Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage ~ Olive


Partagez | .
 

 Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage ~ Olive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin | Membre de Rosenrot | Âme bleue
MESSAGES : 319
DATE D'INSCRIPTION : 27/10/2012

Niveau du personnage
Point RP:
60/100  (60/100)
Point Membre:
36/100  (36/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Bleuann W. Soul
Admin | Membre de Rosenrot | Âme bleue
MessageSujet: Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage ~ Olive   Sam 28 Avr 2018 - 15:24

Tu serres autour de ton corps ton manteau doublé de fourrures alors que tes cheveux battent follement dans l'air. Les hélices du bimoteur qui vient d'atterrir devant toi se calme gentiment alors que deux hommes courent vers la porte de l'avion pour commencer à décharger les vivres. Tu sais que le pilote ne pourra pas rester longtemps sur la base de Kohnen avant de retourner à son point de départ, juste le temps de décharger et de remplir son réservoir. Mais tu ne sauras plus là à ce moment. Tu attends autre chose, un chargement bien particulier... Ou plutôt, un passager.
Olive Soul.
Tu te demandes encore pourquoi Anja a décidé de t'envoyer sur une mission en Antarctique avec ton frère ; il semble que ta cheffe ait décidé de rapprocher les enfants Soul puisque les missions s'enchaînent. Green et toi, Green et Cyan et voilà que c'était ton tour avec Olive...

Le dossier que tu avais reçu étais maigre. Rosenrot soupçonnait qu'il y ait une base d'Orpheo cachée en Antarctique et, avec de savants calculs mêlant mathématiques et magie, ils avaient défini une zone en Terre de la Reine-Maud à quelques centaines de kilomètres de la base Kohnen. Cependant, peu d'avions faisaient le voyage jusque là-bas et ils étaient souvent chargés à fond. Aussi tu avais dû faire le voyage seule une semaine auparavant et dû attendre dans la station Kohnen que ton frère puisse te rejoindre au prochain voyage de ravitaillement. Tu en avais profité pour préparé votre expédition en préparant un traîneau et des husky afin de vous amener plus rapidement au point étudié. Vous devriez mettre moins d'une semaine pour y parvenir, puis selon ce que vous trouveriez sur place, ne seriez pas de retour avant une autre semaine. Tu te demandais comment Olive supporterait de passer autant de temps aussi loin de son jumeau.

Enfin, tu vois une silhouette que tu connais bien descendre en sautant de l'avion. Olive. Une bouffée de nostalgie t'envahit alors que tu regardes ton aîné se diriger vers toi, dans sa grosse veste. Tu le salues vaguement de la main avant de te diriger vers un hangar quelques mètres plus loin devant lequel votre traîneau se trouve prêt, une dizaine de husky attachés alors qu'une montagne de vivre et de quoi monter un camps se trouve sur le traîneau.

- Je ne sais pas pourquoi ils nous ont envoyé nous plutôt qu'un élémentariste neige. Ça aurait été plus simple pour construire des igloos... Ils ne devaient plus avoir personne de libre.

Un vent violent vient soudain te gifler le visage et, toi qui n'a que pourtant rarement froid, grimace en sentant ce rappel inattendu des -20°C qui règnent dans la région. Avec un soupir tu te concentre afin de t'arranger pour que le vent fasse un détour au lieu de vous percuter de plein fouet.

- Contre ça, au moins, je peux faire quelque chose.

Tu te diriges ensuite vers les deux places qu'il reste sur le traîneau, réajuste un peu la bâche qui couvre le chargement derrière toi et saisis les rênes du traîneau. Tu as un peu l'impression d'être une mère Noël prête à t'envoler pour distribuer des cadeaux aux enfants du monde entier...
... sauf qu'à la place, tu vas t'éloigner de toute civilisation pendant deux semaines avec pour seule compagnie des chiens et un de tes frères avec qui tu ne parles presque plus depuis bientôt dix ans. Avec tout ça, tu n'es pas prête de revoir Ange...

Ton copain - c'est officiel entre vous depuis plusieurs mois maintenant - ne connaît toujours pas ton appartenance à Rosenrot, tout comme toi tu ignores encore sa vie à Orpheo. Vous n'abordez pas ces sujets là ; peut-être sentez-vous la délicatesse qui se cache sous tout cela ? Tout pourrait exploser si vous appreniez vos appartenance différence. L'amour ne suffit pas toujours...
Et ce mot... « amour »... Ton coeur bat quand tu le vois, mais ressens-tu vraiment cela à son égard ? Il t'est tellement difficile de comprendre ces états d'âme. Tu n'as jamais eu de modèle d'amour autour de toi, juste une famille qui fout le camps...

