Ça va être bizarre maintenant, sans toi. Mais je serais toujours là, pas vrai ? J'espère que tu le sais. J'espère que tu viendras demander de l'aide. Même si c'est pas à moi. Demande de l'aide Luka. Demande. Y'a plein de gens qui sont prêts à te la donner.

–Si t'étais comme eux... Tu crois que je serais sortie avec une sorcière noire ?
Je rigole quelque peu, come on.

Je dégage les mèches de cheveux de son visage et embrasse son front. Come on Luka, you way better than this. Way better than they are. They're cruel and cold-blooded, whereas you are kind and full of goodness. Ils ne t'arrivent même pas à la cheville.

_________________

I'm fighting for the good
and the truth.

Regarde, j'suis tout cassé mais je suis quand même tout mignon
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Tumblr_o2qi18xwGO1tq4of6o1_500

Plus que mignon même
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Tumblr_inline_mijuapdRjK1qz4rgp
Color: orangered

Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  1765393829
Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
EMPLOIS/LOISIRS : Vivre à en crever
LOCALISATION : Là où le vent me porte...
CITATION DU PERSONNAGE : Marche, cours, va là où il te plait, à l'autre bout de la Terre, par delà la mer, prêt des étoiles, mais surtout ne t'arrêtes pas de rêver

MESSAGES : 2282
DATE D'INSCRIPTION : 21/04/2010

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue54/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (54/300)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue43/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (43/300)
Niveau: 8 - Reconnue
Luka E. Grey
Luka E. Grey
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptySam 24 Juil 2021 - 22:11



On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola
Luka & Logan

« Haïr, c'est aimer, c'est sentir son âme chaude et généreuse, c'est vivre largement du mépris des choses honteuses et bêtes...
@EmileZola »

Être dans les bras de Dorian et se sentir à lui. Rien n'est plus éloigné de l'émotion qui frémi à présent en moi. Je suis dans les bras de Logan, je ne suis pas à lui, je ne suis plus avec lui. Je suis Luka sans Logan. Luka qui doit vivre sans Dorian et les blessures du passé. Luka qui ne sait plus vraiment qui elle est.

–Luka, t'es tellement mieux que ça. Tu vaux tellement mieux qu'eux. Regarde tout ce que tu as construis autour de toi, tout ce que tu as accompli. Regarde le travail que tu fais avec Maël. Regarde les relations que tu as avec Carla, Anga, Ian... Tous ces gens. Tous ces gens qui t'aiment et sur qui tu peux compter. Tu crois pas que tes paroles les blesseraient autant qu'elle me blesse moi ?

Sa voix est entière pour quelqu'un qui a le cœur en miettes. Sa voix vibre d'une mélodie pleine qui emporte un peu de douleur. J'ai l'impression de respirer mieux dans l'apaisement des larmes dissoutes. Je suis épuisée, asséchée du bonheur qui s'en est allé dans la tristesse. Mes paupières sont lourdes et mon corps qui repose presque nu contre le sien s'empare de toute la chaleur possible comme on s'entortille dans une couette un soir de rude hiver. Ses mots sont un brasier qui meurt. L'amour au bord du gouffre.

Je voulais pas le salir et je l'ai blessé.

–C'est pas en parlant de tes problèmes, en demandant de l'aide que tu vas salir ou détruire les autres. On t'aime, on veut t'aider, c'est ça qui est important, tu crois pas ? Faut savoir demander de l'aide Luka. On est tous sales, quelque part, au fond de nous. On a tous des aventures qui nous ont abîmés. Certaines plus graves que d'autres, mais tout le monde mérite de l'aide. Tout le monde.

La leçon de la fierté, c'est que si on est pas assez fort pour se supporter, qu'on a l'ego dans les chaussettes, la fierté ne sert à rien. Elle nous écrase et nous étouffe. Tout le monde mérite de l'aide. Mon regard encore brouillé des larmes qui n'ont pas coulé se perd dans le mur d'en face. Tout est flou. Rien ne semble tangible que ses bras. Ses paroles sont du vent, doux et chaud, qui s'en va dans le silence.

–Si t'étais comme eux... Tu crois que je serais sortie avec une sorcière noire ? come on.

Je me dis que la vie n'est pas si simple et qu'il m'aurait peut-être aimée. Arthur a aimé Natasha. Nathaniel a aimé Natasha. Luka a aimé Dorian. Oui. La vie n'est pas si simple, parce que Luka a aimé Logan et voulait aimer Logan. Luka n'aime plus Logan et le reste est flou. Flou et douloureux.

