Ne suivez pas le chat qui miaule


Partagez
 

 Ne suivez pas le chat qui miaule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Exorciste | no faith no more
EMPLOIS/LOISIRS : S'entraîner.
LOCALISATION : Dans les airs...
CITATION DU PERSONNAGE : વેશ્યા

MESSAGES : 1164
DATE D'INSCRIPTION : 08/10/2010

Niveau du personnage
Point RP:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue151/300Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (151/300)
Point Membre:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue164/300Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (164/300)
Niveau: 8 - Reconnu
Ian Coley
Ian Coley
Exorciste | no faith no more
MessageSujet: Ne suivez pas le chat qui miaule   Ne suivez pas le chat qui miaule EmptyDim 31 Mar 2019 - 15:54

meow
Unbreak the broken time. (suite)

Allemagne, Allemagne, Allemagne. Les jours qui sont enfin traversés d’un rayon de soleil et les allemands qui me regardent, moi et mon blond platine, comme si j’étais l’un des leurs. Parfait. L’excentricité des métros avec des pélos qui se trimballent avec une bière à la main alors qu’on est le matin, les monuments au bord dans lesquels les enfants jouent à cache cache ; c’est un peu chez moi. Même sur le canapé de Rhyan est duuuur mais dur ! Un vrai lit me manque.

Mais bref.

Je me faufile dans les rues de Wesel sous une forme qui m’est habituelle : chat. J’ai muté quelques minutes plus tôt avant d’entrer dans la ville. Je sais bien qui je vise et, après l’avoir vue sous forme humaine, je me suis dit que la meilleur manière de l’appâter quelque part, c’est sous forme de chat.

J’ai donc muté, poussé mes fringues dans un coin avec mes très petites pattes molles et j’ai traversé les rues à vive allure, esquivant les gens. C’est impressionnant comment vu du sol, un humain ça peut être grand. Même les enfants avec leurs mains tendues vers vous. Je tourne à gauche devant un magasin ; des tracts sont éparpillés sur le sol « kuschelig » ça dit. Cozy ?

Mmh mais je me perds, ça sent l’avocat et le cumin, les gens pressés et la clope. Un mégot est jeté à côté de mes pattes et la cendre me grise le poil. C’est absolument dégoûtant mais je continue à trotter jusqu’à la jeune femme que j’ai pris en filature, asiatique, plutôt fine, les cheveux longs. Pas parfumée à ce que je sens. Mais pas sûr. Mais quand même, une odeur assez ténue. Elle a une démarche discrète mais souple et laisse une trace de magie derrière elle, mais j’ai bien du mal à capter la moindre émotion sous ma forme féline. Ça demanderait trop d’énergie encore que de fouiller dans ses sentiments ; trop d’énergie alors que je ne suis pas encore sûre qu’elle va faire attention à moi. Si ça se trouve, elle n’aime pas les chats ou les animaux tout court, peut être qu’elle nous méprise ou peut être qu’elle a un pouvoir de ouf qui va capter que je suis humain sous cette coquille extrêmement touffu.

Ou alors elle va fondre en me voyant et peut être essayer de me suivre ou de m’attraper. Pitié qu’elle pense à me faire une gratouille sur le sommet du crâne.

Oui oui.

Je passe devant elle, coussinets sur le pavé et me met à boiter, accentuant le mouvement et la misère, la queue et la truffe au ras du sol, regarde comment j’ai mal, comment je suis sale, comment j’ai faim. J’accélère pour la dépasse avant de m’asseoir de dos, me retourner et lever mes yeux verts vers elle pour miauler à la mort.

Miaou.
©️ GASMASK

_________________

darkslategrey
Ne suivez pas le chat qui miaule 541112Ian4
h       o       m      e


Dernière édition par Ian Coley le Mer 3 Avr 2019 - 17:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave de Mikeal O'Callaghan
EMPLOIS/LOISIRS : Esclave de Mikeal
MESSAGES : 16
DATE D'INSCRIPTION : 16/03/2019

Niveau du personnage
Point RP:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue10/100Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (10/100)
Point Membre:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue30/100Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (30/100)
Niveau: Affirmée
Savannah Ian
Savannah Ian
Esclave de Mikeal O'Callaghan
MessageSujet: Re: Ne suivez pas le chat qui miaule   Ne suivez pas le chat qui miaule EmptyLun 1 Avr 2019 - 18:53

Ne suivez pas le chat qui miaule
Savannah/@IAN COLEY



Je profitais d’un bain de soleil, allant dans le parc pour une fois j’étais tranquille, une journée à moi pour souffler, voir autre chose que cette famille, une échappatoire, le sourire sur mon visage, les rayons du soleil sur ma peau, je fermais les yeux assis dans l’herbe, rêvant d’une liberté, de pouvoir m’ouvrir et de vivre, ne plus être attachée comme esclave.

Peut-être une heure ou deux à me reposer là, ce sont les cloches qui sonnent le glas de revenir à la réalité et ma pauvre vie, j’aurais pu être à la rue, au moins j’avais un toit et de quoi vivre ce n’était pas le cas pour tout le monde, je soupire en me relevant, déplissant mes vêtements.

Je flânais doucement dans la rue non pressée de rentrer, démarche légère, longeant toujours les murs, cette habitude ne me quitte pas, je me sentais comme suivie, en me retournant je ne vis rien de précis, je continu mon chemin, je devais certainement rêver.

Mes yeux sur le côté que je vis un chat, en regardant de plus près, il boîte le pauvre, il me regarde ses yeux verts, me parlent, je ne serais décrire ce sentiment, c’était étrange, je m’approche doucement, me méfiant, il peut être agressif quand on a mal.