Dans un soupir, tu repousses Ange de tes pensées et te tourne vers Olive :

- Tu es prêt ?

Avec un claquement de langue, tu lances les chiens dans une courses effrénée. Le voyage pour le grand nord peut commencer...

_________________


« Dans presque tous les mythes fondateurs, personne n'a de pire ennemi que son frère, si ce n'est son père qui, craignant une alliance des frères contre lui, prend parfois les devants et les tue. »





Dc de Myaw Nienta ~ couleur blue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Sorcier noir de Rosenrot || Twins
EMPLOIS/LOISIRS : Rosenrot
LOCALISATION : Collé à Cyanou mon amour de frère
CITATION DU PERSONNAGE : Mon jumeau est sacrément beau !

MESSAGES : 64
DATE D'INSCRIPTION : 12/08/2017

Niveau du personnage
Point RP:
0/100  (0/100)
Point Membre:
38/100  (38/100)
Niveau: 6 - Affirmé
avatar
Olive Soul
Admin | Sorcier noir de Rosenrot || Twins
MessageSujet: Re: Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage ~ Olive   Lun 7 Mai 2018 - 23:24

Des nuances de Bleu et des touches d'Olive sur la blanche neige du bout du monde

    Je préfèrerai carrément être en mission avec Cyan plutôt que dans cet avion pourrave qui va me déposer en Antarctique. Sérieusement ?
    Et puis, ils ont oublié chez Rosenrot que Cyan et Olive c’est une équipe qui dépote ? Et on ne change pas une équipe qui gagne. La synergie la plus parfaite avec mon jumeau. Il fait partie de moi, et je fais partie de lui. Point. Mais Anja n’a pas pigé je crois.
    Fin après tout QUI SUIS-JE pour contester ses ordres ?
    Puis je ne suis pas misérable, je rejoins Bleu. Ma petite princesse préférée, ma petite sœur. C’est ma deuxième personne préférée sur Terre après Cyan. Et c’est marrant, ce sont deux teintes de bleu. Non en fait c’est pas marrant. Je me réjouis de voir Bleu mais j’ai quand même pas envie d’y être.
    L’An-tar-ti-que.

    L’avion atterri sur la base. J’entends le moteur s’arrêter. Ces petits avions de ravitaillement ne sont pas vraiment confortables, je devrais en sortir pour me dégourdir les jambes, mais la perspective du froid extérieur ne me donne pas envie.
    Je m’attarde encore un peu pendant que des hommes déchargent les vivres. Bon, quand il faut y aller. Je soupire. Ce n’est pas contre toi, Bleu.
    J’ajuste mon gros manteau et sors enfin de l’avion. Bleu est là, à quelques mètres. Petite sœur si mignonne. Même dans son gros manteau.
    Elle me salue de la main et se retourne tandis que j’avance toujours vers elle. Nous nous dirigeons vers un hangar. Je vois clairement des chiens, probablement des huskies, je n’y connais rien en chien, et un traineau. Ainsi que du matériel de bivouac et des vivres. Super, même pas un peu de repos.. Direct lancé dans le grand froid.

    - Je ne sais pas pourquoi ils nous ont envoyé nous plutôt qu'un élémentariste neige. Ça aurait été plus simple pour construire des igloos... Ils ne devaient plus avoir personne de libre.
    Grnrknlm. Personne de libre. Rien ne peut entamer ton humeur visiblement chère Bleu.
    - On se débrouillera comme on pourra. Après tout, on ne s’est pas entraîné pour rien toutes ces années..
    C’est vrai que c’est pas tous les jours qu’on te dit « eh mec, t’as une mission en Antarctique », voire « eh mec tu vas vivre en Antarctique ».. Lui il finit égorgé, découpé et incinéré.
    Un coup de vent violent me sort de mes pensées.

