KIRSTEN&FERGUS&MELODY&LOGAN ✟ « J'ai peur du noir, je peux dormir là ce soir ? »


Partagez | .
 

 KIRSTEN&FERGUS&MELODY&LOGAN ✟ « J'ai peur du noir, je peux dormir là ce soir ? »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorcière Noire | Membre de Croix
EMPLOIS/LOISIRS : Sorcière de Croix
CITATION DU PERSONNAGE : « La connaissance est une arme, l'ignorance un fardeau ! »

MESSAGES : 151
DATE D'INSCRIPTION : 09/05/2013

Niveau du personnage
Point RP:
8/100  (8/100)
Point Membre:
2/100  (2/100)
Niveau: 9 - Mage
avatar
A. Deborah Wayne
Sorcière Noire | Membre de Croix
MessageSujet: KIRSTEN&FERGUS&MELODY&LOGAN ✟ « J'ai peur du noir, je peux dormir là ce soir ? »   Mar 14 Mai 2013 - 3:48


« Attention ne te moque pas de moi, je suis armée... »

    Ils arrivent en masse, nombreux sont ceux à tomber face à eux, eux qui ont de pitié pour aucun d'entre nous. Le ciel est obscure, la fumée et l'odeur de chair carbonisée de carcasses brûlées, trouble mes sens. Je fuis, sans me demander où et pourquoi, je fuis avec mon petit frère et ma petite soeur. Je crois que l'Ecosse vient de tomber et que notre village a été le fruit de la noirceur de ses hommes semblant sortir d'un monde infernal... Je fuis, le plus vite et le plus loin, je crois que c'est papa et maman qui m'y ont poussé. Je devais protéger les jumeaux avant de penser à leur vie, je devais fuir avec eux. Et puis... Ma petite soeur lâche ma main, elle s'arrête, le regard perdu dans le vide... Je l'appelle avant de lui crier qu'il ne fallait pas rester ici, que nous devions nous éloigner... Sont regarde vient alors se poser sur le miens, je sentie mon coeur, rater plusieurs battements... Son t-shirt se tâcha du rouge de son sang et la tâche grossissait.

    Comment cela était-il possible ? Nous étions pas suivie, il n'y avait personne a par nous trois. Du sang sortit de sa bouche, j'étais comme paralysée, ne sachant plus comment bouger un membre de mon corps. Elle leva son bras vers moi avant de disparaître dans une poussière de cendre, je me retourne vers mon petit frère, mais il a disparu à son tour... Être privé de sa famille, se retrouver seul et à jamais, c'est là ma plus grande peur. Revenir sur mes pas, revenir au village, en ayant espoir d'y retrouver mon frère et ma soeur, ma mère et mon père, mon oncle et ma tante. Le village était en Ruine, comme si le temps l'avait déjà recouvert de ses années, ses siècles... Je me rends chez moi, il n'y a personne, je suis seule... « Seul ? Qui est seul ? »... Un frisson me parcourt le dos, j'ai une soudaine sensation d'être observé, mon ventre se contracte sous la peur. Je me retourne et à seulement à quelque centimètre de mon visage, il humait mon odeur se délectant de sa futur proie, que j'étais...

    L'homme sans expression, nu et poignard ensanglanté à la main...


    Je me réveille sursaut en agitant mes mains partout sur mon corps, comme pour me débarrasser d'insecte ayant fait leur chemin à travers mon corps. Mes larmes coulaient et mon coeur battait à tout rompre dans ma poitrine. Ce n'était qu'un rêve, qu'une création de mon esprit, pourtant je me sens souiller par lui, horrible fantasme d'un cauchemar non désiré. Je me lève et me précipite vers la chambre d'à côté, voir mon frère et ma soeur me libéra d'un poids. Soulager de constater que j'étais de nouveau dans la réalité, je l'espérais du moins. En retournant dans ma chambre, la noirceur me paralysa... Et en repensant à l'homme de ce cauchemar, il m'était impossible de faire un pas de plus, pour me retrouver seul à nouveau. Bien que soulager, les larmes n'avaient pas cessé de couler, car cette guerre était réelle et elle n'avait pas non plus cessé. Je recule, m'écartant de ma chambre, j'avais besoin de me sentir en sécurité afin de calmer ces battements de coeur.