Bonjour toi.

M’accroupissant, lui faisant sentir ma main, je ne lui voulais pas de mal au contraire mais pour cela il fallait gagner sa confiance.

Je vais te prendre et voir ce qui ne va pas, ne me griffe pas.

C’était peut-être bien stupide de parler aux animaux mais j’avais une certitude qu’ils comprenaient, le prenant doucement contre moi, le caressant, je regardais sa patte, je ne vis rien qui pouvait lui faire mal, je ne comprenais pas.

J’allais un peu plus loin dans un coin discret où j’utilise ma magie pour le guérir si vraiment il avait quelque chose, je n’étais pas vétérinaire mais je pouvais un minimum faire quelque chose.

Tu as été très courageux, j’espère que tu n’as plus mal, tu me parais bien maigrichon, combien de temps es-tu dans la rue toi ?

Le caressant, le regardant, je scrutais, pas de collier pas de tatouage, pas de puce, je le gardais proche de moi, dans mes bras, que pouvais-je faire pour lui ? Lui trouver à manger mais je n’avais rien, le ramener au manoir, il y avait bien des chats de passages alors un de plus, je soupirais, je ne savais pas quoi faire.

Je reprenais mon chemin, tout en réfléchissant, grattouillant le chat, mon cœur me dictait de l’aider et j’écoute toujours mon cœur, je ne pouvais pas le laisser ainsi et dans cet état, je ne pouvais pas sauver tous les animaux mais il était venu à moi.

Je t’emmène avec moi mais tu resteras sage, je vais essayer de te trouver à manger et de te rendre un peu plus présentable, peut être pourras tu rester avec moi, j’ai un manque de compagnie parfois.

Le serrant un peu plus fort contre moi, ses yeux verts m’avaient captivée mais pas que, son état et sa détresse, je ne pouvais pas le laisser comme ça.






Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorciste | no faith no more
EMPLOIS/LOISIRS : S'entraîner.
LOCALISATION : Dans les airs...
CITATION DU PERSONNAGE : વેશ્યા

MESSAGES : 1164
DATE D'INSCRIPTION : 08/10/2010

Niveau du personnage
Point RP:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue151/300Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (151/300)
Point Membre:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue164/300Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (164/300)
Niveau: 8 - Reconnu
Ian Coley
Ian Coley
Exorciste | no faith no more
MessageSujet: Re: Ne suivez pas le chat qui miaule   Ne suivez pas le chat qui miaule EmptyMer 3 Avr 2019 - 17:24

meow
free urself

Elle me regarde immédiatement, et je sais que la partie est gagnée. C’est fou ça, l’appât que les chats peuvent avoir sur les gens. Si eux aussi ils avaient eu des pouces inversés comme nous, on se serait fait casser en deux dans la lutte pour le pouvoir. Vous imaginez ? Des chats et des hommes sur un champ de bataille, avec les hommes en mode « aaaanhw trop trop trop mignoooon » alors que les chats nous déboiteraient la tête du corps ?

Une bonne ambiance, moi je vous dis.

Elle me dit des petits mots d’humain, comme si un chat normal pouvait capter quelque chose. J’ai toujours trouvé ça bien marrant.

- Bonjour toi.

J’aimerais bien savoir parler sous ma forme féline mais force est de constater que je ne peux pas. Dommage, je peux pas dir « hello ».. enfin, pas sûre qu’elle apprécie le minet qui parle.

- Je vais te prendre et voir ce qui ne pas pas, ne me griffe pas.

Elle m’attrape et je me dis que j’ai de la chance de ne pas avoir de réelle fracture : serré ainsi contre son corps, y’aurait eu des chances que je décède assez violemment de douleur.
Mais bon, je suis juste un gros mytho donc tout va bien. Elle m’embarque dans un endroit avec moins de passage et j’attends patiemment qu’on s’éloigne des passants. Je sens sa magie venir faire un tour en moi, petite guérisseuse.
Elle a rien dû trouver, ça a du lui faire tout drôle.

- Tu as été très courageux, j’espère que tu n’as plus mal, tu me parais bien maigrichon, combien de temps es-tu dans la rue toi ?

Elle me caresse un moment, ses mains dans ma fourrure. C’est un peu agréable et j’ai envie de muter loup pour qu’elle me gratouille le dos.
Bien sûr, y’a des chances pour qu’elle pète un câble et se mette à hurler.

Et là.
Contre toute attente.

La meuf m’embarque.

C’était pas le plan du tout du tout, mais alors, pas du tout du tout.

- Je t’emmène avoir moi mais tu resteras sage, je vais essayer de te trouver à manger et de te rendr un peu plus présentable, peut être pourras-tu rester avec moi, j’ai un manque de compagnie parfois.

Je sens une mélancolie émanant d’elle, douce mais pas subtile, un chagrin qu’elle se traine de n’être qu’elle même. Elle me presse contre sa poitrine et, j’aimerais pouvoir l’accompagner. Mais je sais qui elle est et je sais surtout où elle habite : je ne peux pas décemment être ramené au manoir des O’Callaghan. Je ne sais pas comment le machin est runé mais y’a des chances qu’ils aient développé une écriture ant-mêlée et rien que pénétrer à l’intérieur me réduirait en charpie.

Du coup, j’suis bof tenté.

J’emets un miaulement sourd à la frontière entre la protestation et le feulement et la pousse avec mes mini-pattes. Je ne mets pas les griffe, bien sûr, parce que je suis quelqu’un de poli, mais je me débats, je lui donne des petits coups de patte douce, pat, pat, pat, lâche moi meuf, pat pat, lâche.
Je suis minuscule c’est vraiment atroce.