    - Contre ça, au moins, je peux faire quelque chose.
    C’est vrai, Bleu est élémentariste, je n’y avais pas pensé. Peut-être qu’on aura moins froid grâce à elle, car moins de vent. Hm. Peu importe en fait. Il fait froid, y a du vent, y a de la neige. Normalement j’aurais bien aimé, je me serais amusé, j’aurai fait des boules hahaha. Mais on n’est pas là pour ça.
    Je regarde Bleu s’installer sur le traîneau. Bon il va falloir y aller. Je soupire très, mais alors là très fort.
    Je m’installe moi aussi et j’entends la sœur soupirer à son tour.
    - Tu es prêt ? me demande t-elle alors.
    - Prêt si tu es prête, petite sœur, lui dis-je avec un sourire, probablement bien caché sous mon col.
    Bleu claque alors sa langue et le traineau s’élance dans le froid de l’Antarctique, ce continent du bout du monde.

    En vérité j’ai à peine lu le dossier de cette mission, Bleu détient plus d’informations que moi. Ce n’est pas sérieux mais quand j’ai appris que je ne serais pas avec Cyan, j’ai pété un plomb et j’ai tout fait pour repousser ce moment fatidique où je serais à des centaines de kilomètres de mon jumeau. Mais je ne vais pas bouder tout du long, non.
    D’ailleurs, une chose est sûre, je ne vais pas passer cette mission dans le silence. Je ne suis pas souvent seul avec ma sœur. Peut-être qu’elle se confiera à moi sur.. des trucs.. C’est bien ce que font les petites sœurs non ?
    Pas que j’en ai spécialement envie, en vérité soit ça me gêne, soit je m’en fou. Je m’en fou pour mes autres frères -sauf Cyan- mais de sœur je n’en ai qu’une.
    Bref, je dis n’importe quoi là.
    Elle ne me dira rien, je pense. On verra de quoi on pourra parler.

    Tandis que l’on s’enfonce toujours plus loin dans le continent, le froid se fait plus persistant encore, heureusement nous sommes bien couverts.
    Quelle idée pour Orphéo de foutre une base ici ? Ils sont biologistes ces mecs maintenant ? Et Rosenrot, ils sont biologistes ? Fabrication d’armes biologiques ? Bio, bio, bio !
    Je râle dans mon coin.
    Finalement je décide, malgré la difficulté à dialoguer correctement avec ce vent, cette tenue et ce froid, d’engager une sorte de « conversation ».
    - Je suis quand même très content d’être avec toi, petite princesse.

_________________

bro:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Membre de Rosenrot | Âme bleue
MESSAGES : 319
DATE D'INSCRIPTION : 27/10/2012

Niveau du personnage
Point RP:
60/100  (60/100)
Point Membre:
36/100  (36/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Bleuann W. Soul
Admin | Membre de Rosenrot | Âme bleue
MessageSujet: Re: Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage ~ Olive   Dim 5 Aoû 2018 - 16:01

Tu ignores depuis combien de temps tu n’as plus revu Olive. Un bail, mais combien de jours, combien de mois ? Toujours est-il que, lorsque tu aperçois une silhouette emmitouflée descendre de l’avion, vous ne vous précipitez pas dans les bras l’un de l’autre. Focalisée sur la mission, tu te contentes donc d’un geste de la main, sans laisser souffler ton aîné, pour te diriger vers le traîneau qui vous a été réservé.
Il faut dire que, dans la famille Soul, les effusions de tendresse ne sont pas vraiment la marque de fabrique. Enfant, il t’arrivait de recevoir et de donner des câlins à tes frères, mais à présent que vous êtes grands, il n’est plus question de cela. Et pourtant, tu les aimes tes frères. De manière différente pour chacun, mais tu les aimes.
Red c’est l’aîné, un peu fou de nature et passionné par le sang. Il a toujours été comme ça, pourtant tu l’as toujours un peu vu comme un modèle. Un modèle de bonheur également ; le moins abîmé de vous tous car le plus sûr de ses convictions et de sa folie. Il se laisse porter Red et ça, ça t’impressionne.
Ensuite il y a les jumeaux. Cyan et Olive. Olive et Cyan. A bien des égards, ils paraissent indissociables à beaucoup de gens, mais pas à toi. Tu as toujours su les distinguer, même quand ils étaient plus jeunes et qu’ils avaient la même coupe de cheveux et les mêmes habits. Vos parents, bien évidemment, en étaient incapables. Mais tu connais leur différence, toute aussi physique et mentale. Cyan c’est la tête froide ; Olive fonce tête baissée. C’est d’ailleurs pour cela que leur binôme est aussi équilibré. Ce qui rend d’autant plus inexplicable le fait que Rosenrot t’ait envoyé en mission avec un seul des jumeaux.
Après il y a Silver. Une âme écorchée par la drogue et la mort de celle qu’il aimait. Un frère un peu déviant et qui, pourtant récemment, semble être revenu dans le droit chemin. Cela fait longtemps que tu ne l’as pas vu, mais ça n’entache en rien ton amour pour lui.
Bianco. Sans doute celui dont tu es le moins proche depuis toujours. Enfant, déjà, il suivait les traces de votre père, s’entraînant sans relâche et n’effectuant jamais un pas de travers. C’est peut-être pour cela que, les rares moments volés où tu parvenais à lui arracher un sourire étaient aussi précieux à tes yeux. Mais désormais, cela fait longtemps que tu ne l’as plus entendu rire.
Il reste Green. Mais Green c’est autre chose, Green c’est... Green tu préfères ne pas y penser. C’est encore trop douloureux pour ton cœur écorché.