- J'suis désolée.

Ma voix me paraît étrangère, si fragile et perdue. Je me recroqueville un peu plus, me lovant sans amour contre son corps rassurant. J'ai l'impression que mon histoire s'arrête ici, plus de pages à tourner et je ne veux plus repartir. Je voudrais presque m'endormir là, dans ses bras. J'entends encore et encore son cœur battre, éternelle ritournelle. Logan est vivant. Cassé, mais réparable. Je l'ai pas détruit pour toujours.

- J'sais pas dire quand ça va pas. Je me reconnaissais pas et j'étais capable de tout. A ce moment-là, il avait fait de moi l'une d'eux. Il avait fait de moi la sienne. J'me suis abîmée de lui et j'arrivais plus à revenir. J'l'ai laissé entrer. J'l'ai laissé entrer et...

J'ai la main sur le cœur et la nausée me monte à la gorge. Je l'ai laissé entrer là, quelque part il est resté. Quelque part il y a Dorian qui attend patiemment que je cède à nous deux. Ca n'aura pas de fin sinon la mort. Et aucun ne peut vivre tant que l'autre survit.

(c) DΛNDELION

_________________


If I had a world of my own Everything will be nonsense Nothing will be what it is Because everything will be what it isn'tI invite you to a world Where there is no such thing as time And every creature lens themselves To change your state of mind.
Revenir en haut Aller en bas
Admin | Mêlé détraqué | Agent du Service Secret
EMPLOIS/LOISIRS : Faire Spidercochon dans le métro
LOCALISATION : Là où le vent d'hiver m'emmène
CITATION DU PERSONNAGE : Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités

MESSAGES : 338
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2013

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue161/100Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (161/100)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue126/100Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (126/100)
Niveau: 6 - Affirmé
Logan Frost O'Connell
Logan Frost O'Connell
Admin | Mêlé détraqué | Agent du Service Secret
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptyJeu 13 Jan 2022 - 17:49

J'suis bien là. Ça aurait été mieux si ça n'avait pas été une situation aussi dramatique. Too bad, elle l'est. J'suis passé de l'incompréhension à la tristesse à la colère et au réconfort en si peu de temps, que je ne sais même plus où j'en suis. Je sais que quand Luka partira... Se sera pas glorieux. Mais l'heure n'y est pas encore. Le profitons de ces derniers instants est un peu exagéré, vu l'état émotionnel dans lequel on est tous les deux.

Je sais que c'est fini. Mais c'est pas comme si on se détestait. Je sais que c'est fini mais je me sens bien, là maintenant. Aussi bien que je peux aller après une rupture, s'entend.

–J'suis désolée.

Des non dits ? Oui, tu peux l'être. Ça nous aurait épargné bien des tracas à tous les deux.

–J'sais pas dire quand ça va pas. Je me reconnaissais pas et j'étais capable de tout. A ce moment-là, il avait fait de moi l'une d'eux. Il avait fait de moi la sienne. J'me suis abîmée de lui et j'arrivais plus à revenir. J'l'ai laissé entrer. J'l'ai laissé entré et...

Je la berce à nouveau et presse son crâne sur mes lèvres.

–Shhh, shhhh. C'est fini Luka. Il est plus là.

Que lui dire de plus ? C'est à elle de parler, de déverser tout ce qu'elle retient en elle, pour se libérer d'un poids. C'est à elle de faire ce travail. Qu'elle en parle à moi, à un ami, à un spécialiste, à un autre sorcier... N'importe qui.

–Tu devrais parler de tout ça Luka. N'importe qui. C'est en train de te bouffer, tu t'en sortiras pas toute seule, et c'est ok.

Moi j'suis là. Aussi longtemps et aussi souvent que t'en auras besoin. Que se soit pour en parler, pour rire, pour regarder un film en silence. Tout ce que tu veux. I really hope you know all that.

–T'es pas seule Luka.

J'ai plus rien en stock Luka. J'ai plus rien à te dire si tu en dis pas plus. Et t'as le droit de pas me choisir moi pour en parler. En attendant, je resterai comme ça. Jusqu'à ce que t'en ai marre. Jusqu'à ce que tu décides de rentrer chez toi. Jusqu'à ce que tu t'endormes. N'importe quoi.

I hope you will be fine. I hope you'll get better, because you deserve it.

