AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est un aveugle qui dit à un sourd... | Ft. Laurens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reporter de guerre pour Witch's News | Militante pacifiste anti-Orpheo
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Alma travaille au Witch's News en tant que Reporter de guerre. Elle dénonce la violence du terrorisme, mais surtout l'abus de pouvoir que s'octroie Orpheo.
CITATION DU PERSONNAGE : Beaucoup de vérités auxquelles nous tenons dépendent avant tout de notre propre point de vue. ~ By Jayden Wayne

MESSAGES : 6
DATE D'INSCRIPTION : 08/07/2017

Niveau du personnage
Point RP:
0/100  (0/100)
Point Membre:
0/100  (0/100)
Niveau: Novice

MessageSujet: C'est un aveugle qui dit à un sourd... | Ft. Laurens   Hier à 19:48



"C'est un aveugle qui dit à un sourd..."

Innocence reniée, prisonnière de l'obscurité, Dans ma lassitude, je suis rangée par la solitude. - Alma




Ma soupe est froide, je ne sais même pas pourquoi je l'ai commandé de base. Je n'ai pas faim. Je n'ai rien mangé de la journée, rien depuis hier soir. Pourtant, Je n'ai pas faim. L'horloge indique qu'il est bientôt vingt-deux heures et demie... Ca fait donc plus de vingt-quatre heures que je n'ai pas avalé quelque chose. Je n'ai pas arrêté de regarder cette soupe, jouant avec et ce à l'aide de la cuillère. Je ne l'ai même pas goûté, je n'ai pas envie de la goûter. Elle ne me donnait même pas envie de la commander de base, pourtant c'est ce que j'ai fait. J'ai dépensé quatre euros et quatre-vingt-dix-neuf centimes pour ça. De l'argent jeté en l'air pour rien. Peut-être que j'aurais dû commander quelque chose de plus gras, comme ce type pas mal enrobé en face de moi, en train de déchiqueter son morceau de poulet. Ses mains et ses lèvres pleines de graisse suffit à faire monter en moi un sentiment d'écœurement. Et son manque de délicatesse et de tenu sont tels qu'il ne remarque même les quelques restes venant trouver refuge sur son t-shirt... Il est après tout, bien trop préoccupé à mâcher et avaler, la bouche complètement ouverte.
Comme si j'ai besoin de savoir ce que devient ce morceau de viande une fois dans sa bouche. Est-ce qu'il mange, ou est-ce qu'il baise son putain de morceau poulet ? Non mais, sérieusement... Pourquoi je le regarde ? Voilà là une question existentielle. Peut-être parce que c'est la seule autre personne présente dans ce fichu Fast Food minable, en plus du cuisinier. Cuisinier qui fait serveur avec un tablier de cuisine encore sale, je précise. Je suis heureuse d'être sourde, au moins je ne peux pas entendre ce crétin mastiquer sa viande, ou bien entendre l'émission stupide qui passe en ce moment même à la télévision et qui semble faire mourir de rire ce cuisinier hygiéniquement douteux. Je me lève et je me dirige vers les W.C, énervée, laissant ma soupe sur place. Je me positionne devant le miroir avant de m'observer un moment et fondre en larme. Mon phone vibre au même moment et je sais sans avoir à le voir qui est la personne qui tente de me contacter. Puisqu'elle essaye de me contacter depuis hier soir, elle n'a pas cessé d'appeler toute la journée.

Mais je ne peux pas lui parler, je ne peux plus lui parler. Plus depuis qu'elle m'a brisé le cœur. Tout ce qu'elle pourra dire n'y changera rien. Je tente de calmer mon cœur, d'essuyer ses larmes qui ne cessent de couler à flot. Je regarde tout de même mon téléphone et décide de l'ouvrir. Plus de cinquante-deux messages non lu. Mais qu'est-ce qu'elle croit ? Que je vais les lire ? Pourquoi ferais-je quelque chose d'aussi stupide ? C'est toujours très simple de s'excuser au téléphone, de s'excuser tout simple. Je fais glisser mon doigt sur le côté pour supprimer les messages. Jamais je ne lui pardonnerai et si je le faisais, c'est à moi que je ne pardonnerai jamais. Mes mains tremblent, j'ai l'impression que mon cœur va sortir de ma poitrine tant j'ai l'impression qu'il me fait souffrir. Et cette désagréable sensation au ventre qui n'a fait que grandir depuis hier soir, semble elle plus intense à présent. Souffrir au point de penser que le monde a cessé de tourner, que les jours se sont transformés en nuits éternelles... Eh bien, je n'aurais jamais cru saisir un jour cette douloureuse essence.
Je ressors de W.C les yeux rouges et humides, frustrée et énervée de pleurer pour une hypocrite et égoïste petite garce. Alors que je me dirige vers ma table pour y retrouver ma soupe froide, froide comme peut l'être un coeur brisé, je me fige aussitôt que j'y vois les traces de sang au sol. Mon cœur se met à accélérer dans ma poitrine au fur et mesure que je constate que la personne qui a perdu tout ce sang ne peut guère être encore en vie. Le sang au sol indique qu'un corps a été traîné, apparemment en direction de la cuisine. Ma respiration est de plus en plus rapide, bien trop et même si je suis incapable de l'entendre, je sais qu'elle est forte. L'homme qui mangeait son poulet n'est plus là et c'est depuis sa place que commence la traînée de sang. Il y a aussi beaucoup de sang au niveau du comptoir où se tenait le cuisinier. La sortie est à quelques mètres en face de moi, pourtant la peur me paralyse physiquement et mentalement.

Mon regard fixe à tour de rôle la sortie et la cuisine qui est partiellement visible depuis le comptoir. Lorsque j'ai enfin le courage de faire un pas long et prudent en direction de la sortie, voilà que mon téléphone vibre de plus bel, me faisant sursauter. Dans un geste involontaire ma main percute un récipient de sel qui vient se fracasser au sol. Par réflexion mon regard se tourne vers le comptoir qui donne un visuel sur la cuisine tout en tentant d'éteindre mon téléphone. C'est à genoux que je me positionne immédiatement lorsque j'aperçois un simple mouvement de l'autre côté. Cachée derrière un siège et mes mains plaquées contre ma bouche, tentant de retenir mes gémissements, j'essaye de ne pas pleurer de nouveau. J'ai eu la stupidité de me débarrasser de Nymeria pour ne pas qu'elle me voit souffrir, alors que c'est elle qui est chargée de me protéger. Je ne sais pas me battre, je n'ai pas de magie offensive. Pourquoi il fallait que ça tombe maintenant et sur moi ?



Code by Sleepy

_________________

N'est souvent que souffrance
Ma vie de malchance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

C'est un aveugle qui dit à un sourd... | Ft. Laurens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: ▐ Z.O.N.E R.P.▐ :: ● ● Europe-
Sauter vers:  
Nos Partenaires

CITATION DU MOMENT :

"Ce qui ne te tue pas te rend plus fort."

Friedrich Nietzsche


M&M's du Moment

Mikeal&Kirsten

VOTEZ ! :