- On se débrouillera comme un pourra. Après tout, on ne s’est pas entraîné pour rien toutes ces années..

Tu reviens sur la planète Terre alors que tu entends la voix bougonne de ton nouveau collègue. Olive n’a pas l’air d’être très heureux pour toi ; il faut dire que s’il y a bien deux choses que ton frère déteste, c’est être loin de son jumeau et le grand froid. Une sombre histoire de boule de neige...
Tous les deux, vous vous glissez dans le traîneau alors que les chiens commencent à se lever, prêt à partir conquérir le grand nord. Tu te saisis des rênes alors que ton frères marmonne quelque chose dans son col – tu crois avoir entendu « Prêt si tu es prête, petite sœur », mais tu n’en es pas certaine étant donné que ça ressemblait plus à « Hey hi hu hey hey hehi heu », un peu comme le braiement d’un âne.
Tu claques de la langue et le traîneau s’ébranle en direction de nul part. De la neige, de la neige et encore de la neige. Même les opossums de l’Âge de Glace serait déçu ; impossible de jouer à leur stupides jeu puisque même les arbres ne poussent pas dans cette région du monde.
Tu te demandes qui a bien pu avoir la suprême idiotie de mettre une base ennemie ici. Autant aller sur la Lune pour avoir un endroit inaccessible et qui – au moins – aurait la classe.

Le début du voyage se déroule dans un silence tout relatif – relatif à cause des crissements des pattes de chiens sur la neige, du glissement du traîneau et du vent qui vous frappe violemment et que tu ne parviens pas à dévier totalement – jusqu’à ce que Olive se décide à te parler, obligé d’hurler par-dessus le vent pour se faire comprendre :

- Je suis quand même très content d’être avec toi, petite princesse.

Tu glisses un coup d’œil vers ton frère et tu souris en le voyant déjà frigorifié. Cette expédition polaire sera difficile mais, au moins, tu es avec quelqu’un que tu aimes bien. Les choses auraient été beaucoup plus délicate avec Green. Ou même Mike ; maintenant qu’Ange et toi évoluez dans une relation officielle, passer plusieurs semaine avec ton ancien plan cul isolé de toute civilisation aurait été difficile. Ne pas retomber dans les pièges de séduction du sorcier noir n’est pas évident, d’autant plus qu’il est parfois relativement... brutal. Au moins, aucun risque que cela n’arrive avec ton frère ; les Soul ont beaucoup de crimes à leur actif, mais pas celui de l’inceste.

- Moi aussi. Ça fait longtemps.

À cette époque de l’année, les jours ne durent que peu de temps en Antartique, aussi le soleil commence déjà à tomber à l’horizon. Il vous faudra continuer dans la nuit, tu les sais. Heureusement, le risque de mauvaise rencontre est relativement faible ; peu d’humain ou de sorcier vivent par là – et encore, ce ne sont que des fous – et les ours polaires, malgré leur gabarit, ne sont pas vraiment une menace pour deux sorciers noirs surentraînés. Aussi, tu te détends un peu et te laisse aller à la conversation avec ton grand frère.

- Toujours aussi proche de Cyan ? Ou vous parvenez parfois à rencontre d’autres... personnes ?

Ta question est à peine sous-entendue mais bon ; vous êtes entourés par la neige et isolé du reste de la Terre alors autant chercher quelques ragots croustillants à te mettre sous la dent.