–T'es une merveilleuse personne Luka. Oublie jamais ça. Tu mérite d'avoir de l'aide. Ne laisse pas une fierté mal placée te freiner. Parle quand t'en as besoin. Ça te coûte quoi en plus ? Si quelqu'un te dit non, tu le vires de ta vie, tu passes à la prochaine. Ça fait du tri en plus. Reste pas seule Luka. T'es pas seule.

_________________

I'm fighting for the good
and the truth.

Regarde, j'suis tout cassé mais je suis quand même tout mignon
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Tumblr_o2qi18xwGO1tq4of6o1_500

Plus que mignon même
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Tumblr_inline_mijuapdRjK1qz4rgp
Color: orangered

Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  1765393829
Mike roule une pelle à Invité
Revenir en haut Aller en bas
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
EMPLOIS/LOISIRS : Vivre à en crever
LOCALISATION : Là où le vent me porte...
CITATION DU PERSONNAGE : Marche, cours, va là où il te plait, à l'autre bout de la Terre, par delà la mer, prêt des étoiles, mais surtout ne t'arrêtes pas de rêver

MESSAGES : 2282
DATE D'INSCRIPTION : 21/04/2010

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue54/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (54/300)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue43/300Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (43/300)
Niveau: 8 - Reconnue
Luka E. Grey
Luka E. Grey
Admin Fondatrice | Le vent l'emportera...
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptyVen 21 Jan 2022 - 22:54



On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola
Luka & Logan

« Haïr, c'est aimer, c'est sentir son âme chaude et généreuse, c'est vivre largement du mépris des choses honteuses et bêtes...
@EmileZola »

Et là tu te dis que c'est fini car pire que ça ce serait la mort. Quand tu crois enfin que tu t'en sors, quand y en a plus et ben y en a encore.

Mes yeux sont lourds. J'suis vide et fatiguée. Il y a la voix de Logan qui se veut baume sur la plaie béante. C'est doux et ça fait mal de l'entendre essayer de me réconforter. C'est le monde à l'envers, renversé par terre comme un verre éclaté au sol. Logan m'enjoint de parler, de pas rester seule alors que je n'ai qu'une envie : ne plus voir personne pendant un temps inconsidérable. Je veux m'enfuir, encore. Me soustraire. Disparaître aux yeux du monde pour ne plus apparaître en tant que blessure. Je ne veux pas voir dans les yeux des autres le reflet de mon image fissurée. Je ne veux pas supporter leurs regards différents. J'ai trop peur pour ça.

–T'es une merveilleuse personne Luka. Oublie jamais ça. Tu mérite d'avoir de l'aide. Ne laisse pas une fierté mal placée te freiner. Parle quand t'en as besoin. Ça te coûte quoi en plus ? Si quelqu'un te dit non, tu le vires de ta vie, tu passes à la prochaine. Ça fait du tri en plus. Reste pas seule Luka.

Les yeux si lourd. Le cœur si lourd.

- T'es pas seule.

Je ramasse mon corps en silence. Je soulève mon corps en loques. Mes jambes sont floues, mes bras vibrent de fatigue, mais par dessus tout, ce sont mes yeux qui me donnent l'impression d'avoir pleurer mille ans. J'ai la bouche pâteuse, muette.

Je vais dans la chambre de Logan comme mue par une habitude écrasante. Dans l'armoire, il y a quelques vêtements qui traînent et qui ne sont pas les siens. J'attrape un t-shirt et un jogging, l'air de rien. Tout est trop grand pour recueillir mon corps en deuil. J'ai l'impression que je pourrais malencontreusement glisser. M'évanouir dans ce trop plein de rien. Quand je reviens dans le salon, rien n'a changé. Ni Logan, ni les souvenirs heureux qui brouillent mes yeux. Je récupère mon portable sur le sol, au milieu des restes de mon jean. Dedans aussi, y'a des souvenirs, des photos cons, des moments de bonheur.

L'air m'étouffe. Je m'accroupis pour regarder Logan droit dans les yeux. Son visage m'est si familier et pourtant il m'apparaît comme étranger, différent. Des années lumières semblent s'être écoulées depuis la grotte et la falaise. Depuis nos conneries au Mystery et la légèreté de l'enfance. Je ne voulais pas que ça s'arrête, tout ça. Les larmes se remettent à couleur.

- Merci.