Je me débats donc jusqu’à retomber au sol.
Voilà qui est bien plus sage.
Je la regarde, pousse un miaulement à fendre le coeur et boite jusqu’à un coin désert, une ruelle un peu plus discrète où il n’y a personne et me cache derrière une maison. Je reconnais l’endroit où j’ai laissé mes fringues quelques minutes auparavant. Parfait. Finalement, le fait qu’elle ait marché un peu m’arrange. Je vais pouvoir assez rapidement me sapper. J’espère en tout cas qu’elle m’a suivit parce qu’à l’instant où j’entends des pas, je redeviens humain, petit blond dans le froid de cette fin d’hiver.

Coucou.
Meow.
©️ GASMASK

_________________

darkslategrey
Ne suivez pas le chat qui miaule 541112Ian4
h       o       m      e


Dernière édition par Ian Coley le Sam 6 Avr 2019 - 19:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave de Mikeal O'Callaghan
EMPLOIS/LOISIRS : Esclave de Mikeal
MESSAGES : 16
DATE D'INSCRIPTION : 16/03/2019

Niveau du personnage
Point RP:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue10/100Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (10/100)
Point Membre:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue30/100Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (30/100)
Niveau: Affirmée
Savannah Ian
Savannah Ian
Esclave de Mikeal O'Callaghan
MessageSujet: Re: Ne suivez pas le chat qui miaule   Ne suivez pas le chat qui miaule EmptyMer 3 Avr 2019 - 21:59

Ne suivez pas le chat qui miaule
Savannah/@IAN COLEY



Ce petit chat m’attire tout mignon, il a mal, c’est délicatement que je l’avais pris contre moi, je lui parle pour moi cela est parfaitement naturel les animaux sont tout aussi intelligent, je le caresse, je regarde un peu partout sans voir rien de spécial, c’est curieux mais ne sait on jamais, je le soigne mais il n’a rien de spécial peut être un muscle ou un nerf enfin il devrait s’en remettre.

La voyant maigrichon, pas dans un bon état, je décide de l’apporter avec moi au manoir, il a besoin de gentillesse et de douceur, ce que je pensais lui donner, pauvre petit chat, je le caressais doucement, en allant vers le manoir.

Je passe mes mains dans son poil, il était doux, fallait juste un peu plus d’entretien, puis j’avais besoin de compagnie, ce chat tombait à pique, fallait-il qui reste, qu’il veuille bien rester avec moi, un brun de mélancolie, suivie d’un sourire, de gros câlins, cette petite peluche je l’aime déjà, comme je veux qu’il reste avec moi.

Je le regarde, feuler, pousser comme-ci il voulait partir, il a quoi ce chat . Il n’est pas content de ce que je lui offre, je ne comprends pas sa réaction, pas une colère mais une gêne, je le regarde mais je finis par le relâcher, avec tristesse, je pensais avoir trouvé un ami, un compagnon, je ne lui ai rien fait, même pas de mal, je lui cours après, il boite encore mais ce n’est pas possible je viens de le guéri.

Ce miaulement, je ressens comme de la tristesse de la part du chat mais je ne comprends pas alors qu’il ne veut pas rester avec moi, je le suis dans une ruelle, je l’appelle, la ruelle est sombre je ne vois pas grand-chose.

Petit chat, je ne te veux pas de mal, reviens, je t’assure tu auras tout l’amour qu’il faut.

Je retourne sur mes pas, je l’ai vue tourner dans la ruelle, le cherchant toujours m’avançant dans la ruelle à pas feutrés, doucement pour ne pas l’effrayer, je le cherche partout c’est nez à nez que je me retrouve face avec un jeune homme blond que fait-il tout seul ici dans cette ruelle .

Bonjour vous n’avez pas vu un petit chat passé .

Demandé je en souriant, je voulais le retrouver, il avait encore mal à sa patte, il devait encore avoir faim et surtout être dans le coin.
Il est blessé, il a besoin d’aide et jeune homme que faites vous ici tout seul ?

Je le regardais intrigué, seul dans le froid, tout en cherchant ce chat.






Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorciste | no faith no more
EMPLOIS/LOISIRS : S'entraîner.
LOCALISATION : Dans les airs...
CITATION DU PERSONNAGE : વેશ્યા

MESSAGES : 1164
DATE D'INSCRIPTION : 08/10/2010

Niveau du personnage
Point RP:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue151/300Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (151/300)
Point Membre:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue164/300Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (164/300)
Niveau: 8 - Reconnu
Ian Coley
Ian Coley
Exorciste | no faith no more
MessageSujet: Re: Ne suivez pas le chat qui miaule   Ne suivez pas le chat qui miaule EmptySam 6 Avr 2019 - 19:44

meow
free urself

Elle arrive derrière moi alors que je suis en termine de me saper. C’est drôle, quand je suis un chat les chats me paraissent tous quand même plutôt grand. Je n’arrive jamais à leur coller une taille réelle et pour elle, j’étais à deux doigts de penser qu’elle frôlait les 1m95. Bien sûr que ce n’est pas le cas.

Bien sûr.

Même si, en taille humaine, je ne suis pas très grand non plus. Elle s’approche, fine et gracile, gracieuse même.

Elle est jolie et dégage quelque chose, une sorte de gentillesse absolue, imposée à son être, qu’elle a fini par faire sienne. Ses yeux s’accrochent à moi mais je vois bien qu’elle ne fait pas le lien - comment pourrait-elle le faire après tout ? Les métamorphes sont courants mais ne courent pas les rues ordinairement. C’est assez dangereux et épuisant.