_________________


« Dans presque tous les mythes fondateurs, personne n'a de pire ennemi que son frère, si ce n'est son père qui, craignant une alliance des frères contre lui, prend parfois les devants et les tue. »





Dc de Myaw Nienta ~ couleur blue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Sorcier noir de Rosenrot || Twins
EMPLOIS/LOISIRS : Rosenrot
LOCALISATION : Collé à Cyanou mon amour de frère
CITATION DU PERSONNAGE : Mon jumeau est sacrément beau !

MESSAGES : 64
DATE D'INSCRIPTION : 12/08/2017

Niveau du personnage
Point RP:
0/100  (0/100)
Point Membre:
38/100  (38/100)
Niveau: 6 - Affirmé
avatar
Olive Soul
Admin | Sorcier noir de Rosenrot || Twins
MessageSujet: Re: Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage ~ Olive   Mar 4 Sep 2018 - 21:31

#####

    Je grommelle de froid, je pense que Bleu va pas me supporter longtemps dans cet état mental particulièrement jemenfoutiste de la dite mission. Parce que l’Antarctique ça me fait chier. Y a quoi ici hein ? De la neige, de la neige et de la neige. Donc non merci.

    Enfin plus précisément il y a un gros caillou qu’on appelle un « continent », puis dessus il y a de la glace et de la neige. Ca ne change pas beaucoup la première constatation. Je dois avouer que voir des animaux me ferait plaisir, peut-être que ça adoucirait mon moral.
    Ma petite princesse me dit qu’elle aussi est contente d’être avec moi. Cette idée me réchauffe un peu mais déjà la nuit commence à pointer son nez. AH NON ! CA SUFFIT ! Déjà qu’il fait moche et froid ici, en plus il fait nuit. Mais sérieeeeeuuusementttttt !! PLUS JAMAIS JE PRENDS UNE MISSION DANS UN PÔLE ! Fais chier. Si il y avait eu un caillou, j’aurais shooté dedans avec rage.

    Je regarde l’horizon du mieux que je puisse mais vraiment ça ne m’intéresse pas. Je souffle et de la vapeur s’échappe rapidement de ma bouche. Puisqu’il n’y a que ça. Je continue de souffler et je regarde la vapeur s’estomper super vite.
    - Toujours aussi proche de Cyan ? Ou vous parvenez parfois à rencontre d’autres... personnes ?
    J’arrête de souffler et je regarde ma sœurette comme si j’avais pas bien compris la question. Heuuu. Est-ce que tu trouves que TOUT DE SUITE je suis proche de Cyan ??
    Stop la mauvaise humeur. C’est ma sœur. C’est pas n’importe qui.
    Donc. Hum.
    - Aussi proche que ne peuvent l’être des jumeaux télépathes l’un avec l’autre. Souriais-je.
    C’est bien simple, je suis dans ses pensées, il est dans les miennes. Mais ce n’est pas toujours comme ça. On choisit quand même de s’ouvrir à l’autre pour communiquer, sinon on serait toujours en train de s’entendre l’un l’autre et ce ne serait pas facile de vivre sans devenir complètement taré. Et puis à ce niveau-là, autant ne pas faire de jumeaux.

    Je renifle.
    - C’est mon jumeau, je ne pourrais jamais le laisser. Enfin, on peut être séparés hein. Mais je l’aime trop pour ne plus jamais le voir.
    Je réfléchis à cette réponse. J’ai essayé de formuler du mieux que je peux, suis-je prêt à vivre sans mon jumeau… Oui. Pour toujours ? Non. Non et non. Sauf si il a expressément demandé que je lui lâche les basques.

    Quand à une relation avec une autre personne.. Je n’y avais pas pensé jusque-là. Est-ce qu’il a déjà eu des petites amies (ou des petits amis) ? Je ne sais pas, je n’ai pas dû y être attentif, pour dire que ça ne m’intéresse pas là tout de suite, je n’en ai pas de souvenir.
    - Disons que c’est tout à fait possible d’avoir une relation avec quelqu’un pour Cyan ou moi. Je ne sais pas si une autre personne pourrait supporter notre fusion sur le très long terme..
    Donc on peut rencontrer d’autres personnes oui.
    - Oui on peut rencontrer d’autres personnes. Heu.. Et par contre si il y en a une seule qui fait souffrir mon fréro, on retrouvera son corps éparpillé façon puzzle..
    Et VLAN !