Et je m'en vais. Je claque la porte sans violence. Le vide se fait plus grand dans mon corps déjà creusé par les larmes. J'ai envie de boire un peu ou de dormir. J'veux poser mon cœur un instant dans l'oubli, pour que ça fasse plus mal. Me réfugier sous la couette, comme dans une coquille vide et me perdre dans Netflix. Faire passer mon mal de crâne avec mon mal de cœur.

(c) DΛNDELION

_________________


If I had a world of my own Everything will be nonsense Nothing will be what it is Because everything will be what it isn'tI invite you to a world Where there is no such thing as time And every creature lens themselves To change your state of mind.
Revenir en haut Aller en bas
Admin | Ex-directrice du Mystery Orphanage
EMPLOIS/LOISIRS : Directrice du Mystery Orphanage
LOCALISATION : Là où il faut
CITATION DU PERSONNAGE : Le temps mange la vie, et l'obscur ennemi qui nous ronge le coeur, du sang que nous perdons croit et se fortifie

MESSAGES : 1345
DATE D'INSCRIPTION : 20/02/2011

Niveau du personnage
Point RP:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue252/200Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (252/200)
Point Membre:
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Left_bar_bleue339/200Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty_bar_bleue  (339/200)
Niveau: 12 - Mentor
Pandora S. Mystery
Pandora S. Mystery
Admin | Ex-directrice du Mystery Orphanage
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  EmptyDim 27 Fév 2022 - 22:08

Luka :

NIVEAU REUSSI !

LIMITE ! Alors qu'on ne se méprenne pas hein, le RP est excellent. Mais j'ai trouvé que tu parlais vraiment peu de l'évolution du pouvoir et du don de Luka. Il y a en effet quelques paragraphes qui montrent que son empathie s'est développée voir qu'elle peut mieux la contrôler et le passage en panthère où l'on voit qu'elle connait bien sa forme animale. C'est super d'appuyer le passage de niveau avec un moment émotionnel important mais il ne faut pas en oublier les capacités de ton perso. A part ça pour le reste : elle est infecte Luka !! C'était très dur d'être en empathie avec elle dans ce RP, quand bien même elle a des raisons, quand bien même elle souffre aussi. Et c'est très bien réussi de ta part niveau écriture du coup. Même si tu ne mentionnes pas Ange et ça c'est impardonnable Razz Non j'rigole. C'est bien écrit, de façon concise, j'ai genre pas vu de faute, au top !

8 ~ Reconnu : Le personnage maîtrise un peu mieux son autre magie mais se fatigue à l'utiliser.

Logan :

+8 points RP
+3 points membre

Alors ok, c'est le niveau de Luka mais pour moi Logan crève l'écran et lui vole presque la vedette. IL EST SI CHOU. Et woah, que d'humanité en lui hein parce que franchement. FRANCHEMENT. Moi je me serais arrêtée à tout détruire. Tu décris ses émotions avec puissance, tout ce qui se joue en lui, tout en complexité et en itensité sans filtre. Bravo bravo tu gères. Viens faire un câlin maintenant.



Conclusion:

C'est sympa les ruptures chez les doués dites. What a Face Franchement chapeau à vous ça a pas dû être facile du tout d'écrire et de jouer ça vous gérez.

_________________

Zaubererbruder, wo bist do gewesen, in all diesen finsteren Jahren ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]    Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Passage Niveau 2 [Ange H. Rejes dit Hannelore L. Schmitt & Luka Era Grey] [VALIDE PAR OCTAVIUS]
» Passage au niveau 7 de Saku et au niveau 10 pour Moha | Faites des enfants, qu'ils disaient [TW : Torture] [VALIDE PAR LUKA]
» Passage au Niveau 2 [VALIDE PAR PANDORA]
» Passage au niveau 2 [VALIDE PAR PANDORA]
» Passage de niveau : Ian. [VALIDE PAR CYAN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage ::  :: ● ● Suivis du personnage :: || Passage d'un niveau :: °Niveaux Réussis-
Nos partenaires
Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  1540142588-1Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Xq8zl4LPassage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  462622Bannire Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Bouton13Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  PbgChxtPassage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Exy8Nxe5_oPassage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  8eFaMR4Passage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Ms3ePassage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  WbmnPassage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  1536731829-341142368006asatestPassage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  CssnPassage au niveau 8 : On s'use soi-même à trop se relire et trop se rêver - @EmileZola | Luka E. Grey [VALIDE PAR PANDORA]  Bouton10bouton-part