- Bonjour vous n’avez pas vu un petit chat passé.

Je souris parce que la question est absolument adorable. Je sens bien qu’elle aurait voulu le retrouver pour pouvoir à nouveau le serrer contre sa poitrine et j’aimerais lui trouver un autre chat à câliner dans le noir. Mais je ne suis que moi, et je ne peux pas me dédoubler - malheureusement.

- Il est blessé, il a besoin d’aide et jeune homme que faites vous ici tout seul ?

J’incline la tête avant de me rapprocher d’elle un peu. Je n’ai pas spécialement envie d’être menaçant mais j’ai besoin de poser une certaine base d’autorité.

- C’était moi, le chat.

Je sors un paquet de clopes de l’arrière de mon pantalon. Il est tout écrasé mais j’en extirpe une clope avant de l’allume, mettant ma main en coupe pour que le vent ne brise pas ma flamme.

- Désolé, j’avais besoin de t’attirer ici, là où personne ne peut te voir.

Je souris parce que j’ai l’impression de dire une affreuse ligne de violeur. Hého, ici personne ne pourra te secourir ma petite gazelle trop faible pour t’enfuir.
Alors que non, bien sûr que non.

- J’ai juste quelques questions à te poser au sujet de tes maîtres.

Je déteste ce mot et elle devrait réellement tout faire pour leur arracher la tête - surtout cette immondice qu’est Mikeal - mais force est de constater qu’en plus, sur ce qu’on m’a dit, elle est loyale.
Ça me fait toujours penser à cette affreuse histoire où une jeune fille se retrouve en maison close, se fait violer et le gars sort un mouchoir, s’essuie le sexe puis lui essuie ses larmes avec. Bw. J’en ai des frissons rien que d’y penser. Sincèrement.

- Tu es esclave, c’est bien ça ?

Peut être que je pourrais la convaincre de s’enfuir mais je ne pense pas que cela puisse être un but. Les esclaves ont besoin d’aide après pour être réinsérés dans le monde plus normal, plus civil, moins violent, et avec la guerre Orpheo a perdu beaucoup d’effectifs. Pas sûr qu’aider des esclaves soit leur priorité et moi je ne peux juste pas.

Alors voilà.
J’ai juste besoin de quelques réponses et quelques trahisons, ne t’enfuis pas.
©️ GASMASK

_________________

darkslategrey
Ne suivez pas le chat qui miaule 541112Ian4
h       o       m      e


Dernière édition par Ian Coley le Mar 9 Avr 2019 - 8:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave de Mikeal O'Callaghan
EMPLOIS/LOISIRS : Esclave de Mikeal
MESSAGES : 16
DATE D'INSCRIPTION : 16/03/2019

Niveau du personnage
Point RP:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue10/100Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (10/100)
Point Membre:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue30/100Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (30/100)
Niveau: Affirmée
Savannah Ian
Savannah Ian
Esclave de Mikeal O'Callaghan
MessageSujet: Re: Ne suivez pas le chat qui miaule   Ne suivez pas le chat qui miaule EmptyDim 7 Avr 2019 - 3:13

Ne suivez pas le chat qui miaule
Savannah/@IAN COLEY



Je suivais ce chat qui était si mal, pourquoi était-il parti, s’il était aussi mal au point, je le cherchais dans cette ruelle, je ne le vois pas, je l’appelle mais je n’entends même pas un miaou rien, je m’inquiétais, je passe à côté d’un jeune homme ou je demande s’il n’avait pas vu ce chat.

Il aurait pu me tenir compagnie, j’étais comme triste de l’avoir perdu, je cherche pourtant, mais rien, le jeune homme blond comme le blé, ne me fit un sourire mais visiblement il ne l'a pas vu ce qui était fort bizarre car il était bien passé par cette ruelle, mon regard s’arrête tout de même sur cet homme, je le regarde de travers, il y avait quelque chose de louche qui ne me plaisait pas.

Sa tête avait changé, je fronce les sourcils, je n’étais pas méchante mais ses pas en avant vers moi ne me rassuraient pas, je reculais, toujours fixant le blond, je n’étais pas rassurée face à lui qui se faisait autoritaire.

Et tu me laissais chercher dans le vide, un Métamorphe, tu n’as pas honte.

J’étais presque en colère de m’avoir joué un tour pareil, j’aime les animaux, il s'est joué de moi, me reculant encore, coincé par le mur derrière moi, je voulais fuir mais en quoi d’autre pouvait-il se transformer ? Je ne pouvais pas aller bien loin.

Que me veux-tu ? Là où personne ne peut me voir donc tu crains quelque chose ?

J’étais bien évidemment curieuse mais inquiète aussi, je ne réponds pas à son sourire mon visage fermé, ce petit tour ne m’amuse pas du tout bien au contraire, je n’avais pas confiance.

Je comprends mieux, des questions sur mes Maîtres.

Je fronçais encore plus les sourcils mon regard perçant, j’attendais les questions avant de dire que je ne dirais rien, Mikeal et comme il est mais je lui suis loyal, je ne le trahirais pas, cela ne sera jamais, je subissais certes mais j’ai toujours été éduquée à cela, c’est ma vie mon destin et vouée à le servir, personne ne me fera changer d’avis ou de direction.

Oui bien cela, comment le sais-tu ? Qui es-tu ?