    C’était pas du tout le sujet, et je me suis emporté. Gn.
    - Et c’est aussi valable pour toi Bleu, si un mec te fait du mal, je. Le. Tue.
    Elle sait ce que ça veut dire, tuer chez les Soul ça ne veut pas dire « il va avoir une petite discussion avec moi » mais plutôt « il va se faire écarteler, vider de ses organes, dévoré par des alligators » et j’en passe. Fin, chacun tue comme il veut, on est libre. Juste que je suis particulièrement bien renseigné sur le système nerveux. Soul, créateur de souffrance de père en fils. En fille aussi du coup. Ce qui signifie aussi que Bleu n’a carrément pas besoin qu’un de ses frères se charge d’un copain ou d’une copine qui aurait été désagréable avec elle. Elle sait se défendre seule.

    - D’ailleurs, est-ce que tu as quelqu'un en ce moment ?
    Je passe pas par quatre chemin. Si elle veut pas répondre c’est pas grave.
    Et puis en fait je dirais pas que je m’en fou mais Bleu fait bien ce qu’elle veut. Comme je l’ai dit elle peut se défendre toute seule et elle peut aussi garder ses secrets, c’est pas bien grave. Je joue juste mon rôle de grand frère auprès de la petite princesse que j’aime tant, ça me plaît bien, mais je ne forcerais pas l’entrée de sa forteresse.
    ET OUI C’EST BIEN MOI QUI AI DIT CA !
    Et bim une bourrasque de vent pour me faire taire. Bien joué !


_________________

bro:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Membre de Rosenrot | Âme bleue
MESSAGES : 319
DATE D'INSCRIPTION : 27/10/2012

Niveau du personnage
Point RP:
60/100  (60/100)
Point Membre:
36/100  (36/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Bleuann W. Soul
Admin | Membre de Rosenrot | Âme bleue
MessageSujet: Re: Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage ~ Olive   Jeu 1 Nov 2018 - 17:59

Ton pouvoir t’oblige à vivre les sentiments, mais parfois également les ressentis de ceux qui t’entourent. Aussi, tu sens ton cœur se frigorifier à travers ton frère alors même que tu n’as pas froid. Tu sens également l’énervement qui s’infiltre et tu lèves les yeux mentalement en essayant de refermer la porte de tes pouvoirs sans y parvenir entièrement ; surtout face à ton frère, avec qui tu as été si proche par le passé. Moins proches que Cyan et Olive cela dit.

- Aussi proche que ne peuvent l’être des jumeaux télépathes l’un avec l’autre.

Tu te demandes ce que ça fait d’avoir quelqu’un qui t’aimerais inconditionnellement. Une épaule toujours là pour pleurer, soutenir, crier. Un rire aux blagues mêmes les plus nulles. Plus jeune, tu pensais que, dans une moindre mesure, ta relation avec Green représentait cela. Puis il t’a abandonnée et le monde s’est écroulé. Désormais, tu ne peux plus vraiment faire confiance, tu ne peux plus te laisser aller. Et tu te retrouves emplie de solitude, malgré tes six aînés, malgré la présence de Ange dans ta vie amoureuse. Une porte s’est fermée quelque part lorsque Green est parti, et il a emporté la clé permettant de l’ouvrir. Une clé sûrement perdu désormais.
Tu soupires et un nuage de buée naît dans le froid. Olive ne semble lui pas avoir remarqué ta mélancolie et reste sur le sujet de Cyan.

- C’est mon jumeau, je ne pourrais jamais le laisser. Enfin, on peut être séparés hein. Mais je l’aime trop pour ne plus jamais le voir.

Tu souris alors que tu écoutes ton aîné parler. Tu trouves qu’ils ont définitivement, beaucoup de chance. Tu aurais aimé naître toi aussi avec un jumeau ou une jumelle, quelqu’un qui te comprenne, peut-être même capable de t’aider à porter le fardeau de tes pouvoirs.

- Disons que c’est tout à fait possible d’avoir une relation avec quelqu’un pour Cyan ou moi. Je ne sais pas si une autre personne pourrait supporter notre fusion sur le très long terme...