    Papa et maman dormaient l'un contre l'autre, je suis restée debout un moment, essayant de m'encourager à retourner dans ma chambre. Rien à faire, la pensée me traversa une demi-seconde, avant de monter sur le lit et de séparer mon père et ma mère pour me mettre entre eux... Il est 3h du mate, mais tant pis, je me mets sous la couette, qu'ils se réveillent ou pas... Entre eux deux, je suis sûr, que je ne risque rien, je peux essuyer mes larmes.

_________________

In the woman body
I'm just a kid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
all that was good, all that was fair. all that was me is gone.
EMPLOIS/LOISIRS : assistante du dr. who, tu détectes aussi les personnes magiques.
LOCALISATION : londres.
CITATION DU PERSONNAGE : hubris is a bitch. (fatm, 100 years)

MESSAGES : 1614
DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2012

Niveau du personnage
Point RP:
124/100  (124/100)
Point Membre:
358/100  (358/100)
Niveau: 6 - Affirmée
avatar
Kirsten H. Who
all that was good, all that was fair.
all that was me is gone.
MessageSujet: Re: KIRSTEN&FERGUS&MELODY&LOGAN ✟ « J'ai peur du noir, je peux dormir là ce soir ? »   Ven 17 Mai 2013 - 4:25


❝ C'est d'abord une voix qui vous dit "Bonsoir"

en vous embrassant.

C'est elle qui vous apprend le besoin d'aimer.

Une maman d'amour.

C'est une voix qui chante dans ton cœur

quand tu es seul, quand tu as peur. ❞


Papiers papiers, petits papiers, grands papiers. Papiers importants, papiers moins importants. C'est la valse des papiers ce soir. Celles des post-it aussi pour moi. Des post-it de toutes les couleurs pour me repérer entre tous ces documents. Non pas que j'ai des problèmes de mémoire, mais c'est toujours plus utile et rapide. Au lieu de passer trois heures à lire les pages pour savoir de quoi parle le document on regarde le post-it et hop on sait. Jaune, vert, bleu tout sauf du rose. J'aime pas le rose, non non, alors j'en mets pas. Et puis les autres couleurs sont bien aussi, elles sont flashy elles mettent un peu de gaité. C'est bien ce dont on a besoin en ces temps de guerre. Encore une autre, celle-ci plus humaine plus que magique. Oui, celle qui avait fait trembler le monde magique est belle et bien terminée. Du moins ou l'espère grandement. Cette guerre horrible, celle qui a vu tellement de gens mourir, tellement d'enfants, de personnes innocentes.. Je n'ai pas envie d'y repenser. Non, pas maintenant qu'un autre est là. On a eu une longue période de calme ou on a pu se reconstruire lentement. Revenir vivre à Little Angleton ne fut pas simple, voir tout ce qui c'était passé ici, revivre avec les fantômes du passé. Je n'étais pas là quand ça c'était produis. Oh non j'étais très loin de tout. Très loin de mes parents, très loin de mon frère, très loin de mon mari et de ma fille. Loin de tous quand ils ont vécu ça. Et j'aurais préféré être avec eux pou empêcher du mieux possible que certaines choses se produisent. Mais je ne pouvais pas, c'était totalement prohibé pour leur survie. Ça semblait si.. Intelligent et vraiment nécessaire avant l'attaque.. Du grand n'importe quoi finalement. Mais on s'est retrouvés enfin, ma vie, mes amours que j'aime tellement. Ils ont pu me raconter tout ça entre de nombreuses autres choses. Little Angleton mon petit village dévasté. Courageux ou fous nous avons été de revenir après la guerre, peu de choses séparent ces deux adjectifs si on pense bien. Et puis chez nous pas besoin de faire une distinction, nous sommes les deux choses en même temps. Nous sommes des fous qui même en période tendue arrivent à garder le sourire et à s'amuser. Parce qu'on ne veut pas être abattus, parce qu'il y a toujours de l'espoir. Ouh croyez-moi, après ce que j'ai vécu je sais de quoi je parle. Certes d'autres ont eu des épreuves plus difficiles à affronter, mais les miennes n'étaient pas des broutilles non plus. Nous étions tous dans le même tourbillon infernal à un moment, nous devions nous serrer les coudes pour que tout se termine. Et voilà nous avons réussi à renaitre. Ce n'est pas maintenant qu'il faut se relâcher. C'est pas le moment d'être tristes, il faut de la joie pour prendre des forces. Alors, je colle mes post-it et je chantonne voilà.