Je pose les questions, il me répond et je répondrai peut-être après ou pas, mais déjà savoir qui il est, ce qu’il veut, je pouvais tout aussi fui, mais loyale servante si une personne voulait du mal à mon Maître, il était de mon devoir que de lui rapporter, après la fille à la bibliothèque en voilà un autre, pourquoi ça tombe toujours sur moi ? Mikeal rentre vite, bien al première fois que je supplie de voir mon Maître, d’être près de lui ou bien de son copain auquel je sers de martyre.







Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorciste | no faith no more
EMPLOIS/LOISIRS : S'entraîner.
LOCALISATION : Dans les airs...
CITATION DU PERSONNAGE : વેશ્યા

MESSAGES : 1164
DATE D'INSCRIPTION : 08/10/2010

Niveau du personnage
Point RP:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue151/300Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (151/300)
Point Membre:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue164/300Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (164/300)
Niveau: 8 - Reconnu
Ian Coley
Ian Coley
Exorciste | no faith no more
MessageSujet: Re: Ne suivez pas le chat qui miaule   Ne suivez pas le chat qui miaule EmptyMar 9 Avr 2019 - 8:32

meow
free urself

Elle se renferme totalement, je vois bien que les histoires de chat qui disparaissent ça ne l’ambiance pas des masses. Tant pis. Tu as raison, jeune Savannah, de te sentir légèrement en danger. Mais comparé à tes maîtres je ne suis rien du tout. Je sais ce que tu ressens, à chaque instant.

Ou presque.

Elle recule un peu et je sens l’hésitation se glisser dans la fluidité de ses mouvements. Pas très grave. Tu peux rager ça ne change rien.

- Et tu me laissais chercher dans le vide, un Métamorphe, tu n’as pas honte.

Oh, ça va, t’as pas cherché des milliards d’années non plus, mmh ? On se calme. Son dos se plaque contre le mur de derrière et je me dis que c’est parfait, qu’elle ne pourra pas aller plus loin. Je souris. Bieeeeen, commençons à papoter.

- Que me veux-tu ? Là où personne ne peut me voir donc tu crains quelque chose ?
- Oui.

Oui, bien sûr. C’est rare quand même qu’un chat devienne humain et pour ma survie, mieux vaut ne pas m’amuser à muter en public. Question de respect envers les sans pouvoir aussi, personnellement je serais assez dégoûté de pas avoir de pouvoir. T’es là, tu te balades amputé d’un quart de tes sens. Y’en a qui peuvent se téléporter, d’autres guérir et toi t’es là, humain mignon mais vite fait utile. Pas vraiment conscient que à tout moment, tu risques de te faire violer par un sorcier noir.
N’est-ce pas Carla ? Pas très consciente, ugh ?

- Je comprends mieux, des questions sur mes Maîtres.

Je sens un regain de rebéllion, forcément qu’elle ne va pas me livrer leur vie sans avoir essayé de défendre ses réponses corps et âme. Et je ne compte pas la torturer. Je sens que ça risque d’être un peu long, mais elle a eu de l’empathie pour moi un jour, peut être que ça peut recommencer.
La jolie Savannah.

- Oui bien cela, comment le sais-tu ? Qui es-tu ?

Je hausse les épaules ; voyons. Je ne peux pas te décliner mon identité, tout de même. Après tes maîtres pourraient me courir après et, j’ai beau être très rapide à la course, ça ne suffira pas face à des téléporteurs.

- Je suis un mêlé, bouh, abomination de la nature.

Mon nez ce fronce. J’adore dire ça.

- Pourquoi leur es-tu fidèle ? Loyale ? Petite question en passant, hein. C’est pas comme si ils étaient réputés pour traiter leur chien courtoisement, alors leurs esclaves..


J’ai un peu envie de lui patpater l’épaule ou le dos.

- .. on se fait du soucis pour vous, nous, chez Orpheo. On aimerait bien vous aider mais vous êtes agggggrippppppés à vos bourreaux.

Ce qui est toujours un peu étonnant. C’est le syndrome de Stockholm qui parle de ça non ? J’aurais du en parler avec Rhyan avant, mais pas sûr qu’elle apprécie la manoeuvre. Fouiller dans le passé des gens, ça a tendance à être assez mal perçu. Ah mais c’est ça! Une affaire de famille ?

- C’est tes parents qui étaient chez les O’Callaghan et vous êtes là de parents en enfants ?

Peut être que j’ai totalement tord, mais qui ne demande rien n’a rien. En plus, plus vite elle parle, plus vite elle peut retourner chez ces gueux de sorciers noirs et ainsi, éviter toute sanction. Corporelle je suppose, en plus.
©️ GASMASK

_________________

darkslategrey
Ne suivez pas le chat qui miaule 541112Ian4
h       o       m      e


Dernière édition par Ian Coley le Ven 12 Avr 2019 - 8:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave de Mikeal O'Callaghan
EMPLOIS/LOISIRS : Esclave de Mikeal
MESSAGES : 16
DATE D'INSCRIPTION : 16/03/2019

Niveau du personnage
Point RP:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue10/100Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (10/100)
Point Membre:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue30/100Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (30/100)
Niveau: Affirmée
Savannah Ian
Savannah Ian
Esclave de Mikeal O'Callaghan
MessageSujet: Re: Ne suivez pas le chat qui miaule   Ne suivez pas le chat qui miaule EmptyMer 10 Avr 2019 - 12:18

Ne suivez pas le chat qui miaule
Savannah/@IAN COLEY



Ce petit chat allait me manquer quand j’apprends avec une certaine angoisse ce Métamorphe, j’avais déjà entendu parler mais jamais vue ce n'était une première pour moi, manque de raisons, je croyais rêver, presque à dire de me rendre ce petit chat tout mignon que ce jeune homme qui pourrait se transformer en n’importe quoi, me bouffer ou m’attaquer.

