AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [CHAPITRE 4] Le monde des sorciers s'embrase.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin | Aussi libre que le vent, aussi libre qu'un rêve...
Admin | Aussi libre que le vent, aussi libre qu'un rêve...
avatar

EMPLOIS/LOISIRS : Rêver
LOCALISATION : Loin, dans un autre monde...
CITATION DU PERSONNAGE : Il faut croire en ses rêves et ne jamais laisser personne les abîmer

MESSAGES : 320
DATE D'INSCRIPTION : 20/04/2010

Niveau du personnage
Point RP:
100/100  (100/100)
Point Membre:
100/100  (100/100)
Niveau: Maître du Monde

MessageSujet: [CHAPITRE 4] Le monde des sorciers s'embrase.   Mer 23 Fév 2011 - 2:20


▌▌LE MONDE DES SORCIERS S'EMBRASE▌▌
● ● ● Il n'y a pas si longtemps...



« Little Allow, Angleterre, 13 Janvier, »


    Deux agents d'Orpheo contemplent les cinq cadavres de la famille Chester, famille de sorciers noirs, étendus à leurs pieds. Le combat a mal tourné. La petite fille de dix ans, son frère cadet de cinq, et l'ainée à peine majeures, tous les trois ont péri avec leurs parents. Ils ont enchaîné maladresses sur maladresses. Le coup est parti sur la fillette qui se jetait devant sa mère, l'adolescente, sachant combattre, a péri aussi, le petit, dans le feu de l'action...
    Mais ils savent tout deux qu'il n'y a aucune excuse. Ils ont tué une famille de cinq personnes, ils sont maudits pour l'éternité, cette lourde peine pèsera sur leur coeur...Rien ne sera plus jamais comme avant. Même si ce couple les aurait tués sans hésitation. Leur mission était de les capturer. Rien ne leur sera pardonner. Même l'argument de la légitime défense ne sauvera pas leurs esprits tourmentés.
    D'ailleurs ils ne vivront pas longtemps avec cette douleur et ces remords et ils le savent. Déjà l'ombre noire de Rosenrot, dont la famille faisait partie, s'avance sur eux et les dévorera, avant que le tribunal d'Orpheo ne les ait condamnés.

    Rosenrot, indigné, appellera à lui les armes de Croix, qui refuse, mais aussi à tous les sorciers noirs solitaires. C'est le moment de déverser toute la rancœur refoulée depuis tant d'années, de mettre à profit leur puissance, d'écraser Orpheo. Il est temps que les sorciers reprennent leurs droits d'espèce supérieure. N'ont ils pas des pouvoirs, que les humains n'ont pas ? Ceux qui en ont sont des heureux hasards de la nature, il faut s'en servir comme esclaves.
    Mais il ne sera fait nul pardon à ceux qui mélangent les deux sangs. La race des mêlés doit périr, ces bâtards n'auraient jamais du naître.



« Édimbourg, Écosse, le 11 février,
prison du siège écossais d'Orpheo,
»


    "Un... Deux... Trois... Quatre... Et je pourrais continuer longtemps comme ça. Les gouttes ne cessent de tomber dans un plic-ploc épouvantable. C'est d'une régularité effrayante. Je suis prise entre quatre murs. Ironie de mon sort stupide, cela fait des mois que je n'ai pas dormi sous un toit, et c'est en prison que je rattrape mon retard. Deux jours qu'ils m'ont eue. Je me baladais à Édimbourg. Je n'ai pas pensé un seul instant qu'ils me retrouveraient. Maman est arrivée trop tard, ils étaient trop nombreux. Si elle tentait quoi que ce soit, ils l'auraient eue elle aussi. Et cela, il n'en était pas question.
    Cette cellule moisie m'insupporte. Je croyais Orpheo moins dur, plus... Mais ce que je crois, on s'en fiche. Toujours est-il qu'au siège d'Écosse, beaucoup sont ceux qui ont souffert par les Cross. Les lois, eux ils s'en fichent, ce n'est pas ça qui ramènera leurs morts, qui leur donnera vengeance. Alors ils font comme ils peuvent. Je porte encore la même chemise que lors de ma capture. Elle était propre et blanche, même alors qu'ils m'emmenaient. Mais maintenant... Maintenant mon sang la souille, ainsi que la crasse de cet endroit glacial.
    Un frisson parcours mon corps endolori. La séance d'interrogatoire d'hier m'a laissée sans force. Ils disaient que c'était légal, qu'ils étaient dans leur bon droit, alors ce que je pouvais dire, cracher, hurler contre eux, ils s'en fichaient. Ils s'en sont pris à mon corps, et j'en porte les marques aujourd'hui. Ils sont beaux Orpheo, malgré leurs lois, malgré leur dignité, au fond ils ne sont pas plus blancs que les sorciers noirs. Je suis même sûre que certains membres aux conseils ne sont pas sans causes à mes tourments...
    Et maman... que va-t-elle faire ?"