Tu te demandes comment se passe le sexe pour tes frères, même si tu n’oseras sans doute pas poser la question. Votre famille a beau être ouverte sur le sujet... là ça te semble être un peu trop personnel. Et les sentiments t’intéressent plus que le physique. Mais bon. La curiosité te dévore de savoir si le lien télépathique entre tes jumeaux reste ouvert si l’un jouit.
Est-ce que l’autre a également un orgasme ? Ça serait rigolo autant qu’handicapant.

- Oui, on peut rencontrer d’autres personnes. Heu... Et par contre si il y en a une seule qui fait souffrir mon fréro, on retrouvera son corps éparpillé façon puzzle..

Tu rigoles avant de lui répondre en tirant la langue :

- De toute façon aucune chance que quelqu’un soit attiré par vous, vous êtes bien trop moches !

Ton rire trahi le mensonge. Tu as toujours été très fière de la beauté de tes frères. Même enfant, tu te rendais bien compte du regard de tes copines sur tes aînés et ça t’emplissait d’arrogance. Tu te sentais un peu comme l’agent de garçons Soul. Une fois, tu avais même réussi à négocier un paquet de bonbons avec une amie en échange d’une chaussette d’Olive. Et tu sais très bien que tes frères n’auraient qu’à claquer des doigts pour faire tomber les plus jolies proies.
Vraiment, trop de fierté en toi.

- Et c’est aussi valable pour toi Bleu, si un mec te fait du mal, je. Le. Tue.

Ton rire cesse et un sourire traverse tes lèvres. Tu lis la sincérité dans les yeux de ton frère ; tu te doutes bien que « tuer » pour lui ne veut pas juste dire « lui mettre un poing dans la face », mais a un sens bien littéral. Malgré les années et les déchirures dans votre famille, ça te fait du bien de voir qu’un de tes aînés veille toujours sur toi.
Tu es méchante. Olive n’est pas le seul de tes frères à veiller sur toi ; Red vient sauver tes fesses dans les dîners familiaux et Green... Green est bien venu te chercher au cœur de l’ivresse.

- D’ailleurs, est-ce que tu as quelqu’un en ce moment ?

Les mots du jumeau te ramène sur Terre et, immédiatement tu te mets à penser à Ange. Tu ne le reverras pas avant plusieurs semaine et cette séparation te laisse un goût inattendu dans la bouche. Presque du manque.
Ouais, tu l’aimes bien ton Ange...

- Oh tu sais, ça va, ça vient.

... mais ça tu n’es pas prête de l’avouer à ton frère et encore moins à voix haute. Ni à toi-même, d’ailleurs ; tes sentiments pour Ange sont encore trop neufs pour toi et tu as peur de tout briser avec des mots. Donc tu préfères te taire.

Devant vous, les chiens commencent à fatiguer et un coup d’œil à ta montre te fait te rendre compte du temps qui a défilé. Vous avez tous besoin de repos et de nourriture. D’un claquement de langue tu arrêtes donc le traîneau et commence à descendre les affaires.

- Tu t’occupes de monter la tente pendant que je m’occupe des chiens ?

_________________


« Dans presque tous les mythes fondateurs, personne n'a de pire ennemi que son frère, si ce n'est son père qui, craignant une alliance des frères contre lui, prend parfois les devants et les tue. »





Dc de Myaw Nienta ~ couleur blue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Sorcier noir de Rosenrot || Twins
EMPLOIS/LOISIRS : Rosenrot
LOCALISATION : Collé à Cyanou mon amour de frère
CITATION DU PERSONNAGE : Mon jumeau est sacrément beau !

MESSAGES : 64
DATE D'INSCRIPTION : 12/08/2017

Niveau du personnage
Point RP:
0/100  (0/100)
Point Membre:
38/100  (38/100)
Niveau: 6 - Affirmé
avatar
Olive Soul
Admin | Sorcier noir de Rosenrot || Twins
MessageSujet: Re: Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage ~ Olive   Lun 12 Nov 2018 - 23:01

Je ne pense pas souvent aux autres, il faut le dire. Je pense à Cyan, tout le temps, enfin une bonne partie du temps, et comme de toute façon on est toujours collés l'un à l'autre ce n'est pas très difficile. Je ne suis pourtant pas obsédé par mon jumeau, je pense juste à lui autant qu'un frère puisse penser à son propre frère. Enfin je pense ?