À se cacher comme ça il craignait quelque chose mais certainement pas moi, mes maîtres plutôt enfin mes, le seul et l’unique le reste n’était que de la famille, dont je n’avais pas pour habitude de servir, je n’étais pas là pour eux.
Je ne voulais certainement pas répondre à ses questions, il en valait de ma vie, ils avaient quoi tous en ce moment contre ma ‘famille’ . Je me reculais de plus en plus jusqu’au mur, regardant le bout de la ruelle prête à m’enfuir mais toutes informations pouvaient être utiles.

Si tu penses me faire peur…par contre tu évites bien mes questions, comment sais-tu qui je suis ?

Pas d’identités qu’avait-il à cacher ? Je faisais semblant de ne pas avoir peur, je ne savais pas ce qu’il pouvait faire sauf ce petit chat mignon, redonne-le-moi, évidemment qu’il ne pouvait pas, il s’amuse de moi, je me renferme encore plus, je n’aime pas cela, je fronce les sourcils.

Cela ne te regarde pas, ils ont la réputation qu’ont leurs donnes, toutes réputations ne reflètent pas la vérité.
Je n’avais aucune raison de lui déballer ma vie, que l’on m’avait élevée depuis petite pour servir Mikeal, c’était ma vie mon destin, sans raison, c’était comme ça, leur réputation, les précédait c’était sûr, ils n’étaient pas des saints, je craignais Mikeal comme je l’aimais à ma manière, je n’attendais rien de sa part même pas une gratitude, une vie comme une autre.

Il n’y a pas de soucis à se faire pour moi, je vais bien et je ne suis pas mal traitée, je vis, je respire ce qui compte, n’est ce pas, vos histoires avec Orpheo ne me regardentpas, vont voir directement qui de droit ou tu en as si peur que ça ?

Pourquoi Orpheo se ferait du souci pour moi ? Est pour m’amadouer manque de chance pas comme ça qu’ils y arriveront, mes bourreaux tout ce qui me reste, je leur suis fidèle et loyale rien ne changeront à ça, ma vie est entre leurs mains, je le sais, la trahison est un mot que je ne connais pas.

Ma seule famille est les O'Callaghan, j’en ai pas d’autres, tu as finis avec tes questions . Tu ne seras rien de plus, fouiner dans ce qui ne te regarde pas va te provoquer que des ennuis.

Je restais méfiante, encore plus renfermée, je n’aimais pas l’attitude de ce petit blond encore moins sa façon de faire, de fouiller dans ce qu’il ne le regardait pas, je n’avais qu’une envie c’est de rentrer, j’avais bien d’autres choses à faire que raconter ma vie.

J’ai bien d’autres choses à faire, tu diras à Orpheo ou à je ne sais qui, que je vais bien, pas besoin de s’inquiéter pour moi, d’accord.

Bien la première fois que l’on se préoccupait de moi, c’était bien curieux.







Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorciste | no faith no more
EMPLOIS/LOISIRS : S'entraîner.
LOCALISATION : Dans les airs...
CITATION DU PERSONNAGE : વેશ્યા

MESSAGES : 1164
DATE D'INSCRIPTION : 08/10/2010

Niveau du personnage
Point RP:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue151/300Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (151/300)
Point Membre:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue164/300Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (164/300)
Niveau: 8 - Reconnu
Ian Coley
Ian Coley
Exorciste | no faith no more
MessageSujet: Re: Ne suivez pas le chat qui miaule   Ne suivez pas le chat qui miaule EmptyVen 12 Avr 2019 - 8:25

meow
free urself

Comme je disais précédement, les esclaves sont juste des lavés du cerveau et, peut être que pour Savannah ça fait trop longtemps qu’elle est là pour qu’on la sauve. Je sais qu’on me taperait les doigts de penser ça, il n’y a pas de causer perdue paraît-il. Moi je crois que si, que justement il y en a, que certaines personnes ne reviendront jamais de là où ils sont allés. Ça me paraît logique non ? Si on n’avait que nos pieds pour avancer et que quelqu’un partait subitement en Alaska, quelles sont les chances pour qu’un congolais le revoie ?

Elles sont minces et peut être que Savannah devant moi, ne reviendra jamais.
Mes lèvres se pincent.

- Si tu penses me faire peur.. par contre tu évites bien mes questions, comment sais-tu qui je suis ?

Je secoue la tête en baissant les yeux sur mes pieds. Comment s’imagine-t-elle qui j’ai appris son identité ?

- On tient des dossiers sur les gens à sauver.

Elle se défend pourtant, elle ne veut pas parler ni être là - moi non plus d’ailleurs, si j’ai l’occasion de m’exprimer - mais j’aimerais qu’elle s’ouvre juste un peu. Une faille, une interstice, n’importe quoi.

- Cela ne te regarde pas, ils ont la réputation qu’on leur donne, toute réputation ne reflète pas la vérité.

Bien sûr ; mais les murs de l’orphelinat recouverts par le sang de justement, des orphelins, me dit que cette rumeur peut s’avérer assez rapidement vraie.

- Il n’y a pas de soucis à se faire pour moi, je vais bien et je ne suis pas mal traitée, je vis, je respire ce qui compte, n’est-ce pas, vos histoires avec Orpheo ne me regardent pas, vont voir directement qui de droit ou tu en as si peur que ça ?

Elle a tout déballé d’un trait et recommence.