Je chante en me baladant un peu partout dans le cabinet. Pantoufles chats aux pieds je vais bien ce soir. Je vais même très bien. Je termine de ranger un dossier, je crois que pour ce soir c'est bon. Ça commençait à m'ennuyer aussi je dois dire. Mais bon j'ai fait un grand rangement déjà, c'est pas mal. Je recommencerai demain ou même plus tard. Il est encore assez tôt. Minuit, ouais j'ai du temps. Je pose donc mes lunettes rondes, oui pour la vue oui j'en ai parfois besoin, sur le bureau et monte donc à l'étage. Kim nous a quitté il y a longtemps déjà. Non non pas dans ce sens-là je vous rassure ! Pas ma Kimy hey je vous interdis d'y penser même ! Nan mais oh, elle est simplement parti faire sa vie d'adulte. Seize ans ont passé quand même.. Je me sens vieille tout d'un coup. Okay je sais je suis encore relativement jeune. Mais j'approche de la quarantaine, laissez-moi faire ma crise voulez-vous ! Je vais devenir toute fripée, toute petite vieille avec sa canne qui aura du mal à parler. Noon, je refuse d'avoir des rides. Où passera tout mon sex-appeal ? Oui d'accord j'arrête de faire ma crise pour rien, d'accord. Et puis j'ai de la chance encore, je fais jeune.. On dirait pas que j'ai pris autant d'années. Hé bien il y a une explication très logique à tout ça. N'oublions pas mes chers amis que dans la famille nous sommes un peu plus que des humains. On a peut-être pas des pouvoirs cosmiques phénoménaux, mais on se débrouille plutôt pas mal. Les Who, ont est bien particulier nous tous. La lignée ne risque pas de s'éteindre d'aussitôt. Non non, je veux des petits enfants moi un jour. Pas maintenant hein, Melody est encore bien jeune pour ça et les jumeaux c'est même pas la peine d'en parler. Ah oui, parce qu'on a eu des jumeaux aussi. Je vous fais un bref récapitulatif de la vie de famille ces dernières années. On a eu notre Melody, notre bébé l'étoile de notre vie qui maintenant devient une grande jeune fille. Beaucoup trop vite pour moi, elle est déjà majeure je refuse de la voir partir aussi vite ! .. Et pas énormément de temps après notre Melo' voilà qu'arrivent ces deux têtes brunes turbulentes qui causeront un jour ma mort s'ils ne se calment pas un peu. Bande d'hystériques tous les trois ! Je sais qu'ils ont hérités ça de leur père, il n'y a pas d'autre explication. Quoi de moi ? Non jamais, je suis un ange comprenez-moi bien. Un aaaange dans cette famille de fous bon à interner ! .. Blague hein, je dis tout ça mais faut le prendre au second degrés. Personne ne vient toucher à ma famille ou je vous jure que je viens vous péter la figure. Ceci n'est pas une menace, oh non juste l'avertissement d'une rouquine mère de famille héhé.
Ou j'en étais moi sinon ? Ah oui, je monte à l'étage.