Mais je me rends compte que c'est bien mignon de vouloir défendre ma sœurette contre les méchants garçons, alors que n'ai pas vraiment eu d'attention particulière pour ses relations auparavant Ce culot. Comme je le disais déjà, c'est une Soul, et elle sait se démerder toute seule. Je pense que cette façon de voir les choses m'a pas mal écartée de mon rôle de grand frère. Ce rôle, Green l'a parfaitement rempli. Ce gros salopard de Green. En y pensant, je serre les poings. Mais heureusement qu'il était là pour elle, ça me fait bien mal aux couilles de l'avouer.. GNNN. Mais il était là.
J'attire quand même l'attention sur le mot "était" ou j'en fais trop ?

Quand elle me répond que ses conquêtes sont éphémères, comme d'hab, ça me laisse un peu indifférent. J'aimerais bien qu'elle trouve le bonheur, si elle avait un vrai petit ami je bondirais sur l'occasion, je ferais le frère relou qui veut tout savoir et surtout qui veut démonter l'amant parfait pour voir si il l'est vraiment. Ça me déçoit un peu que ça soit juste comme d'hab, pas de mec, ou de meuf, à effrayer..

Le traîneau commence à ralentir et Bleu décide d'arrêter les chiens. Je calme un peu mes pensées tandis que la petite sœur m'annonce posément que je dois monter la tente. Mais il fait si froid. Je veux pas moi. Rolala. Je souffle longuement pour faire s'envoler dans l'air un grand nuage de vapeur. J'aime bien faire ça. Et ça me rappelle ces jours rares où nous, les enfants Soul, avions réussi à profiter des chutes de neige dans notre jardin, à l'insu des parents. Nos quelques moments de liberté, à la place d'être des combattants à entraîner toujours plus, nous étions des enfants normaux. Enfin, des enfants sorciers normaux. Je souffle encore en descendant du traîneau, Bleu a déjà commencé à le décharger quand j'arrive près d'elle et que j’attrape la housse de rangement de la tente.

Pas très léger ce bidule, hum. Je la porte un peu plus loin et commence le déballage pendant qu'un vent froid continue de tourner autour de nous, malgré mes vêtements chauds, ça me glace le sang une demi-seconde, juste le temps de ne plus y penser.
Tout d'abord je sors les éléments, toile, piquets, armature. Pas trop con Olive, je mets les piquets sur la toile de tente. C'est une tente canadienne, il suffit de monter l'armature avant de mettre la toile.
Alors je m'y atèle à monter ces fichus trucs ensemble, parce que sans ça, on va devoir se construire un igloo et franchement je suis déjà congelé, en plus ce n'est pas VRAIMENT ce qu'on apprend à faire, même si c'est super cool. Mais c'est long. Et j'ai pas envie.

Dans le froid polaire, c'est le cas de le dire, on entend que le vent et les chiens qui couinent un peu. Je suis un peu énervé de devoir enlever mes gants pour visser ces machins dans les trucs, et pourtant c'est vite vu. Il ne me reste qu'à mettre les couches de toile, car Antarctique oblige on met des couches contre le froid, et à planter les piquets. Et je dis bien piquet et pas sardine, parce que les piquets vont plus profondément et ici on en a vraiment besoin sinon la tente s'envole.
Tableau intéressant, deux Soul courant après une tente canadienne. Parce qu'ils sont pas assez intelligents pour la monter correctement. Et en fait ce sera tout sur ma gueule parce que je monte cette fichue tenteeeee.

Je me tourne vers ma sœur après avoir planté, sans écarter la difficulté de la tâche, les derniers piquets dans le sol avec un maillet qui laissait franchement à désirer.
Je souris. J'ai bien envie d'être tendre avec elle mais on va s'écarter de la mission si je me mets à la couver, et en plus ça ne lui plairait peut-être pas. Elle n'a plus 5 ans.
Moi des fois, si. Héhéhé.
- J'vais allumer un feu ! criais-je à son attention dans le vent et le froid.
J'crois un glaçon est entré dans ma bouche.

_________________

bro:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage ~ Olive   

Revenir en haut Aller en bas
 

Qui marche dans la neige ne peut pas cacher son passage ~ Olive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LES CHEVREUILS DANS LA NEIGE / GUSTAVE COURBET
» Une lettre peut en cacher une autre... [Vik]
» Une bonne nouvelle peut en cacher une autre ►Alex & Flo◄
» Un train peut en cacher un autre
» Un masque peut en cacher un autre {PV Abby}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage ::  :: ● ● Les pôles :: || Antarctique-
Nos partenaires