- Ma seule famille est les O’Callaghan, j’en ai pas d’autres, tu as finis avec tes questions. Tu ne sauras rien de plus, fouiner dans ce qui ne te regarde pas va te provoquer des ennuis.

J’ai envie de m’approcher et attraper sa main juste une minute, serrer la peau claire entre mes doigts et lui dire reviens, bon sang, reviens avec nous. Ce n’est pas si loin.

- J’ai bien d’autres choses à faire, tu diras à Orpheo ou à je ne sais qui, que je vais bien, pas besoin de s’inquiéter pour moi, d’accord.

Je prends une respiration tranquille. Je ne sais pas pourquoi je m’implique un peu là dedans, peut être que c’est mon don qui s’insinue dans ce que je suis.

Mmmh.

- Alors comme ça, Mike ne t’as jamais fait du mal ? Il ne t’a jamais blessée ?

Ma voix se fait sourde alors que je me rapproche un peu d’elle. Elle n’a pas la démarche des sorciers, souple et mortelle, elle semble humaine et dévouée. J’aimerais déchirer son masque de servitude.

- Je n’ai pas peur d’eux, ils ne m’intéressent pas.

Un petit blanc éclate comme une bulle entre nous. Le ton a changé sans vraiment que je ne fasse après.

- Je suis venu pour toi.

Je sais que je n’ai pas tout mon temps, que je vais devoir bouger et la laisser retourner à ce qu’elle est. Mais peut être qu’à force de venir la voir, elle finira par céder et voir qu’ailleurs, il y a un chemin à suivre, d’autres endroits où aller.
©️ GASMASK

_________________

darkslategrey
Ne suivez pas le chat qui miaule 541112Ian4
h       o       m      e


Dernière édition par Ian Coley le Dim 14 Avr 2019 - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave de Mikeal O'Callaghan
EMPLOIS/LOISIRS : Esclave de Mikeal
MESSAGES : 16
DATE D'INSCRIPTION : 16/03/2019

Niveau du personnage
Point RP:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue10/100Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (10/100)
Point Membre:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue30/100Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (30/100)
Niveau: Affirmée
Savannah Ian
Savannah Ian
Esclave de Mikeal O'Callaghan
MessageSujet: Re: Ne suivez pas le chat qui miaule   Ne suivez pas le chat qui miaule EmptySam 13 Avr 2019 - 13:23

Ne suivez pas le chat qui miaule
Savannah/@IAN COLEY



Je sais que mes réponses ne vont pas plaire mais je ne voyais pas le pourquoi se cacher, se parler, dévoiler des choses et encore plus s’inquiéter pour moi, il ne fallait pas je vivais ma vie comme on me l’avait apprise, j’aimais ma vie, j’aimais mon Maître, jamais je n’irais le trahir, je restais fermer comme une huître bien que ce jeune homme ne me paraisse pas méchant en soi au contraire, je voulais savoir ce qu’il savait, qui il était et pourquoi moi ?

Les gens à sauver ? Je ne pense pas faire partie de cette liste où vous seriez venue plutôt, il est trop tard maintenant.

Quand je me souviens de ce que j’ai subi, comment on m’a élevée depuis petite pour obéir à Mikeal, je ne pouvais plus revenir en arrière mon destin était tracé, j’étais accrochée à mon Maître, je n’avais que lui aujourd’hui, je n’avais même pas de descendance pour prendre la relève auprès de la famille.

Je confie que je n’ai pas besoin d’aide, que je vais bien, je ne suis pas plus mal traitée qu’une autre, que je vais bien, Orphéo peut venir en aide à d’autres personnes que moi, il est bien trop tard pour moi, si je pars mon maître m’en voudra en meurt, je n’aurais plus jamais la conscience tranquille et une vie sans avoir la peur eue ventre pire que je ne l’ai aujourd’hui.

J’essaye de faire comprendre que ma vie est ainsi que personne ne me la retirera, ou vais-je aller ou habiter sans avoir peur de cette famille qui va me retrouver, vivre avec la mort aux trousses non, je suis bien là où je suis, pas Mikeal que je craignais le plus mais son copain, Mikeal etjuste à mes yeux, mon âme est à lui.

Je sens de l’empathie qui ressort du jeune blond devant moi, je ne désire pas d’empathie de personne, je ne peux m’accorder ce genre de choses, pas le temps de me faire plaindre ou de me plaindre. Je n’aime pas cela, je ne demande pas de la pitié envers moi, je n’en désire pas d’ailleurs, je ne vois pas pourquoi non plus on m’en donnerait, je suis l’esclave de cette famille, j’ai eu beaucoup de mal à m’y faire pas aujourd’hui que je vais faire marche arrière.

Mikeal, un peu de respect, il me fait ce qu’il lui semble juste.

Cette question me fit fermer les poings de se souvenir de mon viol, bien une chose que je ne pardonnerais jamais à Mikeal, mon viol il le savait ne voulant plus parler de cet épisode, j’aurais pu me donner avec le temps sans en arriver à là, hélas c’est fait c’est comme ça, juste la peur d’être mise au trou, de ne pas manger à ma faim, de ne pas dormir correctement, je baissais l’échine me faisant obéissante, parfois disante ce que je pense mais toujours avec respect.

Si c’est seulement moi qui t’intéresse pourquoi ?

Le ton change, je n’ai pas eu à attendre avant d’avoir ma réponse.

Pour moi ? tu ne peux rien faire pour moi, je t’assure, tu vas t’arriver des ennuis plus que nécessaire et moi avec, si tu veux m’aider, il faut me laisser.