« Sarzeau, Bretagne, France, le 12 février,
Quartier général de Croix,
»


    Ses cheveux roux se balancent furieusement dans son dos. Son regard glacial lance des éclairs. Son visage pâle a les traits tirés. Sur son passage, tous se retournent, alors qu'elle descend dans les profondeur du repère de l'organisation. Natasha Cross se dirige d'un pas rapide vers la salle de réunion. Son neveu, Quentin, a disparu. Elle sait qu'il est imprévisible, mais jamais il ne faisait ce genre de chose. Pas depuis qu'il était le chef de Croix. Elle n'en est pas sûre, mais pour elle, il est peut être bien mort. Et Luka... Luka s'est fait prendre, sous ses yeux. La fureur l'envahit. Natasha va accepter la proposition du conseil : elle va reprendre Croix.
    Brutalement la porte s'ouvre. Les sorciers et sorcières noirs importants de l'organisation sont là. Un émissaire de Rosenrot attend sagement dans un coin : c'est une occasion en or. Car Rosenrot le savent, si Croix n'est pas avec eux, ils risquent trop gros pour se lancer. Le conseil dure et dure. Natasha s'élève en maître parmi les autres, sa voix s'impose. La décision est prise, Croix se joindra à Rosenrot. Luka a dû être transférée... Ils attaqueront bientôt, en masse, prendre un siège important d'Orpheo, pour porter un grand coup à la communauté magique.
    La cible : Londres.


« Londres, le 21 février. »


    -"BORDEL MAIS C'EST QUOI ÇA ?"

    Les camions volaient sous le choc, les vitres se brisaient sous la fureur. Pour de simples humains, ce n'étaient que des explosions de bombes, ce n'étaient que des tirs de mitrailles. La magie leur cachait les faits. La réalité était bien pire. Contre toute attente, les sorciers noirs s'étaient regroupés, et avaient attaqué. Londres était la proie des flammes et du sang, après des heures de combats acharnés. Mais Orpheo n'était pas préparé...
    Cela à vite tourné au massacre, que ce soit d'innocents ou d'humains doués, de sorciers. Rosenrot et Croix s'en fichaient à vrai dire. Les victimes collatérales, il y en avait tout le temps. Leur armée s'empara rapidement de la ville, de ses dirigeants. Quelques uns furent exécutés, le gouvernement anglais, magique ou non, enfermé, la sous-directrice du siège, Alicia Roussel, seule à diriger en l'absence de Selena E. Deslilas, sa supérieure, prise en otage.
    Un cercle de rune entoure maintenant la ville. Personne ne peut y entrer, à part quelques inconscients malchanceux. La magie repousse les innocents.
    On croit à un réseau énorme de terroriste qui se montre enfin à la face du monde. Les états européens et mondiaux d'ailleurs, sont trop occupés à régler leurs crises : d'autres "attentats" se déclarent (bombes, assauts, ...). Orpheo est sans dessus dessous et peine à réagir. Le monde ne comprend plus rien. Les innocents sont dans l'ombre et l'inquiétude règne partout...


    « Autres »

    La terreur s'est étendue à Santa Monica. Un siège d'Amérique à lui aussi succombé. La ville est sous le joug des sorciers noirs solitaires. Le gouvernement de la ville a été exécuté, ainsi que tous les autres sorciers et doués.
    Les sorciers noirs attaquent partout. Quelques pays sont heureusement épargnés : Écosse, Vietnam, le Burkina-Faso, Madagascar, le Mexique, l'Islande, le Laos, l'Afrique du Sud...


    « Londres, le 22 février,
    Bâtiment de l'ordre d'Orpheo,
    Quartier des sorciers noirs,
    »


    -" ELLE N'EST PAS LA !
    - Calmez-vous voyons...
    -JE N'AI AUCUNE RAISON D'ÊTRE CALME !"

    Natasha poussa son vis à vis et entra, furibonde, dans la salle où il retenait Alicia Roussel. Les deux sorciers noirs qui la surveillaient échangèrent un regard consterné. La sorcière rousse attrapa avec fureur les épaules fines de la sous-directrice.

    -" Où est-elle ?
    - Je ne sais pas."

    Elle disait la stricte vérité. Pour le moment, Orpheo ne l'en avait pas informé. Mais ce n'était pas de l'avis de la mère. Assise sur une chaise, les mains liées dans le dos, Alicia ne put rien faire quand Natasha leva la main sur elle. Et la Cross n'était pas tendre. Mais la jeune femme se taisait, et pour cause, elle n'avait rien à dire. Même si elle ne l'aurait peut être jamais avoué...


    « ~ »

    Que ferez-vous maintenant, habitant de Little Angleton, professeur, orphelin, ou exorciste de passage ? La guerre est déclarée, et l'état de crise proclamé dans l'intégralité du monde magique. Le Secret est sur le point d'être brisé, les humains remarquent le changement, et plus personne n'est en sécurité. Les opposants seront interrogés, torturés, tués, les mêlés exterminés sans pitié, les humains réduits en esclavage...Faites attention aux enfants, ils pourraient bien être kidnappés par centaines et élevés à la manière dont les adultes le décideront...

    Alors choisissez votre camp, contrez ce fléau avant qu'il ne soit trop tard, ou entrainez le toujours plus loin...Les solitaires sont appelés à réagir, et à venir grossir les rangs d'un côté ou de l'autre.

    Les temps s'assombrissent et les problèmes trop longtemps repoussés cherchent une solution.


A VOUS DE JOUER!


_________________


I can see you Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[CHAPITRE 4] Le monde des sorciers s'embrase.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: ▐ A.D.M.I.N.I.S.T.R.A.T.I.O.N▐ :: ● ● Règlements & Contexte :: || Intrigues-
Sauter vers:  
Nos Partenaires

CITATION DU MOMENT :

"Ce qui ne te tue pas te rend plus fort."

Friedrich Nietzsche


M&M's du Moment

Mikeal&Kirsten

VOTEZ ! :