Je rentre en premier dans la chambre des deux têtes brunes. Allez dire d'aller dormir à ces deux piles éclectiques serait comme essayer de faire de faire un combat Silence contre Ange pleureur pour voir qui va gagner. Pour résumer ce serait juste impossible. Un jour j'irais me glisser doucement dans leur chambre la nuit avec un masque. Ils ne se douteront pas que je suis là, trop occupés à parler entre eux. Et là BOUH ! Muahahha ça pourrait être drôle de voir leur tête traumatisé. Mais non voyons, je suis une gentille maman moi. J'ai pas le droit de m'amuser avec mes enfants vous allez me dire maintenant. Mais où va le monde.. C'était peut-être pas la chose à dire. Bref. Je croise donc les bras et prend une tête sérieuse quand je rentre dans la chambre. Ah oui comme ça on fait la fête et tout ça sans maman ? Bande de mécréants qui méritent la correction ! Je prends les premiers coussins que je trouve pour leur envoyer dessus en leur tirant la langue. Fallait pas chercher maman.

KIRSTENC'est minuit passée, vous devriez pas être en train de dormir vous deux hein ? Chut toi ! Je sais que tu vas me dire que demain il n'y a pas école, je te vois venir brunette ! Filez tous les deux au lit si vous ne voulez pas que la méchante sorcière vienne vous dévorer.. Ou pire même. Peut-être qu'un enfant avec un masque à gaz viendra dans la nuit en demandant où est sa maman.

Petit sourire qui se veut malicieux. Je sais comment effrayer mes enfants.. Ou du moins je pense savoir. Ils sont grands, de grands adolescents qui un jour me quitteront tous et alors je resterais avec papa. Deux petits vieux qui se remémorent tous leur souvenir.. J'ai presque envie de pleurer en pensant à ça, au futur. Je secoue donc ma tête et les regarde s'installer chacun à leur place. Je suis tentée d'aller leur coller à chacun un baiser baveux, mais je vais m'abstenir. J'aurais encore droit à des : oh maman pas encore ! Bah si encore ! Vous êtes mes enfants et je vous aime alors laissez moi vous noyer sous mon amour !
Je retourne vers la porte prête à éteindre les lumières et je sens passer une grosse bestiole près de moi. Et bas dis moi toi, t'étais passé où ? Monsieur c'est bien rafraichis les moustaches c'est bon ?

KIRSTENAllez, ne parlez pas trop quand même hein. Et évitez de trop utiliser vos lampe torches sous vos oreillers ne croyez pas que je ne sais pas quelles sont là ! Cap'tain Snoopy je te passe la relève, à toi des les surveiller maintenant.. Faites de beaux rêves mes bébés

Et je pars rapidement avant d'entendre encore leur râlement parce que je les appelle bébés. Hein, ils sont drôles mes enfants. Râleurs, mais drôles. Je sais pas de qui ils tiennent ça non plus.. Et puis je sais qu'ils m'aime. Parce qu'on est une famille unie qui se soutiendra toujours. Ils sont ma famille parfaite, celle que j'ai toujours voulue avoir. Merci maman, merci papa pour m'avoir toujours fait confiance et avoir été d'accord avec mes choix. C'est en grande partie grâce à vous que nous sommes là maintenant, parce qu'ils m'ont laissé vivre. Oui les enfants, dites merci à grand papa et grand maman pour avoir laissé votre maman et votre papa s'aimer autant et se marier. Oui oui, mais c'est pas pour autant que nous allons te laisser toi et Jace faire la même chose Melody. Hey non c'est pas de l'égoïsme.. Non rho et on en reparle plus voilà sinon ça va me mettre les nerfs en pelote et j'ai même pas mon mari pour me consoler. D'ailleurs il est où lui encore ? Si je l'attrape ce soir dans notre lit.. NON JE VEUX DIRE hum si je l'attrape il verra. En attendant de mettre une pancarte "recherche le Gerfus, mari et père de famille disparu. Pelage d'un brun étrange, parfois noir avec des yeux verts, bleus, lagons enfin tout aussi étrange qui font mourir sa femme (une rouquine sexy). Grand d'environ.. Un mètre quatre-vingt minimum, très mignon et très doux qui porte également des nœuds-papillons et du tweed. Si moindre informations veuillez prendre contacte avec sa femme (toujours la sexy rousse) qui l'aime très fort, Kirsten Who" je vais voir ma plus grande fille.