D’une certaine tristesse que je le regardais, peut-êtreaurais-je une vie meilleure ailleurs mais pour le moment, je ne voyais pas ma liberté, même si je fuyais Mikeal je l’aimais, je ne me voyais pas sans lui, je baissais mon regard, je ne pouvais pas.








Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exorciste | no faith no more
EMPLOIS/LOISIRS : S'entraîner.
LOCALISATION : Dans les airs...
CITATION DU PERSONNAGE : વેશ્યા

MESSAGES : 1164
DATE D'INSCRIPTION : 08/10/2010

Niveau du personnage
Point RP:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue151/300Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (151/300)
Point Membre:
Ne suivez pas le chat qui miaule Left_bar_bleue164/300Ne suivez pas le chat qui miaule Empty_bar_bleue  (164/300)
Niveau: 8 - Reconnu
Ian Coley
Ian Coley
Exorciste | no faith no more
MessageSujet: Re: Ne suivez pas le chat qui miaule   Ne suivez pas le chat qui miaule EmptyDim 14 Avr 2019 - 12:18

meow
free urself

Je vois bien que je suis en train de perdre la bataille. Inutile de sortir l’artillerie lourde et de l’embarquer sur mon dos, ficelée comme une malfrat, je crois sincèrement aux plans B qui consistent à fuir. Plan A, on tente sa chance, Plan B, on se casse. Loin loin loin.

- Les gens à sauver ? Je ne pense pas faire partie de cette liste où vous seriez venue plutôt, il est trop tard maintenant.

Mmmh. C’est drôle, ça, les gens qu’on pourrait rattraper mais qui considèrent seuls qu’ils sont déjà enterrés et qu’on ne peut plus rien faire pour eux. Déjà qu’on vient les aider - c’est altruiste - si en plus ce n’est pas suffisant..

- Mikeal, un peu de respect, il me fait ce qu’il lui semble juste.

Elle me reprend vraiment sur le prénom de son maître là ? Je sais qu’elle est endoctrinée et contrainte et qu’elle ne pense sûrement pas par elle-même mais tout de même.
Tout de même..

On le sait non que la justesse ça n’existe pas ? On peut s’extasier devant des concepts sans pour autant réussir à les atteindre ou vraiment les cerner. Ils aident à dormir la nuit, je suis juste moi, j’agis justement et c’est pour ça que ma conscience est en paix.
J’ai envie de crever sa bulle d’un coup de pied et lui dire qu’on ne frappe pas, on ne viole pas, on ne torture pas. Mais je ne dis rien et les mots coulent en moi.

Restons légers.

- Si c’est seulement moi qui t’intéresse pourquoi ?

Pour me venger de Mikeal bien sûr.
Enfin, lui enlever un petit pilier serait déjà une bonne victoire, lui montrer qu’il est seul dans la peur et la menace. Déchirer en deux sa façon de penser et ses refuges ; est-il heureux ? Contraint ? Idiot ? J’en sais rien mais putain, sortir Savannah de là aurait été une sacré victoire - je perds aujourd’hui.
Dommage mais tant pis.

- Pour moi ? tu ne peux rien faire pour moi, je t’assure, tu vas t’arriver des ennuis plus que nécessaire et moi avec, si tu veux m’aider, il faut me laisser.

Je sens la sincérité dans ses mots et le poids de ce qu’elle raconte alors je hoche la tête, oui d’accord très bien, à charge de revanche. Je la fixe quelques secondes, mes yeux dans les siens et puis fais demi-tour. Simplement.

- À une prochaine, alors.

Je deviens chat comme au début de l’histoire et sors de mes vêtements. L’odeur de la ville me poisse le nez ; j’ai déjà envie d’éternuer. Tu vois, on pourrait partir ensemble mais tu ne viens pas, tu me laisses. Je la fixe encore avant de disparaître au petit trot dans les rues allemandes. Je me sauve des missions ratée et de la guerre qui continue, je me sauve de la grisaille et des esclaves violées.
©️ GASMASK

_________________

darkslategrey
Ne suivez pas le chat qui miaule 541112Ian4
h       o       m      e
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ne suivez pas le chat qui miaule   Ne suivez pas le chat qui miaule Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Ne suivez pas le chat qui miaule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le réveil du chat
» Chat méchant
» Le chat qui n'existait pas...
» [skin]Magie sur ma skin de chat
» Martelly kòmanse jwenn enpe kk chat ki te sere...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Orphanage ::  :: ● ● Europe :: || Allemagne-
Nos partenaires
Ne suivez pas le chat qui miaule 758917HGPartenariatNe suivez pas le chat qui miaule 2ajls3Ne suivez pas le chat qui miaule 1540142588-1Ne suivez pas le chat qui miaule 903z Ne suivez pas le chat qui miaule IJ9d42sNe suivez pas le chat qui miaule 462622Bannire Ne suivez pas le chat qui miaule Bouton13Ne suivez pas le chat qui miaule PbgChxtNe suivez pas le chat qui miaule 0uylWvkh_oNe suivez pas le chat qui miaule 2UjeriFNe suivez pas le chat qui miaule K0ggNe suivez pas le chat qui miaule 942033J0i6pHfNe suivez pas le chat qui miaule OWNjbZPNe suivez pas le chat qui miaule H9kS98PNe suivez pas le chat qui miaule W7ttNe suivez pas le chat qui miaule QnjbrwFNe suivez pas le chat qui miaule 1558431971-spoonfulofsugarNe suivez pas le chat qui miaule WbmnNe suivez pas le chat qui miaule 1536731829-341142368006asatestNe suivez pas le chat qui miaule CssnNe suivez pas le chat qui miaule Bouton11