J'ouvre doucement la porte. Au moins elle dort elle, pas comme ces deux étranges bestioles dans l'autre chambre. Je m'approche de son lit. Elle a l'air d'être toute paisible ma Melody. La deuxième rouquine de la maison, mon premier bébé. Ça fait déjà seize ans.. Si longtemps. Mais je l'aime moi ma fille, très fort. Je ne fais pas du favoritisme, je suis une mère ce n'est pas bien. Mais j'ai un lien très spécial avec elle. Elle a été mon tout premier enfant, les premières joies, les premiers problèmes, les premiers cris, les premières larmes de maman. Et c'est quelque chose de très fort, d'unique qui ne peut s'effacer. Ma petite fille qui me surprendra toujours. Je sais qu'elle ne me décevra jamais, je suis fière de ce qu'elle est devenue. Alors, je dépose un baiser sur son front et remonte sa couverture avant de sortir pour la laisser dans ses rêves.

Je baille, je suis fatiguée. Je crois que finalement les papiers attendront demain. Ouep, c'est même sûr. Je vais préparer mon pyjama et une serviette de bain avant de m'enfermer prendre une douche qui je dois l'avouer me fera le plus grand bien.

Une fois la douche terminée je sèche ma chevelure rousse avec le linge du mieux possible et retourne dans la chambre attraper la brosse à cheveux. Il est tard, j'ai sommeil je vais pas tarder à m'étaler sur le lit et tant pis pour mon chéri. S'il ne vient pas maintenant il n'a plus de lit. Je vais fermer la fenêtre et les volets, c'est pas tout mais il fait frisquet et mes cheveux ne sont pas tout à fait secs. J'écris rapidement sur un post-it papa Who perd sa place au profit du panda en peluche que je colle sur son oreiller en y plaçant le peluche aussi. Voilà, deal with it maintenant quand tu viendras sweetie. Et j'éteins la lumière puis m'installe confortablement pour m'endormir rapidement malgré tout.

[..]

Ce qui me réveille un peu c'est le lit qui se met à bouger et quelqu'un qui vient s'incruster entre nous. Hey hey non, je veux mon mari moi, Snoopy descend de ce lit tout de suite ! Je t'avais laissé en garde des jumeaux, pas gentil chien ! Sans vraiment le vouloir je donne un coup de pied derrière moi pour toucher l'intrus. C'est plus grand que Snoopy ça, attendez qui vient juste de s'incruster dans le lit ?
J'ouvre grand les yeux et allume ma lampe de chevet avant de me retourner pour voir qui vient d'arriver. Je dois me frotter les yeux et chasser des mèches rousses qui me tombaient devant pour voir.

KIRSTENAïe.. Melody ? Mais.. Mais.. Qu'est-ce que tu fais là Melo' ?

D'accord c'est très étrange, mon cerveau ne comprend pas tout de suite ce qu'il se passe. Je rappelle que je viens de me réveiller légèrement en sursaut par ma fille. J'ai besoin de temps pour assimiler la chose et voir ses yeux rouges. J'aime pas ça, j'aime pas ce que ça veut dire. Ça me met très mal de voir un de mes enfants comme ça. C'est une chose que je refuse.

KIRSTENMelody, qu'est-ce qu'il y a ma chérie ?

Je passe une main dans ses cheveux et touche son front. Elle est toute chaude, pas de fièvre non on ne dirait pas.. Ça me rassure encore moins. Docteur papa Who, le diagnostique de votre fille serait le bienvenue s'il vous plait.

HRP:
 



_________________

sleeping at last.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

KIRSTEN&FERGUS&MELODY&LOGAN ✟ « J'ai peur du noir, je peux dormir là ce soir ? »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» KIRSTEN&FERGUS&MELODY&LOGAN ✟ « J'ai peur du noir, je peux dormir là ce soir ? »
» Présentation de Logan Echolls
» GM de Fergus
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Alice Logan [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage :: || Chemins effacés-
Nos partenaires